Traduction Française Autorisée du Coran

  • Traduction en cours de relecture.
  • Version en date du 2 décembre 2023, 8h27.

TRADUCTION FRANÇAISE AUTORISÉE DU CORAN

Sourate 1 : La Clé (Al-Fatihah)

[1:1] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux.

(Le premier verset du Coran représente le fondement sur lequel est construit un miracle mathématique surhumain basé sur 19. Cet énoncé important se compose de 19 lettres arabes, et chaque mot qu’il contient se retrouve dans l’ensemble du Coran en multiples de 19).

[1:2] Louange à Dieu, Seigneur de l’univers.

[1:3] Très Gracieux, Très Miséricordieux.

[1:4] Maître du Jour du Jugement.

[1:5] Toi seul nous adorons, à Toi seul nous demandons de l’aide.

[1:6] Guide-nous dans le droit chemin ;

[1:7] le chemin de ceux que Tu as bénis, non de ceux qui ont mérité la colère, ni des égarés.

(La sourate 1 est le cadeau que Dieu nous fait pour établir le contact avec Lui par le biais des Prières de Contact quotidiennes. Ce fait est étayé par une composition mathématique bouleversante, simple à comprendre mais impossible à imiter, qui défie les plus grands mathématiciens de la planète et les laisse perplexes ; elle dépasse de loin les capacités humaines : (1) Le numéro de la sourate, suivi des numéros des versets, les uns à côté des autres, donne 1 1 2 3 4 5 6 7. Ce nombre est un multiple de 19. 2) Si l’on remplace les numéros de versets par le nombre de lettres, on obtient 1 19 17 12 11 19 18 43. Ce nombre est également un multiple de 19. (3) Si nous insérons la valeur géométrique totale de chaque verset, nous obtenons 1 19 786 17 581 12 618 11 241 19 836 18 1072 43 6009. Ce nombre est un multiple de 19. (4) Le nombre indiqué ci-dessus comprend tous les paramètres de la sourate 1 et se compose de 38 chiffres (19×2). (5) On remarque que ce nombre de 38 chiffres est encore divisible par 19 lorsqu’on écrit ses composantes à l’envers, de droite à gauche, comme le pratiquaient les Arabes. Ainsi, 6009 43 1072 18 836 19 241 11 618 12 581 17 786 19 1 est également un multiple de 19. (6) Les représentations mathématiques mentionnées ci-dessus participent à de nombreux phénomènes mathématiques extraordinaires pour confirmer tous les détails des cinq Prières Contact quotidiennes. Voir « Devoirs religieux : Don de Dieu« . (7) De nombreux autres phénomènes stupéfiants sont donnés dans « L’un des grands miracles« . Le lecteur reçoit ainsi, dès le départ, la preuve tangible qu’il s’agit du message de Dieu au monde). 

Sourate 2 : La Génisse (Al-Baqarah)

[2:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[2:1] A.L.M.

(Ces initiales sont restées un secret divinement gardé pendant 1400 ans. Aujourd’hui, nous les reconnaissons comme une composante majeure de l’extraordinaire code mathématique du Coran, ainsi que comme une composante majeure du destin futur de ce monde. La signification de l’A.L.M. est soulignée dans le verset 2 : « Cette écriture ou ce décret est infaillible. » Ceci est incontestablement prouvé par le fait que la fréquence d’apparition de ces initiales dans les sourates où ces initiales apparaissent s’additionne à un multiple de 19. Ainsi, ces lettres les plus fréquentes de la langue arabe sont placées mathématiquement selon un modèle surhumain).

[2:2] Cette écriture est infaillible, c’est un phare pour les justes ;

Trois catégories de personnes 
(1) Les justes. 

[2:3] qui croient à l’invisible, observent les Prières de Contact (Salat), et de ce que nous leur donnons, ils font la charité.

(Puisque les Prières de Contact sont décrétées cinq fois dans un jour et une nuit coranique, elles constituent la première source de nourriture pour nos âmes. Comme toutes les autres pratiques de Soumission, les Prières de Contact ont été révélées à l’origine par l’intermédiaire d’Abraham (21:73, 22:78). Bien que ces cinq prières quotidiennes aient été pratiquées avant la révélation du Coran, chaque Prière Contact est spécifiquement mentionnée dans le Coran (24:58, 11:114, 17:78, & 2:238). Lorsque Dieu utilise le pluriel, cela indique que d’autres entités, généralement les anges, sont impliquées. Lorsque Dieu a parlé à Moïse, c’est le singulier qui a été utilisé (20:12-14).

[2:4] Et ils croient en ce qui vous a été révélé, et en ce qui a été révélé avant vous, et en ce qui concerne l’Au-delà, ils sont absolument certains.

(Malgré les graves distorsions qui ont affligé les écritures précédentes, la vérité de Dieu peut toujours y être trouvée. L’Ancien Testament et le Nouveau Testament préconisent toujours la dévotion absolue à Dieu SEUL (Deutéronome 6:4-5Marc 12:29-30). Toutes les distorsions sont facilement détectables).

[2:5] Ceux-là sont guidés par leur Seigneur, ceux-là sont les vainqueurs.

(2) Les mécrédules

[2:6] Quant à ceux qui incrédules, il en est de même pour eux : que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas, ils ne peuvent pas croire.

[2:7] Dieu scelle leur esprit et leur ouïe, et leurs yeux sont voilés. Ils ont subi un châtiment sévère.

(Ainsi, ceux qui décident de rejeter Dieu sont aidés dans cette direction ; ils sont empêchés par Dieu de voir des preuves ou des conseils tant qu’ils maintiennent une telle décision).

(3) Les hypocrites

[2:8] Puis il y a ceux qui disent :  » Nous croyons en Dieu et au Jour Dernier « , alors qu’ils ne sont pas croyants.

[2:9] En essayant de tromper Dieu et ceux qui croient, ils ne font que se tromper eux-mêmes sans percevoir.

[2:10] Dans leur esprit, il y a une maladie. Par conséquent, Dieu aggrave leur maladie. Ils ont encouru un douloureux châtiment pour leur mensonge.

[2:11] Quand on leur dit :  » Ne commettez pas le mal « , ils répondent :  » Mais nous sommes des justes ! « 

[2:12] En fait, ce sont des malfaiteurs, mais ils ne perçoivent pas.

[2:13] Quand on leur dit :  » Croyez comme ceux qui ont cru « , ils répondent :  » Croirons-nous comme les insensés qui ont cru ?  » En fait, ce sont eux qui sont fous, mais ils ne le savent pas.

[2:14] Lorsqu’ils rencontrent les croyants, ils disent :  » Nous croyons « , mais lorsqu’ils sont seuls avec leurs démons, ils disent :  » Nous sommes avec vous, nous ne faisions que nous moquer. « 

[2:15] Dieu se moque d’eux, il les entraîne dans leurs transgressions, dans leurs balourdises.

[2:16] Ce sont eux qui ont acheté l’égarement, au détriment de la guidance. Un tel commerce ne prospère jamais, et ils ne sont jamais guidés.

[2:17] Leur exemple ressemble à ceux qui allument un feu, puis, alors qu’il commence à éclairer autour d’eux, Dieu leur retire la lumière, les laissant dans les ténèbres, incapables de voir.

[2:18] Sourds, muets et aveugles, ils ne reviennent pas.

[2:19] Autre exemple : une tempête de pluie venant du ciel dans laquelle il y a de l’obscurité, du tonnerre et des éclairs. Ils se mettent les doigts dans les oreilles pour échapper à la mort. Dieu est parfaitement conscient des mécrédules.

La lumière de la foi

[2:20] La foudre leur arrache presque la vue. Lorsqu’il s’allume pour eux, ils avancent, et lorsqu’il fait nuit, ils restent immobiles. Si Dieu le veut, Il peut leur enlever l’ouïe et la vue. Dieu est Omnipotent.

( » Il  » et  » elle  » n’impliquent pas nécessairement le genre naturel en arabe. Voir « Pourquoi le Coran a-t-il été révélé en arabe ?« )

[2:21] Ô peuple, n’adorez que votre Seigneur – celui qui vous a créés, vous et ceux qui vous ont précédés – afin que vous soyez sauvés.

[2:22] Celui qui a rendu la terre habitable pour vous, et le ciel une structure. Il fait descendre du ciel de l’eau, pour produire toutes sortes de fruits pour votre subsistance. Vous n’élèverez pas d’idoles pour rivaliser avec Dieu, maintenant que vous le savez.

Défi mathématique

[2:23] Si vous avez un doute sur ce que nous avons révélé à notre serviteur, produisez donc une sourate comme celles-ci, et invoquez vos propres témoins contre Dieu, si vous êtes véridiques.

(Le code mathématique miraculeux du Coran fournit de nombreuses preuves en épelant le nom de « Rashad Khalifa », le serviteur de Dieu mentionné ici. Certains géants de la littérature, dont Al-Mutanabby et Taha Hussein, ont relevé le défi littéraire, mais ils n’avaient aucune conscience de la composition mathématique du Coran. C’est le code mathématique du Coran, révélé par le Messager de l’Alliance de Dieu, Rashad Khalifa, qui constitue le véritable défi, car il ne pourra jamais être imité).

Description allégorique de l’enfer

[2:24] Si vous ne pouvez pas faire cela – et vous ne pourrez jamais le faire – alors prenez garde au feu de l’Enfer, dont le combustible est constitué par les gens et les rochers ; il attend les mécréants.

Description allégorique du paradis

[2:25] Annoncez à ceux qui croient et mènent une vie droite qu’ils auront des jardins où coulent des ruisseaux. Lorsqu’on leur fournira des fruits, ils diront :  » C’est ce qu’on nous fournissait auparavant.  » C’est ainsi qu’on leur donne des descriptions allégoriques. Ils y auront des épouses pures et y demeureront éternellement.

[2:26] Dieu ne craint pas de citer toute sorte d’allégorie, du minuscule moustique et du plus grand. Ceux qui croient savent que c’est la vérité de la part de leur Seigneur. Quant aux incrédules, ils disent : « Qu’est-ce que Dieu a voulu dire par une telle allégorie ? » Il en égare beaucoup par là, et en guide beaucoup par là. Il n’égare jamais que les méchants,

[2:27] qui violent l’alliance de Dieu après s’être engagés à la respecter, rompent ce que Dieu a ordonné d’unir et commettent le mal. Ce sont les perdants.

Deux morts et deux vies pour les mécrédules

[2:28] Comment pouvez-vous mécroire en Dieu alors que vous étiez morts et qu’Il vous a donné la vie, puis qu’Il vous met à mort, puis qu’Il vous ramène à la vie, puis qu’en fin de compte c’est à Lui que vous revenez ?

(Les justes ne meurent pas vraiment ; ils vont directement au Paradis. Lorsque leur intérim sur cette terre prend fin, les anges de la mort les invitent simplement à se rendre au même Paradis où Adam et Ève vivaient autrefois (2:154, 3:169, 8:24, 22:58, 16:32, 36:20-27, 44:56, 89:27-30). Ainsi, alors que les justes ne connaissent que la première mort à la suite de notre péché originel, les injustes passent par deux morts (40:11). Au moment de la mort, les mécréants connaissent leur sort misérable (8:50, 47:27), puis ils subissent un cauchemar continu qui dure jusqu’à la création de l’Enfer (40:46, 89:23)).

[2:29] Il est Celui qui a créé pour vous tout ce qui est sur terre, puis s’est tourné vers le ciel et y a perfectionné sept univers, et Il est pleinement conscient de toute chose.

(Notre univers, avec ses milliards de galaxies couvrant des distances de milliards d’années-lumière, est le plus petit et le plus intérieur des sept univers. Veuillez consulter le document 41:10-11).

Satan : Un « dieu » temporaire

[2:30] Rappelle que ton Seigneur a dit aux anges :  » Je place un représentant (une divinité temporaire) sur la Terre.  » Ils dirent : « Vas-tu y placer quelqu’un qui y répandra le mal et le sang, alors que nous chantons tes louanges, que nous te glorifions et que nous soutenons ton autorité absolue ? Il dit : « Je sais ce que vous ne savez pas. »

Le test commence

[2:31] Il enseigna à Adam tous les noms puis les présenta aux anges en disant :  » Donnez-moi les noms de ceux-ci, si vous avez raison. « 

[2:32] Ils dirent :  » Que Tu sois glorifié, nous n’avons de science que celle que Tu nous as enseignée. Tu es l’Omniscient, le Très Sage ».

[2:33] Il dit :  » Ô Adam, dis-leur leurs noms.  » Quand il leur eut dit leurs noms, Il dit : « Ne vous ai-je pas dit que je connaissais les secrets des cieux et de la terre ? Je sais ce que vous déclarez et ce que vous cachez. »

[2:34] Quand nous avons dit aux anges :  » Prosternez-vous devant Adam « , ils se prosternèrent, sauf Satan ; il refusa, trop arrogant et mécroire.

[2:35] Nous avons dit :  » Ô Adam, habite avec ta femme au Paradis, et mange-y généreusement, à ta guise, mais ne t’approche pas de cet arbre, de peur que tu ne commettes un péché. « 

[2:36] Mais le diable les a dupés et a provoqué leur expulsion de là. Nous leur avons dit :  » Descendez en ennemis les uns des autres. La terre sera votre lieu d’habitation et votre lieu de vie pour un temps.

(Ces versets répondent à des questions cruciales telles que : « Pourquoi sommes-nous ici ?)

Mots spécifiques

[2:37] Puis, Adam reçut de son Seigneur des paroles par lesquelles Il le racheta. Il est le Rédempteur, Très Miséricordieux.

(De même, Dieu nous a donné des mots spécifiques, codés mathématiquement, les mots de la sourate 1, pour établir le contact avec Lui).

[2:38] Nous avons dit : « Descendez de là, vous tous. Lorsque la direction vous viendra de ma part, ceux qui la suivront ne craindront rien et ne s’affligeront de rien.

[2:39]  » Quant à ceux qui incrédules et traitent nos révélations de mensonges, ils seront les habitants de l’Enfer, où ils demeureront éternellement. « 

Commandements divins à tous les juifs : « Vous croirez en ce Coran ».

[2:40] Enfants d’Israël, souvenez-vous de Ma faveur, que Je vous ai accordée, et accomplissez votre part de l’alliance, afin que J’accomplisse Ma part de l’alliance, et révérez-Moi.

[2:41] Vous croirez à ce que J’ai révélé ici, confirmant ce que vous avez ; ne soyez pas les premiers à le rejeter. Ne vendez pas mes révélations à vil prix, et observez-moi.

[2:42] Ne confondez pas la vérité avec le mensonge, et ne dissimulez pas la vérité, en connaissance de cause.

[2:43] Vous observerez les Prières de Contact (Salat) et donnerez la charité obligatoire (Zakat), et vous vous prosternerez avec ceux qui se prosternent.

[2:44] Exhortez-vous le peuple à être juste, en vous oubliant vous-mêmes, bien que vous lisiez l’Écriture ? Ne comprenez-vous pas ?

[2:45] Vous chercherez le secours par la fermeté et les Prières de Contact (Salat). C’est difficile, mais ce n’est pas le cas pour ceux qui sont respectueux,

[2:46] qui croient qu’ils rencontreront leur Seigneur, que c’est vers Lui qu’ils retourneront en fin de compte.

[2:47] Enfants d’Israël, souvenez-vous de la faveur que je vous ai accordée, et du fait que je vous ai bénis plus que tout autre peuple.

[2:48] Prenez garde au jour où aucune âme ne pourra venir en aide à une autre âme, où aucune intercession ne sera acceptée, où aucune rançon ne pourra être payée, et où personne ne pourra être aidé.

[2:49] Rappelez-vous que nous vous avons sauvés du peuple de Pharaon qui vous a infligé la pire des persécutions, tuant vos fils et épargnant vos filles. C’était une épreuve pour votre Seigneur.

[2:50] Rappelle-toi que nous avons séparé la mer pour toi, que nous t’avons sauvé et que nous avons noyé le peuple de Pharaon sous tes yeux.

[2:51] Pourtant, lorsque nous avons convoqué Moïse pour quarante nuits, vous avez adoré le veau en son absence et vous êtes devenus méchants.

(Cet incident reflète la tendance idolâtre des humains. Malgré les profonds miracles, les disciples de Moïse ont adoré le veau en son absence, et Moïse s’est retrouvé avec seulement deux croyants (5:23)).

[2:52] Pourtant, nous vous avons gracié par la suite pour que vous puissiez apprécier.

[2:53] Rappelle que nous avons donné à Moïse l’Écriture et le Livre des lois, afin que vous soyez guidés.

Tuez votre ego

[2:54] Rappelons que Moïse a dit à son peuple :  » Ô mon peuple, vous avez fait du tort à vos âmes en adorant le veau. Vous devez vous repentir auprès de votre Créateur. Vous devez tuer votre ego. C’est mieux pour vous aux yeux de votre Créateur ». Il vous a effectivement rachetés. Il est le Rédempteur, Très Miséricordieux.

(C’est l’ego qui a conduit à la chute de Satan. C’est l’ego qui a causé notre exil dans ce monde, et c’est l’ego qui empêche la plupart d’entre nous de trouver la rédemption dans le Royaume de Dieu).

Preuves matérielles

[2:55] Rappelez-vous que vous avez dit :  » Ô Moïse, nous ne croirons pas tant que nous n’aurons pas vu Dieu physiquement.  » C’est ainsi que la foudre t’a frappé, alors que tu regardais.

(Il convient de noter que le mot « DIEU » dans ce verset est la 19e occurrence, et que c’est dans ce verset que les gens ont exigé des « preuves matérielles ». Le code mathématique du Coran, basé sur le nombre 19, fournit une telle preuve physique. Notez également que 2 + 55 = 57=19×3)

[2:56] Nous t’avons ensuite ressuscité, après ta mort, pour que tu apprécies.

[2:57] Nous vous avons ombragé de nuages (au Sinaï), et fait descendre vers vous la manne et les cailles : « Mangez de ce que nous vous avons donné. Ils ne nous ont pas fait de mal, ils n’ont fait que du mal à leurs propres âmes.

Manque de confiance en Dieu : Ils refusent d’entrer à Jérusalem

[2:58] Rappelez-vous que nous avons dit :  » Entrez dans cette ville, vous y trouverez autant de provisions que vous voudrez. Entrez humblement par la porte et traitez les gens avec bonté. Nous vous pardonnerons vos péchés et nous augmenterons la récompense des pieux.

[2:59] Mais les méchants parmi eux exécutaient des ordres autres que ceux qui leur avaient été donnés. Nous avons donc fait descendre du ciel sur les transgresseurs une condamnation à cause de leur méchanceté.

Plus de miracles

[2:60] Rappelons que Moïse cherchait de l’eau pour son peuple. Nous lui avons dit : « Frappe le rocher avec ton bâton ». Douze sources en jaillirent. Les membres de chaque tribu connaissaient leur propre eau. Mangez et buvez des provisions de Dieu, et ne parcourez pas la terre en vous corrompant.

Israël Rebelles

[2:61] Rappelez-vous que vous avez dit :  » Ô Moïse, nous ne pouvons plus tolérer une seule sorte de nourriture. Invoque ton Seigneur pour qu’il nous donne des produits terrestres tels que les haricots, les concombres, l’ail, les lentilles et les oignons. Il répondit :  » Voulez-vous substituer ce qui est inférieur à ce qui est bon ? Descendez en Égypte, vous y trouverez ce que vous avez demandé ». Ils ont encouru la condamnation, l’humiliation, le déshonneur et ont attiré sur eux la colère de Dieu. C’est parce qu’ils ont rejeté les révélations de Dieu et tué injustement les prophètes. C’est parce qu’ils ont désobéi et transgressé.

L’unité de tous les croyants

[2:62] Certes, les croyants, les juifs, les chrétiens et les convertis, quiconque (1) croit en Dieu, (2) croit au Jour Dernier et (3) mène une vie vertueuse, recevra sa récompense de son Seigneur. Ils n’auront rien à craindre et ne seront pas affligés.

Alliance avec Israël

[2:63] Nous avons conclu un pacte avec vous, lorsque nous avons élevé au-dessus de vous le mont Sinaï : « Vous maintiendrez fermement ce que nous vous avons donné et vous vous souviendrez de son contenu, afin que vous soyez sauvés.

[2:64] Mais vous vous êtes détournés par la suite, et sans la grâce de Dieu à votre égard et Sa miséricorde, vous auriez été condamnés.

[2:65] Vous avez eu connaissance de ceux d’entre vous qui profanaient le sabbat. Nous leur avons dit : « Soyez aussi méprisables que des singes ».

[2:66] Nous les avons érigés en exemple pour leur génération, ainsi que pour les générations suivantes, et en lumière pour les justes.

La génisse

[2:67] Moïse dit à son peuple :  » Dieu vous ordonne de sacrifier une génisse.  » Ils dirent : « Tu te moques de nous ? ». Il répondit : « Que Dieu me préserve de me comporter comme les ignorants ».

(Bien que cette sourate contienne des lois et des commandements importants, notamment les prières de Contact, le jeûne, le pèlerinage Hadj, ainsi que les lois du mariage, du divorce, etc…, le nom donné à la sourate est « La génisse ». Cela reflète l’importance cruciale de la soumission à Dieu et de l’obéissance immédiate et inébranlable à notre Créateur. Une telle soumission prouve notre croyance en la toute-puissance et l’autorité absolue de Dieu. Voir également le Livre des Nombres, chapitre 19 de la Bible).

[2:68] Ils dirent :  » Invoque ton Seigneur pour qu’il nous montre laquelle.  » Il dit : « Il dit que c’est une génisse qui n’est ni trop vieille, ni trop jeune ; d’un âge intermédiaire. Maintenant, exécutez ce qui vous a été ordonné.

[2:69] Ils dirent :  » Invoque ton Seigneur pour qu’il nous montre sa couleur.  » Il dit : « Il dit que c’est une génisse jaune, de couleur vive, qui plaît à ceux qui la regardent. »

[2:70] Ils dirent :  » Invoque ton Seigneur pour qu’il nous montre laquelle. Les génisses se ressemblent pour nous et, si Dieu le veut, nous serons guidés. »

[2:71] Il dit :  » Il dit que c’est une génisse qui n’a jamais été humiliée en labourant la terre ou en arrosant les récoltes ; exempte de tout défaut.  » Ils dirent : « Tu as apporté la vérité. » Ils finirent par la sacrifier, après cette longue réticence.

Objectif de la génisse

[2:72] Vous aviez tué une âme, puis vous vous êtes disputés entre vous. Dieu devait dévoiler ce que vous cherchiez à cacher.

[2:73] Nous avons dit : « Frappez (la victime) avec une partie (de la génisse) ». C’est alors que Dieu a ramené la victime à la vie, et vous a montré Ses signes, afin que vous compreniez.

[2:74] Malgré cela, vos cœurs se sont endurcis comme des rochers, voire plus. Car il y a des rochers d’où jaillissent des fleuves. D’autres se fendent et laissent échapper de doux ruisseaux, et d’autres rochers se tordent de respect pour Dieu. Dieu n’ignore rien de ce que vous faites.

Déformer la Parole de Dieu

[2:75] Vous attendez-vous à ce qu’ils croient comme vous, alors que certains d’entre eux ont entendu la Parole de Dieu, puis l’ont déformée, en toute connaissance de cause, et délibérément ?

Dissimuler la Parole de Dieu

[2:76] Et lorsqu’ils rencontrent les croyants, ils disent :  » Nous croyons « , mais lorsqu’ils se retrouvent entre eux, ils disent :  » N’informez pas (les croyants) de ce que Dieu vous a donné, de peur que vous ne leur fournissiez un appui pour leur argumentation au sujet de votre Seigneur. Ne comprenez-vous pas ?

[2:77] Ne savent-ils pas que Dieu sait tout ce qu’ils cachent et tout ce qu’ils déclarent ?

[2:78] Parmi eux, il y a des gentils qui ne connaissent pas l’Écriture, si ce n’est par ouï-dire, puis supposent qu’ils la connaissent.

[2:79] Malheur donc à ceux qui déforment l’Écriture de leurs propres mains, puis disent :  » Voilà ce que Dieu a révélé « , en recherchant un gain matériel à bon marché. Malheur à eux pour cette déformation, et malheur à eux pour leurs gains illicites.

L’éternité du Paradis et de l’Enfer

[2:80] Certains ont dit :  » L’enfer ne nous touchera pas, sauf pour un nombre limité de jours.  » Dites : « Avez-vous pris un tel engagement de la part de Dieu – Dieu ne rompt jamais Son engagement – ou bien, dites-vous de Dieu ce que vous ne connaissez pas ? »

[2:81] En effet, ceux qui gagnent des péchés et s’entourent de leur mauvaise œuvre seront les habitants de l’Enfer ; ils y demeurent éternellement.

[2:82] Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, ils seront les habitants du Paradis ; ils y demeurent éternellement.

(C’est une croyance établie parmi les musulmans corrompus qu’ils ne souffriront en Enfer que proportionnellement au nombre de péchés qu’ils ont commis, puis qu’ils sortiront de l’Enfer et iront au Paradis. Ils croient également que Mohammed intercédera en leur faveur et les sortira de l’enfer. Ces croyances sont contraires au Coran).

Les commandements

[2:83] Nous avons conclu une alliance avec les enfants d’Israël : « Vous n’adorerez que Dieu. Vous honorerez vos parents et vous vous occuperez des proches, des orphelins et des pauvres. Vous traiterez les gens à l’amiable. Vous observerez les Prières de Contact (Salat) et vous ferez la charité obligatoire (Zakat). » Mais vous vous êtes détournés, à l’exception d’un petit nombre d’entre vous, et vous êtes devenus réticents.

[2:84] Nous avons conclu avec vous un pacte selon lequel vous ne verserez pas votre sang et vous ne vous expulserez pas les uns les autres de vos maisons. Vous l’avez accepté et vous en avez témoigné.

[Vous vous entretuez, vous expulsez certains d’entre vous de leurs demeures, vous vous liguez contre eux par le péché et la malice. Vous les avez chassés de leurs maisons, en vous liguant contre eux par péché et par méchanceté. Il vous était interdit de les expulser dès le départ. Croyez-vous en une partie des Écritures et mécroyez-vous en une autre ? Quel sera le châtiment de ceux d’entre vous qui agissent ainsi, si ce n’est l’humiliation dans cette vie, et un châtiment bien pire au jour de la résurrection ? Dieu n’ignore jamais rien de ce que vous faites.

[2:86] Ce sont eux qui ont acheté cette basse vie au détriment de l’Au-delà. Par conséquent, le châtiment n’est jamais commué pour eux, et ils ne peuvent être aidés.

Les Prophètes d’Israël

[2:87] Nous avons donné à Moïse l’Écriture, et après lui nous avons envoyé d’autres messagers, et nous avons donné à Jésus, fils de Marie, de profonds miracles et nous l’avons soutenu avec le Saint-Esprit. N’est-il pas vrai que chaque fois qu’un messager vous a présenté quelque chose que vous n’aimiez pas, votre ego vous a poussé à l’arrogance ? Vous avez rejeté certains d’entre eux et vous en avez tué d’autres.

Déclaration tragique : « Ma décision est prise ! »

[2:88] Certains diront :  » Nos esprits sont faits !  » Au contraire, c’est une malédiction de Dieu, conséquence de leur incrédulité, qui les empêche de croire, à l’exception d’un petit nombre d’entre eux.

Le Coran résume toutes les écritures

[2:89] Lorsque cette Écriture leur vint de Dieu, et bien qu’elle s’accorde avec ce qu’ils possèdent et le confirme, et bien qu’ils prophétisaient son avènement lorsqu’ils discutaient avec les incrédules, lorsque leur propre prophétie se réalisa, ils y mécroièrent. La condamnation de Dieu s’abat donc sur les mécrodules.

[Ils ont vendu leurs âmes pour rejeter ces révélations de Dieu par pur ressentiment que Dieu accorde Sa grâce à qui Il veut parmi Ses serviteurs. C’est ainsi qu’ils ont subi colère sur colère. Les incrédules ont subi un châtiment humiliant.

[2:91] Lorsqu’on leur dit :  » Vous croirez à ces révélations de Dieu « , ils répondent :  » Nous ne croyons qu’à ce qu’on a fait descendre sur nous.  » Ainsi, ils mécroient aux révélations ultérieures, même si c’est la vérité venant de leur Seigneur, et même si cela confirme ce qu’ils ont ! Dis : « Pourquoi donc avez-vous tué les prophètes de Dieu, si vous étiez croyants ? »

Tirer les leçons de l’histoire d’Israël

[2:92] Moïse est allé vers vous avec de profonds miracles, mais vous avez adoré le veau en son absence, et vous êtes devenus méchants.

[2:93] Nous avons conclu avec vous un pacte, en élevant au-dessus de vous le mont Sinaï, en disant :  » Vous ferez respecter les commandements que nous vous avons donnés, fermement, et vous écouterez.  » Ils dirent : « Nous écoutons, mais nous désobéissons. » Leurs cœurs se remplirent d’adoration pour le veau, à cause de leur incrédulité. Dis : « Ce que votre foi vous impose, si vous êtes croyants, est vraiment malheureux. »

[2:94] Dis :  » Si la demeure de l’Au-delà vous est réservée auprès de Dieu, à l’exclusion de toute autre personne, alors vous devez désirer la mort, si vous êtes véridiques. « 

[2:95] Ils n’y aspirent jamais, à cause de ce que leurs mains ont envoyé. Dieu connaît parfaitement les méchants.

[2:96] En fait, vous les trouverez les plus cupides de la vie ; plus encore que les adorateurs d’idoles. L’un d’eux souhaite vivre mille ans. Mais cela ne lui épargnera aucun châtiment, quelle que soit la durée de sa vie. Dieu est témoin de tout ce qu’ils font.

Gabriel est le médiateur de la Révélation

[2:97] Dis :  » Quiconque s’oppose à Gabriel doit savoir qu’il a fait descendre ceci (le Coran) dans votre cœur, conformément à la volonté de Dieu, confirmant les écritures précédentes, et fournissant une orientation et une bonne nouvelle pour les croyants. « 

[2:98] Quiconque s’oppose à Dieu, à Ses anges, à Ses messagers, à Gabriel et à Michaël, doit savoir que Dieu s’oppose aux incrédules.

[2:99] Nous t’avons fait descendre des révélations si claires que seuls les méchants les rejetteront.

[2:100] N’est-il pas vrai que lorsqu’ils concluent un pacte et s’engagent à le respecter, certains d’entre eux n’en tiennent toujours pas compte ? En fait, la plupart d’entre eux ne croient pas.

Ne pas tenir compte de l’Écriture de Dieu

[2:101] Maintenant qu’un messager de Dieu leur est venu, et bien qu’il prouve et confirme leur propre Écriture, certains adeptes de l’Écriture (juifs, chrétiens et musulmans) ignorent l’Écriture de Dieu derrière leur dos, comme s’ils n’avaient jamais eu d’Écriture.

(Le Messager de l’Alliance de Dieu est prophétisé dans l’Ancien Testament (Malachie 3:1-3), le Nouveau Testament (Luc17:22-37) et ce Testament Final (3:81)).

La sorcellerie condamnée

[2:102] Ils ont poursuivi ce que les diables enseignaient au sujet du royaume de Salomon. Salomon n’était pourtant pas un mécrédule, mais les diables étaient des mécréants. Ils enseignaient aux gens la sorcellerie et ce qui était descendu par l’intermédiaire des deux anges de Babel, Haroot et Maroot. Ceux-ci ne divulguaient pas ces connaissances sans dire : « C’est une épreuve : « Il s’agit d’une épreuve. Vous ne devez pas en abuser. Mais les gens s’en sont servis pour commettre de mauvaises actions, comme la rupture des mariages. Ils ne peuvent jamais faire de mal à personne contre la volonté de Dieu. Ils apprennent ainsi ce qui leur nuit, et non ce qui leur profite, et ils savent bien que celui qui pratique la sorcellerie n’aura aucune part dans l’Au-delà. C’est pour cela qu’ils vendent leur âme, s’ils le savaient, et c’est pour cela qu’ils sont malheureux.

[2:103] S’ils croient et mènent une vie vertueuse, la récompense de Dieu est bien meilleure, si seulement ils savaient.

Déformer les mots de la supplication

[2:104] Ô vous qui croyez, ne dites pas :  » Raa`ena  » (sois notre berger). Dites plutôt :  » Unzurna  » (veillez sur nous), et écoutez. Les incrédules ont encouru un châtiment douloureux.

(Le mot « Raa’ena » a été utilisé abusivement par certains hébraïsants, et déformé pour ressembler à un mot sale (voir aussi 4:46)).

La jalousie condamnée

[2:105] Ni les incrédules parmi les adeptes de l’Écriture, ni les adorateurs d’idoles, ne souhaitent voir descendre sur vous un quelconque bienfait de la part de votre Seigneur. Cependant, Dieu répand Ses bénédictions sur qui Il veut. Dieu possède une grâce infinie.

Le miracle ultime : le code mathématique du Coran

[2:106] Lorsque nous abrogeons un miracle quelconque, ou que nous le faisons oublier, nous produisons un miracle meilleur, ou au moins égal. Ne reconnaissez-vous pas que Dieu est omnipotent ?

(Le miracle mathématique du Coran est perpétuel et plus grand que les miracles précédents (34:45, 74:35). Comme le Coran lui-même, il confirme, achève et supplante tous les miracles précédents, et c’est donc le dernier miracle avant la fin du monde).

[2:107] Ne reconnaissez-vous pas que Dieu possède la royauté des cieux et de la terre, que vous n’avez personne en dehors de Dieu comme Seigneur et Maître ?

[2:108] Voulez-vous exiger de votre messager ce qu’on exigeait autrefois de Moïse ? Quiconque choisit l’incrédulité au lieu de la croyance s’est vraiment écarté du droit chemin.

[2:109] De nombreux adeptes de l’Écriture préféreraient vous voir revenir à l’incrédulité, maintenant que vous avez cru. C’est une jalousie de leur part, après que la vérité leur est apparue. Tu leur pardonneras et tu les laisseras tranquilles jusqu’à ce que Dieu prononce Son jugement. Dieu est tout-puissant.

[2:110] Vous observerez les Prières de Contact (Salat) et vous ferez la charité obligatoire (Zakat). Tout bien que vous ferez pour vos âmes, vous le trouverez auprès de Dieu. Dieu est témoin de tout ce que vous faites.

Tous les croyants sont rachetés, quel que soit le nom de leur religion

[2:111] Certains ont dit : « Personne n’entrera au Paradis, sauf les juifs ou les chrétiens ! » C’est un vœu pieux. Dis : « Montrez-nous votre preuve, si vous avez raison. »

Soumission : La seule religion

[2:112] En effet, ceux qui se soumettent absolument à Dieu seul, tout en menant une vie vertueuse, recevront leur récompense de leur Seigneur ; ils n’ont rien à craindre et ne s’affligeront pas.

(Voir 2:62 et 5:69).

[2:113] Les juifs disaient :  » Les chrétiens n’ont pas de fondement « , tandis que les chrétiens disaient :  » Les juifs n’ont pas de fondement.  » Pourtant, tous deux ont lu l’Écriture. Telles sont les paroles de ceux qui ne savent rien. Dieu les jugera, le jour de la résurrection, sur leurs disputes.

Vous fréquenterez le Masjid

[2:114] Qui est plus mauvais que ceux qui boycottent les masjids de Dieu, où Son nom est commémoré, et qui contribuent à leur abandon ? Ceux-là ne doivent y entrer qu’avec crainte. Ils subiront dans cette vie une humiliation, et dans l’Au-delà un terrible châtiment.

[2:115] À Dieu appartiennent l’orient et l’occident ; où que vous alliez, il y aura la présence de Dieu. Dieu est omniprésent et omniscient.

Blasphème grossier

[2:116] Ils dirent : « Dieu a engendré un fils ! » Qu’Il soit glorifié, jamais ! Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre lui appartient ; tout lui est soumis.

[2:117] L’Initiateur des cieux et de la terre : pour qu’une chose soit faite, Il lui dit simplement : « Sois », et elle est.

[2:118] Ceux qui ne possèdent aucune connaissance disent :  » Si seulement Dieu pouvait nous parler, ou si un miracle pouvait nous arriver !  » D’autres avant eux ont dit la même chose, leur esprit est le même. Nous manifestons les miracles pour ceux qui ont acquis la certitude.

[2:119] Nous t’avons envoyé avec la vérité comme porteur d’une bonne nouvelle, ainsi que comme avertisseur. Tu n’as pas à répondre de ceux qui vont en enfer.

[2:120] Ni les juifs, ni les chrétiens ne vous accepteront, si vous ne suivez pas leur religion. Dis : « La direction de Dieu est la vraie direction. » Si vous vous pliez à leurs désirs, en dépit des connaissances que vous avez reçues, vous ne trouverez ni allié ni partisan pour vous aider contre Dieu.

[2:121] Ceux qui ont reçu l’Écriture et qui la connaissent comme elle doit être connue y croiront. Quant à ceux qui mécroient, ce sont eux les perdants.

[2:122] Enfants d’Israël, souvenez-vous de la faveur que Je vous ai accordée et du fait que Je vous ai bénis plus que tout autre peuple.

[2:123] Prenez garde au jour où aucune âme n’en aidera une autre, où aucune rançon ne sera acceptée, où aucune intercession ne sera utile et où personne ne sera aidé.

Abraham

[2:124] Rappelons qu’Abraham a été mis à l’épreuve par son Seigneur, à travers certains commandements, et qu’il les a accomplis. (Dieu dit : « Je te nomme imam du peuple ». Il dit : « Et aussi ma descendance ? » Il dit : « Mon alliance n’inclut pas les transgresseurs ».

[2:125] Nous avons fait du sanctuaire (la Ka`aba) un point focal pour les gens et un sanctuaire sûr. Vous pouvez utiliser le sanctuaire d’Abraham comme lieu de prière. Nous avons donné à Abraham et à Ismaël la mission suivante « Vous purifierez ma maison pour ceux qui la visiteront, pour ceux qui y vivront et pour ceux qui s’y inclineront et s’y prosterneront.

[2:126] Abraham pria : « Mon Seigneur, fais de ce pays une terre paisible, et donne à ses habitants des fruits. Subviens aux besoins de ceux qui croient en Dieu et au Dernier Jour. » (Dieu) dit :  » Je pourvoirai aussi à ceux qui mécroient. Je les laisserai jouir temporairement, puis je les livrerai au châtiment de l’Enfer et à un destin misérable. »

Abraham a délivré toutes les pratiques de Soumission (Islam)

[2:127] Alors qu’Abraham élevait les fondations du sanctuaire, avec Ismaïl (ils prièrent) : « Notre Seigneur, accepte cela de notre part. Tu es l’Audient, l’Omniscient.

[2:128]  » Notre Seigneur, fais de nous des Soumissionnaires, et que de notre descendance naisse une communauté de Soumissionnaires. Enseigne-nous les rites de notre religion et rachète-nous. Tu es le Rédempteur, le Très Miséricordieux.

[2:129]  » Notre Seigneur, suscite parmi eux un messager pour leur réciter Tes révélations, leur enseigner l’Écriture et la sagesse, et les purifier. Tu es le Tout-Puissant, le Très-Sage. »

[2:130] Qui abandonnerait la religion d’Abraham, si ce n’est celui qui trompe son âme ? Nous l’avons choisi en ce monde, et dans l’Au-delà il sera avec les justes.

[2:131] Lorsque son Seigneur lui dit :  » Soumettez-vous « , il répondit :  » Je me soumets au Seigneur de l’univers. « 

[2:132] D’ailleurs, Abraham a exhorté ses enfants à faire de même, ainsi que Jacob :  » Ô mes enfants, Dieu vous a indiqué la religion ; ne mourez qu’en soumissionnaires. « 

[2:133] Si vous aviez vu Jacob sur son lit de mort, il aurait dit à ses enfants : « Qu’adorerez-vous après ma mort ? » Ils répondirent : « Nous adorerons votre dieu, le dieu de vos pères Abraham, Ismaël et Isaac, le dieu unique. C’est à lui que nous sommes soumis. »

[2:134] Telle est une communauté du passé. Ils sont responsables de ce qu’ils ont gagné, et vous êtes responsables de ce que vous avez gagné. Vous n’avez pas à répondre de ce qu’ils ont fait.

Soumission (Islam) : La religion d’Abraham

[2:135] Ils dirent :  » Il faut être juif ou chrétien, pour être guidé.  » Dites : « Nous suivons la religion d’Abraham – le monothéisme – il n’a jamais été un adorateur d’idoles. »

(Le Coran nous informe à plusieurs reprises que la Soumission est la religion d’Abraham (3:95, 4:125, 6:161, 22:78). Abraham a reçu une « écriture » pratique, à savoir tous les devoirs et pratiques de la Soumission [les Prières de Contact (Salat), la charité obligatoire (Zakat), le jeûne du Ramadan et le pèlerinage Hadj]. Mohammed était un adepte de la religion d’Abraham, comme nous le voyons en 16:123 ; c’est lui qui a délivré ce Testament Final, le Coran).

Aucune distinction entre les messagers de Dieu

[2:136] Dis : « Nous croyons en Dieu, en ce qu’on a fait descendre sur nous, en ce qu’on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Patriarches, en ce qu’on a donné à Moïse et à Jésus, et à tous les prophètes, de la part de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux. C’est à lui seul que nous sommes soumis. »

[2:137] S’ils croient comme vous, ils sont guidés. S’ils se détournent, ils s’opposent. Dieu vous épargnera leur opposition ; Il est l’Audient, l’Omniscient.

[2:138] Tel est le système de Dieu, et quel système est meilleur que celui de Dieu ? « C’est lui seul que nous adorons.

[2:139] Dis : « Vous disputez-vous avec nous au sujet de Dieu, alors qu’Il est notre Seigneur et votre Seigneur ? Nous sommes responsables de nos actes, et vous êtes responsables des vôtres. C’est à Lui seul que nous sommes dévoués.

[2:140] Dites-vous qu’Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Patriarches étaient juifs ou chrétiens ? Dis : « Savez-vous mieux que Dieu ? Qui est plus mauvais que celui qui cache un témoignage qu’il a appris de Dieu ? Dieu n’ignore jamais rien de ce que vous faites ».

[2:141] Il s’agit d’une communauté du passé. Ils sont responsables de ce qu’ils ont gagné, et vous êtes responsables de ce que vous avez gagné. Vous n’avez pas à répondre de ce qu’ils ont fait.

Abolition de la bigoterie et des préjugés

[2:142] Les insensés parmi les gens diraient :  » Pourquoi ont-ils changé la direction de leur Qiblah ?  » Dis :  » À Dieu appartiennent l’orient et l’occident ; Il guide qui veut dans un chemin droit. « 

[2:143] Nous avons donc fait de vous une communauté impartiale, afin que vous serviez de témoins parmi les gens, et le messager sert de témoin parmi vous. Nous avons changé la direction de votre Qiblah d’origine pour distinguer parmi vous ceux qui suivraient volontiers le messager de ceux qui reviendraient sur leurs pas. C’était une épreuve difficile, mais pas pour ceux qui sont guidés par Dieu. Dieu ne gaspille jamais votre adoration. Dieu est compatissant envers les gens, Très Miséricordieux.

Qiblah vers la Mecque

[2:144] Nous t’avons vu tourner ton visage vers le ciel (à la recherche de la bonne direction). Nous t’avons assigné une Qiblah qui t’est agréable. Désormais, vous tournerez votre visage vers le Masjid sacré. Où que vous soyez, vous devrez tous tourner vos visages vers elle. Ceux qui ont reçu l’Écriture précédente savent que c’est la vérité de leur Seigneur. Dieu n’ignore rien de ce qu’ils font.

[2:145] Même si vous montrez aux adeptes de l’Écriture toutes sortes de miracles, ils ne suivront pas votre Qiblah. Vous ne suivrez pas non plus leur Qiblah. Ils ne suivent même pas la Qiblah des uns et des autres. Si tu accèdes à leurs désirs, après ce que tu as appris, tu seras du nombre des transgresseurs.

(La « Qiblah » est la direction vers laquelle on se tourne pendant les Prières de Contact (Salat). Lorsque Gabriel a transmis à Mohammed l’ordre de faire face à Jérusalem plutôt qu’à La Mecque, les hypocrites ont été démasqués. Les Arabes avaient de forts préjugés en faveur de la Ka’aba comme leur « Qiblah ». Seuls les vrais croyants ont pu surmonter leurs préjugés ; ils ont obéi sans hésiter au messager).

L’abus de l’Écriture : Accentuation et dissimulation sélectives

[2:146] Ceux qui ont reçu l’Écriture reconnaissent la vérité qu’elle contient, comme ils reconnaissent leurs propres enfants. Cependant, certains d’entre eux cachent la vérité, en toute connaissance de cause.

[2:147] C’est la vérité de ton Seigneur, n’en doute pas.

[2:148] Chacun de vous choisit la direction à suivre ; vous courrez vers la droiture. Où que vous soyez, Dieu vous convoquera tous. Dieu est omnipotent.

Qiblah vers la Mecque

[2:149] Où que vous alliez, vous tournerez votre visage (pendant la salat) vers la Masjid sacrée. Telle est la vérité de votre Seigneur. Dieu n’ignore rien de ce que vous faites tous.

(Une preuve flagrante de l’idolâtrie commise par les « musulmans » d’aujourd’hui est la désignation de la tombe de Mohammed comme « Masjid sacré ». Le Coran ne mentionne qu’un seul « Masjid sacré »).

[2:150] Où que vous alliez, vous tournerez votre visage (pendant la salat) vers le Masjid sacré ; où que vous soyez, vous tournerez vos visages (pendant la salat) vers lui. Ainsi, les gens n’auront aucun argument contre vous, à l’exception des transgresseurs parmi eux. Ne les craignez pas, mais craignez-moi plutôt. Je perfectionnerai alors mes bénédictions sur vous, afin que vous soyez guidés.

[2:151] (Bénédictions) comme l’envoi d’un messager d’entre vous pour vous réciter nos révélations, vous purifier, vous enseigner l’Écriture et la sagesse, et vous apprendre ce que vous n’avez jamais su.

[2:152] Vous vous souviendrez de Moi, afin que Je me souvienne de vous, et soyez reconnaissants envers Moi ; ne soyez pas ingrats.

[2:153] Ô vous qui croyez, cherchez le secours dans la constance et les Prières de Contact (Salat). Dieu est avec ceux qui persévèrent.

Quelle est la suite des événements ?

[2:154] Ne dites pas de ceux qui sont tués pour la cause de Dieu :  » Ils sont morts.  » Ils sont vivants auprès de leur Seigneur, mais vous ne vous en rendez pas compte.

(Les justes ne meurent pas vraiment ; ils quittent simplement leur corps ici et se rendent au Paradis où Adam et Ève ont vécu).

[2:155] Nous vous éprouverons certes par une certaine peur, la faim, la perte d’argent, de vies et de récoltes. Apportez la bonne nouvelle à ceux qui sont inébranlables.

(Le test vise à prouver que nous adorons Dieu seul en toutes circonstances (29:2)).

[2:156] Lorsqu’un malheur les atteint, ils disent :  » Nous appartenons à Dieu, et c’est vers Lui que nous retournons. « 

[2:157] Ceux-là ont mérité les bénédictions de leur Seigneur et la miséricorde. Ce sont eux les guidés.

Pèlerinage Hadj

[2:158] Les buttes de Safa et de Marwah font partie des rites décrétés par Dieu. Quiconque observe le Hajj ou la `Umrah ne commet pas d’erreur en parcourant la distance qui les sépare. Si quelqu’un se porte volontaire pour plus de bonnes œuvres, alors Dieu est reconnaissant et omniscient.

Infraction brute

[2:159] Ceux qui cachent nos révélations et nos conseils, après les avoir proclamés pour les gens dans l’Écriture, sont condamnés par Dieu ; ils sont condamnés par tous les condamnateurs.

[2:160] Quant à ceux qui se repentent, se réforment et proclament, je les rachète. Je suis le Rédempteur, Très Miséricordieux.

[2:161] Ceux qui mécroient et meurent incrédules ont encouru la condamnation de Dieu, des anges et de tous les gens (au Jour du Jugement).

[2:162] Ils y demeurent éternellement. Le châtiment n’est jamais commué pour eux, et ils ne sont jamais sauvés.

[2:163] Votre dieu est unique ; il n’y a de dieu que Lui, Très Gracieux, Très Miséricordieux.

Signes accablants de la présence de Dieu

[2:164] Dans la création des cieux et de la terre, l’alternance de la nuit et du jour, les navires qui parcourent l’océan pour le bénéfice des gens, l’eau que Dieu fait descendre du ciel pour faire revivre les terres mortes et y répandre toutes sortes de créatures, la manipulation des vents, et les nuages qui sont placés entre le ciel et la terre, il y a des preuves suffisantes pour les gens qui comprennent.

Les idoles désavouent leurs idolâtres

[2:165] Pourtant, certains érigent des idoles pour rivaliser avec Dieu, et les aiment comme si elles étaient Dieu. Ceux qui croient aiment le plus Dieu. Si seulement les transgresseurs pouvaient se voir eux-mêmes lorsqu’ils verront le châtiment ! Ils réaliseront alors que tout pouvoir appartient à Dieu seul, et que le châtiment de Dieu est redoutable.

[2:166] Ceux qui ont été suivis renieront ceux qui les ont suivis. Ils verront le châtiment, et tous les liens entre eux seront rompus.

(Jésus, Marie, Mohammed, Ali et les saints désavoueront leurs idolâtres le jour de la résurrection. Voir aussi 16:86, 35:14, 46:6 et l’Évangile de Matthieu 7:21-23).

[2:167] Ceux qui ont suivi diront :  » Si nous pouvons avoir une autre chance, nous les renierons, comme ils nous ont reniés maintenant.  » Dieu leur montre ainsi que les conséquences de leurs œuvres ne sont que des remords et qu’ils ne sortiront jamais de l’enfer.

Satan interdit les choses licites

[2:168] Ô peuple, mangez des produits de la terre tout ce qui est licite et bon, et ne suivez pas les pas de Satan ; il est votre ennemi le plus ardent.

[2:169] Il ne vous ordonne que de commettre le mal et le vice, et de dire de Dieu ce que vous ne savez pas.

Maintenir le statu quo : Une tragédie humaine

[2:170] Quand on leur dit :  » Suivez ce que Dieu a révélé ici « , ils répondent :  » Nous ne suivons que ce que nous avons trouvé chez nos parents.  » Et si leurs parents n’ont pas compris et n’ont pas été guidés ?

[2:171] L’exemple de ces incrédules est celui des perroquets qui répètent ce qu’ils entendent de sons et d’appels, sans comprendre. Sourds, muets et aveugles, ils ne peuvent comprendre.

Seules quatre viandes sont interdites

[2:172] Ô vous qui croyez, mangez des bonnes choses que nous vous avons fournies, et soyez reconnaissants envers Dieu, si vous n’adorez que Lui.

[2:173] Il ne vous interdit que la consommation des animaux qui meurent d’eux-mêmes (sans intervention humaine), du sang, de la viande de porc et des animaux consacrés à autre que Dieu. Il n’y a pas de péché à commettre si l’on est contraint de les manger, sans que cela soit malveillant ou délibéré. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

(Dans tout le Coran, seules quatre viandes sont interdites (6:145, 16:115). Les interdits alimentaires qui vont au-delà de ces quatre viandes sont assimilés à l’adoration d’idoles (6:121,148,150 ; 7:32)).

Des chefs religieux corrompus dissimulent le miracle du Coran

[2:174] Ceux qui dissimulent les révélations de Dieu dans les Écritures, en échange d’un gain matériel bon marché, ne mangent que du feu dans leur ventre. Dieu ne leur parlera pas au jour de la résurrection et ne les purifiera pas. Ils ont encouru un châtiment douloureux.

[2:175] Ce sont eux qui ont choisi l’égarement au lieu de la guidance, et le châtiment au lieu du pardon. En conséquence, ils devront endurer l’Enfer.

[2:176] C’est parce que Dieu a révélé cette écriture, porteuse de vérité, et que ceux qui contestent l’écriture sont les plus ardents opposants.

(Bien qu’ils aient reconnu le miracle mathématique de Dieu dans le Coran, les chefs religieux corrompus ont essayé pendant de nombreuses années de dissimuler ce miracle impressionnant. Nombre d’entre eux ont admis qu’ils n’appréciaient pas que ce soit Rashad Khalifa, et non eux, qui ait été béni par ce miracle).

Définition de la droiture

[2:177] La justice, c’est de ne pas tourner le visage vers l’orient ou l’occident. Les justes sont ceux qui croient en Dieu, au Jour Dernier, aux anges, aux Écritures et aux prophètes ; ils donnent de bon cœur de l’argent à leurs proches, aux orphelins, aux nécessiteux, aux étrangers en voyage, aux mendiants et pour libérer les esclaves ; ils observent les Prières de Contact (Salat) et donnent la charité obligatoire (Zakat) ; ils tiennent leur parole chaque fois qu’ils font une promesse ; et ils persévèrent fermement face à la persécution, aux difficultés et à la guerre. Tels sont les véridiques, tels sont les justes.

Décourager la peine capitale

[2:178] Ô vous qui croyez, l’équivalence est la loi qui vous a été décrétée en matière de meurtre : l’homme libre pour l’homme libre, l’esclave pour l’esclave, la femme pour la femme. Si l’on est gracié par la famille de la victime, il faut en être reconnaissant et recevoir un dédommagement équitable. C’est un allègement de la part de votre Seigneur et une miséricorde. Quiconque transgresse au-delà de cela encourt un châtiment douloureux.

(Le Coran décourage clairement la peine capitale. Toutes les excuses sont fournies pour épargner des vies, y compris celle du meurtrier. Les proches de la victime peuvent juger préférable, dans certaines circonstances, d’épargner la vie du meurtrier en échange d’une compensation équitable. De même, la peine capitale n’est pas applicable si, par exemple, une femme tue un homme, ou vice versa).

[2:179] L’équivalence est une loi salvatrice pour vous, ô vous qui possédez l’intelligence, afin que vous soyez justes.

Rédiger un testament

[2:180] Il est décrété qu’à l’approche de la mort, vous rédigerez un testament au profit des parents et des proches, de manière équitable. C’est un devoir pour les justes.

[2:181] Si quelqu’un modifie un testament qu’il avait entendu, le péché d’altération incombe à ceux qui sont responsables de cette altération. Dieu est Audient, Connaisseur.

[Il ne commet pas de péché s’il constate une injustice flagrante ou un parti pris de la part d’un testateur et s’il prend des mesures correctives pour rétablir la justice dans le testament. Dieu est Pardonneur et Très Miséricordieux.

Le jeûne souligné et modifié

[2:183] Ô vous qui croyez, le jeûne vous est décrété, comme il l’a été pour ceux qui vous ont précédés, afin que vous atteigniez le salut.

[2:184] Des jours spécifiques (sont désignés pour le jeûne) ; si quelqu’un est malade ou en voyage, un nombre égal d’autres jours peut être substitué. Ceux qui peuvent jeûner, mais avec beaucoup de difficulté, peuvent remplacer chaque jour de rupture du jeûne par l’alimentation d’un pauvre. Si l’on se porte volontaire (pour accomplir plus d’œuvres vertueuses), c’est mieux. Mais le jeûne est ce qu’il y a de mieux pour vous, si vous saviez.

[2:185] Le Ramadan est le mois au cours duquel le Coran a été révélé, fournissant des conseils aux gens, des enseignements clairs et le livre de la loi. Ceux d’entre vous qui sont témoins de ce mois doivent le jeûner. Ceux qui sont malades ou en voyage peuvent remplacer le jeûne par un nombre équivalent d’autres jours. Dieu vous souhaite la commodité, et non la difficulté, afin que vous puissiez remplir vos obligations, glorifier Dieu de vous avoir guidés et exprimer votre reconnaissance.

Dieu répond aux prières de « Ses serviteurs » 

[2:186] Quand Mes serviteurs t’interrogent à Mon sujet, Je suis toujours près d’eux. J’exauce leurs prières lorsqu’ils me prient. Les gens doivent me répondre et croire en moi pour être guidés.

[2:187] Il vous est permis d’avoir des rapports sexuels avec vos femmes pendant les nuits de jeûne. Elles sont les gardiennes de vos secrets, et vous êtes les gardiens de leurs secrets. Dieu savait que vous trahissiez vos âmes, Il vous a rachetés et vous a pardonnés. Désormais, vous pourrez avoir des relations avec eux, en recherchant ce que Dieu vous a permis. Vous pouvez manger et boire jusqu’à ce que le fil blanc de la lumière se distingue du fil sombre de la nuit, à l’aube. Ensuite, vous devez jeûner jusqu’au coucher du soleil. Les rapports sexuels sont interdits si vous décidez de vous retirer dans le masjid (pendant les dix derniers jours du Ramadan). Ce sont les lois de Dieu, vous ne devez pas les transgresser. Dieu clarifie ainsi Ses révélations pour les gens, afin qu’ils atteignent le salut.

(Comme tous les devoirs dans la Soumission, le jeûne a été décrété par Abraham (22:78). Avant la révélation du Coran, les rapports sexuels étaient interdits pendant toute la durée du jeûne. Cette règle est modifiée dans le verset 2:187 pour autoriser les rapports sexuels pendant les nuits du Ramadan).

Condamnation de la corruption

[2:188] Vous ne vous emparerez pas illicitement de l’argent des uns et des autres, et vous ne corromprez pas les fonctionnaires pour priver les autres d’une partie de leurs droits illicitement, alors que vous le savez.

Ne pas tourner autour du pot

[2:189] Ils t’interrogent sur les phases de la lune ! Dis : « Elles servent de repère aux gens et déterminent l’heure du Hadj ». Il n’est pas juste de tourner autour du pot ; on atteint la justice en respectant les commandements et en étant franc. Vous observerez Dieu, afin de réussir.

(L’expression coranique littérale dit : « N’entrez pas dans les maisons par les portes de derrière ». La question sur les phases de la lune est un exemple de tourner autour du pot ; il y avait de mauvaises arrière-pensées derrière cette question. Néanmoins, Dieu a exprimé l’énoncé en arabe de manière à répondre à la fois à leurs arrière-pensées et à définir les phases de la lune – c’est-à-dire à mettre fin aux dates contestées du début et de la fin du Ramadan).

Les règles de la guerre

[2:190] Vous pouvez combattre dans la cause de Dieu contre ceux qui vous attaquent, mais n’agressez pas. Dieu n’aime pas les agresseurs.

(Tous les combats sont régis par la règle de base énoncée dans 60:8-9. Le combat n’est autorisé qu’en cas de légitime défense, tandis que l’agression et l’oppression sont fermement condamnées dans l’ensemble du Coran. Voir « Combat et djihad« ).

[2:191] Vous pouvez tuer ceux qui vous font la guerre, et vous pouvez les expulser d’où ils vous ont expulsés. L’oppression est pire que le meurtre. Ne les combattez pas au Masjid sacré, à moins qu’ils ne vous y attaquent. S’ils vous attaquent, vous pouvez les tuer. C’est la juste rétribution des mécréants.

[2:192] S’ils s’abstiennent, Dieu est alors Pardonneur et Très Miséricordieux.

[2:193] Vous pouvez aussi les combattre pour éliminer l’oppression et pour adorer Dieu librement. S’ils s’abstiennent, vous ne devez pas les agresser ; l’agression n’est permise que contre les agresseurs.

[2:194] Pendant les mois sacrés, l’agression peut faire l’objet d’une réponse équivalente. S’ils vous attaquent, vous pouvez riposter en leur infligeant un châtiment équitable. Vous observerez Dieu et saurez que Dieu est avec les justes.

[2:195] Vous dépenserez pour la cause de Dieu ; ne vous jetez pas de vos propres mains dans la destruction. Vous serez charitables ; Dieu aime les charitables.

Pèlerinage Hadj et Omra

[2:196] Vous observerez les rites complets du Hajj et de la `Umrah pour Dieu. Si vous êtes empêché, vous devez envoyer une offrande et ne pas recommencer à vous couper les cheveux avant que votre offrande ne soit arrivée à destination. Si vous êtes malade ou souffrez d’une blessure à la tête (et que vous devez vous couper les cheveux), vous expierez en jeûnant, en faisant la charité ou en pratiquant une autre forme d’adoration. Pendant le Hajj normal, si vous rompez l’état d’Ihraam (sainteté) entre la `Umrah et le Hajj, vous expierez en offrant un sacrifice animal. Si vous n’en avez pas les moyens, vous jeûnerez trois jours pendant le Hadj et sept jours à votre retour – ce qui fait dix jours – à condition que vous n’habitiez pas près de la Masjid sacrée. Vous observerez Dieu et saurez qu’il est strict dans l’application de la rétribution.

(Voir les détails du Hajj et de la ‘Umrah).

Les quatre mois du Hajj (Zul-Hijjah, Muharram, Safar et Rabi I) 

[2:197] Le Hadj doit être observé au cours des mois spécifiés. Quiconque part pour observer le Hadj doit s’abstenir de rapports sexuels, d’inconduite et de disputes pendant toute la durée du Hadj. Quel que soit le bien que vous fassiez, Dieu en est pleinement conscient. Lorsque vous préparez vos provisions pour le voyage, la meilleure provision est la droiture. Vous m’observerez, ô vous qui avez de l’intelligence.

(Le Hajj peut être observé à n’importe quel moment des mois sacrés : Zul-Hijjah, Muharram, Safar et Rabi I. Les gouvernements locaux limitent le Hajj à quelques jours pour leur propre convenance. Voir 9:37).

[2:198] Vous ne commettez pas d’erreur en cherchant des provisions auprès de votre Seigneur (par le biais du commerce). Lorsque vous quitterez `Arafaat, vous vous souviendrez de Dieu au lieu sacré (Mouzdalifah). Vous lui rendrez hommage pour vous avoir guidés, alors que vous vous étiez égarés auparavant.

[2:199] Vous vous rangerez ensemble, avec le reste des gens qui se rangent, et vous demanderez pardon à Dieu. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[2:200] Une fois vos rites accomplis, vous continuerez à commémorer Dieu comme vous commémorez vos propres parents, voire mieux. Certaines personnes diraient :  » Notre Seigneur, donne-nous de ce monde « , tout en n’ayant aucune part dans l’Au-delà.

[2:201] D’autres diraient :  » Notre Seigneur, accorde-nous la justice en ce monde et la justice dans l’Au-delà, et épargne-nous le châtiment de l’Enfer. « 

[2:202] Chacun d’eux recevra la part qu’il a gagnée. Dieu est le plus efficace des comptables.

Mena : Derniers rites du Hajj

[2:203] Vous ferez la commémoration de Dieu pendant un certain nombre de jours (à Mena) ; celui qui se hâte de le faire en deux jours ne commet pas de péché, et celui qui reste plus longtemps ne commet pas de péché, tant que la droiture est maintenue. Vous observerez Dieu, et vous saurez que c’est devant lui que vous serez rassemblés.

Les apparences peuvent être trompeuses

[2:204] Parmi les gens, il y en a un qui peut vous impressionner par ses propos concernant cette vie, et qui peut même invoquer Dieu pour qu’il soit témoin de ses pensées les plus intimes, alors qu’il est un opposant des plus ardents.

[2:205] Dès qu’il part, il erre sur la terre en corrompant, détruisant des propriétés et des vies. Dieu n’aime pas la corruption.

[Il s’indigne avec arrogance lorsqu’on lui dit :  » Observez Dieu « . Par conséquent, son seul destin est l’Enfer ; quelle misérable demeure.

[2:207] Puis il y a ceux qui consacrent leur vie à servir Dieu ; Dieu est compatissant envers ces adorateurs.

[2:208] Ô vous qui croyez, vous embrasserez la soumission totale ; ne suivez pas les pas de Satan, car il est votre ennemi le plus ardent.

[2:209] Si vous reculez, après que les preuves évidentes vous sont parvenues, sachez que Dieu est tout-puissant, très sage.

[2:210] Attendent-ils que Dieu lui-même vienne à eux dans des nuages épais, avec les anges ? Alors toute l’affaire sera terminée, et tout sera rendu à Dieu.

(Ce monde est un test ; c’est notre dernière chance de nous rétablir dans le royaume de Dieu en dénonçant l’adoration des idoles. Si Dieu et Ses anges se montrent, tout le monde croira, et le test ne sera plus valable).

Les miracles entraînent une plus grande responsabilité

[2:211] Demandez aux enfants d’Israël combien de miracles profonds nous leur avons fait voir ! Pour ceux qui ne tiennent pas compte des bienfaits que Dieu leur a accordés, Dieu est très sévère dans son châtiment.

(Le miracle mathématique du Coran est une grande bénédiction, qui s’accompagne d’une énorme responsabilité (voir 5:115)).

La myopie

[2:212] Cette vie mondaine est une parure aux yeux des mécréants, et ils ridiculisent les croyants. Mais le jour de la résurrection, les justes seront bien au-dessus d’eux. Dieu bénit qui Il veut, sans aucune limite.

Jalousie désastreuse

[2:213] Le peuple formait une seule communauté lorsque Dieu envoya les prophètes comme porteurs de bonnes nouvelles et comme avertisseurs. Il a fait descendre avec eux les Écritures, porteuses de vérité, pour juger les différends entre les gens. Paradoxalement, ceux qui ont reçu l’Écriture sont ceux qui ont rejeté toute nouvelle Écriture, malgré les preuves évidentes qui leur ont été données. Cela est dû à leur jalousie. Dieu guide ceux qui croient vers la vérité contestée par tous les autres, conformément à Sa volonté. Dieu guide qui veut dans le droit chemin.

[2:214] Espérez-vous entrer au Paradis sans avoir été éprouvés comme ceux qui vous ont précédés ? Ils ont été éprouvés par l’épreuve et l’adversité, et ils ont été ébranlés, jusqu’à ce que le messager et ceux qui ont cru avec lui disent : « Où est la victoire de Dieu ? » La victoire de Dieu est proche.

Bénéficiaires de la charité privée

[2:215] Ils t’interrogent sur les dons : dis :  » La charité que vous ferez ira aux parents, aux proches, aux orphelins, aux pauvres et à l’étranger en voyage.  » Tout bien que vous faites, Dieu en est pleinement conscient.

Les croyants : Les vainqueurs ultimes

[2:216] Le combat peut vous être imposé, même si vous ne l’aimez pas. Mais il se peut que vous n’aimiez pas quelque chose qui est bon pour vous, et que vous aimiez quelque chose qui est mauvais pour vous. Dieu sait ce que vous ne savez pas.

L’oppression condamnée

[2:217] Ils t’interrogent sur les mois sacrés et les combats qui s’y déroulent : dis :  » Les combats qui s’y déroulent sont un sacrilège. Cependant, le fait de repousser le chemin de Dieu et de mécroire en Lui et en la sainteté de la Masjid sacrée, et d’expulser ses habitants, sont des sacrilèges plus grands aux yeux de Dieu. L’oppression est pire que le meurtre ». Ils vous combattront toujours pour vous détourner de votre religion, s’ils le peuvent. Ceux d’entre vous qui se détournent de leur religion et meurent incrédules ont annulé leurs œuvres dans la vie présente et dans l’Au-delà. Ceux-là sont les habitants de l’Enfer, où ils demeureront éternellement.

[2:218] Ceux qui croient, ceux qui émigrent et luttent pour la cause de Dieu, ont mérité la miséricorde de Dieu. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Interdiction des boissons alcoolisées et des jeux d’argent

[2:219] Ils t’interrogent sur les boissons enivrantes et les jeux de hasard : dis :  » Il y a en eux un péché grossier, et quelques avantages pour les gens. Mais leur péché l’emporte de beaucoup sur leur bienfait. » Ils t’interrogent aussi sur ce qu’il faut donner en charité : dis : « L’excédent. » Dieu vous éclaire ainsi sur les révélations, afin que vous réfléchissiez,

(Le monde reconnaît aujourd’hui que les avantages économiques liés à la fabrication de boissons alcoolisées et de drogues illicites ne valent pas les accidents de la route, les lésions cérébrales subies par les enfants de mères alcooliques, les crises familiales et autres conséquences désastreuses. Pour plus d’informations, consultez les « Alcooliques Anonymes » et les « Joueurs Anonymes ». Voir aussi 5:90-91.)

[2:220] dans la vie présente et dans l’Au-delà. S’ils vous interrogent sur les orphelins, dites-leur :  » Les élever comme des justes est ce que vous pouvez faire de mieux pour eux. Si vous mêlez leurs biens aux vôtres, vous les traiterez comme des membres de la famille. » Dieu connaît les justes et les méchants. Si Dieu l’avait voulu, Il aurait pu vous imposer des règles plus sévères. Dieu est tout-puissant et très sage.

N’épousez pas les adorateurs de l’idole

[2:221] N’épousez pas les idolâtres à moins qu’elles ne soient croyantes ; une croyante vaut mieux qu’une idolâtre, même si elle vous plaît. Vous ne donnerez pas non plus vos filles en mariage à des hommes idolâtres, à moins qu’ils ne soient croyants. Un homme croyant vaut mieux qu’un idolâtre, même s’il vous plaît. Ceux-là invitent à l’Enfer, tandis que Dieu invite au Paradis et au pardon, comme Il le veut. Il clarifie Ses révélations pour les gens, afin qu’ils y prennent garde.

Menstruation

[2:222] Ils t’interrogent sur les menstrues : dis : « Elles sont nuisibles ; vous éviterez les rapports sexuels avec les femmes en période de menstrues ; ne vous approchez pas d’elles avant qu’elles ne soient débarrassées de leurs menstrues. Une fois qu’elles en sont débarrassées, vous pouvez avoir des rapports avec elles de la manière prévue par Dieu. Dieu aime les repentants, et Il aime ceux qui sont purs. »

[2:223] Vos femmes sont les porteuses de votre semence. Vous pouvez donc jouir de ce privilège comme vous l’entendez, à condition de rester vertueux. Vous observerez Dieu et vous saurez que vous le rencontrerez. Annoncez la bonne nouvelle aux croyants.

Ne prenez pas le nom de Dieu en vain

[2:224] Ne soumettez pas le nom de Dieu à vos jurons désinvoltes, afin de paraître vertueux, pieux, ou de gagner en crédibilité auprès des gens. Dieu est celui qui entend, celui qui connaît.

[2:225] Dieu ne vous tient pas pour responsables de la simple prononciation de serments ; Il vous tient pour responsables de vos intentions les plus intimes. Dieu pardonne, Clément.

Lois sur le divorce

[2:226] Ceux qui ont l’intention de divorcer de leurs femmes doivent attendre quatre mois ; s’ils changent d’avis et se réconcilient, alors Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

[2:227] S’ils divorcent, c’est que Dieu est Audient, Connaisseur.

[2:228] Les femmes divorcées doivent attendre trois menstruations (avant d’épouser un autre homme). Il ne leur est pas permis de cacher ce que Dieu crée dans leurs ventres, si elles croient en Dieu et au Dernier Jour. (En cas de grossesse,) la volonté du mari l’emporte sur celle de la femme, s’il veut se remarier avec elle. Les femmes ont des droits et des obligations de manière équitable. Ainsi, la volonté de l’homme prévaut (en cas de grossesse). Dieu est tout-puissant et très sage.

[2:229] Le divorce peut être rétracté deux fois. La femme divorcée doit être autorisée à vivre dans la même maison à l’amiable ou à la quitter à l’amiable. Il n’est pas licite pour le mari de reprendre ce qu’il lui avait donné. Cependant, le couple peut craindre de transgresser la loi de Dieu. S’ils craignent de transgresser la loi de Dieu, ils ne commettent pas d’erreur si la femme rend volontairement ce qu’elle a choisi. Ce sont les lois de Dieu ; ne les transgressez pas. Ceux qui transgressent les lois de Dieu sont des injustes.

[2:230] S’il la répudie (pour la troisième fois), il lui est interdit de se remarier avec elle, à moins qu’elle n’épouse un autre homme, et qu’il ne la répudie alors. Le premier mari peut alors se remarier avec elle, à condition d’observer les lois de Dieu. Ce sont les lois de Dieu ; Il les explique pour les gens qui savent.

Ne jetez pas les divorcés à la rue

[2:231] Si vous divorcez d’avec les femmes, une fois qu’elles auront accompli leur intérim (trois menstruations), vous leur permettrez de vivre dans la même maison à l’amiable, ou les laisserez partir à l’amiable. Ne les obligez pas à rester contre leur gré, pour vous venger. Quiconque agit ainsi fait du tort à sa propre âme. Ne prenez pas les révélations de Dieu en vain. Rappelez-vous les bénédictions de Dieu sur vous, et le fait qu’Il a fait descendre sur vous les Écritures et la sagesse pour vous éclairer. Vous observerez Dieu, et vous saurez que Dieu est au courant de tout.

[2:232] Si vous répudiez les femmes, une fois qu’elles ont accompli leur intérim, ne les empêchez pas de se remarier avec leurs maris, s’ils se réconcilient à l’amiable. Ceux d’entre vous qui croient en Dieu et au Jour Dernier en tiendront compte. C’est plus pur pour vous et plus juste. Dieu sait, tandis que vous ne savez pas.

[2:233] Les mères divorcées doivent allaiter leurs enfants pendant deux années entières, si le père le souhaite. Le père doit pourvoir équitablement à la nourriture et à l’habillement de la mère. Nul ne doit être surchargé au-delà de ses capacités. Aucune mère ne sera lésée à cause de son enfant, et aucun père ne sera lésé à cause de son enfant. (Si le père meurt), son héritier assumera ces responsabilités. Si les parents de l’enfant conviennent d’un commun accord de se séparer, après s’être dûment consultés, ils ne commettent pas d’erreur en agissant de la sorte. Vous ne commettez pas d’erreur en engageant des mères allaitantes, à condition de les rémunérer équitablement. Vous observerez Dieu et saurez qu’il est le témoin de tout ce que vous faites.

Vous observerez les intermèdes prénuptiaux

[2:234] Ceux qui meurent en laissant des épouses, leurs veuves attendront quatre mois et dix jours (avant de se remarier). Une fois qu’ils ont rempli leur obligation, vous ne commettez pas d’erreur en les laissant faire ce qu’ils veulent. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

[2:235] Vous ne commettez aucun péché en annonçant vos fiançailles aux femmes, ou en les gardant secrètes. Dieu sait que vous penserez à elles. Ne les rencontrez pas secrètement, à moins que vous n’ayez quelque chose de juste à discuter. Ne consommez pas le mariage avant que leur attente soit satisfaite. Vous devez savoir que Dieu connaît vos pensées les plus intimes et l’observer. Sachez que Dieu pardonne, Clément.

Rompre l’engagement

[2:236] Vous ne commettez pas d’erreur en divorçant des femmes avant de les toucher, ou avant de leur fixer la dot. Dans ce cas, vous leur verserez – au riche selon ses moyens et au pauvre selon les siens – une compensation équitable. C’est un devoir pour les justes.

[2:237] Si vous divorcez avant de les avoir touchées, mais après leur avoir fixé la dot, la compensation sera la moitié de la dot, à moins qu’elles ne renoncent volontairement à leurs droits, ou que la partie responsable de la cause du divorce ne choisisse de renoncer à la dot. La déchéance est plus proche de la justice. Vous devez maintenir des relations amicales entre vous. Dieu est témoin de tout ce que vous faites.

[2:238] Vous observerez constamment les Prières de Contact, en particulier la prière du milieu, et vous vous consacrerez totalement à Dieu.

(Les cinq prières se trouvent dans 2:238, 11:114, 17:78 et 24:58. Lorsque le Coran a été révélé, les Prières de Contact (Salat) existaient déjà. Les détails des cinq prières – ce qu’il faut réciter et le nombre d’unités (Rak’aas) par prière, etc. Par exemple, en écrivant le nombre d’unités pour chacune des cinq prières, les unes à côté des autres, nous obtenons 24434, 19×1286. De même, si nous utilisons [*] pour représenter la sourate 1 (Al-Fãtehah), où [*] = le numéro de la sourate (1), suivi du nombre de versets (7), suivi du numéro de chaque verset, du nombre de lettres dans chaque verset, et la valeur géométrique de chaque lettre, en écrivant 2 [*] [*] 4 [*] [*] [*] [*] 4 [*] [*] [*] 3 [*] [*] [*] 4 [*] [*] [*] [*] [*], on obtient un multiple de 19 (voir 1 :1).)

[2:239] Dans des circonstances inhabituelles, vous pouvez prier en marchant ou à cheval. Une fois en sécurité, vous commémorerez Dieu qui vous a enseigné ce que vous ne saviez pas.

Pension alimentaire pour les veuves et les divorcées

[2:240] Ceux qui meurent en laissant des épouses, un testament devra subvenir aux besoins de leurs épouses pendant un an, à condition qu’elles restent dans la même maison. Si elles partent, vous ne commettez pas de péché en les laissant faire ce qu’elles veulent, à condition que la droiture soit maintenue. Dieu est tout-puissant et très sage.

[2:241] Les divorcées seront également prises en charge, de manière équitable. C’est un devoir pour les justes.

[2:242] Dieu vous explique ainsi Ses révélations, afin que vous compreniez.

Lutter pour la cause de Dieu

[2:243] Avez-vous remarqué ceux qui, par milliers, ont fui leurs maisons, craignant la mort ? Dieu leur a dit : « Mourez », puis les a ramenés à la vie. Dieu répand Sa grâce sur les gens, mais la plupart d’entre eux ne l’apprécient pas.

[2:244] Vous combattrez pour la cause de Dieu, et vous saurez que Dieu est Audient, Connaisseur.

[2:245] Qui prêterait à Dieu une justice pour qu’elle lui soit rendue multipliée à l’infini ? C’est Dieu qui donne et qui retient, et c’est à lui que vous serez rendus.

Saul

[2:246] Avez-vous remarqué les chefs d’Israël après Moïse ? Ils dirent à leur prophète : « Si tu nous donnes un roi pour nous diriger, nous combattrons pour la cause de Dieu. » Il répondit : « Voulez-vous que, si l’on vous ordonne de combattre, vous ne le fassiez pas ? Il leur dit :  » Avez-vous l’intention, si le combat est décrété pour vous, de ne pas combattre ? « . Ils répondirent : « Pourquoi ne combattrions-nous pas pour la cause de Dieu, alors que nous avons été privés de nos maisons et de nos enfants ? » Mais lorsque le combat leur fut ordonné, ils s’en détournèrent, à l’exception d’un petit nombre. Dieu connaît les transgresseurs.

(Cette même histoire est racontée dans le livre biblique de I Samuel, chapitres 9 et 10).

Remettre en question la sagesse de Dieu

[2:247] Leur prophète leur dit :  » Dieu a établi Taloot (Saül) pour être votre roi.  » Ils dirent :  » Comment peut-il avoir la royauté sur nous alors que nous sommes plus dignes de la royauté que lui ; il n’est même pas riche ?  » Il répondit :  » Dieu l’a choisi sur vous, et il l’a béni par l’abondance de son savoir et de son corps.  » Dieu accorde Sa royauté à qui Il veut. Dieu est généreux et omniscient.

Arche d’Alliance

[2:248] Leur prophète leur dit :  » Le signe de sa royauté est que l’Arche d’Alliance vous sera restituée, apportant des assurances de votre Seigneur, et des reliques laissées par le peuple de Moïse et le peuple d’Aaron. Elle sera portée par les anges. Cela devrait être un signe convaincant pour vous, si vous êtes vraiment croyants ».

David et Goliath

[2:249] Lorsque Saül prit le commandement des troupes, il dit :  » Il vous met à l’épreuve au moyen d’un torrent. Celui qui en boit n’est pas des miens, seul celui qui n’y goûte pas est des miens, à moins qu’il ne s’agisse d’une seule gorgée. Ils en burent, à l’exception d’un petit nombre d’entre eux. Il la traversa avec ceux qui croyaient, mais ils dirent :  » Maintenant, nous manquons de force pour affronter Goliath et ses troupes.  » Ceux qui avaient conscience de rencontrer Dieu dirent : « Plus d’une petite armée a vaincu une grande armée grâce à la permission de Dieu. Dieu est avec ceux qui persévèrent fermement. »

[2:250] Lorsqu’ils affrontèrent Goliath et ses troupes, ils prièrent :  » Notre Seigneur, accorde-nous la constance, affermis notre point d’appui et soutiens-nous contre les gens mécroires. « 

[Ils les ont vaincus grâce à la permission de Dieu, et David a tué Goliath. Dieu lui donna la royauté et la sagesse, et l’instruisit comme Il le voulait. Si Dieu ne soutenait pas certains peuples contre d’autres, le chaos régnerait sur la terre. Mais Dieu répand sa grâce sur les gens.

[2:252] Telles sont les révélations de Dieu. C’est par toi que nous les récitons, en toute vérité, car tu es l’un des messagers.

Plusieurs messagers / un seul message

[2:253] Ces messagers, nous avons béni certains d’entre eux plus que d’autres. Par exemple, Dieu a parlé à l’un d’eux, et nous avons élevé certains d’entre eux à des rangs plus élevés. Et nous avons donné à Jésus, fils de Marie, des miracles profonds et nous l’avons soutenu par le Saint-Esprit. Si Dieu l’avait voulu, leurs disciples ne se seraient pas battus entre eux, après que les preuves évidentes leur furent parvenues. Au contraire, ils se sont disputés entre eux ; les uns ont cru, les autres ont mécroire. Si Dieu l’avait voulu, ils ne se seraient pas battus. Tout est conforme à la volonté de Dieu.

Pas d’intercession

[2:254] Ô vous qui croyez, vous ferez la charité sur les provisions que nous vous avons données, avant que ne vienne un jour où il n’y aura ni commerce, ni népotisme, ni intercession. Les incrédules sont les injustes.

(L‘une des astuces de Satan consiste à attribuer le pouvoir d’intercession à des idoles humaines impuissantes telles que Jésus et Mohammed).

[2:255] Dieu : il n’y a pas d’autre dieu que lui, le Vivant, l’Éternel. Il n’y a pas un instant d’inconscience ou de sommeil qui l’atteigne. Tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre lui appartient. Qui pourrait intercéder auprès de Lui, si ce n’est selon Sa volonté ? Il connaît leur passé et leur avenir. Personne n’acquiert de connaissance, si ce n’est comme Il le veut. Son règne s’étend aux cieux et à la terre, et son autorité ne lui est jamais imposée. Il est le Très-Haut, le Grand.

Pas de contrainte en matière de religion

[2:256] Il n’y aura pas de contrainte en religion : la bonne voie est désormais distincte de la mauvaise. Quiconque dénonce le diable et croit en Dieu a saisi le lien le plus fort, celui qui ne se rompt jamais. Dieu est Audient, Omniscient.

[2:257] Dieu est le Seigneur de ceux qui croient ; Il les fait sortir des ténèbres vers la lumière. Quant à ceux qui mécroient, leurs seigneurs sont leurs idoles ; ils les font sortir de la lumière vers les ténèbres – ceux-là seront les habitants de l’Enfer ; ils y demeureront éternellement.

Le débat courageux d’Abraham

[2:258] Avez-vous remarqué celui qui discutait avec Abraham au sujet de son Seigneur, alors que Dieu lui avait donné la royauté ? Abraham dit : « Mon Seigneur donne la vie et la mort ». Il dit : « C’est moi qui donne la vie et la mort. » Abraham dit : « Dieu fait venir le soleil de l’est, peux-tu le faire venir de l’ouest ? » Le mécroire était perplexe. Dieu ne guide pas les méchants.

Leçon sur la mort

[2:259] Considérez celui qui est passé devant une ville fantôme et qui s’est demandé :  » Comment Dieu peut-il faire revivre cela alors que c’était mort ?  » Dieu l’a fait mourir pendant cent ans, puis l’a ressuscité. Il lui a dit : « Depuis combien de temps es-tu ici ? » Il répondit : « Je suis resté ici un jour, ou une partie du jour. » Il lui dit : « Non, tu es ici depuis cent ans. Mais regarde ta nourriture et ta boisson : elles ne se sont pas gâtées. Regarde ton âne : nous te donnons ainsi une leçon pour le peuple. Maintenant, regarde comment nous construisons les os, puis nous les recouvrons de chair. » Lorsqu’il comprit ce qui s’était passé, il dit :  » Maintenant, je sais que Dieu est Omnipotent. « 

Chaque croyant a besoin d’assurance

[2:260] Abraham dit : « Mon Seigneur, montre-moi comment Tu fais revivre les morts. » Il dit : « Ne crois-tu pas ? » Il dit :  » Si, mais je veux rassurer mon cœur.  » Il dit :  » Prends quatre oiseaux, étudie leurs marques, place un morceau de chaque oiseau au sommet d’une colline, puis appelle-les vers toi. Ils viendront à vous en un clin d’œil. Tu dois savoir que Dieu est tout-puissant, très sage ».

Le meilleur investissement

[2:261] L’exemple de ceux qui dépensent leur argent pour la cause de Dieu est celui d’un grain qui produit sept épis, avec cent grains dans chaque épi. Dieu multiplie cela pour qui Il veut. Dieu est généreux et connaisseur.

[2:262] Ceux qui dépensent leur argent pour la cause de Dieu, puis ne font pas suivre leur bienfaisance d’une injure ou d’un préjudice, recevront leur récompense de leur Seigneur ; ils n’ont rien à craindre et ne s’affligeront pas.

[2:263] Des paroles aimables et de la compassion valent mieux qu’une charité suivie d’insultes. Dieu est riche, Clément.

[2:264] Ô vous qui croyez, n’annulez pas vos œuvres de bienfaisance en leur infligeant des reproches et des insultes, comme celui qui dépense son argent pour se faire valoir, tout en mécroyant en Dieu et au Dernier Jour. Son exemple ressemble à un rocher recouvert d’une fine couche de terre ; dès qu’une forte pluie tombe, elle emporte la terre, laissant un rocher inutile. Ils ne gagnent rien à leurs efforts. Dieu ne guide pas les personnes incrédules.

Charité

[2:265] L’exemple de ceux qui donnent leur argent en recherchant l’agrément de Dieu, par conviction sincère, est celui d’un jardin sur un sol très fertile ; lorsqu’une pluie abondante tombe, il donne deux fois plus de récoltes. S’il n’y a pas de pluie abondante, une bruine suffit. Dieu est le Voyant de tout ce que vous faites.

[2:266] L’un de vous veut-il posséder un jardin de palmiers et de vignes, avec des ruisseaux et des récoltes abondantes, puis, alors qu’il vieillit et que ses enfants sont encore à sa charge, un holocauste le frappe et brûle son jardin ? Dieu vous éclaire ainsi sur les révélations, afin que vous réfléchissiez.

Que donner ?

[2:267] Ô vous qui croyez, vous ferez la charité à partir des bonnes choses que vous gagnez et de ce que nous avons produit pour vous de la terre. Ne choisissez pas ce qui est mauvais pour le donner, alors que vous ne l’acceptez pas, à moins que vous n’ayez les yeux fermés. Sachez que Dieu est riche et digne de louanges.

[2:268] Le diable vous promet la pauvreté et vous ordonne de commettre le mal, tandis que Dieu vous promet le pardon de sa part et la grâce. Dieu est généreux et omniscient.

La sagesse : Un grand trésor 

[2:269] Il accorde la sagesse à qui Il veut, et celui qui atteint la sagesse a obtenu un grand bienfait. Seuls ceux qui ont de l’intelligence prendront garde.

Organisme de bienfaisance anonyme Mieux

[2:270] Toute œuvre de bienfaisance que vous faites, tout engagement de bienfaisance que vous remplissez, Dieu en est pleinement conscient. Quant aux méchants, ils n’auront pas d’aide.

[2:271] Si vous déclarez vos œuvres de bienfaisance, elles sont toujours bonnes. Mais si vous les gardez anonymes et que vous les donnez aux pauvres, c’est mieux pour vous et cela vous remet davantage de vos péchés. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

Dieu est le seul à guider

[2:272] Vous n’avez pas la responsabilité de guider qui que ce soit. Dieu est le seul à guider quiconque choisit d’être guidé. Toute charité que vous faites est pour votre propre bien. Toute charité que vous faites est pour le bien de Dieu. Toute charité que vous faites vous sera rendue, sans la moindre injustice.

[2:273] La charité ira aux pauvres qui souffrent pour la cause de Dieu et ne peuvent émigrer. Les ignorants peuvent penser qu’ils sont riches, en raison de leur dignité, mais on peut les reconnaître à certains signes : ils ne mendient jamais avec insistance. Mais on les reconnaît à certains signes : ils ne mendient jamais auprès des gens avec persévérance. Quelle que soit la charité que vous fassiez, Dieu en est pleinement conscient.

[2:274] Ceux qui font la charité nuit et jour, secrètement et publiquement, reçoivent leur récompense de leur Seigneur ; ils n’auront rien à craindre et ne s’affligeront pas.

Interdiction de l’usure

[2:275] Ceux qui pratiquent l’usure sont dans la même position que ceux qui sont contrôlés par l’influence du diable. En effet, ils prétendent que l’usure est la même chose que le commerce. Or, Dieu autorise le commerce et interdit l’usure. Ainsi, quiconque obéit à ce commandement de son Seigneur et s’abstient de pratiquer l’usure peut conserver ses gains antérieurs, et c’est à Dieu qu’il revient de le juger. Quant à celui qui persiste dans l’usure, il s’expose à l’enfer, où il demeurera éternellement.

[2:276] Dieu condamne l’usure et bénit les œuvres de bienfaisance. Dieu n’aime pas tout incrédule, coupable.

Garantie divine

[2:277] Ceux qui croient, mènent une vie vertueuse, accomplissent la Prière de Contact (Salat) et s’acquittent de la Charité obligatoire (Zakat), ceux-là recevront leur récompense de leur Seigneur ; ils n’auront rien à craindre et ne s’affligeront pas.

[2:278] Ô vous qui croyez, vous observerez Dieu et vous vous abstiendrez de toute sorte d’usure, si vous êtes croyants.

(C’est un principe économique établi que des intérêts excessifs sur les prêts peuvent détruire complètement un pays entier. Au cours des dernières années, nous avons assisté à la dévastation des économies de nombreux pays où des intérêts excessifs sont pratiqués. Un intérêt normal – inférieur à 20 % – où personne n’est victime et où tout le monde est satisfait, n’est pas de l’usure).

[2:279] Si vous ne le faites pas, attendez-vous à une guerre de la part de Dieu et de Son messager. Si vous vous repentez, vous pourrez conserver vos capitales, sans commettre d’injustice ni en subir.

[2:280] Si le débiteur n’est pas en mesure de payer, attendez un moment meilleur. Si vous renoncez au prêt par charité, il vaudrait mieux pour vous que vous le sachiez.

[2:281] Prenez garde au jour où vous serez rendus à Dieu, et où chaque âme sera rétribuée pour tout ce qu’elle avait fait, sans la moindre injustice.

Amortissement des transactions financières

[2:282] Ô vous qui croyez, lorsque vous effectuez un prêt, quelle qu’en soit la durée, vous devez le consigner par écrit. Un scribe impartial se chargera de l’écriture. Aucun scribe ne peut refuser d’accomplir ce service, conformément aux enseignements de Dieu. Il écrira, tandis que le débiteur lui dictera les conditions. Il respectera Dieu, son Seigneur, et ne trichera jamais. Son tuteur dictera équitablement les conditions si le débiteur est mentalement incapable, s’il est impotent ou s’il ne peut dicter. Deux hommes serviront de témoins ; si ce n’est pas le cas, ce sera un homme et deux femmes dont le témoignage sera accepté par tous. Ainsi, si l’une des femmes devient partiale, l’autre la rappellera. Les témoins ont l’obligation de témoigner lorsqu’ils sont appelés à le faire. Ne vous lassez pas d’écrire les détails, aussi longs soient-ils, y compris le délai de remboursement. C’est équitable aux yeux de Dieu, cela assure un meilleur témoignage et élimine les doutes que vous pourriez avoir. Les transactions commerciales que vous exécutez sur place ne doivent pas être enregistrées, mais elles doivent être attestées par un témoin. Aucun scribe ou témoin ne doit être lésé en raison de ses services. Si vous leur portez préjudice, ce sera une méchanceté de votre part. Vous observerez Dieu, et Dieu vous enseignera. Dieu est omniscient.

(Les transactions financières sont les SEULES situations où deux femmes peuvent remplacer un homme comme témoin. Il s’agit de se prémunir contre la possibilité réelle que l’un des témoins épouse l’autre témoin, ce qui la rendrait partiale. Il est reconnu que les femmes sont plus vulnérables émotionnellement que les hommes).

[2:283] Si vous êtes en voyage et qu’aucun scribe n’est disponible, une caution sera déposée pour garantir le remboursement. Si l’on fait confiance à quelqu’un de cette manière, il restituera le cautionnement à l’échéance, et il observera Dieu son Seigneur. Ne cachez pas votre témoignage en dissimulant ce dont vous avez été témoin. Celui qui cache un témoignage est un pécheur dans l’âme. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

[2:284] C’est à Dieu qu’appartient tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre. Que vous déclariez vos pensées les plus intimes ou que vous les cachiez, Dieu vous en tient pour responsable. Il pardonne à qui il veut et punit qui il veut. Dieu est omnipotent.

Vous ne ferez aucune différence entre les messagers de Dieu. 

[2:285] Le messager a cru en ce qu’on a fait descendre sur lui de la part de son Seigneur, de même que les croyants. Ils croient en Dieu, en Ses anges, en Son écriture et en Ses messagers : « Nous ne faisons de distinction entre aucun de Ses messagers ». Ils disent : « Nous entendons et nous obéissons. Pardonne-nous, Seigneur. C’est à Toi que revient le destin ultime.

(L’un des principaux commandements est le suivant : « Vous ne ferez aucune distinction entre les messagers de Dieu : « Vous ne ferez aucune distinction entre les messagers de Dieu » (2:136, 3:84, 4:150). Les croyants réagissent en disant : « Nous entendons et nous obéissons », tandis que les adorateurs d’idoles répliquent pour justifier leur insistance à mentionner le nom de Mohammed à côté de celui de Dieu, à l’exclusion de tous les autres messagers. Les musulmans corrompus mentionnent Mohammed dans leur profession de foi (Shahaadah) et pendant leurs Prières de Contact (voir 72:18).

[2:286] Dieu ne charge jamais une âme au-delà de ses moyens : à son crédit ce qu’elle gagne, et contre elle ce qu’elle commet. « Notre Seigneur, ne nous condamne pas si nous oublions ou si nous commettons des erreurs. Seigneur, protège-nous de blasphémer contre Toi, comme l’ont fait ceux qui nous ont précédés. Notre Seigneur, protège-nous de pécher jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour nous repentir. Pardonne-nous et pardonne-nous. Tu es notre Seigneur et notre Maître. Accorde-nous la victoire sur les gens incrédules. »

Sourate 3 : Les Amramites (Ali-‘Imran)

[3:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[3:1] A.L.M.

(Ces initiales prédisent l’avenir de ce monde et constituent également un élément majeur de l’extraordinaire code mathématique du Coran).

[3:2] Dieu : il n’y a de dieu que Lui, le Vivant, l’Éternel.

[3:3] Il a fait descendre vers vous cette écriture, véridique, confirmant toutes les écritures précédentes, et il a fait descendre la Torah et l’Évangile

[3:4] avant cela, pour guider les gens, et Il a fait descendre le livre des lois. Ceux qui mécroient aux révélations de Dieu encourent un châtiment sévère. Dieu est tout-puissant, vengeur.

[3:5] Rien n’est caché à Dieu, ni sur la terre, ni dans les cieux.

[3:6] C’est Lui qui vous façonne dans les ventres comme Il le veut. Il n’y a pas d’autre dieu que lui, le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[3:7] Il a fait descendre sur vous cette Écriture qui contient des versets clairs – qui constituent l’essentiel de l’Écriture – ainsi que des versets à sens multiples ou allégoriques. Ceux qui nourrissent des doutes dans leurs cœurs chercheront dans les versets à sens multiples à créer la confusion et à dégager un certain sens. Nul n’en connaît le sens véritable, si ce n’est Dieu et ceux qui ont la science infuse. Ils disent : « Nous y croyons, tout cela vient de notre Seigneur ». Seuls ceux qui ont de l’intelligence y prendront garde.

[3:8]  » Seigneur, que nos cœurs ne vacillent pas, maintenant que Tu nous as guidés. Fais-nous bénéficier de ta miséricorde ; c’est toi qui l’accordes.

[3:9]  » Notre Seigneur, Tu rassembleras certainement les gens en un jour inéluctable. Dieu ne manque jamais à sa promesse.

[3:10] Ceux qui incrédules ne seront jamais aidés par leur argent, ni par leurs enfants, contre Dieu. Ils seront le combustible de l’Enfer.

[3:11] Comme le peuple de Pharaon et ceux qui l’ont précédé, ils ont rejeté nos révélations et, par conséquent, Dieu les a punis pour leurs péchés. Dieu est strict dans l’application de la rétribution.

[3:12] Dis à ceux qui mécroient : « Vous serez vaincus, puis rassemblés en Enfer ; quelle misérable demeure ! ».

Les croyants : Les vainqueurs ultimes 

[3:13] Un exemple vous a été donné par les deux armées qui se sont affrontées : l’une combattait pour la cause de Dieu, tandis que l’autre était incrédule. Ils ont vu de leurs propres yeux qu’ils étaient deux fois plus nombreux. Dieu soutient de sa victoire ceux qu’il veut. Cela devrait rassurer ceux qui ont une vision.

Des priorités différentes 

[3:14] Les gens sont parés pour les plaisirs de ce monde, comme les femmes, les enfants, les piles et les piles d’or et d’argent, les chevaux dressés, le bétail et les récoltes. Ce sont là les biens de ce monde. Une bien meilleure demeure est réservée à Dieu.

[3:15] Dis :  » Laissez-moi vous informer d’une bien meilleure affaire : pour ceux qui mènent une vie droite, réservés à leur Seigneur, ce sont des jardins où coulent des ruisseaux, des épouses pures, et la joie des bienfaits de Dieu.  » Dieu est Voyant de Ses adorateurs.

[3:16] Ils disent :  » Notre Seigneur, nous avons cru, pardonne-nous donc nos péchés et épargne-nous les affres du feu de l’enfer. « 

[3:17] Ils sont inébranlables, véridiques, soumis, charitables et méditatifs à l’aube.

Le commandement le plus important

[3:18] Dieu témoigne qu’il n’y a de dieu que Lui, de même que les anges et les savants. En toute vérité et en toute équité, Il est le dieu absolu ; il n’y a de dieu que Lui, le Tout-Puissant, le Très-Sage.

(La proclamation de foi (Shahaadah) décrétée par Dieu est : « Il n’y a de dieu que Dieu », en arabe « La Elaaha Ella Allah » (voir aussi 37:35, 47:19). Les musulmans corrompus insistent pour ajouter une deuxième « Shahaadah » proclamant que Mohammed est le messager de Dieu. Il s’agit par définition de « Shirk » (idolâtrie) et d’un défi flagrant à l’égard de Dieu et de Son messager. En outre, cela viole les principaux commandements de 2:136, 2:285, 3:84 et 4:150-152 qui interdisent toute distinction entre les messagers de Dieu. En proclamant que « Mohammed est un messager de Dieu » et en omettant de faire la même proclamation pour d’autres messagers tels qu’Abraham, Moïse, Jésus, Saleh et Jonas, une distinction est commise et un commandement majeur est violé).

Soumission : La seule religion

[3:19] La seule religion approuvée par Dieu est la « Soumission ». Ironiquement, ceux qui ont reçu l’Écriture sont ceux qui contestent ce fait, malgré la connaissance qu’ils ont reçue, à cause de la jalousie. Pour ceux qui rejettent les révélations de Dieu, Dieu est très sévère.

[3:20] S’ils discutent avec toi, dis alors :  » Je me suis simplement soumis à Dieu, moi et ceux qui me suivent.  » Tu annonceras à ceux qui ont reçu l’Écriture, comme à ceux qui ne l’ont pas reçue : « Vous soumettez-vous ? » S’ils se soumettent, c’est qu’ils ont été guidés, mais s’ils se détournent, votre seule mission est de délivrer ce message. Dieu est le Voyant de tous les peuples.

[3:21] Ceux qui ont rejeté les révélations de Dieu, tué injustement les prophètes et tué ceux qui prônaient la justice au sein du peuple, promets-leur un châtiment douloureux.

[3:22] Leurs œuvres ont été annulées, aussi bien dans cette vie que dans l’Au-delà, et ils n’auront pas de secoureurs.

[Avez-vous remarqué ceux qui ont reçu une partie de l’Écriture, et comment ils sont invités à soutenir cette Écriture de Dieu, et à l’appliquer à leur propre vie, puis certains d’entre eux se détournent avec aversion ?

[3:24] C’est parce qu’ils disaient :  » Le feu de l’enfer ne nous touchera pas, sauf pendant quelques jours.  » Ils ont donc été trompés dans leur religion par leurs propres fabrications.

[3:25] Qu’en sera-t-il pour eux lorsque nous les convoquerons en ce jour inéluctable ? Chaque âme sera rétribuée pour ce qu’elle a gagné, sans la moindre injustice.

Les attributs de Dieu

[3:26] Dis :  » Notre dieu : possesseur de toute souveraineté. Tu accordes la souveraineté à qui Tu veux, Tu retires la souveraineté à qui Tu veux. Tu donnes la dignité à qui tu veux, et tu humilies qui tu veux. Dans Ta main se trouvent toutes les dispositions. Vous êtes Omnipotent.

[3:27]  » Tu fondes la nuit dans le jour, et tu fondes le jour dans la nuit. Tu produis les vivants à partir des morts, et tu produis les morts à partir des vivants, et tu pourvois aux besoins de qui tu veux, sans limites. »

Choisissez vos amis avec soin 

[3:28] Les croyants ne s’allient jamais aux mécréants, à la place des croyants. Celui qui le fait est exilé de Dieu. Sont exemptés ceux qui sont contraints de le faire pour éviter la persécution. Dieu vous avertit que vous ne devez révérer que Lui. Le destin ultime, c’est Dieu.

[3:29] Dis :  » Que vous cachiez votre pensée intime ou que vous la déclariez, Dieu en est parfaitement conscient.  » Il est pleinement conscient de tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre. Dieu est tout-puissant.

[3:30] Le jour viendra où chaque âme verra se réaliser toutes les bonnes œuvres qu’elle avait accomplies. Quant aux mauvaises œuvres, elle souhaitera qu’elles soient loin, très loin. Dieu vous avertit que vous ne devez révérer que Lui seul. Dieu est compatissant envers les gens.

[3:31] Proclamez :  » Si vous aimez Dieu, suivez-moi.  » Dieu vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[3:32] Proclamez :  » Vous obéirez à Dieu et au messager.  » S’ils s’en détournent, Dieu n’aime pas les mécrédules.

La naissance de Marie

[3:33] Dieu a choisi Adam, Noé, la famille d’Abraham et la famille d’Amram (comme messagers) auprès des peuples.

[3:34] Ils appartiennent à la même descendance. Dieu est Audient, Omniscient.

[3:35] L’épouse d’Amram dit :  » Mon Seigneur, je T’ai consacré (le bébé) dans mon ventre, totalement, alors accepte de moi. Tu es l’Audient, l’Omniscient. »

[3:36] Lorsqu’elle l’a mise au monde, elle a dit :  » Mon Seigneur, j’ai mis au monde une fille  » – Dieu était pleinement conscient de ce qu’elle portait –  » Le mâle n’est pas identique à la femelle. Je lui ai donné le nom de Marie, et j’invoque Ta protection pour elle et sa descendance contre le démon rejeté. »

[3:37] Son Seigneur l’a acceptée gracieusement et l’a élevée gracieusement, sous la tutelle de Zacharie. Chaque fois que Zacharie entrait dans son sanctuaire, il trouvait auprès d’elle des provisions. Il lui demandait : « Marie, d’où cela vient-il ? » Elle répondait : « C’est de Dieu. Dieu pourvoit aux besoins de qui Il veut, sans limites. »

La naissance de Jean

[3:38] C’est alors que Zacharie implora son Seigneur : « Mon Seigneur, accorde-moi un si bon enfant ; Tu es l’Audient des prières.

[3:39] Les anges l’ont appelé alors qu’il priait dans le sanctuaire :  » Dieu te donne de bonnes nouvelles de Jean ; un croyant à la parole de Dieu, honorable, moral et un prophète juste. « 

[3:40] Il dit :  » Comment pourrais-je avoir un garçon, alors que je suis si vieux et que ma femme est stérile ?  » Il répondit : « Dieu fait ce qu’il veut. »

[3:41] Il dit :  » Mon Seigneur, fais-moi un signe.  » Il dit :  » Ton signe est que tu ne parleras pas aux gens pendant trois jours, sauf par des signaux. Commémorez souvent votre Seigneur, et méditez nuit et jour. »

Marie et Jésus

[3:42] Les anges dirent :  » Ô Marie, Dieu t’a choisie et t’a purifiée. Il t’a choisie parmi toutes les femmes.

[3:43]  » Ô Marie, tu te soumettras à ton Seigneur, tu te prosterneras et tu te prosterneras avec ceux qui se prosternent. « 

[3:44] C’est une nouvelle du passé que nous vous révélons. Tu n’étais pas là quand ils ont tiré au sort le tuteur de Marie. Tu n’étais pas là quand ils se sont disputés.

[3:45] Les anges dirent : « Ô Marie, Dieu t’annonce une bonne nouvelle : une Parole de Celui dont le nom est « Le Messie, Jésus, fils de Marie. Il sera éminent dans cette vie et dans l’Au-delà, et l’un des plus proches de Moi’.

[3:46]  » Il parlera au peuple depuis la crèche, ainsi qu’un adulte ; il sera l’un des justes. « 

[3:47] Elle dit :  » Mon Seigneur, comment pourrais-je avoir un fils, alors qu’aucun homme ne m’a touchée ?  » Il dit :  » Dieu crée ainsi tout ce qu’Il veut. Pour qu’une chose soit faite, Il lui dit simplement : « Sois », et elle est.

[3:48]  » Il lui enseignera l’Écriture, la sagesse, la Torah et l’Évangile. « 

[3:49] Comme messager aux enfants d’Israël : « Je vous apporte un signe de la part de votre Seigneur : je crée pour vous, avec de l’argile, la forme d’un oiseau, je souffle dedans et il devient un oiseau vivant, par la volonté de Dieu. Je rends la vue aux aveugles, je guéris les lépreux et je ressuscite les morts par la volonté de Dieu. Je peux vous dire ce que vous mangez et ce que vous conservez dans vos maisons. Cela devrait être une preuve pour vous, si vous êtes croyants.

[3:50]  » Je confirme l’écriture précédente – la Torah – et je révoque certains interdits qui vous ont été imposés. Je vous apporte des preuves suffisantes de la part de votre Seigneur. Vous observerez donc Dieu et vous m’obéirez.

[3:51]  » Dieu est mon Seigneur et votre Seigneur, vous n’adorerez que Lui. C’est là le bon chemin. »

(C’est précisément ce que Jésus est cité comme ayant dit tout au long du Nouveau Testament. Voir par exemple l’Évangile de Jean 20:17).

[3:52] Sentant leur incrédulité, Il dit :  » Qui sont ceux qui me soutiennent auprès de Dieu ?  » Les disciples répondirent :  » Nous sommes les soutiens de Dieu ; nous croyons en Dieu et nous témoignons que nous sommes des Soumissionnaires. « 

[3:53]  » Notre Seigneur, nous avons cru à ce que Tu as fait descendre et nous avons suivi le messager ; compte-nous parmi les témoins. « 

La mort et la résurrection de Jésus

[3:54] Ils ont comploté et intrigué, mais Dieu aussi, et Dieu est le meilleur des intrigants.

[3:55] Ainsi, Dieu a dit : « Ô Jésus, Je vais te prendre (ton âme), puis te ressusciter auprès de Moi, et ensuite te débarrasser des incrédules. J’élèverai ceux qui te suivent au-dessus des incrédules, jusqu’au jour de la résurrection. C’est vers Moi que vous serez tous dirigés, et c’est Moi qui jugerai vos différends entre vous.

[3:56]  » Quant à ceux qui incrédules, je les voue à un châtiment douloureux en ce monde et dans l’Au-delà. Ils n’auront aucune aide.

[3:57] Quant à ceux qui croient et mènent une vie droite, Il les rétribuera pleinement. Dieu n’aime pas les injustes.

[3:58] Telles sont les révélations que nous te récitons, en te fournissant un message plein de sagesse.

Confirmation mathématique

[3:59] L’exemple de Jésus, en ce qui concerne Dieu, est le même que celui d’Adam : Il l’a créé de poussière, puis lui a dit :  » Sois « , et il a été.

(L' »égalité » de la création de Jésus et d’Adam est confirmée mathématiquement ; Jésus et Adam sont mentionnés dans le Coran le même nombre de fois, 25 fois chacun).

[3:60] C’est la vérité de ton Seigneur, ne nourris pas de doutes.

Défier les incrédules

[3:61] Si quelqu’un discute avec vous, en dépit du savoir que vous avez reçu, dites alors :  » Convoquons nos enfants et vos enfants, nos femmes et vos femmes, nous-mêmes et vous-mêmes, puis invoquons la malédiction de Dieu sur les menteurs. « 

[3:62] Absolument, ceci est la narration de la vérité. Absolument, il n’y a pas d’autre dieu que Dieu. Absolument, Dieu est le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[3:63] S’ils se détournent, c’est que Dieu est pleinement conscient des malfaiteurs.

Invitation à tous les croyants

[3:64] Dis : « Ô adeptes de l’Écriture, parvenons à un accord logique entre nous et vous : nous n’adorerons que Dieu, nous n’érigerons jamais d’idoles en dehors de Lui, et nous n’érigerons pas d’êtres humains en seigneurs en dehors de Dieu. » S’ils se détournent, dites :  » Témoignez que nous sommes des soumissionnaires. « 

[3:65] Ô disciples de l’Écriture, pourquoi discutez-vous au sujet d’Abraham, alors que la Torah et l’Évangile n’ont été révélés qu’après lui ? Ne comprenez-vous pas ?

[3:66] Vous avez discuté sur ce que vous saviez ; pourquoi discutez-vous sur ce que vous ne savez pas ? Dieu sait, tandis que vous ne savez pas.

[3:67] Abraham n’était ni juif, ni chrétien, c’était un soumissionnaire monothéiste. Il n’a jamais été un adorateur d’idoles.

[3:68] Les gens les plus dignes d’Abraham sont ceux qui l’ont suivi, ainsi que ce prophète et ceux qui croient. Dieu est le Seigneur et le Maître des croyants.

[3:69] Certains adeptes de l’Écriture veulent vous égarer, mais ils ne font que s’égarer eux-mêmes, sans percevoir.

[3:70] Ô adeptes de l’Écriture, pourquoi rejetez-vous ces révélations de Dieu alors que vous témoignez (que c’est la vérité) ?

[3:71] Ô disciples de l’Écriture, pourquoi confondez-vous la vérité avec le mensonge, et cachez-vous la vérité, en toute connaissance de cause ?

[3:72] Certains adeptes de l’Écriture disent :  » Croyez à ce qui a été descendu vers les croyants le matin, et rejetez-le le soir ; peut-être qu’un jour ils reviendront.

[3:73] « Et ne croyez que comme ceux qui suivent votre religion. » Dis : « La vraie direction est celle de Dieu. » S’ils prétendent avoir la même guidance, ou s’ils te disputent au sujet de ton Seigneur, dis :  » Toute grâce est dans la main de Dieu ; Il l’accorde à qui Il veut.  » Dieu est généreux et omniscient.

[3:74] Il précise Sa miséricorde pour qui Il veut ; Dieu possède une grâce illimitée.

Être honnête avec tout le monde

[3:75] On peut confier à certains adeptes de l’Écriture un lot entier, et ils vous le rendront. D’autres parmi eux ne sont pas dignes de confiance pour un seul dinar ; ils ne vous le rendront pas, à moins que vous ne les poursuiviez. C’est qu’ils disent : « Nous n’avons pas à être honnêtes avec les païens ! C’est ainsi qu’ils attribuent à Dieu des mensonges, en toute connaissance de cause.

[3:76] En effet, ceux qui remplissent leurs obligations et mènent une vie droite, Dieu aime les justes.

[Quant à ceux qui troquent l’alliance de Dieu et ses obligations contre un prix modique, ils n’auront aucune part dans l’Au-delà. Dieu ne leur parlera pas, ne les regardera pas le jour de la résurrection et ne les purifiera pas. Ils ont encouru un châtiment douloureux.

[3:78] Parmi eux, il y a ceux qui tordent leur langue pour imiter l’Écriture, afin que vous pensiez qu’elle est de l’Écriture, alors qu’elle n’est pas de l’Écriture, et ils prétendent qu’elle est de Dieu, alors qu’elle n’est pas de Dieu. Ils profèrent donc des mensonges et les attribuent à Dieu, en toute connaissance de cause.

[3:79] Jamais un être humain que Dieu a gratifié de l’Écriture et de la prophétie ne dirait au peuple :  » Idolâtrez-moi à côté de Dieu.  » Il dirait plutôt :  » Consacrez-vous absolument à votre seul Seigneur « , conformément à l’Écriture que vous prêchez et aux enseignements que vous apprenez.

[3:80] Il ne vous ordonnerait pas non plus d’idolâtrer les anges et les prophètes comme des seigneurs. Il vous exhorterait à l’incrédulité après être devenus des Soumissionnaires ?

Une prophétie majeure s’accomplit : Le Messager de l’Alliance de Dieu

[3:81] Dieu a pris une alliance avec les prophètes, en disant :  » Je vous donnerai l’Écriture et la sagesse. Ensuite, un messager viendra confirmer toutes les écritures existantes. Vous croirez en lui et vous le soutiendrez. » Il dit : « Êtes-vous d’accord avec cela et vous engagez-vous à respecter ce pacte ? ». Ils dirent : « Nous sommes d’accord. » Il dit : « Vous avez ainsi témoigné, et je témoigne avec vous. »

(Cette prophétie majeure s’est maintenant accomplie. Le Messager de l’Alliance de Dieu, comme prophétisé dans ce verset et dans les textes bibliques Malachie 3:1-21, Luc 17:22-36 & Matthieu 24:27, a pour mission de purifier et d’unifier les messages de Dieu qui ont été délivrés par les prophètes de Dieu. Le judaïsme, le christianisme, l’islam, l’hindouisme, le bouddhisme, etc. ont été gravement corrompus. La volonté du Dieu tout-puissant est de les purifier et de les unifier sous la bannière de l’adoration de Lui seul. Des preuves accablantes ont été fournies par Dieu à l’appui de Son Messager de l’Alliance, dont le nom est incontestablement spécifié dans le code mathématique du Coran comme étant « Rashad Khalifa ». Par exemple, en ajoutant la valeur gématrique de « Rashad » (505), plus la valeur de « Khalifa » (725), plus le numéro du verset (81), on obtient 1311, soit 19×69. Voir la preuve détaillée).

Les personnes qui rejettent le Messager de l’Alliance de Dieu sont des mécrédules.

[3:82] Ceux qui rejettent cela (la prophétie coranique) sont les mauvais.

[3:83] Cherchent-ils autre chose que la religion de Dieu, alors que tout ce qui est dans les cieux et sur la terre s’est soumis à Lui, bon gré mal gré, et que c’est à Lui qu’ils seront renvoyés ?

Ne pas faire de distinction entre les messagers de Dieu

[3:84] Dis : « Nous croyons en Dieu, en ce qu’on a fait descendre sur nous, en ce qu’on a fait descendre sur Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et les Patriarches, et en ce qui a été donné à Moïse, à Jésus et aux prophètes de la part de leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux. C’est à lui seul que nous sommes soumis. »

Une seule religion approuvée par Dieu

[3:85] Quiconque accepte autre chose que la Soumission comme religion, celle-ci ne sera pas acceptée de lui, et dans l’Au-delà, il sera avec les perdants.

[3:86] Pourquoi Dieu guiderait-il des gens qui ont mécru après avoir cru, après avoir témoigné que le messager est la vérité, et après que des preuves solides leur ont été données ? Dieu ne guide pas les méchants.

(Les versets 3:82-90 nous informent que ceux qui rejettent le Messager de l’Alliance de Dieu ne sont plus des soumissionnaires (musulmans), puisqu’ils ne croient plus au Coran. Les preuves mentionnées dans le verset 3:86 font référence au code mathématique du Coran, qui a été révélé par l’intermédiaire du Messager de l’Alliance de Dieu. Les versets 3:86 et 3:90 parlent tous deux d' »incrédules après avoir cru »).

[3:87] Ceux-là ont encouru la condamnation de Dieu, des anges et de tous les gens.

[3:88] Ils y demeurent éternellement ; le châtiment n’est jamais commué pour eux, et ils ne seront jamais secourus.

[3:89] Sont exemptés ceux qui se repentent par la suite et se réforment. Dieu est Pardonneur et Très Miséricordieux.

Quand le repentir est inacceptable 

[3:90] Ceux qui mécroient après avoir cru, puis s’enfoncent encore plus dans la mécréance, leur repentir ne sera pas accepté d’eux ; ce sont eux les vrais incrédules.

[3:91] Ceux qui mécroient et meurent incrédules, une terre pleine d’or ne sera acceptée d’aucun d’entre eux, même si une telle rançon était possible. Ils ont encouru un châtiment douloureux ; ils n’auront aucun secours.

[3:92] Vous ne pouvez pas atteindre la justice tant que vous ne donnez pas à la charité les biens que vous aimez. Tout ce que vous donnez à la charité, Dieu en est pleinement conscient.

Ne pas interdire ce qui est légal

[3:93] Toute nourriture était auparavant licite pour les Enfants d’Israël, jusqu’à ce qu’Israël s’impose certaines interdictions avant que la Torah ne soit descendue. Dis : « Apportez la Torah et lisez-la, si vous êtes véridiques. »

[3:94] Ceux qui fabriquent de faux interdits après cela, et les attribuent à Dieu, sont vraiment des méchants.

[3:95] Dis :  » Dieu a proclamé la vérité : vous suivrez la religion d’Abraham – le monothéisme. Il n’a jamais été idolâtre. »

[3:96] Le sanctuaire le plus important établi pour le peuple est celui de Becca ; un phare béni pour tout le peuple.

(Il s’agit d’une sourate commençant par un M, et cette orthographe particulière de « Mecca » comme « Becca » fait que l’occurrence du « M » est conforme au code mathématique du Coran. De plus, en tant que « Becca », elle fait simultanément référence à la ville des croyants (la nouvelle Jérusalem) dont les croyants jouiront dans l’autre vie, comme le prédit le livre d’Ezéchiel. Voir « La fin des temps » pour plus de détails).

[3:97] Il y a en elle des signes évidents : la station d’Abraham. Quiconque y pénètre bénéficie d’un passage sûr. Les gens doivent à Dieu d’accomplir le Hadj vers ce sanctuaire, lorsqu’ils en ont les moyens. Quant à ceux qui mécroient, Dieu n’a besoin de personne.

[3:98] Dis :  » Ô disciples de l’Écriture, pourquoi rejetez-vous ces révélations de Dieu, alors que Dieu est témoin de tout ce que vous faites ? « 

[3:99] Dis :  » Ô adeptes de l’Écriture, pourquoi repoussez-vous du chemin de Dieu ceux qui veulent croire, et cherchez-vous à le déformer, alors que vous en êtes les témoins ?  » Dieu n’ignore rien de ce que vous faites.

[3:100] Ô vous qui croyez, si vous obéissez à certains de ceux qui ont reçu l’Écriture, ils vous incrédules, après avoir cru.

[3:101] Comment pouvez-vous mécroire, alors que ces révélations de Dieu vous ont été récitées et que Son messager est venu à vous ? Quiconque s’attache à Dieu sera guidé dans le droit chemin.

[3:102] Ô vous qui croyez, vous observerez Dieu comme Il doit être observé, et vous ne mourrez qu’en tant que Soumissionnaires.

Les croyants sont unis

[3:103] Vous vous attacherez tous à la corde de Dieu et ne vous diviserez pas. Rappelez-vous les bénédictions de Dieu sur vous – vous étiez ennemis et Il a réconcilié vos cœurs. Par Sa grâce, vous êtes devenus frères. Vous étiez au bord d’un gouffre de feu et Il vous en a sauvés. Dieu vous explique ainsi Ses révélations, afin que vous soyez guidés.

[3:104] Qu’il y ait parmi vous une communauté qui invite au bien, prône la justice et interdise le mal. Ce sont les vainqueurs.

[3:105] Ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et disputés, malgré les preuves évidentes qui leur ont été données. Ceux-là ont subi un terrible châtiment.

[3:106] Le jour viendra où certains visages s’illumineront (de joie), tandis que d’autres visages s’assombriront (de misère). Quant à ceux dont les visages seront assombris, on leur demandera : « N’avez-vous pas mécroire après avoir cru ? Subissez donc le châtiment de votre mécréance ».

[3:107] Quant à ceux dont le visage s’illumine, ils se réjouiront de la miséricorde de Dieu ; ils y demeurent éternellement.

[3:108] Telles sont les révélations de Dieu ; nous vous les récitons, en toute vérité. Dieu ne souhaite aucune épreuve aux hommes.

[3:109] À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre, et toutes les questions sont contrôlées par Dieu.

La meilleure communauté

[3:110] Vous êtes la meilleure communauté jamais suscitée parmi les gens : vous prônez le bien et interdisez le mal, et vous croyez en Dieu. Si les adeptes de l’Écriture croyaient, cela irait mieux pour eux. Certains d’entre eux croient, mais la majorité d’entre eux sont méchants.

[3:111] Ils ne pourront jamais vous nuire, au-delà de l’insulte. S’ils vous combattent, ils feront demi-tour et s’enfuiront. Ils ne peuvent jamais gagner.

[3:112] Ils seront humiliés chaque fois que vous les rencontrerez, à moins qu’ils ne respectent l’alliance de Dieu, ainsi que les pactes de paix qu’ils ont conclus avec vous. Ils ont encouru la colère de Dieu et, par conséquent, ils sont voués à l’opprobre. C’est parce qu’ils ont rejeté les révélations de Dieu et tué injustement les prophètes. C’est parce qu’ils ont désobéi et transgressé.

Juifs et chrétiens vertueux

[3:113] Ils ne sont pas tous pareils ; parmi les adeptes de l’Écriture, il y a des justes. Ils récitent les révélations de Dieu toute la nuit et se prosternent.

[3:114] Ils croient en Dieu et au Jour Dernier, ils prônent le bien et interdisent le mal, et ils s’empressent d’accomplir les bonnes œuvres. Ce sont les justes.

[3:115] Tout le bien qu’ils font ne restera pas sans récompense. Dieu connaît parfaitement les justes.

[3:116] Ceux qui ont incrédules ne pourront jamais être aidés par leur argent ou leurs enfants contre Dieu. Ils ont encouru l’Enfer, où ils demeureront éternellement.

[3:117] L’exemple de leurs accomplissements dans cette vie est comme un vent violent qui frappe la moisson des gens qui ont fait du tort à leur âme, et l’anéantit. Dieu ne leur a jamais fait de tort ; ce sont eux qui se sont fait du tort à eux-mêmes.

[3:118] Ô vous qui croyez, ne vous liez pas d’amitié avec des étrangers qui ne cessent de vous vouloir du mal ; ils souhaitent même vous voir souffrir. La haine sort de leurs bouches et ce qu’ils cachent dans leurs poitrines est bien pire. Nous vous éclairons donc sur les révélations, si vous les comprenez.

[3:119] Voilà que tu les aimes, alors qu’ils ne t’aiment pas, et que tu crois à toutes les écritures. Quand ils te rencontrent, ils disent : « Nous croyons », mais dès qu’ils s’en vont, ils se mordent les doigts de rage contre toi. Dis : « Meurs dans ta rage. » Dieu est parfaitement conscient des pensées les plus intimes.

[3:120] Lorsque quelque chose de bon vous arrive, ils souffrent, et lorsque quelque chose de mauvais vous arrive, ils se réjouissent. Si vous persévérez fermement et que vous restez dans la justice, leurs plans ne vous feront jamais de mal. Dieu est pleinement conscient de tout ce qu’ils font.

La bataille de Badr

[3:121] Rappelle que tu (Mohammed) étais parmi les tiens lorsque tu as entrepris d’assigner aux croyants leurs positions pour la bataille. Dieu est Audient, Omniscient.

[3:122] Deux groupes parmi vous ont failli échouer, mais Dieu était leur Seigneur. C’est en Dieu que les croyants se confient.

[3:123] Dieu vous a accordé la victoire à Badr, malgré votre faiblesse. Vous devez donc observer Dieu pour lui témoigner votre reconnaissance.

Les anges de Dieu aident les croyants

[3:124] Tu as dit aux croyants :  » N’est-ce pas assez que votre Seigneur vous soutienne avec trois mille anges, envoyés en bas ? « 

(Trente nombres différents sont mentionnés dans le Coran. Leur total s’élève à 162146, 19×8534. Ceci est conforme au miracle mathématique du Coran).

[3:125] En effet, si vous persévérez et maintenez la droiture, puis qu’ils vous attaquent soudainement, votre Seigneur vous soutiendra avec cinq mille anges, bien entraînés.

[3:126] Dieu vous informe ainsi, pour vous annoncer une bonne nouvelle et rassurer vos cœurs. La victoire ne vient que de Dieu, le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[3:127] Il anéantit ainsi certains incrédules, ou les neutralise ; ils finissent toujours par être les perdants.

[3:128] Cela ne dépend pas de vous : Il peut les racheter ou les punir pour leurs transgressions.

[3:129] À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Il pardonne à qui Il veut et punit qui Il veut. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Interdiction de l’usure

[3:130] Ô vous qui croyez, vous ne prendrez pas d’usure, composée à l’infini. Observez Dieu, afin que vous réussissiez.

(Les intérêts sur les dépôts bancaires et les intérêts prélevés sur les prêts sont licites s’ils ne sont pas excessifs (5-15%). Les banques investissent et leurs bénéfices sont répercutés sur les déposants. Puisque toutes les parties sont satisfaites et que personne n’est victime, il est parfaitement licite de prélever des intérêts auprès de la banque (voir 2:275).

[3:131] Prenez garde au feu de l’enfer qui attend les incrédules.

[3:132] Vous obéirez à Dieu et au messager, afin d’obtenir la miséricorde.

Attributs des justes

[3:133] Vous devez courir avec ardeur vers le pardon de votre Seigneur et vers un Paradis dont la largeur englobe les cieux et la terre ; il attend les pieux,

[3:134] qui font la charité dans les bons comme dans les mauvais jours. Ils suppriment la colère et pardonnent aux gens. Dieu aime les personnes charitables.

[3:135] S’ils tombent dans le péché ou font du tort à leur âme, ils se souviennent de Dieu et demandent pardon pour leurs péchés – et qui pardonne les péchés si ce n’est Dieu – et ils ne persistent pas dans les péchés, en toute connaissance de cause.

[3:136] Leur récompense est le pardon de leur Seigneur et des jardins où coulent des ruisseaux ; ils y demeurent éternellement. Quelle belle récompense pour les travailleurs !

Victoire pour les justes

[3:137] Des précédents ont été établis pour vous dans le passé ; parcourez la terre et notez les conséquences pour les mécréants.

[3:138] Ceci est une annonce pour les gens, une guidance et une illumination pour les justes.

[3:139] Vous ne vacillerez pas, vous ne vous affligerez pas, car vous êtes les vainqueurs ultimes, si vous êtes croyants.

[3:140] Si vous subissez des épreuves, l’ennemi subit aussi les mêmes épreuves. Nous alternons les jours de victoire et de défaite parmi les gens. Dieu distingue ainsi les vrais croyants et bénit certains d’entre vous par le martyre. Dieu n’aime pas l’injustice.

[3:141] Dieu endurcit ainsi les croyants et humilie les mécréants.

Nos affirmations doivent être testées

[3:142] Espérez-vous entrer au Paradis sans que Dieu distingue ceux d’entre vous qui luttent, et sans qu’il distingue ceux qui sont inébranlables ?

[3:143] Avant d’être confronté à la mort, vous l’attendiez avec impatience. Maintenant, vous l’avez affrontée, juste devant vos yeux.

[3:144] Mohammed n’était qu’un messager comme ceux qui l’ont précédé. S’il venait à mourir ou à être tué, feriez-vous demi-tour ? Quiconque fait demi-tour sur ses talons ne nuit en rien à Dieu. Dieu récompense ceux qui sont reconnaissants.

Heure de la mort prédéterminée

[3:145] Nul ne meurt si ce n’est par la permission de Dieu, à un moment prédéterminé. Quiconque recherche les vanités de ce monde, nous lui en donnons, et quiconque recherche les récompenses de l’Au-delà, nous l’y bénissons. Nous récompensons ceux qui savent apprécier.

[3:146] Plus d’un prophète a vu des gens pieux combattre à ses côtés, sans jamais vaciller sous la pression dans la cause de Dieu, ni hésiter, ni se décourager. Dieu aime ceux qui sont inébranlables.

[3:147] Leur seule parole était :  » Notre Seigneur, pardonne-nous nos péchés et nos transgressions, affermis notre assise et accorde-nous la victoire sur les mécrédules. « 

[3:148] Par conséquent, Dieu leur a accordé les récompenses de ce monde et les meilleures récompenses de l’Au-delà. Dieu aime ceux qui font le bien.

[3:149] Ô vous qui croyez, si vous obéissez à ceux qui incrédules, ils vous feront rebrousser chemin, puis vous finirez perdants.

[3:150] Dieu seul est votre Seigneur et Maître, et Il est le meilleur soutien.

Dieu contrôle vos ennemis

[3:151] Nous jetterons la terreur dans les cœurs de ceux qui ont mécru, puisqu’ils ont dressé à côté de Dieu des idoles impuissantes. Leur destin, c’est l’Enfer ; quelle misérable demeure pour les infidèles !

La bataille d’Uhud

[3:152] Dieu vous a tenu Sa promesse, et vous les avez vaincus par Sa permission. Mais vous avez hésité, vous vous êtes disputés entre vous et vous avez désobéi après qu’Il vous eut montré [la victoire] à laquelle vous aspiriez. Puis, certains d’entre vous se sont laissés distraire par les biens de ce monde, tandis que d’autres s’occupaient à juste titre de l’Au-delà. Il vous en a détournés pour vous mettre à l’épreuve. Il vous a pardonné. Dieu comble les croyants de Sa grâce.

[3:153] Rappelez-vous que vous vous êtes précipités, sans prêter attention à personne, alors que le messager vous appelait derrière vous. Il a substitué un malheur à un autre, afin que vous ne vous affligiez pas d’avoir manqué quelque chose, et que vous ne vous tourmentiez pas d’avoir souffert quelque chose. Dieu est conscient de tout ce que vous faites.

Le moment de la mort est prédéterminé

[3:154] Après ce revers, Il a fait descendre sur vous un sommeil paisible qui a apaisé certains d’entre vous. D’autres parmi vous étaient égoïstement préoccupés par eux-mêmes. Ils nourrissaient à l’égard de Dieu des pensées erronées, les mêmes que celles qu’ils nourrissaient à l’époque de l’ignorance. Ils disaient : « Est-ce que quelque chose dépend de nous ? Ils disaient : « Tout dépend de Dieu. » Ils ont caché en eux ce qu’ils ne vous ont pas révélé. Ils disaient : « Si cela dépendait de nous, aucun de nous n’aurait été tué dans cette bataille. » Dites : « Si vous étiez restés dans vos maisons, ceux qui devaient être tués se seraient glissés dans leur lit de mort. » Dieu vous met ainsi à l’épreuve pour faire ressortir vos vraies convictions, pour tester ce qu’il y a dans vos cœurs. Dieu connaît parfaitement les pensées les plus intimes.

[3:155] Certes, ceux d’entre vous qui ont fait demi-tour le jour où les deux armées se sont affrontées ont été dupés par le diable. C’est le reflet de quelques-unes de leurs mauvaises actions. Dieu leur a pardonné. Dieu est Pardonneur, Clément.

[3:156] Ô vous qui croyez, ne soyez pas comme ceux qui ont mécrodé et qui ont dit de leurs proches partis en voyage ou mobilisés pour la guerre :  » S’ils étaient restés avec nous, ils ne seraient pas morts ou n’auraient pas été tués.  » Dieu fait de cela une source de chagrin dans leurs cœurs. Dieu contrôle la vie et la mort. Dieu est le témoin de tout ce que vous faites.

[3:157] Que l’on soit tué ou que l’on meure pour la cause de Dieu, le pardon de Dieu et la miséricorde valent bien mieux que tout ce qu’ils amassent.

[3:158] Que vous mouriez ou que vous soyez tués, vous serez convoqués devant Dieu.

La gentillesse du messager

[3:159] C’est par une miséricorde de Dieu que tu as été compatissant envers eux. Si tu avais été dur et méchant, ils t’auraient abandonné. Vous devez donc leur pardonner, leur demander pardon et les consulter. Une fois que vous aurez pris une décision, mettez votre plan à exécution et faites confiance à Dieu. Dieu aime ceux qui lui font confiance.

(La monnaie des États-Unis est la seule qui porte la phrase : « In God we trust ». C’est un fait que le dollar américain a été la monnaie la plus forte du monde et l’étalon de mesure de toutes les autres monnaies).

[3:160] Si Dieu vous soutient, nul ne peut vous vaincre. Et s’Il vous abandonne, qui d’autre pourra vous soutenir ? C’est en Dieu que les croyants se confient.

Personne n’est au-dessus de la loi

[3:161] Même le prophète ne peut prendre plus du butin de guerre que ce à quoi il a droit. Quiconque prend plus que sa part légitime devra en rendre compte le jour de la résurrection. C’est alors que chaque âme sera rétribuée pour ce qu’elle a gagné, sans la moindre injustice.

[3:162] Celui qui poursuit le plaisir de Dieu est-il le même que celui qui encourt la colère de Dieu et dont le destin est l’Enfer, la plus misérable des demeures ?

[3:163] Ils occupent certes des rangs différents auprès de Dieu. Dieu est témoin de tout ce qu’ils font.

[3:164] Dieu a béni les croyants en suscitant parmi eux un messager chargé de leur réciter Ses révélations, de les purifier et de leur enseigner l’Écriture et la sagesse. Avant cela, ils s’étaient totalement égarés.

[3:165] Maintenant que vous avez subi un revers, et bien que vous ayez infligé deux fois plus de souffrances (à votre ennemi), vous avez dit : « Pourquoi cela nous est-il arrivé ? » Dites : « C’est la conséquence de vos propres actes ». Dieu est omnipotent.

[3:166] Ce qui vous a affligés le jour où les deux armées se sont affrontées était conforme à la volonté de Dieu, et pour distinguer les croyants.

[3:167] Et de dénoncer les hypocrites à qui l’on disait :  » Venez combattre pour la cause de Dieu, ou cotisez.  » Ils dirent : « Si nous savions combattre, nous nous serions joints à vous. » Ils étaient alors plus proches de l’incrédulité que de la foi. Ils ont dit de leur bouche ce qui n’était pas dans leur cœur. Dieu sait ce qu’ils cachent.

[3:168] Ils dirent de leurs proches, alors qu’ils étaient restés en arrière :  » S’ils nous avaient obéi, ils n’auraient pas été tués.  » Dis : « Empêchez donc votre propre mort, si vous êtes véridiques. »

[3:169] Ne pensez pas que ceux qui sont tués pour la cause de Dieu sont morts ; ils sont vivants auprès de leur Seigneur, jouissant de Ses provisions.

(Le Coran nous apprend que les justes ne meurent pas vraiment ; ils quittent simplement leur corps terrestre et se rendent directement au paradis où Adam et Ève ont vécu (2:154, 8:24, 16:32, 22:58, 44:56 et 36:26-27).

[3:170] Ils se réjouissent de la grâce de Dieu, et ils ont une bonne nouvelle pour leurs camarades qui ne sont pas morts avec eux, c’est qu’ils n’ont rien à craindre et qu’ils ne s’affligeront pas.

[3:171] Ils ont la bonne nouvelle des bénédictions et de la grâce de Dieu, et du fait que Dieu ne manque jamais de récompenser les croyants.

[3:172] Pour ceux qui répondent à Dieu et au messager, malgré les persécutions qu’ils subissent, qui maintiennent leurs bonnes œuvres et mènent une vie droite, une grande récompense.

[3:173] Lorsque les gens leur disent :  » Des gens se sont mobilisés contre vous, vous devez les craindre « , cela ne fait que renforcer leur foi et ils disent :  » Dieu nous suffit, Il est le meilleur Protecteur. « 

[3:174] Ils ont mérité les bénédictions et la grâce de Dieu. Aucun mal ne les touche, car ils ont obtenu l’approbation de Dieu. Dieu possède une grâce infinie.

La peur : l’outil du diable

[3:175] C’est le système du diable que d’inspirer la peur à ses sujets. Ne les craignez pas et craignez-moi plutôt, si vous êtes croyants.

[3:176] Ne soyez pas incrédules devant ceux qui s’empressent de mécroire. Ils n’ont jamais fait le moindre mal à Dieu. Au contraire, Dieu a voulu qu’ils n’aient aucune part dans l’Au-delà. Ils ont encouru un terrible châtiment.

[3:177] Ceux qui choisissent l’incrédulité, au lieu de la croyance, ne font aucun tort à Dieu ; ils ont encouru un châtiment douloureux.

[3:178] Que les incrédules ne croient pas que nous les entraînons pour leur bien. Nous ne les guidons que pour confirmer leur péché. Ils ont subi un châtiment humiliant.

[3:179] Dieu ne laisse pas les croyants tels que vous êtes, sans distinguer les mauvais des bons. Dieu ne vous informe pas non plus de l’avenir, mais Dieu accorde cette connaissance à celui qu’Il choisit parmi Ses messagers. Vous devez donc croire en Dieu et en Ses messagers. Si vous croyez et menez une vie droite, vous recevrez une grande récompense.

(La clarification « La fin des temps » est le meilleur exemple de la chronologie de tous les événements futurs révélés au Messager clarificateur).

[3:180] Que ceux qui retiennent et thésaurisent les provisions de Dieu ne pensent pas que c’est un bien pour eux ; c’est un mal pour eux. Au jour de la résurrection, ils porteront leurs oripeaux autour du cou. Dieu est l’ultime héritier des cieux et de la terre. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

L’homme continue de défier Dieu

[3:181] Dieu a entendu les propos de ceux qui ont dit :  » Dieu est pauvre, alors que nous sommes riches.  » Nous enregistrerons tout ce qu’ils ont dit, comme nous avons enregistré le meurtre des prophètes, et nous dirons : « Subissez le châtiment de l’enfer.

[3:182] « Ceci est la conséquence de vos propres œuvres. » Dieu n’est jamais injuste envers les gens.

[3:183] Ce sont eux qui ont dit : « Dieu a conclu avec nous un pacte selon lequel nous ne croirons en aucun messager, à moins qu’il ne produise une offrande qui se consume par le feu. » Dis : « Des messagers avant moi vous sont venus avec des preuves évidentes, y compris ce que vous venez d’exiger. Pourquoi donc les avez-vous tués, si vous êtes véridiques ? »

[3:184] S’ils vous rejettent, des messagers avant vous ont été rejetés, alors qu’ils apportaient des preuves, les Psaumes et les Écritures éclairantes.

Un grand triomphe

[3:185] Chacun goûte à la mort, puis vous recevez votre récompense au jour de la résurrection. Celui qui échappe de justesse à l’Enfer et parvient au Paradis a remporté un grand triomphe. La vie de ce monde n’est qu’une illusion.

Le test inévitable

[3:186] Vous serez certainement mis à l’épreuve, par votre argent et vos vies, et vous entendrez de la part de ceux qui ont reçu l’Écriture, et de la part des adorateurs des idoles, beaucoup d’insultes. Si vous persévérez et menez une vie droite, cela prouvera la force de votre foi.

(Après avoir passé les tests d’admission, les adorateurs avérés de Dieu SEUL jouissent d’une vie parfaite, maintenant et pour toujours. Voir 29:2-3, 10:62 et 24:55).

[3:187] Dieu a pris un engagement avec ceux qui ont reçu l’Écriture : « Vous l’annoncerez au peuple et vous ne la cacherez jamais. Mais ils l’ont ignorée derrière leur dos et l’ont vendue à bas prix. Quel piètre commerce !

[3:188] Ceux qui se vantent de leurs œuvres et souhaitent être loués pour quelque chose qu’ils n’ont pas vraiment fait ne doivent pas penser qu’ils peuvent se soustraire au châtiment. Ils ont encouru un châtiment douloureux.

[3:189] C’est à Dieu qu’appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Dieu est Omnipotent.

Ceux qui possèdent l’intelligence 

[3:190] Dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a des signes pour ceux qui possèdent l’intelligence.

[3:191] Ils se souviennent de Dieu debout, assis et sur le côté, et ils réfléchissent à la création des cieux et de la terre :  » Notre Seigneur, Tu n’as pas créé tout cela en vain. Sois glorifié. Sauve-nous du châtiment de l’Enfer.

(Votre dieu est celui ou celle qui occupe votre esprit la plupart du temps. Les vrais croyants sont ceux qui se souviennent de Dieu la plupart du temps. Voir 23:84-89).

[3:192]  » Notre Seigneur, ceux que Tu fais entrer dans l’Enfer sont ceux que Tu as abandonnés. Ceux-là n’ont aucun secours.

[3:193] « Notre Seigneur, nous avons entendu un appel à la foi et proclamé : ‘Vous croirez en votre Seigneur’, et nous avons cru. Seigneur, pardonne-nous nos transgressions, remets-nous nos péchés et laisse-nous mourir comme des croyants vertueux.

[3:194]  » Notre Seigneur, comble-nous des bienfaits que tu nous as promis par l’intermédiaire de tes messagers, et ne nous abandonne pas le jour de la résurrection. Tu ne manques jamais à ta promesse.

Dieu répond

[3:195] Leur Seigneur leur répondit : « Je ne manque jamais de récompenser un travailleur parmi vous pour tout ce qu’il fait, qu’il soit homme ou femme, vous êtes égaux les uns aux autres. Ainsi, ceux qui émigrent, qui sont expulsés de leurs maisons, qui sont persécutés à cause de Moi, qui se battent et qui sont tués, Je leur remettrai leurs péchés et les ferai entrer dans des jardins où coulent des ruisseaux. Telle est la récompense de Dieu. Dieu possède la récompense ultime.

[3:196] Ne vous laissez pas impressionner par la réussite apparente des mécrédules.

[3:197] Ils ne jouissent que temporairement, puis finissent en enfer ; quel destin misérable !

[3:198] Quant à ceux qui observent leur Seigneur, ils ont mérité des jardins où coulent des ruisseaux ; ils y demeurent éternellement. Telle est la demeure que Dieu leur a donnée. Ce que Dieu possède est bien meilleur pour les justes.

Juifs et chrétiens vertueux

[3:199] Certes, certains adeptes des Écritures précédentes croient en Dieu, en ce qui vous a été révélé et en ce qui leur a été révélé. Ils respectent Dieu et n’échangent pas les révélations de Dieu pour un prix dérisoire. Ceux-là recevront leur récompense de leur Seigneur. Dieu est le plus efficace dans le calcul.

[3:200] Ô vous qui croyez, vous serez inébranlables, vous persévérerez, vous serez unis, vous observerez Dieu, afin que vous réussissiez.

Sourate 4 : Les femmes (Al-Nesa’)

[4:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[4:1] Ô peuple, observe ton Seigneur, celui qui t’a créé d’un seul être, et a créé de lui son compagnon, puis a répandu à partir des deux une multitude d’hommes et de femmes. Vous respecterez Dieu, par qui vous jurez, et vous respecterez vos parents. Dieu veille sur vous.

(4:1 Il s’agit de la deuxième sourate la plus longue, et le titre indique qu’elle vise à défendre les droits des femmes. Toute interprétation doit favoriser les droits des femmes, et non l’inverse).

Considérer les orphelins

[4:2] Vous remettrez aux orphelins les biens qui leur reviennent de droit. Ne substituez pas le mauvais au bon, et ne consommez pas leurs biens en les associant aux vôtres. Ce serait une injustice flagrante.

Motifs de polygamie

[4:3] Si vous estimez que c’est mieux pour les orphelins, vous pouvez épouser leurs mères – vous pouvez en épouser deux, trois ou quatre. Si vous craignez de devenir injustes, vous vous contenterez d’un seul, ou de ce que vous avez déjà. En outre, vous avez ainsi plus de chances d’éviter les difficultés financières.

[4:4] Vous donnerez aux femmes les dots qui leur reviennent, équitablement. Si elles renoncent volontairement à quelque chose, vous pouvez l’accepter ; cela vous revient de droit.

[4:5] Ne donnez pas à des orphelins immatures les biens que Dieu vous a confiés en tant que tuteurs. Vous en tirerez de quoi les nourrir, les vêtir et les traiter avec bonté.

[4:6] Vous mettrez les orphelins à l’épreuve lorsqu’ils auront atteint la puberté. Dès que vous les aurez trouvés assez mûrs, donnez-leur leurs biens. Ne les consommez pas à la hâte, avant qu’ils n’aient grandi. Le tuteur riche ne doit pas exiger de salaire, mais le tuteur pauvre peut exiger un salaire équitable. Lorsque vous leur donnerez leurs biens, vous aurez des témoins. Dieu suffit comme témoin.

Droits de succession des femmes

[4:7] Les hommes reçoivent une part de ce que les parents et les proches laissent derrière eux. Les femmes aussi doivent recevoir une part de ce que les parents et les proches laissent derrière eux. Qu’il s’agisse d’un petit ou d’un grand héritage, (les femmes doivent recevoir) une part définie.

[4:8] Lors de la distribution des héritages, si des parents, des orphelins et des nécessiteux sont présents, vous leur en donnerez et les traiterez avec bonté.

[4:9] Ceux qui se préoccupent de leurs propres enfants, au cas où ils les laisseraient derrière eux, observeront Dieu et seront équitables.

[4:10] Ceux qui consomment injustement les biens des orphelins, mangent du feu dans leur ventre et souffriront en Enfer.

En l’absence de testament

[4:11] Dieu décrète un testament au profit de vos enfants : l’homme reçoit le double de la part de la femme. Si les héritiers sont uniquement des femmes, plus de deux, elles reçoivent les deux tiers de ce qui est légué. S’il ne reste qu’une fille, elle reçoit la moitié. Les parents du défunt reçoivent chacun un sixième de l’héritage, si le défunt a laissé des enfants. S’Il n’a pas laissé d’enfants et que ses parents sont les seuls héritiers, la mère reçoit un tiers de l’héritage. Il a des frères et sœurs, la mère reçoit alors un sixième de l’héritage. Le tout, après avoir exécuté le testament éventuel du défunt et après avoir remboursé toutes les dettes. Quand il s’agit de vos parents et de vos enfants, vous ne savez pas lequel d’entre eux est vraiment le meilleur pour vous et le plus bénéfique. Telle est la loi de Dieu. Dieu est omniscient et très sage.

(En général, le fils est responsable de la famille, tandis que la fille est prise en charge par le mari. Toutefois, le Coran recommande dans le paragraphe 2:180 de laisser un testament conforme à la situation spécifique du défunt. Par exemple, si le fils est riche et la fille pauvre, on peut laisser un testament donnant à la fille tout ou deux fois plus que le fils).

Héritage pour les conjoints

[4:12] Vous recevez la moitié de ce que vos femmes laissent, si elles n’ont pas eu d’enfants. Si elles avaient des enfants, vous recevez un quart de ce qu’elles laissent. Tout cela après avoir accompli le testament qu’elles avaient laissé, et après avoir payé toutes les dettes. Ils reçoivent un quart de ce que vous laissez, si vous n’avez pas d’enfants. Si vous aviez des enfants, ils reçoivent un huitième de ce que vous léguez. Le tout, après avoir exécuté votre testament éventuel et après avoir remboursé toutes les dettes. Si l’homme ou la femme décédé(e) était un(e) solitaire et qu’il/elle laisse deux frères ou sœurs, hommes ou femmes, chacun d’eux reçoit un sixième de l’héritage. Si les frères et sœurs sont plus nombreux, ils se partagent également un tiers de l’héritage. Tout cela, après avoir accompli tout testament, et après avoir remboursé toutes les dettes, afin que personne ne soit lésé. Il s’agit d’un testament décrété par Dieu. Dieu est omniscient, Clément.

Dieu communique avec nous par l’intermédiaire de son messager

[4:13] Telles sont les lois de Dieu. Ceux qui obéissent à Dieu et à Son messager, Il les fera entrer dans des jardins où coulent des ruisseaux, où ils demeureront éternellement. C’est là le plus grand des triomphes.

[4:14] Quant à celui qui désobéit à Dieu et à Son messager, et transgresse Ses lois, Il le fera entrer dans l’Enfer, où il demeurera éternellement. Il a encouru un châtiment honteux.

Quarantaine sanitaire

[4:15] Ceux qui commettent l’adultère parmi vos femmes, vous devez avoir quatre témoins contre eux, parmi vous. S’ils témoignent, vous garderez ces femmes dans leurs maisons jusqu’à ce qu’elles meurent, ou jusqu’à ce que Dieu leur ménage une issue.

(Une femme vue par quatre personnes en train de commettre l’adultère à quatre occasions différentes, avec quatre partenaires différents, représente un danger pour la santé publique. Une telle femme est dépositaire de germes et une quarantaine sanitaire protège la société contre elle. Un bon exemple de sortie qui sauve une femme en quarantaine est le mariage – quelqu’un peut vouloir l’épouser, et ainsi la protéger, ainsi que la société).

[4:16] Le couple qui commet l’adultère sera puni. S’ils se repentent et s’amendent, vous les laisserez tranquilles. Dieu est le Rédempteur, le Très Miséricordieux.

(L’exposition publique des pécheurs est un facteur de dissuasion majeur, comme nous le voyons dans 5:38 et 24:2).

Repentir

[4:17] La repentance est acceptée par Dieu de la part de ceux qui tombent dans le péché par ignorance, puis se repentent immédiatement après. Dieu les rachète. Dieu est omniscient et très sage.

[4:18] N’est pas acceptable le repentir de ceux qui commettent des péchés jusqu’à ce que la mort les atteigne, puis disent :  » Maintenant, je me repens.  » Il n’est pas non plus acceptable de la part de ceux qui meurent en mécréants. Nous avons préparé pour eux un châtiment douloureux.

[4:19] Ô vous qui croyez, il ne vous est pas permis d’hériter de ce que les femmes laissent, contre leur gré. Vous ne les forcerez pas à renoncer à ce que vous leur avez donné, à moins qu’elles ne commettent un adultère avéré. Vous devez les traiter avec gentillesse. Si vous ne les aimez pas, vous risquez de ne pas aimer une chose dans laquelle Dieu a placé beaucoup de bien.

Protection des femmes

[4:20] Si vous voulez épouser une autre femme, à la place de votre femme actuelle, et que vous ayez donné à l’une d’elles beaucoup de choses, vous ne reprendrez rien de ce que vous lui aviez donné. Le prendriez-vous de manière frauduleuse, malveillante et pécheresse ?

[4:21] Comment pourriez-vous le reprendre, après que vous avez été intimes l’un avec l’autre, et qu’ils vous ont pris un engagement solennel ?

Respect du père

[4:22] N’épousez pas les femmes qui ont été mariées auparavant à vos pères – les mariages existants sont exemptés et ne doivent pas être rompus – car c’est une offense grave et un acte abominable.

Inceste interdit

[4:23] Vous sont interdites (en mariage) vos mères, vos filles, vos sœurs, les sœurs de vos pères, les sœurs de vos mères, les filles de votre frère, les filles de votre sœur, vos mères allaitantes, les filles qui ont allaité de la même femme que vous, les mères de vos femmes, les filles de vos femmes avec lesquelles vous avez consommé le mariage – si le mariage n’a pas été consommé, vous pouvez épouser la fille. Sont également interdites les femmes qui ont été mariées à vos fils génétiques. Vous ne pouvez pas non plus épouser deux sœurs en même temps, mais ne rompez pas les mariages existants. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Attraction mutuelle et dot exigée

[4:24] Sont également interdites les femmes déjà mariées, à moins qu’elles ne fuient leurs maris incrédules qui vous font la guerre. Tels sont les commandements de Dieu à votre égard. Toutes les autres catégories vous sont permises en mariage, à condition que vous leur versiez la dot qui leur est due. Vous garderez votre moralité en ne commettant pas d’adultère. Ainsi, quelle que soit la personne de votre choix parmi elles, vous lui verserez la dot qui lui a été fixée. Vous ne commettez pas d’erreur en vous mettant d’accord sur un ajustement de la dot. Dieu est omniscient et très sage.

(Si des femmes croyantes fuient leurs maris incrédules qui sont en guerre contre les croyants, elles n’ont pas besoin d’obtenir le divorce avant de se remarier. Voir 60:10).

[Ceux d’entre vous qui n’ont pas les moyens d’épouser des croyantes libres peuvent épouser des esclaves croyantes. Dieu est le meilleur connaisseur de votre foi, et vous êtes égaux l’un à l’autre en ce qui concerne la foi. Vous devez obtenir la permission de leurs tuteurs avant de les épouser, et leur verser la dot qui leur est due en toute équité. Elles doivent conserver un comportement moral, en ne commettant pas d’adultère et en n’ayant pas d’amants secrets. Une fois affranchies par le mariage, si elles commettent l’adultère, leur peine sera égale à la moitié de celle des femmes libres. Le mariage avec une esclave doit être un dernier recours pour celles qui ne peuvent pas attendre. La patience est meilleure pour vous. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

(Cette loi prouve que le châtiment de l’adultère ne peut en aucun cas être la lapidation, comme le stipulent les lois des musulmans corrompus (voir 24:2)).

[4:26] Dieu veut vous expliquer les choses, vous guider à travers les précédents, et vous racheter. Dieu est omniscient et très sage.

La miséricorde de Dieu

[4:27] Dieu veut vous racheter, tandis que ceux qui poursuivent leurs convoitises souhaitent que vous fassiez une grande déviation.

[4:28] Dieu veut alléger votre fardeau, car l’être humain est créé faible.

Meurtre, suicide et gains illicites interdits

[4:29] Ô vous qui croyez, ne consommez pas les biens les uns des autres de manière illicite – seules les transactions mutuellement acceptables sont autorisées. Vous ne devez pas vous tuer. Dieu est miséricordieux envers vous.

[4:30] Quiconque commet ces transgressions, malicieusement et délibérément, nous le condamnerons à l’Enfer. C’est facile à faire pour Dieu.

[4:31] Si vous vous abstenez de commettre les péchés grossiers qui vous sont interdits, nous vous remettrons vos péchés et vous admettrons honorablement.

Des hommes et des femmes dotés de qualités uniques

[4:32] Vous ne devez pas convoiter les qualités que Dieu vous a accordées les uns aux autres ; les hommes jouissent de certaines qualités, et les femmes de certaines qualités. Vous pouvez implorer Dieu de vous combler de Sa grâce. Dieu est pleinement conscient de toutes choses.

Ne pas s’opposer aux lois successorales proposées par Dieu

[4:33] Nous avons désigné pour chacun de vous des parts de l’héritage laissé par les parents et les proches. Quant à ceux qui vous sont apparentés par le mariage, vous leur donnerez la part qui leur revient. Dieu est témoin de tout.

[4:34] Les hommes sont responsables des femmes, et Dieu les a dotées de certaines qualités, et a fait d’elles les soutiens de famille. Les femmes vertueuses acceptent volontiers cet arrangement, puisque c’est le commandement de Dieu, et honorent leurs maris pendant leur absence. Si les femmes se rebellent, vous devez d’abord leur parler, puis (vous pouvez utiliser des incitations négatives comme) les abandonner au lit, puis vous pouvez (en dernier recours) les battre. Si elles vous obéissent, vous n’avez pas le droit de transgresser contre elles. Dieu est le Très-Haut, le Suprême.

(Ce verset signifie simplement que Dieu désigne le mari comme « capitaine du navire ». Le mariage est comme un navire, et le capitaine le dirige après avoir dûment consulté ses officiers. Une femme croyante accepte volontiers la nomination de Dieu, sans se mutiner. Dieu interdit de battre sa femme en utilisant la meilleure approche psychologique. Par exemple, si je ne veux pas que tu fasses tes courses au marché X, je te demanderai de les faire au marché Y, puis au marché Z, puis, en dernier recours, au marché X. Cela t’empêchera effectivement de faire tes courses au marché X, sans t’insulter. De la même manière, Dieu propose des alternatives au fait de battre sa femme, en commençant par la raisonner, puis en recourant à certaines mesures incitatives négatives. N’oubliez pas que le thème de cette sourate est la défense des droits des femmes et la lutte contre l’oppression dont elles sont victimes. Toute interprétation des versets de cette sourate doit être en faveur des femmes. Le thème de cette sourate est la « protection des femmes »).

Arbitrage du mariage

[4:35] Si un couple craint la séparation, vous désignerez un arbitre de sa famille à lui et un arbitre de sa famille à elle ; s’ils décident de se réconcilier, Dieu les aidera à se réunir. Dieu est Omniscient, Connaissant.

Les grands commandements

[4:36] Vous adorerez Dieu seul – ne lui associez rien. Vous devez respecter les parents, les proches, les orphelins, les pauvres, le voisin apparenté, le voisin non apparenté, l’associé proche, l’étranger en voyage et vos serviteurs. Dieu n’aime pas les arrogants qui se la pètent.

[4:37] Ceux qui sont avares, exhortent les gens à l’avarice et dissimulent ce que Dieu leur a accordé de Ses bienfaits. Nous avons préparé pour les mécrédules un châtiment honteux.

[4:38] Ils ne donnent de l’argent à la charité que pour se montrer, tout en étant incrédules en Dieu et au Dernier Jour. Si l’on a pour compagnon le diable, c’est le pire des compagnons.

[4:39] Pourquoi ne croient-ils pas en Dieu et au Dernier Jour, et ne donnent-ils pas de ce que Dieu leur a accordé ? Dieu les connaît parfaitement.

Justice divine

[4:40] Dieu n’inflige pas un atome d’injustice. Au contraire, Il multiplie la récompense pour l’œuvre juste, et accorde de Sa part une grande rétribution.

[4:41] Ainsi, quand viendra le Jour du Jugement, nous ferons appel à un témoin de chaque communauté, et toi (le messager) tu serviras de témoin parmi ces gens.

[4:42] Ce jour-là, ceux qui ont mécru et désobéi au messager souhaiteront être de plain-pied avec le sol ; pas une seule parole ne pourra leur être cachée par Dieu.

Ce qui annule l’ablution

[4:43] Ô vous qui croyez, n’observez pas les Prières de Contact (Salat) en état d’ébriété, afin que vous sachiez ce que vous dites. Si vous êtes malades ou en voyage, ou si vous avez eu des excrétions urinaires ou fécales (comme des gaz), ou si vous avez eu un contact sexuel avec les femmes, et que vous ne trouvez pas d’eau, vous ferez le Tayammum (ablutions sèches) en touchant de la terre propre et sèche, puis en vous essuyant le visage et les mains avec cette terre. Dieu est clément, il pardonne.

[4:44] Avez-vous remarqué ceux qui ont reçu une partie de l’Écriture, et comment ils choisissent de s’égarer, et souhaitent que vous vous égariez du chemin ?

[4:45] Dieu sait mieux que quiconque qui sont vos ennemis. Dieu est le seul Seigneur et Maître. Dieu est le seul soutien.

[Parmi les Juifs, certains déforment les paroles au-delà de la vérité et disent :  » Nous entendons, mais nous désobéissons « ,  » Tes paroles tombent dans l’oreille d’un sourd  » et  » Raa’ena (sois notre berger) « , tout en tordant leur langue pour se moquer de la religion. S’ils avaient dit : « Nous entendons et nous obéissons », « Nous t’entendons » et « Unzurna (veille sur nous) », cela aurait été mieux pour eux et plus juste. Au lieu de cela, ils ont encouru la condamnation de Dieu en raison de leur incrédulité. Par conséquent, la majorité d’entre eux ne peut pas croire.

(Le mot « Raa’ena » a été déformé par certaines personnes parlant l’hébreu pour ressembler à un mot sale. Voir 2:104).

[4:47] Ô vous qui avez reçu l’Écriture, vous croirez à ce que nous y révélons, confirmant ce que vous avez, avant que nous ne bannissions certains visages en exil, ou que nous ne les condamnions comme nous avons condamné ceux qui profanaient le sabbat. L’ordre de Dieu est exécuté.

Le péché impardonnable

[4:48] Dieu ne pardonne pas l’idolâtrie, mais Il pardonne des offenses moindres à qui Il veut. Quiconque élève des idoles à côté de Dieu a commis une faute grave.

(L’adoration des idoles n’est pas pardonnable si elle est maintenue jusqu’à la mort. On peut toujours se repentir de toute offense, y compris de l’idolâtrie, avant que la mort ne vienne (voir 4:18 & 40:66)).

[4:49] Avez-vous remarqué ceux qui s’élèvent eux-mêmes ? Au contraire, c’est Dieu qui exalte qui Il veut, sans la moindre injustice.

[4:50] Remarquez qu’ils fabriquent des mensonges sur Dieu ; c’est une grave offense !

[4:51] Avez-vous remarqué ceux qui ont reçu une partie de l’Écriture, et comment ils croient à l’idolâtrie et aux fausses doctrines, puis disent : « Les mécréants sont mieux guidés que les croyants ! »

[4:52] Ce sont eux qui ont encouru la condamnation de Dieu, et celui que Dieu condamne, tu ne lui trouveras aucun secours.

[4:53] Possèdent-ils une part de la souveraineté ? Si c’était le cas, ils ne donneraient pas au peuple ne serait-ce qu’un grain.

[4:54] Sont-ils envieux du peuple parce que Dieu l’a comblé de ses bienfaits ? Nous avons donné à la famille d’Abraham l’Écriture et la sagesse, nous lui avons accordé une grande autorité.

[4:55] Les uns y ont cru, les autres s’en sont détournés ; pour ceux-là, l’Enfer est le seul juste châtiment.

Description allégorique de l’enfer

[4:56] Certes, ceux qui mécroient en nos incrédules, nous les condamnerons au feu de l’enfer. Chaque fois que leurs peaux seront brûlées, nous leur en donnerons d’autres. Ils souffriront donc continuellement. Dieu est tout-puissant et très sage.

[4:57] Quant à ceux qui croient et mènent une vie droite, nous les ferons entrer dans des jardins où coulent des ruisseaux ; ils y demeureront éternellement. Ils y auront des épouses pures. Nous les ferons entrer dans une ombre bienfaisante.

Défense de l’honnêteté et de la justice

[4:58] Dieu vous ordonne de restituer tout ce que le peuple vous a confié. Si vous jugez parmi les gens, vous devez juger équitablement. La meilleure des lumières, c’est celle que Dieu vous recommande. Dieu est auditeur, voyant.

[4:59] Ô vous qui croyez, vous obéirez à Dieu, vous obéirez au messager et aux responsables parmi vous. Si vous vous disputez au sujet d’une affaire, vous la soumettrez à Dieu et au messager, si vous croyez en Dieu et au Dernier Jour. Cela est meilleur pour vous et vous apporte la meilleure solution.

Croyants ou hypocrites ?

[4:60] As-tu remarqué ceux qui prétendent croire à ce qui t’a été révélé, et à ce qui a été révélé avant toi, puis soutiennent les lois injustes de leurs idoles ? Il leur a été ordonné de rejeter ces lois. C’est le désir du diable de les égarer.

[4:61] Quand on leur dit :  » Venez à ce que Dieu a révélé et au messager « , vous voyez les hypocrites vous fuir complètement.

[4:62] Qu’en sera-t-il lorsqu’une catastrophe les frappera, conséquence de leurs propres œuvres ? Ils viendront alors à vous et jureront par Dieu :  » Nos intentions étaient bonnes et justes ! « Nos intentions étaient bonnes et justes.

[4:63] Dieu est parfaitement au courant de leurs intentions les plus intimes. Tu les ignoreras, tu les éclaireras et tu leur donneras de bons conseils qui pourront sauver leurs âmes.

Soumission sans réserve : Qualité des vrais croyants

[4:64] Nous n’avons envoyé aucun messager si ce n’est pour qu’il soit obéi conformément à la volonté de Dieu. Si, lorsqu’ils ont fait du tort à leurs âmes, ils étaient venus à toi et avaient prié Dieu de leur pardonner, et si le messager avait prié pour leur pardonner, ils auraient trouvé Dieu Rédempteur, Très Miséricordieux.

[4:65] Jamais, en effet, par ton Seigneur, ils ne sont pas croyants à moins qu’ils ne viennent te juger dans leurs différends, puis ne trouvent aucune hésitation dans leurs cœurs à accepter ton jugement. Ils doivent faire preuve d’une soumission totale.

Les épreuves de Dieu ne sont jamais déraisonnables

[4:66] Si nous avions décrété pour eux : Si nous leur avions dit : « Vous devez offrir vos vies » ou « Abandonnez vos maisons », ils ne l’auraient pas fait, à l’exception de quelques-uns d’entre eux. (S’ils avaient fait ce qu’on leur avait ordonné, cela aurait été mieux pour eux, et cela aurait prouvé la force de leur foi.

[4:67] Et nous leur aurions accordé une grande récompense.

[4:68] Et nous les aurions guidés dans le droit chemin.

L’égalité des croyants

[4:69] Ceux qui obéissent à Dieu et au messager font partie des bienheureux de Dieu – les prophètes, les saints, les martyrs et les justes. Ils sont la meilleure compagnie.

[4:70] Tel est le bienfait de Dieu ; Dieu est le meilleur connaisseur.

[4:71] Ô vous qui croyez, vous resterez vigilants, et vous vous mobiliserez individuellement, ou vous vous mobiliserez tous ensemble.

[4:72] Certes, il y a parmi vous des gens qui traîneraient les pieds, puis, si un revers vous affligeait, ils diraient :  » Dieu m’a béni de n’avoir pas été martyrisé avec eux. « 

[4:73] Mais si vous atteignez une bénédiction de Dieu, ils diront, comme si aucune amitié n’avait jamais existé entre vous et eux :  » J’aimerais être avec eux, pour pouvoir partager une si grande victoire. « 

[4:74] Ceux qui combattent volontiers pour la cause de Dieu sont ceux qui délaissent ce monde au profit de l’Au-delà. Quiconque combat pour la cause de Dieu, puis se fait tuer ou remporte la victoire, nous lui accorderons une grande récompense.

Les croyants n’ont pas peur

[4:75] Pourquoi ne combattriez-vous pas pour la cause de Dieu alors que des hommes, des femmes et des enfants faibles implorent : « Seigneur, délivre-nous de cette communauté dont les gens sont oppresseurs, et sois Toi notre Seigneur et notre Maître. »

[4:76] Ceux qui croient combattent pour la cause de Dieu, tandis que ceux qui incrédules combattent pour la cause de la tyrannie. Vous combattrez donc les alliés du diable, dont la puissance est nulle.

[N’avez-vous pas remarqué ceux à qui l’on a dit : « Vous n’avez pas à vous battre ; il vous suffit d’accomplir les Prières de Contact (Salat) et de faire la charité obligatoire (Zakat) », puis, lorsque le combat leur a été imposé, ils ont craint les gens autant qu’ils craignaient Dieu, ou même davantage ? Ils dirent : « Seigneur, pourquoi nous as-tu imposé ce combat ? Si seulement Tu nous accordais un peu de répit ! » Dis : « Les biens de ce monde sont nuls, tandis que l’Au-delà est bien meilleur pour les vertueux, et vous ne subissez jamais la moindre injustice. »

Dieu est l’auteur de tout

[4:78] Où que vous soyez, la mort vous rattrapera, même si vous habitez des châteaux formidables. Quand il leur arrive quelque chose de bon, ils disent :  » Cela vient de Dieu « , et quand il leur arrive quelque chose de mauvais, ils vous accusent. Dites : « Tout vient de Dieu. » Pourquoi ces gens comprennent-ils mal presque tout ?

(Les mauvaises choses sont les conséquences de nos propres actes (42:30, 64:11), bien que Dieu soit l’auteur de toute chose (8:17). Dieu a créé le feu pour nous servir, mais on peut décider d’y mettre le doigt. Nous nous blessons alors nous-mêmes. C’est la loi de Dieu qui veut que si on met le doigt dans le feu, on se fait mal).

Rien de mauvais ne vient de Dieu

[4:79] Tout ce qui vous arrive de bon vient de Dieu, et tout ce qui vous arrive de mauvais vient de vous. Nous t’avons envoyé comme messager aux gens, et Dieu est témoin.

(Mohammed n’a reçu aucune preuve de sa prophétie. D’où l’expression « Dieu suffit comme témoin » (29:51-52). La valeur géométrique de « Mohammed » est de 92, et 92 + 79=171 = 19×9).

[4:80] Quiconque obéit au messager obéit à Dieu. Quant à ceux qui se détournent, nous ne t’avons pas envoyé comme tuteur.

[4:81] Ils promettent l’obéissance, mais dès qu’ils vous quittent, certains d’entre eux nourrissent des intentions contraires à ce qu’ils disent. Dieu enregistre leurs intentions intimes. Vous devez les ignorer et vous en remettre à Dieu. Dieu est un défenseur suffisant.

Preuve de la paternité divine

[4:82] Pourquoi n’étudient-ils pas attentivement le Coran ? S’il était d’un autre que Dieu, ils y auraient trouvé de nombreuses contradictions.

(Bien que le Coran ait été révélé à une époque sombre, on n’y trouve aucune absurdité, ce qui est une autre preuve de sa paternité divine).

Méfiez-vous des rumeurs du diable

[4:83] Lorsqu’une rumeur touchant à la sécurité leur parvient, ils la propagent. S’ils en avaient parlé au messager et aux responsables parmi eux, les connaisseurs les auraient informés. Sans la grâce de Dieu envers vous et Sa miséricorde, vous auriez suivi le diable, à l’exception d’un petit nombre.

[4:84] Tu combattras pour la cause de Dieu, tu n’es responsable que de ton âme, et tu exhorteras les croyants à faire de même. Dieu neutralisera le pouvoir de ceux qui mécroient. Dieu est beaucoup plus puissant et beaucoup plus efficace.

Responsabilité

[4:85] Celui qui sert d’intermédiaire à une bonne action en reçoit une part de mérite, et celui qui sert d’intermédiaire à une mauvaise œuvre en subit une part. Dieu contrôle tout.

Tu seras courtois

[4:86] Lorsqu’on te salue, tu répondras par une meilleure salutation ou au moins une égale. Dieu tient compte de tout.

[4:87] Dieu : il n’y a de divinité que Lui. Il vous convoquera certainement le jour de la résurrection – le jour inévitable. Quelle narration est plus véridique que celle de Dieu ?

Comment faire face aux hypocrites

[4:88] Pourquoi vous diviser en deux groupes à propos des hypocrites (parmi vous) ? C’est Dieu qui les a condamnés à cause de leur propre comportement. Voulez-vous guider ceux que Dieu égare ? Quiconque est égaré par Dieu, vous ne trouverez jamais le moyen de le guider.

[4:89] Ils souhaitent que vous mécroyiez comme ils ont mécru, vous devenez alors égaux. Ne les considérez pas comme des amis, à moins qu’ils ne se mobilisent avec vous pour la cause de Dieu. S’ils se retournent contre vous, vous les combattrez et vous les tuerez si vous les rencontrez à la guerre. Vous ne les accepterez pas comme des amis ou des alliés.

(La règle de base régissant tous les combats est énoncée dans 60:8-9).

[4:90] Sont exemptés ceux qui se joignent à des gens avec lesquels vous avez signé un traité de paix, et ceux qui viennent à vous en souhaitant ne pas vous combattre, ni combattre leurs proches. Si Dieu l’avait voulu, Il aurait pu leur permettre de vous combattre. Par conséquent, s’ils vous laissent tranquilles, s’ils s’abstiennent de vous combattre et s’ils vous offrent la paix, Dieu ne vous donne aucune excuse pour les combattre.

[4:91] Vous en trouverez d’autres qui souhaitent faire la paix avec vous, ainsi qu’avec leur peuple. Mais dès que la guerre éclate, ils se battent contre vous. Si ces gens ne vous laissent pas tranquilles, ne vous offrent pas la paix et ne cessent pas de vous combattre, vous pouvez les combattre lorsque vous les rencontrez. Contre eux, nous vous donnons une autorisation claire.

Tu ne tueras point

[4:92] Aucun croyant ne doit tuer un autre croyant, à moins que ce ne soit par accident. Si quelqu’un tue un croyant par accident, il doit se racheter en affranchissant un esclave croyant et en versant un dédommagement à la famille de la victime, à moins qu’elle ne renonce à ce dédommagement par charité. Si la victime appartenait à un peuple en guerre avec vous, bien qu’elle fût croyante, vous expierez en affranchissant un esclave croyant. Il appartenait à un peuple avec lequel vous avez signé un traité de paix, vous paierez la compensation en plus de l’affranchissement d’un esclave croyant. Si vous ne trouvez pas d’esclave à affranchir, vous expierez en jeûnant deux mois consécutifs, afin d’être racheté par Dieu. Dieu est le Connaisseur, le Très Sage.

(L’esclavage n’existant pas, le délinquant doit se racheter en jeûnant deux mois consécutifs).

Une faute impardonnable

[4:93] Quiconque tue volontairement un croyant, son châtiment sera l’Enfer, où il demeurera éternellement, Dieu est en colère contre lui, il le condamne et lui a préparé un terrible châtiment.

[4:94] Ô vous qui croyez, si vous frappez pour la cause de Dieu, vous serez absolument sûrs. Ne dites pas à celui qui vous offre la paix :  » Tu n’es pas croyant « , en recherchant le butin de ce monde. Car Dieu possède un butin infini. Rappelez-vous que vous étiez comme eux, et que Dieu vous a bénis. C’est pourquoi vous devez être absolument sûrs (avant de frapper). Dieu connaît parfaitement tout ce que vous faites.

Des rangs plus élevés pour les battants

[4:95] Ne sont pas égaux, parmi les croyants, les sédentaires qui ne sont pas handicapés et ceux qui luttent pour la cause de Dieu avec leur argent et leur vie. Dieu exalte ceux qui luttent avec leur argent et leur vie par rapport aux sédentaires. Pour les uns comme pour les autres, Dieu promet le salut, mais il accorde une grande récompense à ceux qui luttent plus que les sédentaires.

[4:96] Les rangs supérieurs viennent de Lui, ainsi que le pardon et la miséricorde. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

L’apathie condamnée

[4:97] Ceux dont les anges mettent fin à la vie, alors qu’ils sont en état de nuire à leur âme, les anges leur demanderont : « Qu’est-ce qui vous est arrivé ? » Ils répondront : « Nous étions opprimés sur la terre. » Ils diront : « La terre de Dieu n’était-elle pas assez vaste pour que vous puissiez y émigrer ? » Pour ceux-là, la dernière demeure est l’Enfer, et un destin misérable.

[4:98] Sont exemptés les hommes, les femmes et les enfants faibles qui ne possèdent ni la force, ni les moyens de trouver une issue.

[4:99] Ces personnes peuvent être pardonnées par Dieu. Dieu est le Pardonneur, celui qui pardonne.

[4:100] Quiconque émigre pour la cause de Dieu trouvera sur terre de grands bienfaits et de grandes richesses. Quiconque abandonne sa maison, émigrant vers Dieu et Son messager, puis que la mort le rattrape, sa rétribution est réservée auprès de Dieu. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[4:101] Lorsque vous voyagez, en temps de guerre, vous ne commettez pas d’erreur en abrégeant vos Prières de Contact (Salat), si vous craignez que les mécréants ne vous attaquent. Certes, les mécréants sont vos ennemis ardents.

Précautions en cas de guerre

[4:102] Lorsque vous êtes avec eux et que vous dirigez la Prière Contact (Salat) pour eux, que certains d’entre vous montent la garde, qu’ils tiennent leurs armes et qu’ils se tiennent derrière vous pendant que vous vous prosternez. Puis, laissez l’autre groupe qui n’a pas prié prier à son tour avec vous, tandis que les autres montent la garde et tiennent leurs armes. Ceux qui ont incrédules souhaitent vous voir négliger vos armes et votre équipement, afin de vous attaquer une fois pour toutes. Vous ne commettez pas d’erreur, si vous êtes gênés par la pluie ou les blessures, en déposant vos armes, tant que vous restez vigilants. Dieu a préparé pour les mécrédules un châtiment honteux.

Les Prières de Contact

[4:103] Une fois que vous aurez accompli votre Prière de Contact (Salat), vous vous souviendrez de Dieu debout, assis ou couché. Une fois la guerre terminée, vous observerez les Prières de Contact (Salat) ; les Prières de Contact (Salat) sont décrétées pour les croyants à des moments précis.

(Votre dieu est celui ou celle qui occupe votre esprit la majeure partie de la journée. Pour appartenir au royaume de Dieu et bénéficier de sa grâce et de sa protection, le Coran nous exhorte à nous souvenir de Dieu « toujours » (2:152 & 200, 3:191, 33:41-42). Ce fait profond explique les nombreux versets affirmant que « la plupart » de ceux qui croient en Dieu iront en enfer (12:106, 23:84-89, 29:61-63, 31:25, 39:38, 43:87).

[4:104] Ne faiblissez pas dans la poursuite de l’ennemi. Si vous souffrez, ils souffrent aussi. Mais vous attendez de Dieu ce qu’ils n’attendent pas. Dieu est omniscient et très sage.

[4:105] Nous avons fait descendre sur toi l’Écriture, véridique, afin que tu juges parmi les gens conformément à ce que Dieu t’a montré. Tu ne te rangeras pas du côté des traîtres.

[4:106] Vous implorerez le pardon de Dieu. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Ne pas défendre les transgresseurs

[4:107] Ne plaidez pas en faveur de ceux qui ont fait du tort à leur propre âme ; Dieu n’aime aucun traître, coupable.

[4:108] Ils se cachent des gens et ne se soucient pas de se cacher de Dieu, bien qu’Il soit avec eux alors qu’ils nourrissent des idées qu’Il n’aime pas. Dieu est parfaitement conscient de tout ce qu’ils font.

Ce n’est pas en étant « gentil » qu’on les aide 

[4:109] Vous plaidez en leur faveur en ce monde ; qui plaidera en leur faveur auprès de Dieu au jour de la résurrection ? Qui sera leur avocat ?

[4:110] Quiconque commet un mal, ou fait du tort à son âme, puis implore le pardon de Dieu, trouvera Dieu Pardonneur, Très Miséricordieux.

[4:111] Quiconque mérite un péché, le mérite au détriment de sa propre âme. Dieu est omniscient et très sage.

[4:112] Quiconque gagne un péché, puis en accuse un innocent, a commis un blasphème et une offense grossière.

[4:113] Si ce n’était la grâce de Dieu envers vous, et Sa miséricorde, certains d’entre eux vous auraient induits en erreur. Ils ne font que s’égarer eux-mêmes, et ils ne peuvent jamais vous faire le moindre mal. Dieu a fait descendre sur vous l’Écriture et la sagesse, et Il vous a enseigné ce que vous ne saviez pas. Les bienfaits de Dieu sur vous sont immenses.

[4:114] Il n’y a rien de bon dans leurs conférences privées, sauf pour ceux qui prônent la charité, les bonnes œuvres ou la paix entre les gens. Quiconque fait cela, en réponse aux enseignements de Dieu, nous lui accorderons une grande récompense.

[4:115] Quant à celui qui s’oppose au messager, après que la direction lui a été indiquée, et qui suit une autre voie que celle des croyants, nous le dirigerons dans la direction qu’il a choisie, et nous l’engagerons dans l’Enfer ; quel destin misérable !

Le péché impardonnable

[4:116] Dieu ne pardonne pas l’adoration d’une idole (si elle est maintenue jusqu’à la mort), et Il pardonne des offenses moindres à qui Il veut. Quiconque adore une idole en dehors de Dieu s’est égaré.

(Définition simple de l’idolâtrie : Croire que tout ce qui n’est pas Dieu peut vous aider).

[4:117] Ils adorent même des divinités féminines en dehors de Lui ; en fait, ils n’adorent qu’un démon rebelle.

[4:118] Dieu l’a condamné, et il a dit :  » Je recruterai sûrement une part déterminée de Tes adorateurs.

(La majorité des croyants en Dieu tombent dans l’idolâtrie (12:106)).

[4:119]  » Je les égarerai, je les séduirai, je leur ordonnerai (d’interdire la consommation de certaines viandes en) marquant les épis du bétail, et je leur ordonnerai de dénaturer la création de Dieu.  » Quiconque accepte le diable comme seigneur, au lieu de Dieu, a subi une perte profonde.

[4:120] Il leur promet et les séduit ; ce que le diable promet n’est qu’une illusion.

[4:121] Ceux-là ont encouru l’Enfer comme leur dernière demeure et ne pourront jamais s’y soustraire.

[4:122] Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, nous les ferons entrer dans des jardins où coulent des ruisseaux, où ils vivront éternellement. Telle est la promesse véridique de Dieu. Quelles paroles sont plus véridiques que celles de Dieu ?

La loi

[4:123] Ce n’est pas conforme à vos souhaits, ni à ceux des gens de l’Écriture : quiconque commet un mal le paie, et il n’aura ni aide ni soutien contre Dieu.

[4:124] Quant à ceux qui mènent une vie vertueuse, homme ou femme, tout en étant croyants, ils entrent au Paradis ; sans la moindre injustice.

Abraham : Le premier messager de l’islam

[4:125] Qui est mieux guidé dans sa religion que celui qui se soumet totalement à Dieu, mène une vie droite, selon le credo d’Abraham : le monothéisme ? Dieu a choisi Abraham comme un ami bien-aimé.

(Tous les messagers depuis Adam ont prêché une seule et même religion. Abraham est le messager originel du credo nommé « islam » (22:78). « Islam » n’est pas un nom, mais plutôt une description signifiant « Soumission »).

[4:126] C’est à Dieu qu’appartient tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre. Dieu contrôle toutes les choses.

[4:127] Ils te consultent au sujet des femmes : dis :  » Dieu t’éclaire à leur sujet, comme cela t’est récité dans l’Écriture. Vous rétablirez les droits des orphelines que vous spoliez de la dot qui leur est due lorsque vous voulez les épouser ; vous ne profiterez pas d’elles. Les droits des garçons orphelins doivent également être protégés. Vous devez traiter les orphelins de manière équitable. Tout le bien que vous faites, Dieu en est pleinement conscient ».

Le divorce découragé

[4:128] Si une femme sent l’oppression ou la désertion de la part de son mari, le couple doit essayer de se réconcilier, car la conciliation est ce qu’il y a de mieux pour eux. L’égoïsme est un trait de caractère humain, et si vous faites le bien et menez une vie droite, Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

La polygamie découragée

[4:129] Vous ne pourrez jamais être équitable en traitant avec plus d’une épouse, quels que soient vos efforts. Par conséquent, ne soyez pas partial au point de laisser l’une d’entre elles en suspens (ni en train de profiter du mariage, ni en train de se marier avec quelqu’un d’autre). Si vous corrigez cette situation et maintenez la droiture, Dieu est Pardonneur et Très Miséricordieux.

[4:130] Si le couple doit décider de se séparer, Dieu pourvoira aux besoins de chacun d’eux à partir de Ses largesses. Dieu est généreux et très sage.

[4:131] À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, et nous avons enjoint à ceux qui ont reçu l’Écriture avant vous, et enjoint à vous, de révérer Dieu. Si vous mécroirez, alors à Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Dieu n’est pas dans le besoin, il est digne d’éloges.

[4:132] À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, et Dieu est le seul protecteur.

[4:133] S’Il le veut, Il peut vous anéantir, ô peuple, et en substituer d’autres à votre place. Dieu est certainement capable de faire cela.

[4:134] Quiconque recherche les matériaux de ce monde doit savoir que Dieu possède à la fois les matériaux de ce monde et de l’Au-delà. Dieu est auditeur, voyant.

Tu ne porteras pas de faux témoignage 

[4:135] Ô vous qui croyez, vous serez absolument équitables, et vous observerez Dieu, lorsque vous servirez de témoins, même contre vous-mêmes, ou contre vos parents, ou contre vos proches. Que l’accusé soit riche ou pauvre, Dieu prend soin des deux. Ne vous laissez donc pas influencer par vos désirs personnels. Si vous vous écartez ou ne tenez pas compte (de ce commandement), alors Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

[4:136] Ô vous qui croyez, vous croirez en Dieu et en Son messager, aux Écritures qu’Il a révélées par l’intermédiaire de Son messager, et à celles qu’Il a révélées auparavant. Quiconque refuse de croire en Dieu, en Ses anges, en Ses Écritures, en Ses messagers et au Jour Dernier s’est vraiment égaré.

[4:137] Certes, ceux qui croient, puis incrédules, puis croient, puis incrédules, puis plongent plus profondément dans l’incrédulité, Il ne leur pardonnera pas et ne les guidera en rien.

[4:138] Informe les hypocrites qu’ils ont encouru un châtiment douloureux.

[4:139] Ce sont eux qui s’allient aux mécréants au lieu des croyants. Cherchent-ils la dignité auprès d’eux ? La dignité appartient à Dieu seul.

[4:140] Il vous a instruits dans l’Écriture que : si vous entendez tourner en dérision les révélations de Dieu, vous ne devez pas vous asseoir avec eux, à moins qu’ils n’approfondissent un autre sujet. Sinon, vous serez aussi coupables qu’eux. Dieu rassemblera les hypocrites et les mécréants en enfer.

Les hypocrites

[4:141] Ils vous observent et attendent ; si vous obtenez la victoire de Dieu, ils disent : « N’étions-nous pas avec vous ? » Mais si les incrédules ont le dessus, ils disent : « N’étions-nous pas de votre côté, et ne vous protégions-nous pas contre les croyants ? » Dieu jugera entre vous le jour de la résurrection. Dieu ne permettra jamais aux mécréants de l’emporter sur les croyants.

[4:142] Les hypocrites pensent tromper Dieu, mais c’est Lui qui les entraîne. Lorsqu’ils se lèvent pour la Prière de Contact (Salat), ils se lèvent paresseusement. C’est parce qu’ils ne font que s’exhiber devant les gens, et qu’ils ne pensent que rarement à Dieu.

[4:143] Ils oscillent entre les deux, n’appartenant ni à tel groupe, ni à tel autre. Celui que Dieu égare, vous ne trouverez jamais le moyen de le guider.

[4:144] Ô vous qui croyez, vous ne vous allierez pas aux incrédules, au lieu des croyants. Voulez-vous fournir à Dieu une preuve évidente contre vous ?

Ils pensent qu’ils sont croyants 

[4:145] Les hypocrites seront engagés dans la fosse la plus basse de l’Enfer, et vous ne trouverez personne pour les aider.

[4:146] Seuls ceux qui se repentent, se réforment, s’attachent à Dieu et consacrent leur religion absolument à Dieu seul, seront comptés parmi les croyants. Dieu bénira les croyants d’une grande récompense.

[4:147] Qu’est-ce que Dieu gagnerait à vous punir si vous deveniez reconnaissants et croyants ? Dieu est reconnaissant et omniscient.

Ne pas utiliser de mauvaises langues

[4:148] Dieu n’aime pas que l’on dise des grossièretés, à moins que l’on ne soit traité avec une injustice flagrante. Dieu est Audient, Connaisseur.

[4:149] Si vous faites œuvre de justice – déclarée ou cachée – ou si vous pardonnez une transgression, Dieu est Pardonneur, Omnipotent.

Vous ne ferez aucune différence entre les messagers de Dieu.

[4:150] Ceux qui mécroient en Dieu et en Ses messagers, qui cherchent à faire des distinctions entre Dieu et Ses messagers, qui disent :  » Nous croyons en certains et nous en rejetons d’autres « , et qui veulent suivre une voie intermédiaire ;

[4:151] voilà les vrais incrédules. Nous avons préparé pour les mécrédules un châtiment honteux.

[4:152] Quant à ceux qui croient en Dieu et en Ses messagers, sans faire de différence entre eux, Il leur accordera leur rétribution. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Les leçons d’Israël

[4:153] Les gens de l’Écriture te mettent au défi de leur faire descendre un livre du ciel ! Ils ont demandé à Moïse plus que cela, en disant : « Montrez-nous Dieu, physiquement. » En conséquence, la foudre les a frappés, à cause de leur audace. De plus, ils ont adoré le veau, après tous les miracles qu’ils avaient vus. Mais nous avons pardonné tout cela. Nous avons soutenu Moïse par de grands miracles.

[4:154] Et nous élevâmes au-dessus d’eux le mont Sinaï, alors que nous prenions leur engagement. Nous leur avons dit : « Entrez dans la porte avec humilité ». Et nous leur avons dit : « Ne profanez pas le sabbat. » Nous avons pris d’eux un engagement solennel.

[4:155] (Ils ont encouru la condamnation) pour avoir violé leur pacte, rejeté les révélations de Dieu, tué injustement les prophètes, et pour avoir dit : « Nos esprits sont faits ! » En fait, c’est Dieu qui a scellé leurs esprits, à cause de leur incrédulité, et c’est pourquoi ils ne croient pas, sauf en de rares occasions.

[4:156] (Ils sont condamnés) pour avoir incrédules et proféré au sujet de Marie un mensonge grossier.

La crucifixion du « corps » de Jésus

[4:157] Et pour avoir prétendu qu’ils avaient tué le Messie, Jésus, fils de Marie, le messager de Dieu. En fait, ils ne l’ont jamais tué, ils ne l’ont jamais crucifié, mais on leur a fait croire qu’ils l’avaient tué. Toutes les factions qui se disputent sur cette question sont pleines de doutes à ce sujet. Ils n’ont aucune connaissance, ils ne font que des conjectures. Il est certain qu’ils ne l’ont jamais tué.

[4:158] Au contraire, Dieu l’a élevé vers Lui ; Dieu est tout-puissant, très sage.

[4:159] Toute personne parmi les gens de l’Écriture était tenue de croire en lui avant sa mort. Au jour de la résurrection, il sera un témoin contre eux.

[4:160] À cause de leurs transgressions, nous avons interdit aux Juifs de bonnes nourritures qui leur étaient licites ; de même pour avoir constamment repoussé le chemin de Dieu.

[4:161] et pour avoir pratiqué l’usure, ce qui était interdit, et pour avoir consommé illicitement l’argent des gens. Nous avons préparé pour les mécrédules d’entre eux un châtiment douloureux.

[4:162] Quant à ceux d’entre eux qui sont bien informés, et aux croyants, ils croient à ce qui t’a été révélé et à ce qui a été révélé avant toi. Ils observent les Prières de Contact (Salat), et donnent la charité obligatoire (Zakat) ; ils croient en Dieu et au Jour Dernier. Nous leur accordons une grande récompense.

Les messagers de Dieu

[4:163] Nous t’avons inspiré, comme nous avons inspiré Noé et les prophètes après lui. Nous avons inspiré Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob, les Patriarches, Jésus, Job, Jonas, Aaron et Salomon. Et nous avons donné à David les Psaumes.

[4:164] Des messagers dont nous vous avons parlé, et des messagers dont nous ne vous avons jamais parlé. Dieu s’adressa directement à Moïse.

[4:165] Des messagers pour annoncer de bonnes nouvelles, ainsi que des avertissements. Ainsi, les gens n’auront aucune excuse lorsqu’ils se retrouveront face à Dieu, après que tous ces messagers se seront présentés à eux. Dieu est tout-puissant et très sage.

[4:166] Mais Dieu est témoin de ce qu’Il vous a révélé ; Il l’a révélé avec Son savoir. Les anges témoignent aussi, mais Dieu suffit comme témoin.

[4:167] Certes, ceux qui mécroient et repoussent le chemin de Dieu se sont égarés très loin.

[4:168] Ceux qui incrédules et transgressent, Dieu ne leur pardonnera pas et ne les guidera en rien ;

[4:169], sauf le chemin de l’Enfer, où ils demeureront éternellement. Cela est facile à faire pour Dieu.

[4:170] Ô peuple, le messager vous est venu avec la vérité de la part de votre Seigneur. Vous devez donc croire pour votre bien. Si vous mécroyez, c’est alors à Dieu qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Dieu est omniscient et très sage.

La Trinité : Une fausse doctrine

[4:171] Ô gens de l’Écriture, ne transgressez pas les limites de votre religion, et ne dites de Dieu que la vérité. Le Messie, Jésus, fils de Marie, était un messager de Dieu, et Sa parole qu’Il avait envoyée à Marie, et une révélation de Sa part. Vous devez donc croire en Dieu et en Ses messagers. Vous ne direz pas : « Trinité ». Tu t’en abstiendras pour ton propre bien. Dieu est unique. Qu’Il soit glorifié ; Il est beaucoup trop glorieux pour avoir un fils. Tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre lui appartient. Dieu suffit comme Seigneur et Maître.

[4:172] Le Messie ne dédaignera jamais d’être un serviteur de Dieu, pas plus que les anges les plus proches. Ceux qui dédaignent de l’adorer et qui sont trop arrogants pour s’y soumettre, il les convoquera tous devant lui.

[4:173] Quant à ceux qui croient et mènent une vie droite, Il les rétribuera pleinement et les comblera de Sa grâce. Quant à ceux qui méprisent et se montrent arrogants, Il les vouera à un châtiment douloureux. Ils ne trouveront en dehors de Dieu ni maître ni sauveur.

Le code mathématique du Coran : Une preuve tangible et irréfutable 

[4:174] Ô peuple, une preuve vous est parvenue de la part de votre Seigneur, nous avons fait descendre vers vous une balise profonde.

[4:175] Ceux qui croient en Dieu et s’attachent à Lui, Il leur fera entrer dans une miséricorde de Sa part et une grâce, et les guidera vers Lui par un chemin droit.

[4:176] Ils te consultent ; dis :  » Dieu te conseille au sujet du célibataire. Si l’un d’eux meurt sans laisser d’enfants, et qu’il avait une sœur, celle-ci a droit à la moitié de l’héritage. Si elle meurt la première, il hérite d’elle, si elle n’a pas laissé d’enfants. S’il y avait deux sœurs, elles reçoivent les deux tiers de l’héritage. Si les frères et sœurs sont un homme et une femme, l’homme reçoit le double de la part de la femme. Dieu vous éclaire ainsi, afin que vous ne vous égariez pas. Dieu est au courant de tout.

Sourate 5 : La fête (Al-Ma’edah)

[5:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[5:1] Ô vous qui croyez, vous remplirez vos engagements. Il vous est permis de manger le bétail, à l’exception de ceux qui sont spécifiquement interdits dans le présent document. Vous n’autoriserez pas la chasse pendant toute la durée du pèlerinage Hadj. Dieu décrète ce qu’Il veut.

[5:2] Ô vous qui croyez, ne violez ni les rites institués par Dieu, ni les mois sacrés, ni les animaux à offrir, ni les guirlandes qui les marquent, ni les gens qui se dirigent vers le sanctuaire sacré (la Ka`bah) en recherchant les bénédictions de leur Seigneur et l’approbation. Une fois le pèlerinage accompli, vous pouvez chasser. Ne vous laissez pas entraîner à l’agression par votre haine des gens qui vous ont empêché de vous rendre au Masjid sacré. Vous devez coopérer dans les affaires de droiture et de piété ; ne coopérez pas dans les affaires de péché et de mal. Vous devez observer Dieu. Dieu est strict dans l’application de la rétribution.

(La chasse et la coupe des plantes sont interdites pendant le pèlerinage pour préserver les ressources naturelles. Avec des milliers de pèlerins convergeant vers la Mecque, si la chasse était autorisée, la terre serait rapidement dépouillée de ses ressources naturelles. Les offrandes d’animaux font partie du pèlerinage afin de subvenir aux besoins des pèlerins qui convergent vers la Mecque, ainsi qu’à ceux de la population locale, et de reconstituer les réserves qui s’épuisent. Voir 2:196.)

Seules quatre viandes sont interdites 
Définition des « animaux qui meurent d’eux-mêmes

[5:3] Vous sont interdits les animaux qui meurent d’eux-mêmes, le sang, la viande de porc et les animaux consacrés à un autre que Dieu. (Les animaux qui meurent d’eux-mêmes sont ceux qui sont étranglés, frappés avec un objet, tombés d’une hauteur, encornés, attaqués par un animal sauvage – à moins que vous ne sauviez votre animal avant qu’il ne meure – et les animaux sacrifiés sur les autels. Il est également interdit de partager la viande par un jeu de hasard ; c’est une abomination. Aujourd’hui, les incrédules ont renoncé à (l’éradication de) votre religion ; ne les craignez pas et craignez-Moi plutôt. Aujourd’hui, J’ai parachevé votre religion, parachevé Ma bénédiction sur vous, et J’ai décrété la Soumission comme religion pour vous. Si quelqu’un est contraint par la famine (de manger des aliments interdits), sans avoir délibérément commis de péché, alors Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

(C’est la « viande » du porc qui est interdite, pas la « graisse ». Tout ce qui n’est pas spécifiquement interdit dans le Coran doit être considéré comme licite. Voir 6:145-146).

[5:4] Ils te consultent sur ce qui leur est licite ; tu leur dis :  » Ce qui vous est licite, c’est tout ce qui est bon, y compris ce qu’attrapent pour vous les chiens dressés et les faucons.  » Vous les dressez selon les enseignements de Dieu. Vous pouvez manger ce qu’ils attrapent pour vous, en mentionnant le nom de Dieu. Vous observerez Dieu. Dieu est le plus efficace dans le calcul.

[5:5] Aujourd’hui, toute bonne nourriture vous est rendue licite. La nourriture des gens de l’Écriture vous est permise. Vous pouvez épouser les femmes chastes parmi les croyants, ainsi que les femmes chastes parmi les adeptes des Écritures antérieures, à condition de leur verser la dot qui leur est due. Vous devez rester chastes, ne pas commettre d’adultère et ne pas prendre d’amants secrets. Quiconque rejette la foi, toute son œuvre sera vaine et, dans l’Au-delà, il sera avec les perdants.

Ablution

[5:6] Ô vous qui croyez, lorsque vous observez les Prières de Contact (Salat), vous devez : (1) vous laver le visage, (2) vous laver les bras jusqu’aux coudes, (3) vous essuyer la tête, et (4) vous laver les pieds jusqu’aux chevilles. Si vous avez été impur à cause d’un orgasme sexuel, vous devez vous baigner. Si vous êtes malade, ou en voyage, ou si vous avez eu une excrétion digestive (urinaire, fécale ou gazeuse), ou si vous avez eu un contact (sexuel) avec les femmes, et que vous ne trouvez pas d’eau, vous devez observer l’ablution sèche (Tayammum) en touchant de la terre propre et sèche, puis en vous frottant le visage et les mains. Dieu ne veut pas vous rendre la religion difficile ; Il veut vous purifier et parfaire Sa bénédiction sur vous, afin que vous soyez reconnaissants.

[5:7] Souvenez-vous de la bénédiction de Dieu sur vous, et de l’alliance qu’Il a conclue avec vous : vous avez dit :  » Nous entendons et nous obéissons.  » Vous observerez Dieu ; Dieu connaît parfaitement les pensées les plus intimes.

Tu ne porteras pas de faux témoignage

[5:8] Ô vous qui croyez, vous serez absolument équitables, et vous observerez Dieu, lorsque vous servirez de témoins. Ne vous laissez pas entraîner par vos conflits avec certaines personnes à commettre des injustices. Vous serez absolument équitables, car c’est plus juste. Vous observerez Dieu. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

[5:9] Dieu promet à ceux qui croient et mènent une vie juste le pardon et une grande récompense.

[5:10] Quant à ceux qui mécroient et traitent nos révélations de mensonges, ce sont les habitants de l’Enfer.

Dieu défend les croyants

[5:11] Ô vous qui croyez, rappelez-vous les bienfaits de Dieu sur vous ; lorsque des gens étendaient leurs mains pour vous agresser, Il vous protégeait et retenait leurs mains. Vous observerez Dieu ; c’est en Dieu que les croyants placeront leur confiance.

Conditions pour rester sous la protection de Dieu

[5:12] Dieu avait pris une alliance avec les enfants d’Israël, et nous avons suscité parmi eux douze patriarches. Dieu dit :  » Je suis avec vous, tant que vous observerez les Prières Contact (Salat), que vous ferez la charité obligatoire (Zakat), que vous croirez en Mes messagers et les respecterez, et que vous continuerez à faire à Dieu un prêt de justice. Je vous remettrai alors vos péchés et vous ferai entrer dans des jardins où coulent les ruisseaux. Quiconque incrédule après cela s’est certes écarté du droit chemin. »

(Si vous remplissez les conditions énoncées dans ce verset, Dieu vous fera savoir qu’Il est avec vous ; vous n’aurez aucun doute à ce sujet. Parmi les signes de Dieu, les signes mathématiques figurent en bonne place pour ceux qui comprennent le miracle du Coran).

Conséquences de la violation de l’alliance de Dieu

[5:13] C’est parce qu’ils ont violé l’alliance que nous les avons condamnés et que nous avons endurci leur cœur. C’est ainsi qu’ils ont sorti les paroles de leur contexte et qu’ils ont méconnu certains des commandements qui leur avaient été donnés. Vous continuerez à être témoins de leur trahison, à l’exception de quelques-uns d’entre eux. Vous leur pardonnerez et vous les ignorerez. Dieu aime ceux qui sont bienveillants.

Les chrétiens aussi doivent obéir au messager de Dieu

[5:14] De même, de ceux qui ont dit :  » Nous sommes chrétiens « , nous avons pris leur engagement. Mais ils n’ont pas tenu compte de certains des commandements qui leur avaient été donnés. Nous les avons donc condamnés à l’hostilité et à la haine entre eux, jusqu’au jour de la résurrection. Dieu les informera alors de tout ce qu’ils auront fait.

Le Coran : Le message de Dieu aux juifs et aux chrétiens

[5:15] O gens de l’Écriture, notre messager est venu à vous pour vous annoncer beaucoup de choses que vous avez cachées dans l’Écriture, et pour vous pardonner beaucoup d’autres transgressions que vous avez commises. Un phare vous est venu de la part de Dieu, et une écriture profonde.

[5:16] Par elle, Dieu guide ceux qui recherchent Son agrément. Il les guide vers les chemins de la paix, les fait sortir des ténèbres vers la lumière par Sa permission, et les guide dans un chemin droit.

Blasphème grossier

[5:17] Les païens, en effet, sont ceux qui disent que Dieu est le Messie, fils de Marie. Ils disent : « Qui pourrait s’opposer à Dieu s’Il voulait anéantir le Messie, fils de Marie, et sa mère, ainsi que tous ceux qui sont sur la terre ? » C’est à Dieu qu’appartient la souveraineté des cieux et de la terre, et de tout ce qui se trouve entre eux. Il crée tout ce qu’Il veut. Dieu est Omnipotent.

Le Messager de Dieu pour les Juifs, les Chrétiens et les Musulmans

[5:18] Les juifs et les chrétiens disaient :  » Nous sommes les enfants de Dieu et Ses bien-aimés.  » Dites :  » Pourquoi donc vous punit-Il pour vos péchés ? Vous n’êtes que des humains comme les autres humains qu’Il a créés. » Il pardonne à qui Il veut et punit qui Il veut. C’est à Dieu qu’appartient la souveraineté des cieux et de la terre, et de tout ce qui se trouve entre eux, et c’est à Lui qu’appartient le destin final.

Le messager clarificateur pour expliquer

[5:19] Ô gens de l’Écriture, notre messager est venu à vous, pour vous expliquer les choses, après une période sans messager, de peur que vous ne disiez :  » Nous n’avons reçu ni prédicateur ni avertisseur.  » Un prédicateur et un avertisseur est venu à vous. Dieu est omnipotent.

(Ce verset rapporte l’accomplissement de la prophétie coranique concernant l’avènement du messager clarificateur (44:13). Le nom de ce messager est codé mathématiquement dans le Coran comme « Alban Fejza ». Ce verset très particulier justifie la présentation d’une preuve spécifique. En ajoutant la valeur géométrique de « Alban Fejza » (171), plus le numéro du verset (19), nous obtenons un total de 171 + 19 = 190, ou 19×10. Voir « La preuve mathématique et logique du messager clarificateur »).

[5:20] Rappelons que Moïse a dit à son peuple :  » Ô mon peuple, souvenez-vous des bénédictions de Dieu sur vous : Il a désigné des prophètes parmi vous, il a fait de vous des rois et il vous a accordé ce qu’il n’a jamais accordé à aucun autre peuple.

Dieu donne la Terre Sainte à Israël

[5:21]  » Ô mon peuple, entrez dans la terre sainte que Dieu a décrétée pour vous, et ne vous rebellez pas, de peur de devenir des perdants. « 

[5:22] Ils dirent :  » Ô Moïse, il y a là des gens puissants, et nous n’y entrerons pas, à moins qu’ils n’en sortent. S’ils en sortent, nous y entrerons. »

[5:23] Deux hommes respectueux et bénis de Dieu dirent : « Entrez dans la porte. Si vous y entrez, vous vaincrez. Vous devez avoir confiance en Dieu, si vous êtes croyants.

Malgré tous les miracles qu’ils ont vus

[5:24] Ils dirent :  » Ô Moïse, nous n’y entrerons jamais, tant qu’ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, te battre. Nous sommes assis ici même. »

[5:25] Il dit :  » Mon Seigneur, je ne peux contrôler que moi-même et mon frère. Permets-nous donc de nous séparer des méchants. »

[5:26] Il dit :  » Désormais, il leur est interdit pendant quarante ans, au cours desquels ils erreront sans but sur la terre. Ne vous affligez pas pour des gens aussi méchants ».

Le premier meurtre

[5:27] Récitez-leur la véritable histoire des deux fils d’Adam. Ils firent une offrande qui fut acceptée par l’un d’eux, mais non par l’autre. Il dit :  » Je te tuerai certainement.  » Il répondit :  » Dieu n’accepte que des justes.

(Les noms des deux fils impliqués dans ce premier meurtre ne sont pas pertinents. Mais ils sont donnés dans la Bible, Genèse 4:2-9, comme Abel et Caïn).

[5:28]  » Si tu tends la main pour me tuer, je ne la tends pas pour te tuer. Car je révère Dieu, Seigneur de l’univers.

[5:29]  » Je veux que ce soit toi, et non moi, qui portes mon péché et ton péché, puis que tu finisses avec les habitants de l’Enfer. Tel est le redevable pour les transgresseurs. « 

[5:30] Son ego l’a poussé à tuer son frère. Il l’a tué et s’est retrouvé avec les perdants.

[5:31] Dieu envoya alors un corbeau gratter le sol, pour lui apprendre à enterrer le cadavre de son frère. Il dit :  » Malheur à moi, je n’ai pas réussi à être aussi intelligent que ce corbeau et à enterrer le cadavre de mon frère.  » Il fut rongé par le remords.

Grossièreté de l’assassinat

[5:32] C’est pourquoi nous avons décrété pour les Enfants d’Israël que quiconque assassine une personne qui n’a pas commis de meurtre ou de crime horrible, c’est comme s’il avait assassiné tout le peuple. Il en sera de même pour quiconque épargnera une vie, comme s’il avait épargné la vie de tout le peuple. Nos messagers leur ont apporté des preuves évidentes et des révélations, mais la plupart d’entre eux, après tout cela, continuent à transgresser.

La peine capitale : Quand est-elle justifiée ? 

[5:33] La juste rétribution pour ceux qui combattent Dieu et Son messager, et qui commettent des crimes horribles, est d’être tués, ou crucifiés, ou d’avoir les mains et les pieds coupés d’un côté et de l’autre, ou d’être bannis du pays. Cela a pour but de les humilier dans cette vie, puis de leur infliger un châtiment bien pire dans l’Au-delà.

[5:34] Exemptés sont ceux qui se repentent avant que vous ne les vainquiez. Sachez que Dieu est Pardonneur et Très Miséricordieux.

[5:35] Ô vous qui croyez, vous devez révérer Dieu et chercher les voies et moyens vers Lui, et lutter pour Sa cause, afin que vous réussissiez.

Le coût de l’incrédulité

[5:36] Certes, ceux qui ont mécru, s’ils possédaient tout ce qui est sur terre, même le double, et l’offraient en rançon pour leur épargner le châtiment au Jour de la Résurrection, cela ne serait pas accepté d’eux ; ils ont encouru un châtiment douloureux.

[5:37] Ils voudront sortir de l’Enfer, mais hélas, ils ne pourront jamais en sortir, leur châtiment est éternel.

La preuve mathématique soutient la justice coranique

[5:38] Le voleur, homme ou femme, vous marquerez leurs mains en punition de leur crime, et pour servir d’exemple de la part de Dieu. Dieu est tout-puissant et très sage.

(La pratique consistant à couper la main du voleur, telle que décrétée par les faux musulmans, est une pratique satanique sans fondement coranique. En raison de l’importance particulière de cet exemple, Dieu a fourni une preuve mathématique à l’appui du marquage de la main du voleur, plutôt que de la couper. Le verset 12:31 fait référence aux femmes qui admiraient tellement Joseph qu’elles se sont « coupé » les mains. Il est évident qu’elles n’ont pas « coupé » leurs mains ; personne ne peut le faire. La somme des numéros de sourates et de versets est la même pour 5:38 et 12:31, soit 43. C’est aussi la volonté et la miséricorde de Dieu que cette relation mathématique soit conforme au code du Coran basé sur 19. Dix-neuf versets après 12:31, nous voyons le même mot (12:50).

[5:39] Si quelqu’un se repent après avoir commis ce crime et se réforme, Dieu le rachète. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[5:40] Ne savez-vous pas que Dieu possède la souveraineté des cieux et de la terre ? Il punit qui Il veut et pardonne qui Il veut. Dieu est tout-puissant.

[5:41] Ô toi messager, ne t’attriste pas de ceux qui s’empressent de mécroire parmi ceux qui disent :  » Nous croyons « , de leurs bouches, alors que leurs cœurs ne croient pas. Parmi les Juifs, certains ont écouté des mensonges. Ils ont écouté des gens qui ne t’ont jamais rencontré et qui ont déformé les paroles hors de leur contexte, puis ils ont dit : « Si l’on vous donne ceci, acceptez-le, mais si l’on vous donne autre chose, méfiez-vous. » Celui que Dieu veut détourner, vous ne pouvez rien faire pour l’aider contre Dieu. Dieu ne veut pas purifier leurs cœurs. Ils ont encouru l’humiliation en ce monde, et dans l’Au-delà, ils subiront un terrible châtiment.

[5:42] Ils soutiennent le mensonge et se nourrissent de gains illicites. S’ils viennent à toi pour que tu juges entre eux, tu peux juger entre eux, ou tu peux les ignorer. Si tu choisis de les ignorer, ils ne te feront aucun mal. Mais si vous jugez parmi eux, vous devez juger équitablement. Dieu aime ceux qui sont équitables.

[5:43] Pourquoi te demandent-ils de juger parmi eux, alors qu’ils ont la Torah, contenant la loi de Dieu, et qu’ils ont choisi de l’ignorer ? Ils ne sont pas croyants.

Honorer les Écritures précédentes

[5:44] Nous avons fait descendre la Torah, qui contient la direction et la lumière. Les prophètes juifs, les rabbins et les prêtres ont agi conformément à cette Torah, comme le leur dictait l’Écriture de Dieu et comme ils en ont témoigné. Ne révérez donc pas les êtres humains, mais révérez-moi. Et ne vendez pas mes révélations à bas prix. Ceux qui ne gouvernent pas en accord avec les révélations de Dieu sont les mécrodules.

(La Torah est un recueil de toutes les écritures révélées par l’intermédiaire de tous les Prophètes d’Israël avant Jésus-Christ, c’est-à-dire l’Ancien Testament d’aujourd’hui. Le Coran ne mentionne nulle part que la Torah a été donnée à Moïse).

La loi d’équivalence

[5:45] Et nous y avons décrété pour eux que : la vie pour la vie, l’œil pour l’œil, le nez pour le nez, l’oreille pour l’oreille, la dent pour la dent, et une blessure équivalente pour toute blessure. Si quelqu’un renonce à ce qui lui est dû à titre de charité, cela expiera ses péchés. Ceux qui ne gouvernent pas selon les révélations de Dieu sont des injustes.

L’Évangile de Jésus : Guidance et lumière

[5:46] Après eux, nous avons envoyé Jésus, fils de Marie, confirmant l’Écriture précédente, la Torah. Nous lui avons donné l’Évangile, contenant la direction et la lumière, et confirmant les Écritures précédentes, la Torah, et augmentant sa direction et sa lumière, et pour éclairer les justes.

[5:47] Les gens de l’Évangile gouverneront conformément aux révélations de Dieu qui s’y trouvent. Ceux qui ne gouvernent pas conformément aux révélations de Dieu sont les méchants.

Coran : La référence ultime

[5:48] Puis nous t’avons révélé cette Écriture, véridique, confirmant les Écritures précédentes et les remplaçant. Vous gouvernerez parmi eux conformément aux révélations de Dieu, et vous ne suivrez pas leurs désirs s’ils diffèrent de la vérité qui vous est parvenue. Nous avons établi pour chacun de vous des lois et des rites différents. Si Dieu l’avait voulu, Il aurait pu faire de vous une seule assemblée. Mais Il vous met ainsi à l’épreuve par les révélations qu’Il a données à chacun de vous. Vous vous affronterez dans la justice. A Dieu est votre destin final – à vous tous – alors Il vous informera de tout ce que vous aviez contesté.

[5:49] Vous gouvernerez parmi eux conformément aux révélations de Dieu à votre égard. Ne suivez pas leurs désirs, et prenez garde qu’ils ne vous détournent de certaines des révélations que Dieu vous a faites. S’ils s’en détournent, sachez que Dieu veut les punir pour certains de leurs péchés. En effet, beaucoup de gens sont méchants.

[5:50] Est-ce la loi des jours d’ignorance qu’ils cherchent à maintenir ? Quelle loi est meilleure que celle de Dieu pour ceux qui ont acquis la certitude ?

Certains juifs et chrétiens ne peuvent pas être amis

[5:51] Ô vous qui croyez, ne prenez pas pour alliés certains juifs et certains chrétiens ; ceux-ci sont alliés les uns des autres. Ceux d’entre vous qui s’allient à eux sont avec eux. Dieu ne guide pas les infidèles.

(Les relations avec les autres personnes sont régies par la règle de base énoncée dans 5:57 & 60:8-9. Les juifs et les chrétiens qui ne peuvent pas être amis sont spécifiquement mentionnés dans 5:57 ; ce sont ceux qui se moquent et ridiculisent les croyants, ou les attaquent).

[5:52] Tu verras ceux qui nourrissent le doute dans leur cœur s’empresser de les rejoindre en disant :  » Nous craignons d’être vaincus.  » Puisse Dieu leur apporter la victoire, ou un ordre de Sa part, qui leur fasse regretter leurs pensées secrètes.

[5:53] Les croyants diront alors :  » Est-ce que ce sont les mêmes qui ont juré solennellement par Dieu qu’ils étaient avec vous ?  » Leurs œuvres ont été annulées ; ce sont eux les perdants.

[5:54] Ô vous qui croyez, si vous vous détournez de votre religion, Dieu vous substituera des gens qu’Il aime et qui L’aiment. Ils seront bienveillants envers les croyants, sévères envers les mécréants, et lutteront pour la cause de Dieu sans craindre aucun blâme. Telle est la bénédiction de Dieu ; Il l’accorde à qui Il veut. Dieu est généreux et omniscient.

[5:55] Vos véritables alliés sont Dieu et Son messager, ainsi que les croyants qui observent les Prières Contact (Salat), qui s’acquittent de la charité obligatoire (Zakat) et qui se prosternent.

[5:56] Ceux qui s’allient à Dieu et à Son messager, et ceux qui ont cru, appartiennent au parti de Dieu ; absolument, ils sont les vainqueurs.

Quels sont les juifs et les chrétiens

[5:57] Ô vous qui croyez, ne vous liez pas d’amitié avec ceux qui, parmi les destinataires des Écritures précédentes, se moquent de votre religion et la tournent en dérision, et vous ne vous liez pas non plus d’amitié avec les incrédules. Si vous êtes vraiment croyants, vous devez respecter Dieu.

Les destinataires des Écritures transgressent

[5:58] Quand tu appelles à la Prières de Contact (Salat), ils s’en moquent et la tournent en dérision. C’est parce qu’ils ne comprennent pas.

[5:59] Dis :  » Ô gens de l’Écriture, ne nous haïssez-vous pas parce que nous croyons en Dieu, en ce qui nous a été révélé et en ce qui a été révélé avant nous, et parce que la plupart d’entre vous ne sont pas des justes ? « 

[5:60] Dis :  » Laissez-moi vous dire qui sont les pires aux yeux de Dieu : ceux qui sont condamnés par Dieu après avoir encouru Sa colère jusqu’à ce qu’Il les ait rendus aussi méprisables que les singes et les porcs, et les adorateurs d’idoles. Ceux-là sont bien pires et s’éloignent du droit chemin.

[5:61] Quand ils viennent à toi, ils disent :  » Nous croyons « , alors qu’ils étaient pleins d’incrédulité en entrant, et qu’ils sont pleins d’incrédulité en sortant. Dieu est parfaitement au courant de tout ce qu’ils cachent.

[5:62] Tu vois beaucoup d’entre eux se livrer volontiers au mal et à la transgression, et se nourrir de revenus illicites. Ce qu’ils font, c’est de la misère.

[5:63] Si seulement les rabbins et les prêtres leur enjoignaient de renoncer à leurs paroles pécheresses et à leurs gains illicites ! Ce qu’ils commettent est misérable.

Blasphémer contre Dieu

[5:64] Les Juifs ont même dit :  » La main de Dieu est attachée !  » Ce sont leurs mains qui sont liées. Ils sont condamnés pour avoir proféré un tel blasphème. Au contraire, Ses mains sont grandes ouvertes, dépensant comme Il le veut. Il est certain que les révélations de votre Seigneur à votre égard inciteront beaucoup d’entre eux à s’enfoncer dans la transgression et l’incrédulité. C’est pourquoi nous les avons voués à l’hostilité et à la haine entre eux jusqu’au jour de la résurrection. Chaque fois qu’ils mettent le feu aux poudres, Dieu les éteint. Ils parcourent la terre avec méchanceté, et Dieu n’aime pas les méchants.

Le salut pour les juifs et les chrétiens

[Si seulement les gens de l’Écriture croient et mènent une vie juste, nous leur remettrons leurs péchés et les admettrons dans les jardins de la félicité.

Ils doivent croire en ce Coran

[5:66] S’ils respectaient la Torah et l’Évangile, et ce qui leur est descendu ici-bas de la part de leur Seigneur, ils seraient comblés de bienfaits d’en haut et d’en bas. Certains d’entre eux sont des justes, mais beaucoup d’entre eux sont des méchants.

Le messager doit délivrer

[5:67] Ô toi, messager, délivre ce qui t’est révélé de la part de ton Seigneur – tant que tu ne l’as pas fait, tu n’as pas délivré Son message – et Dieu te protégera des gens. Dieu ne guide pas les gens incrédules.

[5:68] Dis :  » Ô gens de l’Écriture, vous n’avez aucun fondement tant que vous ne soutenez pas la Torah, l’Évangile et ce qui vous est descendu ici-bas de la part de votre Seigneur.  » Il est certain que ces révélations de votre Seigneur en feront plonger plus d’un dans la transgression et l’incrédulité. Ne vous apitoyez donc pas sur le sort des gens mécroires.

Exigences minimales pour le salut 

[5:69] Certes, les croyants, les juifs, les convertis et les chrétiens, tous ceux d’entre eux qui (1) croient en Dieu et (2) croient au Jour Dernier, et (3) mènent une vie vertueuse, n’ont rien à craindre et ne s’affligeront pas.

[5:70] Nous avons pris une alliance avec les Enfants d’Israël, et nous leur avons envoyé des messagers. Chaque fois qu’un messager leur apportait quelque chose qu’ils n’aimaient pas, ils en rejetaient certains et en tuaient d’autres.

[5:71] Ils pensaient qu’ils ne seraient pas mis à l’épreuve, alors ils sont devenus aveugles et sourds, puis Dieu les a rachetés, mais ensuite beaucoup d’entre eux sont redevenus aveugles et sourds. Dieu est témoin de tout ce qu’ils font.

Le christianisme d’aujourd’hui n’est pas la religion de Jésus 

[5:72] Les païens, en effet, sont ceux qui disent que Dieu est le Messie, fils de Marie. Le Messie lui-même a dit : « Enfants d’Israël, vous adorerez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur ». Quiconque établit une idole en dehors de Dieu, Dieu lui a interdit le Paradis, et son destin est l’Enfer. Les méchants n’ont pas d’alliés.

[5:73] Les païens, en effet, sont ceux qui disent que Dieu est le tiers d’une trinité. Il n’y a de dieu que le dieu unique. S’ils ne s’abstiennent pas de dire cela, ceux qui mécroient parmi eux encourront un châtiment douloureux.

[5:74] Ne se repentiraient-ils pas auprès de Dieu et ne demanderaient-ils pas Son pardon ? Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[5:75] Le Son, fils de Marie, n’est qu’un messager comme les messagers qui l’ont précédé, et sa mère était une sainte. Tous deux avaient l’habitude de manger la nourriture. Remarquez comment nous leur expliquons les révélations, et remarquez comment ils dévient encore !

[5:76] Dis :  » Adoreriez-vous à côté de Dieu des idoles impuissantes qui ne peuvent ni vous nuire, ni vous profiter ? Dieu est Audient, Omniscient ».

(Dans Jean 20:17, nous voyons que Jésus a enseigné qu’il n’était ni Dieu, ni le fils de Dieu. De nombreux théologiens ont conclu, après des recherches approfondies, que le christianisme d’aujourd’hui n’est pas le même que celui enseigné par Jésus. Deux ouvrages remarquables sur ce sujet sont « The Myth of God Incarnate » (The Westminster Press, Philadelphie, 1977) et « The Mythmaker » (Harper & Row, New York, 1986). Sur la jaquette de « The Mythmaker », on peut lire la déclaration suivante : « …Son présente de nouveaux arguments pour soutenir le point de vue selon lequel Paul, et non Jésus, a été le fondateur du christianisme….’est Paul seul qui a créé une nouvelle religion à travers sa vision de Jésus comme un Sauveur divin qui est mort pour sauver l’humanité… »).

Choisissez vos amis avec soin

[5:77] Dis :  » Ô gens de l’Écriture, ne transgressez pas les limites de votre religion au-delà de la vérité, et ne suivez pas les opinions des gens qui se sont égarés et ont égaré des multitudes de gens ; ils sont loin du droit chemin. « 

[5:78] Condamnés sont ceux qui ont incrédules parmi les enfants d’Israël, par la langue de David et de Jésus, fils de Marie. C’est parce qu’ils ont désobéi et transgressé.

L’apathie condamnée

[5:79] Ils ne s’interdisaient pas de commettre le mal. Ce qu’ils ont fait est misérable.

[5:80] Tu verras beaucoup d’entre eux s’allier aux incrédules. Ce que leurs mains ont envoyé au nom de leurs âmes est misérable. Dieu s’est irrité contre eux, et ils demeureront éternellement dans le châtiment.

[5:81] S’ils avaient cru en Dieu, au prophète et à ce qui lui a été révélé ici, ils ne se seraient pas liés d’amitié avec eux. Mais beaucoup d’entre eux sont mauvais.

Une déclaration de fait

[5:82] Vous constaterez que les pires ennemis des croyants sont les juifs et les adorateurs d’idoles. Et vous constaterez que les personnes les plus proches des croyants en termes d’amitié sont celles qui disent : « Nous sommes chrétiens. » C’est parce qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne sont pas arrogants.

[5:83] Lorsqu’ils entendent ce qui a été révélé au messager, tu vois leurs yeux s’inonder de larmes en reconnaissant la vérité qui s’y trouve, et ils disent : « Notre Seigneur, nous avons cru, comptez-nous donc parmi les témoins.

[5:84] « Pourquoi ne croirions-nous pas en Dieu et en la vérité qui nous est parvenue, et n’espérerions-nous pas que notre Seigneur nous admette parmi les justes ? »

[5:85] Dieu les a récompensés pour avoir dit cela : Il les fait entrer dans des jardins où coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Telle est la récompense des justes.

[5:86] Quant à ceux qui mécroient et traitent nos révélations de mensonges, ce sont les habitants de l’Enfer.

Ne pas interdire les choses licites

[5:87] Ô vous qui croyez, n’interdisez pas les bonnes choses rendues licites par Dieu, et n’agressez pas ; Dieu n’aime pas les agresseurs.

[5:88] et mangez des choses bonnes et licites que Dieu a mises à votre disposition. Vous devez révérer Dieu, en qui vous croyez.

Ne prenez pas le nom de Dieu en vain 

[5:89] Dieu ne vous tient pas pour responsables de la simple prononciation de serments ; Il vous tient pour responsables de vos intentions réelles. Si vous violez un serment, vous devez vous racheter en nourrissant dix pauvres avec la même nourriture que celle que vous offrez à votre famille, ou en les habillant, ou en libérant un esclave. Si vous n’en avez pas les moyens, vous devez jeûner trois jours. C’est l’expiation de la violation des serments que vous avez juré de tenir. Vous accomplirez vos serments. Dieu vous explique ainsi Ses révélations, afin que vous les appréciiez.

Interdiction des boissons alcoolisées et des jeux d’argent

[5:90] Ô vous qui croyez, les boissons alcoolisées, les jeux de hasard, les autels des idoles sont des abominations du diable ; vous les éviterez afin de réussir.

[5:91] Le diable veut susciter parmi vous l’animosité et la haine par l’ivresse et le jeu, et vous détourner du souvenir de Dieu et de l’observance des Prières de Contact (Salat). Allez-vous donc vous abstenir ?

[5:92] Vous obéirez à Dieu, et vous obéirez au messager, et prenez garde. Si vous vous détournez, sachez que le seul devoir de notre messager est de transmettre efficacement le message.

[5:93] Ceux qui croient et mènent une vie juste ne se sentent pas coupables de manger n’importe quel aliment, tant qu’ils observent les commandements, croient et mènent une vie juste, puis maintiennent leur piété et leur foi, et continuent d’observer la piété et la droiture. Dieu aime les justes.

Conservation du gibier

[5:94] Ô vous qui croyez, Dieu vous éprouvera avec quelque gibier à portée de vos mains et de vos flèches (pendant le pèlerinage). Dieu distingue ainsi ceux d’entre vous qui l’observent dans leur intimité. Ceux qui transgressent après cela encourent un châtiment douloureux.

[5:95] Ô vous qui croyez, ne tuez pas de gibier pendant le pèlerinage. Il est interdit de tuer du gibier pendant le pèlerinage. Il est interdit de tuer du gibier volontairement, Son amende sera un nombre de bêtes équivalent à celui du gibier tué. Le jugement sera établi par deux personnes équitables parmi vous. Ils veilleront à ce que les offrandes parviennent à la Ka`bah. Il peut aussi expier en nourrissant des pauvres, ou par un jeûne équivalent pour expier son offense. Dieu a pardonné les offenses passées. Mais si quelqu’un récidive, Dieu le vengera. Dieu est tout-puissant et vengeur.

Toutes les créatures de la mer dont la consommation est licite

[5:96] Tous les poissons de la mer vous sont rendus licites à la consommation. Pendant le pèlerinage, cela peut vous permettre de subvenir à vos besoins pendant votre voyage. Vous ne chasserez pas pendant toute la durée du pèlerinage. Vous devez révérer Dieu, devant lequel vous serez convoqués.

[5:97] Dieu a désigné la Ka`bah, la Masjid sacrée, pour être un sanctuaire pour les gens, ainsi que les mois sacrés, les offrandes (à la Masjid sacrée) et les guirlandes qui les marquent. Vous devez savoir que Dieu connaît tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre, et qu’il est omniscient.

(Les musulmans adorateurs d’idoles ont institué deux « masjids sacrés » en consacrant la tombe du Prophète. Le Coran ne parle que d’un seul Masjid sacré).

[5:98] Sachez que Dieu est strict dans l’application du châtiment, et que Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[5:99] Le seul devoir du messager est de délivrer le message, et Dieu sait tout ce que tu déclares et tout ce que tu caches.

[5:100] Proclamez :  » Le mauvais et le bon ne sont pas identiques, même si l’abondance du mauvais peut vous impressionner. Vous devez révérer Dieu (même si vous êtes en minorité), vous qui avez de l’intelligence, afin que vous réussissiez.

[5:101] Ô vous qui croyez, ne posez pas de questions sur des sujets qui, s’ils vous étaient révélés prématurément, vous feraient du tort. Si vous les interrogez à la lumière du Coran, elles vous apparaîtront clairement. Dieu les a délibérément passées sous silence. Dieu est Pardonneur, Clément.

[5:102] D’autres avant vous ont posé les mêmes questions, puis y sont devenus des incrédules.

[5:103] Dieu n’a pas interdit le bétail qui engendre certaines combinaisons de mâles et de femelles, ni le bétail libéré par un serment, ni celui qui engendre deux mâles de suite, ni le taureau qui en engendre dix. Ce sont les incrédules qui ont inventé de tels mensonges sur Dieu. La plupart d’entre eux ne comprennent pas.

Ne suivez pas aveuglément la religion de vos parents

[5:104] Lorsqu’on leur dit :  » Venez à ce que Dieu a révélé et au messager « , ils répondent :  » Ce que nous avons trouvé faire par nos parents nous suffit.  » Et si leurs parents ne savaient rien et n’étaient pas guidés ?

[5:105] Ô vous qui croyez, vous ne devez vous préoccuper que de votre propre cou. Si les autres s’égarent, ils ne peuvent vous faire de mal, tant que vous êtes guidés. C’est à Dieu qu’est votre destin ultime, à vous tous, puis Il vous informera de tout ce que vous aviez fait.

Témoigner d’un testament

[5:106] Ô vous qui croyez, l’authentification d’un testament lorsque l’un d’entre vous est mourant doit être faite par deux personnes équitables parmi vous. Si vous êtes en voyage, deux autres personnes peuvent le faire. Après avoir observé la Prière de Contact (Salat), que les témoins jurent par Dieu, pour apaiser vos doutes : « Nous n’utiliserons pas ceci pour obtenir des gains personnels, même si le testateur nous est apparenté. Nous ne dissimulerons pas non plus le témoignage de Dieu. Sinon, nous serions des pécheurs.

[5:107] Si les témoins se révèlent coupables de partialité, on demandera alors à deux autres personnes de les remplacer. Choisissez deux personnes qui ont été victimes des premiers témoins et faites-les jurer par Dieu : « Notre témoignage est plus véridique que le leur : « Notre témoignage est plus véridique que le leur ; nous ne serons pas partiaux. Sinon, nous serons des transgresseurs. »

[5:108] Ceci est plus à même d’encourager un témoignage honnête de leur part, craignant que leur serment ne soit pas pris en compte comme celui des témoins précédents. Vous observerez Dieu et vous l’écouterez. Dieu ne guide pas les méchants.

Les messagers morts totalement inconscients

[5:109] Le jour viendra où Dieu convoquera les messagers et leur demandera :  » Comment vous a-t-on répondu ?  » Ils répondront : « Nous ne savons rien. C’est Toi qui connais tous les secrets. »

[5:110] Dieu dira :  » Ô Jésus, fils de Marie, souviens-toi de mes bénédictions sur toi et sur ta mère. Je t’ai donné l’Esprit Saint pour que tu puisses parler au peuple dès la crèche et à l’âge adulte. Je t’ai enseigné l’Ecriture, la sagesse, la Torah et l’Evangile. Rappelle-toi que tu as créé de l’argile la forme d’un oiseau par Ma volonté, que tu as soufflé dedans et qu’il est devenu un oiseau vivant par Ma volonté. Tu as guéri les aveugles et les lépreux par ma volonté, et tu as ressuscité les morts par ma volonté. Rappelle-toi que je t’ai protégé des enfants d’Israël qui voulaient te faire du mal, malgré les grands miracles que tu leur avais montrés. Les mécréants parmi eux disaient : « C’est manifestement de la magie ».

[5:111]  » Rappelez-vous que j’ai inspiré aux disciples : Vous croirez en moi et en mon messager. Ils ont dit : ‘Nous avons cru et nous témoignons que nous sommes des Soumissionnaires’. « 

Le festin

[5:112] Rappelons que les disciples dirent :  » Ô Jésus, fils de Marie, ton Seigneur peut-il nous faire descendre du ciel un festin ?  » Il répondit :  » Vous devez révérer Dieu, si vous êtes croyants. « 

[5:113] Ils dirent :  » Nous voulons en manger, rassurer nos cœurs et savoir avec certitude que tu nous as dit la vérité. Nous en serons les témoins.

[5:114] Jésus, fils de Marie, dit :  » Notre dieu, notre Seigneur, fais descendre du ciel une fête pour nous. Qu’elle apporte l’abondance à chacun de nous, et un signe de ta part. Pourvois à nos besoins, tu es le meilleur des pourvoyeurs.

[5:115] Dieu dit :  » Je la fais descendre. Celui d’entre vous qui incrédulera après cela, je le châtierai comme je n’ai jamais châtié personne d’autre. »

Le jour de la résurrection

[5:116] Dieu dira :  » Ô Jésus, fils de Marie, as-tu dit au peuple : « Fais de moi et de ma mère des idoles à côté de Dieu » ? « . Il répondra :  » Sois glorifié. Je n’ai pas pu dire ce qui n’était pas juste. Si je l’avais dit, tu l’aurais su. Tu connais mes pensées, et je ne connais pas Tes pensées. Tu connais tous les secrets.

(Il convient de noter que le Coran appelle systématiquement Jésus « fils de Marie » et que la Bible l’appelle « fils de l’homme ». Dieu savait que certains blasphémeraient et l’appelleraient « fils de Dieu »).

[5:117]  » Je ne leur ai dit que ce que Tu m’as ordonné de dire, à savoir : Vous adorerez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur. J’ai été leur témoin tant que j’ai vécu avec eux. Lorsque tu as mis fin à ma vie sur terre, tu es devenu leur observateur. Tu es témoin de tout.

[5:118]  » Si Tu les châties, ils sont tes commettants. Si Tu leur pardonnes, Tu es le Tout-Puissant, le Très-Sage ».

[5:119] Dieu proclamera :  » C’est un jour où les véridiques seront sauvés par leur véracité.  » Ils ont mérité des jardins où coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Dieu est satisfait d’eux, et ils sont satisfaits de lui. C’est là le plus grand des triomphes.

[5:120] À Dieu appartient la souveraineté des cieux et de la terre, et de tout ce qui s’y trouve, et Il est Omnipotent.

Sourate 6 : Le bétail (Al-An’am)

[6:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[6:1] Louange à Dieu, qui a créé les cieux et la terre, et qui a fait les ténèbres et la lumière. Pourtant, ceux qui mécroient en leur Seigneur continuent à dévier.

[6:2] Il est Celui qui vous a créés à partir de boue, puis a prédéterminé votre durée de vie, une durée de vie qui n’est connue que de Lui. Pourtant, vous continuez à douter.

[6:3] Il est le Dieu unique dans les cieux et sur la terre. Il connaît vos secrets et vos déclarations, et Il sait tout ce que vous gagnez.

[6:4] Quelle que soit la preuve qui leur vienne de leur Seigneur, ils s’en détournent, en aversion.

[6:5] Puisqu’ils ont rejeté la vérité lorsqu’elle s’est présentée à eux, ils ont subi les conséquences de leur insouciance.

[6:6] N’ont-ils pas vu combien de générations avant eux nous avons anéanties ? Nous les avons établies sur la terre plus que nous ne l’avons fait pour vous, nous les avons comblées de bienfaits et nous leur avons donné des ruisseaux. Nous les avons ensuite anéantis à cause de leurs péchés, et nous leur avons substitué une autre génération.

[6:7] Même si nous avions fait descendre vers eux un livre physique, écrit sur du papier, et qu’ils l’aient touché de leurs mains, les incrédules auraient dit :  » Ce n’est là qu’une habile magie. « 

[6:8] Ils dirent aussi :  » Si seulement un ange pouvait descendre avec lui !  » Si nous avions envoyé un ange, l’affaire aurait pris fin et ils n’auraient plus été inquiétés.

Exigences du test

[6:9] Si nous avions envoyé un ange, nous l’aurions envoyé sous la forme d’un homme, et nous les aurions maintenus tout aussi confus qu’ils le sont maintenant.

[6:10] Les messagers qui vous ont précédés ont été tournés en ridicule. Ce sont ceux qui se sont moqués d’eux qui ont subi les conséquences de leurs moqueries.

[6:11] Dis :  » Parcourez la terre et notez les conséquences pour les mécréants. « 

[6:12] Dis :  » À qui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ?  » Dis : « A Dieu ». Il a décrété que la miséricorde est Son attribut. Il vous convoquera certainement tous le jour de la résurrection, qui est inévitable. Ceux qui perdent leur âme sont ceux qui mécroient.

[6:13] À Lui appartient tout ce qui habite la nuit et le jour. Il est celui qui entend, celui qui connaît.

[6:14] Dis :  » Accepterais-je pour Seigneur et Maître autre que Dieu, alors qu’Il est l’initiateur des cieux et de la terre, et qu’Il nourrit et n’est pas nourri ?  » Dis :  » On m’ordonne d’être le plus dévoué des soumissionnaires, et : « Ne sois pas un adorateur d’idoles ». « 

[6:15] Dis :  » Je crains, si j’ai désobéi à mon Seigneur, le châtiment d’un jour redoutable.

[6:16]  » Quiconque est épargné (du châtiment), ce jour-là, a atteint Sa miséricorde. Et c’est là le plus grand des triomphes.

Seul Dieu contrôle le bonheur

[6:17] Si Dieu vous touche par une adversité, nul ne peut la soulager en dehors de Lui. Et s’Il vous touche par une bénédiction, Il est Omnipotent.

[6:18] Il est suprême sur Ses créatures. Il est le plus sage, celui qui sait.

Le Coran, tout le Coran et rien que le Coran

[6:19] Dis : « Quel est le plus grand témoignage ? » Dis : « Celui de Dieu. Il est le témoin entre moi et vous que ce Coran m’a été inspiré pour vous le prêcher, à vous et à tous ceux qu’il atteindra. En effet, vous témoignez qu’il y a d’autres dieux en dehors de Dieu. Dis : « Je ne témoigne pas comme vous ; il n’y a qu’un seul dieu, et je désavoue votre idolâtrie. »

(Ce verset proclame que le Coran est la seule source d’orientation religieuse. Ceux qui soutiennent d’autres sources, telles que le Hadith et la Sunna (mensonges attribués au Prophète), sont définis comme des idolâtres).

[6:20] Ceux à qui nous avons donné l’Écriture le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs propres enfants. Ceux qui perdent leur âme sont ceux qui ne croient pas.

[6:21] Qui est plus mauvais que celui qui ment au sujet de Dieu ou qui rejette Ses révélations ? Les transgresseurs ne réussissent jamais.

Les adorateurs de l’idole nient leur idolâtrie

[6:22] Le jour où nous les convoquerons tous, nous demanderons aux adorateurs d’idoles :  » Où sont les idoles que vous avez érigées ? « 

[6:23] Leur réponse désastreuse sera :  » Par Dieu notre Seigneur, nous n’avons jamais été des adorateurs d’idoles. « 

(Aujourd’hui et à jamais, les adorateurs d’idoles nient avec véhémence qu’ils sont des idolâtres).

[6:24] Notez comment ils se sont menti à eux-mêmes, et comment les idoles qu’ils avaient inventées les ont abandonnés.

[6:25] Certains d’entre eux t’écoutent, mais nous plaçons des voiles sur leurs cœurs pour les empêcher de comprendre, et de la surdité dans leurs oreilles. Ainsi, quelle que soit la preuve qu’ils voient, ils ne peuvent croire. Ainsi, lorsqu’ils viennent discuter avec toi, les mécrédules disent :  » Ce sont des histoires du passé. « 

[6:26] Ils repoussent les autres de ceci (le Coran), comme ils s’en tiennent eux-mêmes éloignés, et ainsi, ils ne font que se détruire eux-mêmes sans percevoir.

[6:27] Si vous pouviez les voir lorsqu’ils affronteront le feu de l’enfer ! Ils diront alors :  » Malheur à nous ! Nous voudrions revenir en arrière, ne pas rejeter les révélations de notre Seigneur et nous joindre aux croyants.

[6:28] En fait, (ils ne disent cela que parce que) leurs secrets ont été dévoilés. S’ils y retournent, ils commettront exactement les mêmes crimes. Ce sont des menteurs.

(En effet, dès que nous entrons dans notre dimension terrestre, nous devenons totalement inconscients des événements qui se déroulent dans la dimension des âmes, où l’on peut voir Dieu et Ses anges, ainsi que le Paradis et l’Enfer. Ainsi, les coupables ne changeront pas leur comportement, même après avoir vu cette dimension éternelle).

[6:29] Ils disent (inconsciemment) :  » Nous ne vivons que cette vie ; nous ne ressusciterons pas. « 

[6:30] Si vous pouviez les voir lorsqu’ils se présenteront devant leur Seigneur ! Il dirait : « N’est-ce pas la vérité ? » Ils diront : « Oui, par notre Seigneur. » Il dirait : « Vous avez encouru le châtiment par votre mécréance ».

[6:31] Incrédules en effet sont ceux qui mécroient à la rencontre de Dieu, jusqu’à ce que l’Heure leur vienne brusquement, puis disent :  » Nous regrettons profondément d’avoir gaspillé notre vie en ce monde.  » Ils porteront sur leur dos le fardeau de leurs péchés ; quel fardeau !

Réorganiser nos priorités

[6:32] La vie de ce monde n’est qu’illusion et vanité, tandis que la demeure de l’Au-delà est bien meilleure pour les justes. Ne comprenez-vous pas ?

[6:33] Nous savons que vous pouvez être attristés par ce qu’ils disent. Sachez que ce n’est pas vous qu’ils rejettent ; ce sont les révélations de Dieu que les méchants ignorent.

[6:34] Des messagers avant vous ont été rejetés, et ils ont persévéré inébranlablement face au rejet. Ils ont été persécutés jusqu’à ce que notre victoire leur parvienne. Tel est le système de Dieu qui ne changera jamais. L’histoire de mes messagers constitue donc un précédent pour vous.

[6:35] Si leur refus vous semble insupportable, sachez que même si vous creusiez un tunnel à travers la terre, ou si vous grimpiez sur une échelle dans le ciel, et que vous produisiez un miracle pour eux, ils ne croiraient toujours pas. Si Dieu l’avait voulu, Il aurait pu les guider, à l’unanimité. Ne vous comportez donc pas comme les ignorants.

[Les seuls à répondre sont ceux qui écoutent. Dieu ressuscite les morts, ils reviennent finalement à lui.

[6:37] Ils dirent :  » Si seulement un signe certain pouvait descendre sur lui de la part de son Seigneur !  » Dis : « Dieu est capable de faire descendre un signe, mais la plupart d’entre eux ne savent pas ».

Animaux et oiseaux : Soumettre des créatures

[6:38] Toutes les créatures de la terre et tous les oiseaux qui volent avec des ailes sont des communautés comme vous. Nous n’avons rien oublié dans ce livre. Toutes ces créatures seront appelées vers leur Seigneur.

(Toutes les informations pertinentes pour notre vie éternelle de l’Au-delà sont contenues dans le Coran. Les vrais croyants acceptent, sans hésitation, l’affirmation de Dieu : « Nous n’avons rien oublié dans ce livre ». L’importance de cette affirmation, et d’autres semblables, se reflète dans le fait que chacune d’entre elles se compose de 19 lettres arabes).

Le miracle écrasant du Coran

[6:39] Ceux qui traitent nos preuves de mensonges sont sourds et muets, dans une obscurité totale. Celui que Dieu veut, Il l’égare, et celui qu’Il veut, Il le conduit dans un chemin droit.

[6:40] Dis :  » Et si le châtiment de Dieu vous arrivait, ou si l’Heure vous arrivait : imploreriez-vous autre chose que Dieu, si vous êtes véridiques ? « 

[6:41] Le fait est : Il n’y a que Lui que tu implores, et Il exauce ta prière, s’Il le veut, et tu oublies tes idoles.

[6:42] Nous avons envoyé (des messagers) à des communautés avant toi, et nous les avons mis à l’épreuve par l’adversité et la difficulté, afin qu’ils implorent.

[Si seulement ils imploraient lorsque notre épreuve les affligeait ! Au lieu de cela, leur cœur s’est endurci, et le diable a orné leurs œuvres à leurs yeux.

Le système

[6:44] Lorsqu’ils ignorent ainsi le message qui leur a été donné, nous leur ouvrons les portes de tout. Puis, au moment où ils se réjouissent de ce qui leur a été donné, nous les punissons soudain ; ils sont complètement abasourdis.

(Avant que les coupables ne soient jetés par la fenêtre, ils sont emmenés à un étage élevé).

[6:45] Les méchants sont ainsi anéantis. Louange à Dieu, Seigneur de l’univers.

Dieu seul digne d’être adoré

[6:46] Dites :  » Et si Dieu vous ôtait l’ouïe et la vue, et scellait vos esprits, quel dieu, en dehors de Dieu, peut vous les rendre ?  » Remarquez comment nous expliquons les révélations, et remarquez comment ils dévient encore !

[6:47] Dis :  » Et si le châtiment de Dieu vous arrivait soudainement, ou après une annonce, n’est-ce pas les méchants qui encourent l’anéantissement ? « 

Rôle des messagers

[6:48] Nous n’envoyons les messagers qu’en tant qu’annonciateurs de bonnes nouvelles, ainsi qu’en tant qu’avertisseurs. Ceux qui croient et se réforment n’ont rien à craindre et ne s’affligent pas.

[6:49] Quant à ceux qui traitent nos révélations de mensonges, ils encourent le châtiment de leur méchanceté.

[6:50] Dis :  » Je ne vous dis pas que je possède les trésors de Dieu. Je ne connais pas l’avenir. Je ne vous dis pas non plus que je suis un ange. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé. Dis : « L’aveugle est-il le même que le voyant ? Ne réfléchissez-vous pas ? »

[6:51] Et prêche par ceci (le Coran) à ceux qui révèrent l’invocation devant leur Seigneur – ils n’ont en dehors de Lui ni Seigneur, ni Maître, ni intercesseur – afin qu’ils atteignent le salut.

[6:52] Et n’écartez pas ceux qui implorent leur Seigneur jour et nuit, ne se consacrant qu’à Lui. Vous n’êtes pas responsables de leurs comptes, et ils ne sont pas responsables des vôtres. Si vous les écartez, vous serez un transgresseur.

[6:53] Nous éprouvons donc les gens les uns par les autres, pour qu’ils disent (en se moquant) :  » Sont-ce là les gens parmi nous qui sont bénis de Dieu ?  » Dieu ne connaît-il pas ceux qui l’apprécient ?

[6:54] Lorsque ceux qui croient en nos révélations viendront à toi, tu diras : « Salamun `Alaykum (que la paix soit sur vous). Votre Seigneur a décrété que la miséricorde est Son attribut. Ainsi, quiconque parmi vous commet une transgression par ignorance, et se repent par la suite et se réforme, alors Il est Pardonneur, Très Miséricordieux. »

[6:55] Nous expliquons ainsi les révélations et montrons les voies des méchants.

[6:56] Dis :  » Il m’est interdit d’adorer ce que vous adorez en dehors de Dieu.  » Dis :  » Je ne suivrai pas vos opinions, sinon je m’égarerai et je ne serai pas guidé. Sinon, je m’égarerai et je ne serai pas guidé. »

[6:57] Dis :  » J’ai une preuve solide de la part de mon Seigneur, et vous l’avez rejetée. Je ne suis pas maître du châtiment que vous me demandez d’appliquer. Le jugement appartient à Dieu seul. Il raconte la vérité et Il est le meilleur juge. « 

[6:58] Dis :  » Si je contrôlais le châtiment que tu me mets au défi d’apporter, toute l’affaire serait terminée depuis longtemps. Dieu sait mieux que quiconque qui sont les méchants. »

Dieu tout-puissant

[6:59] Il a les clefs de tous les secrets, nul ne les connaît à part lui. Il connaît tout ce qui se trouve sur la terre et dans la mer. Pas une feuille ne tombe sans qu’Il ne le sache. Il n’y a pas une feuille qui tombe sans qu’il le sache, pas un grain dans les profondeurs du sol. Il n’y a rien d’humide ou de sec qui ne soit inscrit dans un registre profond.

Mort et résurrection : Chaque jour

[6:60] Il est celui qui vous met à mort pendant la nuit, et qui connaît la moindre de vos actions pendant le jour. Il vous ressuscite chaque matin, jusqu’à ce que votre durée de vie soit accomplie, puis c’est vers Lui que se fait votre ultime retour. Il vous informera alors de tout ce que vous aviez fait.

[6:61] Il est suprême sur ses créatures, et il désigne des gardiens pour vous protéger. Lorsque l’heure de la mort arrive à l’un d’entre vous, nos messagers le mettent à mort sans délai.

[6:62] Puis chacun est ramené à Dieu, son Seigneur et Maître légitime. Absolument, Il est le juge ultime ; Il est le comptable le plus précis.

[6:63] Dis :  » Qui peut vous sauver des ténèbres de la terre ou de la mer ?  » Vous l’implorez à haute voix et en secret :  » S’Il nous sauve cette fois-ci, nous Lui en serons éternellement reconnaissants « .

[6:64] Dites :  » Dieu vous sauve cette fois-ci, et d’autres fois encore, puis vous érigez encore des idoles en dehors de Lui. « 

[6:65] Dis :  » Il est certes capable de faire tomber sur vous le châtiment d’en haut ou d’en bas, ou bien de vous diviser en factions pour que vous goûtiez à la tyrannie des uns et des autres. Il peut aussi vous diviser en factions et vous faire goûter à la tyrannie des uns et des autres. Voyez comment nous expliquons les révélations, afin qu’ils les comprennent.

[6:66] Ton peuple a rejeté cela, alors que c’est la vérité. Dis : « Je ne suis pas un gardien pour vous ».

[6:67] Toute prophétie ici présente s’accomplira, et vous le découvrirez certainement.

Respect de la Parole de Dieu

[6:68] Si tu vois ceux qui se moquent de nos révélations, tu les éviteras jusqu’à ce qu’ils approfondissent un autre sujet. Si le diable vous fait oublier, dès que vous vous en souviendrez, ne vous asseyez pas avec des gens aussi méchants.

[6:69] Les justes ne sont pas responsables des propos de ces personnes, mais il peut être utile de le leur rappeler ; peut-être seront-elles sauvées.

[6:70] Tu ignoreras ceux qui prennent leur religion en vain, comme s’il s’agissait d’une fonction sociale, et qui sont totalement absorbés par cette vie mondaine. Rappelez-leur cela (le Coran), de peur qu’une âme ne subisse les conséquences de ses mauvais gains. En dehors de Dieu, elle n’a ni Seigneur, ni Maître, ni intercesseur. Si elle pouvait offrir une quelconque rançon, elle ne serait pas acceptée. Ils subissent les conséquences des mauvaises œuvres qu’ils gagnent ; ils ont encouru des boissons infernales et un châtiment douloureux à cause de leur incrédulité.

[6:71] Dis : « Implorerions-nous, en dehors de Dieu, ce qui n’a pas le pouvoir de nous profiter ou de nous nuire, et tournerions-nous les talons après que Dieu nous a guidés ? Dans ce cas, nous rejoindrions ceux qui sont possédés par les démons et qui sont dans la confusion, tandis que leurs amis essaient de les sauver : Restez avec nous sur le droit chemin. « Dis : « La direction de Dieu est la bonne direction. Nous devons nous soumettre au Seigneur de l’univers.

[6:72] « Et d’observer les Prières Contact (Salat), et de Le révérer – Il est celui devant lequel vous serez convoqués. »

[6:73] Il est celui qui a créé les cieux et la terre, en toute vérité. Chaque fois qu’Il dit : « Sois », cela est. Sa parole est la vérité absolue. Toute la souveraineté lui appartient le jour où l’on sonne du cor. Connaissant tous les secrets et toutes les déclarations, Il est le Très Sage, le Connaisseur.

Abraham débat avec les adorateurs de l’idole

[6:74] Rappelons qu’Abraham a dit à son père Azar :  » Comment avez-vous pu adorer des statues comme des dieux ? Je vois que toi et ton peuple vous vous êtes égarés ».

[6:75] Nous avons montré à Abraham les merveilles des cieux et de la terre, et l’avons béni avec certitude :

[6:76] À la tombée de la nuit, il aperçut une planète brillante.  » Il s’agit peut-être de mon Seigneur « , dit-il. Lorsqu’elle disparut, il dit :  » Je n’aime pas (les dieux) qui disparaissent. « 

[6:77] Quand il a vu la lune se lever, il a dit : « C’est peut-être mon Seigneur ! » Quand elle disparut, il dit : « Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai avec les égarés. »

[6:78] Il vit le soleil se lever et dit :  » Ce doit être mon Seigneur. C’est le plus grand. » Mais quand il s’est couché, il a dit :  » Ô mon peuple, je dénonce votre idolâtrie.

[6:79]  » Je me suis consacré de manière absolue à Celui qui a initié les cieux et la terre ; je ne serai jamais un adorateur d’idoles. « 

[6:80] Son peuple s’est disputé avec lui. Il dit :  » Vous me disputez au sujet de Dieu, alors qu’Il m’a guidé ? Je ne crains pas les idoles que vous érigez. Rien ne peut m’arriver sans que mon Seigneur ne le veuille. La science de mon Seigneur embrasse toutes choses. N’y prenez-vous pas garde ?

[6:81]  » Pourquoi craindrais-je vos idoles ? C’est vous qui devriez avoir peur, puisque vous adorez, au lieu de Dieu, des idoles qui sont totalement impuissantes à vous aider. Quel est le camp qui mérite le plus de sécurité, si vous le savez ? ».

Une sécurité parfaite pour les croyants 

[6:82] Ceux qui croient et ne polluent pas leur croyance par le culte des idoles ont mérité la sécurité parfaite, et ils sont vraiment guidés.

[6:83] Tel était l’argument avec lequel nous soutenions Abraham contre son peuple. Nous élevons qui nous voulons à des rangs supérieurs. Ton Seigneur est le plus sage et le plus omniscient.

[6:84] Nous lui avons accordé Isaac et Jacob, et nous les avons guidés tous les deux. De même, nous avons guidé Noé avant cela, et de sa descendance (nous avons guidé) David, Salomon, Job, Joseph, Moïse et Aaron. Nous récompensons ainsi les justes.

[6:85] De même, Zacharie, Jean, Jésus et Elias, tous étaient justes.

[6:86] Ismaïl, Élisée, Jonas et Lot ; chacun d’eux, nous l’avons distingué par rapport à tout le peuple.

[6:87] Parmi leurs ancêtres, leurs descendants et leurs frères et sœurs, nous en avons choisi beaucoup, et nous les avons guidés dans un chemin droit.

[6:88] Telle est la guidance de Dieu, avec laquelle Il guide celui qu’Il choisit parmi Ses serviteurs. Si l’un d’eux était tombé dans l’idolâtrie, ses œuvres auraient été annulées.

[6:89] C’est à ceux-là que nous avons donné l’Écriture, la sagesse et la prophétie. Si ces gens-là mécroient, nous en substituerons d’autres à leur place, et les nouveaux ne seront pas des mécréants.

[6:90] Voilà ceux que Dieu a guidés ; vous serez guidés sur leurs traces. Dis : « Je ne vous demande pas de salaire ; ce n’est qu’un message pour tous les peuples. Ceci n’est qu’un message pour tous les peuples. »

Les messages de Dieu au monde

[6:91] Ils n’ont jamais apprécié Dieu comme Il devrait l’être. Ils disaient : « Dieu ne révèle rien aux hommes ». Dis : « Qui donc a révélé l’Écriture que Moïse a apportée, avec la lumière et la direction pour le peuple ? » Vous l’avez couchée sur le papier pour la proclamer, tout en en cachant une grande partie. On vous a enseigné ce que vous n’avez jamais su, vous et vos parents. Dites : « C’est Dieu qui l’a révélé », puis laissez-les dans leur insouciance, en jouant.

[6:92] Ceci aussi est une écriture bénie que nous avons révélée, confirmant les écritures précédentes, afin que tu avertisses la communauté la plus importante et tous ceux qui l’entourent. Ceux qui croient en l’Au-delà croiront en cela et observeront les Prières de Contact (Salat).

Condamnation des faux messagers

[6:93] Qui est plus mauvais que celui qui fabrique des mensonges et les attribue à Dieu, ou qui dit :  » J’ai reçu une inspiration divine « , alors qu’aucune inspiration ne lui a été donnée, ou qui dit :  » Je peux écrire la même chose que les révélations de Dieu ?  » Si vous pouviez voir les transgresseurs au moment de la mort ! Les anges leur tendent la main en disant : « Laissez aller vos âmes. Aujourd’hui, vous avez encouru un honteux châtiment pour avoir dit sur Dieu autre chose que la vérité, et pour avoir été trop arrogants pour accepter Ses révélations.

[6:94]  » Vous nous êtes revenus en tant qu’individus, tout comme nous vous avons créés la première fois, et vous avez laissé derrière vous ce que nous avions prévu pour vous. Nous ne voyons pas auprès de vous les intercesseurs que vous idolâtraient et dont vous prétendiez qu’ils vous aideraient. Tous les liens entre vous ont été rompus ; les idoles que vous aviez érigées vous ont abandonnés ».

La grandeur de Dieu

[6:95] C’est Dieu qui fait craquer et germer les grains et les graines. Il produit les vivants à partir des morts, et les morts à partir des vivants. Tel est Dieu ; comment pourriez-vous vous en écarter ?

[6:96] Il fait surgir le matin à l’aube. Il a rendu la nuit immobile, et Il a rendu le soleil et la lune pour qu’ils servent d’instruments de calcul. Tel est le dessein du Tout-Puissant, de l’Omniscient.

[6:97] Et Il est Celui qui a fait les étoiles pour vous guider pendant les ténèbres, sur terre et sur mer. Nous clarifions ainsi les révélations pour les gens qui savent.

[6:98] Il vous a initiés à partir d’une seule personne, et a décidé de votre chemin, ainsi que de votre destin final. Nous clarifions donc les révélations pour les gens qui comprennent.

[6:99] C’est lui qui fait descendre du ciel l’eau, grâce à laquelle nous produisons toutes sortes de plantes. Nous produisons, à partir de la matière verte, une multitude de grains complexes, des palmiers aux grappes pendantes, des jardins de raisins, d’olives et de grenades ; des fruits qui se ressemblent, mais qui sont différents. Notez leurs fruits au fur et à mesure qu’ils grandissent et mûrissent. Ce sont des signes pour les croyants.

[6:100] Pourtant, ils dressent à côté de Dieu des idoles issues des djinns, alors que c’est Lui qui les a créées. Ils lui attribuent même des fils et des filles, sans aucune connaissance. Qu’Il soit glorifié. Il est le Très-Haut, bien au-dessus de leurs prétentions.

[6:101] L’initiateur des cieux et de la terre. Comment peut-il avoir un fils, alors qu’Il n’a jamais eu de compagne ? C’est Lui qui a créé toutes choses, et Il est pleinement conscient de toutes choses.

Dieu

[6:102] Tel est Dieu votre Seigneur, il n’y a de divinité que Lui, le Créateur de toute chose. Vous ne devez l’adorer que lui seul. Il est le maître de toute chose.

[6:103] Aucune vision ne peut l’englober, mais Il englobe toutes les visions. Il est le Compatissant, le Connaisseur.

[6:104] Les lumières vous sont venues de votre Seigneur. Ceux qui voient le font pour leur bien, et ceux qui sont aveugles le font à leur détriment. Je ne suis pas votre gardien.

[6:105] Nous expliquons ainsi les révélations, pour prouver que vous avez reçu le savoir, et pour les clarifier pour les gens qui savent.

[6:106] Suivez ce qui vous a été révélé de la part de votre Seigneur, il n’y a de divinité que Lui, et méconnaissez les adorateurs d’idoles.

[6:107] Si Dieu l’avait voulu, ils n’auraient pas adoré les idoles. Nous ne t’avons pas désigné comme leur tuteur, et tu n’es pas leur avocat.

[6:108] Ne maudissez pas les idoles qu’ils dressent à côté de Dieu, de peur qu’ils ne blasphèment et ne maudissent Dieu, par ignorance. Nous avons embelli à leurs yeux les œuvres de chaque groupe. En fin de compte, ils reviennent à leur Seigneur, puis Il les informe de tout ce qu’ils avaient fait.

[6:109] Ils jurèrent par Dieu, solennellement, que si un miracle leur arrivait, ils croiraient sûrement. Dis : « Les miracles ne viennent que de Dieu. » Pour ce que vous en savez, si un miracle leur arrivait, ils continueraient à mécroire.

[6:110] Nous contrôlons leurs esprits et leurs cœurs. Ainsi, puisque leur décision est de mécroire, nous les laissons dans leurs transgressions, leurs incrédulités.

Une conséquence de leur propre décision

[6:111] Même si nous faisions descendre les anges vers eux, même si les morts leur parlaient, même si nous convoquions devant eux tous les miracles, ils ne peuvent croire que si Dieu le veut. En effet, la plupart d’entre eux sont ignorants.

Hadiths et Sunna : les fabrications des ennemis du Prophète

[6:112] Nous avons permis aux ennemis de chaque prophète – humains et diables djinns – de s’inspirer mutuellement des mots fantaisistes, afin de tromper. Si ton Seigneur l’avait voulu, ils ne l’auraient pas fait. Tu ne dois pas tenir compte d’eux et de leurs inventions.

Critère important

[6:113] Ceci afin que les esprits de ceux qui ne croient pas en l’Au-delà écoutent de telles fabrications, les acceptent et mettent ainsi à nu leurs véritables convictions.

(Le Coran fournit des critères qui nous permettent de savoir si nous croyons vraiment en l’Au-delà ou si nous nous contentons de l’évoquer du bout des lèvres. Ces critères importants sont énoncés ici, ainsi que dans 17:45-46 et 39:45).

Coran : Entièrement détaillé

[6:114] Dois-je chercher ailleurs qu’auprès de Dieu une source de droit, alors qu’Il vous a fait descendre ce livre tout à fait détaillé ? Ceux qui ont reçu l’Écriture reconnaissent qu’elle a été révélée de la part de votre Seigneur, en toute vérité. Vous ne devez nourrir aucun doute.

[6:115] La parole de ton Seigneur est complète, en vérité et en justice. Rien ne peut abroger Ses paroles. Il est l’Audient, l’Omniscient.

(Le fait de soutenir toute autre source que le Coran reflète l’incrédulité à l’égard du Coran).

[6:116] Si vous obéissez à la majorité des gens sur terre, ils vous détourneront du chemin de Dieu. Ils ne suivent que des conjectures, ils ne font que deviner.

[6:117] Ton Seigneur est parfaitement conscient de ceux qui s’écartent de Son chemin, et Il est parfaitement conscient de ceux qui sont guidés.

[6:118] Vous mangerez de ce sur quoi le nom de Dieu a été prononcé, si vous croyez vraiment à ses révélations.

L’occasion de se souvenir de Dieu : Mentionnez le nom de Dieu avant de manger

[6:119] Pourquoi ne mangeriez-vous pas de ce sur quoi le nom de Dieu a été mentionné ? Il a détaillé pour vous ce qui vous est interdit, à moins que vous ne soyez contraints. En effet, beaucoup de gens égarent les autres avec leurs opinions personnelles, sans connaissance. Ton Seigneur connaît parfaitement les transgresseurs.

[6:120] Vous éviterez les péchés évidents, ainsi que les péchés cachés. Ceux qui ont mérité des péchés paieront certainement pour leurs transgressions.

[6:121] Ne mangez pas de ce sur quoi le nom de Dieu n’a pas été mentionné, car c’est une abomination. Les diables inspirent leurs alliés pour vous disputer ; si vous leur obéissez, vous serez des idolâtres.

(Les interdits alimentaires institués par d’autres que Dieu représentent de l’idolâtrie).

[6:122] Celui qui était mort et à qui nous avons donné la vie et fourni une lumière qui lui permet de se déplacer parmi les gens, est-il égal à celui qui est dans une obscurité totale dont il ne peut jamais sortir ? Les œuvres des mécrodules sont ainsi parées à leurs yeux.

[6:123] Nous permettons aux grands criminels de chaque communauté de comploter et de manigancer. Mais ils ne complotent que contre leur propre âme, sans s’en rendre compte.

Remettre en question la sagesse de Dieu

[6:124] Lorsqu’une preuve puissante leur est apportée, ils disent : « Nous ne croirons pas, si l’on ne nous donne pas ce qui est donné aux messagers de Dieu ! » Dieu sait exactement qui est le mieux qualifié pour délivrer Son message. De tels criminels seront humiliés par Dieu et subiront un terrible châtiment en conséquence de leurs mauvaises intentions.

(La jalousie et l’ego sont des traits humains qui provoquent certaines personnes à remettre en question la sagesse de Dieu dans le choix de Ses messagers. Des érudits musulmans corrompus et des influenceurs religieux sur internet ont prononcé cette même phrase concernant la révélation du code mathématique du Coran par le Messager de l’Alliance, et l’explication du Coran par le Messager clarificateur).

Le savoir coranique en avance sur le progrès humain

[6:125] Celui que Dieu veut guider, Il rend sa poitrine grande ouverte à la Soumission. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine intolérante et raide, comme celui qui monte vers le ciel. Dieu maudit donc ceux qui refusent de croire.

(Des siècles après la révélation du Coran, nous avons appris que la proportion d’oxygène diminue au fur et à mesure que nous montons vers le ciel et que nous aspirons de l’air).

[6:126] Voilà le chemin droit vers ton Seigneur. Nous avons expliqué les révélations pour les gens qui sont attentifs.

[6:127] Ils ont mérité la demeure de paix auprès de leur Seigneur, Il est leur Seigneur et Maître, en récompense de leurs œuvres.

[6:128] Le jour viendra où Il les convoquera tous (et dira) : « Ô vous, les djinns, vous avez revendiqué une multitude d’êtres humains. Leurs compagnons humains diront : « Seigneur, nous nous sommes amusés les uns les autres jusqu’à ce que nous ayons gaspillé la durée de vie que Tu nous avais fixée. Il dira : « L’enfer est votre destin. » Ils y demeureront éternellement, conformément à la volonté de Dieu. Votre Seigneur est sage et omniscient.

[6:129] Nous associons ainsi les méchants les uns aux autres, en punition de leurs méfaits.

[6.130] Ô vous, djinns et humains, n’avez-vous pas reçu des messagers parmi vous, qui vous ont narré Mes révélations et vous ont avertis de la rencontre de ce jour ? Ils diront : « Nous témoignons contre nous-mêmes ». Ils étaient totalement préoccupés par la vie mondaine, et ils témoigneront contre eux-mêmes qu’ils étaient des mécréants.

[6:131] Ceci pour montrer que ton Seigneur n’anéantit jamais une communauté injustement, alors que ses membres ne sont pas conscients.

[6:132] Chacun atteindra un rang proportionnel à ses actes. Votre Seigneur n’ignore rien de ce qu’ils font.

[6:133] Votre Seigneur est le riche, le possesseur de toute miséricorde. S’Il le veut, Il peut t’écarter et te substituer qui Il veut, de même qu’Il t’a produit à partir de la descendance d’autres personnes.

[6:134] Ce qui vous est promis se réalisera, et vous ne pourrez jamais vous y soustraire.

[6:135] Dis :  » Ô mon peuple, faites de votre mieux, et je ferai de même ; vous découvrirez certainement qui sont les vainqueurs ultimes.  » Il est certain que les méchants ne réussiront jamais.

Abuser des dispositions de Dieu

[6:136] Ils ont même mis de côté une part des provisions de Dieu en matière de récoltes et de bétail, en disant :  » Cette part appartient à Dieu « , selon leurs dires,  » et cette part appartient à nos idoles.  » Mais ce qui était réservé à leurs idoles ne parvenait jamais à Dieu, tandis que la part qu’ils réservaient à Dieu allait invariablement à leurs idoles. Leur jugement est misérable.

[6:137] C’est ainsi que les adorateurs d’idoles ont été dupés par leurs idoles, au point de tuer leurs propres enfants. En fait, leurs idoles leur infligent de grandes souffrances et confondent leur religion avec la leur. Si Dieu l’avait voulu, ils ne l’auraient pas fait. Vous ne devez pas tenir compte d’eux, ni de leurs inventions.

(Un exemple parfait est l’incident internationalement célèbre de l’exécution d’une princesse d’Arabie Saoudite en 1978 pour un prétendu adultère. La loi de Dieu institue le fouet, et non l’exécution, comme châtiment de l’adultère (24:1 et 2), alors que les lois idolâtres stipulent l’exécution. Comme indiqué dans 42:21, les traditionalistes suivent une religion qui n’est pas autorisée par Dieu).

Les innovations religieuses condamnées

[6:138] Ils dirent :  » Voici du bétail et des récoltes qui sont interdits ; personne ne les mangera sauf ceux que nous autorisons « , prétendirent-ils. Ils interdisaient aussi de monter certains animaux. Même le bétail qu’ils mangeaient, ils ne prononçaient jamais le nom de Dieu lorsqu’ils le sacrifiaient. Ce sont là des innovations qui lui sont attribuées. Il les redevable pour leurs innovations.

[6:139] Ils dirent aussi :  » Ce qui se trouve dans le ventre de ces bêtes est réservé exclusivement aux mâles d’entre nous, et interdit à nos femmes.  » Mais s’il s’agissait d’un enfant mort-né, ils permettaient à leurs femmes d’y avoir part. Il les redevra certainement pour leurs innovations. Il est le Très Sage, l’Omniscient.

[6:140] Perdants, en effet, sont ceux qui ont tué leurs enfants en toute folie, par manque de connaissance, qui ont interdit ce que Dieu leur a procuré, et qui ont suivi des innovations attribuées à Dieu. Ils se sont égarés, ils ne sont pas guidés.

[6:141] C’est Lui qui a créé les jardins, palissés et non palissés, les palmiers, les cultures aux goûts différents, les olives, les grenades, fruits à la fois semblables et dissemblables. Mangez de leurs fruits, faites l’aumône le jour de la récolte, et ne gaspillez rien. Il n’aime pas les gaspilleurs.

[6:142] Certains animaux d’élevage vous fournissent le transport, ainsi que des matériaux de couchage. Mangez des provisions que Dieu vous a faites, et ne suivez pas les pas de Satan ; il est votre plus ardent ennemi.

Des interdictions alimentaires innovantes condamnées

[6:143] Huit espèces de bétail : concernant les deux espèces de moutons, et les deux espèces de chèvres, dites :  » Est-ce les deux mâles qu’Il a interdits, ou les deux femelles, ou le contenu des ventres des deux femelles ? Dis-moi ce que tu sais, si tu es véridique ».

[6:144] Au sujet des deux espèces de chameaux et des deux espèces de bétail, dites :  » Est-ce les deux mâles qu’Il a interdits, ou les deux femelles, ou le contenu des ventres des deux femelles ? Étiez-vous témoins lorsque Dieu a décrété pour vous de tels interdits ? Qui est plus mauvais que ceux qui inventent de tels mensonges et les attribuent à Dieu ? Ils égarent ainsi les gens sans connaissance. Dieu ne guide pas ces gens-là.

Les seuls interdits alimentaires

[6:145] Dis :  » Je ne trouve dans les révélations qui m’ont été faites aucun aliment interdit à tout mangeur, sauf : 1) la charogne, 2) le sang qui coule, 3) la viande de porc, car elle est contaminée, et 4) la viande des animaux voués par blasphème à un autre que Dieu.  » Si l’on est contraint (de les manger), sans que ce soit délibéré ou malveillant, alors ton Seigneur est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[6:146] Nous avons interdit aux juifs les animaux aux sabots indivis ; nous avons interdit aux bovins et aux ovins la graisse, à l’exception de celle qu’ils portent sur le dos, des viscères et des os. C’était une rétribution pour leurs transgressions, et nous sommes véridiques.

(Seuls quatre types de produits animaux sont interdits : les animaux qui meurent d’eux-mêmes, le sang coulant (non emprisonné dans la viande), la viande de porc et les animaux consacrés à un autre que leur Créateur. Le verset 146 nous informe que ces interdictions sont très spécifiques ; Dieu interdit soit « la viande », soit « la graisse », soit les deux, s’Il le veut).

[6:147] S’ils vous incroient, dites alors :  » Votre Seigneur possède une infinie miséricorde, mais Son châtiment est inéluctable pour les gens coupables. « 

[6:148] Les idolâtres disent :  » Si Dieu l’avait voulu, nous ne pratiquerions pas l’idolâtrie, pas plus que nos parents, et nous n’interdirions rien.  » C’est ainsi que ceux qui les ont précédés ont mécrodé, jusqu’à ce qu’ils encourent notre châtiment. Dis : « Avez-vous des preuves que vous puissiez nous montrer ? Vous ne suivez que des hypothèses ; vous ne faites que deviner.

L’argument le plus puissant

[6:149] Dis :  » Dieu possède l’argument le plus puissant ; s’Il le veut, Il peut vous guider tous. « 

(Le code mathématique du Coran est une preuve tangible et totalement incontestable qu’il s’agit du message de Dieu au monde. Il faut une intervention divine pour empêcher tout lecteur d’apprécier ce phénomène extraordinaire, puis de tomber prosterné et d’accepter ce miracle écrasant (voir 17:45-46, 18:57, 56:79).

[6:150] Dis : « Amenez vos témoins qui attesteraient que Dieu a interdit ceci ou cela. » S’ils témoignent, ne témoignez pas avec eux. Vous ne suivrez pas non plus les opinions de ceux qui traitent nos révélations de mensonges, de ceux qui mécroient en l’Au-delà et de ceux qui s’éloignent de leur Seigneur.

Les grands commandements

[6:151] Dis :  » Viens que je te dise ce que ton Seigneur t’a vraiment interdit : Vous n’élèverez pas d’idoles en dehors de Lui. Vous honorerez vos parents. Vous ne tuerez pas vos enfants par crainte de la pauvreté – nous vous assurons la subsistance, ainsi qu’à eux. Vous ne commettrez pas de péchés graves, évidents ou cachés. Tu ne tueras pas – Dieu a rendu la vie sacrée – sauf dans le cadre de la justice. Tels sont les commandements qu’Il vous a donnés, afin que vous les compreniez. »

Commandements supplémentaires

[6:152] Vous ne toucherez à l’argent des orphelins que de la manière la plus juste, jusqu’à ce qu’ils atteignent leur maturité. Vous donnerez le poids et la mesure lorsque vous ferez des échanges, de manière équitable. Nous ne chargeons aucune âme au-delà de ses moyens. Tu seras absolument juste lorsque tu témoigneras, même contre tes proches. Tu respecteras l’alliance que tu as conclue avec Dieu. Voici les commandements qu’il vous donne, afin que vous y preniez garde.

[6:153] C’est là mon chemin, un chemin droit. Vous le suivrez, et vous ne suivrez pas d’autres chemins, de peur qu’ils ne vous détournent de Son chemin. Tels sont les commandements qu’Il vous donne, afin que vous soyez sauvés.

[6:154] Et nous avons donné à Moïse l’Écriture, complète avec les meilleurs commandements, et détaillant tout, ainsi qu’un phare et une miséricorde, afin qu’ils croient à la rencontre de leur Seigneur.

[6:155] Ceci aussi est une écriture bénie que nous avons révélée ; vous la suivrez et mènerez une vie droite, afin d’obtenir la miséricorde.

[6:156] Désormais, vous ne pouvez plus dire :  » L’Écriture a été transmise à deux groupes avant nous, et nous n’étions pas au courant de leurs enseignements. « 

Les mathématiques : La preuve ultime

[6:157] Vous ne pouvez pas non plus dire :  » Si seulement un écrit nous parvenait, nous serions mieux guidés qu’eux.  » Or, une écriture éprouvée vous est parvenue de la part de votre Seigneur, ainsi qu’une balise et une miséricorde. Or, qui est plus mauvais que celui qui rejette ces preuves de Dieu et qui n’en tient pas compte ? Nous ferons subir à ceux qui ne tiennent pas compte de nos preuves le pire châtiment pour leur insouciance.

(Le rôle du code mathématique du Coran est évident du fait que la somme du numéro du verset (157) plus la valeur géométrique de « Rashad Khalifa » (1230), par qui le code a été révélé, donne 1387, ou 19×73).

Exigences du test

[6:158] Attendent-ils que les anges viennent à eux, ou que ton Seigneur vienne, ou qu’il se manifeste physiquement ? Le jour où cela arrivera, aucune âme n’aura intérêt à croire si elle n’a pas cru auparavant et si elle n’a pas récolté les fruits de sa foi en menant une vie vertueuse. Dites : « Continuez à attendre, nous aussi nous attendons. »

(Après avoir cru, l’âme doit grandir et se développer à travers les pratiques cultuelles prescrites par Dieu).

Les sectes religieuses condamnées

[6:159] Ceux qui se divisent en sectes ne sont pas des vôtres. Leur jugement repose sur Dieu, puis Il les informera de tout ce qu’ils avaient fait.

[6:160] Celui qui accomplit une œuvre juste reçoit la récompense de dix, et celui qui commet un péché n’est redevable que d’un seul. Personne ne subit la moindre injustice.

[6:161] Dis : « Mon Seigneur m’a guidé dans un chemin droit – la religion parfaite d’Abraham, le monothéisme. Il n’a jamais été un adorateur d’idoles. »

[6:162] Dis : « Mes Prières de Contact (Salat), mes pratiques d’adoration, ma vie et ma mort, sont toutes consacrées absolument à Dieu seul, le Seigneur de l’univers.

[6:163]  » Il n’a pas d’associé. C’est ce qu’on m’ordonne de croire, et je suis le premier à m’y soumettre. »

[6:164] Dis : « Chercherai-je un autre seigneur que Dieu, alors qu’Il est le Seigneur de toute chose ? ». Nul ne tire profit de ses propres œuvres, et nul ne porte le fardeau d’autrui. En fin de compte, vous revenez à votre Seigneur, puis Il vous informe au sujet de tous vos différends. »

[6:165] Il vous a fait hériter de la terre, et Il a élevé certains d’entre vous au-dessus des autres, afin de vous éprouver conformément à ce qu’Il vous a donné. Certes, votre Seigneur est efficace dans l’application du châtiment, et Il est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Sourate 7 : Le purgatoire (Al-A’araf)

[7:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[7:1] A. L. M. S.

(Ces initiales prédisent l’avenir de ce monde et constituent également un élément majeur de l’extraordinaire code mathématique du Coran).

[7:2] Cette Écriture vous a été révélée – vous ne devez pas nourrir de doute à son sujet dans votre cœur – afin que vous avertissiez avec elle et que vous serviez de rappel aux croyants.

[7:3] Vous suivrez tous ce qui vous est révélé de la part de votre Seigneur ; ne suivez aucune idole en dehors de Lui. Il est rare que vous preniez garde.

[7:4] Nous avons anéanti beaucoup de communautés qui ont subi notre châtiment pendant qu’elles dormaient ou qu’elles étaient bien éveillées.

[7:5] Ce qu’ils ont dit lorsque notre châtiment leur est parvenu, c’est : « Nous avons été des transgresseurs.

[7:6] Nous interrogerons certes ceux qui ont reçu le message, et nous interrogerons les messagers.

[7:7] Nous les informerons avec autorité, car nous n’avons jamais été absents.

[7:8] Ce jour-là, la balance sera réglée équitablement. Ceux dont les poids sont lourds seront les gagnants.

[7:9] Quant à ceux dont le poids est léger, ce seront ceux qui auront perdu leur âme pour avoir méconnu nos révélations, injustement.

(Ne pas tenir compte de notre Créateur conduit à la famine spirituelle et à la « perte » éventuelle de l’âme).

[7:10] Nous vous avons établis sur terre et nous vous y avons fourni les moyens de subsistance. Il est rare que vous soyez reconnaissants.

[7:11] Nous t’avons créé, puis nous t’avons façonné, puis nous avons dit aux anges :  » Prosternez-vous devant Adam.  » Ils se prosternèrent, sauf Iblees (Satan) ; il n’était pas avec ceux qui se prosternaient.

Le test commence

[7:12] Il dit :  » Qu’est-ce qui t’a empêché de te prosterner quand je te l’ai ordonné ?  » Il dit :  » Je suis meilleur que lui ; Tu m’as créé du feu, et tu l’as créé de la boue. « 

[7:13] Il dit :  » Il faut donc que vous descendiez, car il ne faut pas que vous soyez arrogants ici. Sortez, vous êtes abaissés.

[7:14] Il dit :  » Accordez-moi un sursis, jusqu’au jour de la résurrection. « 

[7:15] Il dit :  » Un sursis vous est accordé. « 

[Il dit : « Puisque Tu as voulu que je m’égare, je vais m’égarer pour eux sur Ton droit chemin.

(Satan est un menteur avéré, de même que ses commettants (voir 2:36, 6:22-23, & 7:20-22)).

[7:17]  » Je viendrai à eux de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche, et Tu constateras que la plupart d’entre eux n’apprécient pas. « 

[7:18] Il dit :  » Sortez de là, méprisés et vaincus. Ceux d’entre eux qui vous suivront, je remplirai l’Enfer de vous tous.

[7:19] « Quant à toi, Adam, demeure avec ta femme au Paradis, et mange-y à ta guise, mais ne t’approche pas de cet unique arbre, de peur que tu ne tombes dans le péché. »

[7:20] Le diable leur chuchota, afin de leur révéler leurs corps, qui leur étaient invisibles. Il leur dit :  » Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des anges et d’accéder à l’existence éternelle. « 

[7:21] Il leur jura :  » Je vous donne un bon conseil. « 

[7:22] Il les a ainsi dupés par des mensonges. Dès qu’ils eurent goûté à l’arbre, leurs corps leur devinrent visibles et ils essayèrent de se couvrir avec les feuilles du Paradis. Leur Seigneur les interpella : « Ne vous ai-je pas interdit cet arbre, et ne vous ai-je pas avertis que le diable est votre ennemi le plus acharné ? »

[7:23] Ils dirent :  » Notre Seigneur, nous avons fait du tort à nos âmes, et si Tu ne nous pardonnes pas et si Tu n’as pas pitié de nous, nous serons perdants. « 

[7:24] Il dit :  » Descendez en ennemis les uns des autres. C’est sur la terre que vous habiterez et que vous vous approvisionnerez pendant un certain temps. »

[7:25] Il dit :  » C’est par elle que tu vivras, c’est par elle que tu mourras, et c’est d’elle que tu sortiras. « 

[7:26] Ô enfants d’Adam, nous vous avons fourni des vêtements pour couvrir vos corps, ainsi que pour le luxe. Mais le meilleur vêtement est celui de la justice. Ce sont là quelques-uns des signes de Dieu, afin qu’ils prennent garde.

[7:27] Ô enfants d’Adam, ne vous laissez pas duper par le diable comme il l’a fait lorsqu’il a provoqué l’expulsion de vos parents du Paradis, et le retrait de leurs vêtements pour exposer leurs corps. Lui et sa tribu vous voient, tandis que vous ne les voyez pas. Nous faisons des diables les compagnons de ceux qui ne croient pas.

[7:28] Ils commettent un péché grave, puis disent :  » Nous avons trouvé nos parents en train de faire cela, et Dieu nous a ordonné de le faire.  » Ils disent : « Dieu ne préconise jamais le péché. Dites-vous de Dieu ce que vous ne savez pas ? »

[7:29] Dis :  » Mon Seigneur prône la justice, et de se tenir dévoué à Lui seul dans chaque lieu d’adoration. C’est à lui seul que vous devez vouer votre culte. De la même manière qu’Il vous a initiés, vous finirez par revenir à Lui. »

Méfiez-vous : Ils croient qu’ils sont guidés

[7:30] Il y en a qu’il a guidés, tandis que d’autres sont engagés dans l’égarement. Ils ont pris les démons pour maîtres, au lieu de Dieu, et ils se croient guidés.

S’habiller joliment pour le Masjid

[7:31] Ô enfants d’Adam, vous serez propres et bien habillés lorsque vous irez au masjid, et vous mangerez et boirez modérément. Et mangez et buvez modérément ; certes, Il n’aime pas les gloutons.

Innové Interdictions Condamné

[7:32] Dis :  » Qui a interdit les belles choses que Dieu a créées pour Ses créatures, et les bonnes provisions ?  » Dis : « Les croyants jouiront de ces biens dans la vie présente, et ils en auront l’exclusivité au jour de la résurrection. De plus, au jour de la résurrection, les bonnes choses leur appartiendront en exclusivité. Nous expliquons ainsi les révélations pour les gens qui savent.

[7:33] Dis :  » Mon Seigneur n’interdit que les mauvaises actions, qu’elles soient évidentes ou cachées, les péchés, les agressions injustifiables, le fait d’ériger à côté de Dieu des idoles impuissantes, et de dire de Dieu ce que vous ne savez pas. « 

[7:34] Pour chaque communauté, il y a une durée de vie prédéterminée. Lorsque leur intérim prend fin, ils ne peuvent ni le retarder d’une heure, ni l’avancer.

Des messagers parmi vous

[7:35] Ô enfants d’Adam, lorsque des messagers viendront à vous d’entre vous et vous réciteront Mes révélations, ceux qui en tiendront compte et mèneront une vie vertueuse n’auront rien à craindre et ne s’affligeront pas.

[7:36] Quant à ceux qui traitent nos révélations de mensonges et qui sont trop arrogants pour les soutenir, ils ont encouru l’Enfer, où ils demeureront éternellement.

[7:37] Qui est plus mauvais que ceux qui inventent des mensonges sur Dieu ou qui rejettent Ses révélations ? Ceux-là auront leur part, conformément à l’Écriture, puis, lorsque nos messagers viendront mettre fin à leur vie, ils diront : « Où sont les idoles que vous imploriez à côté de Dieu ? » Ils diront : « Elles nous ont abandonnés. » Ils témoigneront contre eux-mêmes qu’ils étaient des mécréants.

Blâme mutuel

[7:38] Il dira :  » Entrez avec les communautés précédentes de djinns et d’humains en Enfer.  » Chaque fois qu’un groupe entrera, il maudira son groupe d’origine. Chaque fois qu’un groupe entrera, il maudira son groupe d’origine. Une fois qu’ils seront tous entrés, le dernier dira du précédent :  » Seigneur, ce sont eux qui nous ont trompés ; donne-leur le double du châtiment de l’enfer. Accorde-leur le double du châtiment de l’Enfer. » Il répondra :  » Chacun reçoit le double, mais vous n’en savez rien. « 

[7:39] Le groupe ancestral dira au groupe postérieur :  » Puisque vous avez eu un avantage sur nous, goûtez au châtiment de vos propres péchés. « 

Rejeter les révélations de Dieu : Une offense impardonnable 

[7:40] Certes, ceux qui rejettent nos révélations et sont trop arrogants pour les soutenir, les portes du ciel ne s’ouvriront jamais pour eux, et ils n’entreront pas au Paradis avant que le chameau ne passe par le chas de l’aiguille. C’est ainsi que Nous redevons les coupables.

[7:41] Ils ont encouru l’Enfer comme demeure, ils auront au-dessus d’eux des barrières. C’est ainsi que Nous redevons les transgresseurs.

[7:42] Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse – nous n’accablons jamais une âme au-delà de ses moyens – ceux-là seront les habitants du Paradis. Ils y demeureront éternellement.

Par la grâce de Dieu

[7:43] Nous ôterons toute jalousie de leurs cœurs. Les rivières couleront sous eux, et ils diront :  » Dieu soit loué pour nous avoir guidés. Nous ne pourrions pas être guidés si Dieu ne nous guidait pas. Les messagers de notre Seigneur ont apporté la vérité. On les appellera : Ils seront appelés : « Voici votre Paradis. Vous l’avez hérité en échange de vos œuvres. »

[7:44] Les habitants du Paradis appelleront les habitants de l’Enfer :  » Nous avons trouvé que la promesse de notre Seigneur est la vérité ; avez-vous trouvé que la promesse de votre Seigneur est la vérité ?  » Ils répondront : « Oui. » Un annonceur entre eux annoncera : « La condamnation de Dieu s’est abattue sur les transgresseurs ;

[7:45]  » qui repoussent du chemin de Dieu et s’efforcent de le rendre tortueux ; et, en ce qui concerne l’Au-delà, ce sont des mécréants. « 

[7:46] Une barrière les sépare, tandis que le Purgatoire est occupé par des gens qui se reconnaissent de part et d’autre à leurs regards. Ils appelleront les habitants du Paradis : « Que la paix soit sur vous ! « Que la paix soit sur vous ! Ils ne sont pas entrés au Paradis par un vœu pieux.

[7:47] Lorsqu’ils tourneront leurs regards vers les habitants de l’enfer, ils diront :  » Notre Seigneur, ne nous mets pas avec ces méchants. « 

La majorité condamnée

[7:48] Les habitants du Purgatoire appelleront des gens qu’ils reconnaîtront à leur apparence, en disant :  » Votre grand nombre ne vous a servi à rien, pas plus que votre arrogance.

[7:49] « Sont-ce là les gens dont vous avez juré que Dieu ne les touchera jamais de sa miséricorde ? » (On dira alors aux gens du Purgatoire 🙂 « Entrez au Paradis, vous n’avez rien à craindre et vous ne serez pas affligés. »

(Au départ, il y aura 4 lieux : (1) le Paradis supérieur, (2) le Paradis inférieur, (3) le Purgatoire et (4) l’Enfer. Le Purgatoire sera annexé au Bas-Ciel).

[7:50] Les habitants de l’Enfer appelleront les habitants du Paradis : « Faites couler vers nous une partie de votre eau, ou une partie de ce que Dieu vous a donné ». Ils diront : « Dieu les a interdites aux mécréants. »

[7:51] Ceux qui ne prennent pas leur religion au sérieux et qui sont totalement préoccupés par cette vie mondaine, nous les oublions ce jour-là, parce qu’ils ont oublié ce jour-là et parce qu’ils ont dédaigné nos révélations.

Coran : Entièrement détaillé

[7:52] Nous leur avons donné une Écriture bien détaillée, avec des connaissances, des conseils et une miséricorde pour les gens qui croient.

[Ils attendent que toutes les prophéties s’accomplissent ? Le jour où elles s’accompliront, ceux qui n’en ont pas tenu compte diront : « Les messagers de notre Seigneur ont apporté la vérité ; y a-t-il des intercesseurs pour intercéder en notre faveur ? Y a-t-il des intercesseurs pour intercéder en notre faveur ? Voulez-vous nous renvoyer, afin que nous changions de conduite et que nous fassions de meilleures oeuvres que celles que nous faisions ? » Ils ont perdu leur âme, et leurs propres innovations ont causé leur perte.

[7:54] Votre Seigneur est le Dieu unique, qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis a assumé toute autorité. La nuit dépasse le jour, car elle le poursuit avec persistance, et le soleil, la lune et les étoiles sont engagés à servir par Son ordre. Absolument, Il contrôle toute la création et tous les ordres. Dieu est exalté, il est le Seigneur de l’univers.

(La définition des jours et des nuits selon le Coran est l’alternance entre la lumière et l’obscurité, et non des périodes de temps de 24 heures. Le cosmos et la terre ont donc connu six époques de lumière et d’obscurité jusqu’à la création d’Adam, ce qui correspond aux connaissances scientifiques actuelles. Ceci est en accord avec les connaissances scientifiques actuelles).

[7:55] Vous adorerez votre Seigneur en public et en privé ; Il n’aime pas les transgresseurs.

[7:56] Ne corrompez pas la terre après qu’elle a été redressée, et adorez-Le par respect et par espoir. La miséricorde de Dieu est certainement accessible aux justes.

[7:57] C’est lui qui envoie le vent de bon augure, comme une miséricorde de ses mains. Lorsqu’ils forment des nuages épais, nous les poussons vers des terres mortes, et nous en faisons descendre de l’eau qui produit toutes sortes de fruits. Nous ressuscitons les morts, afin que vous preniez garde.

[7:58] La bonne terre produit volontiers ses plantes par la permission de son Seigneur, tandis que la mauvaise terre ne produit presque rien d’utile. Nous expliquons donc les révélations aux gens qui les apprécient.

Noé

[7:59] Nous avons envoyé Noé à son peuple en disant :  » Ô mon peuple, adorez Dieu, vous n’avez pas d’autre divinité en dehors de Lui. Je crains pour vous le châtiment d’un jour redoutable. »

[7:60] Les chefs de son peuple dirent :  » Nous voyons que vous êtes loin de l’égarement. « 

[7:61] Il dit :  » Ô mon peuple, je ne suis pas égaré, je suis un messager du Seigneur de l’univers.

[7:62]  » Je vous transmets les messages de mon Seigneur, je vous conseille, et je sais de Dieu ce que vous ignorez.

[7:63] « Est-ce trop étonnant qu’un rappel te vienne de ton Seigneur, par l’intermédiaire d’un homme comme toi, pour t’avertir et te ramener au droit chemin, afin que tu atteignes la miséricorde ? »

[7:64] Ils l’ont traité de menteur. Nous l’avons donc sauvé, lui et ceux qui étaient avec lui dans l’arche, et nous avons noyé ceux qui rejetaient nos révélations ; ils étaient aveugles.

Hûd

[7:65] Nous avons envoyé à `Aad leur frère Hood. Il dit :  » Ô mon peuple, adorez Dieu, vous n’avez pas d’autre dieu en dehors de Lui. Voulez-vous donc pratiquer la justice ? »

[7:66] Les chefs incrédules parmi son peuple dirent :  » Nous voyons que tu te comportes de manière insensée et nous pensons que tu es un menteur. « 

[7:67] Il dit :  » Ô mon peuple, il n’y a pas de folie en moi, je suis un messager du Seigneur de l’univers.

[7:68]  » Je vous transmets les messages de mon Seigneur et je vous conseille honnêtement.

[7:69]  » Est-ce trop étonnant qu’un message vous vienne de votre Seigneur, par l’intermédiaire d’un homme comme vous, pour vous avertir ? Rappelle-toi qu’Il a fait de toi l’héritier après le peuple de Noé, et qu’Il a multiplié ton nombre. Rappelez-vous les bienfaits de Dieu, afin que vous réussissiez ».

Suivre aveuglément les parents : Une tragédie humaine 

[7:70] Ils dirent :  » Es-tu venu pour que nous adorions Dieu seul et que nous abandonnions ce que nos parents adoraient ? Nous vous mettons au défi d’apporter le malheur dont vous nous menacez, si vous êtes véridiques. »

[7:71] Il dit :  » Vous avez encouru la condamnation et la colère de votre Seigneur. Vous vous disputez avec moi pour défendre des innovations que vous avez inventées – vous et vos parents – et qui n’ont jamais été autorisées par Dieu. Attendez donc, et j’attendrai avec vous.

[7:72] Nous l’avons ensuite sauvé, ainsi que ceux qui étaient avec lui, par une miséricorde de notre part, et nous avons anéanti ceux qui traitaient nos révélations de mensonges et refusaient d’être croyants.

Sãleh

[7:73] Nous envoyâmes à Thamoud leur frère Saaleh. Il dit :  » Ô mon peuple, adorez Dieu, vous n’avez pas d’autre divinité en dehors de Lui. Une preuve vous a été fournie par votre Seigneur : voici la chamelle de Dieu, qui vous servira de signe. Laissez-la manger de la terre de Dieu, et ne la touchez pas, sous peine d’un douloureux châtiment.

[7:74]  » Rappelez-vous qu’Il vous a fait héritiers après `Aad, et qu’Il vous a établis sur la terre, construisant des demeures dans ses vallées, et taillant des maisons dans ses montagnes. Vous vous souviendrez des bienfaits de Dieu, et vous n’errerez pas sur la terre en vous corrompant.

Le message : Preuve de la qualité de messager

[7:75] Les chefs arrogants de son peuple dirent aux gens du commun qui croyaient :  » Comment savez-vous que Saaleh est envoyé par son Seigneur ?  » Ils répondirent :  » Le message qu’il a apporté a fait de nous des croyants. « 

[7:76] Les arrogants dirent :  » Nous mécroyons à ce en quoi vous croyez. « 

[7:77] Par la suite, ils égorgèrent la chamelle, se rebellèrent contre l’ordre de leur Seigneur et dirent :  » Ô Saaleh, fais venir le malheur dont tu nous menaces, si tu es vraiment un messager. « 

[7:78] Par conséquent, le tremblement de terre les a anéantis, les laissant morts dans leurs maisons.

[7:79] Il se détourna d’eux en disant :  » Ô mon peuple, je vous ai transmis le message de mon Seigneur et je vous ai conseillés, mais vous n’aimez aucun conseiller. « 

Lot : L’homosexualité condamnée

[7:80] Lot dit à son peuple :  » Vous commettez une telle abomination, personne au monde ne l’a jamais fait auparavant ! « .

[7:81]  » Vous pratiquez le sexe avec les hommes, au lieu de le faire avec les femmes. Vous êtes un peuple de transgresseurs.

[7:82] Son peuple répondit en disant :  » Expulsez-les de votre ville. Ce sont des gens qui veulent être purs. »

[7:83] En conséquence, nous l’avons sauvé, lui et sa famille, mais pas sa femme ; elle était avec les condamnés.

[7:84] Nous les avons arrosés d’une certaine pluie ; notez les conséquences pour les coupables.

Shu’aib : La tricherie et la malhonnêteté condamnées

[7:85] Nous envoyâmes à Midyan leur frère Shu`aib. Il dit :  » Ô mon peuple, adorez Dieu, vous n’avez pas d’autre divinité en dehors de Lui. Une preuve vous est venue de la part de votre Seigneur. Vous donnerez le poids et la mesure dans vos échanges. Ne trompez pas les gens sur leurs droits. Ne corrompez pas la terre après qu’elle a été redressée. Ceci est meilleur pour vous, si vous êtes croyants.

[7:86]  » Abstenez-vous de bloquer tout chemin, en cherchant à repousser les croyants du sentier de Dieu, et ne le rendez pas tortueux. Rappelez-vous que vous étiez peu nombreux et qu’Il a multiplié votre nombre. Rappelez-vous les conséquences pour les méchants.

[7:87]  » Maintenant que certains d’entre vous ont cru à ce avec quoi j’ai été envoyé, et que d’autres ont mécrodé, attendez que Dieu émette Son jugement entre nous ; Il est le meilleur juge. « 

[7:88] Les chefs arrogants de son peuple dirent :  » Nous t’expulserons, ô Shu`aib, ainsi que ceux qui ont cru avec toi, de notre ville, à moins que tu ne reviennes à notre religion.  » Il dit :  » Allez-vous nous forcer ?

[7:89]  » Nous blasphémerions contre Dieu si nous revenions à votre religion après que Dieu nous en a sauvés. Comment pourrions-nous y revenir contre la volonté de Dieu notre Seigneur ? La connaissance de notre Seigneur englobe toutes choses. Nous avons placé notre confiance en Dieu. Seigneur, accorde-nous une victoire décisive sur notre peuple. Tu es le meilleur des soutiens.

[7:90] Les chefs incrédules de son peuple dirent :  » Si vous suivez Shu`aib, vous serez perdants. « 

[7:91] Le tremblement de terre les a anéantis, les laissant morts dans leurs maisons.

[7:92] Ceux qui ont rejeté Shu`aib ont disparu, comme s’ils n’avaient jamais existé. Ceux qui ont rejeté Shu`aib sont les perdants.

[7:93] Il se détourna d’eux en disant :  » Ô mon peuple, je vous ai transmis les messages de mon Seigneur et je vous ai conseillés. Comment pourrais-je m’affliger pour des gens incrédules ? « .

Des bénédictions déguisées

[7:94] Chaque fois que nous avons envoyé un prophète à une communauté, nous avons affligé son peuple d’adversité et d’épreuves, afin qu’il implore.

[7:95] Puis nous avons substitué à cette épreuve la paix et la prospérité. Mais, hélas, ils n’ont pas pris garde et ont dit :  » Ce sont nos parents qui ont connu cette épreuve avant la prospérité.  » Nous les avons donc châtiés au moment où ils s’y attendaient le moins.

La plupart des gens font le mauvais choix

[7:96] Si les gens de ces communautés avaient cru et étaient devenus vertueux, nous les aurions comblés de bénédictions du ciel et de la terre. Puisqu’ils ont décidé de mécroire, nous les avons châtiés pour ce qu’ils ont mérité.

[7:97] Les membres des communautés actuelles ont-ils garanti que notre châtiment ne leur parviendra pas la nuit pendant leur sommeil ?

[7:98] Les gens des communautés d’aujourd’hui ont-ils garanti que notre châtiment ne leur parviendra pas le jour pendant qu’ils jouent ?

[7:99] Ont-ils pris pour acquis les projets de Dieu ? Personne ne prend les plans de Dieu pour acquis, sauf les perdants.

[7:100] Est-ce qu’il vient à l’esprit de ceux qui héritent de la terre après les générations précédentes que, si nous le voulons, nous pouvons les punir pour leurs péchés, et sceller leurs cœurs, les rendant sourds ?

[7:101] Nous te narrons l’histoire de ces communautés : leurs messagers leur sont allés avec des preuves évidentes, mais ils ne devaient pas croire à ce qu’ils avaient rejeté auparavant. Dieu scelle ainsi les cœurs des mécréants.

[7:102] Nous avons trouvé que la plupart d’entre eux ne respectent pas leur pacte, nous avons trouvé la plupart d’entre eux méchants.

(Cette vie est notre dernière chance de nous racheter, mais la plupart des gens se révèlent obstinément rebelles et mauvais).

Moïse

[7:103] Après (ces messagers), nous avons envoyé Moïse avec nos signes à Pharaon et à son peuple, mais ils ont transgressé. Notez les conséquences pour les méchants.

[7:104] Moïse dit :  » Ô Pharaon, je suis un messager du Seigneur de l’univers.

[7:105]  » Il m’incombe de ne dire de Dieu que la vérité. Je viens à vous avec un signe de la part de votre Seigneur : laissez partir les enfants d’Israël. »

[7:106] Il dit :  » Si vous avez un signe, produisez-le, si vous êtes véridiques. « 

[7:107] Il jeta son bâton qui se transforma en un énorme serpent.

[7:108] Il sortit sa main, et elle était blanche pour ceux qui la voyaient.

[7:109] Les chefs du peuple de Pharaon dirent : « Ce n’est qu’un habile magicien.

[7:110] « Il veut vous faire quitter votre terre ; que recommandez-vous ? ».

[7:111] Ils dirent : « Donnez-lui du répit, ainsi qu’à son frère, et envoyez des convocateurs dans toutes les villes.

[7:112] « Qu’ils convoquent tous les magiciens expérimentés. »

[7:113] Les magiciens vinrent trouver Pharaon et lui dirent :  » Est-ce que nous sommes payés si nous sommes gagnants ? « 

[7:114] Il répondit :  » Oui, en effet ; tu deviendras même proche de moi. « 

[7:115] Ils dirent :  » Ô Moïse, soit tu lances, soit nous lançons. « 

[7:116] Il dit :  » Vous lancez.  » En lançant, ils trompaient les yeux des gens, les intimidaient et produisaient une grande magie.

[7:117] Nous avons alors inspiré à Moïse : « Lance ton bâton, et il avala tout ce qu’ils fabriquaient.

La vérité reconnue par les experts

[7:118] Ainsi, la vérité a prévalu et ce qu’ils ont fait a été annulé.

[7:119] Ils ont été vaincus à ce moment-là, ils ont été humiliés.

[7:120] Les magiciens se prosternèrent.

[7:121] Ils dirent :  » Nous croyons au Seigneur de l’univers.

[7:122]  » Le Seigneur de Moïse et d’Aaron « .

[7:123] Pharaon dit :  » Avez-vous cru en lui sans ma permission ? C’est sans doute un complot que vous avez ourdi dans la ville pour en éloigner les habitants. Vous le découvrirez.

[7:124]  » Je vous couperai les mains et les pieds de part et d’autre, puis je vous crucifierai tous. « 

[7:125] Ils dirent :  » Nous retournerons donc vers notre Seigneur.

[7:126] « Vous nous persécutez simplement parce que nous avons cru aux preuves de notre Seigneur lorsqu’elles nous sont parvenues. » « Notre Seigneur, accorde-nous la constance et fais-nous mourir en soumissionnaires ».

[7:127] Les chefs du peuple de Pharaon dirent :  » Permettrez-vous à Moïse et à son peuple de corrompre la terre, et de vous abandonner, vous et vos dieux ?  » Il répondit : « Nous tuerons leurs fils et nous épargnerons leurs filles. Nous sommes beaucoup plus puissants qu’eux. »

[7:128] Moïse dit à son peuple :  » Recherchez l’aide de Dieu et persévérez avec constance. La terre appartient à Dieu, et Il l’accorde à qui Il choisit parmi Ses serviteurs. La victoire finale appartient aux justes ».

[7:129] Ils dirent :  » Nous avons été persécutés avant que vous ne veniez à nous, et après que vous soyez venus à nous.  » Il dit :  » Votre Seigneur anéantira votre ennemi et vous établira sur terre, puis Il verra comment vous vous comportez. « 

Les fléaux

[7:130] Nous avons ensuite affligé le peuple de Pharaon d’une sécheresse et d’une pénurie de récoltes, afin qu’il prenne garde.

[7:131] Lorsque de bons présages leur parvenaient, ils disaient :  » Nous l’avons mérité « , mais lorsqu’une épreuve les affligeait, ils blâmaient Moïse et ceux qui étaient avec lui. En fait, leurs présages ne sont décidés que par Dieu, mais la plupart d’entre eux ne le savent pas.

[7:132] Ils dirent :  » Quel que soit le signe que vous nous montriez, pour nous duper par votre magie, nous ne croirons pas. « 

Les avertissements restent lettre morte

[7:133] Nous avons donc envoyé sur eux le déluge, les sauterelles, les poux, les grenouilles et le sang – des signes profonds. Mais ils gardèrent leur arrogance. C’étaient des gens méchants.

[7:134] Chaque fois qu’un fléau les affligeait, ils disaient :  » Ô Moïse, implore ton Seigneur – tu es proche de Lui. Si tu soulages ce fléau, nous croirons avec toi et nous enverrons avec toi les enfants d’Israël. »

[7:135] Pourtant, lorsque nous avons soulagé le fléau pendant un certain temps, ils ont violé leur engagement.

Le châtiment inévitable

Nous les avons vengés en les noyant dans la mer [7:136], parce qu’ils avaient traité nos signes de mensonges et n’y avaient pas prêté attention. Nous nous sommes vengés de leurs actes et les avons noyés dans la mer, parce qu’ils ont traité nos signes de mensonges et n’y ont pas prêté attention.

[7:137] Nous avons laissé le peuple opprimé hériter de la terre, à l’est et à l’ouest, et nous l’avons bénie. Les ordres bénis de ton Seigneur se sont ainsi accomplis pour les enfants d’Israël, afin de les récompenser de leur fermeté, et nous avons anéanti les œuvres de Pharaon et de son peuple, ainsi que tout ce qu’ils récoltaient.

Après tous les miracles

[7:138] Nous avons fait traverser la mer aux enfants d’Israël. Lorsqu’ils passèrent devant des gens qui adoraient des statues, ils dirent : « Ô Moïse, fais-nous un dieu comme leurs dieux. » Il dit :  » En vérité, vous êtes des gens ignorants.

[7:139]  » Ces gens commettent un blasphème, car ce qu’ils font est désastreux pour eux.

[7:140] « Dois-je chercher pour vous autre chose que Dieu pour être votre dieu, alors qu’Il vous a bénis plus que quiconque dans le monde ? »

[7:141] Rappelez-vous que nous vous avons délivrés du peuple de Pharaon qui vous infligeait la pire des persécutions, tuant vos fils et épargnant vos filles. Ce fut pour vous une dure épreuve de la part de votre Seigneur.

Notre monde ne peut supporter la présence physique de Dieu

[7:142] Nous avons convoqué Moïse pour trente nuits et les avons complétées en y ajoutant dix. Ainsi, l’audience avec son Seigneur dura quarante nuits. Moïse dit à son frère Aaron :  » Reste ici avec mon peuple, maintiens la droiture et ne suis pas les voies des corrupteurs. « 

(La manière dont ces nombres sont mentionnés est significative. Tous les nombres mentionnés dans le Coran s’additionnent pour donner 162146, 19×8534).

[7:143] Lorsque Moïse arriva à notre moment fixé et que son Seigneur lui parla, il dit :  » Mon Seigneur, laisse-moi regarder et Te voir.  » Il répondit :  » Tu ne peux pas Me voir. Regarde cette montagne ; si elle reste à sa place, alors tu pourras me voir. » Alors, son Seigneur se manifesta à la montagne, ce qui la fit s’écrouler. Moïse tomba sans connaissance. Lorsqu’il revint à lui, il dit : « Que Tu sois glorifié ! Je me repens à Toi, et je suis le croyant le plus convaincu. »

[7:144] Il dit :  » Ô Moïse, Je t’ai choisi, parmi tous les gens, par Mes messages et en te parlant. Prends donc ce que je t’ai donné et sois reconnaissant.

[7:145] Nous avons écrit pour lui sur les tablettes toutes sortes d’éclaircissements et de détails sur tout :  » Tu soutiendras fermement ces enseignements et tu exhorteras ton peuple à les soutenir – ce sont les meilleurs enseignements. Je t’indiquerai le sort des méchants. »

L’intervention divine maintient les mécrédules dans l’ignorance

[7:146] Je détournerai de Mes révélations les arrogants sur terre, sans justification. Ainsi, quand ils verront toutes sortes de preuves, ils ne croiront pas. Et lorsqu’ils verront le chemin de la guidance, ils ne l’emprunteront pas, mais lorsqu’ils verront le chemin de l’égarement, ils l’emprunteront. Telle est la conséquence de leur refus de nos preuves et de leur indifférence à leur égard.

[7:147] Ceux qui traitent de mensonges nos révélations et la rencontre de l’Au-delà, leurs œuvres sont annulées. Ne sont-ils redevables que de ce qu’ils ont commis ?

Le veau d’or

[7:148] Pendant son absence, le peuple de Moïse fit de ses bijoux la statue d’un veau, avec le son d’un veau. Ne virent-ils pas qu’elle ne pouvait ni leur parler, ni les guider dans une voie quelconque ? Ils l’adorèrent et devinrent méchants.

(La manière dont le veau d’or a acquis le son d’un veau est expliquée dans 20:96).

[7:149] Enfin, lorsqu’ils regrettèrent leur action et se rendirent compte qu’ils s’étaient égarés, ils dirent :  » À moins que notre Seigneur ne nous rachète par Sa miséricorde et ne nous pardonne, nous serons perdants. « 

[7:150] Lorsque Moïse revint auprès de son peuple, en colère et déçu, il dit :  » Quelle terrible chose vous avez faite en mon absence ! Ne pouviez-vous pas attendre les commandements de votre Seigneur ? » Il jeta les tablettes et saisit la tête de son frère, le tirant vers lui. (Aaron dit : « Fils de ma mère, le peuple a profité de ma faiblesse et a failli me tuer. Que mes ennemis ne se réjouissent pas, et que je ne sois pas compté parmi le peuple transgresseur. »

[7:151] (Moïse) dit :  » Mon Seigneur, pardonne-nous, à mon frère et à moi, et fais-nous entrer dans Ta miséricorde. De tous les miséricordieux, Tu es le Très Miséricordieux. »

[7:152] Certes, ceux qui ont idolâtré le veau ont encouru la colère de leur Seigneur et l’humiliation dans cette vie. Nous redevons donc les innovateurs.

[7:153] Quant à ceux qui ont commis des péchés, puis se sont repentis par la suite et ont cru, ton Seigneur – après cela – est Pardonneur et Très Miséricordieux.

[7:154] Lorsque la colère de Moïse s’est apaisée, il a ramassé les tablettes, contenant des conseils et des miséricordes pour ceux qui révèrent leur Seigneur.

[7:155] Moïse choisit alors soixante-dix hommes parmi son peuple, pour se rendre à l’audience que nous leur avions fixée. Lorsque la secousse les ébranla, il dit :  » Mon Seigneur, Tu aurais pu les anéantir autrefois, ainsi que moi, si Tu l’avais voulu. Nous anéantirais-tu pour les actes de ceux d’entre nous qui sont insensés ? Telle doit être l’épreuve que Tu as instituée pour nous. Avec elle, Tu condamnes qui Tu veux et Tu guides qui Tu veux. Tu es notre Seigneur et notre Maître, alors pardonne-nous, couvre-nous de ta miséricorde ; tu es le meilleur des pardonneurs.

Conditions à remplir pour obtenir la miséricorde de Dieu : L’importance de la zakat

[7:156]  » Et décrète pour nous la justice en ce monde et dans l’Au-delà. Nous nous sommes repentis auprès de Toi. Il dit :  » Mon châtiment frappe qui Je veux. Ma miséricorde, elle, englobe tout. Cependant, Je la spécifierai pour ceux qui (1) mènent une vie droite, (2) donnent la charité obligatoire (Zakat), (3) croient en nos révélations, et…

[7:157]  » 4) suivent le messager, le prophète des Gentils (Mohammed), qu’ils trouvent écrit dans leur Torah et leur Évangile. Il les exhorte à la droiture, leur enjoint le mal, autorise pour eux toute bonne nourriture et interdit ce qui est mauvais, et les décharge des fardeaux et des entraves qui leur étaient imposés. Ceux qui croient en lui, le respectent, le soutiennent et suivent la lumière qui est venue avec lui sont ceux qui réussissent ».

(Mohammed est prophétisé dans Deutéronome 18:15-19 et dans Jean 14:16-17 & 16:13).

[7:158] Dis :  » Ô peuple, je suis le messager de Dieu pour vous tous. C’est à lui qu’appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Il n’y a pas de divinité en dehors de Lui. Il contrôle la vie et la mort. » Vous croirez donc en Dieu et en Son messager, le prophète gentil, qui croit en Dieu et en Ses paroles. Suivez-le, afin d’être guidés.

Les Juifs guidés

[7:159] Parmi les partisans de Moïse, il y a ceux qui guident conformément à la vérité, et la vérité les rend justes.

Miracles au Sinaï

[7:160] Nous les avons répartis en douze communautés tribales, et nous avons inspiré Moïse lorsque son peuple lui a demandé de l’eau : « Frappe le rocher avec ton bâton, et douze sources en jaillirent. Ainsi, chaque communauté connaissait son eau. Nous les couvrîmes de nuages, et nous leur fîmes descendre la manne et les cailles : « Mangez des bonnes choses que nous vous avons données. Ce n’est pas nous qu’ils ont lésés, c’est eux qui ont lésé leurs propres âmes.

La rébellion malgré les miracles

[7:161] Rappelons qu’il leur a été dit :  » Entrez dans cette ville pour y vivre et en manger à votre guise, traitez les gens à l’amiable et franchissez la porte avec humilité. Nous vous pardonnerons vos fautes. Nous multiplierons la récompense des justes ».

[7:162] Mais les méchants parmi eux substituèrent d’autres commandements à ceux qui leur avaient été donnés. Nous avons donc fait descendre sur eux le châtiment du ciel, à cause de leur méchanceté.

Le respect des commandements apporte la prospérité 

[7:163] Rappelez-leur la communauté du bord de mer, qui profanait le sabbat. Lorsqu’ils observaient le sabbat, les poissons venaient à eux en abondance. Et lorsqu’ils violaient le sabbat, les poissons ne venaient pas. Nous les avons affligés en conséquence de leur transgression.

Se moquer et ridiculiser le message de Dieu

[7:164] Rappelons qu’un groupe d’entre eux a dit :  » Pourquoi prêcher à des gens que Dieu va certainement anéantir ou punir sévèrement ?  » Ils répondirent : « Excusez-vous auprès de votre Seigneur », afin qu’ils soient sauvés.

[7:165] Lorsqu’ils méconnurent ce qu’on leur rappelait, nous sauvâmes ceux qui interdisaient le mal et affligeâmes les injustes d’un terrible châtiment pour leur méchanceté.

[7:166] Comme ils continuaient à défier les commandements, nous leur avons dit :  » Soyez des singes méprisables. « 

[7:167] De plus, ton Seigneur a décrété qu’Il susciterait contre eux des gens qui les persécuteraient durement, jusqu’au jour de la résurrection. Votre Seigneur est le plus efficace dans l’application du châtiment, et Il est certes le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

[7:168] Nous les avons dispersés dans de nombreuses communautés à travers le pays. Certains d’entre eux étaient des justes, d’autres des moins justes. Nous les avons éprouvés par la prospérité et la détresse, afin qu’ils reviennent.

[7:169] Après eux, Il a substitué de nouvelles générations qui ont hérité de l’Écriture. Mais elles optèrent pour la vie mondaine en disant : « Nous serons pardonnés. » Mais ils ont continué à opter pour les biens de ce monde. N’ont-ils pas fait alliance de respecter les Ecritures et de ne dire de Dieu que la vérité ? N’ont-ils pas étudié les Ecritures ? Certes, la demeure de l’Au-delà est bien meilleure pour ceux qui entretiennent la droiture. Ne comprenez-vous pas ?

[7:170] Ceux qui soutiennent les Écritures et observent les Prières de Contact (Salat), nous ne manquons jamais de récompenser les pieux.

[7:171] Nous avons élevé la montagne au-dessus d’eux comme un parapluie, et ils ont cru qu’elle allait leur tomber dessus : « Vous maintiendrez fermement ce que nous vous avons donné et vous vous souviendrez de ce qu’il contient, afin que vous soyez sauvés.

Nous naissons avec une connaissance instinctive de Dieu

[7:172] Rappelle que ton Seigneur a convoqué tous les descendants d’Adam et les a fait témoigner pour eux-mêmes : « Je ne suis pas ton Seigneur ? Ils répondirent tous : « Oui, nous en sommes témoins. » Vous ne pourrez donc pas dire, au jour de la résurrection : « Nous n’étions pas au courant. »

(Ainsi, chaque être humain naît avec une connaissance instinctive de Dieu).

[7:173] Vous ne pouvez pas non plus dire :  » Ce sont nos parents qui ont pratiqué l’idolâtrie, et nous n’avons fait que suivre leurs traces. Vas-tu nous punir à cause de ce que d’autres ont innové ?

[7:174] Nous expliquons ainsi les révélations, pour permettre aux gens de se racheter.

(Cette vie est notre dernière chance de retourner dans le Royaume de Dieu).

[7:175] Racontez-leur l’histoire de quelqu’un qui a reçu nos preuves, mais qui a choisi de ne pas en tenir compte. Il fut poursuivi par le diable jusqu’à ce qu’il devienne un égaré.

[Si nous l’avions voulu, nous aurions pu l’élever, mais il s’est obstiné à rester à terre et à suivre ses propres opinions. Il est comme le chien : qu’on le caresse ou qu’on le gronde, il se couche. Tel est l’exemple des gens qui ne croient pas à nos preuves. Racontez ces récits, afin qu’ils réfléchissent.

[7:177] Mauvais exemple en effet que celui des gens qui rejettent nos preuves ; ce n’est que leur propre âme qu’ils trompent.

[7:178] Celui que Dieu guide est le vrai guidé, et celui qu’Il engage dans l’égarement, ceux-là sont les perdants.

Satan hypnotise ses électeurs

[7:179] Nous avons fait entrer en enfer des multitudes de djinns et d’humains. Ils ont un esprit qu’ils ne comprennent pas, des yeux qu’ils ne voient pas et des oreilles qu’ils n’entendent pas. Ils sont comme des animaux ; non, ils sont bien pires – ils sont totalement inconscients.

[7:180] C’est à Dieu qu’appartiennent les plus beaux noms ; invoquez-le avec, et ne tenez pas compte de ceux qui déforment ses noms. Ils seront redevables de leurs péchés.

[7:181] Parmi nos créations, il y a ceux qui guident avec la vérité, et la vérité les rend justes.

[7:182] Quant à ceux qui rejettent nos révélations, nous les guidons sans qu’ils s’en rendent compte.

[7:183] Je les encouragerai même, mes manigances sont redoutables.

[7:184] Pourquoi ne réfléchissent-ils pas sur leur ami (le messager) ? Il n’est pas fou. Il est simplement un avertisseur profond.

[7:185] N’ont-ils pas regardé la domination des cieux et de la terre, et toutes les choses que Dieu a créées ? Ne leur vient-il pas à l’esprit que la fin de leur vie est peut-être proche ? En quel hadith, à part celui-ci, croient-ils ?

[7:186] Celui que Dieu engage dans l’égarement, personne ne peut le guider. Il les laisse dans leur péché, dans leur égarement.

[7:187] Ils t’interrogent sur la fin du monde (l’Heure) et sur le moment où elle se réalisera. Dis : « C’est mon Seigneur qui en a la connaissance. Il est le seul à en révéler le moment. Elle est lourde dans les cieux et sur la terre. Elle ne vous parviendra que soudainement. » Ils t’interrogent comme si tu en étais le maître. Dis : « C’est Dieu qui en a la connaissance », mais la plupart des gens ne le savent pas.

(Le bon moment pour révéler cette information a été prédestiné à 1980 après Jésus-Christ, par l’intermédiaire du Messager de l’Alliance de Dieu, puis elle a été confirmée indépendamment par l’intermédiaire du Messager clarificateur. L‘ »Heure » ne vient « soudainement » que pour les mécréants). 

Les messagers sont impuissants ; ils ne connaissent pas l’avenir. 

[7:188] Dis : « Je n’ai pas le pouvoir de m’avantager ou de me nuire. Il ne m’arrive que ce que Dieu veut. Si je connaissais l’avenir, je me serais enrichi, et aucun mal ne m’aurait atteint. Je ne suis qu’un avertisseur et un porteur de bonnes nouvelles pour les croyants.

Nos enfants peuvent être des idoles

[7:189] Il vous a créés à partir d’une seule personne (Adam). Par la suite, Il donne à chaque homme une compagne pour qu’il trouve la tranquillité auprès d’elle. Elle porte alors un fardeau léger qu’elle remarque à peine. Lorsque le fardeau s’alourdit, ils implorent Dieu, leur Seigneur : « Si Tu nous donnes un bon enfant, nous t’en serons reconnaissants.

[7:190] Mais quand Il leur donne un bon bébé, ils transforment Son cadeau en une idole qui rivalise avec Lui. Que Dieu soit exalté, bien au-dessus de tout partenariat.

[7:191] N’est-ce pas un fait qu’ils idolâtrent des idoles qui ne créent rien, et qui sont elles-mêmes créées ?

[7:192] Des idoles qui ne peuvent ni les aider, ni s’aider elles-mêmes ?

[7:193] Lorsque vous les invitez à la guidance, ils ne vous suivent pas. Il en va de même pour eux, que vous les invitiez ou que vous vous taisiez.

[7:194] Les idoles que vous invoquez en dehors de Dieu sont des créatures comme vous. Allez-y, invoquez-les ; qu’elles vous répondent, si vous avez raison.

[7:195] Ont-ils des jambes sur lesquelles ils marchent ? Ont-ils des mains avec lesquelles ils se défendent ? Ont-ils des yeux pour voir ? Ont-ils des oreilles avec lesquelles ils entendent ? Dis :  » Invoquez vos idoles et demandez-leur de me frapper sans tarder.

[7:196]  » Dieu est mon seul Seigneur et Maître, celui qui a révélé cette écriture. Il protège les justes.

[7:197]  » Quant aux idoles que vous dressez à côté de Lui, elles ne peuvent vous aider, ni s’aider elles-mêmes. « 

[7:198] Quand tu les invites à la guidance, ils n’entendent pas. Tu les vois te regarder, mais ils ne voient pas.

[7:199] Vous aurez recours au pardon, prônerez la tolérance et ne tiendrez pas compte des ignorants.

[7:200] Quand le diable vous murmure n’importe quoi, réfugiez-vous auprès de Dieu ; Il est Audient, Omniscient.

[7:201] Les justes, chaque fois que le diable leur soumet une idée, s’en souviennent, après quoi ils deviennent voyants.

[7:202] Leurs frères les incitent sans cesse à s’égarer.

[7:203] Si tu ne produis pas un miracle qu’ils réclament, ils disent : « Pourquoi ne pas le demander ? » Dis : « Je ne fais que suivre ce qui m’a été révélé par mon Seigneur ». Ce sont là des lumières de ton Seigneur, une direction et une miséricorde pour les croyants.

[7:204] Lorsque le Coran sera récité, vous l’écouterez et y ferez attention, afin d’obtenir la miséricorde.

[7:205] Tu évoqueras ton Seigneur en toi-même, en public, en privé et en silence, jour et nuit ; ne l’ignore pas.

(Votre dieu est celui ou celle qui occupe votre esprit la majeure partie de la journée. Cela explique le fait que la plupart de ceux qui croient en Dieu sont destinés à l’enfer. Voir aussi 12:106, 23:84-90).

[7:206] Ceux qui sont auprès de ton Seigneur ne sont jamais trop fiers pour l’adorer ; ils le glorifient et se prosternent devant lui.

Sourate 8 : Le butin de guerre (Al-Anfal)

[8:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[8:1] Ils te consultent au sujet du butin de guerre. Dites : « Le butin de guerre appartient à Dieu et au Messager. » Vous observerez Dieu, vous vous exhorterez mutuellement à la justice et vous obéirez à Dieu et à Son messager, si vous êtes croyants.

Les vrais croyants

[8:2] Les vrais croyants sont ceux dont le cœur tressaille à l’évocation de Dieu, et lorsque Ses révélations leur sont récitées, leur foi se renforce et ils se confient à leur Seigneur.

[8:3] Ils observent les Prières de Contact (Salat), et de ce que nous leur donnons, ils font la charité.

[8:4] Tels sont les vrais croyants. Ils obtiennent un rang élevé auprès de leur Seigneur, ainsi que le pardon et une généreuse dotation.

Les faibles croyants

[8:5] Lorsque ton Seigneur a voulu que tu quittes ta maison, pour accomplir un plan précis, certains croyants se sont exposés comme des croyants réticents.

[8:6] Ils ont discuté avec vous contre la vérité, même après que tout leur ait été expliqué. Ils ont agi comme s’ils étaient conduits à une mort certaine.

[8:7] Rappelez-vous que Dieu vous avait promis la victoire sur un certain groupe, mais que vous avez quand même voulu affronter le groupe le plus faible. C’était le plan de Dieu d’établir la vérité par Ses paroles et de vaincre les incrédules.

[8:8] Car Il a décrété que la vérité l’emporterait et que le mensonge disparaîtrait, en dépit des malfaiteurs.

Les soldats invisibles de Dieu

[8:9] Ainsi, lorsque vous avez imploré votre Seigneur de venir à la rescousse, Il vous a répondu : « Je te soutiens avec mille anges qui se succèdent.

Victoire garantie pour les croyants

[8:10] Dieu vous a donné cette bonne nouvelle pour fortifier vos cœurs. La victoire ne vient que de Dieu. Dieu est tout-puissant, très sage.

[8:11] Il a fait en sorte qu’un sommeil paisible vous envahisse et vous apaise, et Il a fait descendre l’eau du ciel pour vous en purifier. Il vous a protégés de la malédiction du diable, a rassuré vos cœurs et a renforcé votre assise.

Les leçons de l’histoire

[8:12] Rappelle que ton Seigneur a inspiré aux anges : « Je suis avec vous ; soutenez donc ceux qui ont cru. Je jetterai la terreur dans le cœur de ceux qui ont mécroi. Vous pouvez les frapper au-dessus du cou, et vous pouvez les frapper jusqu’à chaque doigt.

(Toutes les guerres sont régies par la règle de base énoncée dans 60:8-9. Voir « Combat et djihad« ).

[8:13] C’est ce qu’ils ont justement encouru en combattant Dieu et Son messager. Pour ceux qui combattent Dieu et Son messager, le châtiment de Dieu est sévère.

[8:14] C’est pour punir les incrédules ; ils ont encouru le châtiment de l’Enfer.

[8:15] Ô vous qui croyez, si vous rencontrez les incrédules qui se sont mobilisés contre vous, ne faites pas demi-tour et ne fuyez pas.

[8:16] Quiconque fait demi-tour ce jour-là, sauf pour exécuter un plan de bataille ou pour rejoindre son groupe, s’est attiré la colère de Dieu, et sa demeure est l’Enfer ; quel destin misérable !

Dieu fait tout

[8:17] Ce n’est pas vous qui les avez tués, c’est Dieu qui les a tués. Ce n’est pas vous qui avez lancé quand vous avez lancé ; c’est Dieu qui a lancé. Mais Il donne ainsi aux croyants la possibilité de gagner beaucoup de crédit. Dieu est Audient, Omniscient.

(Croire en Dieu nécessite de croire en ses qualités, dont l’une est qu’Il fait tout. Sans connaître Dieu, il n’y a pas de croyance (23:84-90). Les mauvaises choses sont encourues par nous, et exécutées par Satan, conformément aux lois de Dieu (4:78-79, 42:30).

[8:18] De plus, Dieu annule ainsi les stratagèmes des incrédules.

[8:19] Vous cherchiez la victoire (ô incrédules), et la victoire est venue ; elle appartenait aux croyants. Si vous vous abstenez, ce sera mieux pour vous, mais si vous revenez, nous reviendrons aussi. Vos armées ne vous aideront jamais, quelle que soit leur puissance. Dieu est du côté des croyants.

[8:20] Ô vous qui croyez, obéissez à Dieu et à Son messager, et ne le méconnaissez pas pendant que vous entendez.

Les incrédules bloqués à l’extérieur

[8:21] Ne soyez pas comme ceux qui disent :  » Nous entendons « , alors qu’ils n’entendent pas.

[8:22] Les pires créatures aux yeux de Dieu sont les sourds et les muets, qui ne comprennent pas.

[8:23] Si Dieu avait su qu’il y avait du bon en eux, il les aurait écoutés. Et même s’Il les avait fait entendre, ils s’en seraient détournés par aversion.

Les justes ne meurent pas vraiment

[8:24] Ô vous qui croyez, vous répondrez à Dieu et au messager lorsqu’il vous invitera à ce qui vous donne la vie. Sachez que Dieu est plus proche de vous que votre cœur, et que c’est devant lui que vous serez convoqués.

[8:25] Méfiez-vous d’un châtiment qui pourrait ne pas se limiter aux malfaiteurs parmi vous. Sachez que le châtiment de Dieu est sévère.

Dieu soutient les croyants

[8:26] Rappelez-vous que vous étiez peu nombreux et opprimés, craignant que les gens ne vous arrachent, et qu’Il vous a accordé un sanctuaire sûr, vous a soutenus par Sa victoire et vous a pourvus de bonnes provisions, afin que vous soyez reconnaissants.

[8:27] Ô vous qui croyez, ne trahissez pas Dieu et le messager, et ne trahissez pas ceux qui vous font confiance, maintenant que vous savez.

L’argent et les enfants sont des tests

[8:28] Vous devez savoir que votre argent et vos enfants sont une épreuve, et que Dieu possède une grande récompense.

[8:29] Ô vous qui croyez, si vous révérez Dieu, Il vous éclairera, remettra vos péchés et vous pardonnera. Dieu possède une grâce infinie.

Dieu protège son messager

[8:30] Les incrédules complotent et manigancent pour vous neutraliser, ou vous tuer, ou vous bannir. Ils complotent, mais Dieu aussi. Dieu est le meilleur des intrigants.

[8:31] Quand on leur récite nos révélations, ils disent :  » Nous avons entendu. Si nous l’avions voulu, nous aurions dit la même chose. Ce ne sont que des histoires du passé.

[8:32] Ils dirent aussi :  » Notre dieu, si c’est vraiment la vérité venant de Toi, alors couvre-nous de rochers venant du ciel, ou déverse sur nous un châtiment douloureux. « 

[8:33] Cependant, Dieu ne doit pas les punir alors que vous êtes au milieu d’eux ; Dieu ne doit pas les punir alors qu’ils cherchent à se faire pardonner.

[N’ont-ils pas mérité le châtiment de Dieu, en repoussant les autres de la Mosquée sacrée, alors qu’ils n’en sont pas les gardiens ? Ce sont les justes qui en sont les gardiens, mais la plupart d’entre eux ne le savent pas.

Les Prières de Contact (Salat) existaient avant le Coran

[8:35] Leurs Prières de Contact (Salat) au sanctuaire (la Ka`bah) n’étaient qu’une moquerie et un moyen de repousser les gens. Vous subirez donc le châtiment de votre mécréance.

(Toutes les pratiques religieuses de l’islam nous sont parvenues par l’intermédiaire d’Abraham ; lorsque le Coran a été révélé, tous les rites de la « Soumission » existaient déjà (21:73, 22:78).

Dépenser leur argent pour combattre Dieu

[8:36] Ceux qui mécroient dépensent leur argent pour repousser les autres du chemin de Dieu. Ils le dépenseront, puis cela se transformera pour eux en chagrin et en remords. En fin de compte, ils seront vaincus, et tous les mécréants seront convoqués en Enfer.

(Les dirigeants idolâtres de l’islam corrompu, l’Arabie saoudite, ont alloué d’énormes sommes d’argent chaque année pour combattre Dieu et Son miracle. Par exemple, le célèbre éditeur libanais Dãr Al-‘Ilm Lil-Malãyîn (La connaissance pour les millions) a publié la version arabe du « Miracle du Coran » en mars 1983. Les Saoudiens ont acheté tous les exemplaires et les ont détruits).

[8:37] Dieu triera les mauvais des bons, puis empilera les mauvais les uns sur les autres, tous en un seul tas, qu’il jettera ensuite en Enfer. Tels sont les perdants.

[8:38] Dis à ceux qui ont mécru : s’ils s’arrêtent, tout leur passé sera pardonné. Mais s’ils reviennent, ils subiront le même sort que leurs prédécesseurs.

[8:39] Vous les combattrez pour repousser l’oppression et pour pratiquer votre religion vouée à Dieu seul. S’ils s’abstiennent d’agresser, alors Dieu est pleinement témoin de tout ce qu’ils font.

[8:40] S’ils se détournent, sachez alors que Dieu est votre Seigneur et Maître ; le meilleur Seigneur et Maître, le meilleur soutien.

[8:41] Sachez que si vous remportez un butin de guerre, un cinquième reviendra à Dieu et au messager, pour être donné aux proches, aux orphelins, aux pauvres et à l’étranger en voyage. Vous ferez cela si vous croyez en Dieu et en ce que nous avons révélé à notre serviteur le jour de la décision, le jour où les deux armées se sont affrontées. Dieu est tout-puissant.

Dieu contrôle tout et fait des projets pour les croyants

[8:42] Rappelez-vous que vous étiez de ce côté de la vallée, tandis qu’eux étaient de l’autre côté. Leur caravane a donc dû se déplacer vers un terrain plus bas. Si vous l’aviez prévu ainsi, vous n’auriez pas pu le faire. Mais Dieu devait réaliser une affaire prédéterminée, où ceux qui étaient destinés à être anéantis ont été anéantis pour une raison évidente, et ceux qui étaient destinés à être sauvés ont été sauvés pour une raison évidente. Dieu est Audient, Omniscient.

[8:43] Dieu les a fait apparaître dans ton rêve (ô Mohammed) moins nombreux. S’Il les avait fait apparaître plus nombreux, vous auriez échoué et vous vous seriez disputés entre vous. Mais Dieu a sauvé la situation. Il connaît les pensées les plus intimes.

[8:44] Et lorsque le moment est venu et que vous les avez affrontés, Il les a fait paraître moins nombreux à vos yeux, et vous a fait paraître moins nombreux à leurs yeux aussi. Car Dieu a voulu mettre en œuvre un certain plan. Toutes les décisions sont prises par Dieu.

[8:45] Ô vous qui croyez, lorsque vous rencontrerez une armée, vous tiendrez bon et vous commémorerez Dieu fréquemment, afin que vous réussissiez.

[8:46] Vous obéirez à Dieu et à Son messager, et vous ne vous disputerez pas entre vous, de peur de faillir et de disperser vos forces. Vous devez persévérer avec constance. Dieu est avec ceux qui persévèrent.

[8:47] Ne soyez pas comme ceux qui ont quitté leur maison à contrecœur, uniquement pour se montrer, et qui ont en fait découragé les autres de suivre le chemin de Dieu. Dieu est parfaitement conscient de tout ce qu’ils font.

Le diable voit les soldats invisibles de Dieu

[8:48] Le diable avait orné leurs œuvres à leurs yeux et leur avait dit :  » Vous ne pouvez être vaincus par aucun peuple aujourd’hui  » et  » Je combattrai à vos côtés.  » Mais dès que les deux armées se sont trouvées face à face, il a fait demi-tour sur ses talons et s’est enfui en disant :  » Je vous désavoue. Je vois ce que vous ne voyez pas. J’ai peur de Dieu. Le châtiment de Dieu est redoutable. »

[8:49] Les hypocrites et ceux qui nourrissaient le doute dans leur cœur disaient :  » Ces gens sont trompés par leur religion.  » Cependant, si l’on place sa confiance en Dieu, alors Dieu est tout-puissant, très sage.

[8:50] Si tu voyais ceux qui ont incrédules quand les anges les mettent à mort ! Ils les frapperont sur le visage et sur le derrière : « Goûtez au châtiment de l’enfer.

[8:51]  » Ceci est la conséquence de ce que vos mains ont envoyé. Dieu n’est jamais injuste envers les créatures. »

[8:52] C’est le même sort que celui du peuple de Pharaon et de ceux qui ont incrédules avant eux. Ils ont rejeté les révélations de Dieu et Dieu les a punis pour leurs péchés. Dieu est puissant et Son châtiment est sévère.

Le châtiment : Une conséquence du péché

[8:53] Dieu ne change pas une bénédiction qu’Il a accordée à un peuple, à moins que celui-ci ne décide lui-même de changer. Dieu est Audient, Omniscient.

[8:54] Tel fut le cas du peuple de Pharaon et d’autres avant lui. Ils ont d’abord traité de mensonges les signes de leur Seigneur. Nous les avons donc anéantis pour leurs péchés. Nous avons noyé le peuple de Pharaon ; les méchants ont été châtiés systématiquement.

[8:55] Les pires créatures aux yeux de Dieu sont celles qui ont mécréé, elles ne peuvent pas croire.

[8:56] Vous concluez des accords avec eux, mais ils violent leurs accords à chaque fois ; ils ne sont pas vertueux.

[8:57] C’est pourquoi, si vous les rencontrez à la guerre, vous les érigerez en exemple dissuasif pour ceux qui viendront après eux, afin qu’ils prennent garde.

[8:58] Lorsque vous serez trahis par un groupe de personnes, vous vous mobiliserez contre elles de la même manière. Dieu n’aime pas les traîtres.

[8:59] Que ceux qui incrédules ne s’imaginent pas qu’ils peuvent s’en sortir, ils n’y échapperont jamais.

Tu seras préparé : Un commandement divin

[8:60] Vous leur préparerez toute la puissance que vous pourrez rassembler, et tout l’équipement que vous pourrez mobiliser, afin d’effrayer les ennemis de Dieu, vos ennemis, ainsi que d’autres qui ne vous sont pas connus ; Dieu les connaît. Tout ce que vous dépenserez pour la cause de Dieu vous sera rendu généreusement, sans la moindre injustice.

[8:61] S’ils recourent à la paix, toi aussi, et place ta confiance en Dieu. Il est l’Audient, l’Omniscient.

Dieu suffit aux croyants

[8:62] S’ils veulent vous tromper, Dieu vous suffira. Il vous aidera grâce à Son soutien et à celui des croyants.

[8:63] Il a réconcilié les cœurs (des croyants). Si vous aviez dépensé tout l’argent de la terre, vous n’auriez pas pu réconcilier leurs cœurs. Mais Dieu les a réconciliés. Il est tout-puissant et très sage.

[8:64] Ô toi, prophète, Dieu et les croyants qui t’ont suivi te suffisent.

[8:65] Ô toi le prophète, tu exhorteras les croyants au combat. Si vous êtes vingt à être inébranlables, ils peuvent en vaincre deux cents, et cent d’entre vous peuvent vaincre mille de ceux qui ont mécroire. C’est parce que ce sont des gens qui ne comprennent pas.

[8:66] Maintenant (que beaucoup de nouvelles personnes se sont jointes à vous), Dieu vous a facilité la tâche, car il sait que vous n’êtes plus aussi forts qu’auparavant. Désormais, cent fidèles peuvent vaincre deux cents, et mille d’entre vous peuvent vaincre deux mille, avec la permission de Dieu. Dieu est avec ceux qui persévèrent.

[8:67] Aucun prophète n’acquiert de captifs, à moins qu’il ne participe au combat. Vous, vous recherchez les matériaux de ce monde, tandis que Dieu préconise l’Au-delà. Dieu est tout-puissant et très sage.

[8:68] S’il n’y avait pas eu un décret prédéterminé de Dieu, vous auriez subi, à cause de ce que vous avez pris, un terrible châtiment.

[8:69] Mangez donc du butin que vous avez gagné, ce qui est licite et bon, et observez Dieu. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[8:70] Ô toi, prophète, dis aux prisonniers de guerre qui sont entre tes mains :  » Si Dieu savait quelque chose de bon dans vos cœurs, Il vous aurait donné mieux que tout ce que vous avez perdu, et vous aurait pardonné. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux. »

[8:71] Et s’ils veulent vous trahir, ils ont déjà trahi Dieu. C’est pourquoi Il a fait d’eux les perdants. Dieu est omniscient et très sage.

[8:72] Certes, ceux qui ont cru, qui ont émigré, qui ont lutté au prix de leur argent et de leur vie pour la cause de Dieu, ainsi que ceux qui les ont accueillis, qui leur ont donné asile et qui les ont soutenus, sont des alliés les uns des autres. Quant à ceux qui croient, mais qui n’émigrent pas avec vous, vous ne leur devez aucun secours, jusqu’à ce qu’ils émigrent. Cependant, s’ils ont besoin de votre aide, en tant que frères dans la foi, vous les aiderez, sauf contre des gens avec lesquels vous avez signé un traité de paix. Dieu est témoin de tout ce que vous faites.

[8:73] Ceux qui ont incrédules sont les alliés les uns des autres. Si vous ne respectez pas ces commandements, le chaos régnera sur la terre et la corruption sera terrible.

[8:74] Ceux qui ont cru, émigré et lutté pour la cause de Dieu, ainsi que ceux qui les ont accueillis, leur ont donné refuge et les ont soutenus, ceux-là sont les vrais croyants. Ils ont mérité le pardon et une récompense généreuse.

[8:75] Ceux qui ont cru ensuite, qui ont émigré et qui ont lutté avec vous, ils vous appartiennent. Ceux qui ont des liens de parenté seront les premiers à se soutenir les uns les autres, conformément aux commandements de Dieu. Dieu est conscient de tout.

Sourate 9 : Ultimatum (Bara’ah)

Pas de Basmalah

(L’absence de Basmalah dans cette sourate n’est pas seulement un signe profond de la part de l’auteur tout-puissant du Coran que cette sourate a été altérée, mais représente également un miracle impressionnant en soi).

[9:1] Un ultimatum est ici lancé par Dieu et Son messager aux adorateurs d’idoles qui concluent un traité avec vous.

[9:2] Parcourez donc librement la terre pendant quatre mois, et sachez que vous ne pouvez échapper à Dieu, et que Dieu humilie les mécréants.

[9:3] Une proclamation est ici émise de la part de Dieu et de Son messager à tous les gens le grand jour du pèlerinage, que Dieu a désavoué les adorateurs d’idoles, et que Son messager l’a fait aussi. Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. Mais si vous vous détournez, sachez que vous ne pourrez jamais échapper à Dieu. Promets à ceux qui mécroient un châtiment douloureux.

[9:4] Si les adorateurs d’idoles signent avec vous un traité de paix, qu’ils ne le violent pas et ne se liguent pas avec d’autres contre vous, vous accomplirez votre traité avec eux jusqu’à la date d’expiration. Dieu aime les justes.

[9:5] Une fois les mois sacrés passés (et s’ils refusent de faire la paix), vous pouvez tuer les adorateurs d’idoles lorsque vous les rencontrez, les punir et résister à chacun de leurs mouvements. S’ils se repentent et observent les Prières de Contact (Salat) et donnent la charité obligatoire (Zakat), vous les laisserez partir. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[9:6] Si l’un des adorateurs d’idoles a demandé à passer en sécurité avec vous, vous lui accorderez un passage sûr, afin qu’il puisse entendre la parole de Dieu, puis vous le renverrez dans son lieu de sécurité. C’est parce que ce sont des gens qui ne savent pas.

[9:7] Comment les adorateurs d’idoles peuvent-ils exiger un gage de Dieu et de Son messager ? Ceux qui ont signé avec vous un traité de paix au Masjid sacré en sont exemptés. S’ils honorent et respectent ce traité, vous le respecterez aussi. Dieu aime les justes.

[9:8] Comment peuvent-ils (exiger un gage) alors qu’ils n’ont jamais observé aucun droit de parenté entre vous et eux, ni aucun pacte, s’ils ont jamais eu l’occasion de l’emporter. Ils vous ont apaisés par des paroles, alors que leurs cœurs étaient opposés, et que la plupart d’entre eux sont des méchants.

[9:9] Ils ont troqué les révélations de Dieu pour un prix dérisoire. En conséquence, ils ont détourné les gens de Son chemin. Ce qu’ils ont fait, c’est de la misère !

[9:10] Ils n’observent jamais aucun droit de parenté à l’égard d’un croyant et ne respectent pas leurs engagements ; ce sont eux les vrais transgresseurs.

[9:11] S’ils se repentent, s’ils accomplissent les Prières de Contact (Salat) et s’ils s’acquittent de la charité obligatoire (Zakat), ils sont alors vos frères en religion. Nous expliquons donc les révélations pour les gens qui savent.

[9:12] S’ils violent leurs serments après s’être engagés à respecter leurs engagements et s’attaquent à votre religion, vous pouvez combattre les chefs du paganisme – vous n’êtes plus liés par votre pacte avec eux – afin qu’ils s’abstiennent.

[9:13] Ne combattriez-vous pas des gens qui ont violé leurs traités, tenté de bannir le messager, et ce sont eux qui ont déclenché la guerre en premier lieu ? Avez-vous peur d’eux ? C’est Dieu que vous êtes censés craindre, si vous êtes croyants.

[9:14] Vous les combattrez, car Dieu les châtiera par vos mains, les humiliera, vous accordera la victoire sur eux et rafraîchira les poitrines des croyants.

Il enlèvera aussi la rage des cœurs des croyants [9:15]. Dieu rachète qui Il veut. Dieu est omniscient et très sage.

Le test inévitable

[9:16] Pensiez-vous que vous resteriez seuls sans que Dieu distingue parmi vous ceux qui luttent et ne s’allient jamais aux ennemis de Dieu, ni aux ennemis de Son messager, ni aux ennemis des croyants ? Dieu est parfaitement au courant de tout ce que vous faites.

[9:17] Les adorateurs d’idoles ne doivent pas fréquenter les masjids de Dieu, tout en confessant leur mécréance. Ils ont annulé leurs œuvres, et ils demeureront éternellement en enfer.

[9:18] Les seuls à fréquenter les masjids de Dieu sont ceux qui croient en Dieu et au Jour Dernier, qui accomplissent les Prières de Contact (Salat), qui s’acquittent de la charité obligatoire (Zakat) et qui ne craignent que Dieu. Ceux-là seront certainement parmi les guidés.

Question aux Arabes

[9:19] Avez-vous considéré que le fait d’abreuver les pèlerins et de prendre soin du Masjid sacré remplace la croyance en Dieu et au Jour Dernier, et le fait de lutter pour la cause de Dieu ? Ils ne sont pas égaux devant Dieu. Dieu ne guide pas les méchants.

Bonnes nouvelles

[9:20] Ceux qui croient, émigrent et luttent pour la cause de Dieu avec leur argent et leur vie, ont un rang bien plus élevé aux yeux de Dieu. Ce sont eux les vainqueurs.

[9:21] Leur Seigneur leur annonce une bonne nouvelle : une miséricorde et une approbation de Sa part, ainsi que des jardins où ils se réjouissent d’une félicité éternelle.

[9:22] Ils y demeurent éternellement. Dieu possède une grande récompense.

Si vous devez faire un choix

[9:23] Ô vous qui croyez, ne vous alliez pas même à vos parents et à vos frères et sœurs s’ils préfèrent l’incrédulité à la croyance. Ceux d’entre vous qui s’allient à eux sont des transgresseurs.

Critère important

[9:24] Proclamez :  » Si vos parents, vos enfants, vos frères et sœurs, vos époux, votre famille, l’argent que vous avez gagné, une affaire dont vous vous préoccupez et les maisons que vous chérissez vous sont plus chers que Dieu et Son messager, et la lutte pour Sa cause, alors attendez simplement que Dieu apporte Son jugement.  » Dieu ne guide pas les méchants.

(Étant donné que les chances sont écrasantes contre tout être humain de croire réellement et de consacrer l’adoration à Dieu seul (12:103, 106), il est pratiquement impossible de voir toute une famille croire. Ainsi, la plupart des croyants ont été confrontés au choix suivant : « Soit moi, soit Dieu et Son messager. » Ce choix est constamment énoncé par les épouses des croyants, ou leurs parents, leurs enfants, etc. Les croyants ont toujours fait le bon choix. Il s’agit là d’un test obligatoire pour tous les croyants (29:2).

[9:25] Dieu vous a accordé la victoire dans de nombreuses situations. Mais le jour de Hunayn, vous vous êtes enorgueillis de votre nombre. Il ne vous a été d’aucun secours, et la terre spacieuse s’est tellement resserrée autour de vous que vous avez fait demi-tour et pris la fuite.

[9:26] Puis Dieu fit descendre le contentement sur Son messager et sur les croyants. Il fit descendre des soldats invisibles ; Il châtia ainsi les mécréants. C’est là le redevable pour les mécréants.

[9:27] En fin de compte, Dieu rachète qui Il veut. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[9:28] Ô vous qui croyez, les adorateurs d’idoles sont souillés ; il ne leur sera plus permis de s’approcher de la Masjid sacrée après cette année. Si vous craignez une perte de revenus, Dieu vous comblera de Ses provisions, conformément à Sa volonté. Dieu est omniscient et très sage.

[9:29] Vous riposterez à ceux qui ne croient ni en Dieu, ni au Dernier Jour, qui n’interdisent pas ce que Dieu et Son messager ont interdit et qui ne se conforment pas à la religion de la vérité – parmi ceux qui ont reçu l’Écriture – jusqu’à ce qu’ils s’acquittent de l’impôt dû, de gré ou de force.

Blasphèmes

[9:30] Les juifs disaient :  » Esdras est le fils de Dieu « , tandis que les chrétiens disaient :  » Jésus est le fils de Dieu !  » Ce sont là des blasphèmes prononcés par leurs bouches. Ils rejoignent ainsi les blasphèmes de ceux qui ont mécroisé dans le passé. Dieu les condamne. Ils ont certainement dévié.

Soutenir les enseignements des chefs religieux au lieu des enseignements de Dieu

[9:31] Ils ont érigé leurs chefs religieux et leurs savants en seigneurs, à la place de Dieu. D’autres ont déifié le Messie, fils de Marie. Ils ont tous reçu l’ordre de n’adorer qu’un seul dieu. Il n’y a pas d’autre dieu que Lui. Qu’Il soit glorifié, bien au-dessus de tout associé.

(Si vous consultez les « érudits musulmans » au sujet de l’adoration de Dieu seul et du respect de la parole de Dieu seul, comme l’enseignent ces écritures éprouvées, ils vous le déconseilleront. Si vous consultez le Pape sur l’identité de Jésus, il vous conseillera de maintenir une trinité. Si vous obéissez aux « érudits musulmans » dont les conseils sont contraires aux enseignements de Dieu, ou si vous suivez les conseils du Pape au lieu de ceux de Dieu, vous avez érigé ces chefs religieux en dieux au lieu de Dieu).

[9:32] Ils veulent éteindre la lumière de Dieu avec leurs bouches, mais Dieu insiste pour parfaire Sa lumière, malgré les mécrédules.

[9:33] Il est Celui qui a envoyé Son messager avec la guidance et la religion de (Alhak) la vérité, et qui la fera dominer toutes les religions, en dépit des adorateurs d’idoles.

(La Soumission est destinée à prévaloir à travers le Messager Guide (Ahamd) après avoir été renforcée par son messager précédent (Alhak)).

Méfiez-vous des religieux professionnels

[9:34] Ô vous qui croyez, beaucoup de chefs religieux et de prédicateurs prennent l’argent des gens de façon illicite, et repoussent du chemin de Dieu. Ceux qui amassent l’or et l’argent, et ne les dépensent pas pour la cause de Dieu, leur promettent un châtiment douloureux.

[9:35] Le jour viendra où leur or et leur argent seront chauffés dans le feu de l’Enfer, puis utilisés pour brûler leurs fronts, leurs flancs et leurs dos : « C’est ce que vous avez amassé pour vous-mêmes ; goûtez donc à ce que vous avez amassé.

Le système de Dieu : Douze mois par an

[9:36] Le compte des mois, en ce qui concerne Dieu, est de douze. C’est la loi de Dieu, depuis le jour où Il a créé les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés. C’est la religion parfaite ; vous ne devez pas blesser vos âmes (en vous battant) pendant les mois sacrés. Cependant, vous pouvez déclarer une guerre totale contre les idolâtres (même pendant les mois sacrés), lorsqu’ils vous déclarent une guerre totale, et sachez que Dieu est du côté des justes.

(Le mot « mois » est mentionné 12 fois dans le Coran, et le mot « jour » 365 fois).

Modification des mois sacrés

[9:37] L’altération des mois sacrés est un signe de mécréance excessive ; elle augmente l’égarement de ceux qui ont mécroire. Ils alternent les mois sacrés et les mois réguliers, tout en conservant le nombre de mois consacré par Dieu. Ils violent ainsi ce que Dieu a consacré. Leurs mauvaises œuvres s’embellissent à leurs yeux. Dieu ne guide pas le peuple mécroire.

(Selon le monde musulman corrompu, les mois sacrés sont Rajab, ZulQe’dah, Zul-Hijjah et Muharram (7e, 11e, 12e et 1er mois du calendrier islamique). Une étude attentive du Coran révèle cependant qu’il s’agit de Zul-Hijjah, Muharram, Safar et Rabi I (12e, 1er, 2e et 3e mois).

[9:38] Ô vous qui croyez, lorsqu’on vous dit :  » Mobilisez-vous pour la cause de Dieu « , pourquoi vous attachez-vous lourdement au sol ? Avez-vous choisi cette vie mondaine au lieu de l’Au-delà ? Les matériaux de ce monde, comparés à ceux de l’Au-delà, sont nuls.

[9:39] Si vous ne vous mobilisez pas, Il vous vouera à un douloureux châtiment et substituera d’autres personnes à votre place ; vous ne pourrez jamais lui faire le moindre mal. Dieu est Omnipotent.

Les soldats invisibles de Dieu

[9:40] Si vous ne le soutenez pas (le messager), Dieu l’a déjà soutenu. Ainsi, lorsque les incrédules l’ont poursuivi et qu’il était l’un des deux dans la grotte, il a dit à son ami :  » Ne t’inquiète pas, Dieu est avec nous.  » Dieu fit alors descendre sur lui le contentement et la sécurité, et le soutint par des soldats invisibles. Il a rendu humble la parole des mécrédules. La parole de Dieu règne en maître. Dieu est tout-puissant, très sage.

Les meilleurs croyants s’efforcent de défendre la cause de Dieu

[9:41] Vous vous mobiliserez volontiers, légers ou lourds, et lutterez avec votre argent et vos vies pour la cause de Dieu. C’est mieux pour vous, si vous saviez.

Les sédentaires

[9:42] S’il s’agissait d’un gain matériel rapide et d’un voyage court, ils t’auraient suivi. Mais l’effort est trop grand pour eux. Ils le jureront devant Dieu : « Si nous avions pu, nous nous serions mobilisés avec vous : « Si nous l’avions pu, nous nous serions mobilisés avec vous. Ils se font ainsi du mal, et Dieu sait que ce sont des menteurs.

[9:43] Dieu vous a pardonné : pourquoi leur avez-vous donné la permission (de rester en arrière), avant d’avoir pu distinguer les véridiques des menteurs ?

[9:44] Ceux qui croient vraiment en Dieu et au Jour Dernier ne vous demandent pas la permission de se soustraire à l’occasion de lutter avec leur argent et leur vie. Dieu connaît parfaitement les justes.

[9:45] Les seules personnes qui souhaitent être excusées sont celles qui ne croient pas vraiment en Dieu et au Jour Dernier. Leurs cœurs sont remplis de doutes, et leurs doutes les font vaciller.

[9:46] S’ils avaient vraiment voulu se mobiliser, ils s’y seraient préparés minutieusement. Mais Dieu n’a pas apprécié leur participation et Il les a découragés ; on leur a dit :  » Restez en arrière avec ceux qui restent en arrière. « 

[9:47] S’ils s’étaient mobilisés avec vous, ils auraient semé la confusion, provoqué des disputes et des divisions parmi vous. Certains d’entre vous les auraient écoutés. Dieu connaît parfaitement les transgresseurs.

[9:48] Ils ont cherché à semer la confusion parmi vous dans le passé, et ils ont brouillé les cartes pour vous. Mais la vérité finit par triompher et le plan de Dieu s’accomplit, en dépit d’eux.

[9:49] Certains d’entre eux diraient :  » Donnez-moi la permission (de rester en arrière) ; ne m’imposez pas une telle épreuve.  » En fait, ils ont ainsi encouru une terrible épreuve ; l’Enfer entoure les mécréants.

[9:50] S’il t’arrive un bien, ils se blessent, et si un malheur t’atteint, ils disent :  » Nous te l’avions bien dit « , tout en se détournant en se réjouissant.

[9:51] Dis :  » Il ne nous arrive rien que ce que Dieu a décrété pour nous. Il est notre Seigneur et notre Maître. C’est en Dieu que les croyants s’en remettent.

[9:52] Dites :  » Vous ne pouvez espérer pour nous qu’un bien parmi deux (la victoire ou le martyre), tandis que nous attendons pour vous la condamnation de Dieu et le châtiment de sa part, ou de nos mains. Attendez donc, et nous attendrons avec vous.

[9:53] Dis :  » Dépensez, de gré ou de force. Rien ne sera accepté de vous, car vous êtes des gens mauvais.

La Prière de Contact existait avant Mohammed

[9:54] Ce qui a empêché l’acceptation de leurs dépenses, c’est qu’ils ont mécrodé en Dieu et en Son messager, et que lorsqu’ils accomplissaient les Prières de Contact (Salat), ils les accomplissaient paresseusement, et que lorsqu’ils faisaient la charité, ils le faisaient à contrecœur.

(C’est une autre preuve que les Prières de Contact (Salat) existaient avant le Coran, et qu’elles ont été transmises par Abraham (voir 21:73). De plus, cela déconcerte ceux qui contestent l’affirmation de Dieu selon laquelle le Coran est complet et entièrement détaillé lorsqu’ils demandent : « Où pouvons-nous trouver les détails des Prières Contactères dans le Coran ? » (6:19, 38, 114).)

[9:55] Ne vous laissez pas impressionner par leur argent, ni par leurs enfants. Dieu fait en sorte que ceux-ci soient pour eux des sources de châtiment dans cette vie, et (qu’à leur mort) leurs âmes partent alors qu’ils sont mécréants.

[9:56] Ils jurent par Dieu qu’ils sont des vôtres, alors qu’ils ne sont pas des vôtres ; ce sont des gens qui sèment la discorde.

[9:57] S’ils pouvaient trouver un refuge, ou des grottes, ou une cachette, ils s’y rendraient, en se précipitant.

[9:58] Certains d’entre eux critiquent votre distribution des œuvres de bienfaisance ; s’ils en reçoivent, ils deviennent satisfaits, mais s’ils n’en reçoivent pas, ils deviennent des objecteurs.

[9:59] Ils devraient se contenter de ce que Dieu et Son messager leur ont donné. Ils auraient dû dire :  » Dieu nous suffit. Dieu nous pourvoira de Ses bienfaits, et Son messager aussi. Nous ne cherchons que Dieu.

Système de distribution pour les organisations caritatives

[9:60] Les œuvres de charité iront aux pauvres, aux nécessiteux, aux travailleurs qui les collectent, aux nouveaux convertis, pour libérer les esclaves, à ceux qui sont accablés par des dépenses soudaines, dans la cause de Dieu, et à l’étranger en voyage. Tel est le commandement de Dieu. Dieu est omniscient et très sage.

[9:61] Certains d’entre eux ont fait du tort au prophète en disant : « Il est tout ouïe ! » Dis :  » Il vaut mieux pour vous qu’il vous écoute. Il croit en Dieu et fait confiance aux croyants. Il est une miséricorde pour ceux d’entre vous qui croient. » Ceux qui font du mal à l’envoyé de Dieu encourent un châtiment douloureux.

[9:62] Ils vous jurent par Dieu, pour vous plaire, alors que Dieu et Son messager sont plus dignes de plaire, s’ils sont vraiment croyants.

Le châtiment pour s’être opposé à Dieu et à son messager

[9:63] Ne savaient-ils pas que quiconque s’oppose à Dieu et à Son messager a encouru le feu de l’Enfer pour toujours ? C’est la pire des humiliations.

Les hypocrites 

[9:64] Les hypocrites craignent qu’une sourate ne soit révélée exposant ce qu’il y a dans leurs cœurs. Dis-leur :  » Allez-y, moquez-vous. Dieu dévoilera exactement ce qui vous effraie. »

[9:65] Si vous leur posez la question, ils vous diront :  » Nous ne faisions que nous moquer et plaisanter.  » Dis : « Vous rendez-vous compte que vous vous moquez de Dieu, de Ses révélations et de Son messager ? »

[9:66] Ne vous excusez pas. Vous avez mécrodé après avoir cru. Si nous pardonnons à certains d’entre vous, nous en punirons d’autres, en conséquence de leur méchanceté.

[9:67] Les hommes hypocrites et les femmes hypocrites s’appartiennent les uns aux autres – ils prônent le mal et interdisent la justice, et ils sont avares. Ils ont oublié Dieu, et Il les a oubliés. Les hypocrites sont vraiment méchants.

[9:68] Dieu promet aux hommes et aux femmes hypocrites, ainsi qu’aux incrédules, le feu de l’Enfer, où ils demeureront éternellement. Cela leur suffit. Dieu les a condamnés, ils ont encouru un châtiment éternel.

Le système de Dieu ne change pas

[9:69] Certains de ceux qui vous ont précédés étaient plus forts que vous, possédaient plus d’argent et d’enfants. Ils se sont préoccupés de leurs possessions matérielles. De même, vous êtes devenus préoccupés par vos possessions matérielles, tout comme ceux qui vous ont précédés. Vous êtes devenus totalement insouciants, tout comme eux l’étaient. Tels sont les gens qui réduisent à néant leurs œuvres, aussi bien dans ce monde que dans l’Au-delà ; ce sont les perdants.

Les perdants 

[9:70] N’ont-ils rien appris des générations précédentes : le peuple de Noé, `Aad, Thamood, le peuple d’Abraham, les habitants de Midyan et les malfaiteurs (de Sodome et Gomorrhe) ? Leurs messagers leur ont apporté des preuves évidentes. Dieu ne leur a jamais fait de tort ; ce sont eux qui ont fait du tort à leurs propres âmes.

Les gagnants

[9:71] Les croyants et les croyantes sont des alliés les uns des autres. Ils prônent le bien et interdisent le mal, ils observent les Prières de Contact (Salat) et donnent la charité obligatoire (Zakat), et ils obéissent à Dieu et à Son messager. Ils seront comblés par la miséricorde de Dieu. Dieu est tout-puissant et très sage.

[9:72] Dieu promet aux croyants et aux croyantes des jardins où coulent des ruisseaux, où ils demeureront éternellement, et de magnifiques demeures dans les jardins d’Eden. Les bénédictions et l’approbation de Dieu sont encore plus grandes. C’est le plus grand triomphe.

Tu seras sévère avec les mécréants.

[9:73] Ô toi, le prophète, lutte contre les incrédules et les hypocrites, et sois sévère à leur égard. Leur destin, c’est l’enfer ; quelle misérable demeure !

[9:74] Ils jurent par Dieu qu’ils ne l’ont jamais dit, alors qu’ils ont prononcé la parole de mécréance ; ils ont mécru après être devenus des Soumissionnaires. En fait, ils ont abandonné ce qu’ils n’avaient jamais eu. Ils se sont rebellés alors que Dieu et Son messager les ont comblés de Sa grâce et de Ses provisions. S’ils se repentent, ce sera mieux pour eux. Mais s’ils se détournent, Dieu les engagera dans un châtiment douloureux dans cette vie et dans l’Au-delà. Ils ne trouveront personne sur terre pour être leur seigneur et maître.

[9:75] Certains d’entre eux se sont même engagés :  » Si Dieu nous comblait de Sa grâce, nous serions charitables et mènerions une vie vertueuse. « 

[9:76] Mais lorsqu’Il les a comblés de Ses bienfaits, ils sont devenus avares et se sont détournés avec aversion.

[9:77] Par conséquent, Il les a affligés d’hypocrisie dans leurs cœurs, jusqu’au jour où ils le rencontreront. C’est parce qu’ils n’ont pas tenu leurs promesses envers Dieu et parce qu’ils ont menti.

[9:78] Ne se rendent-ils pas compte que Dieu connaît leurs secrets, leurs complots, et que Dieu est le Connaisseur de tous les secrets ?

[9:79] Ceux qui critiquent les croyants généreux parce qu’ils donnent trop, et qui ridiculisent les croyants pauvres parce qu’ils donnent trop peu, Dieu les méprise. Ils ont encouru un châtiment douloureux.

L’appât le plus efficace de Satan : le mythe de l’intercession

[9:80] Que vous leur demandiez pardon ou que vous ne leur demandiez pas pardon – même si vous leur demandez pardon soixante-dix fois – Dieu ne leur pardonnera pas. C’est parce qu’ils mécroient en Dieu et en Son messager. Dieu ne guide pas les méchants.

(Si Mohammed n’a pas pu intercéder en faveur de ses propres oncles et cousins, qu’est-ce qui fait croire à des étrangers qui ne l’ont jamais rencontré qu’il intercédera en leur faveur ? Abraham n’a pas pu intercéder en faveur de son père, pas plus que Noé n’a pu intercéder en faveur de son fils (11:46 & 60:4).

[9:81] Les sédentaires se réjouissaient de rester derrière l’envoyé de Dieu, et détestaient lutter avec leur argent et leur vie pour la cause de Dieu. Ils disaient :  » Ne nous mobilisons pas par cette chaleur ! Dis-leur :  » Le feu de l’enfer est bien plus chaud « , s’ils pouvaient comprendre.

[9:82] Qu’ils rient un peu et qu’ils pleurent beaucoup. C’est la redevable des péchés qu’ils ont mérités.

[9:83] Si Dieu vous ramène à une situation où ils vous demandent la permission de se mobiliser avec vous, vous direz :  » Vous ne vous mobiliserez plus jamais avec moi, et vous ne combattrez plus jamais avec moi contre un ennemi, quel qu’il soit. Car vous avez d’abord choisi d’être avec les sédentaires. Tu dois donc rester avec les sédentaires ».

[9:84] Vous n’observerez pas la prière funéraire pour l’un d’entre eux lorsqu’il mourra, et vous ne vous tiendrez pas sur sa tombe. Ils ont incrédules à Dieu et à Son messager, et sont morts dans un état de méchanceté.

Les matériaux du monde sont nuls

[9:85] Ne vous laissez pas impressionner par leur argent ou leurs enfants : Dieu fait en sorte que cela soit pour eux des sources de malheur en ce monde, et que leurs âmes partent en tant qu’incrédules.

[9:86] Lorsqu’une sourate est révélée, affirmant : « Croyez en Dieu et luttez avec Son messager », même les plus forts d’entre eux disent : « Restons en arrière ! ».

[9:87] Ils ont choisi d’être avec les sédentaires. Par conséquent, leurs cœurs ont été scellés et ils ne peuvent donc pas comprendre.

Les vrais croyants sont désireux de faire des efforts

[9:88] Quant au messager et à ceux qui ont cru avec lui, ils s’efforcent avec ardeur de dépenser leur argent et leur vie. Ceux-là ont mérité toutes les bonnes choses ; ce sont eux les vainqueurs.

[9:89] Dieu leur a préparé des jardins où coulent des ruisseaux, où ils demeurent éternellement. C’est là le plus grand des triomphes.

[9:90] Les Arabes inventèrent des prétextes et vinrent te demander la permission de rester en arrière. Ceci est révélateur de leur rejet de Dieu et de Son messager – ils restent en arrière. En effet, ceux qui ont incrédules parmi eux ont encouru un châtiment douloureux.

[9:91] Ne seront pas blâmés ceux qui sont faibles, ou malades, ou qui ne trouvent rien à offrir, tant qu’ils restent dévoués à Dieu et à Son messager. Les justes parmi eux ne seront pas blâmés. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[9:92] Sont également excusés ceux qui viennent à vous en souhaitant être inclus avec vous, mais vous leur dites :  » Je n’ai rien pour vous porter.  » Ils s’en retournent alors, les larmes aux yeux, sincèrement attristés de ne pas avoir les moyens de contribuer.

[9:93] La faute incombe à ceux qui te demandent la permission de rester en arrière, alors qu’ils n’ont aucune excuse. Ils ont choisi d’être avec les sédentaires. Dieu a donc scellé leurs cœurs, et ils n’acquièrent donc aucune connaissance.

Les temps difficiles révèlent les hypocrites 

[9:94] Ils s’excusent auprès de vous lorsque vous revenez vers eux. Dites : « Ne vous excusez pas ; nous n’avons plus confiance en vous. Dieu nous a informés à votre sujet. Dieu verra vos œuvres, et le messager aussi, puis vous serez ramenés au Connaisseur de tous les secrets et de toutes les déclarations, puis Il vous informera de tout ce que vous aviez fait.

[9:95] Ils te jureront par Dieu, lorsque tu reviendras vers eux, de ne pas en tenir compte. Ignorez-les. Ils sont souillés, et leur destin est l’Enfer, en redevance des péchés qu’ils ont mérités.

[9:96] Ils te prêtent serment pour que tu leur pardonnes. Même si vous leur pardonnez, Dieu ne pardonne pas à des gens aussi méchants.

Les Arabes

[9:97] Les Arabes sont les pires en matière de mécréance et d’hypocrisie, et les plus susceptibles d’ignorer les lois que Dieu a révélées à Son messager. Dieu est omniscient et très sage.

[9:98] Certains Arabes considèrent leurs dépenses (pour la cause de Dieu) comme une perte, et attendent même dans l’attente qu’un désastre vous frappe. Ce sont eux qui subiront le pire des désastres. Dieu est Audient, Omniscient.

[D’autres Arabes croient en Dieu et au Jour Dernier et considèrent leurs dépenses comme un moyen de se rapprocher de Dieu et de soutenir le messager. En effet, cela les rapprochera ; Dieu les admettra dans Sa miséricorde. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[9:100] Quant aux premiers émigrés (Muhajerin), aux partisans qui leur ont donné asile (Ansar) et à ceux qui les ont suivis dans la justice, Dieu est satisfait d’eux, et ils sont satisfaits de Lui. Il leur a préparé des jardins où coulent les ruisseaux et où ils demeureront éternellement. C’est là le plus grand des triomphes.

Double châtiment pour les hypocrites

[9:101] Parmi les Arabes qui vous entourent, il y a des hypocrites. Parmi les citadins, il y a aussi ceux qui sont habitués à l’hypocrisie. Vous ne les connaissez pas, mais nous les connaissons. Nous doublerons le châtiment pour eux, puis ils finiront par s’engager dans un châtiment terrible.

(Les hypocrites s’assoient parmi les croyants, écoutent le message et les preuves, puis répandent leurs doutes empoisonnés. C’est une loi coranique qu’ils reçoivent le double du châtiment, maintenant et pour toujours).

[9:102] Il en est d’autres qui ont confessé leurs péchés ; ils ont mêlé les bonnes actions aux mauvaises. Dieu les rachètera, car Dieu est Pardonneur et Très Miséricordieux.

[9:103] Prélevez sur leur argent une aumône pour les purifier et les sanctifier. Et encouragez-les, car votre encouragement les rassure. Dieu est Audient, Omniscient.

[9:104] Ne savent-ils pas que Dieu accepte le repentir de Ses adorateurs, qu’il prend les œuvres de charité et que Dieu est le Rédempteur, le Très Miséricordieux ?

[9:105] Dis :  » Faites œuvre de justice, Dieu verra votre œuvre, ainsi que Son messager et les croyants. En fin de compte, vous serez ramenés au Connaisseur de tous les secrets et de toutes les déclarations, puis Il vous informera de tout ce que vous aviez fait. »

[9:106] D’autres attendent la décision de Dieu ; Il peut les punir ou les racheter. Dieu est omniscient et très sage.

Les masjids qui s’opposent à Dieu et à Son Messager

[9:107] Il y a ceux qui abusent du masjid en pratiquant le culte des idoles, en divisant les croyants et en apportant du réconfort à ceux qui s’opposent à Dieu et à Son messager. Ils jurent solennellement : « Nos intentions sont honorables ! » Dieu témoigne qu’ils sont des menteurs.

(Par exemple, la mention des noms d’Abraham, de Mohammed et/ou d’Ali dans l’Azan et/ou les prières de Salat viole les règles du masjid et les commandements de Dieu dans 2:136, 2:285, 3:84, et 72:18. Malheureusement, il s’agit d’une pratique idolâtre courante dans le monde musulman corrompu).

Ne pas prier dans ces mosquées

[9:108] Vous ne prierez jamais dans un tel masjid. Un masjid établi sur la base de la droiture dès le premier jour est plus digne que vous y priiez. On y trouve des gens qui aiment se purifier. Dieu aime ceux qui se purifient.

[9:109] Celui qui établit sa construction sur la base de la révérence à Dieu et pour gagner Son agrément est-il meilleur, ou celui qui établit sa construction au bord d’une falaise croulante, qui tombe avec lui dans le feu de l’Enfer ? Dieu ne guide pas les transgresseurs.

[9:110] Un tel édifice qu’ils ont établi reste une source de doute dans leurs cœurs, jusqu’à ce que leurs cœurs s’apaisent. Dieu est omniscient et très sage.

L’investissement le plus rentable

[9:111] Dieu a acheté aux croyants leur vie et leur argent en échange du Paradis. Ils combattent donc pour la cause de Dieu, prêts à tuer et à se faire tuer. Tel est Son engagement véridique dans la Torah, l’Évangile et le Coran – et qui remplit Son engagement mieux que Dieu ? Vous vous réjouirez d’un tel échange. C’est le plus grand des triomphes.

Les croyants

[9:112] Ce sont les repentants, les adorateurs, les louangeurs, les méditants, les inclinés et les prosternés, les partisans du bien et les interdicteurs du mal, et les gardiens des lois de Dieu. Annoncez la bonne nouvelle à ces croyants.

Tu désavoueras les ennemis de Dieu : Abraham a renié son père

[9:113] Ni le prophète, ni les croyants ne demanderont pardon pour les adorateurs d’idoles, même s’ils étaient leurs plus proches parents, une fois qu’ils auront compris qu’ils sont destinés à l’Enfer.

[9:114] La seule raison pour laquelle Abraham a demandé pardon pour son père est qu’il lui avait promis de le faire. Mais dès qu’il a compris qu’il était un ennemi de Dieu, il l’a renié. Abraham était d’une extrême gentillesse, d’une grande clémence.

[9:115] Dieu n’égare aucun peuple, après l’avoir guidé, sans lui indiquer au préalable ce à quoi il doit s’attendre. Dieu est au courant de tout.

[9:116] C’est à Dieu qu’appartient la souveraineté des cieux et de la terre. Il contrôle la vie et la mort. Vous n’avez pas d’autre Seigneur et Maître que Dieu.

[9:117] Dieu a racheté le prophète, ainsi que les immigrants (Muhajireen) et les partisans qui les ont accueillis et leur ont donné refuge (Ansar), qui l’ont suivi pendant les périodes difficiles. C’est à ce moment-là que le cœur de certains d’entre eux a failli vaciller. Mais Il les a rachetés, car Il est compatissant envers eux, Très Miséricordieux.

N’abandonnez pas le messager

[9:118] De même, les trois qui sont restés en arrière ont été sauvés. La terre spacieuse devint pour eux un tel obstacle qu’ils perdirent presque tout espoir en eux-mêmes. Finalement, ils comprirent qu’il n’y avait pas d’échappatoire à Dieu, si ce n’est vers lui. Il les a alors rachetés pour qu’ils se repentent. Dieu est le Rédempteur, Très Miséricordieux.

[9:119] Ô vous qui croyez, vous révérerez Dieu et serez parmi les véridiques.

[9:120] Ni les habitants de la cité, ni les Arabes qui les entourent ne chercheront à rester derrière l’envoyé de Dieu (lorsqu’il se mobilise pour la guerre). Ils ne donneront pas non plus la priorité à leurs propres affaires plutôt que de le soutenir. C’est qu’ils ne souffrent ni de la soif, ni de l’effort, ni de la faim pour la cause de Dieu, qu’ils ne font pas un seul pas qui enrage les mécréants, et qu’ils n’infligent aucune épreuve à l’ennemi, sans que cela ne soit inscrit pour eux comme un crédit. Dieu ne manque jamais de récompenser ceux qui font œuvre de justice.

[9:121] Ils n’engagent aucune dépense, petite ou grande, et ne franchissent aucune vallée, sans que le crédit leur soit inscrit. Dieu les récompensera généreusement pour leurs œuvres.

L’importance de l’éducation religieuse 

[9:122] Lorsque les croyants se mobiliseront, ils ne le feront pas tous. Quelques-uns de chaque groupe se mobiliseront en consacrant leur temps à l’étude de la religion. Ainsi, ils pourront transmettre le savoir à leur peuple à leur retour, afin qu’il reste informé sur la religion.

Les incrédules

[9:123] Ô vous qui croyez, vous combattrez les mécrédules qui vous attaquent – qu’ils vous trouvent sévères – et sachez que Dieu est avec les justes.

Les hypocrites

[9:124] Lorsqu’une sourate était révélée, certains d’entre eux disaient :  » Cette sourate a-t-elle renforcé la foi de quelqu’un d’entre vous ?  » En effet, elle a fortifié la foi de ceux qui ont cru, et ils se réjouissent de toute révélation.

[9:125] Quant à ceux qui nourrissaient des doutes dans leur cœur, cela ajoutait en fait de l’impiété à leur impiété, et ils mouraient en mécréants.

[9:126] Ne voient-ils pas qu’ils subissent chaque année, une ou deux fois, des épreuves rigoureuses ? Et pourtant, ils ne se repentent pas et ne prennent pas garde ?

Un crime historique dévoilé : La falsification de la Parole de Dieu 
Dieu apporte des preuves irréfutables

[9:127] Chaque fois qu’une sourate était révélée, certains d’entre eux se regardaient comme pour dire : « Est-ce que quelqu’un vous voit ? » Puis ils s’en allaient. Dieu a donc détourné leurs cœurs, car ce sont des gens qui ne comprennent pas.

(C’est la seule sourate qui n’est pas précédée de la Basmalah. Ce phénomène a intrigué les étudiants du Coran pendant 14 siècles, et de nombreuses théories ont été avancées pour l’expliquer. Aujourd’hui, nous nous rendons compte que l’absence ostensible de la Basmalah a trois objectifs : (1) elle représente une annonce divine anticipée que les adorateurs d’idoles étaient destinés à altérer le Coran en y ajoutant 2 faux versets (9:128-129). (2) Il démontre l’une des fonctions du code mathématique de Dieu dans le Coran, à savoir la protection du Coran contre toute altération. (3) Il fournit d’autres caractéristiques miraculeuses du code du Coran. Une observation immédiate est que le nombre d’occurrences du mot « Dieu » à la fin de la sourate 9 est de 1273 (19×67). Si l’on inclut les deux faux versets 128 & 129, ce phénomène – et bien d’autres – disparaît).

Sourate 10 : Jonas (Younus)

[10:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[10:1] A.L.R. Ces (lettres) sont les preuves de ce livre de sagesse.

(Ces lettres constituent une preuve de la paternité divine grâce au code mathématique impressionnant du Coran et aux prophéties sur les événements futurs).

[10:2] Est-ce trop étonnant pour les gens que nous ayons inspiré un homme comme eux ? Il (a été inspiré de dire) : « Tu avertiras les gens et tu annonceras la bonne nouvelle à ceux qui croient qu’ils ont atteint une position importante auprès de leur Seigneur. » Les mécréants dirent : « Voilà un habile magicien ! »

[10:3] Votre seul Seigneur est Dieu, celui qui a créé les cieux et la terre en six jours, puis a assumé toute autorité. Il est le maître de toutes les affaires. Il n’y a d’intercesseur que selon Sa volonté. Tel est Dieu, votre Seigneur. Vous devez l’adorer. N’y prenez-vous pas garde ?

[10:4] C’est vers lui que vous retournerez tous. Telle est la promesse véridique de Dieu. Il initie la création, puis la répète, afin de récompenser équitablement ceux qui croient et mènent une vie vertueuse. Quant à ceux qui mécroient, ils encourent les breuvages de l’enfer et un châtiment douloureux pour leur mécréance.

[10:5] C’est Lui qui a rendu le soleil radieux, et la lune une lumière, et Il a conçu ses phases afin que vous appreniez à compter les années et à calculer. Dieu n’a créé tout cela que dans un but précis. Il explique les révélations pour les gens qui savent.

[10:6] Certes, dans l’alternance de la nuit et du jour, et dans ce que Dieu a créé dans les cieux et sur la terre, il y a des preuves pour les gens qui sont justes.

Préoccupation pour ce monde

[10:7] Ceux qui ne s’attendent pas à nous rencontrer, qui sont préoccupés par cette vie mondaine, qui s’en contentent et qui refusent de tenir compte de nos preuves ;

[10:8] Ceux-ci ont encouru l’Enfer comme leur ultime demeure, en conséquence de leurs propres œuvres.

Dieu guide les croyants

[10:9] Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, leur Seigneur les guide, en vertu de leur croyance. Des rivières couleront sous eux dans les jardins de la félicité.

[10:10] Leur prière y est :  » Sois glorifié, notre dieu « , leur salutation y est :  » Paix « , et leur ultime prière est :  » Louange à Dieu, Seigneur de l’univers. « 

[10:11] Si Dieu hâtait le châtiment encouru par les gens, comme ils exigent des provisions, ils auraient été anéantis depuis longtemps. Mais nous laissons dans l’égarement ceux qui ne croient pas nous rencontrer dans leurs transgressions.

[10:12] Lorsque l’adversité touche l’être humain, il nous implore en étant couché, ou assis, ou debout. Mais dès que nous soulageons son adversité, il continue comme s’il ne nous avait jamais imploré de soulager aucune épreuve ! Les œuvres des transgresseurs sont ainsi ornées à leurs yeux.

Les leçons du passé

[10:13] Nous avons anéanti bien des générations avant toi lorsqu’elles ont transgressé. Leurs messagers leur ont apporté des preuves évidentes, mais ils ont refusé de croire. C’est ainsi que nous redevons les coupables.

C’est maintenant à vous de jouer

[10:14] Puis nous vous avons fait hériter de la terre après eux, pour voir comment vous vous comporteriez.

Chaque lettre est calculée et divinement conçue

[10:15] Quand on leur récite nos révélations, ceux qui ne s’attendent pas à nous rencontrer disent : « Apportez un autre Coran que celui-ci, ou changez-le ! » Dis :  » Il m’est impossible de le changer moi-même. Je ne fais que suivre ce qui m’a été révélé. Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d’un jour redoutable. »

(Le mot « Coran » est mentionné 58 fois dans le Coran, mais comme ce verset fait référence à « un autre Coran », il doit être exclu ; « Ce Coran » est mentionné 57 fois dans le Coran, 19×3).

[10:16] Dis :  » Si Dieu l’avait voulu, je ne vous l’aurais pas récité, et vous n’en auriez rien su. J’ai vécu parmi vous toute ma vie avant cela, et vous m’avez connu sain d’esprit et véridique. Ne comprenez-vous pas ?

[10:17] Qui est plus mauvais que celui qui fabrique des mensonges sur Dieu, ou qui rejette Ses révélations. Certes, les transgresseurs ne réussissent jamais.

[10:18] Ils adorent à côté de Dieu des idoles qui ne possèdent aucun pouvoir de leur nuire ou de leur profiter, et ils disent : « Ce sont nos intercesseurs auprès de Dieu ! » Dis :  » Informez-vous Dieu de quelque chose qu’Il ne connaît ni dans les cieux ni sur la terre ? « . Qu’Il soit glorifié. Il est le Très-Haut, bien au-dessus de tout besoin d’associés.

[10:19] Les gens formaient autrefois une seule assemblée, puis ils se sont disputés. S’il n’y avait pas eu une parole prédéterminée de ton Seigneur, ils auraient été jugés immédiatement sur leurs différends.

Le miracle du Coran sera dévoilé après Mohammed

[10:20] Ils disent :  » Comment se fait-il qu’aucun miracle ne soit descendu sur lui de la part de son Seigneur ?  » Dis : « L’avenir appartient à Dieu. Attendez donc, et j’attends avec vous. »

(Rétrospectivement, nous voyons maintenant que le miracle du Coran, en fait « l’un des plus grands miracles » (74:30-35), était divinement prédestiné à être dévoilé 14 siècles après Mohammed. Compte tenu de l’état actuel des musulmans traditionnels, si Mohammed avait reçu ce miracle, ces musulmans, qui idolâtrent déjà Mohammed à côté de Dieu, l’auraient adoré comme Dieu incarné. En outre, ce miracle est manifestement conçu pour l’ère de l’informatique et pour être apprécié par des générations mathématiquement sophistiquées).

Humains rebelles

[10:21] Quand nous faisons miséricorde aux gens, après qu’ils ont été frappés par l’adversité, ils complotent immédiatement contre nos révélations. Dis-leur : Les complots de Dieu sont plus efficaces, car nos messagers enregistrent tout ce que vous faites. Nos messagers enregistrent tout ce que vous manigancez.

[10:22] Il est celui qui vous fait traverser la terre et la mer. Vous montez sur les bateaux, et ils naviguent tranquillement dans une bonne brise. Puis, alors qu’ils s’en réjouissent, un vent violent souffle, et les vagues les entourent de toutes parts. C’est alors qu’ils implorent Dieu, lui adressant sincèrement leurs prières : « Si Tu nous sauves seulement cette fois-ci, nous t’en serons éternellement reconnaissants. »

[10:23] Mais dès qu’Il les sauve, ils transgressent sur terre et s’opposent à la vérité. Ô peuple, votre transgression ne se fait qu’au détriment de vos propres âmes. Vous vous préoccupez de la vie d’ici-bas, puis vous revenez à nous, et nous vous informons de tout ce que vous avez fait.

[L’analogie de la vie de ce monde est la suivante : nous faisons descendre l’eau du ciel pour qu’elle produise toutes sortes de plantes de la terre et pour fournir de la nourriture aux gens et aux animaux. Puis, alors que la terre est parfaitement ornée et que ses habitants pensent la maîtriser, notre Jugement intervient de nuit ou de jour, la laissant complètement stérile, comme si rien n’avait existé la veille. Nous expliquons ainsi les révélations aux gens qui réfléchissent.

(Dieu, bien sûr, sait si Son Jugement viendra pendant le jour ou pendant la nuit. Mais il se trouve que la terre sera à moitié jour et à moitié nuit lorsque la fin du monde arrivera. Un autre « miracle scientifique » du Coran).

[10:25] Dieu invite à la demeure de la paix et guide quiconque le veut dans un chemin droit.

Le Paradis et l’Enfer sont éternels

[10:26] Pour les justes, la récompense sera multipliée à l’infini. Leurs visages ne connaîtront ni privation ni honte. Ceux-là sont les habitants du Paradis ; ils y demeurent éternellement.

[10:27] Quant à ceux qui ont mérité des péchés, leur redevable est équivalent à leur péché. L’humiliation est leur lot, et personne en dehors de Dieu ne peut les protéger. Leurs visages paraîtront envahis par des masses de nuit noire. Ils seront les habitants de l’enfer ; ils y demeureront éternellement.

Les idoles renient leurs adorateurs

[10:28] Le jour où nous les convoquerons tous, nous dirons à ceux qui adoraient des idoles :  » Nous vous avons convoqués, en même temps que vos idoles.  » Nous les ferons s’affronter et leurs idoles leur diront : « Nous ne savions pas que vous nous idolâtrais.

[10:29]  » Dieu suffit comme témoin entre nous et vous, que nous ignorions totalement que vous nous rendiez un culte. « 

[10:30] C’est alors que chaque âme examinera tout ce qu’elle a fait. Elles seront ramenées à Dieu, leur Seigneur et Maître légitime, et les idoles qu’elles avaient fabriquées les renieront.

[10:31] Dis :  » Qui vous procure le ciel et la terre ? Qui contrôle l’ouïe et la vue ? Qui produit les vivants à partir des morts, et les morts à partir des vivants ? Qui est le maître de toutes choses ? » Ils répondaient : « Dieu. » Dis-leur : « Pourquoi donc n’observez-vous pas les commandements ? »

[10:32] Tel est Dieu, votre Seigneur légitime. Qu’y a-t-il après la vérité, sinon le mensonge ? Comment pourriez-vous ignorer tout cela ?

[10:33] Voilà ce que la décision de ton Seigneur fait à ceux qui choisissent d’être méchants : ils ne peuvent pas croire.

Réfléchissez à vos idoles

[10:34] Dis :  » L’une de vos idoles peut-elle initier la création, puis la répéter ?  » Dis : « Dieu initie la création, puis la répète. »

[10:35] Dis :  » L’une de vos idoles guide-t-elle vers la vérité ?  » Dis : « Dieu guide vers la vérité. Celui qui guide vers la vérité est-il plus digne d’être suivi que celui qui ne guide pas et qui a besoin d’être guidé pour lui-même ? Qu’est-ce qui ne va pas dans votre jugement ? »

[10:36] La plupart d’entre eux ne suivent que des conjectures, et les conjectures ne remplacent pas la vérité. Dieu est parfaitement conscient de tout ce qu’ils font.

Seul Dieu peut être l’auteur du Coran

[10:37] Il est impossible que ce Coran ait été écrit par un autre que Dieu. Il confirme tous les messages précédents et fournit une écriture détaillée. Il est infaillible, car il émane du Seigneur de l’univers.

[10:38] S’ils disent :  » Il l’a inventée « , dites :  » Produisez donc une seule sourate comme celles-ci, et invitez qui vous voulez, en dehors de Dieu, si vous êtes véridiques. « 

[10:39] En effet, ils ont traité cela de mensonge sans l’avoir étudié et examiné, et avant de l’avoir compris. C’est ainsi que ceux qui les ont précédés ont mécroire. Notez donc les conséquences pour les transgresseurs.

[10:40] Certains d’entre eux croient (à cette écriture), tandis que d’autres incrédules. Ton Seigneur connaît parfaitement les méchants.

[10:41] S’ils vous rejettent, dites alors :  » J’ai mes œuvres, et vous avez vos œuvres. Vous êtes innocents de ce que je fais, et je suis innocent de ce que vous faites. »

[10:42] Certains t’écoutent, mais peux-tu faire entendre les sourds, alors qu’ils ne peuvent pas comprendre ?

L’homme choisit librement sa voie 

[10:43] Certains vous regardent, mais pouvez-vous guider les aveugles, même s’ils ne voient pas ?

[10:44] Dieu ne fait jamais de tort aux gens, ce sont les gens qui font du tort à leur propre âme.

[10:45] Le jour où Il les convoquera tous, ils auront l’impression d’avoir tenu en ce monde une heure de la journée pendant laquelle ils se sont rencontrés. Incrédules sont ceux qui ont mécroire à la rencontre de Dieu, et qui ont choisi l’égarement.

[10:46] Que nous vous montrions une partie (de la rétribution) que nous leur promettons, ou que nous mettions fin à votre vie avant cela, c’est à nous que revient leur ultime retour. Dieu est témoin de tout ce qu’ils font.

[10:47] À chaque communauté, un messager. Après la venue de leur messager, ils sont jugés équitablement, sans la moindre injustice.

[10:48] Ils interpellent :  » Quand cette prophétie se réalisera-t-elle, si vous dites la vérité ? « 

Le messager ne possède aucun pouvoir

[10:49] Dis :  » Je ne possède pas le pouvoir de me nuire ou de me profiter ; seul ce que Dieu veut a lieu.  » Chaque communauté a une durée de vie prédéterminée. Lorsque leur intérim prend fin, ils ne peuvent ni le retarder d’une heure, ni l’avancer.

[10:50] Dis : « Que Son châtiment vous vienne de nuit ou de jour, pourquoi les transgresseurs sont-ils si pressés ?

[10:51] « Si cela arrive, croirez-vous alors ? Pourquoi devriez-vous croire à ce moment-là ? Vous aviez l’habitude de le défier pour qu’il vienne ? »

[10:52] Il sera dit aux transgresseurs :  » Goûtez au châtiment éternel. N’êtes-vous pas redevables précisément de ce que vous avez gagné ? « .

[10:53] Ils vous mettent au défi de prophétiser : « Est-ce vraiment ce qui va arriver ? » Dis : « Oui, par mon Seigneur, c’est la vérité, et vous n’y échapperez jamais. »

Quel est le prix de la foi ?

[10:54] Si une âme méchante possédait tout ce qui existe sur terre, elle l’offrirait volontiers en rançon. Ils seront rongés par le remords lorsqu’ils verront le châtiment. Ils seront jugés équitablement, sans la moindre injustice.

[10:55] Absolument, à Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Absolument, la promesse de Dieu est la vérité, mais la plupart d’entre eux ne le savent pas.

[10:56] Il contrôle la vie et la mort, et c’est vers Lui que vous serez ramenés.

[10:57] Ô gens, la lumière vous est venue ici même de la part de votre Seigneur, ainsi que la guérison de tout ce qui trouble vos cœurs, la guidance et la miséricorde pour les croyants.

La joie des croyants

[10:58] Dis :  » Avec la grâce de Dieu et avec Sa miséricorde, ils se réjouiront.  » Cela vaut bien mieux que toutes les richesses qu’ils peuvent accumuler.

Interdictions alimentaires d’origine humaine

[10:59] Dis :  » Avez-vous remarqué que Dieu vous fait descendre toutes sortes de provisions, puis que vous en rendez certaines illicites et d’autres licites ?  » Dis :  » Dieu vous a-t-il donné la permission de faire cela ? Ou bien inventez-vous des mensonges et les attribuez-vous à Dieu ? »

[10:60] Ceux qui fabriquent des mensonges sur Dieu se rendent-ils compte qu’ils devront l’affronter le jour de la résurrection ? Certes, Dieu comble les gens de Sa grâce, mais la plupart d’entre eux n’en sont pas reconnaissants.

Connaître Dieu

[Vous n’entrez dans aucune situation, vous ne récitez aucun Coran et vous ne faites rien sans que nous en soyons les témoins. Il n’y a pas un atome qui échappe au contrôle de ton Seigneur, que ce soit dans les cieux ou sur la terre. Il n’y a rien de plus petit qu’un atome, ni de plus grand, qui ne soit inscrit dans un registre profond.

Le bonheur : Aujourd’hui et pour toujours

[10:62] Absolument, les alliés de Dieu n’ont rien à craindre et ne s’affligeront pas.

(La plupart des gens pensent qu’ils doivent attendre le jour de la résurrection pour recevoir les récompenses de la justice ou le châtiment de la méchanceté. Mais le Coran assure à plusieurs reprises aux croyants qu’ils sont assurés d’un bonheur parfait dans ce monde, maintenant et pour toujours. À la fin de leur séjour ici, ils iront directement au Paradis).

[10:63] Ce sont ceux qui croient et mènent une vie vertueuse.

[10:64] Pour eux, la joie et le bonheur dans ce monde comme dans l’Au-delà. Telle est la loi immuable de Dieu. C’est le plus grand des triomphes.

[10:65] Ne vous attristez pas de leurs propos. Tout pouvoir appartient à Dieu. Il est l’Audient, l’Omniscient.

[10:66] Absolument, à Dieu appartiennent tous ceux qui sont dans les cieux et tous ceux qui sont sur la terre. Ceux qui érigent des idoles à côté de Dieu ne suivent en réalité rien. Ils pensent seulement qu’ils suivent quelque chose. Ils ne font que deviner.

[10:67] C’est Lui qui a rendu la nuit propice à votre repos, et qui a rendu le jour éclairé. Ce sont là des preuves pour les gens qui entendent.

Le grossier blasphème

[10:68] Ils dirent : « Dieu a engendré un fils ! » Qu’Il soit glorifié. Il est le plus riche. A Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre. Vous n’avez aucune preuve pour étayer un tel blasphème. Dites-vous de Dieu ce que vous ne connaissez pas ?

[10:69] Proclamez :  » Ceux qui fabriquent des mensonges sur Dieu ne réussiront jamais. « 

[10:70] Ils obtiennent leur part temporaire en ce monde, puis vers nous est leur retour ultime, puis nous les engageons à un châtiment sévère pour leur mécroire.

Noé

[10:71] Récitez-leur l’histoire de Noé. Il dit à son peuple :  » Ô mon peuple, si vous trouvez que ma position et mon rappel des révélations de Dieu sont trop lourds pour vous, alors je m’en remets à Dieu. Vous devez vous réunir avec vos chefs, vous mettre d’accord entre vous sur une décision définitive, puis me la faire connaître sans tarder.

[10:72]  » Si vous vous détournez, c’est que je ne vous ai pas demandé de salaire. Mon salaire vient de Dieu. J’ai reçu l’ordre d’être un soumissionnaire. »

[10:73] Ils l’ont traité de menteur et, par conséquent, nous l’avons sauvé ainsi que ceux qui l’ont rejoint dans l’arche ; nous en avons fait les héritiers. Et nous avons noyé ceux qui traitaient nos révélations de mensonges. Notez les conséquences ; ils ont été avertis.

Les humains insistent sur leur péché originel

[10:74] Puis nous envoyâmes après lui des messagers à leurs peuples, qui leur montrèrent des preuves évidentes. Mais ils ne devaient pas croire à ce qu’ils avaient rejeté dans le passé. Nous scellons ainsi les cœurs des infidèles.

Moïse et Aaron

[10:75] Puis nous envoyâmes après eux Moïse et Aaron à Pharaon et à son groupe, avec nos preuves. Mais ils s’enflèrent d’orgueil et devinrent des transgresseurs.

[10:76] Quand la vérité leur est parvenue de notre part, ils ont dit : « C’est manifestement de la magie ! ».

[10:77] Moïse dit :  » Est-ce ainsi que vous décrivez la vérité quand elle vient à vous ? Est-ce de la magie ? Comment des magiciens pourraient-ils l’emporter ? »

[10:78] Ils dirent :  » Êtes-vous venus pour nous détourner de ce que nous avons trouvé nos parents en train de faire, et pour atteindre des positions de premier plan pour vous-mêmes ? Nous ne nous joindrons jamais à vous en tant que croyants.

La vérité l’emporte

[10:79] Pharaon dit :  » Amenez-moi tous les magiciens expérimentés. « 

[10:80] Quand les magiciens arrivèrent, Moïse leur dit :  » Lancez ce que vous voulez. « 

[10:81] Lorsqu’ils lancèrent, Moïse dit :  » Ce que vous avez produit est magique, et Dieu le fera échouer. Dieu ne soutient pas l’œuvre des transgresseurs ».

[10:82] Parole de Dieu établit la vérité par Ses paroles, en dépit des criminels.

[10:83] Personne n’a cru avec Moïse, sauf quelques membres de son peuple, tout en craignant la tyrannie de Pharaon et de ses anciens. Certes, Pharaon était beaucoup trop arrogant sur terre, et c’était un véritable tyran.

[10:84] Moïse dit :  » Ô mon peuple, si vous avez vraiment cru en Dieu, alors mettez votre confiance en Lui, si vous êtes vraiment des Soumissionnaires. « 

[10:85] Ils dirent :  » Nous nous en remettons à Dieu. Seigneur, sauve-nous de la persécution de ce peuple oppresseur.

[10:86]  » Délivre-nous, par Ta miséricorde, des gens incrédules. « 

[10:87] Nous avons inspiré à Moïse et à son frère . « Maintenez vos maisons en Égypte pour le moment, transformez vos maisons en synagogues et maintenez les Prières de Contact (Salat). Annoncez la bonne nouvelle aux croyants.

[10:88] Moïse dit :  » Notre Seigneur, tu as donné à Pharaon et à ses aînés du luxe et des richesses en ce monde. Seigneur, ils ne s’en servent que pour détourner les autres de ton chemin. Seigneur, anéantis leurs biens et endurcis leurs cœurs pour les empêcher de croire, jusqu’à ce qu’ils voient le châtiment douloureux. »

[10:89] Il dit :  » Votre prière a été exaucée (ô Moïse et Aaron), soyez donc fermes et ne suivez pas les voies de ceux qui ne savent pas. « 

[10:90] Nous avons fait traverser la mer aux enfants d’Israël. Pharaon et ses troupes les poursuivirent, avec agressivité et péché. Lorsque la noyade devint pour lui une réalité, il dit :  » Je crois qu’il n’y a pas d’autre dieu que Celui en qui les Enfants d’Israël ont cru ; je suis un soumissionnaire. « 

[10:91]  » Trop tard ! Tu t’es déjà rebellé et tu as choisi d’être transgresseur.

(Croire en Dieu est la première étape. Ensuite, il faut nourrir et développer l’âme par les pratiques cultuelles).

Le corps du pharaon préservé

[10:92] « Aujourd’hui, nous allons préserver ton corps, afin de t’ériger en leçon pour les générations futures. » Malheureusement, beaucoup de gens sont totalement inconscients de nos signes.

(Dieu a doté les Égyptiens de la connaissance exclusive de la momification. Aujourd’hui, le corps momifié de Pharaon est exposé au musée du Caire).

[10:93] Nous avons doté les Enfants d’Israël d’une position d’honneur et les avons comblés de bonnes provisions. Mais ils se sont disputés lorsque cette connaissance leur est parvenue. Ton Seigneur les jugera au jour de la résurrection sur ce qu’ils ont contesté.

Le doute du messager

[10:94] Si vous avez un doute sur ce qui vous est révélé de la part de votre Seigneur, interrogez donc ceux qui ont lu l’Écriture précédente. La vérité vous est venue de la part de votre Seigneur. Ne soyez pas avec les sceptiques.

[10:95] Vous ne vous joindrez pas non plus à ceux qui ont rejeté les révélations de Dieu, de peur que vous ne soyez avec les perdants.

[10:96] Certes, ceux qui sont condamnés par un décret de ton Seigneur ne peuvent croire.

[10:97] Quelle que soit la preuve que tu leur montres, (ils ne peuvent croire), tant qu’ils n’ont pas vu le châtiment douloureux.

Les nations croyantes prospèrent

[10:98] Toute communauté qui croit sera certainement récompensée pour avoir cru. Par exemple, le peuple de Jonas : lorsqu’ils ont cru, nous avons allégé le châtiment humiliant qu’ils subissaient dans ce monde, et nous les avons fait prospérer.

[10:99] Si ton Seigneur l’avait voulu, tous les habitants de la terre auraient cru. Voulez-vous forcer les gens à devenir croyants ?

Les incrédules mis à l’écart

[10:100] Aucune âme ne peut croire si ce n’est en accord avec la volonté de Dieu. Car Il fait peser une malédiction sur ceux qui refusent de comprendre.

[10:101] Dis :  » Regardez tous les signes dans les cieux et sur la terre.  » Toutes les preuves et tous les avertissements ne pourront jamais aider les gens qui ont décidé de mécroire.

(Le test exige que nous dénoncions l’idolâtrie par nous-mêmes, sans intervention divine dans notre décision initiale. Dieu fait barrage à ceux qui choisissent de mécroire).

[10:102] Peuvent-ils espérer autre chose que le sort réservé à leurs homologues dans le passé ? Dites : « Attendez, et moi aussi, j’attends ».

Victoire garantie

[10:103] Nous sauvons en fin de compte nos messagers et ceux qui croient. C’est notre loi immuable que de sauver les croyants.

[10:104] Dis :  » Ô gens, si vous avez un doute sur ma religion, je n’adore pas ce que vous adorez en dehors de Dieu. J’adore Dieu seul, celui qui mettra fin à vos jours. On m’a ordonné d’être croyant. »

[10:105] Il m’a été ordonné : « Restez attachés à la religion du monothéisme ; vous ne pratiquerez pas l’adoration des idoles.

[10:106]  » Vous n’adorerez pas à côté de Dieu ce qui ne possède pas le pouvoir de vous profiter ou de vous nuire. Si vous le faites, vous serez un transgresseur. »

Tout pouvoir appartient à Dieu

[10:107] Si Dieu vous touche par une épreuve, nul ne peut la soulager, si ce n’est Lui. Et lorsqu’Il vous bénit, aucune force ne peut empêcher Sa grâce. Il l’accorde à qui Il veut parmi Ses serviteurs. Il est le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

[10:108] Proclamez :  » Ô peuple, la vérité vous est venue ici même de la part de votre Seigneur. Quiconque est guidé l’est pour son bien. Et quiconque s’égare, s’égare à son propre détriment. Je ne suis pas un gardien pour vous ».

[10:109] Suivez ce qui vous est révélé et soyez patients jusqu’à ce que Dieu émette son jugement ; Il est le meilleur juge.

Sourate 11 : Capuchon (Hud)

[11:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[11:1] A.L.R. Il s’agit d’une écriture dont les versets ont été perfectionnés, puis élucidés. Il émane d’un très sage, d’un très savant.

Le Coran : Le Messager de Dieu

[11:2] Proclamant : « Vous n’adorerez que Dieu. Je viens à vous de Sa part en tant qu’avertisseur et porteur de bonnes nouvelles.

[11:3]  » Vous rechercherez le pardon de votre Seigneur, puis vous vous repentirez auprès de Lui. Il vous bénira alors généreusement pendant une période prédéterminée, et accordera Sa grâce à ceux qui la méritent. Si vous vous détournez, je crains pour vous le châtiment d’un jour redoutable. »

[11:4] C’est vers Dieu que vous retournerez en dernier ressort, et Il est Omnipotent.

[11:5] En effet, ils cachent leurs pensées les plus intimes, comme pour l’empêcher de les connaître. En fait, comme ils se couvrent de leurs vêtements, Il connaît tous leurs secrets et leurs déclarations. Il connaît les pensées les plus intimes.

Provisions garanties

[11:6] Il n’y a pas une créature sur terre dont la provision n’est pas garantie par Dieu. Il en connaît le cours et la destinée finale. Tout est consigné dans un registre profond.

[11:7] Il est Celui qui a créé les cieux et la terre en six jours – et Son domaine (terrestre) était entièrement recouvert d’eau – afin de vous éprouver, de distinguer ceux d’entre vous qui font œuvre de justice. Cependant, lorsque vous dites :  » Vous serez incrédules après la mort « , ceux qui mécroient diraient :  » C’est manifestement de la sorcellerie. « 

(La définition des jours et des nuits selon le Coran est l’alternance entre la lumière et l’obscurité, et non des périodes de temps de 24 heures. Le cosmos et la terre ont donc connu six époques de lumière et d’obscurité jusqu’à la création d’Adam, ce qui correspond aux connaissances scientifiques actuelles. Ceci est en accord avec les connaissances scientifiques actuelles).

[11:8] Et si nous retardons le châtiment qu’ils ont encouru – car nous le réservons à une communauté précise – ils disent :  » Qu’est-ce qui le retient ?  » En fait, une fois qu’il leur est arrivé, rien ne peut l’arrêter, et leurs moqueries reviendront les hanter.

[11:9] Chaque fois que nous bénissons l’être humain en lui accordant notre miséricorde, puis que nous la lui retirons, il devient découragé, peu reconnaissant.

[11:10] Chaque fois qu’on le bénit, après que l’adversité l’a affligé, il dit :  » Toute adversité s’est éloignée de moi  » ; il s’excite, s’enorgueillit.

[11:11] Quant à ceux qui persévèrent fermement et mènent une vie droite, ils méritent le pardon et une généreuse rétribution.

La révélation de Dieu est lourde

[11:12] Il se peut que vous souhaitiez ne pas tenir compte d’une partie de ce qui vous est révélé, et que vous en soyez agacés. Ils diront : « Comment se fait-il qu’aucun trésor ne descende sur lui, ni aucun ange ? Tu n’es qu’un avertisseur ; Dieu est maître de tout.

Le Coran : Impossible à imiter

[11:13] S’ils disent :  » Il a fabriqué (le Coran) « , dites-leur :  » Alors produisez dix sourates comme celles-ci, fabriquées, et invitez qui vous pourrez, en dehors de Dieu, si vous êtes véridiques. « 

(Le miracle mathématique du Coran est inimitable).

[11:14] S’ils ne répondent pas à votre défi, sachez que cela est révélé avec la science de Dieu, et qu’il n’y a pas d’autre dieu que Lui. Te soumettras-tu alors ?

[11:15] Ceux qui poursuivent cette vie mondaine et ses vanités matérielles, nous les rétribuerons pour leurs œuvres dans cette vie, sans la moindre réduction.

[11:16] Ce sont eux qui ont renoncé à leur part dans l’Au-delà et, par conséquent, l’Enfer est leur lot. Toutes leurs œuvres sont vaines, tout ce qu’ils ont fait est réduit à néant.

Le code mathématique du Coran

[11:17] Quant à ceux qui reçoivent de leur Seigneur une preuve solide, rapportée par un témoin de Sa part, et devant laquelle le livre de Moïse a servi de précédent et de miséricorde, ils croiront certainement. Quant à ceux qui, parmi les divers groupes, mécroient, l’Enfer les attend. Ne nourrissez aucun doute, c’est la vérité venant de votre Seigneur, mais la plupart des gens mécroient.

(Le code mathématique du Coran, qui repose sur 19 bases, est une preuve intégrée de la paternité divine. Il convient de noter que le mot « Bayyinah » (preuve) est mentionné 19 fois dans le Coran. Il s’avère que le livre de Moïse était également composé de manière mathématique, avec « 19 » comme dénominateur commun. Voir également 46:10).

[11:18] Qui sont plus mauvais que ceux qui fabriquent des mensonges sur Dieu ? Ils seront présentés à leur Seigneur, et les témoins diront : « Voilà ceux qui ont menti sur leur Seigneur. La condamnation de Dieu s’est abattue sur les transgresseurs. »

[11:19] Ils repoussent le chemin de Dieu et cherchent à le rendre tortueux, et ils sont incrédules dans l’Au-delà.

Les incrédules

[11:20] Ceux-là n’échapperont jamais, et ils ne trouveront aucun seigneur ou maître pour les aider contre Dieu. Le châtiment sera doublé pour eux. Ils n’ont pas entendu, ils n’ont pas vu.

[11:21] Ceux-là perdront leur âme, et les idoles qu’ils avaient fabriquées les renieront.

[11:22] Il ne fait aucun doute que, dans l’Au-delà, ils seront les pires perdants.

Les croyants

[11:23] Quant à ceux qui croient, mènent une vie vertueuse et se consacrent à leur Seigneur, ils sont les habitants du Paradis ; ils y demeurent éternellement.

[11:24] L’exemple de ces deux groupes est comme l’aveugle et le sourd, comparés au voyant et à l’auditeur. Sont-ils égaux ? N’y prenez-vous pas garde ?

Noé

[11:25] Nous avons envoyé Noé à son peuple en disant :  » Je viens à vous comme un avertisseur clair.

[11:26]  » Vous n’adorerez que Dieu. Je crains pour vous le châtiment d’un jour douloureux. »

[11:27] Les chefs incrédules parmi son peuple dirent :  » Nous voyons que tu n’es rien de plus qu’un être humain comme nous, et nous voyons que les premiers à te suivre sont les pires d’entre nous. Nous voyons que vous ne possédez aucun avantage sur nous. Nous pensons même que vous êtes des menteurs ».

[11:28] Il dit :  » Ô mon peuple, que se passe-t-il si j’ai une preuve solide de la part de mon Seigneur ? Et s’Il m’a béni par Sa miséricorde, alors que vous ne le voyez pas ? Allons-nous vous forcer à y croire ?

[11:29]  » Ô mon peuple, je ne vous demande pas d’argent, mon salaire ne vient que de Dieu. Je n’écarte pas ceux qui ont cru ; ils rencontreront leur Seigneur (et Lui seul les jugera). Je vois que vous êtes des ignorants.

[11:30]  » Ô mon peuple, qui me soutiendra contre Dieu, si je les écarte ? N’y prenez-vous pas garde ?

Tout pouvoir appartient à Dieu

[11:31]  » Je ne prétends pas posséder les trésors de Dieu, ni connaître l’avenir, ni être un ange. Je ne dis pas non plus à ceux que vos yeux méprisent que Dieu ne leur accordera aucune bénédiction. Dieu sait mieux que quiconque ce qu’il y a dans leurs pensées les plus intimes. (Si je faisais cela,) je serais un transgresseur ».

[11:32] Ils dirent :  » Ô Noé, tu as discuté avec nous, et tu as continué à discuter. Nous te mettons au défi de faire venir le malheur dont tu nous menaces, si tu es véridique.

[11:33] Il dit :  » C’est Dieu qui vous l’apporte, s’Il le veut, alors vous ne pouvez y échapper.

[11:34]  » Même si je vous conseillais, mon conseil ne pourrait vous profiter si c’est la volonté de Dieu de vous égarer. Il est votre Seigneur, et c’est vers Lui que vous serez ramenés. « 

[11:35] S’ils disent :  » Il a inventé cette histoire « , répondez alors :  » Si je l’ai inventée, alors je suis responsable de mon crime, et je suis innocent de tout crime que vous commettez. « 

[11:36] Noé fut inspiré : « Les membres de ton peuple ne croiront plus, à part ceux qui croient déjà. Ne t’attriste pas de leurs actes.

[11:37]  » Construisez l’arche sous notre regard et avec notre inspiration, et ne M’implorez pas en faveur de ceux qui ont transgressé : ils sont destinés à se noyer. « 

Il rit le dernier, il rit le mieux

[11:38] Pendant qu’il construisait l’arche, chaque fois que certains de ses concitoyens passaient près de lui, ils se moquaient de lui. Il leur dit : « Vous vous moquez peut-être de nous, mais nous nous moquons de vous, tout comme vous vous moquez.

[11:39]  » Vous découvrirez certainement qui subira un châtiment honteux et encourra un châtiment éternel. « 

[11:40] Lorsque vint notre jugement et que l’atmosphère se mit à bouillir, nous avons dit :  » Portez sur elle une paire de chaque sorte, avec votre famille, sauf ceux qui sont condamnés. Portez avec vous ceux qui ont cru », et il n’y a que peu de gens qui ont cru avec lui.

(C’est la vérité prouvée de Dieu : l’arche de Noé était faite de rondins, attachés ensemble avec des cordes primitives (54:13). Contrairement à ce que l’on croit généralement, le déluge s’est limité à la région de l’actuelle mer Morte, et les animaux n’étaient que le bétail de Noé, et non pas tous les animaux vivant sur terre).

[11:41] Il dit : « Montez à bord. C’est au nom de Dieu qu’il naviguera et qu’il s’amarrera. Mon Seigneur est Pardonneur, Très Miséricordieux. »

[11:42] Alors qu’il naviguait avec eux en vagues comme des collines, Noé appela son fils qui était isolé : « Ô mon fils, viens monter avec nous ; ne sois pas avec les mécréants ».

[11:43] Il dit :  » Je me réfugierai au sommet d’une colline, pour me protéger de l’eau.  » Il dit :  » Rien ne peut protéger qui que ce soit aujourd’hui du jugement de Dieu ; seuls ceux qui sont dignes de Sa miséricorde (seront sauvés).  » Les vagues les séparèrent, et il fut parmi ceux qui se noyèrent.

Où l’arche a-t-elle atterri ?

[11:44] Il fut proclamé : « Ô terre, avale ton eau » et « Ô ciel, cesse ». L’eau s’est alors retirée, le jugement s’est accompli. L’arche reposa enfin sur les collines de Judée. On proclame alors : « Les transgresseurs ont péri. »

[11:45] Noé implora son Seigneur : « Mon Seigneur, mon fils est un membre de ma famille, et Ta promesse est la vérité. Tu es le plus sage des sages. »

Le mythe de l’intercession

[11:46] Il dit : « Ô Noé, il n’est pas de ta famille. Il est injuste de me demander quelque chose que tu ne connais pas. Je vous éclaire, afin que vous ne soyez pas comme les ignorants.

(L’intercession est l’appât le plus efficace de Satan pour inciter les gens à adorer des idoles. Cependant, Abraham n’a pas pu aider son père, ni Noé son fils, ni Mohammed ses propres parents (2:254, 9:80 & 114)).

[11:47] Il dit :  » Mon Seigneur, je cherche refuge auprès de Toi, de peur de T’implorer à nouveau pour une chose que je ne connais pas. Si Tu ne me pardonnes pas et si Tu n’as pas pitié de moi, je serai parmi les perdants.

[11:48] Il fut proclamé : « Ô Noé, débarque, avec paix et bénédiction sur toi et sur les nations qui descendront de tes compagnons. Quant aux autres nations qui descendront de toi, nous les bénirons pour un temps, puis nous les soumettrons à un châtiment douloureux. »

[11:49] C’est une nouvelle du passé que nous vous révélons. Vous n’en aviez aucune connaissance, ni vous, ni votre peuple, avant cela. Soyez donc patients. La victoire finale appartient aux justes.

Hûd : Un seul et même message

[11:50] Nous avons envoyé à `Aad leur frère Hood. Il dit :  » Ô mon peuple, adorez Dieu, vous n’avez pas d’autre dieu en dehors de Lui. Vous inventez.

[11:51] Ô mon peuple, je ne vous demande aucun salaire. Mon salaire ne vient que de celui qui m’a initié. Ne comprenez-vous pas ?

[11:52]  » Ô mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur, puis repentez-vous auprès de Lui. Il vous comblera alors de provisions venant du ciel et augmentera votre force. Ne revenez pas en arrière et ne devenez pas des transgresseurs.

[11:53] Ils dirent :  » Ô Hood, tu ne nous as montré aucune preuve, et nous n’abandonnons pas nos dieux à cause de ce que tu dis. Nous ne serons jamais croyants avec vous.

[11:54]  » Nous croyons que certains de nos dieux vous ont affligés d’une malédiction.  » Il répondit :  » Je témoigne devant Dieu, et vous aussi, que je renie les idoles que vous avez dressées -… « .

[11:55]  » à côté de Lui. Alors, donnez-moi votre décision collective, sans tarder.

[11:56]  » J’ai placé ma confiance en Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur. Il n’y a pas une créature qu’Il ne contrôle pas. Mon Seigneur est sur le bon chemin.

[11:57]  » Si vous vous détournez, je vous ai livré ce avec quoi j’ai été envoyé. Mon Seigneur vous remplacera par d’autres personnes ; vous ne pouvez lui nuire en aucune façon. Mon Seigneur est maître de tout. »

[11:58] Quand vint notre jugement, nous sauvâmes Hood et ceux qui avaient cru avec lui, par une miséricorde de notre part. Nous les avons sauvés d’un terrible châtiment.

[11:59] Tel était `Aad : ils méconnaissaient les révélations de leur Seigneur, désobéissaient à Ses messagers et suivaient les voies de tout tyran borné.

[11:60] Par conséquent, ils encouraient la condamnation dans ce monde et au jour de la résurrection. En effet, `Aad a traité leur Seigneur de menteur. En effet, `Aad, les gens de la capuche, ont péri.

Sãleh : Un seul et même message

[11:61] Nous envoyâmes à Thamoud leur frère Saaleh. Il dit :  » Ô mon peuple, adorez Dieu, vous n’avez pas d’autre dieu en dehors de Lui. Il vous a initiés de la terre, puis vous y a installés. Vous chercherez Son pardon, puis vous vous repentirez auprès de Lui. Mon Seigneur est toujours proche, réceptif. »

[11:62] Ils dirent :  » Ô Saaleh, tu étais auparavant populaire parmi nous. Est-ce que tu nous ordonnes d’adorer ce que nos parents adorent ? Nous avons des doutes sur tout ce que tu nous as dit.

Les incrédules toujours perdants

[11:63] Il dit :  » Ô mon peuple, que se passera-t-il si j’ai une preuve solide de la part de mon Seigneur et une miséricorde de Sa part ? Qui me soutiendrait contre Dieu, si je lui désobéissais ? Vous ne pouvez qu’accroître ma perte.

[11:64]  » Ô mon peuple, voici la chamelle de Dieu qui vous sert de preuve. Vous la laisserez manger de la terre de Dieu, et vous ne lui ferez aucun mal, sous peine d’un châtiment immédiat. »

[11:65] Ils l’égorgèrent. Il dit alors :  » Tu n’as plus que trois jours à vivre. C’est une prophétie inéluctable. »

[11:66] Quand vint notre Jugement, nous sauvâmes Saaleh et ceux qui avaient cru avec lui, par une miséricorde de notre part, de l’humiliation de ce jour. Ton Seigneur est le plus puissant, le tout-puissant.

[11:67] Ceux qui ont transgressé ont été anéantis par la catastrophe, les laissant dans leurs maisons, morts.

[11:68] C’est comme s’ils n’y avaient jamais vécu. Les Thamoud ont méconnu leur Seigneur. Les Thamoud ont donc encouru l’anéantissement.

Abraham et Lot

[11:69] Lorsque nos messagers se rendirent auprès d’Abraham avec de bonnes nouvelles, ils lui dirent :  » Paix « . Il répondit :  » Paix !  » et ne tarda pas à apporter un veau rôti.

[11:70] Voyant que leurs mains n’y touchaient pas, il devint méfiant et craintif à leur égard. Ils lui dirent : « N’aie pas peur, on nous envoie vers le peuple de Lot. »

[11:71] Sa femme était debout, et elle a ri quand nous lui avons annoncé la bonne nouvelle concernant Isaac, et après Isaac, Jacob.

[11:72] Elle dit :  » Malheur à moi, comment pourrais-je porter un enfant à mon âge, et voici mon mari, un vieillard ? C’est vraiment étrange ! »

[11:73] Ils dirent : « Trouvez-vous cela étrange de la part de Dieu ? Dieu vous a accordé Sa miséricorde et Ses bénédictions, ô habitants du sanctuaire. Il est digne d’éloges et glorieux. »

[11:74] Lorsque la peur d’Il s’est apaisée et que la bonne nouvelle lui a été annoncée, il a commencé à argumenter avec nous en faveur du peuple de Lot.

[11:75] En effet, Abraham était clément, extrêmement gentil et obéissant.

[11:76]  » Ô Abraham, abstiens-toi de cela. Le jugement de ton Seigneur a été prononcé ; ils ont encouru un châtiment inévitable.

L’homosexualité condamnée

[11:77] Lorsque nos messagers se rendirent auprès de Loth, ils furent maltraités et il fut gêné par leur présence. Il dit :  » C’est un jour difficile. « 

[11:78] Son peuple accourut, il s’était habitué à ses actes de péché. Il dit :  » Ô mon peuple, il serait plus pur pour vous, si vous preniez plutôt mes filles. Vous devez respecter Dieu ; ne m’embarrassez pas avec mes invités. N’y a-t-il pas parmi vous un seul homme raisonnable ?

[11:79] Ils dirent :  » Vous savez bien que nous n’avons pas besoin de vos filles ; vous savez exactement ce que nous voulons. « 

[11:80] Il dit : « J’aimerais être assez fort, ou avoir un allié puissant ! »

[11:81] (Les anges) dirent : « Ô Lot, nous sommes les messagers de ton Seigneur, et ces gens ne peuvent te toucher. Tu partiras avec ta famille pendant la nuit, et personne d’entre vous ne se retournera, à l’exception de ta femme ; elle est condamnée avec les condamnés. Le moment qui leur est assigné est le matin. Le matin n’est-il pas déjà assez tôt ?

Destruction de Sodome et Gomorrhe

[11:82] Lorsque notre jugement est arrivé, nous l’avons mis sens dessus dessous et nous l’avons arrosé de rochers durs et dévastateurs.

[11:83] De tels rochers ont été désignés par ton Seigneur pour frapper les transgresseurs.

Shu’aib : Un seul et même message

[11:84] Nous envoyâmes à Midyan leur frère Shu`aib. Il dit :  » Ô mon peuple, adorez Dieu, vous n’avez pas d’autre dieu en dehors de Lui. Ne trichez pas lorsque vous mesurez ou pesez. Je vois que vous êtes prospères, et je crains pour vous le châtiment d’un jour accablant.

[11:85]  » Ô mon peuple, vous donnerez la pleine mesure et le plein poids, équitablement. N’escroquez pas les gens de leurs droits, et ne parcourez pas la terre en corrompus.

[11:86]  » Tout ce que Dieu vous procure, si peu que ce soit, est bien meilleur pour vous, si vous êtes vraiment croyants. Je ne suis pas un gardien pour vous ».

[11:87] Ils dirent :  » Ô Shu`aib, ta religion te dicte-t-elle que nous devons abandonner la religion de nos parents, ou gérer nos affaires comme nous l’entendons ? Tu es connu pour ta clémence et ta sagesse.

[11:88] Il dit :  » Ô mon peuple, que se passe-t-il si j’ai une preuve solide de la part de mon Seigneur, s’Il m’a comblé d’un grand bienfait ? Je ne souhaite pas commettre ce que je vous enjoins de faire. Je souhaite seulement corriger le plus grand nombre de fautes possible. Ma guidance dépend totalement de Dieu ; j’ai placé ma confiance en Lui. Je me suis totalement soumis à Lui.

[11:89]  » Et, ô mon peuple, ne soyez pas provoqués par votre opposition à moi à encourir les mêmes désastres que le peuple de Noé, ou le peuple de Hood, ou le peuple de Saaleh ; et le peuple de Lot n’est pas très loin de vous.

[11:90]  » Vous implorerez le pardon de votre Seigneur, puis vous vous repentirez auprès de Lui. Mon Seigneur est Très Miséricordieux, Bienveillant. »

[11:91] Ils dirent :  » Ô Shu`aib, nous ne comprenons pas beaucoup de choses que tu nous dis, et nous voyons que tu es impuissant parmi nous. Si ta tribu n’était pas là, nous t’aurions lapidé, car tu n’as aucune valeur pour nous. Tu n’as aucune valeur pour nous.

[11:92] Il dit :  » Ô mon peuple, ma tribu est-elle plus respectée que Dieu ? Est-ce pour cela que vous êtes indifférents à lui ? Mon Seigneur est au courant de tout ce que vous faites.

[11:93]  » Ô mon peuple, continuez à faire ce que vous voulez, et moi aussi. Vous découvrirez certainement lequel d’entre nous encourra un châtiment honteux ; vous découvrirez qui est le menteur. Attendez donc, et j’attendrai avec vous ».

[11:94] Lorsque notre jugement est venu, nous avons sauvé Shu`aib et ceux qui ont cru avec lui, par une miséricorde de notre part. Quant aux méchants, ils furent frappés par une catastrophe qui les laissa morts dans leurs maisons.

[11:95] C’était comme s’ils n’avaient jamais existé. C’est ainsi que Midyan périt, tout comme Thamoud avait péri auparavant.

Moïse

[11:96] Nous avons envoyé Moïse avec nos signes et une profonde autorité.

[11:97] A Pharaon et à ses anciens . Mais ils suivirent l’ordre de Pharaon, et l’ordre de Pharaon n’était pas sage.

[11:98] Il conduira son peuple, le jour de la résurrection, jusqu’à l’Enfer : quelle misérable demeure !

[11:99] Ils ont encouru la condamnation dans cette vie, ainsi qu’au jour de la résurrection ; quelle voie misérable à suivre !

Leçons à tirer

[11:100] Ce sont des nouvelles des communautés passées que nous vous narrons. Certaines sont encore debout, d’autres ont disparu.

[11:101] Nous ne leur avons jamais fait de tort ; ils ont fait du tort à leurs propres âmes. Leurs dieux, qu’ils invoquaient à côté de Dieu, n’ont pu les aider en rien lorsque le jugement de ton Seigneur est venu. Au contraire, ils ont assuré leur perte.

[11:102] Tel fut le châtiment appliqué par votre Seigneur lorsque les communautés transgressèrent. Son châtiment est douloureux et dévastateur.

[11:103] Cela devrait servir de leçon à ceux qui craignent le châtiment de l’Au-delà. C’est un jour où tout le monde sera convoqué, un jour dont il faudra être témoin.

[11:104] Nous avons fixé un moment précis pour qu’elle ait lieu.

[11:105] Le jour où cela arrivera, aucune âme ne prononcera une seule parole, si ce n’est conformément à Sa volonté. Certains seront malheureux, d’autres heureux.

[11:106] Quant aux misérables, ils seront en Enfer, où ils soupirent et se lamentent.

[11:107] Ils y demeurent éternellement, tant que durent les cieux et la terre, selon la volonté de ton Seigneur. Ton Seigneur fait ce qu’Il veut.

[11:108] Quant aux heureux élus, ils seront au Paradis. Ils y demeureront éternellement, aussi longtemps que dureront les cieux et la terre, conformément à la volonté de ton Seigneur – une récompense éternelle.

Suivre aveuglément nos parents, une grande tragédie humaine 

[11:109] N’ayez aucun doute sur ce que ces gens adorent : ils adorent exactement ce qu’ils ont trouvé que leurs parents adoraient. Nous leur redevons la part qui leur revient en totalité, sans réduction.

[11:110] Nous avons donné à Moïse l’Écriture, mais elle a été contestée, et s’il n’y avait pas eu une parole prédéterminée décrétée par ton Seigneur, ils auraient été jugés immédiatement. Ils sont pleins de doutes à ce sujet, soupçonneux.

[11:111] Ton Seigneur rétribuera certes chacun pour ses œuvres. Il est parfaitement au courant de tout ce qu’ils font.

[11:112] Poursuivez donc la voie qui vous a été enjointe, avec ceux qui se sont repentis avec vous, et ne transgressez pas. Il est le témoin de tout ce que vous faites.

[11:113] Ne penchez pas vers ceux qui ont transgressé, de peur d’encourir l’Enfer, de ne pas trouver d’alliés pour vous aider contre Dieu, puis de finir perdants.

Trois des cinq prières

[11:114] Vous observerez les Prières de Contact (Salat) aux deux extrémités du jour, et pendant la nuit. Les bonnes œuvres effacent les mauvaises. C’est un rappel pour ceux qui veulent y prendre garde.

[11:115] Vous persévérerez avec constance, car Dieu ne manque jamais de récompenser les justes.

[11:116] Si seulement certains parmi les générations précédentes possédaient assez d’intelligence pour interdire le mal ! Quelques-uns seulement méritaient d’être sauvés par nous. Quant aux transgresseurs, ils étaient préoccupés par leurs biens matériels ; ils étaient coupables.

[11:117] Ton Seigneur n’anéantit jamais injustement une communauté, alors que ses membres sont vertueux.

Pourquoi avons-nous été créés ?

[11:118] Si ton Seigneur l’avait voulu, tous les peuples auraient formé une seule assemblée (de croyants). Mais ils se disputent toujours.

[11:119] Seuls ceux qui sont bénis par la miséricorde de votre Seigneur (ne contesteront pas la vérité). C’est pour cela qu’Il les a créés. Le jugement de ton Seigneur a déjà été prononcé :  » Je remplirai l’enfer de djinns et d’humains, tous ensemble : « Je remplirai l’Enfer de djinns et d’humains, tous ensemble.

(Le Très Miséricordieux nous a créés sur cette terre pour nous donner une nouvelle chance de dénoncer notre crime originel et d’être rachetés. La plupart des gens choisissent et insistent pour aller en enfer).

[11:120] Nous te narrons suffisamment d’histoire des messagers pour affermir ton cœur. La vérité t’est parvenue, ainsi que des éclaircissements et des rappels pour les croyants.

[11:121] Dis à ceux qui mécroient :  » Faites ce que vous pouvez, et nous ferons de même « .

[11:122] « Alors attendez, nous aussi nous attendrons. »

[11:123] C’est à Dieu qu’appartient l’avenir des cieux et de la terre, et c’est de Lui que dépendent toutes les affaires. Vous devez l’adorer et lui faire confiance. Votre Seigneur n’ignore rien de ce que vous faites.

Sourate 12 : Joseph (Yousuf)

[12:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[12:1] A.L.R. Ces (lettres) sont des preuves de cette profonde écriture.

(Ces lettres constituent la preuve de la paternité divine du Coran grâce à un code mathématique impressionnant et à des prophéties sur des événements futurs).

[12:2] Nous lui avons révélé un Coran en arabe, pour que vous compreniez.

(Pourquoi le Coran a-t-il été révélé en arabe ? Voir également 41:44).

[12:3] Nous vous narrons l’histoire la plus exacte par la révélation de ce Coran. Avant cela, vous n’étiez pas du tout au courant.

[12:4] Rappelons que Joseph dit à son père :  » Ô mon père, j’ai vu onze planètes, le soleil et la lune ; je les ai vus se prosterner devant moi. « 

[Il dit : « Mon fils, ne raconte pas ton rêve à tes frères, de peur qu’ils ne fassent des complots et des machinations contre toi. Le diable est le pire ennemi de l’homme.

[12:6]  » Ton Seigneur t’a ainsi béni et t’a annoncé une bonne nouvelle par l’intermédiaire de ton rêve. Il a parfait Ses bénédictions sur toi et sur la famille de Jacob, comme Il l’avait fait auparavant pour tes ancêtres Abraham et Isaac. Ton Seigneur est omniscient et très sage. »

[12:7] Dans Joseph et ses frères, il y a des leçons pour ceux qui cherchent.

[12:8] Ils dirent :  » Joseph et son frère ont la faveur de notre père, et nous sommes en majorité. Mais notre père s’est égaré.

Le destin de Joseph est déjà décidé par Dieu

[12:9] « Tuons Joseph, ou bannissons-le, afin que vous obteniez un peu d’attention de la part de votre père. Ensuite, vous pourrez être des justes. »

(Le rêve de Joseph nous apprend qu’il était promis à un brillant avenir. Ainsi, alors que ses frères se réunissaient pour décider de son sort, celui-ci était déjà décidé par Dieu. Tout est fait par Dieu (8:17), et est déjà enregistré (57:22).

[12:10] L’un d’eux dit :  » Ne tuez pas Joseph, jetons-le dans l’abîme du puits. Peut-être quelque caravane pourra-t-elle le recueillir, si c’est ce que vous décidez de faire. »

[12:11] Ils dirent : « Notre père, pourquoi ne nous confies-tu pas Joseph ? Nous prendrons bien soin de lui.

[12:12] « Envoyez-le avec nous demain pour courir et jouer. Nous le protégerons. »

[12:13] Il dit :  » Je m’inquiète de voir que tu t’en vas avec lui, et que le loup peut alors le dévorer pendant que tu ne le surveilles pas. « 

[12:14] Ils dirent :  » En effet, si le loup le dévore, alors que nous sommes nombreux autour de lui, nous sommes vraiment perdants. « 

Les croyants bénéficient des assurances de Dieu 

[12:15] Lorsqu’ils s’éloignèrent avec lui et qu’ils décidèrent unanimement de le jeter dans l’abîme du puits, nous lui inspirâmes : « Un jour, tu leur raconteras tout cela, alors qu’ils n’en ont aucune idée ».

[12:16] Le soir, ils revinrent auprès de leur père en pleurant.

[12:17] Ils dirent :  » Notre père, nous sommes allés faire la course entre nous, laissant Joseph avec notre équipement, et le loup l’a dévoré. Tu ne nous croiras jamais, même si nous disions la vérité ».

[12:18] Ils ont présenté sa chemise maculée de faux sang. Il dit :  » En effet, vous avez conspiré entre vous pour commettre un certain stratagème. Tout ce que je peux faire, c’est de m’armer de patience. Que Dieu me vienne en aide face à votre complot. »

Joseph est emmené en Égypte

[12:19] Une caravane passait par là et envoya bientôt son abreuvoir. Il laissa tomber son seau, puis dit :  » Quelle chance ! Il y a un garçon ici ! » Ils l’emmenèrent comme une marchandise, et Dieu était parfaitement conscient de ce qu’ils faisaient.

[12:20] Ils l’ont vendu à bas prix – quelques dirhams – car ils n’avaient pas besoin de lui.

[12:21] Celui qui l’avait acheté en Égypte dit à sa femme :  » Prends bien soin de lui. Il pourra peut-être nous aider, ou bien nous pourrons l’adopter.  » C’est ainsi que nous avons établi Joseph sur terre et que nous lui avons enseigné l’interprétation des rêves. L’ordre de Dieu est toujours exécuté, mais la plupart des gens ne le savent pas.

Dieu protège les croyants du péché

[12:22] Lorsqu’il eut atteint la maturité, nous le dotâmes de sagesse et de savoir. Nous récompensons ainsi les justes.

[12:23] La dame de la maison où il vivait a essayé de le séduire. Elle a fermé les portes et a dit : « Je suis tout à toi ». Il répondit : « Que Dieu me protège. Il est mon Seigneur, qui m’a donné une bonne maison. Les transgresseurs ne réussissent jamais.

(Joseph a formulé cette déclaration de telle sorte que la femme du gouverneur pensait qu’il parlait de son mari, alors qu’en fait il parlait de Dieu).

[12:24] Elle a failli lui succomber, et il a failli lui succomber, s’il n’avait vu une preuve de la part de son Seigneur. Nous avons ainsi détourné de lui le mal et le péché, car il était l’un de nos serviteurs dévoués.

[12:25] Ils se précipitent tous les deux vers la porte et, ce faisant, elle déchire son vêtement par derrière. Elles trouvèrent son mari à la porte. Elle lui dit :  » Quelle devrait être la punition de celui qui a voulu abuser de ta femme, si ce n’est l’emprisonnement ou un châtiment douloureux ? « 

[12:26] Il a dit :  » C’est elle qui a essayé de me séduire.  » Un témoin de sa famille a suggéré :  » Si son vêtement est déchiré par devant, alors elle dit la vérité et il est menteur « .

[12:27] « Et si son vêtement est déchiré par derrière, alors elle a menti et il dit la vérité. »

[12:28] Son mari, voyant que son vêtement était déchiré par derrière, dit : « C’est une ruse de femme. En effet, ton stratagème est redoutable.

[12:29]  » Joseph, ne t’occupe pas de cet incident. Quant à toi (ma femme), tu devrais demander pardon pour ton péché. Tu as commis une faute. »

[12:30] Des femmes de la ville colportaient des ragots : « La femme du gouverneur essaie de séduire son serviteur. Elle est très amoureuse de lui. Nous voyons qu’elle s’est égarée. »

[12:31] Lorsqu’elle entendit parler de leurs commérages, elle les invita, leur prépara un endroit confortable et leur donna à chacun un couteau. Puis elle lui dit : « Entre dans leur chambre. » Quand ils le virent, ils l’admirèrent tellement qu’ils se coupèrent les mains. Elles disaient : « Gloire à Dieu, ce n’est pas un être humain, c’est un ange honorable. »

(C’est le même mot utilisé dans 5:38 concernant la main du voleur, et la somme des numéros de sourates et de versets (12 + 31 et 5 + 38) est la même. Par conséquent, la main du voleur doit être marquée, et non coupée comme le fait l’islam corrompu).

[12:32] Elle dit :  » C’est de lui que tu m’as reproché d’être tombée amoureuse. J’ai en effet essayé de le séduire, et il a refusé. S’il ne fait pas ce que je lui ordonne, il ira certainement en prison et sera avili. »

[12:33] Il dit :  » Mon Seigneur, la prison vaut mieux que de leur céder. Si tu ne détournes pas de moi leur manigance, je risque de les désirer et de me comporter comme les ignorants. »

[12:34] Son Seigneur a exaucé sa prière et détourné de lui leurs manigances. Il est l’Audient, l’Omniscient.

[12:35] Plus tard, ils ont veillé, malgré les preuves évidentes, à l’emprisonner pour un temps.

[12:36] Deux jeunes gens étaient avec lui dans la prison. L’un d’eux dit : « J’ai vu en rêve que je faisais du vin », et l’autre dit : « Je me suis vu portant sur ma tête du pain dont les oiseaux se nourrissaient ». Informe-nous de l’interprétation de ces rêves. Nous voyons que tu es juste ».

[12:37] Il dit :  » Si une nourriture vous est fournie, je peux vous en informer avant que vous ne la receviez. C’est là une partie des connaissances que mon Seigneur m’a données. J’ai abandonné la religion des gens qui ne croient pas en Dieu et qui, en ce qui concerne l’Au-delà, sont vraiment des mécréants.

[12:38]  » Et j’ai plutôt suivi la religion de mes ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob. Nous n’avons jamais érigé d’idoles à côté de Dieu. Telle est la bénédiction de Dieu sur nous et sur le peuple, mais la plupart des gens ne l’apprécient pas.

[12:39] « Ô mes compagnons de prison, plusieurs dieux sont-ils meilleurs, ou Dieu seul, l’Unique, le Suprême ?

[12:40]  » Vous n’adorez à côté de Lui que des innovations que vous avez inventées, vous et vos parents. Dieu n’a jamais autorisé de telles idoles. Toute décision appartient à Dieu, et Il a décidé que vous ne deviez pas adorer autre chose que Lui. C’est la religion parfaite, mais la plupart des gens ne le savent pas.

[12:41] « Ô mes compagnons de prison, l’un d’entre vous sera le sommelier de son seigneur, tandis que l’autre sera crucifié – les oiseaux mangeront sur sa tête. Voilà qui règle la question sur laquelle vous vous êtes interrogés.

[12:42] Il dit alors à celui qui doit être sauvé :  » Souviens-toi de moi auprès de ton seigneur.  » Ainsi, le diable lui fit oublier son Seigneur et, par conséquent, il resta en prison quelques années de plus.

(Lorsque Joseph a supplié son compagnon d’intercéder en sa faveur auprès du roi, il a montré qu’il dépendait d’autre chose que de Dieu pour être sauvé de la prison. Cela ne sied pas à un vrai croyant, et cette grave erreur a coûté à Joseph quelques années de prison. Le Coran nous apprend que seul Dieu peut nous soulager de toute épreuve. Un vrai croyant s’en remet à Dieu et dépend totalement de Lui seul (1:5, 6:17, 8:17, 10:107). 

Le rêve du roi

[12:43] Le roi dit :  » J’ai vu sept vaches grasses dévorées par sept vaches maigres, et sept épis verts (de blé), et d’autres flétris. Ô mes anciens, conseillez-moi sur mon rêve, si vous savez interpréter les rêves. »

[12:44] Ils dirent :  » Des rêves absurdes. En ce qui concerne l’interprétation des rêves, nous ne sommes pas compétents. »

[12:45] Celui qui avait été sauvé (de la prison) dit, maintenant qu’il se souvenait enfin :  » Je peux t’en dire l’interprétation, envoie-moi donc (vers Joseph). « 

Joseph interprète le rêve du roi

[12:46] « Joseph mon ami, informe-nous sur sept vaches grasses dévorées par sept vaches maigres, et sur sept épis verts, et d’autres ratatinés. Je souhaite repartir avec des informations pour le peuple. »

[12:47] Il dit :  » Ce que vous cultiverez pendant les sept années à venir, quand viendra le temps de la récolte, laissez les grains dans leurs épis, à l’exception de ce que vous mangerez.

[12:48]  » Après cela, viendront sept années de sécheresse qui consommeront la plus grande partie de ce que vous avez stocké pour eux.

[12:49] « Après cela, une année viendra qui apportera un soulagement au peuple, et ils pourront, à nouveau, presser du jus. »

[12:50] Le roi dit : « Amenez-le-moi. » Lorsque le messager arriva auprès de lui, il dit :  » Retourne auprès de ton seigneur et demande-lui d’enquêter sur les femmes qui se coupent les mains. Mon Seigneur est parfaitement au courant de leurs manigances. »

[12:51] (Le roi) dit (aux femmes) : « Que savez-vous de l’incident au cours duquel vous avez tenté de séduire Joseph ? » Elles répondirent : « Que Dieu nous en préserve, nous ne savions rien de mal de sa part. » La femme du gouverneur dit : « Maintenant la vérité a triomphé. C’est moi qui ai essayé de le séduire, et c’est lui qui a dit la vérité.

[12:52] « J’espère qu’il se rendra compte que je ne l’ai jamais trahi en son absence, car Dieu ne bénit pas les stratagèmes des traîtres.

[12:53]  » Je ne prétends pas à l’innocence pour moi-même. Le moi est l’avocat du vice, sauf pour ceux qui ont obtenu la miséricorde de mon Seigneur. Mon Seigneur est Pardonneur et Très Miséricordieux. « 

Joseph accède à la notoriété

[12:54] Le roi dit :  » Amenez-le-moi, que je l’engage à travailler pour moi.  » Il s’entretint avec lui et lui dit :  » Aujourd’hui, tu as une position éminente chez nous. « 

[12:55] Il dit :  » Faites-moi trésorier, car j’ai de l’expérience dans ce domaine et je suis bien informé. « 

[12:56] Nous avons ainsi établi Joseph sur terre, gouvernant comme il l’entendait. Nous accordons notre miséricorde à qui nous voulons, et nous ne manquons jamais de récompenser les justes.

[12:57] De plus, la récompense dans l’Au-delà est encore meilleure pour ceux qui croient et mènent une vie vertueuse.

[12:58] Les frères de Joseph arrivèrent ; en entrant, il les reconnut, tandis qu’eux ne le reconnurent pas.

[12:59] Après leur avoir fourni leurs provisions, Il leur dit :  » La prochaine fois, amène avec toi ton demi-frère. Ne voyez-vous pas que je vous donne la pleine mesure et que je vous traite avec générosité ?

[12:60]  » Si vous ne parvenez pas à me l’amener, vous n’aurez aucune part de moi ; vous ne vous en approcherez même pas. « 

[12:61] Ils dirent : « Nous négocierons avec son père à son sujet. C’est ce que nous ferons.

[12:62] Il donna ensuite des instructions à ses assistants : « Remettez leurs biens dans leurs sacs. Lorsqu’ils les retrouveront à leur retour dans leur famille, ils reviendront peut-être plus tôt. »

[12:63] De retour auprès de leur père, ils dirent :  » Notre père, nous ne pouvons plus nous procurer de provisions, à moins que tu n’envoies notre frère avec nous. Nous prendrons soin de lui. »

[12:64] Il dit :  » Te ferais-je confiance pour lui, comme je t’ai fait confiance pour son frère auparavant ? Dieu est le meilleur protecteur et, de tous les miséricordieux, Il est le Très Miséricordieux. »

[12:65] Lorsqu’ils ouvrirent leurs sacs, ils trouvèrent leurs biens qui leur avaient été rendus. Ils dirent : « Notre père, que pouvons-nous demander de plus ? Voici nos biens qui nous sont rendus. Nous pourrons ainsi subvenir aux besoins de notre famille, protéger notre frère et recevoir une charge de chameau supplémentaire. C’est certainement une bonne affaire.

[12:66] Il dit :  » Je ne l’enverrai pas avec vous, à moins que vous ne me donniez l’engagement solennel devant Dieu que vous le ramènerez, à moins que vous ne soyez complètement submergés.  » Quand ils lui eurent donné leur engagement solennel, il dit :  » Dieu est témoin de tout ce que nous disons. « 

[12:67] Il dit :  » Ô mes fils, n’entrez pas par une seule porte, entrez par des portes séparées. Mais je ne peux pas vous sauver de ce qui est prédéterminé par Dieu. C’est à Dieu qu’appartiennent tous les jugements. C’est en lui que je place ma confiance, et c’est en lui que placeront tous ceux qui placent leur confiance.

[12:68] Lorsqu’ils allèrent [chez Joseph], ils entrèrent conformément aux instructions de leur père. Bien que cela ne puisse rien changer à ce qui a été décrété par Dieu, Jacob avait une raison personnelle de leur demander de faire cela. Car il possédait certaines connaissances que nous lui avons enseignées, mais que la plupart des gens ignorent.

Retour en Égypte

[12:69] Lorsqu’ils entrèrent chez Joseph, celui-ci rapprocha son frère de lui et lui dit :  » Je suis ton frère, ne t’attriste pas de leurs actions. « 

Joseph garde son frère

[12:70] Quand il leur eut fourni leurs provisions, il plaça la coupe à boire dans le sac de son frère, puis un annonciateur annonça : « Les propriétaires de cette caravane sont des voleurs.

[12:71] Ils dirent, en s’approchant d’eux :  » Qu’avez-vous perdu ? « 

[12:72] Ils dirent : « Nous avons perdu la coupe du roi. Quiconque la rendra recevra une charge supplémentaire de chameaux, je m’en porte garant ».

[12:73] Ils dirent :  » Par Dieu, vous savez bien que nous ne sommes pas venus ici pour commettre le mal, et que nous ne sommes pas non plus des voleurs. « 

[12:74] Ils dirent :  » Quel est le châtiment du voleur, si vous êtes des menteurs ? « 

[12:75] Ils dirent :  » Le châtiment, si on le trouve dans son sac, c’est que le voleur vous appartient. Nous punissons donc le coupable.

[12:76] Il a alors commencé par inspecter leurs récipients, avant d’arriver à celui de son frère, et il l’a extrait du récipient de son frère. Nous avons ainsi perfectionné le stratagème pour Joseph ; il n’aurait pas pu garder son frère s’il avait appliqué la loi du roi. Mais c’était la volonté de Dieu. Nous élevons qui nous voulons à des rangs supérieurs. Au-dessus de chaque connaisseur, il y en a un qui est encore plus connaisseur.

[12:77] Ils dirent :  » S’il a volé, un de ses frères l’a fait aussi dans le passé.  » Joseph dissimula ses sentiments en lui-même et ne leur donna aucun indice. Il se dit (à lui-même) :  » Vous êtes vraiment méchants. Dieu est au courant de vos accusations. »

[12:78] Ils dirent :  » Ô toi qui es noble, Il a un père âgé ; veux-tu prendre l’un de nous à sa place ? Nous voyons que tu es un homme bon. »

[12:79] Il dit :  » Dieu nous préserve de prendre un autre que celui en possession duquel nous avons trouvé nos biens. Sinon, nous serions injustes.

[12:80] Comme ils n’arrivaient pas à le faire changer d’avis, ils se concertèrent. L’aîné dit : « Savez-vous que votre père a pris un engagement solennel envers vous devant Dieu ? Dans le passé, vous avez perdu Joseph. Je ne quitterai pas cet endroit tant que mon père ne m’y autorisera pas, ou tant que Dieu ne jugera pas pour moi ; Il est le meilleur des juges.

Retour en Palestine 

[12:81]  » Retourne auprès de ton père et dis-lui… ‘Notre père, ton fils a commis un vol. Nous en sommes sûrs, car c’est ce dont nous avons été témoins. C’était un événement inattendu.

[12:82] « Vous pouvez demander à la communauté où nous étions, et à la caravane qui est revenue avec nous. Nous disons la vérité. « 

[12:83] Il dit :  » En effet, vous avez conspiré pour mener à bien un certain projet. Je n’ai qu’un seul recours : la patience. Que Dieu me les ramène tous. Il est l’Omniscient, le Très Sage. »

[12:84] Il se détourna d’eux en disant :  » Je suis affligé à cause de Joseph.  » Ses yeux devinrent blancs à force d’être affligés ; il était vraiment triste.

[12:85] Ils dirent :  » Par Dieu, vous continuerez à pleurer Joseph jusqu’à ce que vous tombiez malade, ou jusqu’à ce que vous mouriez. « 

[12:86] Il dit :  » Je me plains simplement à Dieu de mon dilemme et de mon chagrin, car je sais de Dieu ce que vous ne savez pas.

[12:87]  » Ô mes fils, allez chercher Joseph et son frère, et ne désespérez jamais de la grâce de Dieu. Nul ne désespère de la grâce de Dieu, si ce n’est les gens mécroires. »

Israël se rend en Égypte

[12:88] Lorsqu’ils entrèrent dans les quartiers (de Joseph), ils dirent : « Ô toi, noble, nous avons subi beaucoup d’épreuves, ainsi que notre famille, et nous avons apporté des biens de moindre qualité. Nous espérons que tu nous donneras la pleine mesure et que tu seras charitable envers nous. Dieu récompense les bienfaiteurs.

[12:89] Il dit :  » Vous souvenez-vous de ce que vous avez fait à Joseph et à son frère quand vous étiez ignorants ? « 

[12:90] Ils dirent : « Tu dois être Joseph. » Il répondit : « Je suis Joseph, et voici mon frère. Dieu nous a bénis. C’est que, si l’on mène une vie juste et si l’on persévère, Dieu ne manque jamais de récompenser les justes. »

[12:91] Ils dirent :  » Parbleu, Dieu vous a vraiment préférés à nous. Nous nous sommes trompés.

[12:92] Il dit : « Il n’y a pas de reproche à te faire aujourd’hui. Que Dieu vous pardonne. De tous les miséricordieux, Il est le Très Miséricordieux.

[12:93] « Prends cette chemise qui est à moi ; quand tu la jetteras sur le visage de mon père, il retrouvera la vue. Amène toute ta famille et reviens vers moi. »

(Cela marque le début de la présence des enfants d’Israël en Égypte. Moïse les conduira hors d’Égypte quelques siècles plus tard).

[12:94] Avant même l’arrivée de la caravane, leur père dit : « Je sens l’odeur de Joseph. Quelqu’un peut-il m’éclairer ? »

[12:95] Ils dirent :  » Par Dieu, tu es encore dans ton ancienne confusion. « 

[12:96] Lorsque le porteur de la bonne nouvelle arriva, il se jeta (la chemise) sur le visage, suite à quoi il retrouva la vue. Il dit : « Ne t’ai-je pas dit que je savais de Dieu ce que tu ne savais pas ? »

[12:97] Ils dirent :  » Notre père, prie pour que nous te pardonnions ; nous nous sommes en effet trompés. « 

[12:98] Il dit :  » J’implorerai mon Seigneur de vous pardonner ; Il est le Pardonneur, le Très Miséricordieux. « 

En Egypte

[12:99] Lorsqu’ils entrèrent dans les quartiers de Joseph, celui-ci embrassa ses parents en disant :  » Bienvenue en Égypte. Si Dieu le veut, vous serez en sécurité ici. »

[12:100] Il fit monter ses parents sur le trône. Ils se prosternèrent devant lui. Il dit :  » Ô mon père, voici l’accomplissement de mon vieux rêve. Mon Seigneur l’a réalisé. Il m’a béni, m’a délivré de la prison et t’a ramené du désert, après que le diable eut creusé un fossé entre moi et mes frères. Mon Seigneur est très bon envers qui Il veut. Il est le Connaisseur, le Très Sage. »

[12:101]  » Mon Seigneur, Tu m’as donné la royauté et tu m’as enseigné l’interprétation des rêves. Initiateur des cieux et de la terre, Tu es mon Seigneur et mon Maître dans cette vie et dans l’Au-delà. Laisse-moi mourir en tant que Soumissionnaire, et compte-moi avec les justes. »

[12:102] C’est une nouvelle du passé que nous te révélons. Tu n’étais pas présent lorsqu’ils ont décidé à l’unanimité de jeter Joseph dans le puits, alors qu’ils se concertaient.

La majorité des gens ne croient pas

[12:103] La plupart des gens, quoi que vous fassiez, ne croiront pas.

[12:104] Vous ne leur demandez pas d’argent, vous délivrez simplement ce rappel pour l’ensemble des gens.

[12:105] Tant de preuves dans les cieux et sur la terre leur sont données, mais ils passent à côté, sans y prêter attention !

La majorité des croyants voués à l’enfer

[12:106] La majorité de ceux qui croient en Dieu ne le font pas sans commettre un culte des idoles.

[12:107] Ont-ils la garantie qu’un châtiment écrasant de Dieu ne les frappera pas, ou que l’Heure ne leur parviendra pas soudainement, au moment où ils s’y attendent le moins ?

[12:108] Dis : « Voici ma voie : J’invite à Dieu, sur la base d’une preuve évidente, et ceux qui me suivent font de même. Que Dieu soit glorifié. Je ne suis pas un adorateur d’idoles. »

[12:109] Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes que nous avons inspirés, choisis parmi les gens des diverses communautés. N’ont-ils pas parcouru la terre et n’ont-ils pas vu les conséquences pour ceux qui les ont précédés ? La demeure de l’Au-delà est bien meilleure pour ceux qui mènent une vie vertueuse. Comprendriez-vous donc ?

La victoire, en fin de compte, appartient aux croyants 

[12:110] Au moment où les messagers désespèrent et pensent qu’ils ont été rejetés, notre victoire leur parvient. Nous sauvons alors qui nous voulons, tandis que notre châtiment pour les coupables est inévitable.

Le Coran est tout ce dont nous avons besoin

[12:111] Dans leur histoire, il y a une leçon pour ceux qui possèdent l’intelligence. Il ne s’agit pas d’un hadith fabriqué de toutes pièces ; le Coran confirme toutes les écritures antérieures, fournit des détails sur tout, et constitue un phare et une miséricorde pour ceux qui croient.

Sourate 13 – Le tonnerre (Al-Ra`ad)

[13:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[13:1] A. L. M. R. Ce sont là des preuves de cette Écriture. Ce qui vous est révélé de la part de votre Seigneur est la vérité, mais la plupart des gens ne croient pas.

(Ces lettres constituent la preuve de la paternité divine du Coran grâce à un code mathématique impressionnant et à des prophéties sur des événements futurs).

[13:2] Dieu est celui qui a élevé les cieux sans piliers que l’on puisse voir, puis a assumé toute autorité. Il a engagé le soleil et la lune, chacun courant (dans son orbite) pendant une période prédéterminée. Il contrôle tout, et explique les révélations, afin que vous ayez la certitude de rencontrer votre Seigneur.

[13:3] C’est Lui qui a construit la terre et y a placé des montagnes et des rivières. Et des différentes sortes de fruits, Il en a fait des couples – mâles et femelles. La nuit l’emporte sur le jour. Ce sont là des preuves solides pour les gens qui pensent.

[13:4] Sur terre, il y a des terrains adjacents qui produisent des vergers de raisins, des cultures, des palmiers – dioïques et non dioïques. Bien qu’ils soient irrigués avec la même eau, nous préférons certains d’entre eux à d’autres pour manger. Ce sont des preuves solides pour les gens qui comprennent.

La croyance en l’Au-delà est nécessaire au salut 

[13:5] S’il vous arrive de vous poser la question, le véritable étonnement réside dans le fait qu’ils disent : « Après avoir été réduits en poussière, sommes-nous recréés à nouveau ? » Voilà ceux qui ont mécroié en leur Seigneur. Ce sont eux qui ont encouru des chaînes autour de leur cou. Ce sont eux qui ont encouru l’Enfer, où ils demeureront éternellement.

[13:6] Ils vous mettent au défi d’attirer sur eux le malheur, plutôt que de devenir justes ! Il y a eu suffisamment de précédents pour eux dans le passé. Ton Seigneur est indulgent envers les hommes, malgré leurs péchés, et il est sévère dans le châtiment.

[13:7] Ceux qui ont mécru disent :  » Si seulement un miracle pouvait descendre sur lui de la part de son Seigneur (nous croirons alors).  » Tu n’es qu’un avertisseur – chaque communauté reçoit un guide.

[13:8] Dieu sait ce que chaque femelle porte, et ce que chaque utérus libère, ou gagne. Tout ce qu’Il fait est parfaitement mesuré.

[13:9] Le Connaisseur de tous les secrets et de toutes les déclarations ; le Suprême, le Très-Haut.

[13:10] Il en est de même si vous dissimulez vos pensées ou si vous les déclarez, si vous vous cachez dans l’obscurité de la nuit ou si vous agissez en plein jour.

[13:11] Des équipes (d’anges) se relaient, restant auprès de chacun de vous – ils sont devant vous et derrière vous. Ils restent avec vous et vous protègent conformément aux ordres de Dieu. Ainsi, Dieu ne change la condition d’aucun peuple à moins qu’il n’en prenne lui-même la décision. Si Dieu veut une épreuve pour un peuple, aucune force ne peut l’arrêter. Car il n’y a personne d’autre que Lui comme Seigneur et Maître.

[13:12] Il est Celui qui vous montre la foudre comme source de crainte, ainsi que d’espoir, et Il initie les nuages chargés.

[13:13] Le tonnerre loue Sa gloire, et les anges font de même, par respect pour Lui. Il envoie les éclairs, qui frappent selon Sa volonté. Pourtant, ils se disputent au sujet de Dieu, bien que Son pouvoir soit impressionnant.

[L’implorer est la seule supplication légitime, alors que les idoles qu’ils implorent à côté de lui ne peuvent jamais répondre. Ils sont comme ceux qui tendent leurs mains vers l’eau, mais dont rien n’atteint la bouche. Les incrédules implorent en vain.

Toute la création s’est soumise à Dieu

[13:15] Vers Dieu se prosternent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, de gré ou de force, ainsi que leurs ombres le matin et le soir.

(Même les mécroires se prosternent ; ils ne peuvent pas, par exemple, contrôler les battements de leur cœur, leurs poumons ou leur péristaltisme. Les ombres sont prédéterminées par la conception divine des orbites solaires et lunaires, et par la forme particulière de la planète Terre qui est à l’origine des quatre saisons. La précision absolue de la relation soleil/terre est prouvée par l’invention des horloges solaires et de leurs ombres).

[13:16] Dis :  » Qui est le Seigneur des cieux et de la terre ?  » Dis : « Dieu. » Dis : « Pourquoi donc établissez-vous à côté de lui des maîtres qui n’ont pas le pouvoir de se faire du bien ou du mal à eux-mêmes ? » Dis : « L’aveugle est-il le même que le voyant ? Les ténèbres sont-elles pareilles à la lumière ? Ont-ils trouvé des idoles en dehors de Dieu qui ont créé des créations semblables à Ses créations, au point de ne pas distinguer les deux créations ? Dites : « Dieu est le Créateur de toutes choses, et Il est l’Unique, le Suprême. »

Vérité et mensonge

[13:17] Il fait descendre du ciel une eau qui fait déborder les vallées, puis les rapides produisent une mousse abondante. De même, lorsqu’ils utilisent le feu pour affiner les métaux de leurs bijoux ou de leurs équipements, ils produisent de l’écume. Dieu cite ainsi des analogies pour le vrai et le faux. Quant à l’écume, elle se perd, tandis que celle qui profite aux hommes reste près du sol. Dieu cite donc les analogies.

[13:18] Ceux qui répondent à leur Seigneur méritent les bonnes récompenses. Quant à ceux qui ne lui ont pas répondu, s’ils possédaient tout ce qu’il y a sur terre, même le double, ils le donneraient volontiers en rançon. Ils ont encouru le pire des châtiments, et leur dernière demeure est l’Enfer.

Les croyants contre les mécrédules 
(1) Les croyants 

[13:19] Celui qui reconnaît que les révélations de ton Seigneur à ton égard sont la vérité est-il égal à un aveugle ? Seul celui qui a de l’intelligence est attentif.

[13:20] Ce sont eux qui remplissent leur engagement envers Dieu et ne violent pas l’alliance.

[13:21] Ils joignent ce que Dieu a ordonné de joindre, révèrent leur Seigneur et craignent l’effroyable échéance.

[13:22] Ils persévèrent dans la recherche de leur Seigneur, observent les Prières Contact (Salat), dépensent de ce que nous leur apportons en secret et en public, et combattent le mal par le bien. Ils ont mérité la meilleure demeure.

[13:23] Ils entrent dans les jardins d’Eden, avec les justes parmi leurs parents, leurs épouses et leurs enfants. Les anges entreront chez eux par toutes les portes.

[13:24]  » Que la paix soit sur vous, car vous avez persévéré avec constance. Quel joyeux destin ! »

(2) Les incrédules

[13:25] Quant à ceux qui violent l’alliance de Dieu après s’être engagés à la respecter, qui rompent ce que Dieu a ordonné d’unir et qui commettent le mal, ils ont encouru la condamnation, ils ont encouru le pire des destins.

Dieu contrôle toutes les dispositions

[13:26] C’est Dieu qui augmente la provision pour qui Il veut, ou qui la retient. Ils se sont préoccupés de cette vie, et cette vie, comparée à l’Au-delà, est nulle.

[13:27] Les incrédules diraient :  » Si seulement un miracle descendait sur lui de la part de son Seigneur (nous croirions).  » Dis : « Dieu égare qui Il veut, et ne guide vers Lui que ceux qui obéissent. »

[13:28] Ce sont ceux dont le cœur se réjouit en se souvenant de Dieu. Absolument, en se souvenant de Dieu, les cœurs se réjouissent.

[13:29] Ceux qui croient et mènent une vie vertueuse ont mérité le bonheur et un destin joyeux.

Le Messager de l’Alliance de Dieu

[13:30] Nous t’avons envoyé vers cette communauté, comme nous l’avons fait pour d’autres communautés dans le passé. Tu leur réciteras ce que nous te révélons, car ils ont mécrodé au Très Gracieux. Dis : « Il est mon Seigneur. Il n’y a de divinité que Lui. C’est en lui seul que je place ma confiance ; c’est à lui que revient mon destin ultime. »

Le miracle mathématique du Coran

[13:31] Même si un Coran faisait bouger les montagnes, ou déchirer la terre, ou parler les morts, ils ne croiraient pas. Dieu contrôle tout. N’est-il pas temps pour les croyants d’abandonner et de réaliser que si Dieu l’avait voulu, Il aurait pu guider tous les peuples ? Les incrédules continueront à subir des catastrophes, en conséquence de leurs propres œuvres, ou à voir des catastrophes frapper près d’eux, jusqu’à ce que la promesse de Dieu s’accomplisse. Dieu ne changera jamais le destin prédéterminé.

Tous les messagers doivent être ridiculisés

[13:32] Des messagers avant vous ont été ridiculisés ; J’ai permis aux incrédules de continuer, puis Je les ai châtiés. Mon châtiment a été terrible.

[13:33] Y a-t-il un égal à celui qui contrôle chaque âme ? Mais ils ont érigé des idoles pour rivaliser avec Dieu. Dis :  » Nommez-les. L’informez-vous de quelque chose sur terre qu’Il ne connaît pas ? Ou bien fabriquez-vous des affirmations vides de sens ? En effet, les stratagèmes de ceux qui mécroient se sont parés à leurs yeux. Ils sont ainsi détournés du droit chemin. Quiconque est égaré par Dieu ne peut jamais trouver un maître qui le guide.

[13:34] Ils ont encouru un châtiment dans cette vie, et le châtiment dans l’Au-delà est bien pire. Rien ne peut les protéger contre Dieu.

Le paradis décrit de manière allégorique

[13:35] L’allégorie du Paradis, qui est promis aux justes, c’est des ruisseaux qui coulent, des provisions inépuisables et une ombre fraîche. Tel est le destin de ceux qui observent la droiture, tandis que le destin des mécréants est l’Enfer.

[13:36] Ceux qui ont reçu l’Écriture se réjouissent de ce qui vous a été révélé ; d’autres peuvent en rejeter une partie. Dites :  » Il m’est simplement enjoint d’adorer Dieu et de ne jamais lui associer d’idoles ; c’est à lui que j’invite, et c’est à lui que va ma destinée. C’est à lui que j’invite, et c’est à lui que va ma destinée.

Autorisation divine du code mathématique du Coran

[13:37] Nous avons révélé ces lois en arabe, et si jamais vous acquiescez à leurs désirs, après que cette connaissance vous soit parvenue, vous n’aurez ni allié, ni protecteur, contre Dieu.

[13:38] Nous avons envoyé des messagers avant toi (ô Rachad), et nous avons fait d’eux des époux avec des femmes et des enfants. Aucun messager ne peut produire un miracle sans l’autorisation de Dieu, et selon un temps précis et prédéterminé.

[13:39] Dieu efface ce qu’Il veut et répare (ce qu’Il veut). C’est auprès de Lui que se trouve le document original.

[13:40] Que nous vous montrions ce que nous leur promettons, ou que nous mettions fin à votre vie avant cela, votre seule mission est de délivrer (le message). C’est nous qui leur demanderons des comptes.

[13:41] Ne voient-ils pas que chaque jour sur terre les rapproche de la fin et que Dieu décide irrévocablement de leur durée de vie ? Il est le vérificateur le plus efficace.

[13:42] D’autres avant eux ont comploté, mais c’est à Dieu qu’appartient le summum du complot. Il sait ce que chacun fait. Les incrédules découvriront qui sont les ultimes gagnants.

[13:43] Les incrédules diront : « Tu n’es pas un messager ! » Dis : « Dieu suffit comme témoin entre moi et vous, et ceux qui connaissent les Écritures. »

Sourate 14 : Abraham (Ibrahim)

[14:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[14:1] A.L.R. Une Écriture que nous t’avons révélée, afin de faire sortir les gens des ténèbres vers la lumière – conformément à la volonté de leur Seigneur – vers le chemin du Tout-Puissant, le Louable.

(La signification de ces initiales est restée un secret divinement gardé pendant 14 siècles jusqu’à notre génération. Vous pouvez maintenant découvrir la signification de ces initiales dans « Expliquer les initiales coraniques, prédire l’avenir » et voir leur signification mathématique dans « L’un des grands miracles« ).

[14:2] (Le chemin de) Dieu, celui qui possède tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre. Malheur aux incrédules, ils ont encouru un terrible châtiment.

Quelle est votre priorité ? 

[14:3] Ce sont eux qui donnent la priorité à la vie présente sur l’Au-delà, repoussent le chemin de Dieu et cherchent à le rendre tortueux ; ils se sont égarés loin.

La langue du messager

[14:4] Nous n’avons envoyé de messager que pour prêcher dans la langue de son peuple, afin de leur apporter des éclaircissements. Dieu égare donc qui Il veut et guide qui Il veut. Il est le Tout-Puissant, le Très-Sage.

Moïse

[14:5] C’est ainsi que nous avons envoyé Moïse avec nos miracles, en disant :  » Fais sortir ton peuple des ténèbres vers la lumière, et rappelle-lui les jours de Dieu.  » Ce sont des leçons pour toute personne fidèle et reconnaissante.

L’importance d’être reconnaissant

[14:6] Rappelons que Moïse a dit à son peuple :  » Souvenez-vous des bénédictions de Dieu sur vous. Il vous a sauvés du peuple de Pharaon qui vous a infligé les pires persécutions, massacrant vos fils et épargnant vos filles. C’était une épreuve exigeante de la part de votre Seigneur ».

Appréciatif ou non appréciatif

[14:7] Votre Seigneur a décrété :  » Plus vous Me remerciez, plus Je vous donne.  » Mais si vous n’êtes pas reconnaissants, mon châtiment sera sévère.

[14:8] Moïse dit :  » Si vous incrédules, ainsi que tous les habitants de la terre, Dieu n’est pas dans le besoin, Louable. « 

Défiance égoïste : Un trait humain

[14:9] N’avez-vous pas entendu parler de ceux qui vous ont précédés – le peuple de Noé, `Aad, Thamoud, et d’autres qui sont venus après eux et qui ne sont connus que de Dieu ? Leurs messagers sont allés à eux avec des preuves évidentes, mais ils les ont traitées avec mépris et ont dit :  » Nous mécroisons en ce qui vous est envoyé. Nous sommes sceptiques à l’égard de votre message ; nous sommes pleins de doutes.

Suivre aveuglément nos parents : Une grande tragédie humaine

[14:10] Leurs messagers dirent :  » Avez-vous des doutes sur Dieu, l’Initiateur des cieux et de la terre ? Il ne vous invite qu’à pardonner vos péchés et à vous donner une nouvelle chance de vous racheter. » Ils dirent : « Vous n’êtes que des humains comme nous, qui veulent nous détourner du culte de nos parents. Montrez-nous une autorité profonde. »

[14:11] Leurs messagers leur dirent :  » Nous ne sommes que des humains comme vous, mais Dieu bénit qui Il veut parmi Ses serviteurs. Nous ne pourrions vous donner aucune autorisation, si ce n’est celle de la volonté de Dieu. C’est en Dieu que les croyants s’en remettent.

[14:12]  » Pourquoi n’aurions-nous pas confiance en Dieu, alors qu’Il nous a guidés dans nos voies ? Nous persévérerons fermement face à votre persécution. C’est en Dieu que se confient tous ceux qui ont confiance ».

[14:13] Les incrédules dirent à leurs messagers :  » Nous vous bannirons de notre terre, à moins que vous ne reveniez à notre religion.  » Leur Seigneur leur inspira : Leur Seigneur leur dit :  » Nous anéantirons inévitablement les infidèles.

[14:14]  » Et nous vous laisserons habiter leur terre après eux. Telle est la récompense de ceux qui respectent Ma majesté et qui respectent Ma promesse.

[14:15] Ils ont lancé un défi et, par conséquent, tous les tyrans obstinés ont fini par être condamnés.

[14:16] Ce qui l’attend, c’est l’Enfer, où il boira de l’eau croupie.

[14:17] Il l’engloutira, bien qu’il n’en puisse plus, car la mort vient à lui de toutes parts, mais il ne mourra jamais. Mais il ne mourra jamais. Un terrible châtiment l’attend.

(Lorsque nous nous sommes rebellés contre Dieu et que nous nous sommes mis d’accord avec Satan lors de la grande querelle (38:69), les anges ont suggéré que nous soyons bannis en Enfer. Mais le Très Miséricordieux a décidé de nous donner une autre chance de nous racheter. Il a dit aux anges : « Je sais ce que vous ne savez pas » (2:30). Dieu savait que de nombreux humains auraient protesté en disant qu’ils n’avaient aucune idée de la gravité de l’enfer. La description impressionnante de l’enfer dans 14:17 et dans 22:19-22 annule une telle protestation. Nous avons maintenant une bonne idée de l’horreur de l’enfer).

[14:18] L’allégorie de ceux qui incroient en leur Seigneur : leurs œuvres sont comme de la cendre dans un vent violent, un jour de tempête. Ils ne gagnent rien de ce qu’ils gagnent ; c’est là le plus grand égarement.

N’adorez que l’Omnipotent

[14:19] Ne vous rendez-vous pas compte que Dieu a créé les cieux et la terre dans un but précis ? S’Il le veut, Il peut vous supprimer et substituer une nouvelle création à votre place.

[14:20] Ce n’est pas trop difficile pour Dieu.

Le jour de la résurrection

[14:21] Quand ils se tiendront tous devant Dieu, les partisans diront aux dirigeants :  » Nous vous suivions autrefois. Pouvez-vous nous épargner ne serait-ce qu’un peu du châtiment de Dieu ? » Ils répondront : « Si Dieu nous avait guidés, nous vous aurions guidés. Maintenant, il est trop tard, que nous nous affligions ou que nous prenions patience, il n’y a pas d’issue pour nous. »

(Le Coran parle souvent de l’Au-delà au passé. Cela s’explique par le fait qu’il s’agit d’événements futurs dont Dieu a déjà été témoin et qui ne manqueront pas de se produire).

Satan renie ses adeptes

[14:22] Et le diable dira, après que le jugement aura été prononcé :  » Dieu vous a fait la promesse véridique, et je vous ai fait la promesse, mais j’ai manqué à ma promesse. Je n’avais aucun pouvoir sur vous ; je vous ai simplement invités, et vous avez accepté mon invitation. Ne me blâmez donc pas et ne blâmez que vous-mêmes. Mes plaintes ne vous aideront pas, et vos plaintes ne m’aideront pas non plus. J’ai mécroisé en vous voyant m’idolâtrer. Les transgresseurs ont encouru un châtiment douloureux.

[14:23] Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, ils seront admis dans des jardins où coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement, selon la volonté de leur Seigneur. Ils y recevront la salutation suivante : « Paix ».

Vérité et mensonge

[14:24] Ne voyez-vous pas que Dieu a cité l’exemple de la bonne parole comme un bon arbre dont la racine est solidement fixée et dont les branches sont élevées dans le ciel ?

[14:25] Elle produit sa récolte à chaque saison, selon le dessein de son Seigneur. Dieu cite ainsi les exemples pour le peuple, afin qu’il y prenne garde.

[14:26] Et l’exemple de la mauvaise parole est celui d’un mauvais arbre coupé au niveau du sol ; il n’a pas de racines pour le maintenir debout.

[14:27] Parole de Dieu fortifie ceux qui croient par la parole éprouvée, dans cette vie et dans l’Au-delà. Et Dieu égare les transgresseurs. Tout est conforme à la volonté de Dieu.

Ils soustraient leur famille à la protection de Dieu

[14:28] Avez-vous remarqué ceux qui ont répondu aux bienfaits de Dieu par l’incrédulité, et qui ont ainsi attiré le malheur sur leurs propres familles ?

[14:29] L’enfer est leur destin, où ils brûlent ; quelle fin misérable !

L’adoration des idoles : La mère de tous les maux

[14:30] Ils mettent en place des rivaux pour se classer auprès de Dieu et pour détourner les autres de Son chemin. Ils disent :  » Profitez-en un peu, votre destin final est l’Enfer « .

Commandements cruciaux

[14:31] Exhorte Mes serviteurs qui ont cru à observer les Prières de Contact (Salat), et à donner (à la charité) de nos provisions à eux, secrètement et publiquement, avant que ne vienne un jour où il n’y aura ni commerce, ni népotisme.

[14:32] C’est Dieu qui a créé les cieux et la terre, et Il fait descendre du ciel de l’eau pour produire toutes sortes de fruits pour votre subsistance. Il a engagé les navires à vous servir sur la mer, conformément à Son ordre. Il a aussi chargé les fleuves de vous servir.

[14:33] Il a engagé le soleil et la lune à votre service, continuellement. Il a engagé la nuit et le jour à votre service.

[14:34] Et Il vous donne toutes sortes de choses que vous l’implorez. Si vous comptez les bénédictions de Dieu, vous ne pourrez jamais les englober. En effet, l’être humain est transgressif et peu reconnaissant.

Abraham

[14:35] Rappelons qu’Abraham a dit :  » Mon Seigneur, fais de ce pays une terre paisible, et protège-moi et mes enfants de l’adoration des idoles.

[14:36]  » Mon Seigneur, ils ont égaré tant de gens. Quant à ceux qui me suivent, ils sont avec moi. Quant à ceux qui me désobéissent, Tu es le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

[14:37]  » Seigneur, j’ai installé une partie de ma famille dans cette vallée dépourvue de végétation, dans ta maison sacrée. Notre Seigneur, ils doivent observer les Prières de Contact (Salat), faites donc converger vers eux des foules de gens, et fournissez-leur toutes sortes de fruits, afin qu’ils soient reconnaissants.

[14:38]  » Notre Seigneur, Tu sais ce que nous cachons et ce que nous déclarons – rien n’est caché à Dieu sur la terre ni dans les cieux.

[14:39] « Louange à Dieu de m’avoir accordé, malgré mon âge avancé, Ismail et Isaac. Mon Seigneur exauce les prières.

Les Prières de Contact : Don de Dieu

[14:40]  » Mon Seigneur, fais de moi quelqu’un qui observe constamment les Prières de Contact (Salat), ainsi que mes enfants. Seigneur, réponds à mes prières.

[14:41]  » Mon Seigneur, pardonne-moi, ainsi qu’à mes parents et aux croyants, le jour où l’on fera les comptes. « 

[14:42] Ne pensez jamais que Dieu ignore ce que font les transgresseurs. Il ne fait que leur accorder un répit jusqu’à un jour où les yeux se fixent avec horreur.

[14:43] Lorsqu’ils se précipiteront [hors des tombes], leurs visages seront tournés vers le haut, leurs yeux ne sourcilleront même pas et leurs esprits seront horrifiés.

Dieu envoie ses ordres par l’intermédiaire de ses messagers 

[14:44] Tu avertiras les gens du jour où le châtiment leur parviendra. Ceux qui ont transgressé diront :  » Seigneur, donne-nous encore un répit, nous répondrons alors à ton appel et nous suivrons les messagers. Nous répondrons alors à ton appel et nous suivrons les messagers. N’avez-vous pas juré autrefois que vous seriez éternels ?

[14:45] Vous avez habité dans les maisons de ceux qui vous ont précédés, qui ont fait du tort à leurs âmes, et vous avez vu clairement ce que nous leur avons fait. Nous avons créé pour vous de nombreux précédents.

[14:46] Ils ont échafaudé leurs stratagèmes, et Dieu est parfaitement au courant de leurs stratagèmes. En effet, leurs stratagèmes étaient suffisants pour effacer des montagnes.

Victoire garantie pour les messagers de Dieu 

[14:47] Ne pensez pas que Dieu manquera jamais à la promesse qu’il a faite à ses messagers. Dieu est tout-puissant, vengeur.

[14:48] Le jour viendra où cette terre sera remplacée par une nouvelle terre, ainsi que les cieux, et tout le monde sera amené devant Dieu, l’Unique, le Suprême.

(Cette prophétie se retrouve également dans l’Ancien Testament (Isaïe 65:17 & 66:22) et dans le Nouveau Testament : « Ce que nous attendons, ce sont de nouveaux cieux et une nouvelle terre où, selon sa promesse, résidera la justice de Dieu »).

[14:49] Et vous verrez ce jour-là les coupables enchaînés.

[14:50] Leurs vêtements seront faits de goudron, et le feu accablera leurs visages.

[14:51] Car Dieu paiera à chaque âme ce qu’elle a gagné ; Dieu est le plus efficace des comptables.

[14:52] Ceci est une annonce pour les gens, pour qu’ils soient avertis par là, et pour qu’ils sachent qu’Il n’est qu’un seul dieu, et pour que ceux qui possèdent l’intelligence prennent garde.

Sourate 15 : La vallée d’Al-Hijr (Al-Hijr)

[15:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[15:1] A.L.R. Ce sont là des preuves de cette écriture, un Coran profond.

[15:2] Certes, ceux qui ont incrédules souhaiteront être des Soumissionnaires.

[15:3] Qu’ils mangent, qu’ils jouissent, qu’ils restent aveuglés par des vœux pieux, ils s’en apercevront.

[15:4] Nous n’avons jamais anéanti une communauté, si ce n’est en fonction d’un temps précis et prédéterminé.

[15:5] La fin d’une communauté ne peut jamais être avancée, ni retardée.

[15:6] Ils dirent :  » Ô vous qui avez reçu ce rappel, vous êtes fous.

[15:7]  » Pourquoi ne faites-vous pas descendre les anges, si vous êtes véridiques ? « 

[15:8] Nous ne faisons descendre les anges que pour des fonctions précises. Sinon, personne ne sera secouru.

Le Messager de l’Alliance de Dieu

[15:9] Absolument, nous avons révélé le rappel et, absolument, nous le préserverons.

(La source divine et la parfaite préservation du Coran sont prouvées par le code mathématique du Coran (App. 1). Le Messager de l’Alliance de Dieu était destiné à dévoiler ce grand miracle. Le mot « Dhikr » désigne le code du Coran dans plusieurs versets (15:6, 21:2, 26:5, 38:1, 38:8, 74:31). La valeur de « Rashad Khalifa » (1230) + 15 + 9= 1254, 19×66). 

[15:10] Nous avons envoyé avant toi des messagers aux communautés dans le passé.

[15:11] Chaque fois qu’un messager se rendait auprès d’eux, ils le ridiculisaient.

[15:12] Nous contrôlons ainsi l’esprit des coupables.

[15:13] Par conséquent, ils ne peuvent pas croire en lui. C’est le système en vigueur depuis les générations passées.

[15:14] Même si nous leur ouvrions une porte vers le ciel, par laquelle ils grimpent ;

[15:15] ils diront :  » Nos yeux ont été trompés, nous avons été ensorcelés. Nous avons été ensorcelés.

[15:16] Nous avons placé des galaxies dans le ciel, et nous l’avons orné pour ceux qui le regardent.

[15:17] Et nous l’avons gardé contre tout démon rejeté.

[15:18] Si l’un d’entre eux se faufile pour écouter, un puissant projectile le chassera en arrière.

[15:19] Quant à la terre, nous l’avons construite, nous y avons placé des stabilisateurs (montagnes) et nous y avons fait pousser un équilibre parfait de toute chose.

[15:20] Nous l’avons rendue habitable pour vous et pour des créatures auxquelles vous ne pourvoyez pas.

(Lorsque nous envoyons des astronautes dans l’espace, nous leur fournissons des quantités précisément mesurées de nourriture, d’eau et d’oxygène. Dieu a créé le vaisseau spatial Terre avec des milliards d’astronautes qui travaillent et se reproduisent ; Il leur a fourni un système autosuffisant qui génère de l’oxygène, de l’eau douce et une grande variété d’aliments et de boissons délicieux).

[15:21] Il n’y a rien que nous ne possédions pas en quantité infinie. Mais nous les envoyons en quantité précise.

[15:22] Et nous envoyons les vents comme pollinisateurs, et nous faisons descendre du ciel l’eau pour que vous la buviez. Sinon, vous ne pourriez pas la rendre agréable.

[15:23] C’est nous qui contrôlons la vie et la mort, et nous sommes les héritiers ultimes.

[15:24] Et nous connaissons parfaitement ceux d’entre vous qui avancent, et nous connaissons parfaitement ceux qui régressent.

[15:25] Ton Seigneur les convoquera certainement. Il est le plus sage et le plus omniscient.

La race humaine

[15:26] Nous avons créé l’être humain à partir d’une boue vieillie, comme l’argile du potier.

[15:27] Quant aux djinns, nous les avons créés, avant cela, d’un feu ardent.

[15:28] Ton Seigneur dit aux anges :  » Je crée un être humain à partir d’une boue vieillie, comme l’argile du potier.

[15:29] « Une fois que Je l’aurai perfectionné et que J’aurai soufflé en lui de Mon esprit, vous vous prosternerez devant lui. »

[15:30] Les anges se prosternèrent, tous,

[15:31] à l’exception d’Iblis (Satan). Il a refusé d’être avec les prosternateurs.

[15:32] Il dit :  » Ô Iblis (Satan), pourquoi n’es-tu pas avec les prosternateurs ? « 

[15:33] Il dit :  » Je ne dois pas me prosterner devant un être humain que Tu as créé à partir d’une boue vieillie, comme l’argile du potier. « 

[15:34] Il dit :  » Il faut donc que vous sortiez, vous êtes bannis.

[15:35]  » Vous avez encouru Ma condamnation jusqu’au Jour du Jugement. « 

[15:36] Il dit :  » Mon Seigneur, accorde-moi un répit jusqu’au jour où ils seront ressuscités. « 

[15:37] Il dit :  » Tu es ressuscité.

[15:38] « Jusqu’au jour et à l’heure spécifiés ».

[15:39] Il dit :  » Mon Seigneur, puisque Tu as voulu que je m’égare, je les séduirai certainement sur terre, je les égarerai tous.

[15:40]  » Sauf ceux qui, parmi Tes adorateurs, te sont absolument dévoués à Toi seul. « 

[15:41] Il dit : « C’est une loi qui est inviolable.

[15:42] « Vous n’avez aucun pouvoir sur Mes serviteurs. Vous n’avez de pouvoir que sur les égarés qui vous suivent.

[15:43] « L’enfer les attend tous.

[15:44] « Il y aura sept portes. Chaque porte en recevra une part spécifique. »

[15:45] Quant aux justes, ils jouiront de jardins et de sources.

[15:46] Entrez-y, en toute sérénité et sécurité.

[15:47] Nous enlevons toute jalousie de leurs cœurs. Comme une seule famille, ils seront sur des meubles adjacents.

[15:48] Jamais ils ne s’y fatigueront, jamais ils n’en seront expulsés.

[15:49] Informez Mes serviteurs que Je suis le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

[15:50] Et que Mon châtiment est le châtiment le plus douloureux.

Les anges rendent visite à Abraham

[15:51] Informez-les au sujet des invités d’Abraham.

[15:52] Quand ils sont entrés dans ses quartiers, ils ont dit : « Paix ». Il leur répondit :  » Nous avons des appréhensions à votre sujet. « 

[15:53] Ils lui dirent :  » N’ayez pas d’appréhension. Nous avons une bonne nouvelle pour vous : un fils éclairé. »

[15:54] Il lui dit :  » Comment peux-tu m’annoncer une si bonne nouvelle, alors que je suis si vieux ? Est-ce que tu me donnes encore cette bonne nouvelle ? »

[15:55] Ils dirent :  » La bonne nouvelle que nous vous annonçons est vraie, ne désespérez pas. « 

[15:56] Il dit :  » Nul ne désespère de la miséricorde de son Seigneur, sauf les égarés. « 

[15:57] Il dit :  » Quelle est votre mission, ô messagers ? « 

[15:58] Ils ont dit : « Nous sommes envoyés auprès de personnes coupables.

[15:59]  » Quant à la famille de Lot, nous les sauverons tous.

[15:60] « Mais pas son épouse, elle est destinée à être avec les condamnés. »

Lot

[15:61] Les messagers se rendirent dans la ville de Lot.

[15:62] Il dit : « Vous êtes des gens inconnus ».

[15:63] Ils dirent : Nous vous apportons ce dont ils doutaient.

[15:64]  » Nous vous apportons la vérité, nous sommes véridiques.

[15:65]  » Vous emmènerez votre famille pendant la nuit. Restez derrière eux et veillez à ce qu’aucun de vous ne regarde en arrière. Allez tout droit comme on vous l’a ordonné. »

[15:66] Nous lui avons délivré cet ordre : ces gens-là seront anéantis au matin.

[15:67] Les habitants de la ville vinrent joyeusement.

[15:68] Il dit :  » Ce sont mes invités, ne me mettez pas dans l’embarras.

[15:69]  » Craignez Dieu et ne me faites pas honte. « 

[15:70] Ils dirent :  » Ne vous avons-nous pas enjoint de ne contacter personne ? « 

[15:71] Il dit :  » Voici mes filles, si vous le voulez. « 

[15:72] Mais, hélas, ils étaient totalement aveuglés par leur convoitise.

[15:73] En conséquence, la catastrophe les frappa au matin.

[15:74] Nous l’avons mis sens dessus dessous et les avons arrosés de rochers dévastateurs.

[15:75] C’est une leçon pour ceux qui possèdent l’intelligence.

[15:76] Ce sera toujours le système.

[15:77] C’est un signe pour les croyants.

[15:78] Les gens des bois aussi étaient des transgresseurs.

[15:79] En conséquence, nous nous sommes vengés d’eux, et les deux communautés sont entièrement documentées.

[15:80] Les gens d’Al-Hijr ont incrédules aux messagers.

[15:81] Nous leur avons donné nos révélations, mais ils n’en ont pas tenu compte.

[15:82] Ils avaient l’habitude de creuser des maisons sûres dans les montagnes.

[15:83] La catastrophe les a frappés dans la matinée.

[15:84] Ce qu’ils ont amassé ne leur a pas été utile.

La fin du monde dévoilée

[15:85] Nous n’avons créé les cieux et la terre, et tout ce qui se trouve entre eux, que dans un but précis. La fin du monde viendra, alors traitez-les avec une négligence bienveillante.

[15:86] Votre Seigneur est le Créateur, l’Omniscient.

[15:87] Nous vous avons donné les sept paires et le grand Coran.

[15:88] Ne sois pas jaloux de ce que nous avons accordé aux autres [messagers], ne t’attriste pas (des incrédules) et abaisse ton aile pour les croyants.

[15:89] Et de proclamer :  » Je suis l’avertisseur manifeste. « 

[15:90] Nous allons nous occuper des diviseurs.

[15:91] Ils n’acceptent le Coran que partiellement.

[15:92] Par ton Seigneur, nous les interrogerons tous,

[15:93] sur tout ce qu’ils ont fait.

[15:94] Exécutez donc les ordres qui vous sont donnés et ne tenez pas compte des adorateurs d’idoles.

[15:95] Nous vous épargnerons les moqueurs,

[15:96] qui ont établi une autre divinité à côté de Dieu. Ils s’en apercevront.

[15:97] Nous savons parfaitement que vous pouvez être agacés par leurs propos.

[15:98] Vous chanterez les louanges de votre Seigneur et serez avec ceux qui se prosternent.

[15:99] Et adorez votre Seigneur, afin d’acquérir la certitude.

(Les pratiques cultuelles sont nos moyens d’atteindre la certitude).

Sourate 16 : L’abeille (Al-Nahl)

[16:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[16:1] L’ordre de Dieu a déjà été donné (et tout est déjà écrit), il ne faut donc pas se précipiter. Qu’Il soit glorifié, le Très-Haut, bien au-dessus de toutes les idoles qu’ils ont érigées.

(Tout est déjà enregistré (57:22). Voir aussi « Prédestination« )

[16:2] Il fait descendre les anges avec les révélations, porteurs de Ses ordres, à qui Il choisit parmi Ses serviteurs : « Vous prêcherez qu’il n’y a pas d’autre dieu que Moi, et vous me respecterez.

[Il a créé les cieux et la terre dans un but précis. Il est beaucoup trop Haut, bien au-dessus de toutes les idoles qu’ils ont érigées.

[16:4] Il a créé l’humain à partir d’une minuscule goutte, puis il se transforme en un ardent opposant.

[16:5] Et Il a créé le bétail pour vous, afin qu’il vous fournisse de la chaleur et bien d’autres avantages, ainsi que de la nourriture.

[16:6] Ils vous offrent également le luxe pendant vos loisirs et lorsque vous voyagez.

Bénédictions de Dieu

[16:7] Et ils portent vos charges vers des contrées que vous ne pourriez atteindre sans une grande difficulté. Certes, ton Seigneur est compatissant et Très Miséricordieux.

[16:8] Il a créé les chevaux, les mulets et les ânes pour que vous les montiez et que vous en fassiez un objet de luxe. En outre, Il crée ce que vous ne connaissez pas.

[16:9] Dieu indique les chemins, y compris les mauvais. S’Il l’avait voulu, Il aurait pu vous guider tous.

[16:10] Il fait descendre du ciel de l’eau pour vous abreuver, et pour faire pousser des arbres à votre profit.

[16:11] Avec cela, Il fait pousser pour vous des cultures, des olives, des dattiers, des raisins et toutes sortes de fruits. C’est là une preuve suffisante pour ceux qui pensent.

[16:12] Il engage, à ton service, la nuit et le jour, ainsi que le soleil et la lune. De même, les étoiles sont engagées par Son ordre. Ce sont là des preuves suffisantes pour les gens qui comprennent.

[16:13] Et (Il a créé) pour vous sur terre des choses de couleurs variées. C’est là une preuve suffisante pour ceux qui sont attentifs.

[16:14] Il a engagé la mer à vous servir ; vous en mangez des viandes tendres, et en extrayez des bijoux que vous portez. Et vous voyez les navires qui la parcourent pour vos avantages commerciaux, alors que vous recherchez Ses bienfaits, afin que vous soyez reconnaissants.

[16:15] Il a placé des stabilisateurs (montagnes) sur la terre, de peur qu’elle ne bascule avec vous, ainsi que des rivières et des routes, afin que vous soyez guidés.

[16:16] Et les points de repère, ainsi que les étoiles, pour servir à la navigation.

[16:17] Celui qui crée est-il semblable à celui qui ne crée pas ? Voulez-vous maintenant prendre garde ?

[16:18] Si vous comptez les bienfaits de Dieu, vous ne pourrez jamais les englober. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[16:19] Et Dieu connaît tout ce que vous cachez et tout ce que vous déclarez.

Les prophètes et les saints morts

[16:20] Quant aux idoles qu’ils dressent à côté de Dieu, elles ne créent rien, elles ont elles-mêmes été créées.

[16:21] Ils sont morts, pas vivants, et ils n’ont aucune idée de la façon dont ils seront ressuscités ni du moment où ils le seront.

[16:22] Votre dieu est unique. Quant à ceux qui ne croient pas en l’Au-delà, leurs cœurs sont dénégateurs et ils sont arrogants.

[16:23] Absolument, Dieu sait tout ce qu’ils cachent et tout ce qu’ils déclarent. Il n’aime pas ceux qui sont arrogants.

[16:24] Quand on leur demande :  » Que pensez-vous de ces révélations de votre Seigneur ? « , ils répondent :  » Des récits du passé. « 

[16:25] Ils seront tenus responsables de leurs péchés le jour de la résurrection, tous, en plus des péchés de tous ceux qu’ils ont induits en erreur par leur ignorance. Quel triste fardeau !

[16:26] D’autres comme eux ont manigancé dans le passé, et en conséquence, Dieu a détruit leur édifice à la base, faisant tomber le toit sur eux. Le châtiment les a frappés au moment où ils s’y attendaient le moins.

[16:27] Puis, au jour de la résurrection, Il les déshonorera et leur demandera : « Où sont Mes associés que vous aviez placés à côté de Moi et que vous m’aviez opposés à cause d’eux ? » Ceux qui sont bénis par la connaissance diront : « Aujourd’hui, l’opprobre et la misère ont frappé les mécréants. »

La mort pour les incrédules

[16:28] Les anges les mettent à mort en état de faire du tort à leurs âmes. C’est alors qu’ils se soumettent et disent :  » Nous n’avons rien fait de mal ! Oui, c’est vrai. Dieu est parfaitement conscient de tout ce que vous avez fait.

[16:29] Entrez donc dans les portes de l’Enfer, où vous demeurerez éternellement. Quel destin misérable pour les arrogants !

Les croyants ne meurent pas vraiment

[16:30] Quant aux pieux, lorsqu’on leur demande :  » Que pensez-vous de ces révélations de votre Seigneur ? « , ils répondent :  » Bien.  » Pour ceux qui mènent une vie vertueuse, le bonheur ; et la demeure de l’Au-delà est encore meilleure. Quel bonheur pour les justes !

[16:31] Les jardins d’Eden leur sont réservés, où coulent les rivières. Ils y ont tout ce qu’ils veulent. Dieu récompense ainsi les justes.

Ils vont directement au paradis

[16:32] Les anges terminent leur vie en état de droiture en disant :  » Que la paix soit sur vous. Entrez au Paradis en récompense de vos œuvres. »

(Les justes ne goûtent qu’à la première mort, déjà expérimentée par chacun d’entre nous (voir 44:56). À la fin de leur intérim dans ce monde, les anges de la mort les invitent simplement à passer au Paradis où Adam et Ève ont jadis vécu (2:154, 3:169, 8:24, 22:58, 36:27).

Les incrédules

[16:33] Attendent-ils que les anges viennent à eux, ou que le jugement de ton Seigneur se réalise ? Ceux qui les ont précédés ont fait la même chose. Ce n’est pas Dieu qui leur a fait du tort ; ce sont eux qui ont fait du tort à leurs propres âmes.

[16:34] Ils ont subi les conséquences de leurs mauvaises œuvres, et les choses mêmes qu’ils ridiculisaient sont revenues les hanter.

Excuses célèbres

[16:35] Les adorateurs d’idoles disent :  » Si Dieu l’avait voulu, nous n’adorerions aucune idole en dehors de Lui, pas plus que nos parents. Nous n’interdirions rien non plus en dehors de Ses interdictions. » Ceux qui les ont précédés ont fait de même. Les messagers peuvent-ils faire autre chose que de transmettre le message complet ?

[16:36] Nous avons envoyé un messager à chaque communauté en disant :  » Vous adorerez Dieu et vous éviterez l’idolâtrie.  » Par la suite, certains ont été guidés par Dieu, tandis que d’autres se sont engagés dans l’égarement. Parcourez la terre et notez les conséquences pour les infidèles.

[16:37] On a beau essayer de les guider, Dieu ne guide pas ceux qu’Il avait engagés dans l’égarement. Personne ne peut donc les aider.

Au plus profond de leur esprit

[16:38] Ils ont juré solennellement par Dieu : « Dieu ne ressuscitera pas les morts ». Absolument, telle est Sa promesse inviolable, mais la plupart des gens ne le savent pas.

[16:39] Il montrera alors à tous ce qu’ils avaient contesté, et fera savoir à ceux qui ont incrédules qu’ils étaient des menteurs.

Ressusciter les morts

[16:40] Pour que quelque chose se fasse, il suffit de lui dire : « Sois », et cela se fait.

[16:41] Ceux qui ont émigré pour Dieu, parce qu’ils ont été persécutés, nous les dédommagerons certes généreusement dans cette vie, et la récompense de l’Au-delà est encore plus grande, s’ils savaient.

[16:42] C’est parce qu’ils persévèrent avec constance et qu’ils ont confiance en leur Seigneur.

[16:43] Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes que nous avons inspirés. Si vous ne savez pas, interrogez ceux qui connaissent les Écritures.

[16:44] Nous leur avons fourni les preuves et les écritures. Et nous t’avons fait descendre ce message pour que tu annonces aux gens tout ce qu’on leur a fait descendre, afin qu’ils réfléchissent.

[16:45] Ceux qui échafaudent des plans diaboliques ont-ils garanti que Dieu ne fera pas en sorte que la terre les engloutisse, ou que le châtiment ne leur tombera pas dessus au moment où ils s’y attendent le moins ?

[16:46] Elle peut les frapper pendant leur sommeil, ils ne pourront jamais y échapper.

[16:47] Ou bien elle peut les frapper alors qu’ils s’y attendent avec crainte. Ton Seigneur est compatissant et Très Miséricordieux.

[16:48] N’ont-ils pas vu toutes les choses créées par Dieu ? Leurs ombres les entourent à droite et à gauche, en totale soumission à Dieu, et de plein gré.

[16:49] Devant Dieu se prosterne tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre – toute créature – et les anges aussi ; sans la moindre arrogance.

(Le corps humain, qu’il appartienne à un croyant ou à un mécroire, se soumet à Dieu ; les battements du cœur, le mouvement des poumons et le péristaltisme illustrent cette soumission).

[16:50] Ils révèrent leur Seigneur, haut placé au-dessus d’eux, et ils font ce qu’on leur ordonne.

[16:51] Dieu a proclamé : « N’adorez pas deux dieux ; il n’y a qu’un seul dieu. C’est à moi seul que vous devez rendre hommage.

[16:52] À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et, par conséquent, la religion sera consacrée absolument à Lui seul. Voudriez-vous adorer autre chose que Dieu ?

[16:53] Toute bénédiction dont vous jouissez vient de Dieu. Pourtant, chaque fois que vous subissez une adversité, vous vous plaignez immédiatement auprès de Lui.

[16:54] Pourtant, dès qu’Il soulage votre malheur, certains d’entre vous reviennent à l’adoration des idoles.

[16:55] Qu’ils mécroient à ce que nous leur avons donné. Allez-y, profitez-en temporairement, vous verrez bien.

[16:56] Ils désignent pour les idoles qu’ils ont érigées par ignorance, une part des provisions que nous leur accordons. Par Dieu, vous serez tenus pour responsables de vos innovations.

Les préjugés contre les bébés filles

[16:57] Ils attribuent même des filles à Dieu, qu’Il soit glorifié, alors qu’ils préfèrent pour eux-mêmes ce qui leur plaît.

[16:58] Quand l’un d’eux a une petite fille, son visage s’assombrit d’un chagrin accablant.

[16:59] Honteux, Il se cache du peuple, à cause de la mauvaise nouvelle qui lui a été annoncée. Il se demande même s’il doit garder l’enfant à contrecœur ou l’enterrer dans la poussière. Leur jugement est bien triste.

[16:60] Ceux qui ne croient pas en l’Au-delà donnent les pires exemples, alors qu’à Dieu appartiennent les exemples les plus sublimes. Il est le Tout-Puissant, le Très-Sage.

Le péché originel

[16:61] Si Dieu avait puni le peuple pour ses transgressions, Il aurait anéanti toute créature sur terre. Mais Il leur accorde un répit pour une durée précise et prédéterminée. Une fois leur intérim terminé, ils ne peuvent ni le retarder d’une heure, ni l’avancer.

[16:62] Ils attribuent à Dieu ce qu’ils n’aiment pas pour eux-mêmes, puis ils profèrent de leur propre langue le mensonge qu’ils sont des justes ! Sans aucun doute, ils ont encouru l’enfer, car ils se sont rebellés.

[16:63] Par Dieu, nous avons envoyé des communautés avant toi, mais le diable a orné leurs œuvres à leurs yeux. Il est devenu leur maître et ils ont subi un châtiment douloureux.

[16:64] Nous t’avons révélé cette Écriture pour leur indiquer ce qu’ils contestent, et pour guider les gens qui croient et leur faire miséricorde.

Des preuves supplémentaires de l’existence de Dieu

[16:65] Dieu fait descendre du ciel de l’eau pour faire revivre la terre après qu’elle soit morte. Cela devrait être une preuve suffisante pour les gens qui entendent.

[16:66] Et dans le bétail, il y a une leçon pour vous : nous vous fournissons une boisson à partir de leurs ventres. Du milieu des aliments digérés et du sang, vous tirez un lait pur, délicieux pour les buveurs.

[16:67] Et des fruits des dattiers et des raisins vous produisez des boissons enivrantes, ainsi que de bonnes provisions. C’est là une preuve suffisante pour les gens qui comprennent.

L’Abeille

[16:68] Et ton Seigneur a inspiré à l’abeille : bâtissez-vous des demeures dans les montagnes et les arbres, et dans (les ruches) qu’elles construisent pour vous.

[16:69] Puis mangez de tous les fruits, en suivant précisément le dessein de votre Seigneur. De leurs ventres sortira un breuvage aux couleurs variées, où les gens trouveront la guérison. Cela devrait être une preuve suffisante pour les gens qui réfléchissent.

[16:70] Dieu vous a créés, puis Il met fin à vos vies. Il laisse certains d’entre vous vivre jusqu’à l’âge le plus avancé, pour découvrir qu’il y a une limite au savoir qu’ils peuvent acquérir. Dieu est omniscient et omnipotent.

Pas de partenaires avec Dieu

[16:71] Dieu a pourvu à certains d’entre vous plus qu’à d’autres. Ceux qui sont dans l’abondance ne donneront jamais leurs biens à leurs subordonnés au point d’en faire des associés. Renonceraient-ils aux bienfaits de Dieu ?

(Si les humains ne renonceraient pas à leur pouvoir à ce point, pourquoi attendent-ils de Dieu qu’il le fasse et qu’il se crée des partenaires).

[16:72] Et Dieu vous a donné des épouses parmi vous, et vous a donné des enfants et des petits-enfants de vos épouses, et vous a pourvus de bonnes choses. Devraient-ils croire au mensonge et ne pas apprécier les bienfaits de Dieu ?

Le culte des idoles : Pas très intelligent

[16:73] Pourtant, ils adorent à côté de Dieu ce qui ne possède pour eux aucune provision dans les cieux, ni sur la terre, et qui ne peut leur fournir quoi que ce soit.

[16:74] Ne citez donc pas les exemples à la place de Dieu ; Dieu sait tandis que vous ne savez pas.

Le croyant riche vaut mieux que le croyant pauvre

[16:75] Il cite l’exemple d’un esclave que l’on possède et qui est totalement impuissant, comparé à celui que nous avons béni en lui donnant de bonnes provisions, dont il fait la charité secrètement et publiquement. Sont-ils égaux ? Dieu soit loué, la plupart d’entre eux ne le savent pas.

[16:76] Et Dieu cite l’exemple de deux hommes : l’un est muet, n’a pas la capacité de faire quoi que ce soit, est totalement dépendant de son maître – quelle que soit la direction qu’il lui donne, il ne peut rien produire de bon. Est-il l’égal de celui qui gouverne avec justice et qui est guidé dans le droit chemin ?

Cette vie est très courte

[16:77] C’est à Dieu qu’appartient l’avenir des cieux et de la terre. En ce qui Le concerne, la fin du monde (l’Heure) est à un clin d’œil, voire plus proche. Dieu est Omnipotent.

[16:78] Dieu vous a fait sortir du ventre de vos mères sans rien savoir, et Il vous a donné l’ouïe, la vue et la cervelle, afin que vous soyez reconnaissants.

[16:79] Ne voient-ils pas les oiseaux s’engager à voler dans l’atmosphère du ciel ? Nul ne les tient en l’air, si ce n’est Dieu. C’est là une preuve suffisante pour les croyants.

[16:80] Et Dieu a prévu pour vous des demeures fixes où vous pourrez vivre. Il vous a donné des maisons portatives faites de peaux de bétail, pour que vous puissiez les utiliser quand vous voyagez et quand vous vous installez. De leurs laines, de leurs fourrures et de leurs poils, vous faites des meubles et des objets de luxe pour un certain temps.

[16:81] Et Dieu vous a procuré de l’ombre par des choses qu’Il a créées, et vous a procuré des abris dans les montagnes, et vous a procuré des vêtements qui vous protègent de la chaleur, et des vêtements qui vous protègent quand vous faites la guerre. Il perfectionne ainsi Ses bienfaits sur vous, afin que vous vous soumettiez.

[16:82] S’ils se détournent encore, alors votre seule mission est de délivrer clairement (le message).

Les mécrédules peu reconnaissants

[16:83] Ils reconnaissent pleinement les bienfaits de Dieu, puis les renient ; la majorité d’entre eux sont des mécréants.

Le jour de la résurrection

[16:84] Le jour viendra où nous susciterons de chaque communauté un témoin, alors ceux qui auront incrédules ne seront pas autorisés (à parler) et ne seront pas excusés.

[16:85] Lorsque ceux qui ont transgressé verront le châtiment, il sera trop tard ; il ne sera pas commué pour eux, et ils n’auront pas de sursis.

Les idoles désavouent leurs idolâtres

[16:86] Et lorsque ceux qui ont commis le culte des idoles verront leurs idoles, ils diront : « Notre Seigneur, voilà les idoles que nous avions dressées à côté de Toi. » Les idoles les affronteront alors et leur diront : « Vous êtes des menteurs. »

[16:87] Ce jour-là, ils se soumettront totalement à Dieu et les idoles qu’ils avaient inventées les renieront.

[16:88] Ceux qui incroient et repoussent le sentier de Dieu, nous augmentons leur châtiment en ajoutant plus de châtiment, en raison de leurs transgressions.

[16:89] Le jour viendra où nous ferons surgir de chaque communauté un témoin, et où nous t’amènerons comme témoin de ces gens. Nous t’avons révélé ce livre pour te fournir des explications sur toute chose, une direction, une miséricorde et une bonne nouvelle pour les Soumissionnaires.

[16:90] Dieu prône la justice, la charité et le respect des proches. Il interdit le mal, le vice et la transgression. Il vous éclaire, afin que vous preniez garde.

Tu garderas ta parole

[16:91] Vous accomplirez votre engagement avec Dieu lorsque vous conclurez un tel pacte. Vous ne violerez pas les serments après avoir juré (par Dieu) de les exécuter, car vous avez fait de Dieu un garant pour vous. Dieu sait tout ce que vous faites.

[16:92] Ne soyez pas comme la tricoteuse qui défait son solide tricot en tas de fil fragile. C’est votre exemple si vous abusez des serments pour profiter les uns des autres. Si un groupe est plus important que l’autre, Dieu vous met à l’épreuve. Il vous montrera certainement, le jour de la résurrection, tout ce que vous aviez contesté.

[16:93] Si Dieu l’avait voulu, Il aurait pu faire de vous une seule assemblée. Mais Il égare qui veut s’égarer, et Il guide qui veut être guidé. On vous interrogera sur tout ce que vous avez fait.

(Dieu connaît les croyants sincères parmi nous qui méritent d’être rachetés. En conséquence, Il les guide, tout en bloquant ceux qui choisissent de mécroire).

Violation du serment : Une infraction grave

[16:94] N’abusez pas des serments parmi vous, de peur que vous ne reculiez après avoir pris pied, puis que vous n’encouriez le malheur. Telle est la conséquence de l’éloignement du chemin de Dieu (en donnant le mauvais exemple) : vous subissez un terrible châtiment.

[16:95] Ne dépréciez pas vos serments devant Dieu. Ce que Dieu possède est bien meilleur pour vous, si vous le saviez.

[16:96] Ce que vous possédez s’épuise, mais ce que Dieu possède dure éternellement. Nous récompenserons ceux qui persévèrent, nous les rétribuerons pour leurs bonnes œuvres.

Le bonheur garanti, aujourd’hui et pour toujours

[16:97] Quiconque fait de bonnes œuvres, homme ou femme, tout en étant croyant, nous lui accorderons certes une vie heureuse en ce monde, et nous lui verserons certes sa pleine rétribution (au Jour du Jugement) pour ses bonnes œuvres.

Un commandement important

[16:98] En lisant le Coran, vous chercherez refuge en Dieu contre Satan le rejeté.

(Notre salut est atteint par la connaissance du message que Dieu nous adresse, le Coran, et Satan fera tout son possible pour nous empêcher d’être rachetés. D’où ce commandement).

[16:99] Il n’a aucun pouvoir sur ceux qui croient et font confiance à leur Seigneur.

[16:100] Son pouvoir est limité à ceux qui le choisissent comme maître, ceux qui le choisissent comme dieu.

[16:101] Quand nous substituons une révélation à une autre, et que Dieu est pleinement conscient de ce qu’Il révèle, ils disent :  » Vous avez tout inventé !  » En effet, la plupart d’entre eux ne savent pas.

[16:102] Dis :  » Le Saint-Esprit l’a fait descendre de ton Seigneur, en toute vérité, pour rassurer ceux qui croient, et pour servir de phare et de bonne nouvelle aux Soumissionnaires. « 

Le Coran n’est pas une copie de la Bible 

[16:103] Nous sommes parfaitement conscients qu’ils disent :  » C’est un être humain qui lui enseigne !  » La langue de la source à laquelle ils font allusion n’est pas arabe, alors qu’il s’agit d’une langue arabe parfaite.

[16:104] Certes, ceux qui ne croient pas aux révélations de Dieu, Dieu ne les guide pas. Ils ont encouru un châtiment douloureux.

[16:105] Les seuls qui fabriquent de fausses doctrines sont ceux qui ne croient pas aux révélations de Dieu ; ce sont eux les vrais menteurs.

Les belles paroles ne comptent pas

[16:106] Ceux qui incrédules en Dieu, après avoir acquis la foi, et qui se satisfont pleinement de l’incrédulité, ont encouru la colère de Dieu. Les seuls à être excusés sont ceux qui sont forcés de professer l’incrédulité, alors que leurs cœurs sont pleins de foi.

(La sagesse de Dieu décrète que si quelqu’un tient un pistolet sur votre tête et vous ordonne de déclarer que vous mécroirez en Dieu, vous pouvez lui accorder son souhait. Ce qui compte, c’est ce que le cœur abrite).

La préoccupation de cette vie mène à l’exil loin de Dieu

[16:107] C’est parce qu’ils ont donné la priorité à cette vie sur l’Au-delà, et Dieu ne guide pas des gens aussi incrédules.

[16:108] Ce sont ceux dont Dieu a scellé le cœur, l’ouïe et la vue. Ils sont donc inconscients.

[16:109] Sans aucun doute, ils seront les perdants dans l’Au-delà.

[16:110] Quant à ceux qui émigrent pour cause de persécution, alors continuez à lutter et à persévérer avec constance, votre Seigneur, en raison de tout cela, est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[16:111] Le jour viendra où chaque âme sera son propre avocat, et où chaque âme sera pleinement payée pour ce qu’elle a fait, sans la moindre injustice.

L’interdiction d’une alimentation licite entraîne une privation 

[16:112] Dieu cite l’exemple d’une communauté qui était autrefois sûre et prospère, avec des provisions qui lui parvenaient de partout. Mais ensuite, elle n’a plus apprécié les bénédictions de Dieu. En conséquence, Dieu leur a fait goûter aux difficultés de la famine et de l’insécurité. Telle est la redevable de ce qu’ils ont fait.

[16:113] Un messager s’était rendu auprès d’eux d’entre eux, mais ils l’ont rejeté. En conséquence, le châtiment les a frappés pour leur transgression.

[16:114] Vous mangerez donc des provisions de Dieu tout ce qui est licite et bon, et vous serez reconnaissants des bienfaits de Dieu, si vous n’adorez que Lui.

Seulement quatre aliments interdits

[16:115] Il n’interdit pour vous que les animaux morts, le sang, la viande de porc et les aliments consacrés à autre que Dieu. Si l’on est contraint (de les manger), sans que ce soit délibéré ou malveillant, alors Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

(Le parasite le plus dévastateur de la trichinose, Trichinella spiralis, (également le ténia du porc Taenia solium) survit dans la viande de porc, et non dans la graisse. Plus de 150 000 personnes sont infectées chaque année aux États-Unis. Voir 6:145-146, et « Interdictions alimentaires« ).

[16:116] Vous ne proférerez pas de mensonges avec vos propres langues en déclarant : « Ceci est licite et cela est illicite « , pour fabriquer des mensonges et les attribuer à Dieu. Ceux qui fabriquent des mensonges et les attribuent à Dieu ne réussiront jamais.

[16:117] Ils jouissent brièvement, puis subissent un châtiment douloureux.

[16:118] Pour les Juifs, nous avons interdit ce que nous vous avons narré précédemment. Ce n’est pas nous qui leur avons fait du tort ; ce sont eux qui ont fait du tort à leurs propres âmes.

[16:119] Cependant, pour ce qui est de ceux qui tombent dans le péché par ignorance, puis se repentent et se réforment, votre Seigneur, après cela, est Pardonneur et Très Miséricordieux.

Abraham

[16:120] Abraham était en effet une avant-garde exemplaire dans sa soumission à Dieu, un monothéiste qui n’a jamais adoré d’idoles.

[16:121] Parce qu’il appréciait les bienfaits de Son Seigneur, Celui-ci l’a choisi et l’a guidé dans un chemin droit.

[16:122] Nous lui avons accordé le bonheur dans cette vie, et dans l’Au-delà il sera avec les justes.

Mohammed : Un disciple d’Abraham

[16:123] Puis nous t’avons inspiré (Mohammed) de suivre la religion d’Abraham, le monothéiste ; il n’a jamais été un adorateur d’idoles.

(Cela nous informe que toutes les pratiques religieuses, qui nous sont parvenues par Abraham, étaient intactes à l’époque de Mohammed (22:78).

L’abrogation du sabbat

[16:124] Le sabbat n’a été décrété que pour ceux qui ont fini par le contester (juifs et chrétiens). C’est votre Seigneur qui les jugera au jour de la résurrection sur leurs différends.

Comment diffuser le message de Dieu

[16:125] Tu inviteras au sentier de ton Seigneur avec sagesse et bienveillante illumination, et tu débattras avec eux de la meilleure façon possible. Ton Seigneur sait mieux qui s’est écarté de Son chemin, et Il sait mieux qui sont les guidés.

[16:126] Et si vous punissez, vous infligerez un châtiment équivalent. Mais si vous usez de patience (au lieu de la vengeance), ce sera mieux pour les patients.

[16:127] Vous aurez recours à la patience – et votre patience n’est atteignable qu’avec l’aide de Dieu. Ne t’afflige pas à cause d’eux, et ne t’irrite pas de leurs machinations.

[16:128] Dieu est avec ceux qui mènent une vie droite et ceux qui sont charitables.

Sourate 17 : Les enfants d’Israël (Bani Israël)

[17:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[17:1] Très glorifié est Celui qui a convoqué Son serviteur (Mohammed) pendant la nuit, depuis la Masjid sacrée (de la Mecque) jusqu’au lieu de prosternation le plus éloigné, dont nous avons béni l’environnement, afin de lui montrer certains de nos signes. Il est celui qui entend, celui qui voit.

[17:2] De même, nous avons donné à Moïse l’Écriture et en avons fait un phare pour les enfants d’Israël, à savoir : « Vous n’érigerez aucune idole en Seigneur et Maître à côté de Moi.

[17:3] Il s’agit des descendants de ceux que nous avons transportés avec Noé ; c’était un serviteur reconnaissant.

[17:4] Nous nous sommes adressés aux enfants d’Israël dans l’Écriture : « Vous commettrez deux fois le mal sur terre. Vous êtes destinés à tomber dans une grande arrogance.

[17:5] « Lorsque la première fois s’accomplira, nous enverrons contre vous nos serviteurs qui possèdent une grande puissance, et ils envahiront vos maisons. C’est une prophétie qui doit s’accomplir.

[17:6]  » Ensuite, nous vous donnerons le dessus sur eux, et nous vous fournirons beaucoup de biens et d’enfants ; nous vous donnerons l’avantage.

[17:7]  » Si vous faites œuvre de justice, vous le faites pour votre bien, mais si vous commettez le mal, vous le faites à votre détriment. Ainsi, lorsque la seconde fois se produira, ils vous vaincront et entreront dans le masjid, comme ils l’ont fait la première fois. Ils effaceront tous les progrès que vous aviez accomplis.

[17:8] Votre Seigneur vous comble de Sa miséricorde. Si vous retombez dans l’erreur, nous riposterons par le châtiment. Nous avons désigné la géhenne comme le séjour définitif des mécréants.

Le Coran : Notre moyen de salut 

[17:9] Ce Coran guide vers le meilleur chemin et annonce aux croyants qui mènent une vie vertueuse la bonne nouvelle qu’ils ont mérité une grande récompense.

[17:10] Quant à ceux qui incrédules en l’Au-delà, nous leur avons préparé un châtiment douloureux.

[17:11] L’être humain prie souvent pour quelque chose qui peut lui faire du mal, en pensant qu’il prie pour quelque chose de bon. L’être humain est impatient.

[17:12] Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes. Nous avons rendu la nuit obscure et le jour éclairé, afin que vous y cherchiez des provisions auprès de votre Seigneur. C’est ainsi que nous avons établi pour vous un système de temps et de calcul. Nous vous expliquons donc tout en détail.

La cassette vidéo

[17:13] Nous avons consigné le sort de chaque être humain ; il est attaché à son cou. Le jour de la résurrection, nous lui remettrons un registre accessible.

(Votre vie est déjà enregistrée, comme sur une cassette vidéo, de la naissance à la mort. Ce même enregistrement nous sera rendu accessible à la résurrection. Voir 57:22 et « Prédestination »).

[17:14] Lisez votre propre bilan. Aujourd’hui, vous vous suffisez à vous-même.

[17:15] Celui qui est guidé, l’est pour son bien, et celui qui s’égare le fait à son détriment. Aucun pécheur ne portera les péchés d’autrui. Nous ne punissons jamais sans avoir d’abord envoyé un messager.

[17:16] Si nous voulons anéantir une communauté, nous laissons les dirigeants y commettre une vaste corruption. Une fois qu’ils méritent le châtiment, nous l’anéantissons complètement.

[17:17] Nous avons anéanti bien des générations après Noé. Votre Seigneur est très efficace dans le traitement des péchés de Ses serviteurs ; Il est parfaitement informé, voyant.

Choisissez bien vos priorités 
dans la vie

[17:18] Quiconque choisit cette vie éphémère comme priorité, nous nous empressons de lui donner ce que nous décidons de lui donner, puis nous l’engageons dans la Géhenne, où il souffre pour toujours, méprisé et vaincu.

Au-delà

[17:19] Quant à ceux qui choisissent l’Au-delà comme priorité et font œuvre de piété, tout en étant croyants, leurs efforts seront appréciés.

[17:20] Nous pourvoyons à chacun d’eux ; nous pourvoyons à ceux-là et à ceux-ci à partir des bienfaits de ton Seigneur. Les biens de ton Seigneur sont inépuisables.

[17:21] Remarquez que nous avons préféré certaines personnes à d’autres (dans cette vie). Les différences dans l’Au-delà sont bien plus grandes et bien plus significatives.

Les grands commandements

[17:22] Vous n’établirez pas d’autre dieu en dehors de Dieu, de peur que vous ne finissiez par être méprisés et déshonorés.

[17:23] Votre Seigneur a décrété que vous n’adorerez que Lui, et que vos parents seront honorés. Tant que l’un d’eux ou les deux vivront, vous ne leur direz jamais « Uff » (le moindre geste d’agacement), et vous ne leur crierez pas dessus ; vous les traiterez à l’amiable.

[17:24] Et abaisse pour eux les ailes de l’humilité, de la bonté, et dis :  » Mon Seigneur, fais-leur miséricorde, car ils m’ont ressuscité dès l’enfance. « 

[17:25] Votre Seigneur est parfaitement au courant de vos pensées les plus intimes. Si vous maintenez la droiture, Il est indulgent pour ceux qui se repentent.

[17:26] Vous ferez l’aumône due aux proches, à l’indigent, au pauvre et à l’étranger en voyage, mais ne soyez pas excessifs, extravagants.

[17:27] Les extravagants sont les frères des démons, et le démon n’apprécie pas son Seigneur.

[17:28] Même si vous devez vous détourner d’eux, comme vous poursuivez la miséricorde de votre Seigneur, vous les traiterez de la manière la plus agréable.

L’avarice condamnée

[17:29] Tu ne garderas pas ta main avarement attachée à ton cou, et tu ne l’ouvriras pas bêtement, de peur que tu ne finisses par être blâmé et regretté.

[17:30] En effet, ton Seigneur augmente la provision de qui Il veut, et la réduit. Il est parfaitement au courant de Ses créatures, voyant.

L’avortement est un meurtre

[17:31] Vous ne tuerez pas vos enfants par peur de la pauvreté. Nous subvenons à leurs besoins, ainsi qu’aux vôtres. Les tuer est une faute grave.

[17:32] Tu ne commettras pas d’adultère : c’est un péché grave, et une conduite mauvaise.

[17:33] Vous ne tuerez personne – car Dieu a rendu la vie sacrée – si ce n’est dans le cadre de la justice. Si quelqu’un est tué injustement, nous donnons à son héritier le pouvoir de faire appliquer la justice. Il ne devra donc pas dépasser les limites pour venger le meurtre ; il sera aidé.

[17:34] Vous ne toucherez à l’argent des orphelins que pour leur bien, jusqu’à ce qu’ils aient atteint leur maturité. Vous remplirez vos engagements, car un engagement est une grande responsabilité.

Conseils cruciaux

[17:35] Vous donnerez la pleine mesure lorsque vous ferez des échanges, et vous pèserez équitablement. C’est mieux et plus juste.

[17:36] Vous ne devez accepter aucune information sans l’avoir vérifiée par vous-même. Je vous ai donné l’ouïe, la vue et le cerveau, et vous êtes responsables de leur utilisation.

[17:37] Vous ne marcherez pas fièrement sur la terre – vous ne pouvez pas percer la terre, ni être aussi grands que les montagnes.

[17:38] Tout mauvais comportement est condamné par ton Seigneur.

Le Coran est une sagesse

[17:39] Voilà une partie de la sagesse qui vous est inspirée par votre Seigneur. Vous n’établirez pas d’autre dieu en dehors de Dieu, sous peine de finir dans la géhenne, blâmés et vaincus.

[17:40] Ton Seigneur t’a donné des garçons, alors qu’il s’est donné les anges pour filles ! Comment as-tu pu proférer un tel blasphème ?

[17:41] Nous avons cité dans ce Coran [toutes sortes d’exemples], afin qu’ils y prennent garde. Mais cela ne fait qu’augmenter leur aversion.

[17:42] Dis :  » S’il y avait d’autres dieux à côté de Lui, comme ils le prétendent, ils auraient essayé de renverser le Possesseur du trône. « 

[17:43] Qu’Il soit glorifié, Il est bien trop élevé, bien au-dessus de leurs propos.

Tout glorifie Dieu

[17:44] Les sept univers, la terre et tous ceux qui s’y trouvent le glorifient. Il n’y a rien qui ne le glorifie pas, mais vous ne comprenez pas leur glorification. Il est Clément, le Pardonneur.

Les mécrédules ne peuvent pas comprendre le Coran 

[17:45] Lorsque vous lisez le Coran, nous plaçons entre vous et ceux qui ne croient pas en l’Au-delà une barrière invisible.

Le Coran : L’UNIQUE source

[17:46] Nous plaçons des boucliers autour de leurs esprits, pour les empêcher de le comprendre, et la surdité dans leurs oreilles. Et quand tu prêches ton Seigneur par le seul Coran, ils s’enfuient avec aversion.

(Le mot arabe « seul » désigne Dieu dans 7:70, 39:45, 40:12 & 84, et 60:4. Si l’on additionne ces nombres, on obtient 361, soit 19×19. Mais si l’on ajoute 17:46, qui fait référence au Coran, le produit n’est pas un multiple de 19. « Seul » fait donc référence au Coran dans 17:46).

[17:47] Nous sommes parfaitement au courant de ce qu’ils entendent, quand ils t’écoutent et quand ils conspirent en secret – les incrédules disent :  » Vous suivez un fou. « 

[17:48] Notez comment ils vous décrivent, et comment cela les fait dévier du chemin.

[17:49] Ils dirent : « Après nous être transformés en os et en fragments, nous ressuscitons à nouveau ? ! »

[17:50] Dis :  » Même si vous vous transformez en rochers ou en fer.

[17:51]  » Même si vous vous transformez en n’importe quelle création que vous jugez impossible.  » Ils diront alors :  » Qui nous ramènera ? Dis :  » Celui qui vous a créés.  » Ils secoueront alors la tête et diront : « Quand cela se produira-t-il ? » Dites : « C’est peut-être plus proche que vous ne le pensez. »

[17:52] Le jour où Il vous convoquera, vous répondrez en Le louant, et vous réaliserez alors que vous n’aviez duré dans cette vie qu’un court instant.

Traiter les autres de manière amicale

[17:53] Dis à Mes serviteurs de se traiter les uns les autres de la meilleure façon possible, car le diable essaiera toujours de creuser un fossé entre eux. Le diable est l’ennemi le plus acharné de l’homme.

[17:54] C’est votre Seigneur qui vous connaît le mieux. Selon Son savoir, Il vous comblera de miséricorde, ou bien Il vous redevra. Nous ne t’avons pas envoyé pour être leur défenseur.

[17:55] Ton Seigneur est le meilleur connaisseur de tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. C’est en vertu de cette connaissance que nous avons préféré certains prophètes à d’autres. Par exemple, nous avons donné à David les Psaumes.

[17:56] Dis :  » Implorez les idoles que vous avez érigées à côté de Lui.  » Elles n’ont pas le pouvoir d’alléger vos souffrances, ni de les empêcher.

Les idoles vertueuses adorent Dieu seul

[17:57] Même les idoles qu’ils implorent cherchent les voies et moyens vers leur Seigneur. Ils implorent Sa miséricorde et craignent Son châtiment. Certes, le châtiment de ton Seigneur est redoutable.

[17:58] Il n’est pas une communauté que nous n’anéantirons pas avant le Jour de la Résurrection, ou à laquelle nous n’infligerons pas un châtiment sévère. Cela est déjà écrit dans le livre.

[17:59] Ce qui nous a empêchés d’envoyer les miracles, c’est que les générations précédentes les ont rejetés. Par exemple, nous avons montré à Thamoud le chameau, un miracle profond, mais ils l’ont transgressé. Nous n’avons envoyé les miracles que pour susciter le respect.

[17:60] Nous t’avons informé que ton Seigneur contrôle entièrement les gens, et nous avons fait de la vision que nous t’avons montrée une épreuve pour les gens, ainsi que de l’arbre qui est maudit dans le Coran. Nous leur avons montré des preuves solides pour leur inspirer du respect, mais cela n’a fait qu’augmenter leur défiance.

(Le voyage de Mohammed au plus haut des cieux pour recevoir le Coran, comme indiqué dans 17:1 et 53:1-18, est une épreuve car le peuple devait croire Mohammed sur la foi).

Satan trompe le peuple

[17:61] Lorsque nous avons dit aux anges :  » Prosternez-vous devant Adam « , ils se prosternèrent, à l’exception de Satan. Il dit : « Dois-je me prosterner devant celui que Tu as créé de boue ? »

[17:62] Il dit :  » Puisque Tu l’as honoré sur moi, si Tu me laisses un répit jusqu’au jour de la résurrection, je posséderai toute sa descendance, à l’exception d’un petit nombre. « 

[17:63] Il dit :  » Va donc, toi et ceux qui te suivront, vous finirez en Enfer en guise de redevance, une redevance équitable.

[17:64]  » Tu peux les séduire par ta voix, mobiliser contre eux toutes tes forces et tous tes hommes, partager leur argent et leurs enfants, et leur faire des promesses. Tout ce que le diable promet n’est qu’illusion.

[17:65]  » Quant à Mes serviteurs, vous n’avez aucun pouvoir sur eux.  » Votre Seigneur vous sert d’avocat.

[17:66] Votre Seigneur est celui qui fait flotter les navires sur l’océan, afin que vous recherchiez Ses bienfaits. Il est Très Miséricordieux envers vous.

(La physique et la chimie physique nous apprennent aujourd’hui que l’eau possède des qualités uniques qui la rendent parfaitement apte à répondre à nos différents besoins).

Amis du mauvais temps

[17:67] Si tu es affligé au milieu de la mer, tu oublies tes idoles et tu implores sincèrement Lui seul. Mais dès qu’Il vous sauve vers le rivage, vous revenez en arrière. En effet, l’être humain n’est pas reconnaissant.

[17:68] Avez-vous la garantie qu’Il ne vous fera pas engloutir la terre sur le rivage ? Ou qu’Il n’enverra pas sur vous une tempête, alors que vous ne trouvez aucun protecteur ?

[17:69] Avez-vous la garantie qu’Il ne vous renverra pas à la mer une autre fois, puis qu’Il n’enverra pas sur vous une tempête qui vous noiera à cause de votre incrédulité ? Si cela arrive, nous ne vous donnerons pas d’autre chance.

[17:70] Nous avons honoré les enfants d’Adam et les avons pourvus de manèges sur terre et sur mer. Nous leur avons fourni de bonnes provisions et nous leur avons donné plus d’avantages qu’à beaucoup de nos créatures.

[17:71] Le jour viendra où nous convoquerons chaque peuple, avec son dossier. Quant à ceux qui auront reçu un dossier de justice, ils liront leur dossier et ne subiront pas la moindre injustice.

[17:72] Quant à ceux qui sont aveugles dans cette vie, ils le seront aussi dans l’Au-delà ; c’est même bien pire.

Dieu renforce le messager

[17:73] Ils ont failli vous détourner des révélations que nous vous avons données. Ils voulaient que vous fabriquiez autre chose, afin de vous considérer comme un ami.

[17:74] Si nous ne vous avions pas renforcé, vous auriez presque penché vers eux.

[17:75] Si vous aviez fait cela, nous aurions doublé le châtiment pour vous dans cette vie et après la mort, et vous n’auriez trouvé personne pour vous aider contre nous.

[17:76] Ils t’ont presque banni du pays pour se débarrasser de toi, afin de pouvoir revenir en arrière dès ton départ.

[17:77] Il en a toujours été ainsi avec tous les messagers que nous avons envoyés avant toi, et tu verras que notre système ne change jamais.

La prière de midi

[17:78] Vous accomplirez la Prière de Contact (Salat) lorsque le soleil déclinera de son point le plus élevé, à midi, et qu’il se rapprochera du coucher du soleil. Vous observerez également la récitation du Coran à l’aube. (La récitation) du Coran à l’aube est attestée.

Méditation

[17:79] Pendant la nuit, vous méditerez pour obtenir un surcroît de mérite, afin que votre Seigneur vous élève à un rang honorable.

[17:80] Et dis :  » Mon Seigneur, fais-moi admettre une admission honorable, fais-moi partir un départ honorable, et accorde-moi de Ta part un puissant soutien. « 

[17:81] Proclamez :  » La vérité a prévalu et le mensonge a disparu ; le mensonge disparaîtra inévitablement. « 

Guérison et miséricorde

[17:82] Nous faisons descendre dans le Coran guérison et miséricorde pour les croyants. En même temps, il ne fait qu’accroître la méchanceté des transgresseurs.

[17:83] Lorsque nous bénissons l’être humain, il devient préoccupé et insouciant. Mais lorsque l’adversité le frappe, il devient abattu.

[17:84] Dis :  » Chacun œuvre selon sa croyance, et ton Seigneur sait mieux que quiconque quels sont ceux qui sont guidés dans le droit chemin. « 

Révélation divine : La source de toute connaissance

[17:85] Ils t’interrogent sur la révélation. Dis :  » La révélation vient de mon Seigneur. La connaissance qui vous a été donnée est infime.

[17:86] Si nous voulons, nous pouvons reprendre ce que nous vous avons révélé, alors vous ne trouverez aucun protecteur contre nous.

[17:87] Ce n’est là qu’une miséricorde de votre Seigneur. Ses bienfaits sur vous sont immenses.

Composition mathématique du Coran 

[17:88] Dis :  » Si tous les humains et tous les djinns se regroupaient pour produire un Coran comme celui-ci, ils ne pourraient jamais rien produire de semblable, quelle que soit l’aide qu’ils se prêtent les uns aux autres. « 

[17:89] Nous avons cité pour les gens dans ce Coran toutes sortes d’exemples, mais la plupart des gens s’obstinent à mécroire.

Les messagers de Dieu mis au défi

[17:90] Ils dirent : « Nous ne te croirons que si tu fais jaillir une source du sol.

[17:91]  » Ou à moins que vous ne possédiez un jardin de dattiers et de raisins, traversé par des rivières.

[17:92]  » À moins que tu ne fasses tomber sur nous des masses du ciel, comme tu l’as prétendu. A moins que tu n’amènes Dieu et les anges devant nos yeux.

[17:93]  » Ou à moins que vous ne possédiez une luxueuse demeure, ou que vous ne grimpiez dans le ciel. Même si tu montes au ciel, nous ne croirons pas, à moins que tu n’apportes un livre que nous puissions lire. Dis : « Gloire à mon Seigneur. Suis-je plus qu’un messager humain ? »

La messagerie : Un test essentiel

[17:94] Ce qui a empêché les gens de croire lorsque la guidance leur est parvenue, c’est qu’ils ont dit :  » Dieu a-t-il envoyé un être humain comme messager ? « 

[17:95] Dis :  » Si la terre était habitée par des anges, nous leur aurions fait descendre du ciel un ange messager. « 

[17:96] Dis :  » Dieu suffit comme témoin entre moi et vous. Il est parfaitement au courant de Ses adorateurs, Voyant. « 

[17:97] Celui que Dieu guide est le vrai guidé. Et ceux qu’Il égare, vous ne trouverez jamais pour eux d’autres maîtres que Lui. Nous les convoquerons de force au jour de la résurrection, aveugles, muets et sourds. Leur destination est l’Enfer ; chaque fois qu’il se refroidira, nous augmenterons leur feu.

Leurs pensées intimes

[17:98] Tel est leur juste rétribution, puisqu’ils ont traité nos révélations de mensonges. Ils disaient : « Après nous être transformés en ossements et en fragments, allons-nous ressusciter dans une nouvelle création ? »

[17:99] Ne voyaient-ils pas que le Dieu qui a créé les cieux et la terre est capable de créer les mêmes créations ? (Il leur a fixé une durée de vie irrévocable. Pourtant, les incrédules s’obstinent à mécroire.

[17:100] Proclamez :  » Si vous possédiez les trésors de miséricorde de mon Seigneur, vous les auriez retenus, craignant de les épuiser. L’homme est avare.

Moïse et Pharaon 

[17:101] Nous avons soutenu Moïse par neuf miracles profonds – interrogez les enfants d’Israël. Il se rendit auprès d’eux, et Pharaon lui dit :  » Je pense que toi, Moïse, tu es ensorcelé. « 

[17:102] Il dit :  » Tu sais très bien que personne ne peut les manifester sauf, évidemment, le Seigneur des cieux et de la terre. Je pense que toi, Pharaon, tu es condamné ».

[17:103] Lorsqu’il les a poursuivis, alors qu’il les chassait du pays, nous l’avons noyé, ainsi que ceux qui se sont rangés à ses côtés, tous.

[17:104] Par la suite, nous avons dit aux Enfants d’Israël :  » Allez vivre dans ce pays. Lorsque la prophétie finale s’accomplira, nous vous convoquerons tous en un seul groupe. »

Le Coran est publié lentement pour faciliter sa mémorisation

[17:105] En vérité, nous l’avons fait descendre, et c’est avec la vérité qu’elle est descendue. Nous ne t’avons envoyé qu’en tant que porteur de bonnes nouvelles et avertisseur.

[17:106] Un Coran que nous avons publié lentement, afin que tu le lises aux gens sur une longue période, bien que nous l’ayons fait descendre d’un seul coup.

[17:107] Proclamez :  » Croyez-y ou n’y croyez pas.  » Ceux qui ont la connaissance des Écritures précédentes, lorsqu’on la leur récite, se prosternent jusqu’au menton.

[17:108] Ils disent : « Gloire à notre Seigneur. Cela accomplit la prophétie de notre Seigneur. »

[17:109] Ils tombent sur le menton, se prosternent et pleurent, car cela augmente leur révérence.

Ton des Prières de Contact (Salat)

[17:110] Dites : « Appelez-le Dieu, ou appelez-le le Très Gracieux ; quel que soit le nom que vous utilisez, c’est à Lui qu’appartiennent les meilleurs noms. » Vous ne devez pas prononcer vos Prières de Contact (Salat) trop fort, ni en cachette ; utilisez un ton modéré.

[17:111] Et proclamez :  » Louange à Dieu, qui n’a jamais engendré de fils, qui n’a pas d’associé dans Sa royauté, et qui n’a besoin d’aucun allié par faiblesse « , et magnifiez-le sans cesse.

Sourate 18 : La grotte (Al-Kahf)

[18:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[18:1] Louange à Dieu, qui a révélé à Son serviteur cette écriture, et l’a rendue impeccable.

[18:2] Une écriture parfaite pour avertir d’un châtiment sévère de Sa part, et pour annoncer aux croyants qui mènent une vie juste qu’ils ont mérité une récompense généreuse.

[18:3] où ils demeurent à jamais.

[18:4] Et pour mettre en garde ceux qui disaient :  » Dieu a engendré un fils ! « 

[18:5] Ils ne possèdent aucune connaissance à ce sujet, pas plus que leurs parents. Quel blasphème sortant de leurs bouches ! Ce qu’ils disent est un mensonge grossier.

[18:6] Tu peux te blâmer en raison de leur réponse à cette narration et de leur incrédulité à son égard ; tu peux être attristé.

La fin du monde

[18:7] Nous avons orné tout ce qui est sur terre, afin de les éprouver et de distinguer ainsi ceux d’entre eux qui font œuvre de piété.

[18:8] Inévitablement, nous effacerons tout ce qui s’y trouve, le laissant complètement stérile.

Les habitants de la grotte

[18:9] Sinon, pourquoi penses-tu que nous te parlons des gens de la caverne et des nombres qui leur sont associés ? Ils font partie de nos signes merveilleux.

(Il s’avère que l’histoire de ces croyants chrétiens, les Sept Dormants d’Éphèse, est directement liée à la fin du monde telle qu’elle est énoncée dans 18:9 & 21. Voir « La fin du monde« ).

[18:10] Lorsque les jeunes se réfugièrent dans la grotte, ils dirent :  » Notre Seigneur, couvre-nous de Ta miséricorde, et bénis nos affaires par Tes conseils. « 

[18:11] Nous avons ensuite scellé leurs oreilles dans la grotte pendant un nombre d’années prédéterminé.

[18:12] Puis nous les avons ressuscités pour voir lequel des deux partis pourrait compter la durée de son séjour en ce lieu.

[18:13] Nous te racontons leur histoire, en toute vérité. Ils étaient des jeunes qui croyaient en leur Seigneur, et nous les avons guidés.

[18:14] Nous avons raffermi leurs cœurs lorsqu’ils se sont levés et ont proclamé : « Notre seul Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre. Nous n’adorerons jamais d’autre dieu que lui. Sinon, nous nous égarerions.

[18:15] « Voilà que notre peuple établit des dieux à côté de Lui. Si seulement ils pouvaient fournir des preuves de ce qu’ils avancent ! Qui est plus mauvais que celui qui fabrique des mensonges et les attribue à Dieu ?

Les sept dormeurs d’Éphèse

[18:16] « Puisque tu veux les éviter, ainsi que leur adoration d’autre que Dieu, réfugions-nous dans la grotte. Que ton Seigneur te comble de Sa miséricorde et te dirige vers la bonne décision. »

Un enseignant guide est une condition préalable 

[18:17] On voyait le soleil se lever du côté droit de leur caverne, et se coucher du côté gauche, alors qu’ils dormaient dans le creux de la caverne. C’est l’un des présages de Dieu. Celui que Dieu guide est le vrai guidé, et celui qu’Il égare, tu ne lui trouveras pas de guide.

[18:18] On aurait pu croire qu’ils étaient éveillés, alors qu’ils étaient en fait endormis. Nous les avons tournés à droite et à gauche, tandis que leur chien étendait ses bras au milieu d’eux. Si vous les aviez regardés, vous vous seriez enfuis, épouvantés.

[18:19] Lorsque nous les avons ressuscités, ils se sont interrogés les uns les autres :  » Depuis combien de temps êtes-vous ici ? « . « Ils répondirent : « Nous sommes restés ici un jour ou une partie du jour. « Votre Seigneur sait mieux que nous combien de temps nous sommes restés ici ; envoyons donc l’un de nous à la ville avec cet argent. Qu’il aille chercher la nourriture la plus propre et qu’il en achète pour nous. Qu’il se fasse discret et n’attire pas l’attention.

[18:20]  » S’ils te découvrent, ils te lapideront ou te forceront à revenir à leur religion, alors tu ne pourras jamais réussir. « 

(Éphèse est située à environ 200 miles au sud de l’ancienne Nicée et à 30 miles au sud de l’actuelle Izmir, en Turquie). Les habitants de la grotte étaient de jeunes chrétiens qui voulaient suivre les enseignements de Jésus et adorer Dieu seul. Ils fuyaient la persécution des néo-chrétiens qui proclamaient un christianisme corrompu trois siècles après Jésus, à la suite des conférences de Nicée, lorsque la doctrine de la Trinité a été annoncée. En 1928, Franz Miltner, un archéologue autrichien, a découvert la tombe des sept dormeurs d’Éphèse. Leur histoire est bien documentée dans plusieurs encyclopédies).

Connexion avec la fin du monde

[18:21] Nous avons fait en sorte qu’ils soient découverts, pour que tout le monde sache que la promesse de Dieu est vraie, et pour dissiper tout doute concernant la fin du monde. Les gens se disputèrent alors à leur sujet. Certains dirent : « Bâtissons autour d’eux un édifice ». Leur Seigneur est le meilleur connaisseur à leur sujet. Ceux qui l’emportèrent dirent : « Nous construirons autour d’eux un lieu de culte. »

(Comme indiqué dans « La fin du monde« , cette histoire a permis de la localiser).

[18:22] Certains disaient : « Ils étaient trois, leur chien étant le quatrième », tandis que d’autres disaient : « Cinq, le sixième étant leur chien », comme ils l’avaient deviné. D’autres dirent :  » Sept, le huitième étant leur chien « . Dites : « Mon Seigneur est le meilleur connaisseur de leur nombre ». Seul un petit nombre d’entre eux connaissait le nombre exact. Ne discutez pas avec eux, mais suivez-les. Vous ne devez consulter personne à ce sujet.

Se souvenir de Dieu chaque fois que l’occasion se présente

[18:23] Vous ne devez pas dire que vous ferez quelque chose à l’avenir,

[18:24] sans dire :  » Si Dieu le veut.  » Si vous oubliez de le faire, vous devez immédiatement vous souvenir de votre Seigneur et dire : « Que mon Seigneur me guide pour que je fasse mieux la prochaine fois. »

(Ce commandement important nous donne chaque jour l’occasion de nous souvenir de Dieu).

[300 + 9]

[18:25] Ils restèrent dans leur grotte trois cents ans, augmentés de neuf.

(La différence entre 300 années solaires et 300 années lunaires est de neuf ans. Ainsi, la découverte de la fin du monde a été prédéterminée par le Tout-Puissant pour avoir lieu en 1980 après J.-C. (1400 AH), soit 300 ans (309 années lunaires) avant la fin du monde (voir 72:27 & « La fin du monde« ).

[18:26] Dis :  » Dieu est le mieux placé pour savoir combien de temps ils y sont restés.  » Il connaît tous les secrets des cieux et de la terre. C’est par Sa grâce que vous voyez ; c’est par Sa grâce que vous entendez. Il n’y a personne à côté de Lui comme Seigneur et Maître, et Il ne permet jamais à aucun partenaire de partager Sa royauté.

[18:27] Vous réciterez ce qui vous est révélé de l’Écriture de votre Seigneur. Rien n’abrogera Ses paroles, et vous ne trouverez pas d’autre source à côté d’elles.

Groupes d’étude du Coran

[18:28] Tu t’obligeras à être avec ceux qui adorent leur Seigneur jour et nuit, ne cherchant que Lui. Ne détourne pas ton regard d’eux en recherchant les vanités de ce monde. Tu n’obéiras pas non plus à celui dont nous avons rendu le cœur insensible à notre message, à celui qui poursuit ses propres désirs et dont les priorités sont confuses.

Liberté absolue de religion

[18:29] Proclamez :  » Voilà la vérité venant de votre Seigneur « , puis que celui qui le veut croie, et que celui qui le veut mécroie. Nous avons préparé pour les infidèles un feu qui les enveloppera complètement. Quand ils crieront au secours, on leur donnera un liquide semblable à de l’acide concentré qui brûle les visages. Quelle boisson misérable ! Quelle misérable destinée !

[18:30] Quant à ceux qui croient et mènent une vie droite, nous ne manquons jamais de rétribuer ceux qui font œuvre de justice.

[18:31] Ils ont mérité des jardins d’Eden où coulent des fleuves. Ils y seront parés de bracelets d’or, porteront des vêtements de soie verte et de velours, et se reposeront sur des meubles confortables. Quelle merveilleuse récompense, quelle merveilleuse demeure !

La propriété comme idole

[18:32] Cite-leur l’exemple de deux hommes : nous avons donné à l’un d’eux deux jardins de raisins, entourés de dattiers, et nous avons placé entre eux d’autres cultures.

[18:33] Les deux jardins produisirent leurs récoltes à temps, et généreusement, car nous y fîmes couler une rivière.

[18:34] Une fois, après la récolte, il se vanta auprès de son ami : « Je suis bien plus prospère que toi et j’ai plus de respect pour les gens. »

[18:35] Lorsqu’il est entré dans son jardin, il a fait du tort à son âme en disant : « Je ne pense pas que cela finira un jour.

[18:36]  » D’ailleurs, je pense que c’est tout ; je ne pense pas que l’Heure (l’Au-delà) se réalisera un jour. Même si je suis ramené à mon Seigneur, je serai assez intelligent pour en posséder un meilleur là-bas.

[18:37] Son ami lui dit, alors qu’il débattait avec lui :  » As-tu mécrodé en Celui qui t’a créé de poussière, puis d’une minuscule goutte, puis t’a perfectionné pour en faire un homme ? « .

[18:38]  » Quant à moi, Dieu est mon Seigneur, et je n’établirai jamais d’autre dieu en dehors de mon Seigneur.

Un commandement important

[18:39]  » En entrant dans votre jardin, vous auriez dû dire : ‘Voici ce que Dieu m’a donné (Maa Shaa Allah). Personne ne possède de pouvoir à part Dieu (La Quwwata Ellaa Bellaah). Vous voyez que je possède moins d’argent et moins d’enfants que vous.

[18:40]  » Mon Seigneur peut m’accorder mieux que votre jardin. Il peut envoyer du ciel une violente tempête qui anéantit ton jardin, le laissant complètement stérile.

[18:41] « Ou bien, son eau peut s’enfoncer plus profondément, hors de votre portée. »

[18:42] En effet, ses récoltes furent anéanties, et il finit par s’attrister, se lamentant sur ce qu’il avait dépensé en vain, car son bien restait stérile. Il finit par dire :  » Je regrette de n’avoir jamais érigé mon bien en divinité à côté de mon Seigneur. « 

(Le Coran cite de nombreux exemples des différents dieux que les gens adorent en dehors de Dieu : les enfants (7:190), les chefs religieux et les érudits (9:31), les biens (18:42), les saints et les prophètes morts (16:20-21, 35:14, & 46:5-6), et l’ego (25:43, 45:23).

[18:43] Aucune force sur terre n’aurait pu l’aider contre Dieu, et il n’était pas possible qu’il reçoive une quelconque aide.

[C’est parce que le seul vrai Seigneur et maître est Dieu ; Il fournit la meilleure récompense, et avec Lui se trouve le meilleur destin.

[18:45] Citez-leur l’exemple de cette vie comme de l’eau que l’on fait descendre du ciel pour produire les plantes de la terre, puis elles se transforment en foin qui est emporté par le vent. Dieu est capable de tout.

Réorganiser nos priorités

[18:46] L’argent et les enfants sont les joies de cette vie, mais les bonnes œuvres procurent une récompense éternelle de la part de votre Seigneur, et une bien meilleure espérance.

[18:47] Le jour viendra où nous effacerons les montagnes, et vous verrez la terre stérile. Nous les appellerons tous, sans en oublier un seul.

[18:48] Ils seront présentés en rang devant votre Seigneur. Vous êtes venus à nous en tant qu’individus, comme nous vous avons créés. C’est ce que vous prétendiez ne jamais arriver.

[18:49] Le registre sera montré, et tu verras les coupables effrayés par son contenu. Ils diront : « Malheur à nous ! Comment ce livre ne laisse-t-il rien, petit ou grand, sans le compter ? » Ils y trouveront tout ce qu’ils avaient fait. Ton Seigneur n’est jamais injuste envers personne.

Classification des créatures de Dieu

[18:50] Nous avons dit aux anges : « Prosternez-vous devant Adam ». Ils se prosternèrent, sauf Satan. Celui-ci devint un djinn, car il avait désobéi à l’ordre de Son Seigneur. Le choisirez-vous, lui et sa descendance, comme seigneurs au lieu de Moi, alors qu’ils sont vos ennemis ? Quel misérable substitut !

[18:51] Je ne leur ai jamais permis d’assister à la création des cieux et de la terre, ni à la création d’eux-mêmes. Je ne permets pas non plus aux méchants de travailler dans mon royaume.

(Dieu savait que Satan et ses partisans (djinns et humains) allaient prendre la mauvaise décision. D’où leur exclusion du processus de création).

[18:52] Le jour où Il dira :  » Invoquez Mes associés, que vous prétendiez être des dieux à côté de Moi « , ils les invoqueront, mais ils ne leur répondront pas. Une barrière infranchissable les séparera les uns des autres.

[18:53] Les coupables verront l’Enfer et comprendront qu’ils y tomberont. Ils ne pourront s’en échapper.

Les mécrédules refusent d’accepter l’exhaustivité du Coran

[18:54] Nous avons cité dans ce Coran toutes sortes d’exemples, mais l’être humain est la créature la plus argumentative.

[18:55] Rien n’a empêché les gens de croire, lorsque la guidance leur est venue, et de chercher le pardon de leur Seigneur, si ce n’est qu’ils ont exigé de voir le même genre de miracles que les générations précédentes, ou défié de voir le châtiment à l’avance.

[18:56] Nous n’envoyons les messagers qu’en tant que porteurs de bonnes nouvelles et avertisseurs. Les incrédules invoquent le mensonge pour faire échec à la vérité, et c’est en vain qu’ils prennent Mes preuves et Mes avertissements.

Intervention divine

[18:57] Qui est plus mauvais que ceux à qui l’on rappelle les preuves de leur Seigneur, puis qui les ignorent, sans se rendre compte de ce qu’ils font. C’est pourquoi nous plaçons sur leurs cœurs des boucliers qui les empêchent de comprendre le Coran, et nous rendons leurs oreilles sourdes. Ainsi, quoi que vous fassiez pour les guider, ils ne pourront jamais être guidés.

[18:58] Pourtant, ton Seigneur est le Pardonneur, plein de miséricorde. S’Il leur demandait compte de leurs actes, Il les anéantirait sur-le-champ. Il leur donne plutôt un répit jusqu’à un moment précis, prédéterminé ; ensuite, ils ne pourront jamais s’échapper.

[18:59] Nous avons anéanti beaucoup de communautés à cause de leurs transgressions ; nous avons désigné un temps précis pour leur anéantissement.

De précieuses leçons tirées de Moïse et de son maître

[18:60] Moïse dit à son serviteur : « Je ne me reposerai pas avant d’avoir atteint le point où les deux fleuves se rejoignent, quel que soit le temps que cela prendra. »

[18:61] Arrivés au point de rencontre, ils oublièrent leur poisson, qui retrouva sournoisement le chemin de la rivière.

[18:62] Après qu’ils eurent passé ce point, il dit à son serviteur :  » Déjeunons. Tous ces voyages nous ont épuisés. »

[18:63] Il dit : « Tu te souviens quand nous étions assis près du rocher là-bas ? Je n’ai pas fait attention au poisson. C’est le diable qui me l’a fait oublier, et il a retrouvé le chemin de la rivière, étrangement. »

[18:64] (Moïse) dit :  » C’est l’endroit que nous cherchions.  » Ils revinrent sur leurs pas.

[18:65] Ils ont trouvé un de nos serviteurs que nous avons béni avec miséricorde et que nous avons gratifié de notre propre connaissance.

[18:66] Moïse lui dit : « Puis-je te suivre, afin que tu m’enseignes une partie de la connaissance et de la guidance qui t’ont été accordées ? »

[18:67] Il dit : « Tu ne peux pas supporter d’être avec moi.

[18:68] « Comment pouvez-vous supporter ce que vous ne comprenez pas ? »

[18:69] Il dit :  » Vous me trouverez, si Dieu le veut, patient. Je ne désobéirai à aucun des ordres que tu me donneras. »

[18:70] Il dit :  » Si vous me suivez, alors vous ne m’interrogerez sur rien, à moins que je ne choisisse de vous en parler. « 

[18:71] Ils partirent donc. Lorsqu’ils montèrent à bord d’un bateau, il y fit un trou. Il dit :  » As-tu percé un trou dans ce navire pour noyer ses habitants ? Tu as commis quelque chose de terrible.

[18:72] Il dit : « N’ai-je pas dit que tu ne pouvais pas supporter d’être avec moi ? ».

[18:73] Il répondit : « Je suis désolé. Ne me punissez pas pour mon oubli, ne soyez pas trop sévère avec moi ».

[18:74] Ils partirent donc. Lorsqu’ils rencontrèrent un jeune garçon, il le tua. Il dit :  » Pourquoi as-tu tué une personne aussi innocente, qui n’a pas tué une autre personne ? Tu as commis quelque chose d’horrible. »

[18:75] Il dit :  » Ne t’ai-je pas dit que tu ne pouvais pas supporter d’être avec moi ? « .

[18:76] Il répondit :  » Si je t’interroge sur autre chose, alors ne me garde pas auprès de toi. Tu as vu suffisamment d’excuses de ma part. »

[18:77] Ils partirent donc. Lorsqu’ils atteignirent une certaine communauté, ils demandèrent de la nourriture aux gens, mais ceux-ci refusèrent de les accueillir. Bientôt, ils trouvèrent un mur sur le point de s’effondrer, et il le répara. Il dit :  » Tu aurais pu exiger un salaire pour cela ! « 

Il y a une bonne raison à tout

[18:78] Il dit : « Nous devons maintenant nous séparer. Mais je vais t’expliquer tout ce que tu n’as pas pu supporter.

[18:79] « Quant au bateau, il appartenait à de pauvres pêcheurs, et je voulais le rendre défectueux. Un roi les poursuivait et confisquait de force tous les navires.

[18:80]  » Quant au garçon, ses parents étaient de bons croyants, et nous avons vu qu’il allait les accabler par sa transgression et sa mécréance.

(Adolf Hitler était un enfant mignon et apparemment innocent. S’Il était mort en tant qu’enfant, beaucoup se seraient affligés, et beaucoup auraient même mis en doute la sagesse de Dieu. Ces leçons profondes nous apprennent qu’il y a une bonne raison derrière chaque chose).

[18:81]  » Nous avons voulu que ton Seigneur lui substitue un autre fils, meilleur en justice et en bonté.

[18:82]  » Quant au mur, il appartenait à deux orphelins de la ville. Sous le mur, il y avait un trésor qui leur appartenait. Comme leur père était un juste, ton Seigneur a voulu qu’ils grandissent, qu’ils atteignent la plénitude de leur force et qu’ils s’emparent ensuite de leur trésor. Telle est la miséricorde de ton Seigneur. Je n’ai rien fait de tout cela de mon plein gré. Voilà l’explication de ce que vous ne pouviez supporter.

Zul-Qarnain : Celui qui a deux cornes ou deux générations

[18:83] Ils t’interrogent sur Zul-Qarnain. Dis :  » Je vais vous narrer une partie de son histoire. « 

[18:84] Nous lui avons accordé une autorité sur terre et l’avons doté de toutes sortes de moyens.

[18:85] Il a alors poursuivi une seule voie.

[18:86] Lorsqu’il atteignit l’extrême ouest, il trouva le soleil se couchant sur un vaste océan, et y trouva des gens. Nous lui avons dit : « O Zul-Qarnain, tu peux gouverner comme tu veux ; soit tu les châties, soit tu les traites avec bonté ».

[18:87] Il dit :  » Quant à ceux qui transgressent, nous les châtierons ; puis, lorsqu’ils reviendront vers leur Seigneur, Il les engagera à plus de rétribution.

[18:88]  » Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, ils reçoivent une bonne récompense ; nous les traiterons avec bonté. « 

[18:89] Il prit alors un autre chemin.

[18:90] Lorsqu’il atteignit l’extrême orient, il trouva le soleil se levant sur des gens qui n’avaient rien pour s’en abriter.

[18:91] Bien entendu, nous étions parfaitement au courant de tout ce qu’Il avait découvert.

[18:92] Il s’engagea alors dans une autre voie.

[18:93] Lorsqu’il atteignit la vallée entre deux palissades, il trouva des gens dont la langue était à peine compréhensible.

Gog et Magog

[18:94] Ils dirent :  » Ô Zul-Qarnain, Gog et Magog sont des corrupteurs de la terre. Pouvons-nous te payer pour créer une barrière entre nous et eux ? »

[18:95] Il dit :  » Mon Seigneur m’a accordé de grands bienfaits. Si vous coopérez avec moi, je construirai un barrage entre vous et eux.

[18:96] « Apportez-moi des masses de fer. » Une fois qu’il a rempli l’espace entre les deux palissades, il dit : « Soufflez. » Une fois qu’il a été chauffé à blanc, il a dit : « Aidez-moi à verser du goudron dessus. »

[18:97] Ainsi, ils ne pouvaient ni l’escalader, ni y percer des trous.

[18:98] Il dit :  » C’est une miséricorde de mon Seigneur. Lorsque la prophétie de mon Seigneur se réalisera, Il fera s’écrouler le barrage. La prophétie de mon Seigneur est la vérité. »

[18:99] À ce moment-là, nous les laisserons s’envahir les uns les autres, puis on sonnera du cor et on les convoquera tous ensemble.

[18:100] Ce jour-là, Nous présenterons l’Enfer aux incrédules.

[18:101] Ce sont eux dont les yeux étaient trop voilés pour voir Mon message. Ils ne pouvaient pas non plus entendre.

[18:102] Les incrédules pensent-ils pouvoir s’en tirer en érigeant mes serviteurs en dieux à côté de moi ? Nous avons préparé pour les mécréants l’Enfer comme une demeure éternelle.

Examinez-vous

[18:103] Dis : « Dois-je vous dire qui sont les pires perdants ?

[18:104]  » Ce sont ceux dont les œuvres dans cette vie sont totalement égarées, mais qui pensent faire le bien. « 

[18:105] Tels sont ceux qui ont mécru aux révélations de leur Seigneur et à sa rencontre. Leurs œuvres sont donc vaines ; au jour de la résurrection, elles ne pèsent rien.

[18:106] Leur juste redevable est l’Enfer, en retour de leur incrédulité et de leur moquerie à l’égard de Mes révélations et de Mes messagers.

[18:107] Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, ils ont mérité un Paradis bienheureux comme demeure.

[18:108] Ils y demeureront à jamais ; ils ne voudront jamais d’autre substitut.

[18:109] Dis :  » Si l’océan était de l’encre pour les paroles de mon Seigneur, l’océan s’épuiserait, avant que les paroles de mon Seigneur ne s’épuisent, même si nous doublions la réserve d’encre. « 

[18:110] Dis :  » Je ne suis qu’un humain comme vous, étant inspiré que votre dieu est unique. Ceux qui espèrent rencontrer leur Seigneur doivent faire œuvre de piété et ne jamais adorer une autre divinité en dehors de son Seigneur. »

Sourate 19 : Marie (Maryam)

[19:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[19:1] K. H. Y. `A. S. (Kaaf Haa Yaa `Ayn Saad)

Zacharie

[19:2] Récit de la miséricorde de ton Seigneur envers Son serviteur Zacharie.

[19:3] Il appela son Seigneur, un appel secret.

[Il dit :  » Mon Seigneur, les os de mon corps sont devenus cassants, et mes cheveux sont gris. Je t’implore, Seigneur, et je ne désespère pas.

[19:5]  » Je me préoccupe des personnes qui seront à ma charge après moi, et ma femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un héritier.

[19:6] « Qu’il soit mon héritier et l’héritier du clan de Jacob, et qu’il le rende, mon Seigneur, acceptable. »

Jean

[19:7]  » Ô Zacharie, nous t’annonçons une bonne nouvelle : un garçon dont le nom sera Jean (Yahya). Nous n’avons jamais créé quelqu’un comme lui.

[19:8] Il dit :  » Mon Seigneur, aurai-je un fils malgré la stérilité de ma femme et malgré ma vieillesse ? « 

[19:9] Il dit :  » Ainsi parle ton Seigneur : ‘Il M’est facile de faire. Je vous ai créés avant cela, et vous n’étiez rien. « 

[19:10] Il dit : « Mon Seigneur, donne-moi un signe. » Il répondit :  » Ton signe est que tu ne parleras pas aux gens pendant trois nuits consécutives. « 

[19:11] Il sortit vers sa famille, du sanctuaire, et leur fit signe : « Méditez (sur Dieu) jour et nuit. »

[19:12]  » Ô Jean, tu soutiendras l’Écriture avec force.  » Nous l’avons doté de sagesse, même dans sa jeunesse.

[19:13] Et (nous l’avons doté) de bonté de notre part et de pureté, car il était juste.

[19:14] Il a honoré ses parents et n’a jamais été un tyran désobéissant.

[19:15] Que la paix soit sur lui le jour de sa naissance, le jour de sa mort et le jour où il sera ressuscité.

Marie

[19:16] Mention de Marie dans l’Écriture. Elle s’est isolée de sa famille, dans un lieu oriental.

[19:17] Alors qu’une barrière la séparait d’eux, nous lui avons envoyé notre Esprit. Il est allé vers elle sous la forme d’un être humain.

[19:18] Elle dit :  » Je cherche refuge auprès du Très Gracieux, afin que vous soyez justes. « 

[19:19] Il dit :  » Je suis l’envoyé de ton Seigneur pour t’accorder un fils pur. « 

[19:20] Elle dit :  » Comment pourrais-je avoir un fils, alors qu’aucun homme ne m’a touchée ; je n’ai jamais été impudique. « 

[19:21] Il dit : « Ainsi dit ton Seigneur : « Il m’est facile. Nous ferons de lui un signe pour les gens et une miséricorde de notre part. C’est une chose prédestinée. « 

La naissance de Jésus

[19:22] Lorsqu’elle l’a mis au monde, elle s’est isolée dans un endroit éloigné.

[19:23] Le processus de naissance lui est apparu par le tronc d’un palmier. Elle a dit : « (J’ai tellement honte 😉 j’aimerais être morte avant que cela n’arrive, et complètement oubliée. »

[19:24] (Le nourrisson) l’appela de dessous elle en disant : « Ne t’afflige pas. Ton Seigneur t’a donné un ruisseau.

[19:25]  » Si tu secoues le tronc de ce palmier, il fera tomber pour toi des dattes mûres.

(Jésus est donc né à la fin du mois de septembre ou au début du mois d’octobre. Au Moyen-Orient, c’est à cette époque que les dattes mûrissent au point de tomber de l’arbre).

[19:26] « Mangez et buvez, et soyez heureux. Si vous voyez quelqu’un, dites : « J’ai fait vœu de silence, je ne parle aujourd’hui à personne. « 

[19:27] Elle vint vers sa famille, en le portant. Ils lui dirent : « Ô Marie, tu as commis un acte tout à fait inattendu.

[19:28] « Ô descendant d’Aaron, ton père n’était pas un mauvais homme et ta mère n’était pas impudique. »

Le nourrisson fait une déclaration

[19:29] Elle l’a montré du doigt. Ils dirent : « Comment pouvons-nous parler avec un enfant dans son berceau ? »

[19:30] (L’enfant prit la parole et) dit : « Je suis un serviteur de Dieu. Il m’a donné l’Écriture et m’a établi prophète.

[19:31] « Il m’a fait bénir où que j’aille, et m’a enjoint d’observer les Prières Contact (Salat) et la charité obligatoire (Zakat) aussi longtemps que je vivrai.

[19:32] « Je dois honorer ma mère ; Il n’a pas fait de moi un rebelle désobéissant.

[19:33] Et que la paix soit sur moi le jour où je suis né, le jour où je mourrai et le jour où je serai ressuscité. « 

La vérité prouvée

[19:34] C’était Jésus, le fils de Marie, et c’est là la vérité de cette affaire, au sujet de laquelle ils continuent à douter.

[19:35] Il ne convient pas à Dieu d’engendrer un fils, qu’Il soit glorifié. Pour qu’une chose se fasse, Il lui dit simplement :  » Sois « , et elle se fait.

[19:36] Il a également proclamé :  » Dieu est mon Seigneur et votre Seigneur, vous n’adorerez que Lui. C’est le bon chemin.

(Cette déclaration est similaire à celle attribuée à Jésus dans l’Évangile de Jean 20:17).

[19:37] Les différents partis se disputaient entre eux (au sujet de l’identité de Jésus). Malheur donc à ceux qui mécroient à la vue d’un jour terrible.

[19:38] Attendez de les entendre et de les voir lorsqu’ils viendront nous affronter. Ce jour-là, les transgresseurs seront totalement perdus.

[19:39] Mettez-les en garde contre le jour du remords, où le jugement sera prononcé. Ils ne savent rien, ils ne croient pas.

[19:40] C’est nous qui héritons de la terre et de tous ceux qui s’y trouvent ; c’est vers nous que tout le monde sera renvoyé.

Abraham 

[19:41] Mentionne dans l’écriture Abraham, il était un saint, un prophète.

[19:42] Il dit à son père : « Ô mon père, pourquoi adores-tu ce qui ne peut ni entendre, ni voir, ni t’aider en quoi que ce soit ? ».

[19:43]  » Ô mon père, j’ai reçu une connaissance certaine que tu n’as pas reçue. Suis-moi, et je te guiderai dans le droit chemin.

[19:44]  » Ô mon père, n’adore pas le diable. Le diable s’est rebellé contre le Très Gracieux.

[19:45] « Ô mon père, je crains que tu n’encoures le châtiment du Très Gracieux, puis que tu ne deviennes l’allié du diable. »

[19:46] Il dit : « As-tu abandonné mes dieux, ô Abraham ? Si tu ne t’arrêtes pas, je te lapiderai. Laisse-moi tranquille.

[19:47] Il dit : « Que la paix soit sur vous. Je vais implorer mon Seigneur de te pardonner ; Il a été très bon envers moi.

[19:48]  » Je vous abandonnerai, vous et les dieux que vous adorez en dehors de Dieu. Je n’adorerai que mon Seigneur. En implorant mon Seigneur seul, je ne peux me tromper. »

[19:49] Parce qu’il les a abandonnés, eux et les dieux qu’ils adoraient en dehors de Dieu, nous lui avons accordé Isaac et Jacob, et nous avons fait de chacun d’eux un prophète.

[19:50] Nous les avons comblés de notre miséricorde et nous leur avons accordé une place honorable dans l’histoire.

Moïse

[19:51] Mentionnez dans l’Écriture Moïse. Il était dévoué, et il était un prophète messager.

[19:52] Nous l’avons appelé du côté droit du mont Sinaï. Nous l’avons fait approcher pour nous entretenir avec lui.

[19:53] Et nous lui avons accordé, par miséricorde, son frère Aaron comme prophète.

[19:54] Et mentionne dans l’Écriture Ismaïl. Il était véridique lorsqu’il faisait une promesse, et il était un prophète messager.

[19:55] Il enjoignait à sa famille d’observer les Prières de Contact (Salat) et la charité obligatoire (Zakat) ; il était agréable à son Seigneur.

[19:56] Et mentionner dans l’écriture Idris. Il était un saint, un prophète.

[19:57] Nous l’avons élevé à un rang honorable.

[19:58] Voici quelques-uns des prophètes que Dieu a bénis. Ils ont été choisis parmi les descendants d’Adam, les descendants de ceux que nous avons emmenés avec Noé, les descendants d’Abraham et d’Israël, et parmi ceux que nous avons guidés et choisis. Quand on leur récite les révélations du Très Gracieux, ils tombent prosternés en pleurant.

Perdre les Prières de Contact (Salat) 

[19:59] Après eux, Il a substitué des générations qui ont perdu les Prières de Contact (Salat) et qui ont poursuivi leurs désirs. Ils en subiront les conséquences.

[19:60] Seuls ceux qui se repentent, croient et mènent une vie vertueuse entreront au Paradis, sans la moindre injustice.

[19:61] Les jardins d’Eden les attendent, comme l’a promis le Très Gracieux pour ceux qui l’adorent, même en privé. Il est certain que Sa promesse doit se réaliser.

[19:62] Ils n’y entendront aucune absurdité, mais seulement la paix. Ils y reçoivent leurs provisions, jour et nuit.

[19:63] Tel est le Paradis, nous l’accordons à ceux de nos serviteurs qui sont vertueux.

[19:64] Nous ne descendons que sur l’ordre de ton Seigneur. C’est à lui qu’appartiennent notre passé, notre avenir et tout ce qui les sépare. Ton Seigneur n’oublie jamais.

[19:65] Le Seigneur des cieux et de la terre, et de tout ce qui est entre eux, vous l’adorerez et vous persévérerez avec constance dans l’adoration. Connaissez-vous quelqu’un qui l’égale ?

[19:66] L’être humain demande : « Après ma mort, est-ce que je reviens à la vie ? »

[19:67] L’être humain a-t-il oublié que nous l’avons déjà créé et qu’il n’était rien ?

Avertissement spécial aux dirigeants

[19:68] Par ton Seigneur, nous les convoquerons certainement, ainsi que les diables, et les rassemblerons autour de l’Enfer, humiliés.

[19:69] Puis nous choisirons dans chaque groupe l’adversaire le plus ardent du Très Gracieux.

[19:70] Nous connaissons parfaitement ceux qui méritent le plus d’y brûler.

Tout le monde voit l’enfer

[19:71] Chacun de vous doit le voir, c’est une décision irrévocable de votre Seigneur.

(Voir « La fin des temps » pour plus de détails sur la manière dont cela se produira).

[19:72] Puis nous sauvons les justes et y laissons les transgresseurs, humiliés.

La majorité

[19:73] Quand on leur récite nos révélations, il est clair que ceux qui mécroient disent à ceux qui croient :  » Lequel de nous est le plus prospère ? Lequel d’entre nous est majoritaire ?

[19:74] Nous avons anéanti bien des générations avant eux ; ils étaient plus puissants et plus prospères.

[19:75] Dis : « Ceux qui choisissent de s’égarer, le Très Gracieux les guidera jusqu’à ce qu’ils voient ce qui leur est promis – soit le châtiment, soit l’Heure. C’est alors qu’ils verront qui est le plus malheureux et le plus faible ».

[19:76] Dieu augmente la guidance de ceux qui choisissent d’être guidés. Les bonnes actions sont éternellement récompensées par votre Seigneur, et leur rendement est bien meilleur.

[19:77] As-tu remarqué celui qui a rejeté nos révélations puis a dit :  » On me donnera des biens et des enfants  » !

[19:78] A-t-il vu l’avenir ? A-t-il pris un tel engagement auprès du Très Gracieux ?

[19:79] En effet, nous enregistrerons ce qu’il prononce, puis nous l’engagerons dans un châtiment de plus en plus grand.

[19:80] Il hérite alors de tout ce qu’il possédait, et il nous revient tout seul.

[19:81] Ils adorent à côté de Dieu d’autres divinités qui (pensent) leur être utiles.

Les idoles renient leurs adorateurs

[19:82] Au contraire, ils rejetteront leur idolâtrie et seront leurs ennemis.

[19:83] Ne voyez-vous pas comment nous déchaînons les diables sur les mécrédules pour les exciter ?

[19:84] Ne vous impatientez pas, nous leur préparons de quoi se préparer.

[19:85] Le jour viendra où nous convoquerons en groupe les justes devant le Très Gracieux.

[19:86] Et nous conduirons les coupables en Enfer, pour qu’il soit leur demeure éternelle.

[19:87] Personne ne possédera le pouvoir d’intercéder, sauf ceux qui se conforment aux lois du Très Gracieux.

Blasphème grossier

[19:88] Ils dirent : « Le Très Gracieux a engendré un fils » !

[19:89] Vous avez proféré un blasphème grossier.

[19:90] Les cieux sont sur le point de se briser, la terre est sur le point de se déchirer et les montagnes sont sur le point de s’écrouler.

[19:91] Parce qu’ils prétendent que le Très Gracieux a engendré un fils.

[19:92] Il ne convient pas au Très Gracieux d’engendrer un fils.

[19:93] Chacun, dans les cieux et sur la terre, est un serviteur du Très Gracieux.

[19:94] Il les a englobés et les a comptés un par un.

[19:95] Tous se présenteront devant lui le jour de la résurrection en tant qu’individus.

[19:96] Certes, ceux qui croient et mènent une vie droite, le Très Gracieux les comblera d’amour.

[19:97] Nous l’avons donc fait élucider dans ta langue, afin d’annoncer une bonne nouvelle aux justes et d’avertir par elle les adversaires.

[19:98] Nous avons anéanti bien d’autres générations avant eux ; peux-tu en percevoir une seule, ou entendre d’elle un son ?

Sourate 20 : T.H. (Ta Ha)

[20:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[20:1] T. H.

(Voir le rôle de ces initiales coraniques en tant que composantes des impressionnantes prédictions futures du Coran et le miracle mathématique du Coran).

[20:2] Nous ne vous avons pas révélé le Coran pour vous causer une quelconque difficulté.

[20:3] Uniquement pour rappeler aux révérends.

[20:4] Une révélation du Créateur de la terre et des cieux élevés.

[20:5] Le Très Gracieux ; Il a assumé toute autorité.

[20:6] À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, tout ce qui est entre eux et tout ce qui est sous le sol.

[20:7] Que vous déclariez vos convictions (ou non) Il connaît le secret, et ce qui est encore plus caché.

[20:8] Dieu : il n’y a pas d’autre dieu que lui. C’est à lui que reviennent les plus beaux noms.

[20:9] Avez-vous pris connaissance de l’histoire de Moïse ?

[20:10] Il vit un feu et dit à sa famille : « Restez ici. J’ai vu un feu. Je peux peut-être vous en apporter, ou trouver des conseils auprès du feu. »

[20:11] Lorsqu’il y arriva, on l’appela :  » Ô Moïse !

[20:12]  » Je suis ton Seigneur, enlève tes sandales. Vous êtes dans la vallée sacrée, Tuwaa.

[20:13] « Je vous ai choisis, alors écoutez ce qui vous est révélé.

[20:14] « Je suis Dieu, il n’y a pas d’autre dieu que Moi. Vous n’adorerez que Moi, et vous observerez les Prières de Contact (Salat) pour vous souvenir de Moi.

La fin du monde n’est pas cachée

[20:15]  » L’Heure (la fin du monde) arrive certainement ; je la tiendrai presque cachée, car chaque âme doit être payée pour ses œuvres.

(La fin du monde est donnée dans le Coran, le dernier message de Dieu (15:87).

[20:16]  » Ne vous en laissez pas détourner par ceux qui n’y croient pas – ceux qui poursuivent leurs propres opinions – de peur que vous ne tombiez.

[20:17] « Qu’est-ce que tu as dans ta main droite, Moïse ? »

[20:18] Il dit :  » Voici mon bâton. Je m’y appuie, j’y conduis mes brebis et je m’en sers à d’autres fins. »

[20:19] Il dit : « Jette-le, Moïse ».

[20:20] Il la jeta à terre, ce qui la transforma en un serpent mouvant.

[20:21] Il dit : « Ramassez-la, n’ayez pas peur. Nous le remettrons dans son état initial.

[20:22] « Et tiens ta main sous ton aile, elle en sortira blanche et sans tache, autre preuve.

[20:23] « Nous vous montrons ainsi quelques-uns de nos grands signes avant-coureurs.

[20:24] « Va vers Pharaon, car il a transgressé ».

[20:25] Il dit : « Mon Seigneur, calme mon tempérament.

[20:26] « Et facilite-moi la tâche.

[20:27] « Et dénoue un nœud de ma langue.

[20:28] « Pour qu’ils puissent comprendre mon discours.

[20:29]  » Et désigne-moi un assistant parmi les membres de ma famille.

[20:30] « Mon frère Aaron.

[20:31] « Fortifiez-moi avec lui.

[20:32] « Qu’il soit mon partenaire dans cette affaire.

[20:33] « Afin que nous puissions te glorifier fréquemment.

[20:34]  » Et te commémorer fréquemment.

[20:35] « Tu es notre Voyant ».

[20:36] Il dit :  » Ta demande est exaucée, ô Moïse.

[20:37] « Nous vous avons béni une autre fois.

[20:38]  » Lorsque nous avons révélé à ta mère ce que nous avons révélé.

[20:39] « Disant : « Jette-le dans la boîte, puis jette-le dans le fleuve. La rivière le jettera sur le rivage, pour qu’un de Mes ennemis et un de Ses ennemis le ramassent. Je t’ai comblé d’amour de ma part, et je t’ai fait façonner sous mon regard vigilant.

[20:40] « Votre sœur s’est approchée d’eux et leur a dit : « Je peux vous indiquer une nourrice qui s’occupera bien de lui. Nous t’avons donc rendu à ta mère, afin qu’elle soit heureuse et qu’elle cesse de s’inquiéter. Et lorsque tu as tué quelqu’un, nous t’avons épargné de lourdes conséquences ; en effet, nous t’avons bien éprouvé. Tu es resté des années avec le peuple de Midyan, et maintenant tu es revenu selon un plan précis.

[20:41] « Je t’ai fait juste pour Moi.

[20:42]  » Va avec ton frère, soutenu par Mes signes, et ne vacille pas dans le souvenir de Moi.

[20:43] « Va vers Pharaon, car il a transgressé.

[20:44] « Parlez-lui gentiment, il se peut qu’il en tienne compte ou qu’il devienne révérencieux. »

[20:45] Ils dirent :  » Notre Seigneur, nous craignons qu’il ne nous attaque ou qu’il ne transgresse. « 

Il dit : « N’ayez pas peur, car je serai avec vous, j’écouterai et je veillerai » [20:46].

[20:47]  » Va vers lui et dis-lui : Nous sommes deux messagers de ton Seigneur. Laissez partir les enfants d’Israël. Tu dois t’abstenir de les persécuter. Nous apportons un signe de la part de ton Seigneur, et la paix est le lot de ceux qui suivent la direction.

[20:48]  » `Nous avons été incrédules que le châtiment frappera inévitablement ceux qui mécroient et se détournent’. « 

[20:49] Il dit : « Qui est ton Seigneur, ô Moïse ? »

[20:50] Il dit :  » Notre Seigneur est celui qui a accordé à toute chose son existence et sa guidance. « 

[20:51] Il a dit : « Et les générations précédentes ? »

[20:52] Il dit :  » La connaissance en est auprès de mon Seigneur dans un registre. Mon Seigneur ne commet jamais d’erreur et Il n’oublie jamais. »

[20:53] C’est Lui qui a rendu la terre habitable pour vous, et qui y a tracé des routes pour vous. Il fait descendre du ciel une eau avec laquelle nous produisons de nombreuses variétés de plantes.

[20:54] Mangez et élevez votre bétail. Ce sont là des preuves suffisantes pour ceux qui ont de l’intelligence.

(Les personnes intelligentes comprennent que nous sommes des astronautes qui ont été lancés dans l’espace à bord de ce « vaisseau spatial » qu’est la Terre. Dieu nous a fourni de la nourriture renouvelable, de l’eau, des animaux domestiques, des animaux sauvages et du bétail, alors que nous nous embarquons dans cette odyssée spatiale temporaire. Comparez les provisions de Dieu pour le « vaisseau Terre » avec les provisions que nous donnons à nos astronautes).

[20:55] C’est d’elle que nous vous avons créés, c’est en elle que nous vous ramenons et c’est d’elle que nous vous faisons sortir à nouveau.

[20:56] Nous lui avons montré toutes nos preuves, mais il a incrédule et refusé.

[20:57] Il dit :  » Es-tu venu ici pour nous faire sortir de notre terre par ta magie, ô Moïse ? « .

[20:58] « Nous vous montrerons sûrement une magie similaire. Par conséquent, fixez un rendez-vous que ni nous ni vous ne violerons, dans un endroit neutre. »

[20:59] Il dit :  » Le moment que tu as fixé sera le jour des festivités. Rencontrons-nous tous dans l’après-midi. »

[20:60] Pharaon convoqua ses forces, puis vint.

[20:61] Moïse leur dit :  » Malheur à vous ! Fabriquez-vous des mensonges pour combattre Dieu et vous attirer ainsi Son châtiment ? Ceux qui fabriquent des mensonges sont voués à l’échec.

[20:62] Ils se disputaient entre eux, comme ils se concertaient en privé.

[20:63] Ils dirent :  » Ces deux-là ne sont que des magiciens qui veulent vous faire sortir de votre terre par leur magie et détruire votre mode de vie idéal.

[20:64] « Mettons-nous d’accord sur un plan et affrontons-les comme un front uni. Le vainqueur d’aujourd’hui aura l’avantage. »

[20:65] Ils dirent :  » Ô Moïse, soit tu lances, soit nous serons les premiers à lancer. « 

[20:66] Il répondit : « Vous lancez. » Alors, leurs cordes et leurs bâtons lui apparurent, grâce à leur magie, comme s’ils étaient en mouvement.

[20:67] Moïse nourrissait une certaine crainte.

[20:68] Nous avons dit : « Ne craignez rien. Vous vaincrez.

[20:69]  » Lancez ce que vous tenez dans votre main droite, et elle avalera ce qu’ils ont fabriqué. Ce qu’ils ont inventé n’est qu’un stratagème de magicien. L’œuvre du magicien n’aboutira pas. »

Les experts reconnaissent la vérité

[20:70] Les magiciens se prosternèrent en disant :  » Nous croyons au Seigneur d’Aaron et de Moïse. « 

[20:71] Il dit :  » Avez-vous cru en lui sans ma permission ? Il doit être votre chef ; celui qui vous a enseigné la magie. Je te couperai les mains et les pieds de part et d’autre, je te crucifierai sur les troncs des palmiers. Je vous crucifierai sur les troncs des palmiers. Tu verras lequel d’entre nous peut infliger le pire châtiment, et qui survit à qui. »

[20:72] Ils dirent :  » Nous ne vous préférerons pas aux preuves évidentes qui nous sont parvenues, ni à Celui qui nous a créés. Vous pouvez donc rendre le jugement que vous voulez. Vous ne pouvez régner que dans cette humble vie.

[20:73] « Nous avons cru en notre Seigneur, afin qu’Il nous pardonne nos péchés et la magie que vous nous avez forcés à accomplir. Dieu est bien meilleur et éternel. »

[20:74] Quiconque vient à son Seigneur en étant coupable encourt l’Enfer, où il ne meurt ni ne reste en vie.

[20:75] Quant à ceux qui viennent à lui en tant que croyants ayant mené une vie vertueuse, ils atteignent les hauts rangs.

[20:76] Les jardins d’Eden, sous lesquels coulent les fleuves, seront leur demeure éternelle. Telle est la récompense de ceux qui se purifient.

[20:77] Nous avons inspiré Moïse : « Conduis Mes serviteurs et trace-leur un chemin sec à travers la mer. Vous ne craindrez pas d’être pris et vous ne vous inquiéterez pas.

[20:78] Pharaon les poursuivit avec ses troupes, mais la mer les submergea, comme elle était destinée à le faire.

[20:79] Il a ainsi égaré son peuple, il ne l’a pas guidé.

[20:80] Ô enfants d’Israël, nous vous avons délivrés de votre ennemi, nous vous avons convoqués à droite du mont Sinaï et nous avons fait descendre vers vous la manne et les cailles.

[20:81] Mangez des bonnes choses que nous vous avons données, et ne transgressez pas, de peur que vous n’encouriez Ma colère. Quiconque encourt ma colère est tombé.

[20:82] Je suis assurément Pardonneur pour ceux qui se repentent, croient, mènent une vie vertueuse et restent fermement guidés.

Les enfants d’Israël se rebellent

[20:83] « Pourquoi t’es-tu précipité loin de ton peuple, ô Moïse ? »

[20:84] Il dit :  » Ils sont tout près derrière moi. Je me suis précipité vers toi, mon Seigneur, afin que tu sois satisfait.

[20:85] Il dit :  » Nous avons mis ton peuple à l’épreuve après ton départ, mais le Samarien les a induits en erreur. « 

[20:86] Moïse revint vers son peuple, en colère et déçu, en disant :  » Ô mon peuple, votre Seigneur ne vous a-t-il pas fait une belle promesse ? Ne pouviez-vous pas attendre ? Vouliez-vous encourir la colère de votre Seigneur ? Est-ce pour cela que vous avez rompu l’accord que vous aviez conclu avec moi ? »

[20:87] Ils dirent :  » Nous n’avons pas rompu volontairement l’accord que nous avions conclu avec vous. Mais nous étions chargés de bijoux et nous avons décidé de nous en débarrasser. C’est ce qu’a suggéré le Samarien.

[20:88] Il produisit pour eux un veau sculpté, avec un son de veau. Ils dirent : « Voilà votre dieu, et le dieu de Moïse ». Il oublia ainsi .

[20:89] Ne voyaient-ils pas qu’elle ne leur répondait pas, qu’elle n’avait pas le pouvoir de leur nuire ou de leur être bénéfique ?

[20:90] Et Aaron leur avait dit :  » Ô mon peuple, ceci est une épreuve pour vous. Votre seul Seigneur est le Très Gracieux, alors suivez-moi et obéissez à mes ordres. »

[20:91] Ils dirent :  » Nous continuerons à l’adorer, jusqu’à ce que Moïse revienne. « 

[20:92] (Moïse) dit :  » Ô Aaron, qu’est-ce qui t’a empêché, quand tu les as vus s’égarer,

[20:93] « de suivre mes ordres ? Vous êtes-vous rebellés contre moi ? »

[20:94] Il dit : « Ô fils de ma mère, ne me tire pas par la barbe et par la tête. J’ai craint que tu ne dises : Tu as divisé les enfants d’Israël et tu as désobéi à mes ordres. « 

[20:95] Il dit : « Qu’as-tu, Samaritain ? »

[20:96] Il dit :  » J’ai vu ce qu’ils ne pouvaient pas voir. J’ai pris une poignée de poussière à l’endroit où se tenait le messager et je l’ai mélangée au veau d’or. C’est ce que mon esprit m’a inspiré ».

(Le Samarien s’est rendu à l’endroit où Dieu a parlé à Moïse et a saisi une poignée de poussière sur laquelle la voix de Dieu avait résonné. Cette poussière, mélangée à l’or en fusion, donna à la statue d’or le son d’un veau).

[20:97] Il dit :  » Alors partez et, tout au long de votre vie, ne vous en approchez même pas. Vous avez un temps fixé (pour votre jugement dernier) auquel vous ne pourrez jamais vous soustraire. Regardez votre dieu que vous adoriez : nous le brûlerons et le jetterons dans la mer pour qu’il y reste à jamais.

Vous n’avez qu’un seul Dieu

[20:98] Votre seul dieu est Dieu, celui en dehors duquel il n’y a pas d’autre dieu. Son savoir englobe toutes choses.

[20:99] Nous te narrons ainsi des nouvelles des générations passées. Nous t’avons révélé un message de notre part.

[20:100] Ceux qui l’ignorent porteront un fardeau (de péchés) le jour de la résurrection.

[20:101] Ils y demeurent éternellement ; quelle charge misérable au jour de la résurrection !

[20:102] C’est le jour où l’on sonne le cor, et l’on convoque les coupables en ce jour bleu.

[20:103] En chuchotant entre eux, ils diront : « Vous n’êtes restés [dans la première vie] pas plus de dix jours. »

[20:104] Nous sommes parfaitement au courant de leurs propos. Les plus justes d’entre eux diront : « Vous n’êtes restés qu’un jour ».

Le jour de la résurrection

[20:105] Ils t’interrogent au sujet des montagnes. Dis :  » Mon Seigneur les effacera.

[20:106]  » Il les laissera comme une terre stérile et plate.

[20:107]  » Vous n’y verrez pas la moindre colline, ni le moindre creux. « 

[20:108] Ce jour-là, tout le monde suivra l’appelant, sans le moindre écart. Tout bruit sera étouffé devant le Très Gracieux ; vous n’entendrez plus que des chuchotements.

[20:109] Ce jour-là, l’intercession sera inutile, sauf pour ceux que le Très Gracieux aura autorisés et dont les propos seront conformes à Son désir.

[20:110] Il connaît leur passé et leur avenir, alors que nul n’englobe Son savoir.

[20:111] Tous les visages se soumettront au Vivant, à l’Éternel, et ceux qui sont accablés par leurs transgressions échoueront.

[20:112] Quant à ceux qui ont fait œuvre de justice, tout en étant croyants, ils ne craindront ni l’injustice ni l’adversité.

[Nous l’avons donc révélé, un Coran arabe, et nous y avons cité toutes sortes de prophéties, afin qu’ils soient sauvés, ou que cela les incite à prendre garde.

[20:114] Le plus exalté est Dieu, le seul vrai roi. Ne vous empressez pas de prononcer le Coran avant qu’il ne vous soit révélé, et ne dites pas : « Mon Seigneur, augmente mon savoir. »

Les humains ne parviennent pas à prendre une position ferme

[20:115] Nous avons testé Adam dans le passé, mais il a oublié, et nous l’avons trouvé indécis.

(Lorsque Satan a contesté l’autorité absolue de Dieu (38:69), vous et moi n’avons pas pris fermement position contre Satan. Dieu nous donne une chance, sur cette terre, de nous racheter en dénonçant Satan et en soutenant l’autorité absolue de Dieu).

[20:116] Rappelons que nous avons dit aux anges :  » Prosternez-vous devant Adam.  » Ils se prosternèrent, sauf Satan ; il refusa.

[20:117] Nous avons alors dit :  » Ô Adam, c’est un ennemi de toi et de ton épouse. Ne le laisse pas t’expulser du Paradis, de peur que tu ne deviennes malheureux.

[20:118]  » Vous êtes assurés de ne jamais y avoir faim, ni d’être sans abri.

[20:119] « Vous n’y aurez pas soif et vous ne souffrirez d’aucune chaleur. »

[20:120] Mais le diable lui chuchota :  » Ô Adam, laisse-moi te montrer l’arbre de l’éternité et de la royauté sans fin. « 

[20:121] Ils en mangèrent, après quoi leurs corps leur devinrent visibles, et ils essayèrent de se couvrir avec les feuilles du Paradis. Adam désobéit donc à son Seigneur et tomba.

[20:122] Par la suite, son Seigneur l’a choisi, l’a racheté et l’a guidé.

[20:123] Il dit : « Descendez de là, vous tous. Vous êtes ennemis les uns des autres. Lorsque la direction vous viendra de ma part, celui qui la suivra ne s’égarera pas et ne connaîtra pas la misère.

Pour les incrédules : La vie misérable est inévitable

[20:124]  » Quant à celui qui ne tient pas compte de Mon message, il aura une vie misérable et nous le ressuscitons, le jour de la Résurrection, aveugle. « 

[20:125] Il dira :  » Mon Seigneur, pourquoi m’as-tu fait venir aveugle, alors que j’étais voyant ? « 

[20:126] Il dira :  » Parce que vous avez oublié nos révélations lorsqu’elles vous sont parvenues, vous êtes maintenant oubliés. « 

[20:127] Nous redevons ainsi à ceux qui transgressent et refusent de croire aux révélations de leur Seigneur. Le châtiment dans l’Au-delà est bien pire et éternel.

[20:128] Leur vient-il à l’esprit le nombre de générations précédentes que nous avons anéanties ? Ils marchent maintenant dans les maisons de ceux qui les ont précédés. Ce sont là des signes pour ceux qui ont de l’intelligence.

[20:129] S’il n’y avait pas eu le plan prédéterminé de ton Seigneur, ils auraient été jugés immédiatement.

[20:130] Soyez donc patients face à leurs propos, et louez et glorifiez votre Seigneur avant le lever et avant le coucher du soleil. Et pendant la nuit, glorifiez-le, ainsi qu’aux deux extrémités du jour, afin que vous soyez heureux.

[20:131] Et ne convoitez pas ce que nous avons accordé à d’autres. Ce sont là des ornements temporaires de cette vie, que nous mettons à l’épreuve. Ce que ton Seigneur te donne est bien meilleur et éternel.

La responsabilité des parents

[20:132] Vous enjoindrez à votre famille d’observer les prières de Contact (Salat), et de persévérer avec constance dans l’accomplissement de ces prières. Nous ne vous demandons pas de provisions ; c’est nous qui vous en fournissons. Le triomphe ultime appartient aux justes.

Pourquoi des messagers ?

[20:133] Ils dirent : « S’il pouvait seulement nous montrer un miracle de son Seigneur ! » N’ont-ils pas reçu suffisamment de miracles avec les messages précédents ?

[20:134] Si nous les avions anéantis avant cela, ils auraient dit :  » Notre Seigneur, si Tu nous avais envoyé un messager, nous aurions suivi Tes révélations et nous aurions évité cette honte et cette humiliation. « 

[20:135] Dis :  » Nous attendons tous, alors attendez ; vous découvrirez certainement qui est sur le bon chemin et qui est vraiment guidé. « 

Sourate 21 : Les prophètes (Al-Anbya’)

[21:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[21:1] L’heure du bilan approche à grands pas pour les gens, mais ils sont inconscients, réticents.

Opposition aux nouveaux éléments de preuve

[21:2] Lorsqu’une preuve nouvelle leur vient de leur Seigneur, ils l’écoutent sans y prêter attention.

[21:3] Leur esprit est insouciant. Et les transgresseurs se concertent en secret :  » N’est-il pas un être humain comme vous ? Accepterais-tu la magie qu’on te présente ? »

[21:4] Il dit :  » Mon Seigneur connaît toute pensée dans les cieux et sur la terre. Il est l’Audient, l’Omniscient. »

[21:5] Ils ont même dit :  » Hallucinations « ,  » Il a tout inventé  » et  » C’est un poète. Qu’il nous montre un miracle comme ceux des messagers précédents.

[21:6] Nous n’avons jamais anéanti une communauté croyante par le passé. Ces gens sont-ils croyants ?

[21:7] Nous n’avons envoyé avant toi que des hommes que nous avons inspirés. Si vous ne savez pas, interrogez ceux qui connaissent l’Écriture.

[21:8] Nous ne leur avons pas donné des corps qui ne mangent pas, et ils n’étaient pas immortels.

[21:9] Nous avons tenu notre promesse à leur égard, nous les avons sauvés avec qui nous voulions, et nous avons anéanti les transgresseurs.

[21:10] Nous avons fait descendre sur vous une écriture contenant votre message. Ne comprenez-vous pas ?

[21:11] Nous avons mis fin à de nombreuses communautés à cause de leur transgression, et nous leur avons substitué d’autres personnes.

[21:12] Lorsque notre redevable s’est exécuté, ils se sont mis à courir.

[21:13] Ne courez pas, et revenez à votre luxe et à vos demeures, car vous devez rendre des comptes.

[21:14] Ils dirent : « Malheur à nous ! Nous avons été vraiment méchants. »

[21:15] C’est ce qu’ils ont continué à proclamer jusqu’à ce que nous les ayons complètement anéantis.

[21:16] Nous n’avons pas créé les cieux et la terre, et tout ce qui se trouve entre eux, pour nous amuser.

[21:17] Si nous avions besoin d’amusement, nous aurions pu l’initier sans rien de tout cela, si c’est ce que nous voulions faire.

[21:18] Au contraire, notre projet est de soutenir la vérité contre le mensonge, afin de le vaincre. Malheur à vous pour les paroles que vous prononcez.

[21:19] À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, et ceux qui sont à Lui ne sont jamais trop arrogants pour l’adorer, et ils ne vacillent jamais.

[21:20] Ils glorifient nuit et jour, sans jamais se lasser.

Un seul Dieu

[21:21] Ont-ils trouvé sur terre des dieux capables de créer ?

[21:22] S’il y avait en eux (les cieux et la terre) d’autres dieux que Dieu, ce serait le chaos. Gloire à Dieu, le Seigneur à l’autorité absolue. Il est bien au-dessus de leurs prétentions.

[21:23] Il ne doit jamais être interrogé sur ce qu’il fait, alors que tous les autres le sont.

[21:24] Ont-ils trouvé d’autres dieux en dehors de Lui ? Dis :  » Montre-moi ta preuve. C’est là le message qui s’adresse à ma génération et qui couronne tous les messages antérieurs. En effet, la plupart d’entre eux ne reconnaissent pas la vérité ; c’est pourquoi ils sont si hostiles.

Un seul Dieu / Un seul message / Une seule religion

[21:25] Nous n’avons envoyé aucun messager avant toi si ce n’est avec l’inspiration : « Il n’y a pas d’autre dieu que Moi ; vous n’adorerez que Moi.

[21:26] Pourtant, ils disaient :  » Le Très Gracieux a engendré un fils !  » Gloire à Lui ! Tous (les messagers) sont (ses) serviteurs honorés.

[21:27] Ils ne parlent jamais de leur propre chef, et ils suivent strictement Ses ordres.

Le mythe de l’intercession

[21:28] Il connaît leur avenir et leur passé. Ils n’intercèdent pas, sauf pour ceux qu’il a déjà acceptés, et ils s’inquiètent pour leur propre cou.

(Le mythe de l’intercession est l’appât le plus efficace de Satan).

[21:29] Si l’un d’eux prétend être une divinité en dehors de Lui, nous le redevons de l’Enfer ; c’est ainsi que nous redevons aux méchants.

La théorie du Big Bang confirmée

[21:30] Les incroyants ne se rendent-ils pas compte que le ciel et la terre ne formaient auparavant qu’une seule masse solide que nous avons fait exploser ? Et c’est à partir de l’eau que nous avons créé tous les êtres vivants. Croiraient-ils ?

(La théorie du Big Bang est désormais étayée par le code mathématique infaillible du Créateur. Il ne s’agit donc plus d’une théorie, mais d’une loi, d’un fait avéré).

[21:31] Et nous avons placé sur la terre des stabilisateurs, de peur qu’elle ne dégringole avec eux, et nous y avons placé des routes droites, afin qu’ils soient guidés.

[21:32] Et nous avons fait du ciel une voûte protégée. Mais ils n’ont pas conscience de tous les signes qui s’y trouvent.

[21:33] Il a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun flottant sur son orbite.

[21:34] Nous n’avons jamais décrété l’immortalité pour qui que ce soit avant toi ; si tu meurs, sont-ils immortels ?

[21:35] Chacun goûtera à la mort, après que nous vous ayons mis à l’épreuve dans l’adversité et la prospérité, c’est vers nous que vous reviendrez en fin de compte.

Tous les messagers ridiculisés

[21:36] Quand les incrédules te voient, ils te tournent en dérision : « Est-ce là celui qui conteste vos dieux ? Pendant ce temps, ils restent totalement insensibles au message du Très Gracieux.

[21:37] L’être humain est impatient par nature. Je vous montrerai inévitablement Mes signes ; ne soyez pas si pressés.

[21:38] Ils contestent :  » Où est-elle (la rétribution), si vous êtes véridiques ? « 

[21:39] Si seulement les incrédules pouvaient s’imaginer lorsqu’ils essaieront d’éloigner le feu – de leur visage et de leur dos ! Personne ne les aidera alors.

[21:40] En effet, cela leur arrivera soudainement, et ils seront complètement abasourdis. Ils ne pourront ni l’éviter, ni en profiter.

[21:41] Des messagers avant vous ont été ridiculisés et, par conséquent, ceux qui les ont ridiculisés ont encouru le châtiment de leur ridiculisation.

Confusion des priorités

[21:42] Dis :  » Qui peut vous protéger du Très Gracieux pendant la nuit ou pendant le jour ?  » En effet, ils sont totalement inconscients du message de leur Seigneur.

[21:43] Ont-ils des dieux qui peuvent les protéger de nous ? Ils ne peuvent même pas s’aider eux-mêmes. Ils ne peuvent pas non plus s’accompagner les uns les autres lorsqu’ils sont appelés à nous affronter.

[21:44] Nous avons pourvu aux besoins de ces gens et de leurs ancêtres, jusqu’à un âge avancé. Ne voient-ils pas que chaque jour sur terre les rapproche de la fin ? Peuvent-ils inverser ce processus ?

[21:45] Dites :  » Je vous avertis conformément à l’inspiration divine.  » Mais les sourds n’entendent pas l’appel quand on les avertit.

[21:46] Lorsqu’un échantillon du châtiment de ton Seigneur les atteint, ils disent volontiers :  » Nous étions vraiment méchants. « 

[21:47] Nous établirons la balance de la justice au jour de la résurrection. Nul ne subira la moindre injustice. Même l’équivalent d’une graine de moutarde sera pris en compte. Nous sommes les meilleurs comptables.

Prophètes Moïse et Aaron

[21:48] Nous avons donné à Moïse et à Aaron le livre des statuts, un phare et un rappel pour les justes.

[21:49] Ceux qui révèrent leur Seigneur, même lorsqu’ils sont seuls dans leur intimité, et qui s’inquiètent de l’Heure.

[21:50] Cela aussi est un rappel béni que nous avons fait descendre. Le niez-vous ?

Abraham 

[21:51] Avant cela, nous avons accordé à Abraham sa guidance et sa compréhension, car nous étions parfaitement conscients de lui.

(Abraham était-il assez intelligent pour découvrir Dieu, ou Dieu lui a-t-il accordé l’intelligence parce qu’Il savait qu’il méritait d’être sauvé ? Il s’avère que le monde entier a été créé pour racheter ceux d’entre nous qui méritent d’être rachetés).

[21:52] Il dit à son père et à son peuple :  » Quelles sont ces statues auxquelles vous vous adonnez ? « 

[21:53] Ils dirent :  » Nous avons trouvé nos parents en train de les adorer. « 

[21:54] Il dit :  » En effet, vous et vos parents vous êtes totalement égarés. « 

[21:55] Ils m’ont dit : « Tu nous dis la vérité ou tu joues ? ».

[21:56] Il dit :  » Votre seul Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre, qui les a créés. Tel est le témoignage que j’ai rendu.

[21:57] « Je le jure devant Dieu, j’ai un plan pour m’occuper de vos statues, dès que vous serez partis. »

[21:58] Il les brisa en morceaux, à l’exception d’un gros, afin qu’ils s’y réfèrent.

[21:59] Ils dirent :  » Celui qui a fait cela à nos dieux est vraiment un transgresseur. « 

[21:60] Ils dirent :  » Nous avons entendu un jeune les menacer ; il s’appelle Abraham. « 

[21:61] Ils dirent :  » Amenez-le sous les yeux de tout le peuple, afin qu’ils en témoignent. « 

[21:62] Ils dirent : « As-tu fait cela à nos dieux, ô Abraham ? »

Abraham prouve son point de vue

[21:63] Il dit :  » C’est ce grand-là qui a fait le coup. Va leur demander s’ils peuvent parler. »

[21:64] Ils furent interloqués et se dirent :  » En vérité, c’est vous qui avez transgressé. « 

[21:65] Pourtant, ils sont revenus à leurs anciennes idées : « Vous savez très bien qu’ils ne peuvent pas parler ».

[21:66] Il dit :  » Adorez-vous donc à côté de Dieu ce qui ne possède pas le pouvoir de vous profiter ou de vous nuire ?

[21:67]  » Vous avez encouru l’opprobre en adorant des idoles à côté de Dieu. Ne comprenez-vous pas ? »

Miracle profond 

[21:68] Ils dirent :  » Brûlez-le et soutenez vos dieux, si c’est ce que vous décidez de faire. « 

[21:69] Nous avons dit :  » Ô feu, sois frais et sûr pour Abraham. « 

(« Cool », sans « and safe », aurait figé Abraham).

[21:70] Ainsi, ils ont comploté contre lui, mais nous les avons rendus perdants.

[21:71] Nous l’avons sauvé, et nous avons sauvé Lot, vers la terre que nous avons bénie pour tout le peuple.

[21:72] Nous lui avons fait don d’Isaac et de Jacob, et nous les avons rendus tous deux justes.

Abraham : a accompli tous les devoirs religieux de l’islam

[21:73] Nous avons fait d’eux des imams qui guidaient conformément à nos commandements, et nous leur avons enseigné comment faire œuvre de justice et comment observer les Prières de Contact (Salat) et la charité obligatoire (Zakat). Ils étaient pour nous des adorateurs dévoués.

(Lorsque le Coran a été révélé, tous les devoirs religieux étaient déjà établis par l’intermédiaire d’Abraham (2:128, 16:123, 22:78).

Lot

[21:74] Quant à Lot, nous lui avons accordé la sagesse et le savoir, et nous l’avons sauvé de la communauté qui pratiquait des abominations ; c’étaient des gens méchants et malfaisants.

[21:75] Nous l’avons admis dans notre miséricorde, car il était juste.

Noé

[21:76] Et, avant cela, Noé a appelé et nous lui avons répondu. Nous l’avons sauvé, lui et sa famille, de la grande catastrophe.

[21:77] Nous l’avons soutenu contre les gens qui traitaient nos révélations de mensonges. C’étaient des gens méchants, et nous les avons tous noyés.

David et Salomon

[21:78] David et Salomon, lorsqu’ils ont un jour statué au sujet de la récolte de quelqu’un qui avait été détruite par les moutons d’un autre, nous avons été témoins de leur jugement.

[21:79] Nous avons accordé à Salomon la bonne compréhension, bien que nous les ayons dotés l’un et l’autre de sagesse et de savoir. Nous avons mis les montagnes au service de David pour glorifier [Dieu], ainsi que les oiseaux. Voilà ce que nous avons fait.

[21:80] Et nous lui avons appris à fabriquer des boucliers pour vous protéger à la guerre. Êtes-vous donc reconnaissants ?

[21:81] Pour Salomon, nous avons mis à sa disposition le vent qui soufflait en rafales. Il pouvait le diriger à sa guise, vers la terre de son choix, et nous avons béni cette terre pour lui. Nous sommes parfaitement conscients de tout.

[21:82] Et parmi les diables, il y en avait qui plongeaient pour lui (pour récolter la mer), ou qui faisaient tout ce qu’il leur ordonnait. Nous les avons engagés à son service.

Emploi

[21:83] Et Job implora son Seigneur :  » L’adversité m’a frappé, et, de tous les miséricordieux, Tu es le Très Miséricordieux. « 

[21:84] Nous lui avons répondu, avons soulagé son adversité et avons rétabli pour lui sa famille, même au double. C’est une miséricorde de notre part et un rappel pour les adorateurs.

[21:85] Ismaïl, Idris, Zal-Kifl aussi, tous étaient fermes, patients.

[21:86] Nous les avons fait entrer dans notre miséricorde, car ils étaient des justes.

Jonas

[21:87] Et Zan-Noon (Jonas,  » celui qui a un `N’ dans son nom « ), abandonna sa mission en signe de protestation, pensant que nous ne pouvions pas le contrôler. Il finit par implorer depuis les ténèbres (du ventre du gros poisson) : « Il n’y a pas d’autre dieu que Toi. Que Tu sois glorifié. J’ai commis un gros péché. »

[21:88] Nous lui avons répondu et l’avons sauvé de la crise ; nous sauvons ainsi les croyants.

Zacharie et Jean

[21:89] Zacharie implora son Seigneur : « Mon Seigneur, ne me laisse pas sans héritier, alors que Tu es le meilleur héritier ».

[21:90] Nous lui avons répondu en lui accordant Jean ; nous lui avons fixé son épouse. C’est parce qu’ils s’empressaient de faire œuvre de justice et qu’ils nous imploraient dans la joie comme dans la crainte. Pour nous, ils étaient respectueux.

(L’utilisation du pluriel dans tout le Coran indique la participation des anges. Il ressort clairement de 3:39 et de la Bible que les anges ont largement traité avec Zacharie, alors qu’ils lui annonçaient la bonne nouvelle au sujet de Jean).

Marie et Jésus

[21:91] Quant à celle qui a conservé sa virginité, nous avons soufflé en elle de notre esprit, et ainsi, nous avons fait d’elle et de son fils un présage pour le monde entier.

Un seul Dieu / Une seule religion

[21:92] Votre assemblée n’est qu’une seule assemblée, et Moi seul suis votre Seigneur ; vous n’adorerez que Moi seul.

[21:93] Cependant, ils se sont divisés en religions divergentes. Ils nous reviendront tous.

[21:94] Quant à ceux qui font œuvre de justice, tout en étant croyants, leur travail ne sera pas perdu : nous l’enregistrons.

[21:95] Il est interdit à toute communauté que nous avions anéantie de revenir.

La fin du monde

[21:96] Ce n’est qu’après la réapparition de Gog et Magog qu’ils reviendront – ils viendront de toutes les directions.

[21:97] C’est alors que l’inévitable prophétie se réalisera, et que les incrédules jetteront un regard d’horreur : « Malheur à nous, nous avons été inconscients, nous avons été méchants. Nous avons été méchants. »

Au-delà

[21:98] Vous et les idoles que vous adorez en dehors de Dieu, vous serez des combustibles pour l’Enfer ; c’est votre destin inéluctable.

[21:99] Si ceux-là étaient des dieux, ils n’auraient pas fini en enfer. Tous ses habitants y demeurent éternellement.

[21:100] Ils y pousseront des soupirs et des gémissements et n’auront accès à aucune nouvelle.

[21:101] Quant à ceux qui méritaient nos magnifiques récompenses, ils en seront protégés.

Les justes

[21:102] Ils n’entendront pas son sifflement. Ils jouiront d’une demeure où ils pourront obtenir tout ce qu’ils désirent, pour toujours.

[21:103] La grande horreur ne les inquiétera pas, et les anges les accueilleront avec joie : Les anges les accueilleront avec joie : « Voici votre jour, celui qui vous a été promis. »

Le jour de la résurrection

[21:104] Ce jour-là, nous plierons les cieux, comme on plie un livre. Tout comme nous avons initié la première création, nous la répéterons. C’est notre promesse ; nous la réaliserons certainement.

[21:105] Nous avons décrété dans les Psaumes, ainsi que dans d’autres écritures, que la terre sera héritée par Mes adorateurs justes.

[21:106] Il s’agit d’une proclamation pour les gens qui sont des adorateurs.

[21:107] Nous t’avons envoyé par miséricorde de notre part vers le monde entier.

[21:108] Proclamez :  » J’ai reçu l’inspiration divine que votre dieu est unique. Allez-vous donc vous soumettre ? »

[21:109] S’ils se détournent, dites alors :  » Je vous ai suffisamment avertis, et je ne sais pas dans combien de temps ou dans combien de temps (le châtiment) vous arrivera.

[21:110]  » Il est parfaitement au courant de vos déclarations publiques, et Il est parfaitement au courant de tout ce que vous dissimulez.

[21:111]  » Pour ce que j’en sais, ce monde n’est pour vous qu’une épreuve et une jouissance passagère. « 

[21:112] Dis :  » Mon Seigneur, Ton jugement est la justice absolue. Notre Seigneur est le Très Gracieux ; on ne cherche que Son secours face à vos revendications. »

Sourate 22 : Le pèlerinage (Al-Hajj)

[22:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[22:1] Ô peuple, vous devez révérer votre Seigneur, car le tremblement de l’Heure est quelque chose d’horrible.

[22:2] Le jour où tu en seras témoin, même une femme qui allaite se débarrassera de son nourrisson, et une femme enceinte avortera de son fœtus. Tu verras les gens chanceler, comme s’ils étaient en état d’ébriété, alors qu’ils ne le sont pas. C’est parce que le châtiment de Dieu est si impressionnant.

[22:3] Parmi les gens, il y a ceux qui discutent sur Dieu sans connaissance, et qui suivent tout démon rebelle.

[22:4] Il est décrété que quiconque s’allie à lui, il l’égare et le guide vers les affres de l’Enfer.

D’où venons-nous ?

[22:5] Ô gens, si vous avez un doute sur la résurrection, (rappelez-vous que) nous vous avons créés à partir d’une poussière, puis d’une minuscule goutte, qui se transforme en pendaison (embryon), puis elle devient un fœtus à qui l’on donne la vie ou que l’on considère comme inanimé. C’est ainsi que nous vous éclairons. Nous installons dans les utérus ce que nous voulons pour une période prédéterminée. Nous vous faisons ensuite sortir en tant que nourrissons, puis vous atteignez la maturité. Si certains d’entre vous meurent jeunes, d’autres vivent jusqu’à l’âge le plus avancé, pour s’apercevoir qu’il n’est plus possible d’acquérir de connaissances au-delà d’une certaine limite. De même, vous regardez une terre morte, mais dès que nous l’arrosons d’eau, elle vibre de vie et fait pousser toutes sortes de belles plantes.

[22:6] Cela prouve que Dieu est la Vérité, qu’Il ressuscite les morts et qu’Il est Omnipotent.

Un phénomène courant

[22:7] Et que l’Heure vient, sans aucun doute, et que Dieu ressuscite ceux qui sont dans les tombes.

[22:8] Parmi les gens, il y a celui qui discute au sujet de Dieu sans connaissance, sans guide et sans écriture éclairante.

[22:9] Il s’efforce avec arrogance de détourner les gens du chemin de Dieu. Il encourt ainsi l’humiliation dans cette vie, et nous l’engageons au jour de la résurrection à l’agonie de la brûlure.

[22:10] Voilà ce que vos mains ont fait avancer pour vous. Dieu n’est jamais injuste envers les gens.

Amis du beau temps

[22:11] Parmi les gens, il y a celui qui adore Dieu de manière conditionnelle. Si les choses se passent comme il le souhaite, il est content. Mais si quelque adversité lui arrive, il fait volte-face. Ainsi, il perd à la fois la vie présente et l’Au-delà. Telle est la véritable perte.

[22:12] Il idolâtre à côté de Dieu ce qui ne possède aucun pouvoir de lui nuire ou de lui profiter, tel est le véritable égaré.

[22:13] Il idolâtre ce qui est plus apte à lui nuire qu’à lui profiter. Quel misérable seigneur ! Quel misérable compagnon !

[22:14] Dieu admet ceux qui croient et mènent une vie droite dans des jardins où coulent des ruisseaux. Tout est conforme à la volonté de Dieu.

Le bonheur aujourd’hui et pour toujours

[22:15] Si quelqu’un pense que Dieu ne peut pas le soutenir dans cette vie et dans l’Au-delà, qu’il se tourne entièrement vers (son créateur dans) le ciel, et qu’il rompe (sa dépendance à l’égard de quiconque). Il verra alors que ce plan élimine tout ce qui le gêne.

[22:16] Nous avons donc fait ici des révélations claires, puis Dieu guide qui veut.

Dieu : Le seul juge

[22:17] Ceux qui croient, ceux qui sont juifs, les convertis, les chrétiens, les zoroastriens et les adorateurs d’idoles, c’est Dieu qui jugera entre eux le jour de la résurrection. Dieu est témoin de tout.

[22:18] Ne savez-vous pas que vers Dieu se prosternent tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux et beaucoup de gens ? Beaucoup d’autres parmi le peuple sont voués au malheur. Si Dieu fait honte à quelqu’un, personne ne l’honorera. Tout est conforme à la volonté de Dieu.

L’enfer est terrible !

[22:19] Voilà deux parties qui se disputent au sujet de leur Seigneur. Quant à ceux qui auront incrédules, ils auront des vêtements de feu taillés sur mesure pour eux. Un liquide infernal sera versé sur leurs têtes.

[22:20] Elle fera fondre leurs entrailles, ainsi que leurs peaux.

[22:21] Ils seront enfermés dans des pots de fer.

[22:22] Chaque fois qu’ils essaieront de sortir d’une telle misère, ils seront forcés d’y retourner : « Goûtez à l’agonie de la brûlure. »

Le bonheur du paradis

[22:23] Dieu fera entrer ceux qui auront cru et mené une vie vertueuse dans des jardins où coulent les ruisseaux. Ils y seront parés de bracelets d’or et de perles, et leurs vêtements y seront de soie.

[22:24] Ils ont été guidés vers les bonnes paroles, ils ont été guidés dans le chemin du Très Loué.

[22:25] Certes, ceux qui mécroient et repoussent les autres du chemin de Dieu et de la Masjid sacrée que nous avons désignée pour tous les gens – qu’ils soient indigènes ou visiteurs – et cherchent à la polluer et à la corrompre, nous les affligerons d’un châtiment douloureux.

Le pèlerinage, comme tous les devoirs de l’islam, est issu d’Abraham

[22:26] Nous avons désigné Abraham pour établir le sanctuaire : « Tu n’idolâtreras aucune autre divinité que Moi, et tu purifieras Mon sanctuaire pour ceux qui le visitent, ceux qui vivent près de lui et ceux qui s’y inclinent et s’y prosternent.

[22:27]  » Et annonce que les gens observeront le pèlerinage Hadj. Ils viendront à vous en marchant ou en chevauchant divers moyens de transport épuisés. Ils viendront des endroits les plus éloignés.

[22:28] Ils peuvent rechercher des avantages commerciaux, et ils commémoreront le nom de Dieu pendant les jours spécifiés pour leur fournir du bétail. « Mangez-en et nourrissez ceux qui sont dans l’abattement et les pauvres.

[22:29] Ils s’acquitteront de leurs obligations, accompliront leurs vœux et visiteront l’ancien sanctuaire.

[22:30] Ceux qui respectent les rites décrétés par Dieu ont mérité une bonne récompense auprès de leur Seigneur. Tout le bétail est rendu licite pour votre nourriture, à l’exception de ceux qui vous sont spécifiquement interdits. Vous éviterez l’abomination du culte des idoles et le faux témoignage.

[22:31] Vous devez maintenir votre dévotion absolument à Dieu seul. Quiconque érige une idole en dehors de Dieu est comme quelqu’un qui est tombé du ciel, puis qui est happé par les vautours ou emporté par le vent dans un profond ravin.

[22:32] En effet, ceux qui révèrent les rites décrétés par Dieu démontrent la droiture de leur cœur.

Offrandes de bétail pendant le pèlerinage

[22:33] Le bétail vous procure de nombreux avantages pendant un certain temps, avant d’être donné à l’ancien sanctuaire.

[22:34] Nous avons décrété pour chaque congrégation des rites par lesquels ils commémorent le nom de Dieu pour leur avoir fourni le bétail. Votre dieu est un seul et même dieu ; vous lui serez tous soumis. Apportez la bonne nouvelle à ceux qui obéissent.

[22:35] Ils sont ceux dont les cœurs tremblent à l’évocation de Dieu, ils persévèrent dans l’adversité, ils observent les Prières de Contact (Salat), et de ce que nous leur donnons, ils font la charité.

[22:36] Les offrandes d’animaux font partie des rites décrétés par Dieu pour votre bien. Vous mentionnerez le nom de Dieu sur eux pendant qu’ils sont en attente. Une fois qu’ils auront été offerts en sacrifice, vous en mangerez et vous nourrirez les pauvres et les nécessiteux. C’est pourquoi nous les avons soumis pour vous, afin que vous leur témoigniez votre reconnaissance.

[22:37] Ni leur viande, ni leur sang n’atteignent Dieu. Ce qui l’atteint, c’est votre justice. Il les a soumis pour vous, afin que vous manifestiez votre reconnaissance en glorifiant Dieu de vous avoir guidé. Annoncez la bonne nouvelle aux personnes charitables.

Dieu défend les croyants

[22:38] Dieu défend ceux qui croient. Dieu n’aime aucun traître, aucun ingrat.

Synagogues, églises et mosquées

[22:39] La permission est accordée à ceux qui sont persécutés, puisqu’une injustice les a frappés, et que Dieu est certainement capable de les soutenir.

[22:40] Ils ont été expulsés de leurs maisons injustement, sans autre raison que de dire :  » Notre Seigneur est Dieu.  » Si Dieu n’avait pas soutenu certaines personnes contre d’autres, des monastères, des églises, des synagogues et des masjids – où le nom de Dieu est fréquemment commémoré – auraient été détruits. Absolument, Dieu soutient ceux qui le soutiennent. Dieu est puissant, tout-puissant.

[22:41] Ce sont ceux qui, si nous les désignions comme gouvernants sur terre, établiraient les Prières de Contact (Salat) et la charité obligatoire (Zakat), et prôneraient le bien et interdiraient le mal. Dieu est le chef suprême.

[22:42] S’ils t’incrédules, les gens de Noé, de `Aad et de Thamoud ont aussi incrédules avant eux.

[22:43] De même le peuple d’Abraham et le peuple de Lot.

[22:44] et les habitants de Midyan. Moïse aussi fut rejeté. J’ai fait marcher tous ces gens, puis Je leur ai demandé des comptes ; quelle fut Ma redevable !

[22:45] Nombreuses sont les communautés que nous avons anéanties à cause de leur méchanceté. Elles ont abouti à des ruines, à des puits taris, à de grandes demeures vides.

[22:46] N’ont-ils pas parcouru la terre, puis utilisé leur esprit pour comprendre, et utilisé leurs oreilles pour entendre ? La vraie cécité n’est pas celle des yeux, mais celle des cœurs à l’intérieur des poitrines.

[22:47] Ils vous mettent au défi d’apporter le châtiment, et Dieu ne manque jamais d’accomplir Sa prophétie. Un jour de ton Seigneur est comme mille de tes années.

[22:48] Dans le passé, de nombreuses communautés ont commis le mal, et je les ai laissées faire pendant un certain temps, puis je les ai punies. C’est à Moi que revient l’ultime destin.

Le messager clarificateur

[22:49] Dis :  » Ô gens, je vous ai été envoyé comme un avertisseur clair. « 

[22:50] Ceux qui croient et mènent une vie vertueuse ont mérité le pardon et une généreuse rétribution.

[22:51] Quant à ceux qui s’efforcent de contester nos révélations, ils encourent l’Enfer.

Le système

[22:52] Nous n’avons envoyé avant toi aucun messager, ni aucun prophète, sans que le diable n’interfère dans ses souhaits. Dieu annule alors ce que le diable a fait. Dieu perfectionne Ses révélations. Dieu est omniscient et très sage.

(Tout au long de cette épreuve mondiale, Satan est autorisé à présenter son point de vue (nous naissons avec un représentant de Satan dans notre corps). Cela permet aux gens de faire un choix entre les preuves de Dieu et les preuves de Satan. Les preuves de Satan sont invariablement basées sur des mensonges. Ce système explique le fait que les agents du diable inventent continuellement les mensonges, les insultes et les accusations les plus absurdes contre chaque messager (voir 6:33-34, 8:30, 17:76-77, 27:70).

Les hypocrites se retirent

[22:53] Il présente ainsi le stratagème du diable comme un test pour ceux qui nourrissent des doutes dans leur cœur et ceux dont le cœur est endurci. Les méchants doivent rester dans l’opposition.

[22:54] Ceux qui sont doués de science reconnaîtront la vérité venant de votre Seigneur, puis y croiront, et leurs cœurs l’accepteront volontiers. Dieu guide les croyants dans le droit chemin.

[22:55] Quant à ceux qui incroient, ils continueront à nourrir des incrédules jusqu’à ce que l’Heure leur parvienne brusquement, ou que le châtiment d’un jour terrible les atteigne.

La royauté temporaire de Satan

[22:56] Ce jour-là, toute la souveraineté appartient à Dieu, et Il jugera entre eux. Quant à ceux qui croient et mènent une vie droite, ils ont mérité les jardins de la félicité.

[22:57] Tandis que ceux qui ont incrédules et rejeté nos révélations ont encouru un châtiment honteux.

Lutter pour la cause de Dieu

[22:58] Ceux qui émigrent pour Dieu, puis se font tuer ou meurent, Dieu les comblera certainement de bonnes provisions. Dieu est certainement le meilleur pourvoyeur.

[22:59] Très certainement, Il leur fera une admission qui leur plaira. Dieu est omniscient, Clément.

Aide divine aux opprimés

[22:60] Il est décrété que si quelqu’un venge une injustice qui lui a été infligée, équitablement, puis qu’il est persécuté à cause de cela, Dieu le soutiendra sûrement. Dieu est clément, il pardonne.

L’omnipotence de Dieu

[22:61] C’est un fait que Dieu fusionne la nuit dans le jour, et fusionne le jour dans la nuit, et que Dieu est Entendant, Voyant.

[22:62] Il est un fait que Dieu est la Vérité, tandis que l’érection de toute idole à côté de Lui constitue un mensonge, et que Dieu est le Très-Haut, le Suprême.

[22:63] Ne voyez-vous pas que Dieu fait descendre du ciel une eau qui fait verdir la terre ? Dieu est Sublime, Connaissant.

[22:64] À Lui appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre. Absolument, Dieu est le plus riche, le plus digne de louanges.

[22:65] Ne voyez-vous pas que Dieu a engagé à votre service tout ce qui est sur la terre ? Les navires courent sur l’océan par Son ordre. Il empêche les corps célestes de s’écraser sur la terre, si ce n’est conformément à Son ordre. Dieu est très bon envers les gens, très Miséricordieux.

[22:66] Il est Celui qui vous a accordé la vie, puis Il vous met à mort, puis Il vous ramène à la vie. L’être humain n’est certainement pas reconnaissant.

[22:67] Pour chaque congrégation, nous avons décrété un ensemble de rites qu’ils doivent respecter. Ils ne doivent donc pas se disputer avec vous. Vous continuerez à inviter tout le monde à votre Seigneur. Vous êtes certainement sur la bonne voie.

[22:68] S’ils discutent avec vous, dites alors :  » Dieu est parfaitement conscient de tout ce que vous faites. « 

[22:69] Dieu jugera entre vous le jour de la résurrection au sujet de tous vos différends.

[22:70] Ne savez-vous pas que Dieu connaît tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre ? Tout cela est consigné dans un registre. C’est facile à faire pour Dieu.

[22:71] Pourtant, ils idolâtrent à côté de Dieu des idoles sur lesquelles Il n’a placé aucun pouvoir, et ils ne savent rien à leur sujet. Les infidèles n’ont pas de secours.

Violence et belligérance : Signes d’incrédulité

[22:72] Quand on leur récite nos révélations, manifestement, tu reconnais la méchanceté sur les visages de ceux qui mécroient. Ils s’en prennent presque à ceux qui leur récitent nos révélations. Dis :  » Dois-je vous informer d’une chose bien plus grave ? L’enfer est promis par Dieu à ceux qui mécroient ; quel destin misérable ! ».

Peuvent-ils créer une mouche ?

[22:73] Ô peuple, voici une parabole que vous devez méditer attentivement : les idoles que vous dressez à côté de Dieu ne pourront jamais créer une mouche, même si elles se regroupaient pour le faire. De plus, si la mouche leur vole quelque chose, ils ne pourront pas le récupérer ; faible est le poursuivant et le poursuivi.

[22:74] Ils n’apprécient pas Dieu comme Il devrait l’être. Dieu est le plus puissant, le tout-puissant.

[22:75] Dieu choisit parmi les anges des messagers, ainsi que parmi les gens. Dieu est auditeur, voyant.

Il connaît leur passé et leur avenir [22:76]. C’est à Dieu qu’appartient le contrôle ultime de toutes les questions.

[22:77] Ô vous qui croyez, vous vous inclinerez, vous vous prosternerez, vous adorerez votre Seigneur et vous ferez de bonnes œuvres, afin que vous réussissiez.

Abraham : Le premier messager de l’islam

[22:78] Vous lutterez pour la cause de Dieu comme vous devez lutter pour la sienne. Il vous a choisis et ne vous a imposé aucune difficulté dans la pratique de votre religion – la religion de votre père Abraham. C’est Lui qui vous a nommés « Soumissionnaires » à l’origine. Ainsi, le messager servira de témoin parmi vous, et vous servirez de témoins parmi les gens. Vous observerez donc les Prières de Contact (Salat) et ferez la charité obligatoire (Zakat), et vous vous attacherez à Dieu ; Il est votre Seigneur, le meilleur Seigneur et le meilleur Soutien.

(Bien que tous les messagers aient prêché un seul et même message, « Adorez Dieu seul », Abraham a été le premier messager à inventer les termes « Soumission » (Islam) et « Soumissionnaire » (Musulman) (2:128). Quelle a été la contribution d’Abraham à la Soumission ? Le verset 16:123 nous apprend que tous les devoirs religieux de la Soumission ont été révélés par Abraham. 

Sourate 23 : Les croyants (Al-Mu’minun)

[23:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[23:1] Les croyants sont en effet couronnés de succès ;

[23:2] qui sont respectueux pendant leurs Prières de Contact (Salat).

[23:3] Et ils évitent les vaines paroles.

[23:4] Et ils s’acquittent de la charité obligatoire (Zakat).

[23:5] Et elles préservent leur chasteté.

[23:6] Ce n’est qu’avec leurs épouses, ou celles qui leur reviennent de droit, qu’ils ont des relations sexuelles ; ils n’ont rien à se reprocher.

[23:7] Ceux qui transgressent ces limites sont les transgresseurs.

[23:8] En ce qui concerne les dépôts qui leur sont confiés, ainsi que les accords qu’ils concluent, ils sont dignes de confiance.

[23:9] Et ils observent régulièrement leurs Prières de Contact (Salat).

[23:10] Tels sont les héritiers.

[23:11] Ils hériteront du Paradis, où ils demeureront éternellement.

Embryologie précise

[23:12] Nous avons créé l’être humain à partir d’un certain type de boue.

[23:13] Par la suite, nous l’avons reproduit à partir d’une minuscule goutte, qui est placée dans un dépôt bien protégé.

[23:14] Ensuite, nous avons transformé la goutte en un (embryon) suspendu, puis nous avons transformé le (embryon) suspendu en un (fœtus) de la taille d’une bouchée, puis nous avons créé le (fœtus) de la taille d’une bouchée en os, puis nous avons recouvert les os avec de la chair. Nous produisons ainsi une nouvelle créature. Dieu est béni, il est le meilleur Créateur.

[23:15] Puis, plus tard, vous mourrez.

[23:16] Puis, le jour de la résurrection, vous serez ressuscités.

Les sept univers

[23:17] Nous avons créé au-dessus de vous sept univers superposés, et nous n’ignorons jamais une seule créature qui s’y trouve.

D’innombrables bénédictions de Dieu

[23:18] Nous faisons descendre du ciel de l’eau, en quantité exacte, puis nous la stockons dans le sol. Certes, nous pouvons la laisser s’échapper.

[23:19] Avec elle, nous produisons pour vous des vergers de palmiers-dattiers, des raisins, toutes sortes de fruits et divers aliments.

[23:20] De plus, un arbre originaire du Sinaï produit de l’huile, ainsi que de la relish pour les mangeurs.

[23:21] Et le bétail doit vous servir de leçon. Nous vous laissons boire le lait de leur ventre, vous en tirez d’autres avantages, et vous vous nourrissez de certains d’entre eux.

[23:22] C’est sur eux et sur les bateaux que vous montez.

Noé

[23:23] Nous avons envoyé Noé à son peuple en disant :  » Ô mon peuple, adorez Dieu. Vous n’avez pas d’autre dieu que lui. Ne seriez-vous pas justes ? »

[23:24] Les chefs incrédules de son peuple dirent :  » Ce n’est qu’un humain comme vous, qui veut se faire valoir parmi vous. Si Dieu l’avait voulu, il aurait pu faire descendre des anges. Nous n’avons jamais entendu parler d’une telle chose de la part de nos ancêtres.

[23:25] « Il est simplement un homme devenu fou. Ignorez-le pendant un certain temps. »

[23:26] Il dit :  » Mon Seigneur, accorde-moi la victoire, car ils m’ont incrédules. « 

[23:27] Nous lui avons alors donné l’inspiration suivante : « Faites l’embarcation sous notre surveillance et selon notre inspiration. Quand notre ordre viendra et que l’atmosphère sera en ébullition, mettez-y une paire d’animaux de toutes sortes, ainsi que votre famille, à l’exception de ceux qui sont condamnés à être condamnés. Ne me parlez pas au nom de ceux qui ont transgressé ; ils seront noyés.

(Les conteurs ont tourné en dérision l’histoire de Noé. L’arche de Noé était une embarcation plate faite de rondins, attachés ensemble par des cordes primitives (54:13), le déluge était local, autour de la région de la mer Morte, et les animaux étaient les animaux domestiqués par Noé).

[23:28]  » Une fois installés, avec ceux qui sont avec vous, sur l’embarcation, vous direz : « Louez Dieu de nous avoir sauvés des gens du mal ».

[23:29]  » Et dis : « Mon Seigneur, fais-moi débarquer sur un lieu béni, Tu es le meilleur libérateur ». « 

[23:30] Ces éléments devraient vous fournir des preuves suffisantes. Nous vous mettrons certainement à l’épreuve.

[23:31] Par la suite, nous avons établi une autre génération après eux.

[23:32] Nous leur avons envoyé un messager du milieu d’eux, en disant :  » Vous adorerez Dieu. Vous n’avez pas d’autre dieu que Lui. Ne seriez-vous pas justes ? »

[23:33] Les chefs de son peuple qui ont incrédules et rejeté l’idée de l’Au-delà – bien que nous les ayons généreusement pourvus dans cette vie – ont dit :  » Ce n’est rien de plus qu’un être humain comme vous. Il mange de ce que vous mangez et boit comme vous buvez.

[23:34]  » Si vous obéissez à un être humain comme vous, alors vous êtes vraiment des perdants.

[23:35]  » Il vous promet qu’après votre mort et votre retour à la poussière et aux os, vous en sortirez à nouveau ?

[23:36] « Impossible, impossible en effet est ce qui vous est promis.

[23:37] « Nous ne vivons que cette vie – nous vivons et mourons – et nous ne serons jamais ressuscités.

[23:38] « Il n’est qu’un homme qui a fabriqué des mensonges et les a attribués à Dieu. Nous ne le croirons jamais.

[23:39] Il dit :  » Mon Seigneur, accorde-moi la victoire, car ils m’ont incrédules. « 

[23:40] Il a dit : « Bientôt, ils seront désolés. »

[23:41] Le châtiment les a frappés, équitablement, et c’est ainsi que nous les avons réduits en ruines. Les méchants ont péri.

[23:42] Par la suite, nous avons établi d’autres générations après eux.

[23:43] Aucune communauté ne peut avancer son destin prédéterminé, ni le retarder.

[23:44] Puis nous avons envoyé nos messagers les uns après les autres. Chaque fois qu’un messager se rendait auprès de sa communauté, celle-ci l’incrédulait. Nous les avons donc anéantis l’un après l’autre, et nous les avons fait entrer dans l’histoire. Les gens qui ont incrédules ont péri.

Moïse et Aaron

[23:45] Puis nous avons envoyé Moïse et son frère Aaron avec nos révélations et une preuve profonde.

[23:46] À Pharaon et à ses anciens, mais ils devinrent arrogants. C’était un peuple oppressif.

[23:47] Ils dirent : « Croirons-nous pour deux hommes dont les gens sont nos esclaves ? »

[23:48] Ils les ont rejetés et, par conséquent, ils ont été anéantis.

[23:49] Nous avons donné à Moïse l’Écriture, afin qu’ils soient guidés.

[23:50] Nous avons fait du fils de Marie et de sa mère un signe, et nous leur avons donné refuge sur une mesa avec nourriture et boisson.

Un seul Dieu/une seule religion

[23:51] Ô vous, messagers, mangez des bonnes provisions et faites œuvre de justice. Je suis au courant de tout ce que vous faites.

[23:52] Telle est votre assemblée – une seule assemblée – et Je suis votre Seigneur, vous Me respecterez.

[23:53] Mais ils se sont déchirés en factions rivales, chaque partie étant satisfaite de ce qu’elle a.

[23:54] Il faut donc les laisser dans leur confusion, pendant un certain temps.

[23:55] Pensent-ils que, puisque nous leur avons fourni de l’argent et des enfants,

[23:56] nous devons les couvrir de bénédictions ? En fait, ils n’en ont aucune idée.

[23:57] Certes, ceux qui ont une conscience respectueuse de leur Seigneur,

[23:58] Et qui croient aux révélations de leur Seigneur,

[23:59] Et qui n’ont jamais érigé d’idoles en dehors de leur Seigneur,

[23:60] Lorsqu’ils font la charité, leurs cœurs sont pleinement respectueux. Ils savent qu’ils seront convoqués devant leur Seigneur,

[23:61] Ils sont désireux d’accomplir des œuvres justes ; ils rivalisent pour les accomplir.

Les mécrédules peu reconnaissants

[23:62] Nous ne chargeons jamais une âme au-delà de ses moyens, et nous tenons un registre qui énonce la vérité. Personne ne subit d’injustice.

[23:63] Parce que leur esprit est inconscient de cela, ils commettent des œuvres qui ne sont pas conformes à cela ; leurs œuvres sont mauvaises.

[23:64] Puis, lorsque nous redevons leurs chefs par un châtiment, ils se plaignent.

[23:65] Ne vous plaignez pas maintenant, vous avez renoncé à toute aide de notre part.

[23:66] Mes preuves vous ont été présentées, mais vous avez tourné les talons.

[23:67] Vous étiez trop arrogants pour les accepter, et vous les avez ignorés par défi.

[23:68] Pourquoi ne réfléchissent-ils pas à cette Écriture ? Ne se rendent-ils pas compte qu’ils ont reçu quelque chose que leurs ancêtres n’ont jamais atteint ?

[23:69] N’ont-ils pas reconnu leur messager ? Est-ce pour cela qu’ils l’ignorent ?

[23:70] Ont-ils décidé qu’il était fou ? Il leur a en effet apporté la vérité, mais la plupart d’entre eux détestent la vérité.

[23:71] En effet, si la vérité se conformait à leurs désirs, il y aurait un chaos dans les cieux et sur la terre ; tout y serait corrompu. Nous leur avons donné leur preuve, mais ils ne la respectent pas.

[23:72] Vous leur demandez un salaire ? Le salaire de ton Seigneur est bien meilleur. Il est le meilleur des pourvoyeurs.

[23:73] Très certainement, vous les invitez à un chemin droit.

[23:74] Ceux qui incrédules à l’égard de l’Au-delà dévieront certainement du droit chemin.

[23:75] Même lorsque nous les avons comblés de miséricorde et soulagés de leurs maux, ils se sont enfoncés davantage dans la transgression et ont continué à s’égarer.

[23:76] Même lorsque nous les avons affligés d’un châtiment, ils ne se sont jamais tournés vers leur Seigneur en implorant.

[23:77] Par la suite, lorsque nous les avons redevables du sévère châtiment qu’ils avaient encouru, ils ont été choqués.

[Il est celui qui vous a donné l’ouïe, la vue et le cerveau. Vous êtes rarement reconnaissants.

[23:79] Il est celui qui vous a établis sur terre, et c’est devant lui que vous serez convoqués.

[23:80] Il est Celui qui contrôle la vie et la mort, et Il est Celui qui alterne la nuit et le jour. Ne comprenez-vous pas ?

[23:81] Ils ont dit ce que leurs ancêtres ont dit.

[23:82] Ils dirent :  » Après être morts et être devenus poussière et os, nous ressuscitons ?

[23:83] « De telles promesses nous ont été faites, à nous et à nos parents, dans le passé. Ce ne sont que des histoires du passé. »

La plupart des croyants sont voués à l’enfer

[23:84] Dis :  » À qui appartient la terre et tous ceux qui s’y trouvent, si vous le savez ? « 

[23:85] Ils diront : « À Dieu. » Dis-leur : « Pourquoi donc ne prenez-vous pas garde ? »

[23:86] Dis : « Qui est le Seigneur des sept univers, le Seigneur de la grande domination ? »

[23:87] Ils diront : « Dieu. » Dis : « Pourquoi donc ne devenez-vous pas justes ? »

[23:88] Dis :  » Dans la main de qui se trouve toute la souveraineté sur toute chose, et Il est le seul à pouvoir apporter de l’aide, mais n’a pas besoin d’aide, si vous le savez ? « 

[23:89] Ils diront : « Dieu. » Dis : « Où t’es-tu trompé ? »

(La croyance en Dieu n’est valable que si l’on reconnaît les qualités de Dieu, comme le fait que Dieu contrôle tout (8:17). Les croyants qui ne connaissent pas Dieu ne sont pas vraiment des croyants. La plupart des croyants annulent leur croyance en idolâtrant des idoles impuissantes telles que les prophètes et les saints (6:106)).

[23:90] Nous leur avons donné la vérité, alors qu’ils sont des menteurs.

[23:91] Dieu n’a jamais engendré de fils. Il n’y a jamais eu d’autre dieu à côté de lui. Sinon, chaque dieu aurait déclaré son indépendance avec ses créations, et ils auraient rivalisé entre eux pour la domination. Que Dieu soit glorifié, bien au-delà de leurs prétentions.

[23:92] Le Connaisseur de tous les secrets et de toutes les déclarations, qu’Il soit exalté, bien au-dessus de l’associé.

[23:93] Dis : « Mon Seigneur, si Tu me montres [le châtiment] qu’ils ont encouru…

[23:94]  » Mon Seigneur, fais que je ne sois pas du nombre des transgresseurs. « 

[23:95] Vous montrer (le châtiment) que nous leur avons réservé est une chose que nous pouvons facilement faire.

[23:96] Par conséquent, opposez le bien à leurs mauvaises œuvres ; nous sommes parfaitement conscients de leurs prétentions.

Être protégé de Satan

[23:97] Dis :  » Mon Seigneur, je cherche refuge auprès de Toi contre les murmures des démons.

[23:98]  » Et je me réfugie auprès de Toi, mon Seigneur, de peur qu’ils ne s’approchent de moi. « 

Les morts ne reviennent jamais avant le jour de la résurrection

[23:99] Quand la mort vient à l’un d’eux, il dit :  » Mon Seigneur, renvoie-moi.

[23:100]  » Je ferai alors œuvre de justice dans tout ce que je laisserai.  » C’est faux. Il s’agit d’une fausse affirmation de sa part. Une barrière séparera son âme de ce monde jusqu’à la résurrection.

[23:101] Lorsque le cor sera sonné, aucune relation entre eux n’existera ce jour-là, et ils ne se soucieront pas les uns des autres.

[23:102] Quant à ceux dont les poids sont lourds, ils seront les vainqueurs.

[23:103] Ceux dont le poids est léger sont ceux qui ont perdu leur âme ; ils demeurent en Enfer pour toujours.

[23:104] Le feu envahira leurs visages et ils y périront misérablement.

[23:105] Ne vous a-t-on pas récité Mes révélations, et vous n’avez cessé de les rejeter ?

[23:106] Ils diront :  » Notre Seigneur, notre méchanceté nous a submergés, et nous étions des gens égarés.

[23:107]  » Notre Seigneur, sors-nous de là ; si nous revenons (à notre ancien comportement), c’est que nous sommes vraiment des méchants. « 

[23:108] Il dira :  » Restez-y, humiliés, et ne me parlez pas.

Ils ont ridiculisé les croyants

[23:109] « Un groupe de Mes serviteurs disait : ‘Seigneur, nous avons cru, pardonne-nous et fais-nous miséricorde. De tous les miséricordieux, Tu es le Très Miséricordieux’.

[23:110]  » Mais vous vous moquiez d’eux et les tourniez en ridicule, au point de m’oublier. Vous vous moquiez d’eux.

[23:111]  » Je les ai récompensés aujourd’hui, en retour de leur constance, en faisant d’eux les vainqueurs. « 

[23:112] Il dit :  » Combien de temps as-tu duré sur terre ? Combien d’années ? »

[23:113] Ils dirent : « Nous avons tenu un jour ou une partie d’un jour. Demandez à ceux qui ont compté.

[23:114] Il dit :  » En fait, vous n’êtes restés qu’un bref intérim, si vous saviez.

[23:115]  » Pensais-tu que nous t’avions créé en vain ; que tu ne devais pas nous être rendu ? « 

[23:116] Très haut est Dieu, le vrai Souverain, il n’y a pas d’autre dieu en dehors de Lui, le Seigneur très honorable, possesseur de toute autorité. Il n’y a pas d’autre dieu en dehors de lui ; c’est le Seigneur le plus honorable, le détenteur de toute autorité.

[23:117] Quiconque idolâtre à côté de Dieu une autre divinité, et sans aucune sorte de preuve, son compte repose sur son Seigneur. Les incrédules ne réussissent jamais.

[23:118] Dis :  » Mon Seigneur, couvre-nous de pardon et de miséricorde. De tous les miséricordieux, Tu es le Très Miséricordieux. »

Sourate 24 : La lumière (Al-Noor)

[24:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[24:1] Une sourate que nous avons fait descendre et que nous avons érigée en loi. Nous y avons fait des révélations claires, afin que vous y preniez garde.

Adultère

[24:2] La femme adultère et l’homme adultère, vous leur donnerez à chacun cent coups de fouet. Ne vous laissez pas influencer par la pitié pour ne pas appliquer la loi de Dieu, si vous croyez vraiment en Dieu et au Dernier Jour. Et faites en sorte qu’un groupe de croyants soit témoin de leur punition.

(La pression sociale, c’est-à-dire le témoignage public de la sanction, est le châtiment de base (voir aussi 5:38). Aujourd’hui, les coups de fouet seront symboliques et non sévères).

[24:3] L’adultère finira par épouser une femme adultère ou un adorateur d’idoles, et la femme adultère finira par épouser un adultère ou un adorateur d’idoles. Cela est interdit aux croyants.

[24:4] Ceux qui accusent d’adultère des femmes mariées, puis ne présentent pas quatre témoins, vous les fouetterez de quatre-vingts coups de fouet, et n’acceptez d’eux aucun témoignage : ce sont des méchants.

[24:5] S’ils se repentent ensuite et s’amendent, alors Dieu est Pardonneur, Miséricordieux.

[24:6] Quant à celui qui accuse son propre conjoint, sans autre témoin, son témoignage peut être accepté s’il jure quatre fois par Dieu qu’il dit la vérité.

[24:7] Le cinquième serment sera d’attirer sur lui la condamnation de Dieu, s’il a menti.

[24:8] Elle sera considérée comme innocente si elle jure quatre fois par Dieu qu’il est un menteur.

[24:9] Le cinquième serment lui vaudra la colère de Dieu s’il disait la vérité.

[24:10] Telle est la grâce et la miséricorde de Dieu à votre égard. Dieu est le Rédempteur, le Très Sage.

Comment faire face aux rumeurs et aux accusations non prouvées ?

[24:11] Une bande parmi vous a produit un gros mensonge. Ne croyez pas qu’il ait été mauvais pour vous ; au contraire, il a été bon pour vous. Entre-temps, chacun d’eux a gagné sa part de culpabilité. Quant à celui qui a initié tout l’incident, il a encouru un terrible châtiment.

(Il s’agit d’un incident historique au cours duquel l’épouse du prophète, Aysha, a été abandonnée par erreur dans le désert, puis retrouvée par un jeune homme qui l’a aidée à rattraper la caravane du prophète. C’est ce qui a déclenché le fameux « gros mensonge » à l’encontre d’Aysha).

[24:12] En l’entendant, les croyants et les croyantes auraient dû avoir une meilleure opinion d’eux-mêmes et se dire :  » C’est évidemment un gros mensonge. « 

[24:13] Ce n’est que s’ils produisent quatre témoins (que vous pouvez les croire). S’ils ne produisent pas de témoins, ils sont alors, selon Dieu, des menteurs.

[24:14] Si ce n’était la grâce de Dieu envers vous, et Sa miséricorde dans ce monde et dans l’Au-delà, vous auriez subi un grand châtiment à cause de cet incident.

[24:15] Vous l’avez fabriqué avec vos propres langues, et les autres l’ont répété avec leurs bouches sans preuve. Vous pensiez que c’était simple, alors que c’était, selon Dieu, grossier.

Que faire ?

[24:16] Lorsque vous l’avez entendu, vous auriez dû dire :  » Nous ne répéterons pas cela. Gloire à Toi. C’est un mensonge grossier. »

[24:17] Dieu vous avertit que vous ne le ferez plus jamais, si vous êtes croyants.

[24:18] Dieu vous explique ainsi les révélations. Dieu est omniscient, sage.

[24:19] Ceux qui aiment voir l’immoralité se répandre parmi les croyants ont encouru un châtiment douloureux dans cette vie et dans l’Au-delà. Dieu sait, tandis que vous ne savez pas.

[24:20] Dieu vous comble de Sa grâce et de Sa miséricorde. Dieu est très bon envers les croyants, très Miséricordieux.

Le diable encourage les accusations sans fondement

[24:21] Ô vous qui croyez, ne suivez pas les pas de Satan. Il faut que celui qui suit les pas de Satan sache qu’il prône le mal et le vice. Si ce n’était la grâce de Dieu à votre égard, et Sa miséricorde, aucun d’entre vous n’aurait été purifié. Mais Dieu purifie qui Il veut. Dieu est Audient, Connaisseur.

[24:22] Ceux d’entre vous qui sont dotés de ressources et de richesses seront charitables envers leurs proches, les pauvres et ceux qui ont émigré pour l’amour de Dieu. Ils les traiteront avec bonté et tolérance ; n’aimez-vous pas obtenir le pardon de Dieu ? Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Péché grave

[24:23] Certes, ceux qui accusent à tort les femmes mariées qui sont de pieuses croyantes ont encouru une condamnation dans cette vie et dans l’Au-delà ; ils ont encouru un horrible châtiment.

[24:24] Le jour viendra où leurs langues, leurs mains et leurs pieds témoigneront de tout ce qu’ils auront fait.

[24:25] Ce jour-là, Dieu les redevable pleinement pour leurs œuvres, et ils découvriront que Dieu est la Vérité.

[24:26] Les mauvaises femmes pour les mauvais hommes, et les mauvais hommes pour les mauvaises femmes, et les bonnes femmes pour les bons hommes, et les bons hommes pour les bonnes femmes. Les bonnes femmes pour les bons hommes, et les bons hommes pour les bonnes femmes. Ils ont obtenu le pardon et une récompense généreuse.

Etiquette divine

[24:27] Ô vous qui croyez, n’entrez pas dans d’autres maisons que la vôtre sans la permission de leurs habitants et sans les saluer. Cela est meilleur pour vous, afin que vous preniez garde.

[24:28] Si vous n’y trouvez personne, n’y entrez pas avant d’en avoir obtenu la permission. Si l’on vous dit :  » Retournez-y « , vous devez y retourner. C’est plus pur pour vous. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

[24:29] Vous ne commettez pas d’erreur en entrant dans des maisons inhabitées où se trouve quelque chose qui vous appartient. Dieu sait tout ce que vous révélez et tout ce que vous cachez.

Code vestimentaire pour les croyants

[24:30] Dis aux croyants qu’ils doivent maîtriser leurs yeux (et ne pas fixer les femmes) et préserver leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Dieu est parfaitement conscient de tout ce qu’ils font.

(S’habiller modestement est donc une caractéristique des croyants et des croyantes. Le minimum requis pour l’habillement d’une femme est d’allonger son vêtement (33:59) et de couvrir sa poitrine. Les traditions arabes tyranniques ont donné la fausse impression qu’une femme doit être couverte de la tête aux pieds, ce qui n’est pas une tenue coranique ou islamique).

[24:31] Et dis aux croyantes de maîtriser leurs yeux et de préserver leur chasteté. Elles ne doivent dévoiler aucune partie de leur corps, sauf ce qui est nécessaire. Elles couvriront leur poitrine et ne relâcheront pas ce code en présence d’autres personnes que leurs maris, leurs pères, les pères de leurs maris, leurs fils, les fils de leurs maris, leurs frères, les fils de leurs frères, les fils de leurs sœurs, les autres femmes, les serviteurs ou employés masculins dont la pulsion sexuelle a été annulée, ou les enfants qui n’ont pas atteint l’âge de la puberté. Elles ne se frapperont pas les pieds en marchant pour secouer et dévoiler certains détails de leur corps. Vous vous repentirez tous devant Dieu, ô croyants, afin de réussir.

Encourager le mariage pour décourager l’immoralité

[24:32] Vous encouragerez ceux d’entre vous qui sont célibataires à se marier. Ils pourront épouser les justes parmi vos serviteurs et servantes, s’ils sont pauvres. Dieu les enrichira de sa grâce. Dieu est généreux et connaisseur.

[24:33] Ceux qui n’ont pas les moyens de se marier devront rester moraux jusqu’à ce que Dieu y pourvoie de par Sa grâce. Celles de vos servantes qui désirent être affranchies pour se marier, vous leur donnerez satisfaction, si vous vous apercevez qu’elles sont honnêtes. Vous leur donnerez de l’argent que Dieu vous a accordé. Vous ne forcerez pas vos filles à se prostituer, en recherchant les biens de ce monde, si elles veulent être chastes. Si quelqu’un les force, Dieu, voyant qu’elles sont forcées, est indulgent et miséricordieux.

[24:34] Nous t’avons fait descendre des révélations clarifiantes, des exemples des générations passées et un éclairage pour les vertueux.

Dieu

[24:35] Dieu est la lumière des cieux et de la terre. L’allégorie de Sa lumière est celle d’un miroir concave derrière une lampe qui est placée à l’intérieur d’un récipient en verre. Le récipient de verre est comme une étoile brillante, semblable à une perle. Le combustible provient d’un arbre oléagineux béni, qui n’est ni oriental ni occidental. Son huile se diffuse presque d’elle-même et n’a besoin d’aucun feu pour s’enflammer. Lumière sur lumière. Dieu guide vers Sa lumière quiconque veut (être guidé). Dieu cite ainsi les paraboles pour le peuple. Dieu est pleinement conscient de toutes choses.

[24:36] (La guidance de Dieu se trouve) dans les maisons exaltées par Dieu, car Son nom y est commémoré. On y glorifie Dieu, jour et nuit.

Ceux qui fréquentent le Masjid

[24:37] Les gens qui ne sont pas distraits par les affaires ou le commerce de la commémoration de Dieu ; ils observent les Prières de Contact (Salat), et donnent la charité obligatoire (Zakat), et ils sont conscients du jour où les esprits et les yeux seront horrifiés.

[24:38] Dieu les récompensera certainement pour leurs bonnes œuvres et les comblera de Sa grâce. Dieu pourvoit aux besoins de qui Il veut sans limites.

À la poursuite d’un mirage

[24:39] Quant à ceux qui incrédules, leurs œuvres sont comme un mirage dans le désert. L’assoiffé pense que c’est de l’eau. Mais lorsqu’il l’atteint, il constate que ce n’est rien, et il y trouve Dieu à la place, pour le redevable pleinement de ses œuvres. Dieu est le comptable le plus efficace.

Exile From God : L’obscurité totale

[24:40] Une autre allégorie est celle d’être dans l’obscurité totale au milieu d’un océan violent, avec vagues sur vagues, en plus d’un épais brouillard. Ténèbres sur ténèbres – s’il regardait sa propre main, il pouvait à peine la voir. Celui que Dieu prive de lumière n’aura pas de lumière.

[24:41] Ne savez-vous pas que tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre glorifient Dieu, même les oiseaux lorsqu’ils volent en colonne ? Chacun connaît sa prière et sa glorification. Dieu est pleinement conscient de tout ce qu’ils font.

[24:42] C’est à Dieu qu’appartient la souveraineté des cieux et de la terre, et c’est à Dieu que revient le destin final.

[24.43] Ne savez-vous pas que Dieu chasse les nuages, puis les rassemble, puis les empile les uns sur les autres, puis vous voyez la pluie en sortir ? Il fait descendre du ciel des charges de neige pour couvrir qui Il veut, tout en la détournant de qui Il veut. L’éclat de la neige aveugle presque les yeux.

[24:44] Dieu contrôle la nuit et le jour. Ceci devrait être une leçon pour ceux qui possèdent des yeux.

[24:45] Et Dieu créa toutes les créatures vivantes à partir de l’eau. Certains d’entre eux marchent sur le ventre, d’autres sur deux jambes et d’autres encore sur quatre. Dieu crée tout ce qu’Il veut. Dieu est Omnipotent.

[24:46] Nous avons fait descendre vers vous des révélations clarifiantes, puis Dieu guide quiconque le veut dans un chemin droit.

Dieu envoie des instructions par l’intermédiaire de Son messager

[24:47] Ils disent :  » Nous croyons en Dieu et au messager, et nous obéissons « , mais certains d’entre eux glissent ensuite en arrière. Ce ne sont pas des croyants.

[24:48] Lorsqu’ils sont invités à ce que Dieu et Son messager jugent entre eux, certains d’entre eux s’énervent.

[24:49] Cependant, si le jugement est en leur faveur, ils l’acceptent volontiers !

[24:50] Y a-t-il une maladie dans leurs cœurs ? Ont-ils des doutes ? Craignent-ils que Dieu et Son messager ne les traitent injustement ? En fait, ce sont eux qui sont injustes.

Les croyants obéissent sans hésitation à Dieu et à Son messager

[24:51] La seule parole des croyants, chaque fois qu’ils sont invités à Dieu et à Son messager pour juger de leurs affaires, est de dire :  » Nous entendons et nous obéissons.  » Voilà les vainqueurs.

[24:52] Ceux qui obéissent à Dieu et à Son messager, qui révèrent Dieu et l’observent, ceux-là sont les triomphateurs.

[24:53] Ils jurent par Dieu, solennellement, que si vous leur ordonniez de se mobiliser, ils se mobiliseraient. Dis : « Ne jurez pas. L’obéissance est une obligation. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites. »

[24:54] Dis :  » Obéissez à Dieu et obéissez au messager.  » S’ils refusent, alors il est responsable de ses obligations, et vous êtes responsables de vos obligations. Si vous lui obéissez, vous serez guidés. Le seul devoir du messager est de transmettre (le message).

La promesse de Dieu : des rois et des reines sur terre

[24:55] Dieu promet à ceux d’entre vous qui croient et mènent une vie vertueuse qu’Il fera d’eux des souverains sur terre, comme Il l’a fait pour ceux qui les ont précédés, qu’Il établira pour eux la religion qu’Il a choisie, et qu’Il substituera pour eux la paix et la sécurité à la peur. Tout cela parce qu’ils n’adorent que Moi ; ils n’ont jamais dressé d’idoles à côté de Moi. Ceux qui incrédules après cela sont les vrais méchants.

Formule de réussite

[24:56] Vous observerez les Prières de Contact (Salat) et donnerez la charité obligatoire (Zakat), et obéirez au messager, afin que vous obteniez la miséricorde.

[24:57] Ne pensez pas que les incrédules s’en sortiront un jour. Leur dernière demeure est l’Enfer ; quel destin misérable !

Etiquette

[24:58] Ô vous qui croyez, la permission doit être demandée par vos serviteurs et les enfants qui n’ont pas atteint la puberté (avant d’entrer dans vos chambres). Cela doit se faire en trois occasions : avant la prière de l’aube, à midi lorsque vous changez de vêtements pour vous reposer, et après la prière de la nuit. Ce sont trois moments privés pour vous. À d’autres moments, il n’y a pas de mal à ce que vous ou eux se mêlent les uns aux autres. Dieu clarifie ainsi les révélations pour vous. Dieu est omniscient et très sage.

[24:59] Une fois que les enfants atteignent la puberté, ils doivent demander la permission (avant d’entrer) comme ceux qui sont devenus adultes avant eux ont demandé la permission (avant d’entrer). Dieu clarifie ainsi pour vous Ses révélations. Dieu est omniscient et très sage.

[24:60] Les femmes âgées qui ne s’attendent pas à se marier ne commettent rien de mal en assouplissant leur code vestimentaire, à condition qu’elles ne dévoilent pas trop leur corps. Il est préférable pour elles de rester pudiques. Dieu est celui qui entend, celui qui connaît.

[24 :61] On ne doit pas blâmer l’aveugle, on ne doit pas blâmer l’infirme, on ne doit pas blâmer le handicapé, de même qu’on ne doit pas vous blâmer de manger chez vous, ou chez vos pères, ou chez vos mères, ou chez vos frères, ou chez vos sœurs, ou chez les frères de vos pères, ou chez les sœurs de vos pères, ou chez les frères de vos mères, ou chez les sœurs de vos mères, ou dans les maisons qui vous appartiennent et dont vous possédez les clés, ou chez vos amis. Vous ne commettez aucune faute en mangeant ensemble ou individuellement. Lorsque vous entrez dans une maison, vous vous saluez les uns les autres d’une salutation de Dieu qui est bénie et bonne. Dieu vous explique ainsi les révélations, afin que vous les compreniez.

[24:62] Les vrais croyants sont ceux qui croient en Dieu et en Son messager, et lorsqu’ils sont avec lui dans une réunion communautaire, ils ne le quittent pas sans permission. Ceux qui demandent la permission sont ceux qui ne croient pas en Dieu et en Son messager. S’ils te demandent la permission pour s’occuper de certaines de leurs affaires, tu peux l’accorder à qui tu veux, et demander à Dieu de leur pardonner. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[24:63] Ne traitez pas les demandes du messager comme vous traitez les demandes des uns et des autres. Dieu connaît parfaitement ceux d’entre vous qui se dérobent sous des prétextes peu convaincants. Qu’ils prennent garde – ceux qui désobéissent à ses ordres – car un désastre peut les frapper, ou un châtiment sévère.

[24:64] Absolument, à Dieu appartient tout ce qui se trouve dans les cieux et sur la terre. Il connaît parfaitement toutes les conditions dans lesquelles vous pouvez vous trouver. Le jour où vous Lui serez rendus, Il les informera de tout ce qu’ils avaient fait. Dieu est conscient de tout.

Sourate 25 : Le livre des statuts (Al-Furqan)

[25:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[25:1] Très béni soit Celui qui a révélé le Livre des Statuts à Son serviteur, afin qu’il serve d’avertisseur au monde entier.

[25:2] Celui à qui appartient toute la souveraineté des cieux et de la terre. Il n’a jamais eu de fils et n’a pas d’associés dans la souveraineté. Il a tout créé dans une mesure exacte, Il a tout conçu avec précision.

(Lorsque nous lançons des astronautes dans l’espace, nous mesurons précisément la quantité de nourriture, d’eau, d’oxygène et d’autres besoins tout au long du voyage. De même, Dieu nous a lancés dans l’espace – à bord du vaisseau spatial Terre – et Il a conçu toutes sortes de provisions renouvelables pour nous et les autres créatures, une conception parfaite. Pensez, par exemple, à la relation symbiotique entre nous et les plantes ; nous utilisons l’oxygène qu’elles produisent lors de la photosynthèse, tandis qu’elles utilisent le dioxyde de carbone que nous produisons lors de la respiration).

[25:3] Pourtant, ils placent à côté de lui des dieux qui ne créent rien – ils sont eux-mêmes créés – et qui n’ont même pas le pouvoir de se faire du mal ou de se faire du bien, ni de contrôler la vie, la mort ou la résurrection.

Les incrédules réfutés par le code mathématique du Coran

[25:4] Ceux qui ont incrédules ont dit :  » Il s’agit d’une invention qu’il a produite, avec l’aide de quelques autres personnes.  » Ils ont proféré un blasphème et un mensonge.

[25:5] Ils dirent aussi :  » Des récits du passé qu’il a écrits ; ils lui étaient dictés jour et nuit. « 

[25:6] Dis :  » Cela a été révélé par Celui qui connaît le secret des cieux et de la terre. Il est Pardonneur, Très Miséricordieux. »

(Le code mathématique miraculeux du Coran, réponse incrédule aux affirmations des mécréants, est resté un secret divinement gardé pendant 1400 ans. Le Messager de l’Alliance de Dieu était destiné à le dévoiler par la permission de Dieu).

Propos typiques des mécrédules

[25:7] Et ils dirent :  » Comment se fait-il que ce messager mange la nourriture et marche dans les marchés ? Si un ange pouvait descendre avec lui, pour lui servir de prédicateur ! »

[25:8] Ou encore : « Si seulement un trésor pouvait lui être donné ! » Ou encore : « Si seulement il pouvait posséder un verger dont il se nourrisse ! ». Les transgresseurs disaient aussi : « Vous suivez un ensorceleur. »

[25:9] Remarquez qu’ils vous ont traité de toutes sortes de noms, et que cela les a égarés, pour ne plus jamais retrouver leur chemin.

[25:10] Très heureux est Celui qui peut, s’Il le veut, vous donner beaucoup mieux que ce qu’ils demandent – des jardins avec des ruisseaux, et de nombreuses demeures.

La vraie raison

[25:11] En fait, ils ont incrédules à l’Heure (le jour de la Résurrection), et nous avons préparé pour ceux qui mécroient à l’Heure un Enfer enflammé.

Le châtiment des incrédules

[25:12] Quand il les verra de loin, ils entendront sa rage et son fumet.

[25:13] Et lorsqu’ils y seront jetés, par un endroit étroit, tous enchaînés, ils déclareront leurs remords.

[25:14] Vous ne déclarerez pas un seul remords, ce jour-là ; vous souffrirez d’un grand nombre de remords.

Récompense pour les justes

[25:15] Dis :  » Est-ce mieux ou le Paradis éternel qui est promis aux justes ? C’est leur récompense bien méritée, leur destin bien mérité ».

[25:16] Ils y obtiennent tout ce qu’ils désirent, pour toujours. C’est là une promesse irrévocable de ton Seigneur.

[25:17] Le jour où Il les convoquera, avec les idoles qu’ils avaient dressées à côté de Dieu, Il dira : « Avez-vous égaré ces serviteurs qui sont les Miens, ou se sont-ils égarés d’eux-mêmes ? »

[25:18] Ils diront :  » Sois glorifié, il ne nous convenait pas d’établir des seigneurs à côté de Toi. Mais tu leur as permis de jouir, ainsi qu’à leurs parents. Ils n’ont donc pas tenu compte du message et sont devenus des méchants.

[25:19] Ils ont incrédules au message que tu leur as donné, et, par conséquent, tu ne peux ni les protéger du châtiment qu’ils ont encouru, ni les aider en quoi que ce soit. Quiconque parmi vous commet un mal, nous le soumettrons à un châtiment sévère.

Les messagers ne sont que des êtres humains

[25:20] Nous n’avons envoyé avant toi aucun messager qui ne mangeait pas de nourriture et ne marchait pas sur les marchés. Nous vous mettons donc à l’épreuve les uns des autres. Ton Seigneur est voyant.

[25:21] Ceux qui ne s’attendent pas à nous rencontrer ont dit : « Si seulement les anges pouvaient descendre vers nous, ou si nous pouvions voir notre Seigneur (nous croirions alors) ! » Ils ont fait preuve d’une grande arrogance et d’un grand blasphème.

[25:22] Le jour où ils verront les anges, ce ne sera pas une bonne nouvelle pour les coupables ; ils diront :  » Maintenant, nous sommes irrémédiablement enfermés. « 

[25:23] Nous examinerons toutes les œuvres qu’ils ont accomplies et les rendrons nulles et non avenues.

[25:24] Les habitants du Paradis sont bien meilleurs ce jour-là ; ils entendront de meilleures nouvelles.

[25:25] Le ciel se déchirera, en masses de nuages, et les anges descendront en foule.

[25:26] Toute la souveraineté, ce jour-là, appartient au Très Gracieux. Pour les incrédules, ce sera un jour difficile.

Le Messager de l’Alliance de Dieu

[25:27] Le jour viendra où le transgresseur se mordra les mains (d’angoisse) et dira :  » Hélas, j’aurais voulu suivre le chemin avec le messager.

[25:28] « Hélas, malheur à moi, je souhaite ne pas avoir pris cette personne comme amie.

[25:29] « Il m’a détourné du message après qu’il me soit parvenu. En effet, le diable laisse tomber ses victimes humaines. »

[25:30] Le messager dit :  » Mon Seigneur, mon peuple a déserté ce Coran. « 

[25:31] Nous opposons aussi à tout prophète des ennemis parmi les coupables. Ton Seigneur te sert de guide et de maître.

[25:32] Les incrédules ont dit :  » Pourquoi le Coran n’est-il pas venu par lui d’un seul coup ?  » Nous vous l’avons transmis graduellement, afin de le fixer dans votre mémoire. Nous l’avons récité dans un ordre précis.

Les preuves de Dieu sont accablantes

[25:33] Quel que soit l’argument qu’ils avancent, nous vous apportons la vérité et une meilleure compréhension.

[25:34] Ceux qui sont convoqués de force en Enfer sont dans la pire des positions ; ils sont les plus éloignés du droit chemin.

[25:35] Nous avons donné à Moïse l’écriture, et nous avons désigné son frère Aaron pour l’assister.

[25:36] Nous avons dit :  » Allez, tous les deux, vers les gens qui ont traité nos révélations de mensonges « , et par la suite, nous avons complètement anéanti ceux qui traitaient nos révélations de mensonges.

[25:37] De même, lorsque le peuple de Noé incréda les messagers, nous les noyâmes et nous les érigeâmes en signe pour les gens. Nous avons préparé pour les infidèles un châtiment douloureux.

[25:38] Ainsi que `Aad, Thamoud, les habitants d’Al-Russ, et de nombreuses générations entre elles.

[25:39] À chacun de ces groupes, nous avons fourni suffisamment d’exemples, avant de les anéantir.

[25:40] Ils sont passés à côté de la communauté qui a été arrosée d’une pluie misérable (Sodome). Ne l’ont-ils pas vu ? Le fait est qu’ils n’ont jamais cru à la résurrection.

Les messagers ridiculisés

[25:41] Quand ils te voyaient, ils te ridiculisaient toujours : « Est-ce là celui que Dieu a choisi comme messager ?

[25:42]  » Il a failli nous détourner de nos dieux, si nous n’avions pas persévéré dans leur voie.  » Ils découvriront certainement, lorsqu’ils verront le châtiment, qui sont les vrais égarés.

L’ego en tant que dieu

[25:43] Avez-vous vu celui dont le dieu est son propre ego ? Serez-vous son avocat ?

[25:44] Pensez-vous que la plupart d’entre eux entendent ou comprennent ? Ils sont comme des animaux, non, ils sont bien pires.

Bénédictions infinies de Dieu

[25:45] N’avez-vous pas vu comment votre Seigneur a conçu l’ombre ? S’Il l’avait voulu, Il aurait pu la rendre fixe, puis nous aurions conçu le soleil en conséquence.

[25:46] Mais nous l’avons conçu pour qu’il avance lentement.

[25:47] C’est Lui qui a conçu la nuit pour qu’elle soit une couverture, et pour que vous dormiez et vous reposiez. Il a fait du jour une résurrection.

[25:48] Il est celui qui envoie les vents avec de bons présages de Sa miséricorde, et nous faisons descendre du ciel une eau pure.

[25:49] Grâce à elle, nous redonnons vie aux terres mortes et fournissons de la boisson à nos créations – des multitudes d’animaux et d’êtres humains.

[25:50] Nous l’avons réparti entre eux en quantité exacte, afin qu’ils prennent garde. Mais la plupart des gens s’obstinent à mécroire.

[25:51] Si nous l’avions voulu, nous aurions pu envoyer à chaque communauté un avertisseur.

[25:52] N’obéissez donc pas aux incrédules, et luttez contre eux avec cela, une grande lutte.

[25:53] Il est celui qui fusionne les deux mers ; l’une est fraîche et appétissante, tandis que l’autre est salée et imbuvable. Il les a séparées par une barrière redoutable et inviolable (l’évaporation).

[25:54] Il est celui qui a créé à partir de l’eau un être humain, puis l’a fait se reproduire par le mariage et l’accouplement. Ton Seigneur est tout-puissant.

[25:55] Pourtant, ils continuent d’ériger à côté de Dieu des idoles qui ne peuvent ni leur profiter, ni leur nuire. Son incrédule est un ennemi de son Seigneur.

[25:56] Nous t’avons envoyé (Rachad) comme annonciateur d’une bonne nouvelle et comme avertisseur.

[25:57] Dis :  » Je ne vous demande pas d’argent. Tout ce que je cherche, c’est de t’aider à trouver le bon chemin vers ton Seigneur, si c’est ce que tu choisis. »

Les prophètes et les saints sont morts

[25:58] Vous placerez votre confiance en Celui qui est vivant – Celui qui ne meurt jamais – et vous le louerez et le glorifierez. Il connaît parfaitement les péchés de Ses créatures.

[25:59] Il est Celui qui a créé les cieux et la terre, et tout ce qui est entre eux, en six jours, puis a assumé toute autorité. Le Très Gracieux ; interrogez à son sujet ceux qui sont bien fondés en connaissance.

L’homme qui n’apprécie pas

[25:60] Quand on leur dit :  » Prosternez-vous devant le Très Gracieux « , ils disent :  » Qu’est-ce que le Très Gracieux ? Devons-nous nous prosterner devant ce que vous prônez ?  » Cela ne fait qu’accroître leur aversion.

[25:61] Très béni est celui qui a placé des constellations dans le ciel, et qui y a placé une lampe et une lune brillante.

[25:62] Il est Celui qui a conçu l’alternance de la nuit et du jour : une preuve suffisante pour ceux qui veulent en tenir compte, ou en être reconnaissants.

Traits de caractère des justes

[25:63] Les adorateurs du Très Gracieux sont ceux qui foulent la terre avec douceur, et quand les ignorants leur parlent, ils ne prononcent que la paix.

[25:64] Dans l’intimité de la nuit, ils méditent sur leur Seigneur et tombent prosternés.

[25:65] Et ils disent :  » Notre Seigneur, épargne-nous le supplice de l’enfer, son châtiment est horrible.

[25:66]  » C’est la pire des demeures ; le pire des destins. « 

[25:67] Lorsqu’ils donnent, ils ne sont ni extravagants ni avares, ils donnent avec modération.

[25:68] Ils n’implorent jamais à côté de Dieu une autre divinité, et ne tuent personne – car Dieu a rendu la vie sacrée – si ce n’est dans le cadre de la justice. Ils ne commettent pas non plus l’adultère. Ceux qui commettent ces délits devront payer.

[25:69] Le châtiment est doublé pour eux le jour de la résurrection, et ils y demeurent humiliés.

[25:70] Sont exemptés ceux qui se repentent, croient et mènent une vie juste. Dieu transforme leurs péchés en crédits. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[25:71] Ceux qui se repentent et mènent une vie juste, Dieu les rachète ; une rédemption complète.

[25:72] Ils ne portent pas de faux témoignages. Lorsqu’ils rencontrent des paroles vaines, ils les ignorent.

[25:73] Lorsqu’on leur rappelle les révélations de leur Seigneur, ils ne réagissent jamais comme s’ils étaient sourds et aveugles.

[25:74] Et ils disent :  » Notre Seigneur, fais que nos épouses et nos enfants soient pour nous une source de joie, et fais que nous soyons au premier rang des justes. « 

[25:75] Ce sont eux qui accèdent au Paradis en échange de leur constance ; ils y sont reçus avec des salutations joyeuses et la paix.

[25:76] Éternellement ils y demeurent ; quelle belle destinée ; quelle belle demeure.

[25:77] Dis :  » Vous n’atteignez de valeur auprès de mon Seigneur que par votre adoration. Mais si vous incrédules, vous en subissez les conséquences inévitables. »

Sourate 26 – Les poètes (Al-Shu`ara’)

[26:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[26:1] T. S. M. (Ta, Seen, Mim)

[26:2] Ces (lettres) constituent des preuves de cette écriture clarificatrice.

[26:3] Vous pouvez vous reprocher qu’ils ne soient pas croyants.

[26:4] Si nous le voulons, nous pouvons envoyer du ciel un signe qui force leurs nuques à s’incliner.

Le code mathématique du Coran

[26:5] Chaque fois qu’un rappel du Très Gracieux leur parvient, qui est nouveau, ils s’en détournent avec aversion.

[26:6] Depuis qu’ils ont incrédules, ils ont encouru les conséquences de leur insouciance.

[26:7] N’ont-ils pas vu la terre, et combien de plantes magnifiques nous y avons fait pousser ?

[26:8] Cela devrait être une preuve suffisante pour eux, mais la plupart d’entre eux ne sont pas croyants.

[26:9] En vérité, ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Moïse

[26:10] Rappelle que ton Seigneur a appelé Moïse : « Va vers le peuple transgresseur.

[26:11]  » Le peuple de Pharaon ; peut-être se reforme-t-il. « 

[26:12] Il dit :  » Mon Seigneur, je crains qu’ils ne m’incrédules.

[26:13] « Je peux m’emporter. J’ai la langue bien pendue, faites venir mon frère Aaron.

[26:14]  » De plus, ils me considèrent comme un fugitif ; je crains qu’ils ne me tuent. « 

[26:15] Il dit : « Non, (ils ne le feront pas). Va avec mes preuves. Nous serons avec vous, nous écouterons.

[26:16]  » Allez voir Pharaon et dites : ‘Nous sommes des messagers du Seigneur de l’univers’.

[26:17]  » « Laissez partir les enfants d’Israël ». « 

[26:18] Il dit :  » Ne t’avons-nous pas élevé dès ton enfance, et n’as-tu pas passé de nombreuses années avec nous ? « .

[26:19]  » Vous avez alors commis le crime que vous avez commis, et vous avez été ingrats. « 

[26:20] Il dit :  » En effet, je l’ai fait lorsque j’étais dans l’égarement.

[26:21]  » Puis j’ai fui, lorsque je vous craignais, et mon Seigneur m’a doté de sagesse et a fait de moi l’un des messagers.

[26:22] « Tu te vantes de m’avoir rendu service, alors que tu as réduit en esclavage les enfants d’Israël ! ».

[26:23] Pharaon dit :  » Qu’est-ce que le Seigneur de l’univers ? « 

[26:24] Il dit :  » Le Seigneur des cieux et de la terre, et de tout ce qui est entre eux. Vous devez être sûrs de cela.

[26:25] Il dit à ceux qui l’entouraient :  » Avez-vous entendu cela ? « 

[26:26] Il dit :  » Ton Seigneur et le Seigneur de tes ancêtres. « 

[26:27] Il dit :  » Ton messager qui t’est envoyé est fou. « 

[26:28] Il répondit :  » Le Seigneur de l’orient et de l’occident, et de tout ce qui est entre les deux, si vous comprenez. « 

[26:29] Il a dit :  » Si tu acceptes un dieu, autre que moi, je te jetterai dans la prison. « 

[26:30] Il m’a dit : « Et si je te montrais quelque chose de profond ? »

[26:31] Il dit :  » Alors produisez-le, si vous êtes véridiques. « 

[26:32] Il lança alors son bâton, qui se transforma alors en un profond serpent.

[26:33] Il étendit sa main, et elle devint blanche aux yeux de ceux qui la voyaient.

[26:34] Il dit aux anciens qui l’entouraient : « C’est un magicien expérimenté.

[26:35] « Il veut vous faire sortir de votre terre, avec sa magie. Qu’est-ce que tu suggères ? »

[26:36] Ils dirent : « Donnez-lui du répit, ainsi qu’à son frère, et envoyez des convocateurs dans toutes les villes.

[26:37] « Qu’ils convoquent tous les magiciens expérimentés. »

[26:38] Les magiciens étaient réunis à l’heure dite, au jour fixé.

[26:39] On dit au peuple : « Venez tous, rassemblons-nous ici.

[26:40] « Peut-être que nous suivrons les magiciens, si ce sont eux qui gagnent. »

[26:41] Quand les magiciens arrivèrent, ils dirent à Pharaon :  » Serons-nous payés, si nous sommes les vainqueurs ? « 

[26:42] Il répondit :  » Oui, en effet ; tu seras même près de moi. « 

[26:43] Moïse leur dit : « Jetez ce que vous allez jeter. »

[26:44] Ils jetèrent leurs cordes et leurs bâtons et dirent :  » Par la majesté de Pharaon, nous serons les vainqueurs. « 

[26:45] Moïse lança son bâton, qui engloutit ce qu’ils avaient fabriqué.

Les experts voient la vérité

[26:46] Les magiciens se prosternèrent.

[26:47] Ils dirent : « Nous croyons au Seigneur de l’univers.

[26:48] « Le Seigneur de Moïse et d’Aaron ».

[26:49] Il dit :  » As-tu cru en lui avant que je ne te donne la permission ? Il doit être ton maître, celui qui t’a enseigné la magie. Vous le saurez. Je vous couperai les mains et les pieds de part et d’autre. Je vous crucifierai tous.

[26:50] Ils dirent :  » Cela ne changera rien à notre décision : c’est vers notre Seigneur que nous retournerons.

[26:51] « Nous espérons que notre Seigneur nous pardonnera nos péchés, d’autant plus que nous sommes les premiers croyants. »

[26:52] Nous avons inspiré Moïse : « Voyagez avec Mes serviteurs, vous serez poursuivis ».

[26:53] Pharaon envoya dans les villes des appelants.

[26:54] (Proclamant 🙂 « C’est une petite bande.

[26:55] « Ils s’opposent maintenant à nous.

[26:56] « Méfions-nous tous d’eux ».

Le châtiment inévitable

[26:57] En conséquence, nous les avons privés de jardins et de sources.

[26:58] Des trésors et une position honorable.

[26:59] Puis nous en fîmes un héritage pour les enfants d’Israël.

[26:60] Ils les poursuivirent vers l’est.

[26:61] Quand les deux parties se virent, le peuple de Moïse dit :  » Nous serons pris. « 

[26:62] Il répondit : « Pas question. Mon Seigneur est avec moi ; Il me guidera. »

[26:63] Nous inspirâmes alors à Moïse : « Frappe la mer avec ton bâton, et elle se sépara. Chaque partie était comme une grande colline.

[26:64] Nous les avons alors tous délivrés.

[26:65] Nous avons ainsi sauvé Moïse et tous ceux qui étaient avec lui.

[26:66] Et nous avons noyé les autres.

[26:67] Cela devrait être une preuve suffisante, mais la plupart des gens ne sont pas croyants.

[26:68] En vérité, ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Abraham

[26:69] Racontez-leur l’histoire d’Abraham.

[26:70] Il dit à son père et à son peuple : « Qu’est-ce que vous adorez ? »

[26:71] Ils dirent :  » Nous adorons des statues, nous leur sommes totalement dévoués. « 

[26:72] Il dit :  » Est-ce qu’ils t’entendent quand tu implores ?

[26:73] « Peuvent-ils vous profiter ou vous nuire ? »

[26:74] Ils répondirent :  » Non ; mais nous avons trouvé nos parents en train de faire cela. « 

[26:75] Il dit :  » Voyez-vous ces idoles que vous adorez.

[26:76]  » Vous et vos ancêtres.

[26:77]  » Je suis contre eux, car je ne me consacre qu’au Seigneur de l’univers.

[26:78]  » Celui qui m’a créé et m’a guidé.

[26:79]  » Celui qui me nourrit et m’abreuve.

[26:80] « Et quand je suis malade, Il me guérit.

[26:81]  » Celui qui me met à mort, puis me ramène à la vie.

[26:82]  » Celui qui, je l’espère, me pardonnera mes péchés au Jour du Jugement.

[26:83]  » Mon Seigneur, accorde-moi la sagesse et inclus-moi parmi les vertueux.

[26:84]  » Que l’exemple que je donne aux générations futures soit bon.

[26:85]  » Fais de moi l’un des héritiers du Paradis bienheureux.

[26:86]  » Il faut pardonner à mon père, car il s’est égaré.

[26:87]  » Et ne m’abandonne pas au jour de la résurrection. « 

[26:88] C’est le jour où ni l’argent, ni les enfants ne peuvent aider.

[26:89] Seuls ceux qui viennent à Dieu de tout leur cœur (seront sauvés).

[26:90] Le paradis sera offert aux justes.

[26:91] L’enfer sera dressé pour les égarés.

Ils renieront leurs idoles

[26:92] On leur demandera :  » Où sont les idoles que vous aviez adorées… « .

[26:93] « A côté de Dieu ? Peuvent-ils vous aider maintenant ? Peuvent-ils s’aider eux-mêmes ? »

[26:94] Ils y seront jetés avec les égarés.

[26:95] Et tous les soldats de Satan.

[26:96] Ils diront en s’y disputant ,

[26:97]  » Par Dieu, nous étions bien loin de l’égarement.

[26:98]  » Comment pourrions-nous vous mettre au rang du Seigneur de l’univers ?

[26:99]  » Ceux qui nous ont induits en erreur étaient des méchants.

[26:100] « Nous n’avons plus d’intercesseurs.

[26:101]  » Ni un seul ami proche.

[26:102] « Si seulement nous pouvions avoir une autre chance, nous croirions alors. »

[26:103] Cela devrait être une bonne leçon. Mais la plupart des gens ne sont pas croyants.

[26:104] Ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Noé

[26:105] Les gens de Noé ont incrédules aux messagers.

[26:106] Leur frère Noé leur dit : « Ne seriez-vous pas justes ?

[26:107]  » Je suis pour vous un messager honnête.

[26:108]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez.

[26:109]  » Je ne vous demande pas de salaire. Mon salaire vient du Seigneur de l’univers.

[26:110]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez. « 

[26:111] Ils dirent :  » Comment croire avec vous, alors que les pires d’entre nous vous ont suivis ? « 

[26:112] Il dit :  » Comment puis-je savoir ce qu’ils ont fait ?

[26:113]  » Leur jugement ne relève que de mon Seigneur, si vous pouviez le percevoir.

[26:114]  » Je ne renverrai jamais les croyants.

[26:115]  » Je ne suis qu’un avertisseur clarificateur. « 

[26:116] Ils dirent :  » Si tu ne t’abstiens pas, ô Noé, tu seras lapidé. « 

[26:117] Il dit :  » Mon Seigneur, mon peuple m’a incrédules.

[26:118]  » Accorde-moi la victoire contre eux et délivre-moi ainsi que ma troupe de croyants. « 

[26:119] Nous l’avons délivré, lui et ceux qui l’accompagnaient, dans l’arche chargée.

[26:120] Puis nous avons noyé les autres.

[26:121] Cela devrait être une leçon, mais la plupart des gens ne sont pas croyants.

[26:122] En vérité, ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Hûd

[26:123] `Aad a mécroisé les messagers.

[26:124] Leur frère Hood leur dit : « Ne seriez-vous pas justes ?

[26:125]  » Je suis pour vous un messager honnête.

[26:126]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez.

[26:127]  » Je ne vous demande aucun salaire, mon salaire vient du Seigneur de l’univers.

[26:128] « Vous construisez sur chaque colline une demeure par vanité.

[26:129] « Vous construisez des bâtiments comme si vous étiez éternels.

[26:130]  » Et quand vous frappez, vous frappez sans pitié.

[26:131]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez.

[26:132]  » Révérez celui qui vous a fourni tout ce que vous savez.

[26:133]  » Il vous a fourni du bétail et des enfants.

[26:134]  » Et les jardins et les sources.

[26:135]  » Je crains pour vous le châtiment d’un jour redoutable. « 

[26:136] Ils dirent :  » C’est la même chose, que vous prêchiez ou que vous ne prêchiez pas.

[26:137]  » Cette affliction était limitée à nos ancêtres.

[26:138] « Aucun châtiment ne nous atteindra jamais. »

[26:139] Ils ont donc incrédules et, par conséquent, nous les avons anéantis. Cela devrait être une leçon, mais la plupart des gens ne sont pas croyants.

[26:140] En vérité, ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Sãleh

[26:141] Thamoud a incrédule les messagers.

[26:142] Leur frère Saaleh leur dit : « Ne seriez-vous pas justes ?

[26:143]  » Je suis pour vous un messager honnête.

[26:144]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez.

[26:145]  » Je ne vous demande aucun salaire, mon salaire ne vient que du Seigneur de l’univers.

[26:146] « Pensez-vous que vous resterez pour toujours, en sécurité dans cet état ?

[26:147]  » Vous appréciez les jardins et les sources.

[26:148]  » Et des récoltes et des dattiers aux fruits délicieux.

[26:149]  » Vous taillez dans les montagnes des demeures luxueuses.

[26:150]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez.

[26:151]  » N’obéissez pas aux transgresseurs.

[26:152]  » Qui commettent le mal, et non de bonnes œuvres. « 

[26:153] Ils dirent : « Vous êtes ensorcelés.

[26:154]  » Vous n’êtes rien de plus qu’un humain comme nous. Produisez un miracle, si vous êtes véridiques. »

[26:155] Il dit :  » Voici une chamelle qui ne boira que le jour qui lui est assigné, un jour différent de vos jours de beuverie spécifiés.

[26:156]  » Ne lui faites aucun mal, de peur d’encourir le châtiment d’un jour grandiose. « 

[26:157] Ils l’ont massacrée et ont ainsi encouru le chagrin.

[26:158] Le châtiment les a accablés. Cela devrait être une leçon, mais la plupart des gens ne sont pas croyants.

[26:159] En vérité, ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Lot

[26:160] Le peuple de Loth incréda les messagers.

[26:161] Leur frère Lot leur dit : « Ne seriez-vous pas justes ?

[26:162]  » Je suis pour vous un messager honnête.

[26:163]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez.

[26:164]  » Je ne vous demande aucun salaire, mon salaire ne vient que du Seigneur de l’univers.

[26:165] « Avez-vous des relations sexuelles avec les mâles de tous les peuples ?

[26:166]  » Vous abandonnez les épouses que votre Seigneur vous a créées ! Vous êtes des gens pervers.

[26:167] Ils dirent : « Si tu ne t’abstiens pas, ô Lot, tu seras banni. »

[26:168] Il dit :  » Je déplore tes actes. « 

[26:169]  » Mon Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de leurs œuvres. « 

[26:170] Nous l’avons sauvé ainsi que toute sa famille.

[26:171] Mais pas la vieille femme, elle était condamnée.

[26:172] Nous avons ensuite détruit les autres.

[26:173] Nous les avons arrosés d’une douche misérable, quelle douche terrible pour ceux qui avaient été avertis !

[26:174] Cela devrait être une leçon, mais la plupart des gens ne sont pas croyants.

[26:175] En vérité, ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Shu’aib

[26:176] Les gens des bois ont incrédules aux messagers.

[26:177] Shu`aib leur dit : « Ne seriez-vous pas justes ?

[26:178]  » Je suis pour vous un messager honnête.

[26:179]  » Vous révérerez Dieu et vous m’obéirez.

[26:180]  » Je ne vous demande aucun salaire, mon salaire ne vient que du Seigneur de l’univers.

[26:181]  » Vous donnerez la pleine mesure lorsque vous ferez du commerce ; ne trichez pas.

[26:182] « Vous pèserez avec une balance équitable.

[26:183]  » N’escroquez pas les gens de leurs droits et ne parcourez pas la terre en vous corrompant.

[26:184]  » Révère Celui qui t’a créé ainsi que les générations précédentes. « 

[26:185] Ils dirent : « Vous êtes ensorcelés.

[26:186]  » Tu n’es rien de plus qu’un être humain comme nous. En fait, nous pensons que tu es un menteur.

[26:187]  » Que des masses du ciel tombent sur nous, si vous êtes véridiques. « 

[26:188] Il dit :  » Mon Seigneur est celui qui sait tout ce que vous faites. « 

[26:189] Ils l’ont incrédules et, par conséquent, ils ont encouru le châtiment du jour de la voûte. C’était le châtiment d’un jour terrible.

[26:190] Cela devrait être une leçon, mais la plupart des gens ne sont pas croyants.

[26:191] En vérité, ton Seigneur est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

Le Coran

[26:192] Il s’agit d’une révélation du Seigneur de l’univers.

[26:193] L’esprit honnête (Gabriel) est descendu avec elle.

[26:194] Pour le révéler dans ton cœur, afin que tu sois l’un des avertisseurs.

[26:195] Dans une langue arabe parfaite.

[26:196] Cela a été prophétisé dans les livres des générations précédentes.

[26:197] N’est-ce pas un signe suffisant pour eux que cela ait été connu des savants parmi les Enfants d’Israël ?

Le Coran doit être traduit

[26:198] Si nous révélions cela à des gens qui ne connaissent pas l’arabe.

[26:199] et qu’il la récite, ils ne peuvent y croire.

[26:200] Nous la rendons ainsi (comme une langue étrangère) dans les cœurs des coupables.

[26:201] Ainsi, ils ne peuvent y croire ; pas avant d’avoir vu le châtiment douloureux.

[26:202] Elle leur parviendra soudainement, au moment où ils s’y attendront le moins.

[26:203] Ils diront alors : « Pouvons-nous avoir un répit ? »

[26:204] N’ont-ils pas contesté notre châtiment ?

[26:205] Comme vous le voyez, nous leur avons permis de jouir pendant des années.

[26:206] C’est alors que le châtiment leur est venu, comme promis.

[26:207] Leurs vastes ressources ne les ont pas aidés le moins du monde.

[26:208] Nous n’anéantissons jamais une communauté sans lui envoyer des avertisseurs.

[26:209] Il s’agit donc d’un rappel, car nous ne sommes jamais injustes.

Les faux messagers incapables de prêcher l’adoration de Dieu SEUL

[26:210] Les diables ne pourront jamais révéler cela.

(Un faux messager est un messager de Satan, car il est le fabricant du mensonge le plus horrible. Un tel messager ne peut jamais dénoncer l’idolâtrie, ni prêcher l’adoration de Dieu SEUL).

[26:211] Ils ne voulaient ni ne pouvaient.

[26:212] Car ils sont empêchés d’entendre.

[26:213] N’idolâtrez donc pas à côté de Dieu une autre divinité, de peur d’encourir le châtiment.

[26:214] Vous prêcherez aux personnes qui vous sont les plus proches.

[26:215] Et abaisse ton aile pour les croyants qui te suivent.

[26:216] S’ils vous désobéissent, dites alors :  » Je désavoue ce que vous faites. « 

[26:217] Et placez votre confiance dans le Tout-Puissant, Très Miséricordieux.

[26:218] Qui vous voit lorsque vous méditez pendant la nuit.

[26:219] Et vos fréquentes prosternations.

[26:220] Il est l’Audient, l’Omniscient.

[26:221] Dois-je vous informer sur qui descendent les démons ?

[26:222] Ils s’abattent sur tout inventeur coupable.

[26:223] Ils font semblant d’écouter, mais la plupart d’entre eux sont des menteurs.

[26:224] Quant aux poètes, ils ne sont suivis que par les égarés.

[26:225] Ne voyez-vous pas que leur loyauté change en fonction de la situation ?

[26:226] Et qu’ils disent ce qu’ils ne font pas ?

[26:227] Sont exemptés ceux qui croient, qui mènent une vie droite, qui commémorent Dieu fréquemment et qui défendent leurs droits. Les transgresseurs connaîtront certainement leur destin ultime.

Sourate 27 : La fourmi (Al-Naml)

[27:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[27:1] T. S. Ces (lettres) constituent des preuves du Coran, une écriture profonde.

(Voir le sens et la signification de ces initiales coraniques).

[27:2] Un phare et une bonne nouvelle pour les croyants.

[27:3] Qui observent les Prières de Contact (Salat), s’acquittent de la charité obligatoire (Zakat), et ils sont, en ce qui concerne l’Au-delà, absolument certains.

[27:4] Ceux qui ne croient pas en l’Au-delà, nous ornons leurs œuvres à leurs yeux. C’est ainsi qu’ils continuent à s’égarer.

[27:5] Ce sont ceux-là qui encourent le pire châtiment, et dans l’Au-delà, ils seront les plus grands perdants.

[27:6] Certes, vous recevez le Coran d’un Très Sage, d’un Omniscient.

Moïse

[27:7] Rappelons que Moïse dit à sa famille :  » Je vois un feu, laissez-moi vous en apporter des nouvelles, ou une torche pour vous réchauffer. « 

[27:8] Lorsqu’il y arriva, on l’appela : « Béni soit celui qui parle dans le feu et ceux qui l’entourent ». Gloire à Dieu, Seigneur de l’univers.

[27:9]  » Ô Moïse, c’est Moi, Dieu, le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[27:10] « Jette ton bâton ». Il le vit bouger comme un démon, il se retourna et s’enfuit. « Moïse, n’aie pas peur. Mes messagers n’auront pas peur.

[27:11]  » Sauf ceux qui commettent une transgression, puis substituent la justice après avoir péché ; Je suis Pardonneur, Très Miséricordieux.

[27:12]  » Mets ta main dans ta poche, elle en sortira blanche, sans tache. Cela fait partie des neuf miracles adressés à Pharaon et à son peuple, car ce sont des gens méchants. »

[27:13] Quand nos miracles leur ont été présentés, clairs et profonds, ils ont dit :  » C’est manifestement de la magie. « 

[27:14] Ils les ont rejetés et ont été totalement convaincus de leur mauvaise voie, à cause de leur arrogance. Notez les conséquences pour les méchants.

David et Salomon

[27:15] Nous avons doté David et Salomon d’un savoir, et ils ont dit :  » Louez Dieu de nous avoir bénis plus que beaucoup de Ses serviteurs croyants. « 

[27:16] Salomon était l’héritier de David. Il dit :  » Ô peuple, nous avons été dotés de l’intelligence du langage des oiseaux, et toutes sortes de choses nous ont été accordées. C’est une véritable bénédiction.

[27:17] Mobilisés au service de Salomon, ses soldats obéissants de djinns et d’humains, ainsi que les oiseaux ; tous à sa disposition.

[27:18] Lorsqu’elles approchèrent de la vallée des fourmis, une fourmi dit :  » Ô vous les fourmis, rentrez dans vos maisons, de peur d’être écrasées par Salomon et ses soldats, sans vous en apercevoir. « 

[27:19] Il sourit et rit à sa déclaration, et dit :  » Mon Seigneur, ordonne-moi d’être reconnaissant des bénédictions que Tu as accordées à moi et à mes parents, et d’accomplir les bonnes œuvres qui Te plaisent. Fais-moi entrer, par Ta miséricorde, dans la compagnie de Tes serviteurs vertueux. »

[27:20] Il inspecta les oiseaux et nota : « Pourquoi ne vois-je pas la huppe ? Pourquoi n’est-elle pas là ?

[27:21]  » Je le punirai sévèrement ou le sacrifierai, à moins qu’il ne me donne une bonne excuse. « 

[27:22] Il n’attendit pas longtemps. (La huppe dit : « J’ai des nouvelles que tu n’as pas. Je t’ai apporté de Saba une information importante.

[27:23] « J’ai trouvé une femme qui les gouverne, qui est comblée de tout et qui possède un palais immense.

[27:24]  » Je l’ai trouvée, elle et son peuple, prosternée devant le soleil, au lieu de Dieu. Le diable a orné leurs œuvres à leurs yeux, et les a repoussés du chemin ; par conséquent, ils ne sont pas guidés. »

[27:25] Ils auraient dû se prosterner devant Dieu, celui qui manifeste tous les mystères dans les cieux et sur la terre, et celui qui sait tout ce que vous cachez et tout ce que vous déclarez.

[27:26] Dieu : il n’y a pas d’autre dieu à côté de lui, le Seigneur à la grande domination.

[27:27] [Salomon] dit :  » Nous verrons si tu as dit la vérité ou si tu es un menteur.

[27:28] « Prenez cette lettre de ma part, donnez-la-leur, puis guettez leur réponse. »

Retour à Saba

[27:29] Elle dit :  » Ô mes conseillers, j’ai reçu une lettre honorable.

[27:30]  » C’est de Salomon, et c’est : ‘Au nom de Dieu, le Très Gracieux, le Très Miséricordieux’.

[27:31]  » Proclamant : « Ne soyez pas arrogants, venez à moi en tant que Soumissionnaires ». « 

[27:32] Elle dit :  » Ô mes conseillers, conseillez-moi dans cette affaire. Je ne déciderai rien tant que vous ne m’aurez pas conseillée. »

[27:33] Ils ont dit :  » Nous possédons le pouvoir, nous possédons les compétences de combat, et le commandement ultime est dans votre main. C’est vous qui décidez de ce qu’il faut faire.

[27:34] Elle dit :  » Les rois corrompent tout pays qu’ils envahissent et soumettent ses dignes habitants. C’est ce qu’ils font habituellement.

[27:35] « Je leur envoie un cadeau ; voyons ce que les messagers ramènent. »

[27:36] Lorsque la huppe revint vers Salomon (il lui annonça la nouvelle), celui-ci répondit (aux gens de Saba) : « Vous me donnez de l’argent ? Ce que Dieu m’a donné est bien meilleur que ce qu’Il vous a donné. C’est vous qui devez vous réjouir de tels dons. »

[27:37] (À la huppe, il dit 🙂  » Retourne vers eux (et fais-leur savoir que) nous viendrons à eux avec des forces qu’ils ne peuvent imaginer. Nous les expulserons, humiliés et avilis.

[27:38] Il dit :  » Ô vous les anciens, lequel d’entre vous peut m’apporter sa demeure, avant qu’ils n’arrivent ici en tant que soumissionnaires ? « 

[27:39] Un afrit des djinns a dit : « Je peux vous l’apporter avant que vous ne vous leviez. Je suis assez puissant pour le faire. »

[27:40] Celui qui possédait la connaissance du livre dit :  » Je peux te l’apporter en un clin d’œil.  » Lorsqu’il le vit installé devant lui, il dit :  » C’est un bienfait de mon Seigneur, par lequel Il m’éprouve, pour me montrer si j’apprécie ou si je n’apprécie pas. Quiconque est reconnaissant l’est pour son propre bien, et si l’on devient non reconnaissant, alors mon Seigneur n’a pas besoin de lui, Très Honorable. »

[27:41] Il dit :  » Refaites-lui son manoir. Voyons si elle sera guidée ou si elle continuera avec les égarés ».

[27:42] Quand elle est arrivée, on lui a demandé : « Est-ce que votre manoir ressemble à ça ? ». Elle répondit : « Il semble que ce soit cela. » (Salomon dit 🙂 « Nous savions à l’avance ce qu’elle allait faire, et nous étions déjà des Soumissionnaires. »

[27:43] Elle avait été incrédule en adorant des idoles au lieu de Dieu, elle appartenait à des gens mécroires.

[27:44] On lui dit : « Entre dans le palais. » Quand elle vit l’intérieur, elle pensa que c’était un bassin d’eau, et elle releva sa robe, dévoilant ses jambes. Il dit : « Cet intérieur est maintenant pavé de cristal. » Elle dit : « Seigneur, j’ai fait du tort à mon âme. Je me soumets maintenant avec Salomon à Dieu, Seigneur de l’univers. »

Sãleh

[27:45] Nous avons envoyé à Thamoud leur frère Saaleh, en lui disant :  » Vous adorerez Dieu.  » Mais ils se sont transformés en deux factions rivales.

[27:46] Il dit :  » Ô mon peuple, pourquoi vous empressez-vous de commettre le mal au lieu de faire de bonnes œuvres ? Si seulement vous imploriez le pardon de Dieu, vous obtiendriez la miséricorde ».

[27:47] Ils dirent :  » Nous te considérons comme un mauvais présage pour nous, toi et ceux qui se sont joints à toi.  » Il dit :  » Votre présage est entièrement contrôlé par Dieu. En fait, vous êtes des gens pervers.

[27:48] Il y avait neuf gangsters dans la ville qui étaient méchants et ne faisaient jamais rien de bien.

[27:49] Ils dirent :  » Jurons par Dieu que nous le tuons, lui et son peuple, puis disons à sa tribu : ‘Nous ne savons rien de leur mort. Nous sommes véridiques. « 

Dieu protège les croyants

[27:50] Ils ont comploté et manigancé, mais nous avons aussi comploté et manigancé, alors qu’ils n’ont pas perçu.

[27:51] Notez les conséquences de leur complot : nous les avons anéantis ainsi que tout leur peuple.

[27:52] Voici leurs maisons complètement ruinées, à cause de leur transgression. Cela devrait être une leçon pour les gens qui savent.

[27:53] Nous sauvons ceux qui croient et mènent une vie vertueuse.

Lot

[27:54] Lot dit à son peuple : « Comment avez-vous pu commettre une telle abomination, publiquement, sous vos yeux ?

[27:55]  » Vous pratiquez le sexe avec les hommes, de manière lascive, au lieu des femmes. Vous êtes des ignorants.

[27:56] La seule réponse de son peuple fut de dire :  » Bannissez la famille de Lot de votre ville, ce sont des gens qui veulent être purs. « 

[27:57] En conséquence, nous l’avons sauvé, lui et sa famille, à l’exception de sa femme ; nous l’avons comptée parmi les condamnés.

[27:58] Nous les avons arrosés d’une certaine pluie. C’était une pluie de misère sur des gens qui avaient été avertis.

Ne pas faire de distinction entre les messagers de Dieu 

[27:59] Dis :  » Louange à Dieu et paix sur Ses serviteurs qu’Il a choisis. Dieu est-il meilleur, ou bien les idoles que certains élèvent ? »

Dieu SEUL digne d’être adoré

[27:60] Qui est celui qui a créé les cieux et la terre ? Qui est celui qui vous fait descendre du ciel une eau qui nous permet de produire des jardins pleins de beauté, dont vous ne pourriez pas fabriquer les arbres ? Est-ce un autre dieu que Dieu ? Ce sont des gens qui ont dévié.

Jésus, Marie, Mohammed, les saints, etc. N’a jamais participé

[27:61] Qui est celui qui a rendu la terre habitable, y a fait couler des fleuves, y a placé des montagnes et a créé une barrière entre les deux eaux ? Est-ce une autre divinité que Dieu ? La plupart d’entre eux l’ignorent.

[27:62] Qui est celui qui secourt ceux qui se désespèrent et l’invoquent, qui soulage l’adversité et qui vous rend héritiers de la terre ? Est-ce un autre dieu avec Dieu ? Il est rare que vous y preniez garde.

[27:63] Qui est celui qui vous guide dans les ténèbres de la terre et de la mer ? Qui est celui qui envoie les vents avec de bonnes nouvelles, signalant Sa miséricorde ? Y a-t-il une autre divinité auprès de Dieu ? Dieu est très haut, il n’a pas d’associé.

[27:64] Qui est celui qui initie la création, puis la répète ? Qui est celui qui vous fournit le ciel et la terre ? Est-ce une autre divinité que Dieu ? Dis : « Montrez-moi votre preuve, si vous êtes véridiques ».

[27:65] Dis :  » Personne dans les cieux et sur la terre ne connaît l’avenir, si ce n’est Dieu. Ils ne savent même pas comment et quand ils seront ressuscités ».

Croire en l’Au-delà : Un obstacle de taille pour la plupart des gens

[27:66] En fait, leur connaissance concernant l’Au-delà est confuse. Ils ont des doutes à ce sujet. En fait, ils n’y prêtent aucune attention.

[27:67] Les incrédules ont dit :  » Après que nous soyons devenus poussière, ainsi que nos parents, est-ce qu’on nous en fait sortir ? « .

[27:68] « La même promesse nous a été faite par le passé. Ce ne sont que des histoires du passé. »

[27:69] Dis :  » Parcourez la terre et notez les conséquences pour les coupables. « 

[27:70] Ne t’afflige pas à leur sujet et ne t’irrite pas de leurs manigances.

[27:71] Ils disent :  » Quand cette promesse se réalisera-t-elle, si vous êtes véridiques ? « 

[27:72] Dis :  » Vous subissez déjà une partie du châtiment que vous contestez. « 

[27:73] Ton Seigneur est plein de grâces envers les gens, mais la plupart d’entre eux n’en sont pas reconnaissants.

[27:74] Ton Seigneur sait parfaitement ce que leurs poitrines cachent et ce qu’ils déclarent.

[27:75] Il n’y a rien dans les cieux et sur la terre qui soit caché (à Dieu) ; tout est dans un registre profond.

[27:76] Ce Coran règle de nombreuses questions pour les enfants d’Israël ; des questions qu’ils contestent encore.

[27:77] Et très certainement, c’est un guide et une miséricorde pour les croyants.

[27:78] Votre Seigneur est celui qui juge entre eux selon Ses règles. Il est le tout-puissant, l’omniscient.

[27:79] Mettez donc votre confiance en Dieu, vous suivez la vérité manifeste.

[27:80] Tu ne peux faire entendre l’appel aux morts, ni aux sourds, s’ils se détournent.

[27:81] Vous ne pouvez pas non plus guider les aveugles pour qu’ils sortent de leur égarement. Les seuls qui t’entendront sont ceux qui croient en nos révélations et qui décident d’être des soumissionnaires.

[27:82] Au moment opportun, nous produirons pour eux une créature, faite de matériaux terrestres, déclarant que les gens ne sont pas certains de nos révélations.

[27:83] Le jour viendra où nous convoquerons de force, dans chaque communauté, certains de ceux qui n’ont pas cru à nos preuves.

Étudier le code mathématique du Coran

[27:84] À leur arrivée, Il dira :  » Vous avez rejeté Mes révélations, avant d’en acquérir la connaissance. N’est-ce pas ce que vous avez fait ?

[27:85] Ils encourront le redevable de leur méchanceté, ils ne diront rien.

[27:86] N’ont-ils pas vu que nous avons fait la nuit pour leur repos et le jour éclairé ? Ce sont là des preuves suffisantes pour les croyants.

[27:87] Le jour où l’on sonnera du cor, tous les habitants des cieux et de la terre seront épouvantés, à l’exception des élus de Dieu. Tous se présenteront devant lui, contraints et forcés.

Le mouvement de la Terre : Un miracle scientifique

[27:88] Quand vous regardez les montagnes, vous pensez qu’elles sont immobiles. Mais elles bougent, comme les nuages. Telle est la fabrication de Dieu, qui a tout perfectionné. Il est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

Le Jour du Jugement

[27:89] Ceux qui apportent de bonnes œuvres (dans leurs dossiers) recevront de bien meilleures récompenses, et ils seront parfaitement à l’abri des horreurs de ce jour.

[27:90] Quant à ceux qui apportent de mauvaises œuvres, ils seront contraints à l’enfer. N’êtes-vous pas redevables de ce que vous avez fait ?

[27:91] Il m’est simplement ordonné d’adorer le Seigneur de cette ville – Il en a fait un sanctuaire sûr – et Il possède toutes choses. Il m’est ordonné d’être un soumissionnaire.

[27:92] Et de réciter le Coran. Quiconque est guidé l’est pour son bien, et s’ils s’égarent, dites alors : « Je ne suis qu’un avertisseur. »

[27:93] Et dites :  » Louange à Dieu, Il vous montrera Ses preuves, jusqu’à ce que vous les reconnaissiez. Votre Seigneur n’ignore rien de ce que vous faites.

Sourate 28 – Histoire (Al-Qasas)

[28:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[28:1] T. S. M.

(Voir le sens et la signification de ces initiales coraniques).

[28:2] Ces (lettres) constituent des preuves de ce livre profond.

[28:3] Nous te récitons ici une partie de l’histoire de Moïse et de Pharaon, en toute vérité, pour le bénéfice des gens qui croient.

[28:4] Pharaon s’est transformé en tyran sur terre, et a fait preuve de discrimination à l’égard de certaines personnes. Il persécuta un groupe d’entre eux sans défense, massacrant leurs fils, tout en épargnant leurs filles. Il était vraiment méchant.

Dieu compense les opprimés

[28:5] Nous avons voulu dédommager ceux qui étaient opprimés sur terre, en faire des chefs et en faire les héritiers.

[28:6] et de les établir sur la terre, et de faire goûter à Pharaon, à Hamaan et à leurs troupes leur propre médecine.

Confiance en Dieu

[28:7] Nous avons inspiré à la mère de Moïse :  » Nourrissez-le, et lorsque vous craindrez pour sa vie, jetez-le dans le fleuve sans crainte ni chagrin. Nous te le rendrons et ferons de lui l’un des messagers.

[28:8] La famille de Pharaon l’a recueilli pour qu’il prenne la tête de l’opposition et qu’il soit une source de chagrin pour eux. C’est que Pharaon, Hamaan et leurs troupes étaient des transgresseurs.

Dans la fosse aux lions

[28:9] La femme de Pharaon dit :  » Cela peut être une joyeuse trouvaille pour moi et pour toi. Ne le tuez pas, car il pourrait nous être utile, ou nous pourrions l’adopter comme fils. » Ils n’en savaient rien.

[28:10] L’esprit de la mère de Moïse devenait si inquiet qu’elle faillit révéler son identité. Mais nous avons fortifié son cœur pour qu’elle devienne croyante.

[28:11] Elle dit à sa sœur : « Trace son chemin ». Elle l’observait de loin, tandis qu’ils ne le percevaient pas.

Le nourrisson retourne chez sa mère

[28:12] Nous lui avons interdit d’accepter toutes les mères allaitantes. (Sa sœur) dit alors : « Je peux te montrer une famille qui pourra l’élever pour toi et en prendre bien soin. »

[28:13] Ainsi, nous l’avons rendu à sa mère, afin de lui faire plaisir, de lui ôter ses soucis et de lui faire savoir que la promesse de Dieu est la vérité. Cependant, la plupart d’entre eux ne le savent pas.

[28:14] Lorsqu’il eut atteint la maturité et la force, nous le dotâmes de la sagesse et du savoir. Nous récompensons ainsi les justes.

Moïse commet un homicide involontaire

[28:15] Il entra dans la ville à l’improviste, sans être reconnu par les gens. Il trouva deux hommes qui se battaient : l’un était (un Hébreu) de son peuple, et l’autre était (un Égyptien) de ses ennemis. Celui de son peuple l’appela à l’aide contre son ennemi. Moïse lui donna un coup de poing qui le tua. Il dit :  » C’est l’œuvre du diable ; c’est un véritable ennemi, et un profond trompeur. « 

[28:16] Il dit :  » Mon Seigneur, j’ai fait du tort à mon âme, pardonne-moi, je t’en prie  » et Il lui pardonna. Pardonne-moi, s’il te plaît « , et Il lui pardonna. Il est le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

[28:17] Il dit :  » Mon Seigneur, en retour de Tes bienfaits sur moi, je ne serai jamais un partisan des coupables. « 

[28:18] Le matin, il était dans la ville, craintif et vigilant. Le Son qui avait sollicité son aide hier, lui demanda de nouveau son aide. Moïse lui dit : « Tu es vraiment un fauteur de troubles ».

Le crime de Moïse dévoilé

[28:19] Avant de tenter de frapper leur ennemi commun, Il dit :  » Ô Moïse, veux-tu me tuer, comme tu as tué hier l’autre homme ? Manifestement, tu veux être un tyran sur terre ; tu ne veux pas être juste.

[28:20] Un homme accourut de l’autre côté de la ville et dit : « Ô Moïse, le peuple complote pour te tuer. Tu ferais mieux de partir tout de suite. Je te donne un bon conseil.

[28:21] Il s’enfuit de la ville, effrayé et vigilant. Il dit :  » Mon Seigneur, sauve-moi de ce peuple oppresseur. « 

À Midyan

[28:22] Alors qu’il se dirigeait vers Midyan, il dit :  » Que mon Seigneur me guide dans le droit chemin. « 

[28:23] Arrivé à l’eau de Midyan, il trouva une foule de gens en train d’abreuver, et remarqua deux femmes qui attendaient sur le côté. Il leur dit : « De quoi avez-vous besoin ? » Elles répondirent : « Nous ne pouvons pas arroser tant que la foule ne s’est pas dispersée, et notre père est un vieillard. »

[28:24] Il les abreuva, puis se tourna vers l’ombre en disant :  » Mon Seigneur, quelle que soit la provision que tu m’envoies, j’en ai grand besoin. « 

[28:25] Bientôt, l’une des deux femmes s’approcha de lui, timidement, et lui dit :  » Mon père t’invite à te payer pour avoir abreuvé pour nous.  » Il le rencontra et lui raconta son histoire, et lui dit :  » Ne crains rien. Tu as été sauvée d’un peuple oppresseur. »

Moïse se marie

[28:26] L’une des deux femmes dit :  » Ô mon père, engage-le. Il est le meilleur à engager, car il est fort et honnête. »

[28:27] Il dit :  » Je souhaite t’offrir l’une de mes deux filles en mariage, en échange d’un travail pour moi pendant huit pèlerinages ; si tu en fais dix, ce sera volontaire de ta part. Je ne veux pas te rendre l’affaire trop difficile. Tu me trouveras, si Dieu le veut, juste ».

[Il dit :  » C’est un accord entre moi et toi. Quelle que soit la période que j’accomplirai, vous ne serez pas opposés à l’une ou à l’autre. Dieu est le garant de ce que nous avons dit ».

Retour à l’Égypte

[28:29] Lorsqu’il se fut acquitté de son obligation, il se mit en route avec sa famille (vers l’Égypte). Il aperçut de la pente du mont Sinaï un feu. Il dit à sa famille :  » Restez ici. J’ai vu un feu. Peut-être vous apporterai-je des nouvelles, ou une partie du feu pour vous réchauffer. »

Moïse nommé

[28:30] Lorsqu’il y parvint, il fut appelé depuis le bord du côté droit de la vallée, à l’endroit béni où se trouvait le buisson ardent : « Ô Moïse, c’est moi. Dieu, Seigneur de l’univers.

[28:31] « Jette ton bâton ». Il le vit bouger comme un démon, il se retourna et s’enfuit. « Moïse, reviens, n’aie pas peur. Tu es en sécurité.

[28:32] « Mets ta main dans ta poche, elle en sortira blanche et sans défaut. Replie tes ailes et repose-toi de ta peur. Ce sont là deux preuves venant de ton Seigneur, à montrer à Pharaon et à ses anciens ; ils ont été des gens méchants. »

[28:33] Il dit :  » Mon Seigneur, j’ai tué l’un d’eux, et je crains qu’ils ne me tuent.

[28:34]  » De plus, mon frère Aaron est plus éloquent que moi, envoie-le avec moi comme auxiliaire pour me confirmer et me fortifier. Je crains qu’ils ne me mécroient. « 

[28:35] Il dit :  » Nous te renforcerons auprès de ton frère et nous vous doterons tous deux d’une autorité manifeste. Ainsi, ils ne pourront toucher ni l’un ni l’autre. Grâce à nos miracles, vous serez tous deux vainqueurs, ainsi que ceux qui vous suivront.

L’arrogance du pharaon

[28:36] Lorsque Moïse leur présenta nos preuves, claires et profondes, ils dirent :  » C’est de la magie fabriquée. Nous n’avons jamais entendu parler de cela chez nos ancêtres. »

[28:37] Moïse dit :  » Mon Seigneur sait mieux que quiconque qui a apporté la guidance de Sa part, et qui seront les ultimes vainqueurs. Les infidèles ne réussissent jamais.

[28:38] Pharaon dit :  » O vous, les anciens, je n’ai pas connu pour vous d’autre dieu que moi. C’est pourquoi, ô Hamaan, mets le feu au pisé pour construire une tour, afin que je puisse voir le dieu de Moïse. Je suis sûr que c’est un menteur. »

[28:39] Ainsi, lui et ses troupes continuaient à commettre l’arrogance sur terre, sans aucun droit, et pensaient qu’ils ne nous seraient pas rendus.

[28:40] En conséquence, nous l’avons puni, lui et ses troupes, en les jetant à la mer. Notez les conséquences pour les transgresseurs.

[28:41] Nous avons fait d’eux des imams qui ont conduit leur peuple en enfer. De plus, au jour de la résurrection, ils n’auront aucun secours.

[28:42] Ils ont encouru dans cette vie la condamnation, et au jour de la résurrection ils seront méprisés.

Le livre de Moïse

[28:43] Nous avons donné à Moïse l’Écriture – après avoir anéanti les générations précédentes et après avoir donné l’exemple à travers elles – pour éclairer les gens, les guider et leur faire miséricorde, afin qu’ils soient attentifs.

S’adresser au Messager de l’Alliance de Dieu

[28:44] Tu n’étais pas présent sur la pente du mont occidental, lorsque nous avons donné l’ordre à Moïse ; tu n’étais pas témoin.

[28:45] Mais nous avons établi de nombreuses générations et, à cause de la longueur du temps, [elles ont dévié]. Tu n’étais pas non plus parmi les gens de Midyan pour leur réciter nos révélations. Mais nous avons envoyé des messagers.

[28:46] Tu n’étais pas non plus sur la pente du mont Sinaï lorsque nous avons appelé (Moïse). Mais c’est une miséricorde de ton Seigneur, afin d’avertir des gens qui n’ont pas reçu d’avertisseur avant toi, afin qu’ils prennent garde.

Pas d’excuse

[28:47] Ils ne peuvent donc pas dire, lorsqu’un malheur les frappe en conséquence de leurs propres actes :  » Notre Seigneur, si Tu nous avais envoyé un messager, nous aurions suivi Tes révélations et nous aurions été croyants. « 

La Torah et le Coran

[28:48] Maintenant que la vérité leur est parvenue de notre part, ils ont dit :  » Si seulement on pouvait nous donner ce qui a été donné à Moïse !  » N’ont-ils pas incrédules à l’égard de ce qui a été donné à Moïse dans le passé ? Ils disaient : « Les deux (écritures) sont des œuvres de magie qui se sont copiées l’une l’autre. » Ils dirent aussi : « Nous sommes mécréants en l’une comme en l’autre. »

[28:49] Dis :  » Alors, produisez un écrit de Dieu avec une meilleure guidance que les deux, afin que je puisse le suivre, si vous êtes véridiques. « 

Dieu nous transmet ses enseignements par l’intermédiaire de ses messagers

[28:50] S’ils ne vous répondent pas, sachez qu’ils ne suivent que leurs propres opinions. Qui est plus égaré que ceux qui suivent leurs propres opinions, sans être guidés par Dieu ? Dieu ne guide pas ces méchants.

Tous les vrais croyants acceptent le Coran

[28:51] Nous leur avons transmis le message afin qu’ils prennent garde.

[28:52] Ceux que nous avons bénis par les écritures précédentes y croiront.

[28:53] Lorsqu’on la leur récitera, ils diront :  » Nous y croyons. C’est la vérité de notre Seigneur. Avant même d’en avoir entendu parler, nous étions des Soumissionnaires. « 

Deux fois plus de récompenses pour les chrétiens et les juifs qui reconnaissent la vérité

[28:54] À ceux-là, nous accordons le double de la récompense, parce qu’ils persévèrent avec constance. Ils opposent aux mauvaises œuvres les bonnes, et de ce que nous leur donnons, ils donnent.

[28:55] Lorsqu’ils rencontrent des propos vains, ils n’en tiennent pas compte et disent :  » Nous sommes responsables de nos actes, et vous êtes responsables de vos actes « . Que la paix soit sur vous. Nous ne voulons pas nous comporter comme les ignorants.

Dieu seul guide

[28:56] Vous ne pouvez pas guider ceux que vous aimez. Dieu est le seul à guider selon Sa volonté, et selon Sa connaissance de ceux qui méritent d’être guidés.

[28:57] Ils dirent :  » Si nous suivons vos conseils, nous serons persécutés.  » N’avons-nous pas établi pour eux un sanctuaire sacré, auquel on offre toutes sortes de fruits, en guise de provision de notre part ? La plupart d’entre eux ne savent pas.

[28:58] Nous avons anéanti de nombreuses communautés pour avoir tourné le dos à leur vie. Nous avons anéanti beaucoup de gens parce qu’ils n’appréciaient pas leur vie, et leurs maisons ne sont plus que des ruines inhabitées, à l’exception de quelques-uns d’entre eux. Nous étions les héritiers.

[28:59] En effet, ton Seigneur n’anéantit jamais une communauté sans avoir envoyé en son sein un messager qui leur récite nos révélations. Nous n’anéantissons jamais une communauté sans que ses membres ne soient méchants.

[28:60] Tout ce qui vous est donné n’est que le matériel de cette vie, et sa vanité. Ce qui est auprès de Dieu est bien meilleur et éternel. Ne comprenez-vous pas ?

[28:61] Celui à qui nous avons fait une bonne promesse qui se réalisera sûrement est-il égal à celui à qui nous fournissons les matériaux temporaires de cette vie, puis qui subit un sort éternel au jour de la résurrection ?

Les idoles désavouent leurs idolâtres

[28:62] Le jour viendra où Il les interpellera en disant : « Où sont ces idoles que vous aviez dressées à côté de Moi ? ».

[28:63] Ceux qui ont encouru le jugement diront :  » Notre Seigneur, voilà ceux que nous avons égarés ; nous ne les avons égarés que parce que nous nous étions nous-mêmes égarés. Nous nous consacrons maintenant entièrement à toi. Ils ne nous adoraient pas vraiment.

[28:64] Il sera dit :  » Invoquez vos idoles (pour vous aider).  » Ils les invoqueront, mais elles ne répondront pas. Ils subiront le châtiment et souhaiteront être guidés.

Notre réponse aux messagers

[28:65] Ce jour-là, Il demandera à chacun :  » Comment avez-vous répondu aux messagers ? « 

[28:66] Ce jour-là, ils seront tellement abasourdis par les faits qu’ils en resteront sans voix.

[28:67] Quant à ceux qui se repentent, croient et mènent une vie vertueuse, ils finiront avec les vainqueurs.

[28:68] Ton Seigneur est celui qui crée ce qu’Il veut, et qui choisit ; personne d’autre ne choisit. Gloire à Dieu, le Très-Haut. Il est bien au-dessus de tout besoin d’associés.

[28:69] Ton Seigneur connaît les pensées les plus intimes cachées dans leurs poitrines, ainsi que tout ce qu’ils déclarent.

[28:70] Il est le Dieu unique, il n’y a pas d’autre divinité en dehors de Lui. C’est à Lui que reviennent toutes les louanges dans cette première vie et dans l’Au-delà. C’est à lui que revient le jugement, et c’est vers lui que vous serez ramenés.

Bénédictions de Dieu

[28:71] Dis :  » Et si Dieu rendait la nuit perpétuelle, jusqu’au jour de la résurrection ? Quelle divinité, en dehors de Dieu, peut vous éclairer ? Vous n’entendez pas ? »

[28:72] Dis :  » Et si Dieu rendait la lumière du jour perpétuelle, jusqu’au jour de la résurrection ? Quelle divinité, en dehors de Dieu, peut vous procurer une nuit pour votre repos ? Ne voyez-vous pas ? »

[28:73] C’est une miséricorde de Sa part qu’Il ait créé pour vous la nuit et le jour afin que vous vous reposiez (pendant la nuit), puis que vous recherchiez Ses provisions (pendant le jour), afin que vous soyez reconnaissants.

Les idoles n’ont aucun pouvoir

[28:74] Le jour viendra où Il leur demandera : « Où sont les idoles que vous aviez fabriquées pour vous mettre au même rang que Moi ? »

[28:75] Nous choisirons dans chaque communauté un témoin, puis nous dirons :  » Présentez votre preuve.  » Ils comprendront alors que toute vérité appartient à Dieu, tandis que les idoles qu’ils avaient fabriquées les abandonneront.

Qãroon

[28:76] Qaaroon (l’esclavagiste) faisait partie du peuple de Moïse qui les trahissait et les opprimait. Nous lui donnâmes tant de trésors que leurs clés étaient presque trop lourdes pour le plus fort des groupes. Son peuple lui dit :  » Ne sois pas si arrogant, Dieu n’aime pas les arrogants « .

[28:77]  » Utilisez les provisions que Dieu vous a accordées pour rechercher la demeure de l’Au-delà, sans négliger votre part en ce monde. Soyez charitables, comme Dieu l’a été envers vous. Ne continuez pas à corrompre la terre. Dieu n’aime pas les corrupteurs.

[28:78] Il a dit :  » J’ai atteint tout cela grâce à ma propre intelligence.  » Ne se rendait-il pas compte que Dieu avait anéanti avant lui des générations beaucoup plus fortes que lui et plus nombreuses ? Les transgresseurs (anéantis) n’ont pas été interrogés sur leurs crimes.

[28:79] Un jour, Il se présenta à son peuple dans toute sa splendeur. Ceux qui préféraient la vie terrestre dirent :  » Oh, nous aimerions posséder ce que Qaaroon a atteint. Il a en effet beaucoup de chance. « 

La vraie richesse

[28:80] Quant à ceux qui avaient la science infuse, ils disaient : « Malheur à vous, la récompense de Dieu est bien meilleure pour ceux qui croient et mènent une vie vertueuse. » Nul n’y parvient, si ce n’est l’homme ferme.

Le destin inéluctable des tyrans

[28:81] Nous avons alors fait en sorte que la terre l’engloutisse, lui et sa demeure. Aucune armée n’aurait pu l’aider contre Il ; il n’était pas destiné à être vainqueur.

[28:82] Ceux qui l’enviaient la veille disaient :  » Maintenant, nous réalisons que Dieu est Celui qui pourvoit à qui Il veut parmi Ses serviteurs, et qui retient. Sans la grâce de Dieu à notre égard, Il aurait pu faire en sorte que la terre nous engloutisse aussi. Nous réalisons maintenant que les incrédules ne réussissent jamais. »

Les grands gagnants

[28:83] Nous réservons la demeure de l’Au-delà à ceux qui ne recherchent ni l’exaltation sur terre, ni la corruption. La victoire finale appartient aux justes.

[28:84] Celui qui fait œuvre de justice reçoit une bien meilleure récompense. Quant à ceux qui commettent des péchés, la rétribution de leurs péchés est exactement équivalente à leurs œuvres.

[28:85] Certes, Celui qui a décrété le Coran pour vous vous convoquera à un rendez-vous fixé d’avance. Dis : « Mon Seigneur est parfaitement au courant de ceux qui maintiennent le droit chemin et de ceux qui s’égarent. »

[28:86] Vous ne vous attendiez pas à ce que ce texte vous parvienne, mais c’est une miséricorde de votre Seigneur. Tu ne te rangeras donc pas du côté des mécréants.

[28:87] Ne vous détournez pas non plus des révélations de Dieu, après qu’elles vous sont parvenues, et invitez les autres à votre Seigneur. Ne tombez jamais dans l’adoration des idoles.

[28:88] Vous n’adorerez en dehors de Dieu aucune autre divinité. Il n’y a pas d’autre dieu que Lui. Tout périt en dehors de Sa présence. C’est à lui que revient toute la souveraineté, et c’est vers lui que vous serez ramenés.

Sourate 29 : L’araignée (Al-‘Ankaboot)

[29:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[29:1] A. L. M.

(Voir le sens et la signification de ces initiales coraniques).

Le test est obligatoire 

[29:2] Les gens pensent-ils qu’on les laissera dire : « Nous croyons », sans qu’ils soient mis à l’épreuve ?

[29:3] Nous avons éprouvé ceux qui les ont précédés, car Il faut que Dieu distingue les véridiques et qu’Il démasque les menteurs.

[29:4] Ceux qui commettent des péchés s’imaginent-ils qu’ils pourront jamais nous tromper ? Leur jugement est erroné.

[29:5] Quiconque espère rencontrer Dieu doit savoir qu’une telle rencontre avec Dieu se produira très certainement. Il est l’Audient, l’Omniscient.

[29:6] Ceux qui luttent, luttent pour leur propre bien. Dieu n’a besoin de personne.

[29:7] Ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, nous leur remettrons certainement leurs péchés et les récompenserons généreusement pour leurs bonnes œuvres.

Tu honoreras tes parents

[29:8] Nous avons enjoint à l’être humain d’honorer ses parents. Mais s’ils essaient de vous forcer à ériger des idoles à côté de moi, ne leur obéissez pas. C’est à moi que vous reviendrez, et je vous informerai alors de tout ce que vous aurez fait.

[29:9] Ceux qui croient et mènent une vie droite, nous les admettrons certes avec les justes.

Amis du beau temps

[29:10] Parmi les gens, il en est qui disent :  » Nous croyons en Dieu « , mais dès qu’ils subissent une épreuve quelconque à cause de Dieu, ils assimilent la persécution des gens au châtiment de Dieu. Mais si des bienfaits de votre Seigneur vous parviennent, ils disent : « Nous étions avec vous. » Dieu ne connaît-il pas parfaitement les pensées intimes du peuple ?

[29:11] Dieu distinguera très certainement les croyants, et Il démasquera très certainement les hypocrites.

[29:12] Ceux qui ont incrédules ont dit à ceux qui ont cru :  » Si vous suivez notre voie, nous serons responsables de vos péchés.  » C’est faux ; ils ne peuvent porter aucun de leurs péchés. Ce sont des menteurs.

[29:13] En fait, ils porteront leurs propres péchés, en plus des charges de péchés d’autres personnes dont ils étaient responsables. Le jour de la résurrection, ils seront certainement interrogés sur leurs fausses affirmations.

Noé

[29:14] Nous avons envoyé Noé à son peuple et il resta avec eux mille ans, moins cinquante. Par la suite, ils subirent le déluge à cause de leurs transgressions.

[29:15] Nous l’avons sauvé, lui et ceux qui l’accompagnaient, dans l’arche, et nous l’avons érigé en leçon pour tout le peuple.

Abraham

[29:16] Abraham dit à son peuple : « Vous adorerez Dieu et vous le respecterez. Cela vaut mieux pour vous, si vous le saviez.

Dieu : La seule source de provisions

[29:17]  » Ce que vous adorez à la place de Dieu, ce sont des idoles impuissantes ; vous avez inventé un mensonge.  » Les idoles que vous adorez à la place de Dieu ne possèdent aucune provision pour vous. C’est donc auprès de Dieu seul que vous chercherez à vous approvisionner. Vous devez l’adorer seul et lui être reconnaissants ; c’est vers lui que vous devez retourner.

[29:18] Si vous incrédules, les générations qui vous ont précédés ont également mécru. La seule fonction du messager est de transmettre (le message).

Étudier l’origine de la vie

[29:19] N’ont-ils pas vu comment Dieu initie la création, puis la répète ? Il est facile pour Dieu de faire cela.

[29:20] Dis :  » Parcourez la terre et découvrez l’origine de la vie.  » Car Dieu initiera ainsi la création dans l’Au-delà. Dieu est omnipotent.

[29:21] Il condamne au châtiment qui il veut et accorde sa miséricorde à qui il veut. En fin de compte, c’est à lui que vous serez remis.

[29:22] Aucun d’entre vous ne peut échapper à ces faits, sur terre ou dans le ciel, et vous n’avez personne en dehors de Dieu comme Seigneur et Maître.

[29:23] Ceux qui mécroient aux incrédules et à la rencontre de Dieu ont désespéré de Ma miséricorde. Ils ont encouru un châtiment douloureux.

Retour à Abraham

[29:24] La seule réponse de son peuple fut de dire :  » Tuez-le ou brûlez-le.  » Mais Dieu l’a sauvé du feu. Cela devrait être une leçon pour les croyants.

La pression sociale : Une catastrophe profonde

[Il dit :  » Vous adorez, à côté de Dieu, des idoles impuissantes, sous la pression de vos pairs, afin de préserver une certaine amitié entre vous dans la vie d’ici-bas. Mais le jour de la résurrection, vous vous renierez et vous vous maudirez les uns les autres. Votre destin est l’Enfer, où vous ne pouvez pas vous aider les uns les autres.

[29:26] Lot crut avec lui et dit : « J’émigre vers mon Seigneur. Il est le Tout-Puissant, le Très-Sage. »

[29:27] Nous lui avons accordé Isaac et Jacob, nous avons attribué à sa descendance la prophétie et les Écritures, nous l’avons doté de sa juste rétribution dans cette vie, et dans l’Au-delà il sera certainement avec les justes.

Lot

[29:28] Lot dit à son peuple :  » Vous commettez une telle abomination, personne au monde ne l’a jamais fait avant vous.

[29:29] « Vous pratiquez le sexe avec les hommes, vous commettez des vols de grand chemin et vous permettez toutes sortes de vices dans votre société. » La seule réponse de son peuple fut de dire :  » Apportez-nous le châtiment de Dieu, si vous êtes véridiques. « 

[29:30] Il dit :  » Mon Seigneur, accorde-moi la victoire sur ces méchants. « 

Les anges rendent visite à Abraham et à Lot

[29:31] Lorsque nos messagers allèrent annoncer à Abraham la bonne nouvelle (de la naissance d’Isaac), ils dirent aussi :  » Nous sommes en route pour anéantir les habitants de cette ville (Sodome), car ses habitants ont été méchants. « 

[29:32] Il dit : « Mais Lot y vit. » Ils dirent : « Nous connaissons parfaitement tous ceux qui y vivent. Nous le sauverons bien sûr, lui et sa famille, à l’exception de sa femme ; elle est condamnée. »

[29:33] Lorsque nos messagers arrivèrent chez Il, ils furent malmenés et il fut gêné par leur présence. Mais ils lui dirent :  » Ne crains rien et ne t’inquiète pas, nous te sauverons, toi et ta famille, à l’exception de ta femme, qui est condamnée. Nous te sauverons, toi et ta famille, à l’exception de ta femme, qui est condamnée.

[29:34]  » Nous déverserons sur les habitants de cette ville un désastre venu du ciel, en conséquence de leur méchanceté. « 

[29:35] Nous avons laissé debout certaines de leurs ruines, pour servir de leçon profonde à ceux qui comprennent.

Shu’aib

[29:36] Nous avons envoyé à Midyan leur frère Shu`aib. Il dit :  » Ô mon peuple, vous adorerez Dieu et rechercherez le Dernier Jour, et vous ne parcourrez pas la terre en vous corrompant. « 

[29:37] Ils l’ont incrédule et, par conséquent, le tremblement de terre les a anéantis ; au matin, ils sont restés morts dans leurs maisons.

[29:38] De même, ‘Aad et Thamoud (ont été anéantis). Cela vous est révélé par leurs ruines. Le diable avait orné leurs œuvres à leurs yeux et les avait détournés du chemin, alors qu’ils avaient des yeux.

Le système immuable de Dieu

[29:39] De même Qaaroon, Pharaon et Hamaan ; Moïse est allé vers eux avec des signes clairs. Mais ils continuèrent à se livrer à la tyrannie sur terre. Ils ne purent donc se soustraire au châtiment.

[29:40] Tous ces mécréants ont été condamnés en conséquence de leurs péchés. Nous avons anéanti certains d’entre eux par des vents violents, d’autres par le tremblement de terre, d’autres que nous avons fait engloutir par la terre et d’autres que nous avons noyés. Ce n’est pas Dieu qui leur a fait du tort, c’est eux qui ont fait du tort à leur propre âme.

L’araignée

[29:41] L’allégorie de ceux qui acceptent d’autres maîtres que Dieu est celle de l’araignée et de sa maison ; la plus fragile de toutes les maisons est la maison de l’araignée, si seulement ils savaient.

(Il faut être bien informé pour savoir que la veuve noire tue son compagnon. L’utilisation de la référence féminine à l’araignée en 29:41 est donc significative. Cela s’ajoute au fait que la toile d’araignée est physiquement très fragile).

[29:42] Dieu sait très bien que tout ce qu’ils adorent à côté de Lui n’est en réalité rien. Il est le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[29:43] Nous citons ces exemples pour les gens, et personne ne les apprécie, sauf les savants.

[29:44] Dieu a créé les cieux et la terre, en toute vérité. Cela constitue une preuve suffisante pour les croyants.

Les Prières de Contact (Salat)

[29:45] Vous réciterez ce qui vous est révélé de l’Écriture, et vous observerez les Prières de Contact (Salat), car les Prières de Contact interdisent le mal et le vice. Mais le rappel de Dieu (par la salat) est l’objectif le plus important. Dieu sait tout ce que vous faites.

Un seul Dieu/une seule religion

[29:46] Ne discutez pas avec les gens de l’Écriture (juifs, chrétiens et musulmans), sauf de la manière la plus agréable qui soit – à moins qu’ils ne transgressent – et dites :  » Nous croyons en ce qui nous a été révélé et en ce qui vous a été révélé, et notre dieu et votre dieu sont une seule et même chose ; c’est à Lui que nous sommes soumis. « 

[29:47] Nous t’avons révélé cette Écriture, et ceux que nous avons bénis par l’Écriture précédente y croiront. Certains des vôtres y croiront aussi. En effet, ceux qui ne tiennent pas compte de nos révélations sont les vrais mécréants.

Le Coran : Le miracle de Mohammed

[29:48] Vous n’avez pas lu les écritures précédentes et vous ne les avez pas écrites de votre main. Dans ce cas, les mécréants auraient eu des raisons de douter.

[29:49] En fait, ces révélations sont claires dans les poitrines de ceux qui possèdent le savoir. Seuls les méchants ne tiendront pas compte de nos révélations.

[29:50] Ils dirent : « Si seulement des miracles pouvaient descendre sur lui de la part de son Seigneur ! » Dis : « Les miracles ne viennent que de Dieu ; je ne suis qu’un avertisseur. »

[29:51] N’est-ce pas un miracle suffisant que nous ayons fait descendre sur toi ce livre qui leur était récité ? C’est une miséricorde et un rappel pour les croyants.

[29:52] Dis :  » Dieu suffit comme témoin entre moi et vous. Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Certes, ceux qui croient au mensonge et qui mécroient en Dieu sont les vrais perdants. »

Ils sont en enfer

[29:53] Ils vous mettent au défi d’apporter le châtiment ! S’il n’y avait pas eu un rendez-vous fixé à l’avance, le châtiment leur serait venu immédiatement. Certes, il leur viendra soudain, au moment où ils s’y attendront le moins.

(Toute personne qui meurt avant l’âge de 40 ans va au paradis, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Les gens déplorent parfois la lenteur de la justice lorsqu’un criminel vicieux n’est pas exécuté rapidement. Dieu sait qui mérite le paradis. Voir aussi 46:15).

[29:54] Ils vous mettent au défi d’apporter le châtiment ! L’enfer entoure déjà les mécréants.

[29:55] Le jour viendra où le châtiment les accablera, d’en haut et de sous leurs pieds ; Il dira :  » Goûtez les conséquences de vos œuvres. « 

Immigrer pour la cause de Dieu

[29:56] Ô Mes serviteurs qui ont cru, Ma terre est spacieuse, alors adorez-Moi.

[29:57] Tout le monde goûtera à la mort, puis c’est vers nous que vous serez finalement renvoyés.

[29:58] Ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, nous les installerons certes au Paradis, avec des demeures et des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. Quelle belle récompense pour les travailleurs !

[29:59] Ce sont eux qui persévèrent avec constance et qui font confiance à leur Seigneur.

[29:60] Nombreuse est la créature qui ne porte pas sa provision, Dieu y pourvoit, de même que pour vous. Il est l’Audient, l’Omniscient.

La plupart des croyants sont voués à l’enfer

[29:61] Si vous leur demandez :  » Qui a créé les cieux et la terre, et mis le soleil et la lune à votre service ? « , ils répondront :  » Dieu.  » Pourquoi donc ont-ils dévié ?

[29:62] Dieu est celui qui augmente la provision pour qui Il choisit parmi Ses créatures, et qui la retient. Dieu est pleinement conscient de toutes choses.

[29:63] Si vous leur demandez :  » Qui fait descendre du ciel de l’eau, pour faire revivre une terre morte ? « , ils répondront :  » Dieu.  » Dites : « Louez Dieu. » La plupart d’entre eux ne comprennent pas.

Réorganisez vos priorités

[29:64] Cette vie terrestre n’est que vanité et jeu, tandis que la demeure de l’Au-delà est la vraie vie, si seulement ils savaient.

[29:65] Lorsqu’ils montent sur un bateau, ils implorent Dieu, lui consacrant leurs prières. Mais dès qu’Il les sauve sur le rivage, ils reviennent à l’idolâtrie.

[29:66] Qu’ils incrédules en ce que nous leur avons donné et qu’ils en jouissent temporairement, ils s’en apercevront sûrement.

[29:67] N’ont-ils pas vu que nous avons établi un sanctuaire sacré que nous avons sécurisé, alors qu’autour d’eux les gens sont en danger permanent ? Croiraient-ils encore au mensonge et rejetteraient-ils les bienfaits de Dieu ?

[29:68] Qui est plus mauvais que celui qui fabrique des mensonges et les attribue à Dieu, ou qui rejette la vérité quand elle lui parvient ? L’Enfer n’est-il pas une juste rétribution pour les mécréants ?

[29:69] Quant à ceux qui luttent pour notre cause, nous les guiderons sûrement dans nos sentiers. Dieu est avec les pieux.

Sourate 30 : Les Romains (Al-Room)

[30:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[30:1] A. L. M.

(Voir la signification et la portée de ces initiales jusqu’alors mystérieuses).

[30:2] Certes, les Romains seront vaincus.

[30:3] Dans le pays le plus proche. Après leur défaite, ils se relèveront et gagneront.

[30:4] Dans plusieurs années. Telle est la décision de Dieu, tant dans la première prophétie que dans la seconde. Ce jour-là, les croyants se réjouiront.

[30:5] Dans la victoire de Dieu. Il accorde la victoire à qui Il veut. Il est le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

[30:6] Telle est la promesse de Dieu – et Dieu ne rompt jamais Son engagement – mais la plupart des gens ne le savent pas.

[30:7] Ils ne se soucient que des choses de ce monde qui leur sont visibles, tout en étant totalement oublieux de l’Au-delà.

[30:8] Pourquoi ne réfléchissent-ils pas sur eux-mêmes ? Dieu n’a créé les cieux et la terre, et tout ce qui se trouve entre eux, que dans un but précis et pour une durée de vie déterminée. Cependant, la plupart des gens, en ce qui concerne la rencontre avec leur Seigneur, sont des mécréants.

[30:9] N’ont-ils pas parcouru la terre et n’ont-ils pas noté les conséquences pour ceux qui les ont précédés ? Ils étaient plus puissants, plus prospères et plus productifs sur la terre. Leurs messagers allaient vers eux avec des signes clairs. Par conséquent, ce n’est pas Dieu qui leur a fait du tort, c’est eux qui ont fait du tort à leur propre âme.

[30:10] Les conséquences pour ceux qui commettaient le mal devaient être mauvaises. C’est parce qu’ils ont rejeté les révélations de Dieu et les ont ridiculisées.

[30:11] Dieu est celui qui initie la création et la répète. En fin de compte, vous lui reviendrez.

[30:12] Le jour où l’Heure se réalisera, les coupables seront choqués.

[30:13] Leurs idoles n’auront pas le pouvoir d’intercéder en leur faveur ; au contraire, ils renieront leurs idoles.

[30:14] Le jour où l’Heure se réalisera, ils se sépareront.

[30:15] Quant à ceux qui auront cru et mené une vie vertueuse, ils seront au Paradis, dans la joie.

[30:16] Quant à ceux qui mécroient et traitent de mensonges nos révélations et la rencontre de l’Au-delà, ils dureront éternellement dans le châtiment.

Se souvenir de Dieu, toujours

[30:17] C’est pourquoi vous glorifierez Dieu quand vous vous retirerez le soir et quand vous vous lèverez le matin.

[30:18] Toute la louange lui est due dans les cieux et sur la terre, tout au long de la soirée, comme au milieu de votre journée.

[30:19] Il produit les vivants à partir des morts, et produit les morts à partir des vivants, et Il fait revivre la terre après qu’elle soit morte ; vous êtes ressuscités de la même manière.

Le mariage : Une institution divine

[30:20] Parmi Ses preuves, il y a le fait qu’Il vous a créés de poussière, puis que vous êtes devenus des humains reproducteurs.

[30:21] Parmi Ses preuves, il y a le fait qu’Il vous a créé des épouses parmi vous, afin que vous soyez tranquilles et satisfaits l’un de l’autre, et qu’Il a mis dans vos cœurs de l’amour et de l’attention pour vos épouses. Il y a là des preuves suffisantes pour les gens qui pensent.

Plus de preuves

[30:22] Parmi Ses preuves, il y a la création des cieux et de la terre, les variations de vos langues et de vos couleurs. Il y a là des signes pour ceux qui savent.

[30:23] Parmi Ses preuves, il y a le fait que vous dormiez la nuit ou le jour, et que vous travailliez à la recherche de Ses provisions. Il y a là des preuves suffisantes pour les gens qui entendent.

[30:24] Parmi Ses preuves, Il vous montre la foudre comme source de crainte et d’espoir, puis Il fait descendre du ciel de l’eau pour faire revivre une terre morte. Il fait descendre du ciel une eau qui fait revivre une terre morte. Il y a là des preuves suffisantes pour les gens qui comprennent.

[30:25] Parmi Ses preuves, il y a le fait que les cieux et la terre se tiennent à Sa disposition. Enfin, lorsqu’Il vous appellera à sortir de la terre, un seul appel, vous en sortirez immédiatement.

[30:26] À lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ; tous lui sont soumis.

[30:27] Et Il est Celui qui initie la création, puis la répète ; c’est encore plus facile pour Lui. C’est à Lui qu’appartient la plus sublime des similitudes, dans les cieux et sur la terre, et Il est le Tout-Puissant, le Très-Sage.

L’absurdité du culte des idoles

[30:28] Il vous cite ici un exemple pris parmi vous : Vous arrive-t-il d’élever vos serviteurs ou vos subordonnés au point qu’ils rivalisent avec vous et que vous leur accordez autant d’allégeance qu’à vous ? Nous expliquons ainsi les révélations pour les gens qui comprennent.

[30:29] En effet, les transgresseurs ont suivi leurs propres opinions, sans connaissance. Qui donc peut guider ceux que Dieu a égarés ? Personne ne pourra jamais les aider.

Le monothéisme : Un instinct naturel

[30:30] Vous vous consacrerez donc à la religion du strict monothéisme. Tel est l’instinct naturel que Dieu a placé dans le peuple. Une telle création de Dieu ne changera jamais. C’est la religion parfaite, mais la plupart des gens ne la connaissent pas.

(Reconnaître Dieu SEUL comme notre Seigneur et Maître est un instinct naturel. Nous sommes nés dans ce monde avec un tel instinct. Voir 7:172-173).

[30:31] Vous devez vous soumettre à lui, le révérer, observer les Prières Contact (Salat), et – quoi que vous fassiez – ne jamais tomber dans l’adoration des idoles.

Condamnation du sectarisme

[30:32] (Ne tombez pas dans l’adoration des idoles,) comme ceux qui divisent leur religion en sectes ; chaque partie se réjouissant de ce qu’elle possède.

Amis du mauvais temps

[30:33] Lorsque l’adversité afflige les gens, ils se tournent vers leur Seigneur, se consacrant totalement à Lui. Mais dès qu’Il les comble de miséricorde, certains d’entre eux retournent à l’adoration des idoles.

(Par exemple, avant de subir une opération chirurgicale, certaines personnes implorent sincèrement Dieu de les guérir, mais dès que l’opération réussit, elles remercient Saint Jude !)

[30:34] Qu’ils n’apprécient pas ce que nous leur avons donné. Profitez-en temporairement ; vous le découvrirez sûrement.

[30:35] Leur avons-nous donné une autorisation qui justifie leur idolâtrie ?

[30:36] Quand nous faisons miséricorde aux gens, ils s’en réjouissent. Mais lorsque l’adversité les atteint, à cause de leurs propres œuvres, ils se découragent.

[30:37] Ne se rendent-ils pas compte que Dieu augmente la provision pour qui Il veut, ou la réduit ? Ce sont là des leçons pour les croyants.

[30:38] Vous donnerez donc à vos proches la part qui leur revient, ainsi qu’au pauvre et à l’étranger en voyage. C’est mieux pour ceux qui recherchent sincèrement l’agrément de Dieu ; ce sont eux les gagnants.

[30:39] L’usure que l’on pratique pour accroître la richesse de certains, ne fait rien gagner à Dieu. Mais si vous faites la charité, en recherchant l’agrément de Dieu, ce sont ceux-là qui reçoivent une récompense multiple.

Qui est digne d’être adoré ?

[30:40] C’est Dieu qui vous a créés. Il est celui qui vous a créé. Il est celui qui subvient à vos besoins. Il est celui qui vous met à mort. Il est celui qui vous ressuscite. L’une de vos idoles peut-elle faire l’une de ces choses ? Qu’Il soit glorifié. Il est bien trop élevé pour avoir des partenaires.

[30:41] Des désastres se sont répandus sur la terre et la mer, à cause de ce que les gens ont commis. Il leur fait donc goûter aux conséquences de certaines de leurs œuvres, afin qu’ils reviennent (aux bonnes œuvres).

Tirer les leçons de l’histoire

[30:42] Dis :  » Parcourez la terre et notez les conséquences pour ceux qui vous ont précédés.  » La plupart d’entre eux étaient des idolâtres.

[30:43] C’est pourquoi vous vous consacrerez entièrement à cette religion parfaite, avant que ne vienne un jour rendu inévitable par Dieu. Ce jour-là, ils seront choqués.

[30:44] Celui qui mécroie, mécroie au détriment de sa propre âme, alors que ceux qui mènent une vie vertueuse, le font pour renforcer et développer leur propre âme.

[30:45] Il rétribuera généreusement de Ses bienfaits ceux qui croient et mènent une vie droite. Il n’aime pas les mécréants.

[30:46] Parmi Ses preuves, il y a le fait qu’Il envoie les vents de bon augure, pour vous combler de Sa miséricorde, et pour permettre aux navires de circuler en mer conformément à Ses règles, et pour que vous recherchiez Ses bienfaits (par le commerce), afin que vous soyez reconnaissants.

Victoire garantie pour les croyants 

[30:47] Nous avons envoyé avant toi des messagers à leurs peuples, avec des signes profonds. Nous avons ensuite châtié les transgresseurs. Il est de notre devoir d’accorder la victoire aux croyants.

[30:48] C’est Dieu qui envoie les vents, pour agiter les nuages, afin qu’ils se répandent dans le ciel selon Sa volonté. Il amasse ensuite les nuages, puis vous voyez la pluie en descendre. Lorsqu’elle tombe sur celui qu’Il choisit parmi Ses serviteurs, ceux-ci se réjouissent.

[30:49] Avant qu’elle ne s’abatte sur eux, ils avaient recouru au désespoir.

[30:50] Vous apprécierez la miséricorde constante de Dieu et la façon dont Il fait revivre la terre qui était morte. Il ressuscitera tout aussi certainement les morts. Il est Omnipotent.

[30:51] Si nous avions plutôt envoyé sur eux une tempête de sable jaune, ils auraient continué à mécroire.

[30:52] On ne peut pas faire entendre l’appel aux morts, ni aux sourds, une fois qu’ils se sont détournés.

[30:53] Vous ne pouvez pas non plus guider les aveugles pour qu’ils cessent de s’égarer. Tu ne peux être entendu que par ceux qui croient en nos révélations et qui décident de devenir des Soumissionnaires.

Cette vie est très courte

[30:54] Dieu est Celui qui t’a créé faible, puis t’a accordé après la faiblesse la force, puis a substitué après la force la faiblesse et les cheveux gris. Il crée tout ce qu’Il veut. Il est l’Omniscient, l’Omnipotent.

[30:55] Le jour où l’Heure se réalisera, les coupables jureront qu’ils n’ont duré qu’une heure. C’est dire s’ils se sont trompés.

[30:56] Ceux qui sont bénis par le savoir et la foi diront :  » Vous avez duré, selon le décret de Dieu, jusqu’au Jour de la Résurrection. Or, voici le jour de la résurrection, mais vous ne l’avez pas reconnu.

[30:57] Par conséquent, aucune excuse, ce jour-là, ne profitera aux transgresseurs, et ils ne seront pas excusés.

[30:58] Ainsi, nous avons cité pour les gens dans ce Coran toutes sortes d’exemples. Cependant, quelle que soit la preuve que vous présentez aux mécréants, ils disent :  » Vous êtes des falsificateurs. « 

Intervention divine

[30:59] Dieu scelle ainsi les cœurs de ceux qui ne savent pas.

[30:60] C’est pourquoi vous devez persévérer fermement – car la promesse de Dieu est la vérité – et ne pas vous laisser intimider par ceux qui n’ont pas atteint la certitude.

Sourate 31 : Luqmaan (Luqman)

[31:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[31:1] A. L. M.

(Voir la signification et la portée de ces initiales jusqu’alors mystérieuses).

[31:2] Ces (lettres) constituent des preuves de ce livre de sagesse.

[31:3] Une balise et une miséricorde pour les justes.

[31:4] Qui observent les Prières de Contact (Salat), donnent la charité obligatoire (Zakat), et en ce qui concerne l’Au-delà, ils sont absolument certains.

[31:5] Ils suivent les recommandations de leur Seigneur, et ce sont eux les vainqueurs.

[31:6] Parmi les gens, il y a ceux qui soutiennent des hadiths sans fondement, et qui détournent ainsi les autres du chemin de Dieu sans connaissance, et le prennent en vain. Ceux-là ont subi un châtiment infâme.

[31:7] Et quand on récite nos révélations à l’un d’entre eux, il se détourne avec arrogance comme s’il ne les avait jamais entendues, comme si ses oreilles étaient sourdes. Promets-lui un châtiment douloureux.

[31:8] Certes, ceux qui croient et mènent une vie vertueuse ont mérité les jardins de félicité.

[31:9] Ils y demeureront éternellement. Telle est la promesse véridique de Dieu. Il est le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[31:10] Il a créé les cieux sans piliers que vous puissiez voir. Il a établi sur la terre des stabilisateurs (montagnes) de peur qu’elle ne bascule avec vous, et Il y a répandu toutes sortes de créatures. Nous faisons descendre du ciel de l’eau pour faire pousser toutes sortes de belles plantes.

[31:11] Telle est la création de Dieu ; montrez-moi ce qu’ont créé les idoles que vous avez dressées à côté de Lui. Les infidèles s’égarent beaucoup.

La sagesse de Luqmãn

[31:12] Nous avons doté Luqmaan de la sagesse : Nous avons doté Luqmaan d’une sagesse :  » Tu apprécieras Dieu « . Celui qui est reconnaissant l’est pour son propre bien. Quant à celui qui n’est pas reconnaissant, Dieu n’a pas besoin de lui, il est digne d’éloges.

[31:13] Rappelons que Luqmaan a dit à son fils, alors qu’il l’éclairait :  » Ô mon fils, n’érige pas d’idoles à côté de Dieu ; l’idolâtrie est une injustice flagrante. « 

(Comment vous sentirez-vous si vous vous occupez d’un enfant, lui donnez la meilleure éducation et le préparez à la vie, pour le voir remercier quelqu’un d’autre ? C’est de l’idolâtrie, de l’injustice).

Le deuxième commandement

[31:14] Nous avons enjoint à l’être humain d’honorer ses parents. Sa mère l’a porté, et la charge est devenue de plus en plus lourde. Il faut deux ans (de soins intensifs) jusqu’au sevrage. Vous serez reconnaissants envers Moi et envers vos parents. Le destin ultime, c’est Moi.

[31:15] S’ils essaient de vous forcer à ériger des idoles à côté de Moi, ne leur obéissez pas. Mais continuez à les traiter à l’amiable dans ce monde. Vous ne suivrez que la voie de ceux qui se sont soumis à moi. En fin de compte, vous reviendrez tous à moi, et je vous informerai alors de tout ce que vous avez fait.

Les conseils de Luqmãn

[31:16] « Ô mon fils, sache que même une chose aussi minuscule qu’un grain de moutarde, au plus profond d’un rocher, que ce soit dans les cieux ou sur la terre, Dieu l’apportera. Dieu est Sublime, Connaissant.

[31:17]  » Ô mon fils, tu observeras les Prières de Contact (Salat). Tu prôneras le bien, tu interdiras le mal et tu resteras ferme face à l’adversité. Ce sont là les traits de caractère les plus honorables.

[31:18] « Vous ne traiterez pas le peuple avec arrogance et vous ne parcourrez pas la terre avec fierté. Dieu n’aime pas les frimeurs arrogants.

[31:19] « Marchez humblement et baissez la voix – la voix la plus laide est celle de l’âne. »

[31:20] Ne voyez-vous pas que Dieu a mis à votre service tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, et qu’il vous a comblés de Ses bienfaits, apparents et cachés ? Pourtant, certaines personnes discutent de Dieu sans connaissance, sans conseils et sans l’Écriture qui les éclaire.

Suivre aveuglément les parents : Une tragédie commune

[31:21] Quand on leur dit :  » Suivez ces révélations de Dieu « , ils répondent :  » Non, nous ne suivons que ce que nous avons trouvé nos parents en train de faire.  » Et si le diable les conduisait à l’agonie de l’enfer ?

Le lien le plus fort

[31:22] Ceux qui se soumettent entièrement à Dieu, tout en menant une vie juste, ont mis la main sur le lien le plus fort. Car Dieu est maître de toutes choses.

[31:23] Quant à ceux qui mécroient, ne vous attristez pas de leur incrédulité. C’est vers nous qu’ils reviendront, et nous les informerons alors de tout ce qu’ils auront fait. Dieu est parfaitement conscient des pensées les plus intimes.

[31:24] Nous les laissons jouir temporairement, puis nous les engageons à un châtiment sévère.

Ils croient en Dieu

[31:25] Si vous leur demandez :  » Qui a créé les cieux et la terre ? « , ils répondront :  » Dieu.  » Dites : « Louange à Dieu. » Mais la plupart d’entre eux ne le savent pas.

[31:26] À Dieu appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Dieu est le plus riche, le plus digne de louanges.

Voici tous les mots dont nous avons besoin

[31:27] Si tous les arbres de la terre étaient transformés en plumes, et si l’océan fournissait l’encre, augmentée de sept autres océans, les paroles de Dieu ne s’épuiseraient pas. Dieu est tout-puissant, très sage.

[31:28] La création et la résurrection de vous tous est la même que celle d’une seule personne. Dieu est auditeur, voyant.

Dieu SEUL digne d’être adoré

[31:29] Ne savez-vous pas que Dieu fait entrer la nuit dans le jour et le jour dans la nuit, qu’Il a mis à votre service le soleil et la lune, chacun parcourant son orbite pour une durée de vie déterminée, et que Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites ?

[31:30] Cela prouve que Dieu est la vérité, tandis que toute idole qu’ils dressent à côté de Lui est mensonge, et que Dieu est le Très-Haut, le Très-Grand.

[31:31] Ne voyez-vous pas que les navires sillonnent la mer, transportant les provisions de Dieu, pour vous montrer quelques-unes de Ses preuves ? Ce sont là des preuves suffisantes pour quiconque est fidèle et reconnaissant.

[31:32] Lorsque de violentes vagues les entourent, ils implorent Dieu, consacrant sincèrement leurs prières à Lui seul. Mais dès qu’Il les sauve vers le rivage, certains d’entre eux reviennent en arrière. Personne ne rejette nos révélations, si ce n’est ceux qui les trahissent et ne les apprécient pas.

[31:33] Ô peuple, vous révérerez votre Seigneur, et vous craindrez un jour où un père ne pourra pas aider son propre enfant, et où un enfant ne pourra pas aider son père. La promesse de Dieu est certainement la vérité. Par conséquent, ne vous laissez pas distraire par cette vie ; ne vous laissez pas distraire de Dieu par de simples illusions.

Ce que nous savons ou ne savons pas

[31:34] C’est à Dieu que revient la connaissance de l’Heure (fin du monde). C’est Lui qui fait tomber la pluie, et Il connaît le contenu des entrailles. Aucune âme ne sait ce qui lui arrivera demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Dieu est Omniscient, Connaissant.

(Dieu révèle Son savoir quand Il le veut. Ce verset nous apprend que nous pouvons être en mesure de prédire la pluie et le sexe du fœtus. Mais nous ne pourrons jamais connaître le moment ou le lieu de la mort. Conformément au verset 72:27, Dieu a révélé la fin du monde par l’intermédiaire de Son Messager de l’Alliance, et Il a révélé tous les événements mondiaux futurs importants de la fin des temps par l’intermédiaire du Messager clarificateur).

Sourate 32 : La prosternation (Al-Sajdah)

[32:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[32:1] A. L. M.

(Voir la signification et la portée de ces initiales jusqu’alors mystérieuses).

[32:2] Le livre est, sans aucun doute, une révélation du Seigneur de l’univers.

[32:3] Ils dirent : « Il l’a inventée. » C’est bien là la vérité de la part de ton Seigneur, d’avertir des gens qui n’ont jamais reçu d’avertisseur avant toi, afin qu’ils soient guidés.

Pas de médiateur entre Dieu et vous

[32:4] Dieu est Celui qui a créé les cieux et la terre, et tout ce qui est entre eux, en six jours, puis a assumé toute autorité. Vous n’avez pas d’autre Seigneur que lui, et vous n’avez pas d’intercesseur. N’y prenez-vous pas garde ?

[32:5] Toutes les affaires sont contrôlées par Lui, du ciel à la terre. Pour lui, un jour équivaut à mille ans.

[32:6] Connaisseur de tous les secrets et de toutes les déclarations ; le Tout-Puissant, le Très Miséricordieux.

L’origine de l’homme

[32:7] Il est celui qui a perfectionné tout ce qu’Il a créé, et a commencé la création de l’humain à partir de l’argile.

[32:8] Puis Il poursuivit sa reproduction par l’intermédiaire d’un certain liquide de bas étage.

Il l’a façonné et lui a soufflé de son esprit [32:9]. Il vous a donné l’ouïe, la vue et la cervelle ; vous êtes rarement reconnaissants.

[32:10] Ils se demandent :  » Après avoir disparu dans la terre, sommes-nous recréés ?  » Ainsi, en ce qui concerne la rencontre avec leur Seigneur, ce sont des mécréants.

[32:11] Dis :  » Tu seras mis à mort par l’ange à la charge duquel tu as été placé, puis tu seras rendu à ton Seigneur. « 

Trop tard 

[32:12] Si seulement vous pouviez voir les coupables lorsqu’ils baissent la tête devant leur Seigneur : « Seigneur, nous avons vu et nous avons entendu. Renvoyez-nous et nous serons justes. Nous avons acquis la certitude.

(S’ils étaient renvoyés, ils commettraient les mêmes transgressions. Voir le commentaire ci-dessous au verset 6:28).

[32:13] Si nous l’avions voulu, nous aurions pu donner à chaque âme sa guidance, mais il est déjà prédéterminé que je remplirai l’Enfer de djinns et d’humains, tous ensemble.

(La majorité des humains « insistent » pour aller en enfer, en choisissant d’ignorer les invitations de Dieu à les racheter. Dieu ne mettra pas une seule personne en enfer. Ceux qui ne se rachètent pas en dénonçant l’idolâtrie et en se consacrant à Dieu SEUL, et qui ne développent pas leur âme par les pratiques prescrites par notre Créateur, devront courir en Enfer de leur propre volonté. Ils seront trop faibles pour supporter la présence physique de l’énergie de Dieu).

[32:14] Goûtez les conséquences de votre oubli de ce jour ; maintenant nous vous oublions. Vous avez encouru le châtiment éternel en retour de vos propres œuvres.

[32:15] Les seules personnes qui croient vraiment en nos révélations sont celles qui se prosternent en les entendant. Ils glorifient et louent leur Seigneur, sans aucune arrogance.

[32:16] Leurs flancs abandonnent volontiers leurs lits pour adorer leur Seigneur, par respect et par espoir, et de nos provisions à eux, ils donnent.

Le paradis : une beauté indescriptible

[32:17] Vous n’avez aucune idée de la joie et du bonheur qui vous attendent en récompense de vos œuvres.

[32:18] Est-ce que celui qui est croyant est le même que celui qui est méchant ? Ils ne sont pas égaux.

[32:19] Quant à ceux qui croient et mènent une vie vertueuse, ils ont mérité le Paradis éternel. C’est là qu’ils demeureront, en récompense de leurs œuvres.

[32:20] Quant aux méchants, leur destin est l’Enfer. Chaque fois qu’ils essaieront de le quitter, ils seront forcés d’y retourner. On leur dira :  » Goûtez au supplice de l’Enfer auquel vous mécroyiez. « 

Un indice

[32:21] Nous leur faisons goûter le petit châtiment (de ce monde) avant qu’ils n’encourent le grand châtiment (de l’Au-delà), afin qu’ils s’en inspirent et qu’ils s’amendent.

[32:22] Qui est plus mauvais que celui à qui l’on rappelle les révélations de son Seigneur et qui s’obstine à ne pas en tenir compte ? Nous punirons certainement le coupable.

[32:23] Nous avons donné à Moïse l’Écriture – ne nourrissez aucun doute sur sa rencontre – et nous en avons fait un guide pour les enfants d’Israël.

[32:24] Nous avons désigné parmi eux des imams qui guidaient conformément à nos commandements, parce qu’ils persévéraient avec constance et atteignaient la certitude de nos révélations.

[32:25] Ton Seigneur est celui qui les jugera, le jour de la résurrection, sur tout ce qu’ils ont contesté.

[32:26] Leur vient-il à l’esprit le nombre de générations que nous avons anéanties avant eux ? Ils vivent et marchent dans les maisons de leurs ancêtres. C’est là une preuve suffisante. N’entendent-ils pas ?

[32:27] Ne se rendent-ils pas compte que nous conduisons l’eau vers des terres arides et que nous produisons avec elle des récoltes pour nourrir leur bétail ainsi qu’eux-mêmes ? Ne voient-ils pas ?

[32:28] Ils contestent :  » Où est cette victoire, si vous êtes véridiques ? « .

[32:29] Dis :  » Le jour où une telle victoire surviendra, le fait de croire ne profitera pas à ceux qui n’ont pas cru avant cela, et il ne leur sera pas donné de nouvelle chance. « 

[32:30] Par conséquent, n’en tenez pas compte et attendez, eux aussi attendent.

Sourate 33 : Les fêtes (Al-Ahzab)

[33:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[33:1] Ô toi, prophète, tu révéreras Dieu et tu n’obéiras pas aux incrédules et aux hypocrites. Dieu est omniscient et très sage.

[33:2] Suivez ce qui vous est révélé de la part de votre Seigneur. Dieu est pleinement conscient de tout ce que vous faites.

[33:3] Et mettez votre confiance en Dieu. Dieu suffit comme avocat.

La dévotion à Dieu est indivisible

[33:4] Dieu n’a donné à aucun homme deux cœurs dans sa poitrine. Il n’a pas non plus fait de vos femmes que vous éloignez (selon votre coutume) vos mères. Il n’a pas non plus fait de vos enfants adoptifs une descendance génétique. Tout cela, ce sont des paroles que vous avez inventées. Dieu dit la vérité et Il guide dans le droit chemin.

(Il était de coutume en Arabie d’éloigner la femme en déclarant qu’elle était comme la mère du mari. Cette pratique déloyale est abrogée ici).

Ne changez pas de nom

[33:5] Vous donnerez à vos enfants adoptifs des noms qui préservent leur lien de parenté avec leurs parents génétiques. Cela est plus équitable aux yeux de Dieu. Si vous ne connaissez pas leurs parents, vous les traiterez comme des membres de votre famille en tant que frères en religion. Vous ne commettez pas de péché si vous commettez une erreur à cet égard ; vous êtes responsable de vos intentions. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[33:6] Le prophète est plus proche des croyants qu’ils ne le sont les uns des autres, et ses femmes sont comme des mères pour eux. Les membres de la famille doivent prendre soin les uns des autres conformément à l’Écriture de Dieu. Ainsi, les croyants doivent prendre soin des membres de leur famille qui immigrent chez eux, à condition qu’ils aient d’abord pris soin de leur propre famille. Tels sont les commandements de l’Écriture.

Mohammed s’engage à soutenir le Messager de l’Alliance de Dieu

[33:7] Rappelle que nous avons pris des prophètes leur engagement, y compris toi (Mohammed), Noé, Abraham, Moïse et Jésus, fils de Marie. Nous avons pris d’eux un engagement solennel.

(L’alliance est décrite en détail dans le verset 3:81. Dieu a pris l’engagement auprès des prophètes qu’ils soutiendraient Son Messager de l’Alliance qui viendrait après Mohammed pour purifier et unifier leurs messages. L’alliance a été conclue avant la création de la terre et s’est réalisée à La Mecque, en Zul-Hijja, en 1972. Des preuves accablantes identifiant le Messager de l’Alliance de Dieu comme étant Rashad Khalifa sont fournies tout au long du 
Coran).

[33:8] Par la suite, Il interrogera sûrement les véridiques sur leur véracité, et a préparé pour les mécrédules (dans ce fait coranique) un châtiment douloureux.

La bataille des partis

[33:9] Ô vous qui croyez, rappelez-vous la bénédiction de Dieu sur vous : lorsque des soldats vous attaquaient, nous avons envoyé sur eux un vent violent et des soldats invisibles. Dieu est témoin de tout ce que vous faites.

[33:10] Quand ils venaient d’en haut et d’en bas, vos yeux étaient terrifiés, vos cœurs à bout de patience, et vous nourrissiez à l’égard de Dieu des pensées peu recommandables.

[33:11] C’est alors que les croyants ont été véritablement mis à l’épreuve ; ils ont été sévèrement secoués.

[33:12] Les hypocrites et ceux qui avaient des doutes dans le cœur disaient : « Ce que Dieu et Son messager nous ont promis n’était qu’une illusion ! »

[33:13] Un groupe d’entre eux dit :  » Ô peuple de Yathrib, vous ne pouvez atteindre la victoire, retournez en arrière.  » D’autres trouvèrent des excuses au prophète :  » Nos maisons sont vulnérables « , alors qu’elles ne l’étaient pas : « Nos maisons sont vulnérables », alors qu’elles ne l’étaient pas. Ils voulaient simplement fuir.

[33:14] Si l’ennemi avait envahi et leur avait demandé de se joindre à eux, ils auraient rejoint l’ennemi sans hésiter.

[33:15] Ils s’étaient engagés auprès de Dieu dans le passé à ne pas faire demi-tour et à ne pas s’enfuir ; prendre un engagement auprès de Dieu implique une grande responsabilité.

[33:16] Dites :  » Si vous fuyez, vous ne pourrez jamais fuir la mort ou être tués. Quoi qu’il arrive, vous ne vivrez que peu de temps.

[33:17] Dis :  » Qui vous protégerait de Dieu s’Il vous voulait quelque malheur, ou s’Il vous voulait quelque bienfait ?  » Ils ne trouveront jamais, en dehors de Dieu, d’autre Seigneur et Maître.

[33:18] Dieu connaît parfaitement les empêcheurs de tourner en rond parmi vous, et ceux qui disent à leurs camarades :  » Restons tous à l’arrière.  » Il est rare qu’ils se mobilisent pour la défense.

[33:19] De plus, ils sont trop avares lorsqu’ils traitent avec vous. Si quelque chose menace la communauté, vous voyez leurs yeux rouler de peur, comme si la mort les avait déjà atteints. Une fois la crise passée, ils vous fouettent avec des langues acérées. Ils sont trop avares de leurs biens. Ce ne sont pas des croyants et, par conséquent, Dieu a annulé leurs œuvres. C’est facile à faire pour Dieu.

[33:20] Ils pensaient que les partis pourraient revenir. Dans ce cas, ils souhaiteraient se perdre dans le désert et s’enquérir de loin de vos nouvelles. Si les partis vous avaient attaqués alors qu’ils étaient avec vous, ils vous auraient rarement soutenus.

Le courage du prophète

[33:21] L’envoyé de Dieu a donné un bon exemple à ceux d’entre vous qui recherchent Dieu et le Jour Dernier, et qui pensent constamment à Dieu.

(Satan a sorti ce verset de son contexte et s’est appuyé sur l’idolâtrie du peuple envers le prophète Mohammed pour innover tout un ensemble de règlements non autorisés et déraisonnables appelés « Sunna du Prophète ». Cela a créé une religion totalement différente à partir de sources non coraniques). 

[33:22] Lorsque les vrais croyants virent les partis (prêts à attaquer), ils dirent : « Voilà ce que Dieu et Son messager nous ont promis, et Dieu et Son messager sont véridiques. » Cette (situation dangereuse) n’a fait que renforcer leur foi et augmenter leur Soumission.

[33:23] Parmi les croyants, il y a des gens qui remplissent leurs engagements auprès de Dieu. Certains d’entre eux sont morts, tandis que d’autres se tiennent prêts, sans jamais faiblir.

[33:24] Dieu rétribuera certes les véridiques pour leur véracité, et châtiera les hypocrites, s’Il le veut, ou les rachètera. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

À l’époque de Mohammed

[33:25] Dieu repoussa les incrédules avec leur rage, et ils repartirent bredouilles. Dieu a ainsi épargné aux croyants tout combat. Dieu est puissant, tout-puissant.

[33:26] Il a aussi fait descendre leurs alliés parmi les gens de l’Écriture de leurs positions sûres, et a jeté la terreur dans leurs cœurs. Vous avez tué certains d’entre eux, et vous en avez emmené d’autres en captivité.

Il vous a fait hériter de leurs terres, de leurs maisons, de leur argent et de terres sur lesquelles vous n’aviez jamais mis les pieds [33:27]. Dieu contrôle toutes choses.

Responsabilité particulière pour la proximité 

[33:28] Ô prophète, dites à vos femmes :  » Si vous recherchez cette vie et ses vanités, alors laissez-moi vous dédommager et vous permettre de partir à l’amiable.

[33:29]  » Mais si vous recherchez Dieu et Son messager, ainsi que la demeure de l’Au-delà, alors Dieu a préparé pour les justes d’entre vous une grande récompense. « 

Responsabilité particulière

[33:30] Ô épouses du prophète, si l’une d’entre vous commet un péché grave, le châtiment sera doublé pour elle. C’est facile à faire pour Dieu.

[33:31] Celle d’entre vous qui obéit à Dieu et à Son messager, et qui mène une vie vertueuse, nous lui accorderons le double de la récompense, et nous lui avons préparé une généreuse provision.

Donner l’exemple

[33:32] Ô épouses du prophète, vous n’êtes pas comme les autres femmes, si vous observez la droiture. (C’est pourquoi vous ne devez pas parler trop doucement, de peur que ceux qui ont la maladie dans le cœur ne se méprennent ; vous ne devez parler que de la justice.

[33:33] Vous vous installerez dans vos maisons et ne vous mêlerez pas excessivement aux gens, comme vous le faisiez à l’époque de l’ignorance. Vous observerez les Prières de Contact (Salat), vous donnerez la charité obligatoire (Zakat) et vous obéirez à Dieu et à Son messager. Dieu veut vous débarrasser de toute impiété, ô vous qui vivez autour du sanctuaire sacré, et vous purifier complètement.

[33:34] Rappelez-vous ce qui est récité dans vos maisons des révélations de Dieu et de la sagesse qui y est inhérente. Dieu est sublime, il sait.

Égalité des hommes et des femmes

[33 :35] Les hommes soumis, les femmes soumises, les hommes croyants, les femmes croyantes, les hommes obéissants, les femmes obéissantes, les hommes véridiques, les femmes véridiques, les hommes inébranlables, les femmes inébranlables, les hommes pieux, les femmes pieux, les hommes charitables, les femmes charitables, les hommes jeûneurs, les femmes jeûneuses, les hommes chastes, les femmes chastes, et les hommes qui commémorent Dieu fréquemment, et les femmes commémoratrices ; Dieu leur a préparé un pardon et une grande récompense.

Erreur majeure commise par Mohammed : Mohammed l’homme désobéit à Mohammed le messager

[33:36] Aucun croyant ni aucune croyante, si Dieu et Son messager donnent un ordre quelconque, n’a le choix concernant cet ordre. Quiconque désobéit à Dieu et à Son messager s’est beaucoup égaré.

[33:37] Rappelle-toi que tu as dit à celui qui était béni de Dieu et béni par toi :  » Garde ton épouse et révère Dieu « , et tu as caché en toi ce que Dieu voulait annoncer. Tu as donc craint les gens, alors que tu ne devais craindre que Dieu. Lorsque Zeid en a eu fini avec sa femme, nous t’avons demandé de l’épouser, afin d’établir le précédent selon lequel un homme peut épouser la femme divorcée de son fils adoptif. Les ordres de Dieu doivent être exécutés.

[33:38] Le prophète ne commet pas d’erreur en faisant tout ce qui est rendu licite par Dieu. Tel est le système de Dieu depuis les premières générations. L’ordre de Dieu est un devoir sacré.

[33:39] Ceux qui transmettent les messages de Dieu, et qui ne révèrent que Lui, ne craindront jamais que Dieu. Dieu est le plus efficace des comptables.

Pas le dernier messager

[33:40] Mohammed n’était le père d’aucun homme parmi vous. Il était un messager de Dieu et le dernier prophète. Dieu est pleinement conscient de toutes choses.

(Malgré cette définition claire de Mohammed, la plupart des musulmans insistent sur le fait qu’il était le dernier prophète et aussi le dernier messager. Il s’agit là d’un trait humain tragique, comme nous le voyons dans 40:34. Ceux qui croient volontiers en Dieu se rendent compte que Dieu envoie quatre autres messagers après le dernier prophète Mohammed).

[33:41] Ô vous qui croyez, vous vous souviendrez fréquemment de Dieu.

[33:42] Vous le glorifierez jour et nuit.

(Votre dieu est ce qui occupe vos pensées la plupart du temps. D’où le commandement de commémorer Dieu et de le glorifier jour et nuit).

[33:43] Il est celui qui vous aide, avec Ses anges, à vous faire sortir des ténèbres vers la lumière. Il est Très Miséricordieux envers les croyants.

[33:44] Le jour où ils le rencontreront, leur salutation sera :  » Paix !  » Il leur a préparé une récompense généreuse.

[33:45] Ô prophète, nous t’avons envoyé en tant que témoin, porteur de bonnes nouvelles, ainsi qu’en tant qu’avertisseur.

[33:46] Invitation à Dieu, en accord avec Sa volonté, et balise de guidage.

[33:47] Annoncez aux croyants la bonne nouvelle qu’ils ont mérité de Dieu un grand bienfait.

[33:48] N’obéissez pas aux incrédules et aux hypocrites, ne tenez pas compte de leurs insultes et placez votre confiance en Dieu ; Dieu suffit comme avocat.

Lois sur le mariage

[33:49] Ô vous qui croyez, si vous avez épousé des femmes croyantes, puis les avez répudiées avant d’avoir eu des rapports avec elles, elles ne vous doivent aucun délai d’attente (avant d’épouser un autre homme). Vous les dédommagerez équitablement et les laisserez partir à l’amiable.

[33:50] Ô prophète, nous t’avons rendu licites tes épouses auxquelles tu as versé la dot qui leur est due, ou ce que tu as déjà, comme cela t’a été accordé par Dieu. Te sont également permises en mariage les filles des frères de ton père, les filles des sœurs de ton père, les filles des frères de ta mère, les filles des sœurs de ta mère, qui ont émigré avec toi. De même, si une femme croyante s’est donnée au prophète – en renonçant à la dot – le prophète peut l’épouser sans dot, s’il le souhaite. Cependant, la renonciation à la dot ne s’applique qu’au prophète, et non aux autres croyants. Nous avons déjà fixé leurs droits à l’égard de leurs épouses ou de ce qu’ils possèdent déjà. C’est pour vous épargner tout embarras. Dieu est Pardonneur et Très Miséricordieux.

[33:51] Vous pouvez éviter doucement l’un d’entre eux, et vous pouvez rapprocher de vous l’un d’entre eux. Si vous vous réconciliez avec l’un d’eux, vous ne commettez pas d’erreur. Ainsi, ils seront satisfaits, n’auront pas de chagrin, et seront contents de ce que vous leur offrirez équitablement à tous. Dieu sait ce qu’il y a dans vos cœurs. Dieu est omniscient, Clément.

[33:52] Au-delà des catégories qui vous ont été décrites, il vous est enjoint de ne pas épouser d’autres femmes, ni de leur substituer une nouvelle épouse (parmi les catégories interdites), quelle que soit l’admiration que vous portez à leur beauté. Vous devez vous contenter de celles qui vous ont été rendues licites. Dieu veille sur tout.

Etiquette

[33:53] Ô vous qui croyez, n’entrez pas dans les maisons des prophètes sans qu’on vous ait donné la permission de manger, et vous ne devez pas forcer une telle invitation de quelque manière que ce soit. Si vous êtes invités, vous pouvez entrer. Quand vous aurez fini de manger, vous partirez ; n’engagez pas de longues conversations avec lui. Cela blessait le prophète, et il était trop timide pour vous le dire. Mais Dieu ne recule pas devant la vérité. Si vous devez demander quelque chose à ses femmes, demandez-le-leur derrière une barrière. C’est plus pur pour vos cœurs et leurs cœurs. Vous ne devez pas blesser le messager de Dieu. Vous ne devez pas épouser ses femmes après lui, car ce serait une offense grave aux yeux de Dieu.

(Il nous est enjoint dans 4:22 d’épouser des femmes qui ont été précédemment mariées à nos pères. Le père ne peut pas non plus épouser la femme divorcée de son fils (4:23). Ce commandement divin préserve notre respect pour nos pères et leurs affaires les plus privées. De même, le prophète était une figure paternelle pour les croyants de son époque. Pour le bien de ces derniers, Dieu leur a interdit d’épouser des femmes qui avaient déjà été mariées au prophète. Le mariage est une relation sacrée et très privée, et il était préférable que la vie privée du prophète reste privée).

[33:54] Que vous déclariez quoi que ce soit ou que vous le cachiez, Dieu est pleinement conscient de toutes choses.

[33:55] Les femmes peuvent se détendre autour de leurs pères, de leurs fils, de leurs frères, des fils de leurs frères, des fils de leurs sœurs, des autres femmes et de leurs servantes. Elles doivent respecter Dieu. Dieu est témoin de tout.

Pendant la vie du prophète

[33:56] Dieu et Ses anges aident et soutiennent le prophète. Ô vous qui croyez, vous l’aiderez et le soutiendrez, et vous le considérerez comme il doit être considéré.

(Le mot « prophète » (Nabi) fait systématiquement référence à Mohammed uniquement lorsqu’il était en vie. Satan a utilisé ce verset pour inciter les musulmans à commémorer Mohammed en permanence, au lieu de commémorer Dieu comme l’exige le verset 33:41-42).

[33:57] Certes, ceux qui s’opposent à Dieu et à Son messager, Dieu les afflige d’une malédiction dans cette vie et dans l’Au-delà ; Il leur a préparé un châtiment honteux.

[33:58] Ceux qui persécutent les croyants et les croyantes, qui n’ont rien fait de mal, ont commis non seulement un mensonge, mais aussi un péché grave.

Code vestimentaire pour les femmes

[33:59] Ô prophète, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants qu’elles allongent leurs vêtements. Elles seront ainsi reconnues comme des femmes vertueuses et éviteront d’être insultées. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

[33:60] Si les hypocrites, ceux qui ont la maladie au cœur et les menteurs vicieux de la cité ne s’abstiennent pas (de vous persécuter), nous vous accorderons certainement le dessus, puis ils seront contraints de partir dans peu de temps.

[33:61] Ils ont encouru la condamnation où qu’ils aillent ; (s’ils ne cessent pas de vous attaquer), ils risquent d’être pris et tués.

[33:62] C’est le système éternel de Dieu, et vous constaterez que le système de Dieu est immuable.

La fin du monde révélée

[33:63] Les gens t’interrogent sur l’Heure (la fin du monde). Dis : « Dieu seul en a la connaissance. Pour ce que vous en savez, il se peut que l’Heure soit proche ».

(Il y a moins d’un siècle, seul Dieu possédait la connaissance de la télévision et des satellites spatiaux, par exemple. Il a révélé cette connaissance au moment prédéterminé. De même, Dieu a révélé le moment prévu pour la fin de ce monde).

Les suiveurs se retournent contre leurs dirigeants

[33:64] Dieu a condamné les incrédules et leur a préparé l’Enfer.

[33:65] Ils y demeureront éternellement. Ils n’y trouveront ni maître ni partisan.

[33:66] Le jour où ils seront jetés en enfer, ils diront :  » Oh, nous aurions aimé obéir à Dieu et au messager. « 

[33:67] Ils diront aussi :  » Notre Seigneur, nous avons obéi à nos maîtres et à nos chefs, mais ils nous ont égarés.

[33:68]  » Notre Seigneur, donne-leur le double de la rétribution, et fais-leur une énorme malédiction. « 

[33:69] Ô vous qui croyez, ne soyez pas comme ceux qui ont fait du mal à Moïse, puis Dieu l’a absous de ce qu’ils ont dit. Il était, aux yeux de Dieu, honorable.

[33:70] Ô vous qui croyez, révérez Dieu et ne prononcez que des paroles correctes.

[33:71] Il fixera alors vos œuvres et pardonnera vos péchés. Ceux qui obéissent à Dieu et à Son messager ont remporté un grand triomphe.

Liberté de choix 

[33:72] Nous avons offert la responsabilité (la liberté de choix) aux cieux, à la terre et aux montagnes, mais ils ont refusé de la porter et en ont eu peur. Mais l’être humain l’a acceptée ; il était transgresseur, ignorant.

[33:73] Car Dieu punira inévitablement les hommes hypocrites et les femmes hypocrites, les hommes adorateurs d’idoles et les femmes adoratrices d’idoles. Dieu rachète les croyants et les croyantes. Dieu est Pardonneur, Très Miséricordieux.

Sourate 34 : Saba (Saba’)

[34:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[34:1] Louange à Dieu – à qui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre ; toute la louange lui revient aussi dans l’Au-delà. Il est le Très Sage, le Connaisseur.

[34:2] Il connaît tout ce qui entre dans la terre, tout ce qui en sort, tout ce qui descend du ciel et tout ce qui y monte. Il est le Très Miséricordieux, le Pardonneur.

[34:3] Les incrédules ont dit : « L’Heure ne se réalisera jamais ! » Dis : « Par mon Seigneur, elle vous parviendra certainement. Il connaît l’avenir. Il n’y a pas un atome qui lui soit caché, que ce soit dans les cieux ou sur la terre. Rien de plus petit ou de plus grand n’est caché. Tout est consigné dans un registre profond.

[34:4] Il récompensera très certainement ceux qui croient et mènent une vie vertueuse. Ceux-là ont mérité le pardon et une généreuse provision.

[34:5] Quant à ceux qui contestent constamment nos révélations, ils ont encouru un châtiment d’humiliation douloureuse.

[34:6] Il est évident pour les doués de science que cette révélation de ton Seigneur à ton égard est la vérité et qu’elle guide vers le chemin du Tout-Puissant, le plus digne d’éloges.

[34:7] Les incrédules ont dit :  » Faites-nous voir un homme qui vous dit qu’après avoir été déchirés, vous serez recréés.

[34:8]  » Ou bien il a inventé des mensonges sur Dieu, ou bien il est fou.  » En effet, ceux qui mécroient en l’Au-delà ont encouru le pire des châtiments ; ils se sont égarés très loin.

[34:9] N’ont-ils pas vu tout ce qu’il y a devant eux et derrière eux, dans les cieux et sur la terre ? Si nous l’avions voulu, nous aurions pu faire en sorte que la terre les engloutisse, ou que des masses tombent du ciel sur eux. Cela devrait être une preuve suffisante pour tout serviteur obéissant.

David et Salomon

[34:10] Nous avons doté David de bénédictions venant de nous : « Les montagnes se soumettent à lui, et vous aussi, les oiseaux. Nous lui avons adouci le fer.

[34:11] « Vous pouvez fabriquer des boucliers qui s’ajustent parfaitement, et faire œuvre de justice. Quoi que vous fassiez, j’en suis le voyant. »

Le premier gisement de pétrole

[34:12] Nous avons mis à la disposition de Salomon le vent, voyageant un mois à l’aller et un mois au retour. Nous avons fait jaillir pour lui une source d’huile. De même, les djinns travaillaient pour lui, par la permission de son Seigneur. Si l’un d’eux méconnaissait nos ordres, nous le soumettions à un châtiment sévère.

[34:13] Ils lui firent tout ce qu’il voulait : des niches, des statues, des bassins profonds et de lourdes marmites. Ô famille de David, travaillez (la justice) pour montrer votre appréciation. Seuls quelques-uns de Mes serviteurs sont reconnaissants.

Les connaissances des djinns sont limitées

[34:14] Lorsque le moment prévu pour sa mort arriva, ils ne se doutèrent pas qu’il était mort. Ce n’est que lorsqu’un des animaux essaya de manger son bâton, et qu’il tomba, que les djinns réalisèrent qu’il était mort. Ils ont ainsi réalisé que s’ils connaissaient vraiment l’invisible, ils auraient cessé de travailler si dur dès qu’il est mort.

[34:15] La patrie de Saba était une merveille, avec deux jardins à droite et à gauche. Mangez des provisions de votre Seigneur et soyez reconnaissants envers lui – une bonne terre et un Seigneur qui pardonne.

[34:16] Ils se détournèrent et, en conséquence, nous déversâmes sur eux une inondation désastreuse, et nous substituâmes à leurs deux jardins deux jardins aux fruits de mauvais goût, aux plantes épineuses et à la récolte maigre.

[34:17] Nous les avons donc redevables de leur mécréance. Ne redevons-nous pas que les mécréants ?

[34:18] Nous avons placé entre eux et les communautés que nous avons bénies d’autres oasis, et nous avons sécurisé le voyage entre elles : « Nous avons placé entre elles des communautés que nous avons bénies, d’autres oasis, et nous avons sécurisé le voyage entre elles.

[34:19] Mais ils se montrèrent insensibles et contestèrent : « Notre Seigneur, nous ne nous soucions pas que Tu augmentes la distance de nos voyages (sans stations). » Ils firent ainsi du tort à leurs propres âmes. C’est pourquoi nous les avons fait entrer dans l’histoire et les avons dispersés en petites communautés dans le pays. Cela devrait servir de leçon à ceux qui sont inébranlables et reconnaissants.

Satan revendique la majorité

[34:20] Le Son a trouvé qu’ils répondaient facilement à ses attentes. Ils le suivirent, à l’exception de quelques croyants.

L’objectif : Croyons-nous en l’Au-delà ?

[34:21] Il n’a jamais eu de pouvoir sur eux. Mais nous distinguons ainsi ceux qui croient en l’Au-delà de ceux qui en doutent. Votre Seigneur est maître de tout.

(Les critères qui nous permettent de savoir si nous croyons ou non en l’Au-delà se trouvent dans les versets 6:113, 17:45 et 39:45. Ces trois critères font ressortir nos véritables convictions, indépendamment de nos déclarations orales). 

[34:22] Dis :  » Implorez les idoles que vous avez dressées à côté de Dieu. Elles ne possèdent pas un seul atome dans les cieux et sur la terre, elles n’y sont pas associées, et Dieu ne leur permet pas d’être ses auxiliaires. Elles n’y sont pas associées, et Il ne leur permet pas d’être Ses auxiliaires. »

Pas d’intercession

[34:23] L’intercession auprès de Lui sera vaine, si elle ne coïncide pas avec Sa volonté. Lorsque leurs esprits seront apaisés et qu’ils demanderont :  » Qu’a dit ton Seigneur ? « , ils répondront :  » La vérité. Il est le Très-Haut, le Très-Grand.

[34:24] Dis :  » Qui vous pourvoit, des cieux et de la terre ?  » Dis : « Dieu », et « Soit nous, soit vous, sommes guidés, soit vous vous êtes égarés ».

[34:25] Dites :  » Vous n’êtes pas responsables de nos crimes, et nous ne sommes pas responsables de ce que vous faites. « 

[34:26] Dis :  » Notre Seigneur nous rassemblera tous devant Lui, puis Il jugera entre nous en toute équité. Il est le Juge, l’Omniscient. »

[34:27] Dis :  » Montrez-moi les idoles que vous avez érigées en partenaires avec Lui !  » Dis : « Non ; Il est le Dieu unique, le Tout-Puissant, le Très-Sage. »

[34:28] Nous t’avons envoyé à tous les peuples, porteur d’une bonne nouvelle, ainsi qu’avertisseur, mais la plupart des gens ne savent pas.

[34:29] Ils contestent :  » Quand cette promesse se réalisera-t-elle, si vous êtes véridiques ? « 

[34:30] Dites :  » Vous avez une heure précise, un jour précis, que vous ne pouvez ni retarder d’une heure, ni avancer. « 

[34:31] Les incrédules ont dit :  » Nous ne croirons ni à ce Coran, ni aux Écritures précédentes.  » Si vous pouviez imaginer ces transgresseurs lorsqu’ils se tiendront devant leur Seigneur ! Ils se disputeront entre eux. Les partisans diront à leurs chefs : « Si vous n’aviez pas été là, nous aurions été croyants. »

Le jour de la résurrection 

[34:32] Les chefs diront à ceux qui les ont suivis :  » Est-ce nous qui vous avons détournés de la guidance après qu’elle vous soit parvenue ? C’est vous qui avez été méchants. »

[34:33] Les partisans diront à leurs chefs : « C’est vous qui avez comploté nuit et jour, puis qui nous avez ordonné de ne pas apprécier Dieu et d’ériger des idoles pour lui donner la même importance. » Ils seront rongés par le remords, lorsqu’ils verront le châtiment, car nous mettrons des fers au cou de ceux qui auront mécroire. Ne sont-ils pas justement redevables de ce qu’ils ont fait ?

À chaque fois ! 

[34:34] Chaque fois que nous avons envoyé un avertisseur à une communauté, les chefs de cette communauté ont dit :  » Nous rejetons le message avec lequel vous êtes envoyés. « 

[34:35] Ils ont aussi dit :  » Nous sommes plus puissants, avec plus d’argent et d’enfants, et nous ne serons pas punis. « 

[34:36] Dis :  » Mon Seigneur est celui qui contrôle toutes les provisions ; Il accorde les provisions à qui Il veut, ou les réduit, mais la plupart des gens ne savent pas. « 

[34:37] Ce n’est pas votre argent ni vos enfants qui vous rapprochent de nous. Seuls ceux qui croient et mènent une vie vertueuse recevront la récompense de leurs œuvres, multipliée à l’infini. Dans la demeure du Paradis, ils vivront dans une paix parfaite.

[34:38] Quant à ceux qui contestent constamment nos révélations, ils demeureront dans le châtiment.

[34:39] Dis :  » Mon Seigneur est celui qui contrôle toutes les provisions ; Il augmente les provisions pour qui Il veut parmi Ses serviteurs, ou les réduit. Tout ce que vous dépensez (pour la cause de Dieu), Il vous en récompensera ; Il est le meilleur pourvoyeur. »

[34:40] Le jour où Il les convoquera tous, Il dira aux anges :  » Ces gens vous ont-ils adorés ? « 

[34:41] Ils répondront :  » Sois glorifié. C’est Toi qui es notre Seigneur et notre Maître, et non pas eux. Au contraire, ils adoraient les djinns ; la plupart d’entre eux y croyaient. »

[34:42] Ce jour-là, vous ne possédez aucun pouvoir de vous entraider ou de vous nuire, et nous dirons aux transgresseurs :  » Goûtez au châtiment de l’Enfer que vous niiez. « 

Le miracle mathématique du Coran

[34:43] Lorsque nos preuves leur furent récitées, parfaitement claires, ils dirent : « Ce n’est qu’un homme qui veut vous détourner de la façon dont vos parents adorent. » Ils dirent aussi : « Ce sont des mensonges inventés. » Ceux qui ont incrédules ont également dit à propos de la vérité qui leur est parvenue : « C’est manifestement de la magie. »

[34:44] Nous ne leur avons pas donné d’autres livres à étudier, et nous ne leur avons pas envoyé avant toi un autre avertisseur.

[34:45] Ceux qui les ont précédés ont incrédules, et même s’ils n’ont pas vu le dixième (du miracle) que nous avons donné à cette génération, lorsqu’ils ont mécroi à Mes messagers, quelle a été la sévérité de Mon châtiment !

Le messager clarificateur

[34:46] Dis :  » Je vous demande une chose : consacrez-vous à Dieu, à deux ou individuellement, puis réfléchissez. Votre ami (Alban) n’est pas fou. Il est pour vous un avertisseur clair, juste avant l’avènement d’un terrible châtiment. »

[34:47] Dis :  » Je ne te demande pas de salaire, tu peux le garder. Mon salaire ne vient que de Dieu. Il est témoin de tout. « 

[34:48] Dis :  » Mon Seigneur fait prévaloir la vérité. Il est le Connaisseur de tous les secrets. »

[34:49] Dis :  » La vérité est venue, tandis que le mensonge ne peut rien initier, ni répéter. « 

[34:50] Dis :  » Si je m’égare, je m’égare à cause de mes propres lacunes. Et si je suis guidé, c’est grâce à l’inspiration de mon Seigneur. Il est Audient, Proche. « 

[34:51] Si vous pouviez seulement les voir quand la grande terreur les frappe ; ils ne pourront pas s’échapper alors, et ils seront emmenés de force.

[34:52] Ils diront alors : « Nous y croyons maintenant », mais il sera bien trop tard.

[34:53] Ils l’ont rejetée par le passé ; ils ont décidé à la place de soutenir les conjectures et les suppositions.

(Les gens de toutes les religions ont tendance à délaisser la Parole de Dieu et à soutenir les paroles des hommes. Les juifs et les musulmans défendent la Mishnah (Hadith) et la Gemarrah (Sunna), tandis que les chrétiens défendent une trinité inventée par la Conférence de Nicée, 325 ans après Jésus).

[34:54] Par conséquent, ils ont été privés de tout ce à quoi ils aspiraient. C’est le même sort que leurs homologues des générations précédentes. Ils ont nourri trop de doutes.

Sourate 35 : L’initiateur (Faater)

[35:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[35:1] Louange à Dieu, Initiateur des cieux et de la terre, et désignateur des anges pour être des messagers avec des ailes – deux, trois et quatre (ailes). Il accroît la création comme Il le veut. Dieu est omnipotent.

[35:2] Lorsque Dieu couvre le peuple de miséricorde, aucune force ne peut l’arrêter. Et s’Il la retient, aucune force, autre que Lui, ne peut l’envoyer. Il est le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[35:3] Ô peuple, rappelez-vous les bénédictions de Dieu sur vous. Y a-t-il un autre créateur que Dieu qui vous procure le ciel et la terre ? Il n’y a pas d’autre dieu que lui. Comment pourriez-vous vous en écarter ?

[35:4] S’ils vous incrédules, des messagers avant vous ont été mécréants. Dieu est maître de tout.

[35:5] Ô peuple, la promesse de Dieu est la vérité ; ne vous laissez donc pas distraire par cette basse vie. Ne vous laissez pas détourner de Dieu par de simples illusions.

[35:6] Le diable est votre ennemi, alors traitez-le comme un ennemi. Il ne fait qu’inviter son groupe à devenir les habitants de l’Enfer.

[35:7] Ceux qui mécroient ont encouru un châtiment sévère, et ceux qui croient et mènent une vie vertueuse ont mérité le pardon et une grande récompense.

[35:8] Notez celui dont l’œuvre mauvaise s’embellit à ses yeux, jusqu’à ce qu’il la croie juste. Dieu égare ainsi qui veut (s’égarer), et Il guide qui veut (être guidé). Ne vous affligez donc pas à cause d’eux. Dieu est parfaitement conscient de tout ce qu’ils font.

[35:9] C’est Dieu qui envoie les vents pour soulever les nuages, puis nous les poussons vers les terres stériles, et nous faisons revivre ces terres après qu’elles étaient mortes. Telle est la résurrection.

Toute dignité appartient à Dieu

[35:10] Quiconque recherche la dignité doit savoir que c’est à Dieu qu’appartient toute dignité. C’est vers Lui que s’élèvent les bonnes paroles, et c’est Lui qui exalte les bonnes œuvres. Quant à ceux qui font de mauvaises actions, ils encourent un châtiment sévère ; leurs projets sont voués à l’échec.

Dieu est maître de la situation

[35:11] Dieu vous a créés à partir de la poussière, puis d’une minuscule goutte, puis Il vous fait vous reproduire par l’intermédiaire de vos épouses. Aucune femme n’est enceinte ni ne donne naissance à un enfant sans qu’il le sache. Personne ne survit longtemps, et personne ne voit sa vie écourtée, si ce n’est en fonction d’un registre préexistant. C’est facile pour Dieu.

Apprécier la grandeur de Dieu

[35:12] Les deux mers ne sont pas pareilles ; l’une est fraîche et délicieuse, tandis que l’autre est salée et imbuvable. De chacune d’elles vous mangez des viandes délicates, et vous en tirez des bijoux à porter. Et vous voyez les navires y naviguer, à la recherche de Ses provisions, afin que vous soyez reconnaissants.

[35:13] Il fusionne la nuit dans le jour, et fusionne le jour dans la nuit. Il a engagé le soleil et la lune à fonctionner pendant une période prédéterminée. Tel est Dieu, votre Seigneur ; c’est à lui qu’appartient la royauté. Les idoles que vous placez à côté de lui ne possèdent pas plus que la coquille d’une graine.

Les idoles totalement impuissantes

[35:14] Si vous les appelez, ils ne vous entendent pas. Même s’ils vous entendent, ils ne peuvent vous répondre. Au jour de la résurrection, ils vous renieront. Nul ne peut vous informer comme le plus savant.

(Les gens idolâtrent Jésus, Marie, Mohammed, Ali et/ou les saints ; ces idoles sont mortes, inconscientes et totalement impuissantes. Même lorsqu’elles étaient vivantes, elles étaient impuissantes).

[35:15] Ô gens, c’est vous qui avez besoin de Dieu, alors que Dieu n’a besoin de personne, le Très Louable.

[35:16] S’Il le veut, Il peut se débarrasser de vous et vous substituer une nouvelle création.

[35:17] Ce n’est pas trop difficile pour Dieu.

[35:18] Aucune âme ne peut porter les péchés d’une autre âme. Si une âme chargée de péchés implore une autre de porter une partie de son fardeau, aucune autre âme ne peut en porter une partie, même si elles sont apparentées. Les seules personnes qui doivent tenir compte de vos avertissements sont celles qui révèrent leur Seigneur, même lorsqu’elles sont seules dans leur intimité, et qui observent les Prières de Contact (Salat). Celui qui purifie son âme le fait pour son propre bien. C’est à Dieu qu’appartient le destin final.

[35:19] L’aveugle et le voyant ne sont pas égaux.

[35:20] Il n’y a pas non plus de ténèbres et de lumière.

[35:21] Il n’y a pas non plus la fraîcheur de l’ombre et la chaleur du soleil.

[35:22] Il n’y a pas non plus les vivants et les morts ; Dieu fait entendre qui il veut. On ne peut pas faire entendre ceux qui sont dans les tombes.

[35:23] Tu n’es qu’un avertisseur.

[35:24] Nous t’avons envoyé avec la vérité, porteur d’une bonne nouvelle, ainsi qu’un avertisseur. Chaque communauté doit recevoir un avertisseur.

[S’ils t’incrédules, ceux qui les ont précédés ont également mécru. Leurs messagers leur ont apporté des preuves évidentes, des Psaumes et des Ecritures éclairantes.

[35:26] Par la suite, J’ai châtié ceux qui ont incrédules ; comme Mon châtiment a été terrible !

Les créations colorées de Dieu

[35:27] Ne savez-vous pas que Dieu fait descendre du ciel de l’eau, grâce à laquelle nous produisons des fruits de différentes couleurs ? Même les montagnes ont des couleurs différentes ; les sommets sont blancs, ou rouges, ou d’une autre couleur. Et les corbeaux sont noirs.

[35:28] De même, les gens, les animaux et le bétail sont de différentes couleurs. C’est pourquoi les gens qui révèrent vraiment Dieu sont ceux qui sont bien informés. Dieu est tout-puissant, il pardonne.

[35:29] Certes, ceux qui récitent le livre de Dieu, observent les Prières de Contact (Salat) et dépensent de nos provisions – secrètement et publiquement – sont engagés dans un investissement qui ne perd jamais.

[35:30] Il les rétribuera généreusement et multipliera Ses bénédictions sur eux. Il est indulgent et reconnaissant.

Le Coran : L’aboutissement de toutes les écritures

[35:31] Ce que nous t’avons révélé dans cette écriture est la vérité, consommant toutes les écritures précédentes. Dieu connaît parfaitement Ses serviteurs, les voyants.

[35:32] Nous avons transmis l’Écriture de génération en génération, et nous avons permis à qui nous choisissions parmi nos serviteurs de la recevoir. Par la suite, certains d’entre eux ont fait du tort à leur âme, d’autres ne l’ont respecté qu’une partie du temps, tandis que d’autres se sont empressés d’œuvrer pour la justice conformément à la volonté de Dieu ; c’est là le plus grand des triomphes.

Les croyants

[35:33] Ils entreront dans les jardins d’Eden, où ils seront parés de bracelets d’or et de perles, et leurs vêtements y seront en soie.

[35:34] Ils diront :  » Louez Dieu de nous avoir débarrassés de tous nos soucis. Notre Seigneur est indulgent et reconnaissant.

[35:35]  » Il nous a admis dans la demeure de la félicité éternelle, par Sa grâce. Jamais nous ne nous ennuyons ici, jamais nous ne nous fatiguons. »

Les incrédules

[35:36] Quant à ceux qui incroient, ils ont encouru le feu de l’Enfer, où ils ne sont jamais achevés par la mort, et où le châtiment n’est jamais commué pour eux. C’est ainsi que Nous redevons à ceux qui ne savent pas apprécier.

[35:37] Ils y crieront :  » Notre Seigneur, si tu nous fais sortir d’ici, nous ferons de bonnes œuvres, au lieu de celles que nous faisions auparavant.  » Ne vous avons-nous pas donné une chance pour toute votre vie, avec des rappels constants pour ceux qui y prennent garde ? N’avez-vous pas reçu l’avertisseur ? Goûtez donc [aux conséquences]. Les transgresseurs n’auront personne pour les aider.

[35:38] Dieu connaît l’avenir des cieux et de la terre. Il est le Connaisseur de toutes les pensées les plus intimes.

Les gagnants et les perdants

[35:39] Il est celui qui vous a fait hériter de la terre. Par la suite, quiconque choisit de mécroire le fait à son propre détriment. L’incrédulité des mécréants ne fait qu’accroître la répulsion de leur Seigneur à leur égard. L’incrédulité des mécréants les plonge plus profondément dans la perdition.

[35:40] Dis :  » Considérez les idoles que vous avez dressées à côté de Dieu ; montrez-moi ce qu’elles ont créé sur terre.  » Possèdent-ils des associés dans les cieux ? Leur avons-nous donné un livre où il n’y a pas de doute ? Ce que les infidèles se promettent les uns aux autres n’est qu’une illusion.

[35:41] C’est Dieu qui retient les cieux et la terre, de peur qu’ils ne disparaissent. Si quelqu’un d’autre les tient, ils disparaîtront certainement. Il est Clément, le Pardonneur.

Les mettre à l’épreuve

[35:42] Ils jurèrent solennellement par Dieu que si un avertisseur venait à eux, ils seraient mieux guidés qu’une certaine assemblée ! Mais le fait que l’avertisseur soit venu à eux les a plongés encore plus profondément dans l’aversion.

[35:43] Ils ont eu recours à l’arrogance sur terre et aux mauvaises manigances, et les mauvaises manigances ne font que se retourner contre ceux qui les manigancent. Devraient-ils donc s’attendre à autre chose qu’au sort de ceux qui ont fait les mêmes choses dans le passé ? Vous constaterez que le système de Dieu n’est jamais changeant, vous constaterez que le système de Dieu est immuable.

[35:44] N’ont-ils pas parcouru la terre et n’ont-ils pas noté les conséquences pour ceux qui les ont précédés ? Ils étaient encore plus forts qu’eux. Rien ne peut être caché à Dieu, ni dans les cieux, ni sur la terre. Il est omniscient et omnipotent.

[35:45] Si Dieu punissait les gens pour leurs péchés, Il ne laisserait pas une seule créature sur terre. Mais Il leur accorde un répit pour une période prédéterminée. Une fois que leur intérim est accompli, alors Dieu est voyant de Ses serviteurs.

Sourate 36 : Y.S. (Ya Sin)

[36:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[36:1] Y. S. (Yaa Seen)

(Voir la signification et la portée de ces initiales jusqu’alors mystérieuses).

[36:2] Et le Coran qui est plein de sagesse.

[36:3] Très certainement, vous (Ahmad) êtes l’un des messagers.

(Voir la clarification « Trois messagers, un Mahdi » pour le rôle et la preuve du dernier messager, Ahmad – le Mahdi).

[36:4] Sur un chemin droit.

[36:5] Cette révélation vient du Tout-Puissant, Très Miséricordieux.

[36:6] Pour avertir les gens dont les parents n’ont jamais été avertis et qui, par conséquent, ne sont pas conscients.

[36:7] Il a été prédéterminé que la plupart d’entre eux ne croient pas.

[36:8] Car nous leur mettons au cou des entraves qui leur montent jusqu’au menton. Ils s’enferment alors dans leur incrédulité.

[36:9] Et nous plaçons une barrière devant eux, et une barrière derrière eux, et ainsi, nous les voilons ; ils ne voient pas.

[36:10] Il en est de même que vous les avertissiez ou non, ils ne peuvent pas croire.

(Chacun est déjà estampillé croyant ou mécrodule).

[Tu ne seras écouté que par ceux qui soutiennent ce message et qui respectent le Très Gracieux, même lorsqu’ils sont seuls dans leur intimité. Donne-leur la bonne nouvelle du pardon et d’une récompense généreuse.

[36:12] Nous allons certainement ressusciter les morts, et nous avons enregistré tout ce qu’ils ont fait dans cette vie, ainsi que les conséquences qui se poursuivent après leur mort. Tout ce que nous avons compté, nous l’avons consigné dans un profond registre.

Rejeter les messagers : Un trait humain tragique

[36:13] Citez-leur l’exemple des gens d’une communauté qui a accueilli les messagers.

[36:14] Lorsque nous leur avons envoyé deux messagers (Rachad et Alban), ils les ont incrédules. Nous les avons alors renforcés par un troisième (Alhak). Ils dirent : « Nous sommes vos messagers ».

(Voir la clarification « Trois messagers, un seul Mahdi » pour la preuve irréfutable de ces trois messagers de notre époque civilisée).

[36:15] Ils dirent :  » Vous n’êtes que des êtres humains comme nous. Le Très Gracieux n’a rien fait descendre. Vous êtes des menteurs.

[36:16] Ils dirent :  » Notre Seigneur sait que nous avons été envoyés vers vous.

[36:17] « Notre seule mission est de délivrer le message. »

[36:18] Ils dirent :  » Nous vous considérons comme de mauvais présages. Si vous ne vous abstenez pas, nous vous lapiderons ou nous vous infligerons un châtiment douloureux.

[36:19] Ils dirent :  » Votre présage dépend de votre réponse, maintenant qu’on vous l’a rappelé. Vous êtes des transgresseurs.

[36:20] Un homme vint de l’autre extrémité de la ville et dit :  » Ô mon peuple, suivez les messagers.

[36:21]  » Suivez ceux qui ne vous demandent pas de salaire et qui sont guidés.

[36:22]  » Pourquoi n’adorerais-je pas Celui qui m’a initié, et vers Lui est votre ultime retour ? « .

[36:23] « Dois-je mettre à côté de lui des dieux ? Si le Très Gracieux me voulait du mal, leur intercession ne pourrait pas m’aider un tant soit peu, ni me secourir.

[36:24] « Dans ce cas, je serais totalement égaré.

[36:25]  » J’ai cru en ton Seigneur, écoute-moi, je t’en prie. « 

Les justes vont directement au paradis

[36:26] (Au moment de sa mort) on lui a dit :  » Entrez au Paradis.  » Il dit :  » Oh, j’aimerais que mon peuple le sache.

[36:27]  » Que mon Seigneur m’a pardonné et m’a rendu honorable. « 

[36:28] Nous n’avons pas fait descendre sur son peuple, après lui, des soldats du ciel ; nous n’avions pas besoin de les faire descendre.

[36:29] Il a suffi d’un coup pour qu’ils se taisent.

Ridiculiser les messagers : Un trait humain tragique

[36:30] Quelle désolation que l’état des gens ! Chaque fois qu’un messager se rendait auprès d’eux, ils le tournaient en dérision.

(Si les messagers présentent des preuves solides de leur qualité de messagers, prônent l’adoration de Dieu seul et ne nous demandent pas d’argent pour eux-mêmes, pourquoi ne croirions-nous pas ?)

[36:31] N’ont-ils pas vu combien de générations nous avons anéanties avant eux, et comment elles ne reviennent jamais à eux ?

[36:32] Chacun d’eux sera convoqué devant nous.

Signes de Dieu 

[36:33] Un signe pour eux est la terre morte : nous la faisons revivre et en produisons des grains pour leur nourriture.

[36:34] Nous y cultivons des jardins de dattiers et de raisins, et nous y faisons jaillir des sources.

[36:35] Il s’agit de leur fournir des fruits et de les laisser fabriquer de leurs propres mains tout ce dont ils ont besoin. Seraient-ils reconnaissants ?

[36:36] Gloire à Celui qui a créé toutes sortes de plantes à partir de la terre, ainsi qu’eux-mêmes, et d’autres créations qu’ils ne connaissent même pas.

[36:37] Un autre signe pour eux est la nuit : nous en retirons la lumière du jour, après quoi ils sont dans les ténèbres.

[36:38] Le soleil se couche à un endroit précis, selon le dessein du Tout-Puissant, de l’Omniscient.

[36:39] La lune est conçue pour apparaître par étapes, jusqu’à ce qu’elle devienne comme une vieille gaine incurvée.

[36:40] Le soleil ne rattrape jamais la lune – la nuit et le jour ne dévient jamais – chacun d’eux flotte sur sa propre orbite.

Invention du premier navire

[36:41] Un autre signe pour eux est que nous avons transporté leurs ancêtres sur l’arche chargée.

[36:42] Puis nous avons créé la même chose pour eux.

[36:43] Si nous l’avions voulu, nous aurions pu les noyer, afin que leurs cris ne soient pas entendus et qu’ils ne puissent pas être sauvés.

[36:44] Au lieu de cela, nous les couvrons de miséricorde et les laissons s’amuser pendant un certain temps.

[36:45] Pourtant, lorsqu’on leur dit :  » Tirez les leçons de votre passé, afin d’œuvrer à la justice pour votre avenir, pour que vous obteniez la miséricorde. « 

[36:46] Quelle que soit la preuve qui leur est donnée de la part de leur Seigneur, ils l’ignorent constamment.

[36:47] Quand on leur dit :  » Donnez de ce que Dieu vous a donné « , ceux qui mécroient disent à ceux qui croient :  » Pourquoi donnerions-nous à ceux que Dieu pourrait nourrir, s’Il le voulait ? Vous êtes vraiment dans l’égarement.

[36:48] Ils contestent également :  » Quand cette promesse se réalisera-t-elle, si vous êtes véridiques ? « 

[36:49] Ils ne verront qu’un seul coup qui les accablera, alors qu’ils se disputent.

[36:50] Ils n’auront même pas le temps de rédiger un testament et ne pourront pas retourner auprès de leur peuple.

[36:51] On sonnera de la corne, après quoi ils sortiront de la tombe et iront vers leur Seigneur.

[36:52] Ils diront : « Malheur à nous ! Qui nous a ressuscités de notre mort ? Voilà ce que le Très Gracieux a promis. Les messagers avaient raison.

[36:53] Il suffit d’un coup pour qu’ils soient convoqués devant nous.

[36:54] Ce jour-là, aucune âme ne sera lésée le moins du monde. Vous serez payés exactement pour ce que vous avez fait.

[36:55] Les habitants du Paradis seront, ce jour-là, joyeusement occupés.

[36:56] Ils demeurent avec leurs conjoints dans de beaux espaces ombragés, bénéficiant d’un mobilier confortable.

[36:57] Ils y auront des fruits, ils auront tout ce qu’ils désirent.

[36:58] Salutations de paix de la part d’un Très Miséricordieux Seigneur.

[36:59] Quant à vous, ô coupables, vous serez mis à l’écart.

Le diable est l’autre alternative

[36:60] N’ai-je pas fait alliance avec vous, enfants d’Adam, de ne pas adorer le diable ? Qu’il est votre ennemi le plus acharné ?

[36:61] Et que vous m’adorerez seul ? C’est le bon chemin.

[36:62] Il a égaré des multitudes d’entre vous. N’aviez-vous pas d’intelligence ?

[36:63] C’est l’enfer qui vous a été promis.

[36:64] Aujourd’hui, vous y brûlerez, en conséquence de votre mécréance.

[36:65] Ce jour-là, nous scellerons leurs bouches ; leurs mains et leurs pieds témoigneront de tout ce qu’ils avaient fait.

[36:66] Si nous le voulons, nous pouvons leur voiler les yeux et, par conséquent, lorsqu’ils chercheront le chemin, ils ne verront pas.

[36:67] Si nous le voulons, nous pouvons les figer sur place ; ainsi, ils ne peuvent ni avancer, ni reculer.

[36:68] Celui à qui nous permettons de vivre longtemps, nous le ramenons à la faiblesse. Ne comprennent-ils pas ?

[36:69] Ce que nous lui avons enseigné (au messager) n’était pas de la poésie, et il n’est pas non plus (un poète). Ce n’est là qu’une preuve formidable et un Coran profond.

[36:70] Pour prêcher aux vivants et dénoncer les incrédules.

[36:71] N’ont-ils pas vu que nous avons créé pour eux, de nos propres mains, du bétail qu’ils possèdent ?

[36:72] Et nous les avons soumis pour eux ; les uns montent à cheval, les autres mangent.

[36:73] Ils en tirent d’autres avantages, ainsi que des boissons. Ne seraient-ils pas reconnaissants ?

Idoles impuissantes

[36:74] Ils érigent à côté de Dieu d’autres dieux, peut-être pourront-ils leur être utiles !

[36:75] Au contraire, ils ne peuvent les aider, ils finissent par les servir comme des soldats dévoués.

[36:76] Ne vous attristez donc pas de leurs propos. Nous sommes au courant de tout ce qu’ils cachent et de tout ce qu’ils déclarent.

[36:77] L’être humain ne voit-il pas que nous l’avons créé à partir d’une infime goutte, puis qu’il se transforme en un ardent ennemi ?

[36:78] Il nous pose une question – tout en oubliant sa création initiale – « Qui peut ressusciter les os après qu’ils aient pourri ? »

[36:79] Dis : « Celui qui les a initiés en premier lieu les ressuscitera. Il est pleinement conscient de toute création. « 

[36:80] Il est celui qui crée pour vous, à partir des arbres verts, le combustible que vous brûlez pour vous éclairer.

[36:81] Celui qui a créé les cieux et la terre n’est-il pas capable de les recréer ? Oui, c’est Lui le Créateur, l’Omniscient.

[Il suffit qu’Il dise :  » Sois  » pour qu’un ordre soit exécuté.

[36:83] Par conséquent, gloire à Celui dans la main duquel se trouve la souveraineté sur toutes choses, et c’est vers Lui que vous serez ramenés.

Sourate 37 – Les arrangeurs (Al-Saffat)

[37:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[37:1] Les arrangeurs en colonnes.

[37:2] Les blâmeurs de ceux qui doivent être blâmés.

[37:3] Les récitants des messages.

[37:4] Votre dieu est unique.

[37:5] Seigneur des cieux et de la terre, et de tout ce qui est entre eux, et Seigneur des açores.

(Chaque corps céleste se lève sur la planète Terre et s’y couche. Chaque ascension est appelée « est »).

[37:6] Nous avons orné le ciel le plus bas de planètes ornementales.

(Nous vivons dans l’univers le plus petit et le plus profond. Les djinns sont confinés dans cet univers).

[37:7] Nous l’avons préservée de tout mauvais démon.

[37:8] Ils ne peuvent pas espionner la Haute Société, ils sont bombardés de toutes parts.

[37:9] Ils ont été condamnés, ils ont encouru un châtiment éternel.

[37:10] Si l’un d’eux s’aventure à charger les limites extérieures, il est frappé d’un projectile féroce.

[37:11] Demandez-leur :  » Sont-ils plus difficiles à créer, ou les autres créations ?  » Nous les avons créés à partir de boue humide.

[37:12] Tandis que vous êtes impressionnés, ils se moquent.

[37:13] Quand on le leur rappelle, ils n’en tiennent pas compte.

[37:14] Quand ils voient une preuve, ils la tournent en dérision.

[37:15] Ils disent : « C’est manifestement de la magie !

[37:16] « Après notre mort et notre retour à la poussière et aux os, sommes-nous ressuscités ?

[37:17] « Même nos anciens ancêtres ? »

[37:18] Dites :  » Oui, vous serez convoqués de force. « 

[37:19] Il suffit d’un coup de pouce pour qu’ils se lèvent et regardent.

[37:20] Ils diront :  » Malheur à nous, voici le Jour du Jugement. « 

[37:21] Voici le jour de la décision en laquelle vous mécroyiez.

[37:22] Faites venir les transgresseurs, leurs épouses et les idoles qu’ils adoraient.

[37:23] à côté de Dieu, et les guider vers le chemin de l’enfer.

[37:24] Arrêtez-les et demandez-leur :

[37:25] « Pourquoi ne vous aidez-vous pas les uns les autres ? »

[37:26] Ils seront, ce jour-là, totalement soumis.

Blâme mutuel

[37:27] Ils viendront les uns vers les autres, s’interrogeant et se blâmant mutuellement.

[37:28] Ils diront (à leurs chefs) :  » Vous veniez à nous par le côté droit. « 

[37:29] Ils répondront :  » C’est vous qui n’étiez pas croyants.

[37:30]  » Nous n’avons jamais eu de pouvoir sur vous, c’est vous qui avez été méchants.

[37:31] « Nous avons justement encouru le jugement de notre Seigneur ; maintenant nous devons souffrir.

[37:32]  » Nous ne vous avons induits en erreur que parce que nous étions égarés. « 

[37:33] Ainsi, ils participeront tous ensemble à la rétribution de ce jour-là.

[37:34] C’est ainsi que l’on redevable les coupables.

Le premier commandement

[37:35] Lorsqu’on leur dit :  » Laa Elaaha Ella Allah 
[Il n’y a pas d’autre dieu que Dieu] « , ils deviennent arrogants.

[37:36] Ils dirent : « Allons-nous quitter nos dieux pour l’amour d’un poète fou ? »

[37:37] En fait, il a apporté la vérité et a confirmé les messagers.

[37:38] Très certainement, vous goûterez au châtiment le plus douloureux.

[37:39] Vous n’êtes redevable que de ce que vous avez fait.

[37:40] Seuls les serviteurs de Dieu qui sont absolument dévoués à Lui seul (seront sauvés).

[37:41] Ils ont mérité des dispositions qui leur sont spécifiquement réservées.

[37:42] Toutes sortes de fruits. Ils seront honorés.

[37:43] Dans les jardins de la félicité.

[37:44] Sur les meubles proches les uns des autres.

[37:45] Des coupes de boissons pures leur seront offertes.

[37:46] Clair et délicieux pour les buveurs.

[37:47] Jamais pollué et jamais épuisé.

[37:48] Avec eux, il y aura des compagnons merveilleux.

[37:49] Protégés comme des œufs fragiles.

Les habitants du Paradis visitent les habitants de l’Enfer

[37:50] Ils viendront les uns vers les autres et se concerteront.

[37:51] L’un d’entre eux dira :  » Avant, j’avais un ami.

[37:52]  » Il avait l’habitude de se moquer : Croyez-vous tout cela ?

[37:53]  » « Après notre mort et notre retour à l’état de poussière et d’ossements, aurons-nous des comptes à rendre ? « 

[37:54] Il dira : « Regardez donc ! »

[37:55] Quand il regardera, il verra son ami au cœur de l’Il.

[37:56] Il ira le voir et lui dira :  » Mon Dieu, tu as failli me ruiner.

[37:57] « Sans la bénédiction de mon Seigneur, je serais avec vous maintenant.

[37:58]  » (Croyez-vous encore) que nous mourons,

[37:59] « seulement la première mort, et nous ne recevons jamais de redevable ? »

La rédemption : Le plus grand triomphe

[37:60] Tel est le plus grand triomphe.

[37:61] C’est pour cela que chaque travailleur devrait travailler.

[37:62] Est-ce un meilleur destin, ou l’arbre de l’amertume ?

[37:63] Nous en avons fait un châtiment pour les transgresseurs.

[37:64] C’est un arbre qui pousse au cœur de l’enfer.

[37:65] Ses fleurs ressemblent à des têtes de diables.

[37:66] Ils en mangeront jusqu’à ce que leurs ventres soient remplis.

[37:67] Puis ils l’agrémenteront d’une boisson infernale.

[37:68] Puis ils retourneront en enfer.

[37:69] Ils ont trouvé leurs parents égarés.

[37:70] Et ils suivirent aveuglément leurs traces.

[37:71] La plupart des générations précédentes se sont égarées de la même manière.

[37:72] Nous leur avons envoyé des avertisseurs.

[37:73] Notez les conséquences pour ceux qui ont été avertis.

[37:74] Seuls les serviteurs de Dieu qui sont absolument dévoués à Lui seul (sont sauvés).

Noé

[37:75] Ainsi, Noé a fait appel à nous, et nous avons été les meilleurs répondeurs.

[37:76] Nous l’avons sauvé, lui et sa famille, du grand désastre.

[37:77] Nous avons fait de ses compagnons les survivants.

[37:78] Et nous avons préservé son histoire pour les générations suivantes.

[37:79] Que la paix soit sur Noé parmi les peuples.

[37:80] C’est ainsi que Nous récompensons les justes.

[37:81] Il est l’un de nos serviteurs croyants.

[37:82] Nous avons noyé tous les autres.

Abraham

[37:83] Parmi ses disciples se trouvait Abraham.

[37:84] Il est venu à son Seigneur de tout cœur.

[37:85] Il dit à son père et à son peuple :  » Qu’adorez-vous ?

[37:86]  » Est-ce ces dieux fabriqués, au lieu de Dieu, que vous voulez ?

[37:87] « Que pensez-vous du Seigneur de l’univers ? »

[37:88] Il regarda attentivement les étoiles.

[37:89] Il abandonne et dit : « J’en ai assez ! »

[37:90] Ils se sont détournés de lui.

[37:91] Il s’est ensuite tourné vers leurs idoles en disant : « Voulez-vous manger ?

[37:92] « Pourquoi ne parlez-vous pas ? »

[37:93] Il les a ensuite détruits.

[37:94] Ils allèrent vers lui dans une grande colère.

[37:95] Il dit :  » Comment pouvez-vous adorer ce que vous sculptez ?

[37:96] « Quand Dieu vous a créés, vous et tout ce que vous faites ! »

[37:97] Ils dirent :  » Faisons un grand feu et jetons-le dedans. « 

[37:98] Ils ont comploté contre lui, mais nous les avons rendus perdants.

[37:99] Il dit :  » Je vais vers mon Seigneur, il me guidera. « 

[37:100]  » Mon Seigneur, accorde-moi des enfants vertueux. « 

[37:101] Nous lui avons annoncé la bonne nouvelle d’un bon enfant.

Rêve satanique

[37:102] Lorsqu’il fut assez grand pour travailler avec lui, il lui dit :  » Mon fils, je vois en rêve que je te sacrifie. Qu’en penses-tu ? » Il répondit :  » Ô mon père, fais ce qui t’est ordonné. Tu me trouveras, si Dieu le veut, patient. »

(Le Très Miséricordieux ne prône jamais le mal (7:28). Comme pour Job, Son a prétendu qu’Abraham aimait trop son fils, et il lui a été permis de soumettre Abraham à cette rude épreuve).

[37:103] Ils se soumirent tous deux, et il posa son front (pour le sacrifier).

Dieu intervient pour sauver Abraham et Ismaël

[37:104] Nous l’avons appelé : « Ô Abraham.

[37:105]  » Vous avez cru au rêve.  » Nous récompensons ainsi les justes.

[37:106] C’était un test très exigeant.

[37:107] Nous avons racheté (Ismaïl) en lui substituant un sacrifice animal.

[37:108] Et nous avons préservé son histoire pour les générations suivantes.

[37:109] Que la paix soit sur Abraham.

[37:110] C’est ainsi que Nous récompensons les justes.

[37:111] Il est l’un de nos serviteurs croyants.

Naissance d’Isaac

[37:112] Puis nous lui avons annoncé la bonne nouvelle de la naissance d’Isaac, pour qu’il soit l’un des prophètes justes.

[37:113] Nous l’avons béni ainsi qu’Isaac. Parmi leurs descendants, il y a des justes et des méchants.

Moïse et Aaron

[37:114] Nous avons aussi béni Moïse et Aaron.

[37:115] Nous les avons délivrés, ainsi que leur peuple, du grand désastre.

[37:116] Nous les avons soutenus, jusqu’à ce qu’ils deviennent les vainqueurs.

[37:117] Nous leur avons donné à tous deux l’écriture profonde.

[37:118] Nous les avons guidés dans le droit chemin.

[37:119] Nous avons préservé leur histoire pour les générations suivantes.

[37:120] Que la paix soit sur Moïse et Aaron.

[37:121] C’est ainsi que Nous récompensons les justes.

[37:122] Tous deux faisaient partie de nos serviteurs vertueux.

Elias

[37:123] Elias était l’un des messagers.

[37:124] Il dit à son peuple :  » Ne voulez-vous pas faire œuvre de justice ? « .

[37:125]  » Adorez-vous une statue au lieu du Créateur suprême ?

[37:126] « Dieu ; ton Seigneur et le Seigneur de tes ancêtres ! »

[37:127] Ils l’ont incrédules. Il fallait donc leur demander des comptes.

[37:128] Seuls les serviteurs de Dieu qui sont absolument dévoués à Lui seul (sont sauvés).

[37:129] Nous avons préservé son histoire pour les générations suivantes.

[37:130] Que la paix soit sur Elias et sur tous ceux qui lui ressemblent.

[37:131] C’est ainsi que Nous récompensons les justes.

[37:132] Il était l’un de nos serviteurs croyants.

Lot

[37:133] Lot était l’un des messagers.

[37:134] Nous l’avons sauvé ainsi que toute sa famille.

[37:135] Seule la vieille femme était condamnée.

[37:136] Nous avons anéanti tous les autres.

[37:137] Vous passez encore le jour devant leurs ruines.

[37:138] Et la nuit. Vous comprenez ?

Jonas

[37:139] Jonas était l’un des messagers.

[37:140] Il s’est échappé vers le navire chargé.

[37:141] Il s’est rebellé et a ainsi rejoint les perdants.

[37:142] Par conséquent, le poisson l’a avalé, et c’est lui qui était à blâmer.

[37:143] S’il n’avait pas eu recours à la méditation (sur Dieu),

[37:144] il serait resté dans son ventre jusqu’au jour de la résurrection.

[37:145] Nous l’avons fait jeter dans le désert, épuisé.

[37:146] Nous avons fait pousser pour lui un arbre aux fruits comestibles.

[37:147] Puis nous l’envoyâmes à cent mille personnes, ou plus.

(Le Coran mentionne 30 nombres : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 19, 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80, 99, 100, 200, 300, 1000, 2000, 3000, 5000, 50000 et 100000. La somme de ces nombres est 162146, soit 19×8534. Voir le Miracle mathématique du Coran).

[37:148] Ils ont cru, et nous les avons laissés profiter de cette vie.

[37:149] Demande-leur si ton Seigneur a des filles, alors qu’eux ont des fils !

[37:150] Avons-nous créé les anges pour qu’ils soient des femmes ? En ont-ils été témoins ?

[37:151] En effet, ils blasphèment grossièrement lorsqu’ils disent –

[37:152]  » Dieu a engendré un fils.  » Ce sont des menteurs.

[37:153] A-t-il choisi les filles plutôt que les garçons ?

[37:154] Quel est le problème avec votre logique ?

S’adresser aux incrédules

[37:155] Pourquoi ne prenez-vous pas garde ?

[37:156] Avez-vous des preuves ?

[37:157] Montrez-nous votre livre, si vous êtes véridique.

[37:158] Ils ont même inventé une relation particulière entre lui et les djinns. Les djinns eux-mêmes savent qu’ils sont soumis.

[37:159] Que Dieu soit glorifié, bien au-delà de leurs prétentions.

[37:160] Seuls les serviteurs de Dieu qui se consacrent à lui seul (sont sauvés).

[37:161] En effet, vous et ce que vous adorez.

[37:162] Ne peut rien lui imposer.

[37:163] Il n’y a que vous qui brûlerez en enfer.

Les anges

[37:164] Chacun d’entre nous a un travail spécifique.

[37:165] Nous sommes les arrangeurs.

[37:166] Nous avons dûment glorifié [notre Seigneur].

Suivre aveuglément les parents

[37:167] Ils disaient ,

[37:168]  » Si nous avions reçu les bonnes instructions de nos parents,

[37:169] « nous aurions été des adorateurs ; dévoués à Dieu seul ».

[37:170] Mais ils ont incrédules, et ils s’en apercevront certainement.

Victoire garantie pour les messagers

[37:171] Notre décision est déjà décrétée pour nos serviteurs les messagers.

[37:172] Ils sont certes les vainqueurs.

[37:173] Nos soldats sont les vainqueurs.

[37:174] Ne tenez donc pas compte d’eux pendant un certain temps.

[37:175] Observez-les, ils observeront à leur tour.

[37:176] Remettent-ils en cause notre châtiment ?

[37:177] Quand cela les frappera un jour, ce sera un jour de misère ; ils ont été suffisamment avertis.

[37:178] N’en tenez pas compte pendant un certain temps.

[37:179] Observez-les, ils observeront à leur tour.

[37:180] Gloire à ton Seigneur, le grand Seigneur ; bien au-dessus de leurs prétentions.

[37:181] Que la paix soit sur les messagers.

[37:182] Louange à Dieu, Seigneur de l’univers.

Sourate 38 : S. (Saad)

[38:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[38:1] S. (Saad), et le Coran qui contient la preuve.

(Cette initiale (Saad) apparaît dans les sourates 7, 19 et 38 152 fois au total, soit 19×8. Le mot « Zikr » est distinct du Coran et indique clairement le code mathématique miraculeux du Coran. Voir également 15:6, 9 ; 16:44 ; 21:2, 24 ; 26:5 ; & 36:11, 69).

[38:2] Ceux qui mécroient ont plongé dans l’arrogance et le défi.

[38:3] Nous avons anéanti bien des générations avant eux. Ils ont appelé à l’aide, en vain.

[38:4] Ils s’étonnèrent qu’un avertisseur leur vienne, de parmi eux. Les incrédules dirent :  » Un magicien, un menteur « .

[38:5] « Il a fait des dieux un seul dieu ? C’est vraiment étrange. »

[38:6] Les chefs annoncèrent :  » Allez et persévérez avec constance dans l’adoration de vos dieux. C’est ce que l’on désire.

[38:7]  » Nous n’avons jamais entendu parler de cela dans la religion de nos pères. C’est un mensonge.

[38:8] « Pourquoi la preuve est-elle descendue jusqu’à lui, au lieu de nous ? » En effet, ils doutent de Ma preuve. Ils n’ont pas encore goûté à mon châtiment.

[38:9] Possèdent-ils les trésors de la miséricorde de ton Seigneur, le Tout-Puissant, le Concédant.

[38:10] Possèdent-ils la souveraineté des cieux et de la terre, et de tout ce qui se trouve entre eux ? Qu’ils se servent eux-mêmes.

[38:11] Au lieu de cela, toutes les forces qu’ils peuvent rassembler – même si tous leurs partis s’unissaient – seront vaincues.

[38:12] Incrédules devant eux étaient le peuple de Noé, `Aad, et le puissant Pharaon.

[38:13] Thamoud, le peuple de Loth, les habitants des bois (de Midyan), tels étaient les adversaires.

[38:14] Chacun d’eux a incrédules les messagers et ainsi, Mon châtiment était inévitable.

[38:15] Ces personnes peuvent s’attendre à un coup unique, dont elles ne se remettront jamais.

[38:16] Ils contestèrent :  » Notre Seigneur, pourquoi ne précipites-tu pas le châtiment pour nous, avant le jour des comptes. « 

[38:17] Prends patience face à leurs propos, et souviens-toi de notre serviteur David, le débrouillard, il était obéissant.

[38:18] Nous avons engagé les montagnes à son service, glorifiant avec lui nuit et jour.

[38:19] Les oiseaux aussi s’engagèrent à le servir ; tous lui obéissaient.

[38:20] Nous avons renforcé sa royauté et l’avons doté de sagesse et de bonne logique.

[38:21] Avez-vous reçu des nouvelles des hommes en conflit qui se sont faufilés dans son sanctuaire ?

[38:22] Lorsqu’ils entrèrent dans sa chambre, il fut surpris. Ils lui dirent :  » Ne crains rien. Nous sommes en conflit les uns avec les autres et nous cherchons à obtenir de toi un jugement équitable. Ne nous fais pas de tort et guide-nous dans la bonne voie.

[38:23] « Ce frère à moi possède quatre-vingt-dix-neuf brebis, alors que je n’en possède qu’une. Il veut mélanger mes brebis avec les siennes et continue à faire pression sur moi. »

(C’est le seul endroit où le nombre 99 apparaît. Trente nombres différents sont mentionnés dans le Coran, et leur total s’élève à 162146, 19×8534).

La piété exemplaire de David

[38:24] Il dit :  » Il est injuste envers vous en demandant de combiner vos moutons avec les siens. La plupart des gens qui réunissent leurs biens se traitent injustement, sauf ceux qui croient et pratiquent la justice, et ils sont si peu nombreux. » Par la suite, David s’est demandé s’il avait fait le bon jugement. Il pensait que l’on était en train de le mettre à l’épreuve. Il a alors imploré le pardon de son Seigneur, s’est prosterné et s’est repenti.

(Dans cet exemple clair, 99 d’un côté contre 1 de l’autre, l’extrême attention de David à rendre le bon jugement l’a amené à demander pardon. Sommes-nous aussi prudents ?)

[38:25] Nous lui avons pardonné dans cette affaire. Nous lui avons accordé une position d’honneur auprès de nous et une belle demeure.

[38:26] Ô David, nous avons fait de toi un chef sur la terre. Tu jugeras donc les gens avec équité, et tu ne suivras pas ton opinion personnelle, de peur qu’elle ne te détourne du chemin de Dieu. Ceux qui s’écartent du chemin de Dieu encourent un châtiment sévère pour avoir oublié le jour des comptes.

[38:27] Ce n’est pas en vain que Nous avons créé les cieux et la terre, et ce qui les sépare. Telle est la pensée de ceux qui mécroient. Incrédule donc, malheur à ceux qui mécroient, ils souffriront en enfer.

[38:28] Traiterons-nous ceux qui croient et mènent une vie juste comme nous traitons ceux qui commettent le mal sur terre ? Traiterons-nous les justes comme nous traitons les méchants ?

[38:29] C’est une écriture que nous avons fait descendre vers toi, qui est sacrée – peut-être réfléchiront-ils à ses versets. Ceux qui ont de l’intelligence y prendront garde.

La dévotion exemplaire de Salomon

[38:30] Nous avons accordé à David Salomon, un serviteur bon et obéissant.

[38:31] Un jour, il se préoccupa de beaux chevaux, jusqu’à ce que la nuit tombe.

[38:32] Il dit ensuite :  » J’ai apprécié les choses matérielles plus que j’ai aimé adorer mon Seigneur, jusqu’à ce que le soleil disparaisse.

(Salomon a manqué sa prière de l’après-midi à cause de ses chevaux. Pour réduire à néant l’affirmation possible de Satan selon laquelle Salomon aimait ses chevaux plus qu’il n’aimait Dieu, il s’est débarrassé de ses chevaux).

[38:33] « Ramenez-les. » (Pour faire ses adieux,) il leur frottait les jambes et le cou.

[38:34] Nous avons donc mis Salomon à l’épreuve ; nous l’avons comblé de richesses matérielles immenses, mais il s’est soumis avec constance.

[38:35] Il dit :  » Mon Seigneur, pardonne-moi et accorde-moi une royauté que personne d’autre n’a jamais atteinte. C’est toi qui l’accordes.

[38:36] Nous (avons exaucé sa prière et) avons engagé le vent à sa disposition, déversant la pluie où il voulait.

[38:37] Et les diables, qui construisent et plongent.

[38:38] D’autres ont été mis à sa disposition.

[38:39]  » Voici ce que nous vous avons accordé ; vous pouvez donner généreusement, ou retenir, sans limite. « 

[38:40] Il a mérité une position honorable parmi nous et une merveilleuse demeure.

Le diable frappe Job

[38:41] Souvenez-vous de notre serviteur Job : il a invoqué son Seigneur :  » Le diable m’a affligé d’épreuves et de douleurs. « 

(Salomon et Job représentent les deux extrémités du spectre de la mise à l’épreuve. Nous sommes mis à l’épreuve par la richesse, la santé ou l’absence de richesse, pour voir si nous adorons Dieu seul en toutes circonstances).

[38:42] « Frappe le sol avec ton pied. Une source te donnera la guérison et la boisson. »

Dieu s’en remet aux croyants

[38:43] Nous lui avons rendu sa famille, deux fois plus nombreuse. Telle est notre miséricorde ; c’est un rappel pour ceux qui ont de l’intelligence.

[38:44] « Maintenant, tu vas parcourir le pays et prêcher le message, afin d’accomplir ton engagement. » Nous le trouvâmes ferme. Quel bon serviteur ! Il était un soumissionnaire.

[38:45] Souvenez-vous aussi de nos serviteurs Abraham, Isaac et Jacob. Ils étaient pleins de ressources et possédaient une vision.

[38:46] Nous leur avons accordé un grand bienfait : la conscience de l’Au-delà.

[38:47] Ils ont été choisis, car ils étaient parmi les plus justes.

[38:48] Souviens-toi d’Ismaïl, d’Élisée et de Zal-Kifl, parmi les plus justes.

Les justes

[38:49] C’est un rappel : les justes ont mérité un destin merveilleux.

[38:50] Les jardins d’Eden leur ouvriront leurs portes.

[38:51] En s’y détendant, ils recevront de nombreuses sortes de fruits et de boissons.

[38:52] Ils auront des conjoints merveilleux.

[38:53] C’est ce que vous avez mérité au jour des comptes.

[38:54] Nos provisions sont inépuisables.

Les incrédules : Les querelles des uns et des autres

[38:55] Quant aux transgresseurs, ils ont encouru un destin misérable.

[38:56] C’est en enfer qu’ils brûlent, quelle misérable demeure !

[38:57] Ce qu’ils y goûteront, ce seront des boissons infernales et des mets amers.

[38:58] Et bien d’autres choses du même genre.

[38:59]  » Voilà un groupe qui sera jeté en Enfer avec vous.  » Ils ne seront pas accueillis (par les habitants de l’enfer). Ils ont mérité de brûler dans le feu de l’enfer.

[38:60] Les nouveaux venus répondront :  » Vous n’êtes pas non plus les bienvenus. Vous êtes ceux qui nous ont précédés et qui nous ont trompés. Vous êtes ceux qui nous ont précédés et qui nous ont induits en erreur.

[38:61] Ils diront aussi :  » Notre Seigneur, ce sont eux qui nous ont entraînés là-dedans ; doublez pour eux le châtiment du feu de l’enfer. « 

Surprise !

[38:62] Ils diront : « Comment se fait-il que nous ne voyions pas (en enfer) des gens que nous comptions parmi les méchants ? ».

[38:63]  » Nous les tournions en dérision ; nous détournions les yeux d’eux. « 

[38:64] C’est un fait prédéterminé : les gens de l’enfer se querelleront entre eux.

[38:65] Dis :  » Je vous avertis : il n’y a pas d’autre dieu que Dieu, l’Unique, le Suprême.

[38:66]  » Le Seigneur des cieux et de la terre, et de tout ce qui est entre eux ; le Tout-Puissant, le Pardonneur. « 

La grande querelle

[38:67] Dites : « Voici une nouvelle extraordinaire.

[38:68] « Que vous ignorez totalement.

[38:69] « Je n’étais pas au courant auparavant de la querelle au sein de la Haute Société.

(La querelle au sein de la Haute Société a été déclenchée par le défi lancé par Satan à l’autorité absolue de Dieu. Il s’agit sans aucun doute de l’événement le plus important de l’histoire de la race humaine. Nous n’avons pas réussi à prendre une position ferme concernant l’autorité absolue de Dieu. Cette vie représente la troisième et dernière chance de nous racheter).

[38:70] « Je suis inspiré que ma seule mission est de vous transmettre les avertissements. »

[38:71] Ton Seigneur dit aux anges :  » Je crée un être humain à partir de l’argile.

[38:72] « Une fois que Je l’aurai conçu et que J’aurai soufflé en lui de Mon esprit, vous vous prosternerez devant lui. »

[38:73] Les anges se prosternèrent tous,

[38:74] sauf Satan ; il a refusé, il était trop arrogant, peu reconnaissant.

[38:75] Il dit :  » Ô Satan, qu’est-ce qui t’a empêché de te prosterner devant ce que J’ai créé de Mes mains ? Es-tu trop arrogant ? T’es-tu rebellé ? »

[38:76] Il dit :  » Je suis meilleur que lui ; Tu m’as créé du feu, et tu l’as créé de l’argile. « 

[38:77] Il dit :  » C’est pourquoi vous devez être exilés, vous serez bannis.

[38:78]  » Vous avez encouru Ma condamnation jusqu’au Jour du Jugement. « 

[38:79] Il dit :  » Mon Seigneur, accorde-moi un répit jusqu’au jour de la résurrection. « 

[38:80] Il dit :  » Vous êtes ressuscités.

[38:81] « Jusqu’au jour fixé ».

[38:82] Il dit :  » Je jure par Ta majesté que je les égarerai tous.

[38:83]  » Sauf Tes adorateurs qui se consacrent absolument à Toi seul. « 

[38:84] Il dit :  » C’est la vérité, et la vérité est tout ce que je prononce.

[38:85]  » Je remplirai l’Enfer de vous et de tous ceux qui vous suivront. « 

[38:86] Dis :  » Je ne vous demande aucun salaire et je ne suis pas un imposteur.

[38:87] « Ceci est un rappel pour le monde.

[38:88] « Et vous le découvrirez certainement dans quelque temps. »

Sourate 39 – Les foules (Al-Zumar)

[39:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[39:1] C’est une révélation de l’Écriture, de la part de Dieu, le Tout-Puissant, le Sage.

[39:2] Nous avons fait descendre sur vous cette Écriture, en toute vérité : vous adorerez Dieu, en ne vouant votre religion qu’à Lui seul.

Les idoles comme médiateurs : Un mythe commun

[39:3] Absolument, la religion sera consacrée à Dieu seul. Ceux qui érigent des idoles à côté de Lui disent : « Nous ne les idolâtrons que pour nous rapprocher de Dieu, car elles sont mieux placées ». Dieu les jugera sur leurs différends. Dieu ne guide pas de tels menteurs, de tels mécréants.

[39:4] Si Dieu avait voulu avoir un fils, Il aurait pu choisir qui Il voulait parmi Ses créations. Qu’Il soit glorifié, Il est Dieu, l’Unique, le Suprême.

La forme de la terre

[39:5] Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il fait rouler la nuit sur le jour, et fait rouler le jour sur la nuit. Il a engagé le soleil et la lune, chacun fonctionnant pour une période finie. Il est absolument le Tout-Puissant, le Pardonneur.

(Ce verset nous informe clairement que la terre est ronde. Le terme arabe pour « Il roule » (Yukawwir) est dérivé du mot arabe pour « balle » (Kurah). Étant donné que la Terre n’est pas exactement ronde, une référence spécifique à sa forme est donnée dans 79:30. Le Coran regorge d’informations scientifiques qui nous ont été communiquées des siècles après la révélation du Coran).

[39:6] Il vous a créés d’une seule personne, puis a créé de celle-ci son compagnon. Il a fait descendre vers vous huit espèces de bétail. Il vous crée dans le ventre de vos mères, création après création, dans des trimestres de ténèbres. Tel est Dieu, votre Seigneur. C’est à lui qu’appartient toute la souveraineté. Il n’y a pas d’autre dieu que Lui. Comment pourriez-vous dévier ?

Croire pour son propre bien

[39:7] Si vous êtes incrédules, Dieu n’a besoin de personne. Mais Il n’aime pas voir Ses serviteurs prendre la mauvaise décision. Si vous décidez d’être reconnaissants, Il est heureux pour vous. Aucune âme ne porte les péchés d’une autre âme. En fin de compte, c’est vers votre Seigneur que vous retournerez, et Il vous informera alors de tout ce que vous avez fait. Il est parfaitement au courant des pensées les plus intimes.

[39:8] Lorsque l’être humain est affligé, il implore son Seigneur, sincèrement dévoué à Lui. Mais dès qu’Il le bénit, il oublie son imploration précédente, érige des idoles pour se placer au même rang que Dieu et détourner les autres de Son chemin. Dis : « Jouissez provisoirement de votre mécréance ; vous avez encouru le feu de l’enfer. »

[39:9] Ne vaut-il pas mieux être de ceux qui méditent la nuit, se prosternant et restant debout, conscients de l’Au-delà et cherchant la miséricorde de leur Seigneur ? Dis : « Ceux qui savent sont-ils égaux à ceux qui ne savent pas ? » Seuls ceux qui ont de l’intelligence prendront garde.

[39:10] Dis :  » Ô Mes serviteurs qui ont cru, vous révérerez votre Seigneur.  » Pour ceux qui ont fait œuvre de justice en ce monde, une bonne récompense. La terre de Dieu est vaste, et ceux qui persévèrent avec constance recevront leur récompense généreusement, sans limites.

Dieu SEUL

[39:11] Dis :  » On m’a ordonné d’adorer Dieu, en consacrant la religion absolument à Lui seul.

[39:12] « Et j’ai reçu l’ordre d’être le plus grand des soumissionnaires. »

[39:13] Dis :  » Je crains, si j’ai désobéi à mon Seigneur, le châtiment d’un grand jour. « 

[39:14] Dis :  » Dieu est le seul que j’adore, consacrant ma religion absolument à Lui seul.

[39:15]  » Adorez donc ce que vous voulez en dehors de Lui.  » Dis : « Les vrais perdants sont ceux qui perdent leurs âmes et leurs familles le jour de la résurrection. » Il est certain que c’est là la vraie perte.

[39:16] Ils auront des masses de feu sur eux et sous eux. Dieu avertit ainsi Ses serviteurs : Ô Mes serviteurs, vous me respecterez.

[39:17] Quant à ceux qui écartent le culte de toutes les idoles et se consacrent totalement à Dieu seul, ils ont mérité le bonheur. Annoncez la bonne nouvelle à mes serviteurs.

Parole de Dieu

[39:18] Ce sont eux qui examinent toutes les paroles, puis suivent les meilleures. Ce sont eux que Dieu a guidés, ce sont eux qui possèdent l’intelligence.

[39.19] En ce qui concerne ceux qui ont mérité le châtiment, pouvez-vous sauver ceux qui sont déjà en Enfer ?

Les justes

[39:20] Quant à ceux qui révèrent leur Seigneur, on leur construira des demeures sur des demeures, avec des ruisseaux qui coulent. Telle est la promesse de Dieu, et Dieu ne rompt jamais Son engagement.

[39:21] Ne voyez-vous pas que Dieu fait descendre du ciel de l’eau, puis la met dans des puits souterrains, puis produit avec elle des plantes de diverses couleurs, puis elles poussent jusqu’à jaunir, puis Il les transforme en foin ? Ceci devrait être un rappel pour ceux qui possèdent l’intelligence.

[Il suffit que Dieu rende le cœur de quelqu’un satisfait par la Soumission pour qu’il suive une lumière de son Seigneur. Malheur donc à ceux dont le cœur s’est endurci contre le message de Dieu ; ils se sont égarés.

Le meilleur hadith

[39:23] Dieu a fait descendre ici le meilleur hadith, un livre cohérent qui indique les deux chemins (du Paradis et de l’Enfer). Les peaux de ceux qui respectent leur Seigneur s’en froissent, puis leurs peaux et leurs cœurs s’adoucissent pour le message de Dieu. Telle est la direction de Dieu ; Il l’accorde à qui veut. Quant à ceux que Dieu égare, rien ne peut les guider.

[39:24] Qu’y a-t-il de mieux que de se sauver la face du terrible châtiment au jour de la résurrection ? On dira aux transgresseurs : « Goûtez les conséquences de ce que vous avez gagné. »

[39:25] D’autres avant eux ont incrédules et, par conséquent, le châtiment les a affligés d’où ils ne s’attendaient pas.

[39:26] Dieu les a condamnés à l’humiliation dans cette vie, et le châtiment dans l’Au-delà sera bien pire, s’ils savaient.

Le Coran : Pas d’ambiguïté

[39:27] Nous avons cité pour les gens toutes sortes d’exemples dans ce Coran, afin qu’ils prennent garde.

[39:28] Un Coran en arabe, sans aucune ambiguïté, afin qu’ils soient vertueux.

[39:29] Dieu cite l’exemple d’un homme qui traite avec des partenaires en désaccord (Hadith), comparé à un homme qui traite avec une seule source cohérente (Coran). Sont-ils pareils ? Dieu soit loué, la plupart d’entre eux ne le savent pas.

Hadith : Un blasphème flagrant

[39:30] Tu (Mohammed) mourras certes, comme ils mourront.

[39:31] Le jour de la résurrection, devant votre Seigneur, vous vous querellerez les uns les autres.

[39:32] Qui est plus mauvais que celui qui attribue à Dieu des mensonges, tout en mécroyant à la vérité qui lui est parvenue ? L’Enfer n’est-il pas un juste redevable pour les mécréants ?

Le Coran : La vérité absolue

[39:33] Quant à ceux qui promeuvent la vérité et y croient, ce sont eux les justes.

[39:34] Ils obtiendront tout ce qu’ils désirent, auprès de leur Seigneur. Telle est la récompense des justes.

[39:35] Dieu remet leurs œuvres pécheresses et les récompense généreusement pour leurs bonnes œuvres.

Une question profonde

[39:36] Dieu ne suffit-il pas à Son serviteur ? Ils vous effraient par les idoles qu’ils dressent à côté de Lui. Celui que Dieu égare, rien ne peut le guider.

[39:37] Et celui que Dieu guide, rien ne peut l’égarer. Dieu n’est-il pas tout-puissant, vengeur ?

Ils croient en Dieu, mais ils iront en enfer

[39:38] Si tu leur demandes :  » Qui a créé les cieux et la terre ? « , ils répondront :  » Dieu.  » Dis-leur :  » Pourquoi donc mettez-vous des idoles à côté de Dieu ? Si Dieu a voulu pour moi un malheur, peuvent-elles le soulager ? Et s’Il a voulu pour moi une bénédiction, peuvent-elles empêcher cette bénédiction ? ». Dites : « Dieu me suffit ». C’est en lui que se confient ceux qui ont confiance.

[39:39] Dis :  » Ô mon peuple, faites de votre mieux et je ferai de mon mieux ; vous trouverez sûrement.

[39:40]  » (Vous découvrirez) qui a encouru un châtiment honteux et qui a mérité un châtiment éternel. « 

[39:41] C’est par toi que Nous avons fait descendre l’Écriture pour les gens, en toute vérité. Alors, quiconque est guidé l’est pour son bien, et quiconque s’égare s’égare à son détriment. Tu n’es pas leur défenseur.

[39:42] Dieu met les âmes à mort lorsque la fin de leur vie arrive, et aussi au moment du sommeil. Ainsi, Il en reprend certains pendant leur sommeil, tandis que d’autres sont autorisés à continuer à vivre jusqu’à la fin de leur intérim prédéterminé. Cela devrait donner des leçons aux personnes qui réfléchissent.

Le mythe de l’intercession

[39:43] Ont-ils inventé des intercesseurs pour servir de médiateurs entre eux et Dieu ? Dis : « Et s’ils n’ont ni pouvoir, ni intelligence ? »

[39:44] Dis :  » Toute intercession appartient à Dieu.  » C’est à Lui qu’appartient la souveraineté des cieux et de la terre, et c’est vers Lui que vous serez ramenés.

Le plus grand critère

[39:45] Quand on évoque Dieu SEUL, les cœurs de ceux qui ne croient pas en l’Au-delà se contractent d’aversion. Mais lorsqu’on en mentionne d’autres à côté de lui, ils se sentent satisfaits.

(Malgré le commandement clair de 3:18 que le premier pilier de l’islam proclame : « Ash-hadu An Lã Elãha Ellã Allãh (il n’y a pas d’autre dieu que Dieu) », la majorité des « musulmans » insistent pour ajouter le nom de Mohammed. Ce plus grand critère nous avertit que se réjouir d’ajouter le nom de Mohammed, ou tout autre nom, expose à l’incrédulité dans l’Au-delà).

[39:46] Proclamez :  » Notre dieu, Initiateur des cieux et de la terre, Connaisseur de tous les secrets et de toutes les déclarations, Tu es le seul à juger parmi Tes serviteurs au sujet de leurs différends. « 

[39:47] Si ceux qui ont transgressé possédaient tout ce qu’il y a sur terre, même le double, ils y renonceraient volontiers pour éviter le terrible châtiment du jour de la résurrection. Dieu leur montrera ce à quoi ils ne s’attendaient pas.

[39:48] Les œuvres de péché qu’ils avaient gagnées leur seront montrées, et les choses mêmes dont ils se moquaient reviendront les hanter.

L’inconstance humaine

[39:49] Si l’humain est touché par l’adversité, il nous implore, mais dès que nous lui accordons une bénédiction, il dit : « J’y suis parvenu grâce à mon intelligence ! » Ce n’est qu’une épreuve, mais la plupart d’entre eux ne savent pas.

[39:50] Ceux qui les ont précédés ont proféré la même chose, et leurs gains ne les ont pas aidés le moins du monde.

[39:51] Ils ont subi les conséquences de leurs mauvaises œuvres. De même, les transgresseurs de la génération actuelle subiront les conséquences de leurs mauvaises actions ; ils ne pourront pas y échapper.

[39:52] Ne se rendent-ils pas compte que c’est Dieu qui augmente la provision pour qui Il veut, et qui la retient ? Ce sont là des leçons pour les croyants.

L’infinie miséricorde de Dieu

[39:53] Proclamez :  » Ô Mes serviteurs qui avez dépassé les limites, ne désespérez jamais de la miséricorde de Dieu. Dieu pardonne tous les péchés. Il est le Pardonneur, le Très Miséricordieux. »

[39:54] Vous obéirez à votre Seigneur et vous vous soumettrez totalement à Lui, avant que le châtiment ne vous rattrape ; vous ne pourrez alors être secourus.

[39:55] Et suivez le meilleur chemin que vous indique votre Seigneur, avant que le châtiment ne vous surprenne brusquement au moment où vous vous y attendez le moins.

[39:56] De peur qu’une âme ne dise :  » Comme je regrette d’avoir méconnu les commandements de Dieu ; j’étais certainement l’un des moqueurs. « 

[39:57] Ou dire :  » Si Dieu m’avait guidé, j’aurais été avec les justes. « 

[39:58] Ou dire, lorsqu’il voit le châtiment :  » Si j’ai une autre chance, je ferai œuvre de justice. « 

[39:59] Oui, en effet (vous avez eu suffisamment d’occasions). Mes preuves te sont parvenues, mais tu les as rejetées, tu t’es enflé d’orgueil et tu es devenu mécroire.

[39:60] Le jour de la résurrection, tu verras les visages de ceux qui ont menti sur Dieu couverts de misère. L’enfer n’est-il pas la juste rétribution des arrogants ?

[39:61] Et Dieu sauvera ceux qui ont maintenu la justice, Il les récompensera. Aucun mal ne les atteindra, et ils n’auront aucun chagrin.

[39:62] Dieu est le Créateur de toutes choses, et Il a le plein contrôle de toutes choses.

[39:63] C’est à Lui que revient toute décision dans les cieux et sur la terre, et ceux qui mécroient aux révélations de Dieu sont les vrais perdants.

[39:64] Dis :  » Est-ce un autre Dieu que vous m’exhortez à adorer, ô vous les ignorants ? « 

L’adoration de l’idole annule tout travail

[39:65] Il vous a été révélé, ainsi qu’à ceux qui vous ont précédés, que si jamais vous vous livrez au culte des idoles, toutes vos œuvres seront annulées, et vous serez avec les perdants.

[39:66] Vous adorerez donc Dieu seul, et vous serez reconnaissants.

La grandeur de Dieu

[39:67] Ils ne pourront jamais sonder la grandeur de Dieu. La terre entière est dans Son poing le jour de la résurrection. En fait, les univers sont pliés dans Sa main droite. Qu’Il soit glorifié, Il est bien trop élevé pour avoir besoin d’associés.

(Notre univers, avec ses milliards de galaxies, ses milliards de milliards d’étoiles, ses innombrables décillions de corps célestes, s’étendant sur plusieurs milliards d’années-lumière, est le plus petit et le plus profond des sept univers. Cette immensité incompréhensible des sept univers est dans la main de Dieu. Telle est la grandeur de Dieu. Voir « La grandeur de Dieu« ).

Le Jour du Jugement

[39:68] On soufflera dans le cor, et tous les habitants des cieux et de la terre seront frappés d’inconscience, à l’exception de ceux que Dieu épargnera. On en sonnera une autre fois, et tous se lèveront en regardant.

[39:69] Alors la terre resplendira de la lumière de son Seigneur. L’histoire sera proclamée, les prophètes et les témoins seront présentés. Tout le monde sera alors jugé équitablement, sans la moindre injustice.

[39:70] Chaque âme sera payée pour ce qu’elle a fait, car Il est parfaitement conscient de tout ce qu’elles ont fait.

Les incrédules

[39:71] Ceux qui ont incrédules seront conduits en foule vers l’Enfer. Lorsqu’ils y parviendront et que ses portes seront ouvertes, ses gardiens diront : « N’avez-vous pas reçu des messagers parmi vous, qui vous ont récité les révélations de votre Seigneur et qui vous ont avertis de la rencontre de ce jour ? Ils répondront : « Oui, c’est vrai. Mais le mot « châtiment » était déjà imprimé sur les mécréants. »

[39:72] Il sera dit :  » Entrez aux portes de l’Enfer, où vous demeurerez éternellement.  » Quel destin misérable pour les arrogants !

Les croyants

[39:73] Ceux qui ont respecté leur Seigneur seront conduits en foule au Paradis. Lorsqu’ils y parviendront et que ses portes s’ouvriront, ses gardiens diront :  » Que la paix soit sur vous, vous avez gagné. Vous y demeurerez donc éternellement. »

[39:74] Ils diront :  » Louange à Dieu, qui a tenu la promesse qu’Il nous avait faite, et qui nous a fait hériter de la terre, jouissant du Paradis à notre guise.  » Quelle belle récompense pour les travailleurs !

[39:75] Vous verrez les anges flotter autour du trône, glorifiant et louant leur Seigneur. Après que le jugement équitable aura été rendu à tous, il sera proclamé : « Louange à Dieu, Seigneur de l’univers : « Louange à Dieu, Seigneur de l’univers.

Sourate 40 : L’oubli (Ghafer)

[40:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[40:1] H. M.

(Voir la signification et la portée de ces initiales jusqu’alors mystérieuses).

[40:2] Cette révélation de l’Écriture vient de Dieu, le Tout-Puissant, l’Omniscient.

[40:3] Pardonnant les péchés, acceptant le repentir, strict dans l’application de la rétribution, et possesseur de tout pouvoir. Il n’y a pas d’autre dieu que lui. C’est à lui que revient le destin ultime.

[40:4] Nul n’incrimine les révélations de Dieu, si ce n’est ceux qui mécroient. Ne vous laissez pas impressionner par leur succès apparent.

[40:5] Incrédules avant eux étaient les gens de Noé, et bien d’autres opposants après eux. Chaque communauté a persécuté son messager pour le neutraliser. Ils discutaient avec le mensonge pour faire échec à la vérité. Je les ai donc châtiés, et mon châtiment a été terrible.

[40:6] Ainsi, le jugement de ton Seigneur est déjà empreint sur ceux qui mécroient, qu’ils sont les habitants de l’Enfer.

Les anges prient pour les croyants

[40:7] Ceux qui servent le trône et tous ceux qui l’entourent glorifient et louent leur Seigneur, et croient en lui. Ils demandent le pardon pour les croyants : « Notre Seigneur, Ta miséricorde et Ta science sont universelles. Pardonne à ceux qui se repentent et suivent Ta voie, et épargne-leur le châtiment de l’Enfer.

[40:8]  » Notre Seigneur, et fais-les entrer dans les jardins d’Eden que Tu leur as promis, ainsi qu’aux justes parmi leurs parents, leurs époux et leurs enfants. Tu es le Tout-Puissant, le Très-Sage.

[40:9]  » Et préserve-les du péché. Celui que tu protèges contre le péché, ce jour-là, a obtenu de toi la miséricorde. C’est là le plus grand des triomphes.

Dieu SEUL : les incrédules avouent leur mécroire

[40:10] On dira aux incrédules :  » L’aversion de Dieu à votre égard est pire encore que l’aversion que vous avez pour vous-mêmes. En effet, vous avez été invités à croire, mais vous avez préféré mécroire. « 

Dieu SEUL : les mécrédules subissent deux morts

[40:11] Ils diront :  » Notre Seigneur, tu nous as fait mourir deux fois, et tu nous as donné deux vies ; maintenant nous avons confessé nos péchés. Y a-t-il un moyen de s’en sortir ? »

Dieu SEUL : Notez la raison

[40:12] C’est que, lorsque Dieu SEUL était préconisé, vous avez incrédules ; mais lorsque d’autres étaient mentionnés à côté de lui, vous avez cru. C’est pourquoi le jugement de Dieu a été prononcé ; Il est le Très-Haut, le Grand.

[40:13] Il est celui qui vous montre continuellement Ses preuves et vous fait descendre du ciel des provisions. Seuls ceux qui se soumettent totalement pourront en tenir compte.

[40:14] Vous devez donc vouer votre adoration absolument à Dieu SEUL, même si cela déplaît aux mécroires.

[40:15] Possédant les plus hauts rangs, et gouvernant de toute la domination. Il envoie une inspiration, porteuse de Ses ordres, à qui Il choisit parmi Ses serviteurs, pour avertir du jour de la convocation.

[40:16] C’est le jour où tout le monde sera complètement à découvert ; aucun d’entre eux ne cachera quoi que ce soit à Dieu. À qui appartiendra la souveraineté ce jour-là ? À Dieu, l’Unique, le Suprême.

Se préparer pour le grand jour

[40:17] Ce jour-là, chaque âme sera redevable de ce qu’elle aura gagné. Il n’y aura pas d’injustice ce jour-là. Dieu est très efficace en matière de comptabilité.

Pas d’intercession

[40:18] Mettez-les en garde contre le jour imminent, où les cœurs seront terrifiés, et où beaucoup seront pris de remords. Les transgresseurs n’auront plus d’ami ni d’intercesseur à qui obéir.

[40:19] Il est parfaitement conscient de ce que les yeux ne peuvent voir, et de tout ce que les esprits dissimulent.

[40:20] Dieu juge équitablement, alors que les idoles qu’ils implorent à côté de Lui ne peuvent rien juger. Dieu est celui qui entend, qui voit.

[40:21] N’ont-ils pas parcouru la terre et n’ont-ils pas noté les conséquences pour ceux qui les ont précédés ? Ils étaient plus forts qu’eux et plus productifs sur la terre, mais Dieu les a punis pour leurs péchés. Mais Dieu les a punis pour leurs péchés, et rien ne pouvait les protéger de Dieu.

[40:22] C’est parce que leurs messagers leur ont apporté des preuves évidentes, mais qu’ils ont mécru. Dieu les a donc châtiés. Il est puissant, sévère dans l’application du châtiment.

Moïse

[40:23] Nous avons envoyé Moïse avec nos signes et une profonde autorité.

[40:24] à Pharaon, à Haamaan et à Qaaroon. Mais ils dirent : « C’est un magicien, c’est un menteur. »

[40:25] Et lorsqu’il leur fit connaître la vérité de notre part, ils dirent :  » Tuez les fils de ceux qui ont cru avec lui, et épargnez leurs filles.  » Ainsi, les manigances des mécréants sont toujours méchantes.

Moïse contre Pharaon

[40:26] Pharaon dit :  » Laissez-moi tuer Moïse, et qu’il implore son Seigneur. Je crains qu’il ne corrompe votre religion, ou qu’il ne répande le mal dans le pays. « 

[40:27] Moïse dit :  » Je cherche refuge auprès de mon Seigneur et de votre Seigneur, contre tout arrogant qui ne croit pas au jour des comptes. « 

Dieu guide pas les menteurs

[40:28] Un croyant parmi le peuple de Pharaon, qui dissimulait sa croyance, dit :  » Comment pouvez-vous tuer un homme simplement parce qu’il dit : « Mon Seigneur est Dieu », et qu’il vous a montré des preuves évidentes de la part de votre Seigneur ? S’il est menteur, c’est son problème, et s’il est véridique, vous bénéficiez de ses promesses. Dieu ne guide aucun transgresseur, aucun menteur.

[40:29]  » Ô mon peuple, aujourd’hui vous avez la royauté et le dessus. Mais qui nous aidera à résister au jugement de Dieu, s’il vient à nous ? » Pharaon dit : « Vous ne suivrez que ce que je jugerai bon ; je ne vous guiderai que dans la bonne voie. »

[40:30] Celui qui a cru dit :  » Ô mon peuple, je crains pour vous le même sort que les adversaires précédents.

[40:31]  » Les adversaires de Noé, de `Aad, de Thamoud et d’autres qui sont venus après eux. Dieu ne veut pas d’injustice pour les gens.

[40:32]  » Ô mon peuple, je crains pour vous le jour de la convocation.

[40:33]  » C’est le jour où vous voudrez peut-être faire demi-tour et fuir. Mais rien ne vous protégera alors de Dieu. Quiconque est égaré par Dieu, rien ne peut le guider.

Qui est le dernier messager ? Un trait humain tragique

[40:34] Joseph était venu à vous avant cela avec des révélations claires, mais vous avez continué à douter de son message. Puis, lorsqu’il est mort, vous avez dit : « Dieu n’enverra pas d’autre messager après lui. (Il était le dernier messager) ! » Dieu égare ainsi les transgresseurs, les incrédules.

(Les Juifs ont refusé de croire au Messie lorsqu’il est venu à eux, les Chrétiens ont refusé de croire en Mohammed lorsqu’il est venu à eux, et une majorité de musulmans d’aujourd’hui croient que Mohammed était le dernier messager. Sur cette base erronée, ils ont refusé d’accepter les quatre messagers destinés à venir après le dernier prophète Mohammed, malgré le fait que Dieu nous ait donné des preuves logiques et mathématiques à leur sujet).

[40:35] Ils argumentent contre les révélations de Dieu, sans aucun fondement. C’est là un trait de caractère que Dieu et les croyants détestent au plus haut point. Dieu scelle ainsi les cœurs de tous les tyrans arrogants.

[40:36] Pharaon dit : « O Haamaan, construis-moi une haute tour, que je puisse atteindre et découvrir.

[40:37] « Je veux atteindre le ciel et jeter un coup d’œil sur le dieu de Moïse. Je crois qu’il est menteur.  » C’est ainsi que les mauvaises œuvres de Pharaon se sont parées à ses yeux, et c’est ainsi qu’il a été empêché de suivre le droit chemin. La machination de Pharaon était vraiment diabolique.

[40:38] Celui qui a cru a dit :  » Ô mon peuple, suivez-moi et je vous guiderai dans le bon chemin.

[40:39]  » Ô mon peuple, cette première vie est une illusion temporaire, tandis que l’Au-delà est la demeure éternelle. « 

La meilleure affaire

[Quiconque commet un péché en est redevable, et quiconque fait œuvre de justice – homme ou femme – tout en étant croyant, ceux-là entreront au Paradis où ils recevront des provisions sans limites.

L’Égyptien croyant débat avec son peuple

[40:41]  » Ô mon peuple, alors que je vous invite à être sauvés, vous m’invitez au feu de l’enfer.

[40:42] « Vous m’invitez à ne pas apprécier Dieu et à dresser à ses côtés des idoles que je ne reconnais pas. Je vous invite au Tout-Puissant, à celui qui pardonne.

[40:43]  » Il ne fait aucun doute que ce à quoi tu m’invites n’a aucun fondement en ce monde, ni dans l’Au-delà, que notre ultime retour est vers Dieu et que les transgresseurs ont encouru le feu de l’enfer.

[40:44] « Un jour, vous vous souviendrez de ce que je vous dis maintenant. Je laisse à Dieu le soin de juger cette affaire ; Dieu est le voyant de tous les peuples. »

[40:45] Dieu l’a alors protégé de leurs mauvais plans, alors que le peuple de Pharaon a encouru le pire des châtiments.

Dans la tombe : Un cauchemar permanent

[40:46] L’Enfer leur sera montré jour et nuit, et le jour de la Résurrection : « Admets le peuple de Pharaon dans le pire des châtiments.

[40:47] Alors qu’ils se disputeront en Enfer, les adeptes diront à leurs chefs : « Nous avons été vos adeptes, pouvez-vous nous épargner une partie de cet Enfer ? »

[40:48] Les dirigeants diront :  » Nous sommes tous dans le même bateau. Dieu a jugé parmi le peuple. »

Trop tard

[40:49] Ceux qui sont dans le feu de l’enfer diront aux gardiens de l’enfer :  » Invoquez votre Seigneur pour qu’il réduise le châtiment pour nous, ne serait-ce qu’un jour. « 

[40:50] Ils diront :  » N’avez-vous pas reçu vos messagers qui vous ont délivré des messages clairs ?  » Ils répondront : « Si, nous l’avons reçu ». Ils diront : « Implorez donc (autant que vous le souhaitez) ; l’imploration des mécréants est toujours vaine. »

Victoire garantie ; ici et pour toujours

[40:51] Très certainement, nous donnerons la victoire à nos messagers et à ceux qui croient, aussi bien en ce monde que le jour où les témoins seront convoqués.

[40:52] Ce jour-là, les excuses des incrédules ne leur profiteront pas. Ils seront condamnés, ils seront condamnés au pire.

Tirer les leçons de l’histoire

[40:53] Nous avons donné à Moïse la direction, et fait hériter les Enfants d’Israël de l’Écriture.

[40:54] (Leur histoire) est une leçon et un rappel pour ceux qui possèdent l’intelligence.

[40:55] Soyez donc patients, car la promesse de Dieu est vraie, et demandez pardon pour votre péché, et glorifiez et louez votre Seigneur nuit et jour.

[40:56] Certes, ceux qui argumentent contre les révélations de Dieu sans preuve exposent l’arrogance qui est cachée dans leurs poitrines, et ils n’en sont même pas conscients. C’est donc auprès de Dieu qu’il faut se réfugier ; Il est l’Audient, le Voyant.

Une construction impressionnante de l’univers

[40:57] La création des cieux et de la terre est encore plus impressionnante que la création de l’être humain, mais la plupart des gens ne le savent pas.

[40:58] L’aveugle et le voyant ne sont pas égaux. Ceux qui croient et pratiquent la justice ne sont pas égaux aux pécheurs. Il est rare que vous preniez garde.

[40:59] Très certainement, l’Heure (le Jour du Jugement) arrive, cela ne fait aucun doute, mais la plupart des gens n’y croient pas.

La supplication : Une forme de culte

[40:60] Ton Seigneur dit :  » Implorez-Moi, et Je vous répondrai. Certes, ceux qui sont trop arrogants pour m’adorer entreront de force dans la géhenne. »

(La supplication, le fait d’implorer Dieu pour quoi que ce soit, même pour des biens matériels, est une forme d’adoration. D’où le commandement d’implorer Dieu chaque fois que nous en avons besoin. Un athée n’implorera jamais Dieu pour quoi que ce soit).

[40:61] C’est Dieu qui a conçu la nuit pour que vous puissiez vous y reposer, et le jour éclairé. Dieu accorde de nombreuses bénédictions aux gens, mais la plupart d’entre eux ne sont pas reconnaissants.

[40:62] Tel est Dieu votre Seigneur, le Créateur de toute chose. Il n’y a pas de divinité en dehors de Lui. Comment pourriez-vous dévier ?

[40:63] Déviants sont ceux qui ne tiennent pas compte des révélations de Dieu.

[40:64] C’est Dieu qui a rendu la terre habitable pour vous, et le ciel une structure formidable, et Il vous a conçus, et bien conçus. Il est celui qui vous fournit de bonnes provisions. Tel est Dieu, votre Seigneur ; Dieu est le plus haut placé, le Seigneur de l’univers.

[40:65] Il est le Vivant, il n’y a pas de divinité en dehors de Lui. C’est à lui seul que vous devez rendre un culte, c’est à lui seul que vous devez consacrer votre religion. Louange à Dieu, Seigneur de l’univers.

Avant les bénédictions de Dieu sur lui, Mohammed adorait les idoles

[40:66] Dis :  » On m’a enjoint de ne pas adorer les idoles que vous adorez en dehors de Dieu, lorsque les révélations claires me sont parvenues de la part de mon Seigneur. On m’a ordonné de me soumettre au Seigneur de l’univers.

(Le mot arabe « Nahaa » utilisé dans ce verset indique l’arrêt de quelque chose qui se passait. Voir par exemple le même mot dans 4:171. Voir aussi 93:7).

[40:67] Il est Celui qui vous a créés à partir de la poussière, puis d’une minuscule goutte, puis d’un embryon suspendu, puis Il vous fait sortir comme un enfant, puis Il vous laisse atteindre la maturité, puis vous devenez vieux – certains d’entre vous meurent plus tôt. Vous atteignez un âge prédéterminé, afin que vous puissiez comprendre.

[Il est le seul à contrôler la vie et la mort. Pour qu’une chose soit faite, Il lui dit simplement : « Sois », et elle est.

[40:69] Avez-vous remarqué ceux qui argumentent contre les preuves de Dieu, et comment ils ont dévié ?

[40:70] Ce sont eux qui ont incrédité l’Écriture et les messages que nous avons envoyés avec nos messagers. Ils s’en apercevront.

[40:71] Les fers seront autour de leur cou, et les chaînes serviront à les traîner.

[40:72] Dans l’Enfer, puis dans le Feu, ils brûleront.

(Ceux qui ne se sont pas préparés souffriront énormément en présence de Dieu, au Jour du Jugement. Ils ne pourront pas supporter la proximité de Dieu, faute d’une croissance et d’un développement suffisants de leurs âmes. J’utilise le mot « enfer » pour décrire cette situation particulière (55:44). La préparation de l’âme est accomplie par les rites décrétés par Dieu, tels que la Prière de Contact).

[40:73] On leur demandera :  » Où sont les idoles que vous adoriez ? « ,

Ils n’adoraient rien

[40:74]  » à côté de Dieu ?  » Ils diront :  » Ils nous ont abandonnés. Quand nous les adorions, nous n’adorions rien. » C’est ainsi que Dieu égare les mécréants.

[40:75] C’est parce que vous vous réjouissiez des fausses doctrines sur terre et que vous les promouviez.

[40:76] Entrez dans les portes de la Géhenne, où vous demeurerez éternellement. Quel destin misérable pour les arrogants.

[40:77] Vous serez patients, car la promesse de Dieu est la vérité. Que nous vous fassions voir une partie de ce que nous avons promis pour eux, ou que nous mettions fin à votre vie avant cela, ils nous reviendront.

[40:78] Nous avons envoyé des messagers avant toi – nous t’avons mentionné certains d’entre eux, et nous ne t’avons pas mentionné d’autres. Aucun messager ne peut produire de miracle sans l’autorisation de Dieu. Une fois le jugement de Dieu prononcé, la vérité domine et les falsificateurs sont démasqués et humiliés.

[40:79] C’est Dieu qui a créé pour vous le bétail, dont vous montez une partie et dont vous mangez une autre.

[40:80] Ils vous offrent également des prestations complémentaires qui répondent à nombre de vos besoins. Sur eux, comme sur les navires, vous êtes transportés.

[40:81] Il vous montre ainsi Ses preuves. Quelle preuve de Dieu pouvez-vous nier ?

[N’ont-ils pas parcouru la terre et n’ont-ils pas constaté les conséquences pour ceux qui les ont précédés ? Ils étaient plus nombreux, plus puissants, et ils avaient un plus grand héritage sur la terre. Ils étaient plus nombreux, plus puissants et avaient un plus grand héritage sur terre, mais tout cela ne les a pas aidés.

[40:83] Lorsque leurs messagers leur apportaient des preuves évidentes, ils se réjouissaient du savoir dont ils avaient hérité, et ce qu’ils tournaient en dérision était la cause de leur chute.

Dieu SEUL

[40:84] Par la suite, lorsqu’ils virent notre châtiment, ils dirent :  » Maintenant, nous croyons en Dieu SEUL, et nous incrédulons désormais le culte des idoles que nous pratiquions. « 

Trop tard

[40:85] Leur croyance ne leur sera d’aucun secours lorsqu’ils verront notre châtiment. Tel est le système établi par Dieu pour traiter avec Ses créatures ; les incrédules sont toujours condamnés.

Sourate 41 : Détaillée (Fussilat)

[41:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[41:1] H. M.

(Voir le sens et la signification de ces initiales coraniques auparavant mystérieuses).

[41:2] Une révélation du Très Gracieux, du Très Miséricordieux.

[41:3] Une écriture dont les versets donnent tous les détails, dans un Coran arabe, pour les gens qui savent.

[41:4] Un porteur de bonnes nouvelles, ainsi qu’un avertisseur. Mais la plupart d’entre eux se détournent, ils n’entendent pas.

[41:5] Ils dirent :  » Nos esprits sont faits, nos oreilles sont sourdes à ton message, et une barrière nous sépare de toi. Fais ce que tu veux, et nous ferons de même. »

[41:6] Dis :  » Je ne suis qu’un être humain comme toi, à qui l’on a inspiré que ton dieu est unique. Vous lui serez dévoués et vous lui demanderez pardon. Malheur aux idolâtres.

[41:7] « Ceux qui ne s’acquittent pas de la charité obligatoire (Zakat), et en ce qui concerne l’Au-delà, ce sont des mécréants. »

[41:8] Quant à ceux qui croient et mènent une vie droite, ils reçoivent une récompense bien méritée.

[41:9] Dis :  » Vous mécroyez en Celui qui a créé la terre en deux jours, et vous érigez des idoles pour qu’elles aient rang avec Lui, alors qu’Il est le Seigneur de l’univers. « 

[41:10] Il a placé sur elle des stabilisateurs (montagnes), l’a rendue productive, et Il a calculé ses provisions en quatre jours, pour satisfaire les besoins de tous ses habitants.

[41:11] Puis Il se tourna vers le ciel, encore gazeux, et lui dit, ainsi qu’à la terre :  » Venez à l’existence, bon gré mal gré.  » Ils dirent : « Nous venons de bon gré. »

[41:12] Ainsi, Il acheva les sept univers en deux jours, et établit les lois pour chaque univers. Nous avons orné de lampes l’univers le plus bas, et nous l’avons entouré de gardes. Tel est le dessein du Tout-Puissant, de l’Omniscient.

(Dieu seul a créé l’univers (18:51), mais les anges ont participé à la prise en charge de certaines tâches dans l’univers inférieur. Notre univers ne peut supporter la présence physique de Dieu (7:143). Le pluriel reconnaît le rôle des anges dans notre univers).

Avertissement

[41:13] S’ils se détournent, dites alors :  » Je vous avertis d’un désastre semblable à celui qui a anéanti `Aad et Thamoud. « 

[41:14] Leurs messagers sont allés vers eux, ainsi qu’avant et après eux, en disant :  » Vous n’adorerez que Dieu.  » Ils dirent :  » Si notre Seigneur l’avait voulu, Il aurait pu envoyer des anges. Nous sommes incrédules à ce que vous dites. »

[41:15] Quant à `Aad, ils se sont montrés arrogants sur terre, se sont opposés à la vérité et ont dit :  » Qui est plus puissant que nous ?  » Ne savaient-ils pas que Dieu, qui les a créés, est plus puissant qu’eux ? Ils ne savaient pas que Dieu, qui les a créés, est plus puissant qu’eux.

[41:16] En conséquence, nous avons envoyé sur eux un vent violent, pendant quelques jours misérables. Nous les avons ainsi affligés d’un châtiment humiliant dans cette vie, et le châtiment de l’Au-delà est plus humiliant encore ; ils ne pourront jamais vaincre.

[41:17] Quant aux Thamoud, nous leur avons fourni une guidance, mais ils ont préféré l’aveuglement à la guidance. Nous leur avons donné une direction, mais ils ont préféré l’aveuglement à la direction ; c’est pourquoi ils ont été anéantis par un châtiment désastreux et honteux, à cause de ce qu’ils avaient acquis.

[41:18] Nous sauvons toujours ceux qui croient et mènent une vie vertueuse.

[41:19] Le jour viendra où les ennemis de Dieu seront convoqués au feu de l’enfer, de force.

[41:20] Une fois arrivés là, leurs propres oreilles, leurs yeux et leurs peaux témoigneront de tout ce qu’ils avaient fait.

L’enregistrement vidéo

[41:21] Ils diront à leurs peaux : « Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ? » Elles répondront :  » Dieu nous a fait parler, Il est Celui qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés la première fois, et maintenant vous lui avez été rendus. « 

[41:22] Il n’y a aucun moyen pour vous de vous cacher de votre propre ouïe, de vos yeux ou de vos peaux. En fait, vous pensiez que Dieu n’était pas au courant de la plupart de vos actes.

[41:23] Ce genre de réflexion sur votre Seigneur vous fera tomber, puis vous deviendrez des perdants.

[41:24] S’ils continuent ainsi, l’Enfer sera leur destin, et s’ils inventent des excuses, ils ne seront pas excusés.

Les compagnons djinns

[41:25] Nous leur assignons des compagnons qui ornent à leurs yeux tout ce qu’ils font. Ils finissent donc par subir le même sort que les communautés précédentes de djinns et d’humains, elles aussi perdantes.

[41:26] Ceux qui ont incrédules ont dit :  » N’écoutez pas ce Coran et déformez-le, afin que vous gagniez. « 

[41:27] Nous infligerons certes à ces mécrédules un châtiment sévère. Nous les redevons certainement pour leurs mauvaises œuvres.

[41:28] Telle est la redevable qui attend les ennemis de Dieu. L’enfer sera leur demeure éternelle ; une juste redevable pour avoir rejeté nos révélations.

Le Jour du Jugement

[41:29] Ceux qui ont mécru diront :  » Notre Seigneur, montre-nous ceux qui, parmi les deux espèces – les djinns et les humains – nous ont induits en erreur, afin que nous les foulions aux pieds et que nous les rendions les plus humbles. « 

Le bonheur parfait : Aujourd’hui et pour toujours

[41:30] Ceux qui proclament :  » Notre Seigneur est Dieu « , puis mènent une vie vertueuse, les anges descendent sur eux : « Vous ne craindrez rien et vous ne serez pas affligés. Réjouissez-vous de la bonne nouvelle : le Paradis vous est réservé.

[41:31]  » Nous sommes vos alliés dans cette vie et dans l’Au-delà. Vous y aurez tout ce que vous désirez ; vous aurez tout ce que vous voulez.

[41:32]  » (Telle est votre) ultime demeure, de la part d’un Pardonneur, Très Miséricordieux. « 

Soumissionnaires

[41:33] Qui peut prononcer de meilleures paroles que celui qui invite à Dieu, pratique la justice et dit :  » Je suis du nombre des soumissionnaires  » ?

[41:34] La bonne et la mauvaise réponse ne sont pas égales. Vous aurez recours à la réponse la plus gentille possible. Ainsi, celui qui était votre ennemi peut devenir votre meilleur ami.

[41:35] Nul ne peut y parvenir, si ce n’est celui qui persévère avec constance. Nul ne peut y parvenir, sauf ceux qui ont une chance inouïe.

Quand le diable vous séduit

[41:36] Lorsque le diable vous soufflera une idée, vous vous réfugierez auprès de Dieu. Il est l’Audient, l’Omniscient.

Les preuves de l’existence de Dieu

[41:37] Parmi Ses preuves, il y a la nuit et le jour, le soleil et la lune. Ne vous prosternez pas devant le soleil ni devant la lune ; vous vous prosternerez devant le Dieu qui les a créés, si vous n’adorez que Lui.

[41:38] S’ils sont trop arrogants pour cela, alors ceux qui sont auprès de ton Seigneur le glorifient nuit et jour, sans jamais se lasser.

[41:39] Parmi Ses preuves, il y a le fait que tu vois la terre immobile, puis, dès qu’on l’arrose d’eau, elle vibre de vie. Celui qui l’a fait revivre peut certainement faire revivre les morts. Il est tout-puissant.

[41:40] Certes, ceux qui déforment nos révélations ne nous sont pas cachés. Celui qui est jeté en enfer est-il meilleur, ou celui qui est sauvé le jour de la résurrection ? Faites ce que vous voulez ; Il est témoin de tout ce que vous faites.

Le miracle mathématique du Coran

[41:41] Ceux qui ont rejeté la preuve du Coran lorsqu’elle leur est parvenue, ont aussi rejeté un livre honorable.

(Le mot « Zikr » fait référence au code mathématique du Coran, comme indiqué clairement dans le paragraphe 38:1).

[41:42] Aucun mensonge n’a pu y pénétrer, ni dans le passé, ni dans l’avenir ; révélation d’un Très Sage, d’un Louable.

(L’une des principales fonctions du miracle mathématique du Coran est de protéger chaque lettre et chaque aspect du Coran. Ainsi, toute altération est immédiatement reconnue).

Parler au messager d’aujourd’hui

[41:43] Ce qui vous est dit est précisément ce qui a été dit aux messagers précédents. Votre Seigneur possède le pardon, et Il possède aussi le châtiment douloureux.

La langue n’est pas pertinente

[41:44] Si nous avions fait un Coran non arabe, ils auraient dit :  » Pourquoi est-il descendu dans cette langue ?  » Qu’il soit arabe ou non, dis : « Pour ceux qui croient, c’est un guide et une guérison. Quant à ceux qui incrédules, ils y seront sourds et aveugles, comme si on s’adressait à eux de très loin. »

[41:45] Nous avons donné à Moïse l’Écriture et elle fut également contestée. S’il n’y avait pas eu la décision de ton Seigneur, ils auraient été jugés sur-le-champ. Ils ont trop de doutes.

[41:46] Celui qui fait une bonne œuvre le fait pour son bien, et celui qui fait une mauvaise œuvre le fait à son détriment. Ton Seigneur n’est jamais injuste envers les gens.

Les idoles désavouent leurs fans

[41:47] C’est à Lui que revient la connaissance de l’Heure (fin du monde). Aucun fruit ne sort de sa gaine, aucune femelle ne conçoit ni n’enfante, sans qu’il en soit informé. Le jour viendra où Il leur demandera : « Où sont les idoles que vous avez dressées à côté de moi ? Ils répondront : « Nous t’annonçons qu’aucun de nous n’en témoigne. »

[41:48] Les idoles qu’ils avaient idolâtrées les renieront, et ils comprendront qu’il n’y aura pas d’échappatoire.

Amis du mauvais temps

[41:49] L’être humain ne se lasse pas d’implorer le bien. Et quand l’adversité s’abat sur lui, il devient abattu, désespéré.

[41:50] Et lorsque nous le bénissons après avoir subi une certaine adversité, il dit :  » Cela m’appartient. Je ne crois pas que l’Heure se réalisera un jour. Même si je suis ramené à mon Seigneur, je trouverai auprès de lui des choses meilleures. Très certainement, nous informerons les mécréants de toutes leurs œuvres et les engagerons à un châtiment sévère.

[41:51] Lorsque nous bénissons l’être humain, il se détourne et s’éloigne de plus en plus, et lorsqu’il souffre d’une quelconque affliction, il implore à haute voix.

[41:52] Proclamez :  » Et si cela vient vraiment de Dieu, puis que vous décidez de le rejeter ? Qui est plus égaré que ceux qui décident de s’y opposer ? »

Une grande prophétie

[Nous leur montrerons nos preuves dans les horizons et en eux-mêmes, jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que c’est la vérité. Votre Seigneur n’est-il pas un témoin suffisant de toute chose ?

(Les lettres qui composent ce verset sont au nombre de 19, et leur valeur géométrique s’élève à 1387, 19×73. Cette grande prophétie, ainsi que les versets 9:33, 48:28, 61:9 et 110:2 nous informent que le monde entier est destiné à accepter le Coran comme le message inaltéré de Dieu).

[41:54] En effet, ils doutent de rencontrer leur Seigneur. Il est parfaitement au courant de tout.

Sourate 42 : La consultation (Al-Shoora)

[42:0] Au nom de Dieu, Très Gracieux, Très Miséricordieux

[42:1] H. M.

[42:2] `A. S. Q.

(Voir la signification et la portée de ces initiales jusqu’alors mystérieuses).

[42:3] C’est Dieu, le Tout-Puissant, le Très-Sage, qui vous inspire, vous et ceux qui vous ont précédés.

[42:4] À Il appartient tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre, et Il est le Très-Haut, le Grand.

[42:5] Les cieux au-dessus d’eux se brisent presque, par respect pour Lui, et les anges louent et glorifient leur Seigneur, et ils demandent pardon pour ceux qui sont sur terre. Absolument, Dieu est le Pardonneur, le Très Miséricordieux.

[42:6] Ceux qui érigent d’autres seigneurs à côté de Lui, c’est Dieu qui les dirige, vous n’êtes pas leur avocat.

[42:7] Nous te révélons donc un Coran arabe pour avertir la communauté centrale et tout ce qui l’entoure, et pour mettre en garde contre le jour de l’invocation qui est inévitable. Certains se retrouveront au Paradis et d’autres en Enfer.

[Si Dieu l’avait voulu, Il aurait pu faire d’eux une seule communauté. Mais Il rachète dans Sa miséricorde qui Il veut. Quant aux transgresseurs, ils n’ont ni maître, ni secoureur.

[42:9] Ont-ils trouvé d’autres seigneurs à côté de Lui ? Dieu est le seul Seigneur et Maître. Il est celui qui ressuscite les morts et il est l’Omnipotent.

[42:10] Si vous contestez une partie de ce message, c’est à Dieu qu’en revient le jugement. Tel est Dieu, mon Seigneur. C’est en lui que j’ai confiance et c’est à lui que je me soumets.

Aucun n’est égal à Dieu

[42:11] Initiateur des cieux et de la terre. Il a créé pour vous d’entre vous des épouses – et aussi pour les animaux. Il vous donne ainsi les moyens de vous multiplier. Il n’y a rien qui l’égale. Il est l’Audient, le Voyant.

[42:12] C’est à Lui qu’appartient le contrôle absolu des cieux et de la terre. C’est Lui qui augmente la provision pour qui Il veut, ou qui la réduit. Il est pleinement conscient de toutes choses.

Une seule religion

[42:13] Il a décrété pour vous la même religion que celle décrétée pour Noé, et ce que nous vous avons inspiré, et ce que nous avons décrété pour Abraham, Moïse et Jésus : « Vous maintiendrez cette religion unique et vous ne la diviserez pas. Les adorateurs d’idoles seront très mécontents de ce que vous les invitez à faire. Dieu rachète à Lui qui Il veut ; Il ne guide vers Lui que ceux qui se soumettent totalement.

[42:14] Ironiquement, ils ne se sont divisés en sectes qu’après que la connaissance leur fut parvenue, à cause de la jalousie et de la rancune qui régnaient entre eux. Si ton Seigneur n’avait pas décidé de leur accorder un délai, ils auraient été jugés sur-le-champ. En effet, les générations qui ont hérité de l’Écriture sont pleines de doutes.

Message aux chrétiens et aux juifs

[42:15] Voilà ce que vous prêcherez, et maintenez fermement ce qui vous est ordonné, et ne suivez pas leurs désirs. Et proclamez : « Je crois à toutes les Écritures que Dieu a fait descendre ; j’ai reçu l’ordre de juger équitablement parmi vous. Il m’a été ordonné de juger parmi vous avec équité. Dieu est notre Seigneur et votre Seigneur. Nous avons nos œuvres et vous avez vos œuvres. Il n’y a pas de dispute entre nous et vous. Dieu nous rassemblera tous ; c’est à Lui qu’appartient le destin ultime ».

[42:16] Ceux qui discutent au sujet de Dieu, après avoir reçu Son message, leur argument est réduit à néant auprès de leur Seigneur. Ils sont condamnés et méritent un châtiment sévère.

[42:17] C’est Dieu qui a fait descendre l’Écriture, pour délivrer la vérité et la loi. Pour autant que vous le sachiez, l’Heure (le Jour du Jugement) peut être très proche.

Les croyants conscients du Jour du Jugement

[42:18] Le contestent ceux qui n’y croient pas. Quant à ceux qui croient, ils s’en préoccupent et savent que c’est la vérité. Ceux qui nient l’Heure se sont égarés.

[42:19] Dieu est pleinement conscient de toutes ses créatures ; il pourvoit aux besoins de qui il veut. Il est le Puissant, le Tout-Puissant.

[42:20] Quiconque cherche les récompenses de l’Au-delà, nous les lui multiplions. Et quiconque cherche les matériaux de ce monde, nous lui en donnons, puis il ne reçoit aucune part dans l’Au-delà.

Les idoles : 
innover de nouvelles lois religieuses

[42:21] Ils suivent des idoles qui décrètent pour eux des lois religieuses jamais autorisées par Dieu. S’il n’y avait pas eu de décision prédéterminée, ils auraient été jugés immédiatement. En effet, les transgresseurs ont encouru un châtiment douloureux.

(L’islam du monde musulman actuel a été tellement déformé qu’il est de